Partagez
 

 there's an endless road to rediscover (benjamin)

Aller en bas 
everybody deserves a chance to fly.

Avery Larkin

messages : 955
name : mrs.brightside (marine)
face + © : lily james + isleys.
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ raph ⋅ anton ⋅ owen ⋅ sören ⋅ bliss.
points : 306
age : thir(s)ty
♡ status : no idea whatsoever.
work : actress and singer. playing glinda in wicked (portland).
home : crescent lane with trent and scott.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ●●● kelley, trent, benjamin.

there's an endless road to rediscover (benjamin) Empty
Message· · Sujet: there's an endless road to rediscover (benjamin) there's an endless road to rediscover (benjamin) EmptyMer 17 Juil - 11:50

Hey brother! There's an endless road to rediscover
Hey sister! Know the water's sweet but blood is thicker.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
@benjamin davis - 16 juillet 2019

Observant l'horloge de la voiture, qui lui affichait vingt-trois heures cinquante, Avery sorti son téléphone de la poche arrière de son jeans en prenant soin de garder sa concentration sur la route. « Envois un message à Benjamin D. » La voiture répéta son ordre, avant de lui demander la nature du message. « J'aurai dix minutes de retard, désolée. » Le message s'envoya sans faute, un miracle, avant que la musique ne résonne à nouveau dans ses oreilles. Entre sa prestation et les rencontres qui avaient suivi celle-ci - plusieurs invités, qui ne lui disaient absolument rien, étaient aujourd'hui présents et Avery avait eu à les recevoir en coulisse après le show, raison de son petit retard - l'anglaise n'avait pas eu le temps de se faire un sang d'encre quant aux résultats que détenaient l'enveloppe qui reposait sur son lit. Elle ne pouvait s'empêcher d'appréhender un peu la réponse, tout en se répétant que celle-ci importait peu au fond. Qu'est-ce que cela changeait-il, au juste, que Benjamin Davis soit son demi-frère ? Au delà de l'identité de son géniteur, qui serait par là confirmé, alors qu'elle n'avait jamais voulu de cette information ? Rien. L'actrice n'était pas contre l'idée de laisser le jeune homme entrer dans sa vie, d'apprendre à le connaître, mais une petite voix intérieure ne cessait de lui répéter que les Larkin était et resterait sa seule famille, quoi qu'il arrive, comme si le fait d'accepter Benjamin trahissait d'une certaine façon Kelley. Sa gorge se noua à cette pensée et Avery laissa un long soupire s'échapper de ses lèvres, alors qu'elle se parquait devant chez elle, devinant la silhouette du blond dans la pénombre. Le moteur de la voiture coupé, elle récupéra son sac et les quelques cartes laissées par des "fans" (elle n'aimait pas ce mot) ainsi que la rose qu'on lui avait offert à la stage door, avant de se diriger vers son prétendu demi-frère. « Salut ! Désolée, j'ai eu du mal à m'échapper ce soir. » Avery murmura, sans savoir si Scott était rentré et déjà endormi - Trent était, lui, toujours aux abonnés absents - et adressa une petite moue à Benjamin pour joindre le geste à la parole. Elle fouilla dans son sac après ses clés, avant de finalement mettre la main dessus et ouvrir son humble demeure, invitant Benjie à entrer devant elle. Perchée sur des talons, Avery s'en débarrassa dans l'entrée pour ne pas les faire claquer sur le sol, puis se dirigea vers la salle-à-manger, adressant un signe de main à Benjamin pour qu'il en fasse de même. « Je te sers quelque chose ? » Elle sorti une bouteille de vin blanc du frigo, attendant une réponse de son invité. Vu ce qui les attendait, la blonde pouvait s'accorder un verre, si ce n'était la bouteille, de vin ce soir. Une fois les boissons servies, Avery plaça son verre sur le meuble, faisant signe à Benjamin de ne pas bouger de là. « Donne-moi deux minutes, j'ai laissé l'enveloppe à l'étage. » En une minute à peine, elle gravi les marches, récupéra l'enveloppe dans sa chambre et le rejoignit à nouveau, le souffle court, ne laissant dans son attitude aucun doute sur le stress mêlé à l'excitation qui s'était emparé d'elle. « On va se poser au salon. Comment tu vas? » Tout en se dirigeant vers la pièce, verre à la main, résultat dans l'autre, l'anglaise s'enquit enfin de savoir comment il se portait, s'étant jusqu'ici laissée porté par son petit retard, comme s'ils avaient une heure limite pour ouvrir l'enveloppe avant qu'elle ne soit détruite à jamais.

_________________

hesitation, awkward conversation, running on low expectation. every siren that i was ignoring, i'm payin' for it. loving you has consequences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Benjamin Davis

messages : 468
name : sean
face + © : Hayden Christensen (ultracheese); ASTRA & flamefruits & (signature)
multinicks : gaelan, zachary, carter, kyle
points : 1735
age : 29 y.o (july 20)
♡ status : has a thing going on w/ mavis
work : nurse at Windmont Bay Clinic

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : mavis, lucy, tori, thalia, iyovi, avery

there's an endless road to rediscover (benjamin) Empty
Message· · Sujet: Re: there's an endless road to rediscover (benjamin) there's an endless road to rediscover (benjamin) EmptyVen 19 Juil - 11:36

Toute cette histoire paraissait inouïe. Benjamin sans famille s’était retrouvé à faire un test de fraternité avec l’actrice en vogue de la région : Avery Larkin. Pas qu’il n’ait été abandonné à la naissance, mais plutôt qu’il avait appris de la bouche de son père biologique en Suisse un certain Ryan Barton, qu’il avait retrouvé après des années de recherches, mais qui se fichait bien pas mal d’avoir un fils maintenant qu’il avait sa famille en Suisse. L’homme était plutôt étrange. Ca lui avait fait ni chaud ni froid lorsque Benjamin lui avait appris pour l’état de sa mère d’ailleurs. Depuis, il n’était plus en contact avec lui. Si ce type avait le titre de père, Dale Davis s’était bien plus occupé de Benjamin, même s’il avait toujours eu l’impression qu’il ne le faisait pas de gaieté de cœur, mais plus parce qu’il aimait trop la femme avec qui il avait partagé la plupart de sa vie. Leur relation avait juste été compliquée. Avery avait fini par le contacter un peu plus tôt dans la journée, lui annonçant qu’elle avait reçu le résultat de leur test et Ben avait apprécié qu’elle souhaite l’attendre pour découvrir si Barton était un menteur ou s’ils partageaient bien le même sang. Quoi qu’il en soit, il n’était pas sûr que ça change quelque chose. Avec le recul, Benjamin s’était convaincu qu’ils n’auraient jamais véritablement une relation fraternelle. Elle avait déjà un frère, le sien était disparu, et ils n’avaient pas été élevés dans les mêmes conditions. Que valent les liens du sang dans tout ça ? Pas grand-chose à son sens. Toutefois, l’actrice semblait impatiente à l’idée de connaitre le résultat. Elle lui avait fait comprendre qu’elle ne pouvait pas attendre deux jours, date à laquelle il aurait été plus facile pour Benjamin de se libérer. Malgré tout, il avait opiné et avait convenu de la rejoindre vers minuit sur Crescent Lane, chez elle. Assis dans sa voiture, il avait préféré venir dans son véhicule vu l’heure tardive plutôt que d’attendre dehors aux abords des autres maisons, il lisait un bouquin d’un certain Kyle Hemsworth, basé sur la criminologie et l’étude des comportements des serial killers. Il reçut alors un message de la part de sa possible demi-sœur qui lui annonçait son retard et il se retrouva à rire jaune. Il s’en doutait. Se replongeant dans sa lecture, il sortit de sa voiture vingt minutes plus tard pour se placer devant la devanture du 98 Crescent Lane. Avery arriva quelques minutes plus tard. A ses excuses murmurées, l’infirmier répondit tout bas : « Pas de problème, j’avais un bouquin pour m’occuper. » Il était juste fatigué de sa journée passée à la clinique mais peu lui importait. Il était enjoué à l’idée de savoir s’il s’était trompé ou s’il avait bien fait de la pousser à faire ce test. Elle sortit une bouteille de vin blanc et lui proposait à boire, mais Benjamin ne tenait pas à prendre la courte route qu’il avait en état d’ébriété alors il répondit : « De l’eau, ça sera très bien merci ! » L’hygiène de vie et la prudence avant tout. Il sortit son enveloppe de sa poche, elle était complètement froissée mais ça ne changerait rien au résultat. Avery avait oublié la sienne dans sa chambre et s’éclipsa. Ca l’amusa alors il lui souffla malicieusement : « Tu l’as contemplée toute la journée ? » Elle avait l’air plus enthousiaste que la dernière fois, et le jeune homme était rassuré bien qu’une pointe d’anxiété se fasse sentir chez lui. Toutefois, le blond lui offrit un sourire, une fois debout dans le salon, son verre à la main, et s’enquit de savoir comment elle allait : « Je vais bien merci. Et toi ? » Mais ils n’étaient pas seulement ici pour les convenances, la révélation qu’ils attendaient, ils l’avaient tous deux dans leurs mains. « Alors, tu veux faire ça comment ? L’ouvrir chacun de notre côté et comparer ou juste ouvrir et lire ensemble ? »

_________________
While we thought we were gaining, we would turn back the tide, it still slips away. Our time has run out, our future has died, there's no more escape.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
there's an endless road to rediscover (benjamin)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mellindra Road, à votre service !
» Aden | Your kiss it could put creases in the road
» Edge Vs Shelton Benjamin
» Benjamin Smith • Humain [ LIBRE ]
» Benjamin twink [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: