AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Famille Menken] Let's play. Let's poker play!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: [Famille Menken] Let's play. Let's poker play! Jeu 30 Avr 2009 - 2:05

PARTICIPANTS

●● Rachel Menken
Votre hôtesse, la jeune femme est une habituée du poker et organise souvent chez elle ce genre de soirée. Elle est d'un tempérament calme et cache très bien son jeu.
●● Lullaby Walkers
Jeune amie de Rachel, Lullaby est d'un naturel bon vivant et enthousiaste. En ce qui concerne le poker, sachez qu'elle aime l'argent alors méfiez-vous! Elle considère Rachel comme sa grande soeur, alors ne vous étonnez pas si au cours du jeu elles s'éclipsent pour discuter.
●● Mahty Ashmore
Camarade de poker de Rachel, ils se connaissent depuis longtemps grâce à ce jeu de cartes et d'argent qu'ils affectionnent tous deux. A vrai dire c'est le seul moment où Mahty voit que Rachel prend des risques !
●● Maât Blythe-Sheldon
Nouvel arrivant à Ocean Grove, Maât se fit convié par madame Menken à cette soirée poker. Après tout, ce serait l'occasion idéal de se créer des liens!
●● Liam K. Stanfield
Liam était curieux de voir comment son amie Rachel occupe son temps libre. Elle lui répondit "poker" parmi ses hobbies préférés, et lui proposa une partie. Une fois certaine qu'il savait jouer - et très bien - elle se décida à le présenter à ses autres camarades de poker. Très têtu, Liam ne va pas lâcher l'affaire rapidement !

-----------------------------------

Les présentations faites, le jeu peut commencer.

D'ailleurs, Rachel avait fait en sorte que tout le monde se sente dans l'ambiance du jeu dès leur arrivée. Elle avait préparé d'avance des verres à cocktail qu'elle avait plongé dans du sirop de grenadine et du sucre avant. Elle avait disposé des apéritifs salé sur le banquet près des bouteilles d'alcool - elle laissait les gens avoir l'impression qu'ils pouvaient se servir comme chez eux - et tamisé la lumière autour de la table pour donner un effet plus sérieux au jeu. A croire qu'elle regardait trop de films.
Elle avait donné rendez-vous après manger, vers vingt-et-une heure. Ceux qui connaissaient bien Rachel savaient que lorsqu'elle fixait une heure, il valait mieux s'y tenir. Elle n'était pas du genre impatiente, au contraire ça lui aurait laissé du temps encore de repasser derrière le moindre recoin de sa maisonnette, mais elle aimait juste quand les choses se faisaient en règle.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Menken] Let's play. Let's poker play! Jeu 30 Avr 2009 - 2:44

      _Écoutez... Je ne peux pas vous fournir une ordonnance.
      _Personne ne sera au courant! J'en ai besoin!
      _Ce serait contraire aux règlements de l'hôpital, monsieur, je suis désolé.

    Liam avait aussitôt ouvert la porte, signifiant que l'entretien était terminé. Le patient, qui attendait toujours, assis sur le divin lit d'examen, se disait qu'il changerait peut-être d'avis, mais Liam se lassa rapidement de ce petit jeu et disparut, le dossier de son patient à la main. Comme s'il avait le droit de prescrire des médicaments comme ça, sans qu'il n'y ait réellement une raison médicale qui le poussait à le faire! Il pouvait être emprisonné pour ça! Liam déposa le dossier sur la pile qui lui restait encore à signer et à classer, mais affirma qu'il partait. Il avait finit depuis une heure déjà, mais ses consultations de la journée avaient pris du retard à cause d'une urgence en neurochirurgie. Il avait donc téléphoné à la voisine afin de lui demander de prendre la petite au passage, lui disant qu'il ne devrait pas rentrer trop tard. Finalement... Il ne passerait pas beaucoup de temps avec sa fille ce soir-là puisqu'il devait aller chercher Victoria à 20h30. Elle était libre ce soir et elle pourrait ainsi garder Leah le temps qu'il était sortit. D'ailleurs, ça lui ferait du bien de quitter l'ambiance médicale et de se retrouver avec des amis. Des amis... Le mot était vite dit! Du moins, il connaissait Rachel, et il connaîtrait les autres après une soirée...!

    Il récupéra Leah chez la voisine, la remercia afin de l'avoir gardée à dîner et passa le reste de la soirée avec la gamine qui fut très heureuse de pouvoir lui raconter sa journée dans les détails. Cela continua même dans la voiture afin d'aller chercher Victoria et même en revenant. Tout ce qu'on peut dire, c'était que la gamine n'avait pas sa langue dans sa poche! Cela faisait sourire le père et amusait Victoria. Il affirma qu'il ne savait pas à quelle heure il rentrerait ce qui convint parfaitement à la jeune femme. Il donna un baiser sur le front de Leah, souhaita une bonne soirée à la jeune femme et se rendit chez Rachel. Il n'y était pas allé souvent, bien sûr. Ils s'étaient davantage vus en dehors de la maison, en promenade quelques fois. Pourtant, lorsqu'elle lui avait proposé une soirée poker, il avait accepté tout de suite, sachant fort bien que la semaine serait longue et qu'il aurait bien besoin d'un petit remontant. Laisser sa fille entre les mains de Victoria ne lui faisait aucun mal ; elle était responsable et il lui avait tout de même laissé, comme à chaque fois, le numéro de son portable afin de le joindre n'importe quand. Garant sa voiture devant la splendide maison des Menken, il en sortit, une bouteille de vin en main. Il savait parfaitement que Rachel devait avoir préparé des boissons, mais ce n'était qu'un cadeau, elle n'était pas obligée de la partager surtout!

    Lorsqu'elle ouvrit la porte, un sourire radieux éclaira le visage du jeune médecin qui ouvrit les bras, sa bouteille dans une main, rien dans l'autre.

      _Allelujah! Tu es ravissante, ce soir! Bon... ça ne veut pas dire que tu ne le sois pas les autres jours surtout, hein! Il ne faut pas confondre!

    Il lui donna une baiser sur la joue, déposant sa bouteille sur la table alors qu'il retroussait les manches de sa chemise. Il avait eu le temps de prendre une douche rapidement avant de venir et s'était vêtu d'une chemise bleue assez flashy, choisie par sa fille. Pourtant, il adorait cette chemise et avec le jean qu'il portait, un jean plutôt foncé, elle lui allait comme un gant. Il aurait peut-être dû porter un pantalon plus classe, mais en même temps, il se sentait davantage à l'aise là-dedans et le pantalon noir demeurerait dans la penderie jusqu'au lendemain.

    Le calme de la maison fit sourire Liam qui fronça tout de même les sourcils.

      _Les autres ne sont pas encore arrivés? Et ta fille? Tu l'as ligotée dans son lit afin qu'elle se tienne tranquille?

    Évidemment, le sourire qu'il eut à cet instant montrait bien qu'il ne tenait pas trop à coeur ses propres propos. Rachel aimait bien trop Samantha pour ça!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Menken] Let's play. Let's poker play! Jeu 30 Avr 2009 - 3:26

"Allelujah! Tu es ravissante, ce soir! Bon... ça ne veut pas dire que tu ne le sois pas les autres jours surtout, hein! Il ne faut pas confondre!"

Liam K. Stanfield.
Premier arrivé, premier à l'heure, et même en avance, c'était dire! Rachel nota la ponctualité de son ami et sourit. Elle baissa les yeux pour regarder si sa tenue était réellement aussi ravissante qu'il le disait. Simple chemisier en soie bleu clair, avec léger décolleté, avec une jupe noire élégante qui lui arrivait aux genoux. Rien d'extravagant, mais le naturel de la jeune femme faisait qu'elle était toujours très "ravissante".

- Continue à t'enfoncer, Liam !

Elle éclata de rire, puis fit une légère révérence avec sa jupe en prenant un air royal. Elle le laissa l'embrasser sur la joue et regarda la bouteille qu'il venait d'amener.

- Bon trêve de plaisanteries, entre, entre!

Rachel ferma la porte derrière lui après avoir attiré Liam à l'intérieur de la pièce. Elle l'aida à se débarrasser de sa veste, qu'elle accrocha au porte-manteau, et l'accompagna jusque la salle de séjour. La maison des Menken était spacieuse et pleine de confort. Les canapés appelaient à être utilisés (très moelleux) et les tons noir et blancs du salon rappelait l'esprit jeune et moderne que le couple s'efforçait de renvoyer à leur entourage. Le couple parfait.
Il posa la bouteille sur une des tables où étaient posés les cocktails et Rachel s'empressa de le remercier.

- Tu n'étais VRAIMENT pas obligé, merci ! Surtout si tu perds ce soir...

Rachel le taquinait. Elle se demandait s'il voulait le faire partager ou bien qu'elle le garde dans sa réserve de bons vins. Elle attendit un moment qu'il se mette à l'aise et se décide à s'asseoir au bar avant de constater qu'il était assez élégant lui aussi.

- Tu veux boire un peu ce que tu as amené ou je te sers autre chose?

Rachel avait sa manière discrète de poser directement la question qu'elle posait en vérité derrière. Elle se versa pour elle-même un cocktail pas trop fort, Vodka Grenadine tout simple en attendant les autres. La maison était en effet bien trop calme. Mais Rachel en était en fait habituée... à ce silence constant.

"Les autres ne sont pas encore arrivés? Et ta fille? Tu l'as ligotée dans son lit afin qu'elle se tienne tranquille?"

Disons que Liam avait demandé X boisson à Rachel, elle le lui servit tandis qu'elle lui offrait une réponse.

- Ils n'ont pas le pouvoir d'invisibilité alors je crois bien qu'ils sont simplement en retard. Et ne t'inquiètes pas pour ma fille, j'ai trouvé une jeune fille au pair particulièrement responsable.

La porte sonna de nouveau chez les Menken.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Menken] Let's play. Let's poker play! Jeu 30 Avr 2009 - 13:13


    - Bien écoutez-moi Amanda. Maât fit un sourire à Rachel qui venait de lui ouvrir la porte. Il ne put dire un mot : il était déjà au téléphone avec une de ses clientes. Cette histoire de streap-tease est complétement ridicule ! C'est un enterrement de vie de garçon ! Votre fiancé m'a demandé de l'organiser en plus de votre mariage -et je ne vous cache pas qu'organiser un mariage est déjà beaucoup de boulot- alors je fais ce qu'on me demande. Ce ne sont que des streap-teuseuses ! C'est à quoi on s'attend à un enterrement de vie de garçon !

    Il appréciait vraiment avoir été invité à cette soirée poker chez les Menken, Maât espérait bien que cela lui permettrait de rencontrer de nouvelles personnes et de mieux s'intégrer dans le quartier. Non pas qu'Ocean Grove était nouveau pour lui, il y avait grandit. Mais cela faisait des années qu'il n'était pas revenu aux sources, il y avait donc beaucoup de visages nouveaux. Voilà pourquoi il comptait évidemment mettre un terme à cette conversation qui avait commencé lorsqu'il était monté dans le taxi dans le centre de Miami -il ne conduisait jamais- jusqu'à Ocean Grove, quartier branché de banlieue.
    Maât comptait faire bonne impression, il n'avait donc pas envie que ces joueurs de poker le croit marié à son travail, même si c'était effectivement le cas. Un couple pour un Wedding Planner ! D'ailleurs, en parlant de joueurs il ignorait qui seraient présents ce soir, peut être un ou deux vieux amis d'enfance de Maât. Il ignorait même combien de personnes avaient été invitées par Rachel.

    - Amandaaaa ! Calmez-vous s'il vous plait, et puis par pitié arrêtez de criser le mot "pute" dans le combinet je ne suis pas sûr et elles ne sont pas payées pour coucher elles sont payées pour faire un show ! Ca n'ira pas plus loin ! Ce sont les derniers moments de célibataires de votre fiancé, ensuite la seule femme dénudée qu'il verra sera la sienne, en l'occurence vous.

    La maitresse de maison lui fit signe de retirer sa veste de costume, le laissant ainsi en chemise blanche ceintrée et cravate fine noire.

    - Bien Amanda, je dois vraiment vous laisser je suis invité ce soir et je n'ai pas l'intention de passer ma vie au téléphone. Maât avait toujours le chic pour ses entrées aux soirées. Souvent il arrivait en retard, et les trois-quarts du temps c'était au téléphone. Mais ce soir il avait bien l'intention de ne pas décrocher, quel que soit l'appel. Après tout, il se faisait des amis facilement mais puisqu'il avait de forte chance de rester dans le quartier -et donc quitter San Francisco pour de bon- il était préférable qu'il laisse sa vie professionnelle de côté pour faire bonne impression avec ses voisins. On se voit demain pour choisir votre gâteau de mariage ensemble ! Bonne soirée ! Et il raccrocha puis se tourva vers Rachel. Je suis vraiment désolé, le chauffeur de taxi s'est trompé de direction et je ne faisais pas attention puisque j'étais au téléphone. Croiyez-moi je ne donne pas six mois à ce couple avant de leur recommander un avocat pour divorcer. La jalousie de cette femme est incroyable !

    Ensuite, il remarqua la présence d'un homme. Il s'avança vers lui et tendit la main à Liam.

    - Bonsoir, Maât Blythe-Sheldon, enchanté. En effet, ils ne se connaissaient pas. Vraiment désolé d'être en retard ! Puis, il se tourna vers Rachel avec un grand sourire. Et encore une fois merci de m'avoir invité !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Menken] Let's play. Let's poker play! Jeu 30 Avr 2009 - 19:30

J'étais en retard. Ou presque. Un petit retard, cependant. N'empêche. Reprenons du début.
    Il était vingt heures lorsque j'eus la brillante idée de me jeter sur le canapé du salon, de poser les pieds sur la table basse et d'allumer la télévision. But de la soirée, regarder un film en Russe, que Medgecrambs avait conseillé. Sauf que le DVD ne voulant pas marcher, j'avais fini par zapper et regarder une série qui passait à cette heure précise. Heroes. Je suivais maladroitement, je ratais un épisode sur deux, et je devais demander à Grover de me les résumer, ou à d'autres. Habillée simplement, je végétais en essayant de comprendre ce qu'il se passait à l'écran. Et n'arrivant pas à suivre convenablement les événements qui s'enchaînaient, je finissais par éteindre l'écran, et je restais un moment écrasée sur le sofa. Je ne savais l'heure, je ne m'en souciais pas.
    Jusqu'à ce que la porte d'entrée claque et que Grover n'arrive.
      « T'es toujours là ?
      - Je ne suis pas toujours là, je viens d'arriver.
      - Il est neuf heures moins le quart.
      - Et ?
      - T'étais pas censée aller plumer des malheureux joueurs de poker amateurs ?
      - Par les cornes du Bouc Maudit ! »

    Je venais de me redresser d'un coup, comme si j'avais été frappée par la foudre. Magnifique. Splendide. J'allais être à la bourre. Oui, j'aurais pu être à l'heure si j'étais partie direct, mais je n'allais pas aller à une partie de poker habillée comme tous les jours. Le but était de bluffer, et pour bluffer, il fallait attirer l'œil de l'autre joueur ailleurs que sur son jeu. See what I mean ? Si ça n'est pas le cas, passons. Toujours est-il que quand je redescendis, j'eus droit à un rire sous-cape de la part de Grover qui m'attendait tel un juge d'un concours de Mannequins.
      « Je te laisse pas sortir comme ça toute seule dans la rue.
      - J'ai juste genre dix minutes de trajet !
      - Il peut arriver plein de choses, Bee. J't'accompagne.
      - C'est inutile.
      - Je décide si c'est inutile. »

    Et finalement, je cédai, comme d'habitude.


On avançait donc sur les pavés d'Apple Road, en direction du croisement entre Apple Road & Lemon St. J'avais les mains enfoncées dans les poches de mon manteau marron, long, tandis que Grover les avait fourrées dans celles de son perfecto noir. Il avait quand même la classe, et pas qu'un peu. Nos pas résonnaient dans les rues désertes, la nuit tombait tranquillement.
    « Tu sais qu'il y aura à ta partie ?, finit-il par hasarder.
    - Aucune idée. Rachel, sans doute.
    - Je vois. Tu es au courant, quoi.
    - C'est pas moi qui organise.
    - Oui, ça, je le sais. Encore heureux.
    - Ça sous-entend quoi, ça, Monsieur Je-ne-suis-jamais-content ?
    - J'apprécie ma tranquillité, Mademoiselle Je-monte-sur-mes-grands-chevaux-en-moins-de-deux.
    - T'es méchant., finis-je par reprendre avec une vingtaine de pas sans rien dire.
    - C'est pas là, chez les Menken ? »

Mon regard se détacha de son visage souriant et moqueur, pour observer la maison sur la droite. Des fenêtres allumées, le numéro sur la boîte aux lettres et sur le perron indiquait clairement que j'étais arrivée à destination. Je hochais la tête en signe d'affirmation, et il s'éclipsa, rebroussant chemin, non sans vérifier que j'entrais bien dans la maison et que je ne m'étais pas payé sa tête -ce que je ne fais jamais de toute façon.
Ma main s'approcha de la sonnette mais avant que je n'y touche, j'eus un éclair de génie soudain. Samantha, la fille de Rachel, devait sans doute dormir -à moins que ça soit une gamine qui ne dormait pas tôt, mais elle avait trois ans donc les hésitations n'avaient aucune raison d'être. Mieux valait que je ne m'attire pas les foudres de Rachel, qui m'en voudrait peut-être déjà pour être en retard de deux malheureuses minutes. Et ne voyant pas de loquet -hélas- je toquais, en fermant mon poing, et en frappant poing serré de manière déterminée sur la porte en bois. Discrétion assurée, c'était moins bruyant que la sonnette. Mais ne voulant pas m'assassiner la main non plus, j'arrêtais de toquer après quelques coups, et attendait, mains de nouveau dans les poches, en resserrant les pans de mon manteau. C'est qu'il commençait à faire frisquet, me disais-je, juste avant de me rendre compte que j'aurais dû mettre un pull, ou un chandail, parce que la robe que je portais était courte, décolletée, et pas vraiment très très sobre. Le tout était dans l'excès. Et puis Rachel me connaissait, elle n'allait pas s'en offusquer. Au pire, je lui volerai un pull -niahah.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Menken] Let's play. Let's poker play! Ven 1 Mai 2009 - 3:10

Spoiler:
 

Rachel allait vanter les louanges de Sheherazade, la jeune fille au pair qu'elle avait mentionné, lorsque la sonnerie retentit. Elle aurait voulu demander des nouvelles de la petite Leah mais apparemment le devoir l'appelait. C'était grâce à sa fille et la sienne d'ailleurs que les deux jeunes adultes avaient fait plus ample connaissance. Ils s'étaient remarqués à force de fréquenter les mêmes endroits où emmener leurs filles respectives. Comme quoi la parenté n'excluait pas d'avoir une vie sociale.

"Bien écoutez-moi Amanda."

Rachel cligna des yeux en ouvrant la porte. Elle regarda Mâat apparaître derrière la porte, le téléphone collé aux tympans. Elle excusa ce qu'elle croyait être d'abord une erreur, car il était nouveau ici et ne devait certainement pas se rappeler de son nom si insignifiant. Puis elle comprit qu'il ne s'adressait pas à lui. Quel homme... intriguant! Elle émit un sourire et se mordit les lèvres pour ne pas éclater de rire. La scène était assez comique en fait, elle s'imaginait être une vieille femme coincée qui entendait les bribes de conversation qu'entretenaient ce jeune homme et son interlocutrice. Non pas qu'elle écoutait sa conversation, loin de là! Mais en prenant la place de la vieille femme aigrie, le mot "strip-teaseuse" revenait pas mal à ses oreilles en fait.

Rachel tenta de se rappeler quel métier Maât, il lui en avait brièvement parlé. Ah oui, il planifiait des mariages. Elle avait bien aimé cette idée d'ailleurs. Elle aimait tous les métiers qui d'après elle offraient - ou vendaient, plutôt! - du rêve. Ecrivain, enseignant, publicitaire, mannequin même! Certains métiers qui configuraient sur sa liste pouvaient être vus comme assez décalés, mais bon, Rachel avait sa propre manière de penser. Elle se doutait que Lullaby soit une ancienne amie de Maât, elle était bien trop jeune pour lui. En ce qui concerne les trois autres, elle n'en avait pas la moindre idée. Elle aurait du y penser d'ailleurs. Elle espérait qu'il ne se sentirait pas trop mal à l'aise s'il se retrouvait dans le cas où il ne reconnaitrait vraiment personne...

Rachel lui demanda effectivement de retirer sa veste, juste par le regard. Elle ne voulait pas interrompre sa conversation téléphonique qui semblait être dans un cadre professionnel en plus. Elle prit sa veste et alla l'accrocher au porte-manteau, sans un mot. Elle entendit ensuite un frappement à la porte et retourna sur le palier pour ouvrir la porte, en laissant Maât se diriger vers la salle de séjour de lui-même.
Avant que Lully ne se mette à s'excuser et à montrer son enthousiasme habituel, Rachel posa une main sur sa bouche pour qu'elle se taise xD. Pauvre Lully, elle qui avait cru avoir la bonne idée de se faire discrète à son arrivée, se voyait dans la contrainte de se taire carrément. Rachel lui fit un clin d'oeil et lui montra le dos du jeune homme toujours au téléphone, en espérant qu'elle comprendrait.

Maât se retourna à présent, enfin libre!

"Je suis vraiment désolé, le chauffeur de taxi s'est trompé de direction et je ne faisais pas attention puisque j'étais au téléphone. Croyez-moi je ne donne pas six mois à ce couple avant de leur recommander un avocat pour divorcer. La jalousie de cette femme est incroyable !"

Rachel continua de sourire en le regardant avec des yeux amusés. Elle trouvait la situation assez comique en fait. Elle n'en voulait pas à Lullaby d'être en retard non plus en fait. Elle avait dit vingt et une heures pour que... tout le monde soit là à trente. Oui, Rachel était très prévenante.

- La confiance est une chose très importante dans un couple, c'est vrai. Tu devrais aller t'hydrater la gorge, cette cliente a du te demander pas mal d'énergie, j'imagine.


Rachel lui proposait de rejoindre Liam, en gros. Et en plus, elle avait employé le tutoiement pour lui montrer qu'il n'avait pas besoin de lui montrer de signes de politesse trop élaborés. Elle ne voulait pas paraître vieux jeu non plus ! Rachel se tourna ENFIN vers Lullaby qui miraculeusement était restée muette devant ce dialogue. Rachel retira sa main de sa bouche xD, et avant que Lullaby refasse usage de sa parole, elle en profita pour la prendre dans ses bras, comme à chaque fois qu'elle la saluait.

- Ton frère ne s'est pas trop inquiété cette fois-ci?

Rachel la libéra de son étreinte et regarda ce brin de jeune femme. Lullaby était une jeune fille intelligente et enthousiaste, ce qui était suffisant pour que Rachel tombe sous son charme dès leur rencontre. Lullaby était une ancienne élève de Don et avait montré son affection pour les romans une fois à une soirée au lycée. Rachel l'avait depuis prise sous son aile. En même temps, Lully n'avait pas besoin d'une autre figure fraternelle, son frère était déjà très protecteur. Mais Rachel était tout de même là lorsqu'il s'agissait de problèmes plus sérieux et tendant plus vers des "problèmes de filles".

Rachel et Lullaby s'avancèrent dans le salon, où les deux hommes venaient de faire connaissance. Lullaby se dirigea vers le bar, où était déjà posé Liam, parfaitement à son aise et se servant n'importe quelle boisson qu'elle voulait.

"Vraiment désolé d'être en retard ! Et encore une fois merci de m'avoir invité !"

- En retard? Je n'avais pas dit neuf heures trente?

Rachel émit un sourire malicieux et croisa les bras. Elle avait vraiment tout prévu, et jouait l'innocente. On entendit une nouvelle fois quelqu'un sonner à la porte.

- Je vous en prie faites comme chez vous, vous tous, et de rien Maât! Je vais ouvrir.

Rachel partit accueillir le dernier invité...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Menken] Let's play. Let's poker play! Sam 2 Mai 2009 - 23:06

      _C'est tout naturel, Rachel. Et... Je crois que je vais goûter à ces magnifiques coktails.

    Avec un sourire, il la laissa s'éloigner afin que celle-ci aille répondre à la porte. Liam fut surpris d'y voir Maât. Bon, ce dernier ne le connaissait pas sûrement, mais Liam l'avait déjà vu, lui. D'ailleurs, c'était étrange de penser que les deux hommes joueraient au poker ensemble alors que la soeur de Maât gardait Leah chez lui. Apparemment, le jeune homme était passablement chic! Liam avait joué la carte de la simplicité sur ce coup-là, mais il s'était quand même forcé afin de se coiffer un tant soit peu. Maât semblait discuter d'une affaire importante au téléphone et Liam eut un sourire amusé alors qu'il terminait un verre de coktail gentiment préparé par Rachel. C'était un vrai délice après une journée aussi chargée. Les patients en neurologie s'étaient donné le mot afin d'apparaître tous aujourd'hui, donc... Il n'avait quasiment pas eu le temps de manger pendant sa journée de travail, désirant terminer au plus vite afin de passer au moins une ou deux heures avec sa fille qui n'apprécierait pas qu'il arrive et reparte tout de suite.

      _Enchanté. Je suis Liam Stanfield.

    Il lui avait bien évidemment serré la main avec un sourire, la réplique de Maât l'ayant amusé. 6 mois, c'était peu pour un mariage, mais en même temps, avec une femme jalouse comme il semblait le croire, il ne serait pas étonnant de voir le mari demander le divorce. Liam n'était pas du genre volage, mais il aimait bien regarder et... Mauvais exemple. Après tout, Jaelyn était partie aussi... Mais leur couple avait duré plus de six mois, c'est sûr... Mais le fait d'y repenser lui donnait la chair de poule et il détestait cela. Il se reprit en secouant très légèrement de sa tête ces vilaines pensées et se releva comme il se doit afin d'accueillir la jeune femme qui venait de faire son entrée.

    Il sourit, replaçant en vain ses cheveux qui semblaient particulièrement indisciplinés. Il avait toujours adoré rencontrer des gens. Très sociable, Liam aimait avoir un cercle d'amis étendu et ce, même s'il ne pouvait pas faire confiance à tout le monde. D'ailleurs, adolescent, il donnait rapidement sa confiance jusqu'à ce qu'on la lui brise et c'était très difficile de la retrouver. Encore aujourd'hui, il était très rancunier et ne pardonnait pas aisément, mais en même temps, il était plus prudent et moins ouvert quant à ses secrets, quant à sa vie qu'il exposait de moins en moins. Cela ne l'empêchait pas d'avoir de nombreux potes sur qui compter pour des soirées de folie! Rachel, bien qu'ils ne se connaissent que très peu, en faisait partie. Pourtant, avec elle c'était quelque peu différent. Elle avait une petite fille, trois ans plus jeune que Leah, et ils s'étaient souvent croisés au parc ou bien ils s'étaient appelés pour une promenade. Au départ, les enfants en faisaient toujours partie, comme une excuse afin de passer quelques temps ensemble, et après, ils les avaient laissé de côté de temps en temps afin d'avoir des discussions entre adultes. Liam avait appris qu'elle était mariée, elle avait appris de son côté que la mère de sa fille avait quitté le navire. Quelle vie palpitante! et elle l'était!

    Liam saisit un nouveau verre et en but une gorgée, ravi. Se tournant vers la jeune femme qui venait de faire son apparition, il ne put s'empêcher de la détailler subtilement, la trouvant tout de même passablement splendide. Wow! D'ailleurs, la robe que portait celle-ci n'était pas pour la désavantager, au contraire! Il reporta son attention sur Maât et eut un sourire. Il avait appris il y a peu la mort du grand-père de Victoria et de ses frères et il trouvait l'incident regrettable, vraiment. Il aurait pu en glisser un mot, affirmer qu'il était réellement navré de ce qui s'était produit, mais se dit que ce n'était ni l'endroit, ni le moment pour le faire. Au pire, il le lui dirait un peu plus tard, lorsque tout le monde en viendrait à partir. Attendant que Rachel ne daigne revenir avec le dernier invité, Liam eut un sourire.

      _J'ai l'impression que je vais vous ruiner, ce soir! Si ce n'était pas du fait que j'ai encore du mal avec les règles du poker, je vous jure que je pourrais le faire!

    Évidemment, ce n'était qu'une blague puisque Liam se débrouillait passablement bien au poker. Il voulait simplement tenter de détendre un peu l'atmosphère, grand blagueur comme il était. D'ailleurs, il adorait jouer au poker, même s'il n'avait pas beaucoup de chances et de temps afin de participer à des rencontres amicales de ce genre. Ses soirées étaient souvent prises par sa fille et par son travail et souvent, même s'il aurait suffisamment d'énergie pour tout faire, il ne devait pas oublier que les journées n'avaient que vingt-quatre heures!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Menken] Let's play. Let's poker play! Lun 4 Mai 2009 - 22:28

Et pour bien commencer la soirée, voilà qu'on me faisait déjà taire ! Enfin, je compris très vite que Rachel ne faisait pas ça pour m'embêter -quand bien même j'en aurais mis ma main à couper- mais plutôt pour s'assurer que le type pouvait parler tranquillement au téléphone sans être interrompu. Et lorsqu'il se retourna, je le reconnus, et fus assez surprise de le retrouver là. Aha. Pas prévu, ça. Que faisait-il là ? Sans doute était-il venu jouer au poker. « Je suis vraiment désolé, le chauffeur de taxi s'est trompé de direction et je ne faisais pas attention puisque j'étais au téléphone. Croyez-moi je ne donne pas six mois à ce couple avant de leur recommander un avocat pour divorcer. La jalousie de cette femme est incroyable ! » Que six mois ? Intéressant. Et sympa les pronostics. Enfin, il connaissait mieux ses clients que moi. Toujours est-il que je restais un peu sciée de le voir ici -il faut dire que la dernière fois que je l'avais vu, on avait parlé mariage et que… Trop longue histoire, on y reviendra une autre fois, voulez-vous ?
En attendant, la main de Rachel sur ma bouche, j'étais tentée de la mordre. Vous savez le « Gnap » habituel, juste comme ça. Ou de lui lécher la main. Dans les deux cas, elle aurait arrêté de m'empêcher de parler. Quoique j'aurais pu parler si j'avais voulu. On n'aurait juste rien compris de ce que je disais. De toute façon, mon temps de parole était pas encore arrivé, apparemment, puisque Rachel avait toujours pas enlevé sa main et qu'elle s'était mise à parler, tranquillement : « La confiance est une chose très importante dans un couple, c'est vrai. Tu devrais aller t'hydrater la gorge, cette cliente a du te demander pas mal d'énergie, j'imagine. »
Ou pour les initiés, si-t'allais-faire-un-tour-le-temps-que-j'accueille-comme-il-se-doit-la-plus-géniale-des-filles-de-tout-Ocean-Grove ? Si si, je vous jure, je suis sûre que c'est ce qu'elle voulait dire. Je la connaissais, Rachel, c'est pas comme si c'était une totale inconnue à mes yeux noisettes. Eh bien sûr, confirmant mes pensées, elle se retourna vers moi et m'enlaça tendrement. Ah, enfin ! Non, je plaisante, je ne suis pas comme ça, d'habitude. Mais bon. « Ton frère ne s'est pas trop inquiété cette fois-ci? » Je haussais les épaules, et en levant les yeux au ciel, je répondais tranquillement :

    « Il était mort de trouille, comme d'hab', tu parles, C'est Grover qui m'a accompagnée, il m'a demandé de te passer le bonjour, d'ailleurs. »


Ça, c'était faux, mais ça ne pouvait pas faire de mal. Grover aimait bien être apprécié par tout le monde, si jamais je faisais les commissions pour lui avant qu'il me demande de les faire, il ne m'en voudrait pas. Et puis, s'il voulait participer à la prochaine partie, il faudrait qu'il soit en bons termes avec ceux qui organiseraient. Si c'était moi, ça réglerait la question, si c'était pas moi, il l'aurait dans l'os. Passons. Je m'écartais de Rachel, déambulant tranquillement du Hall vers l'espèce de bar. L'intérêt de connaître la maison. Tiens, une nouvelle tête. Ou plutôt quelqu'un que je croisais de loin mais à qui je ne parlais jamais d'habitude. Un sourire en coin, tandis que je sentais son regard qui me détaillait brièvement. Quoi, la robe était too much ? Du tout. Juste exactement ce qu'il fallait pour gagner au Poker. Je le savais, j'avais déjà expérimenté plusieurs techniques au cours de différentes parties avec différentes personnes. La robe décolletée avec toujours un taux de succès de 80%, ça devrait donc faire ses preuves aujourd'hui encore. À moins que Mahdy soit convié comme généralement, et là, ça serait plus corsé. Je savais que je ferais aucun effet à Rachel ; constatant que Maât jouait, il loucherait certainement pas sur moi ; le nouveau dans le jeu, je ne savais pas… Et si Mahdy était là, ça serait foutu, car au vu du temps depuis lequel je jouais au poker avec Rachel & Mahdy -et d'autres aussi- la technique de la robe décolletée lui ferait rien. À moins qu'il ne mette des loupes ce soir. À voir…

    « Vraiment désolé d'être en retard ! Et encore une fois merci de m'avoir invité !
    - En retard? Je n'avais pas dit neuf heures trente ?»


Étouffant un rire, je laissais cependant échapper un sifflement amusé, avant de regarder avec attention ce que je faisais avec mes mains -ne pas se renverser d'alcool sur ma robe était une superbe idée et j'espérais ne pas échouer dans ma quête ultime. Une chance que l'inconnu -Stendfield ? Stanswheel ? C'était quoi déjà son nom de famille ?- ne reprenne la parole qu'après que je me sois servie.

    « _J'ai l'impression que je vais vous ruiner, ce soir ! Si ce n'était pas du fait que j'ai encore du mal avec les règles du poker, je vous jure que je pourrais le faire ! »


Un sourcil arqué, une gorgée de ma boisson, et je répliquais, très amusée -et absolument sûre de moi :

    « Faut-il vraiment connaître les règles pour gagner ? »


Coup de sonnette. Pourquoi les gens ne pensaient-ils pas à la pauvre petite Samantha qui dormait sans doute à poings fermés ? Pauvre gamine. « Je vous en prie faites comme chez vous, vous tous, et de rien Maât! Je vais ouvrir. » Ah, mauvaise intuition. Un rapide « Veuillez m'excusez » à l'adresse de celui dont je ne savais toujours pas le nom -ça se rattraperait d'ici pas longtemps- tandis que je retournais vers la porte, en exprimant tout haut ce que je savais qui ne froisserait personne, surtout vu le ton geignard et faussement gamin que j'utilisais :

    « Rachou, j't'en prie, me dis pas que tu as invité Mahdy, j'vais encore perdre ! »


Allez, on garde espoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Menken] Let's play. Let's poker play! Jeu 7 Mai 2009 - 12:20

    HJ Je ne vous raconte même pas à quel point j'ai galèré pour reprendre tous les dialogues dans l'ordre chronologique et pour les couleurs xD. Je sens qu'on va s'amuser à suivre ce topic mdr.

    Rachel : - La confiance est une chose très importante dans un couple, c'est vrai. Tu devrais aller t'hydrater la gorge, cette cliente a du te demander pas mal d'énergie, j'imagine.
    De toute évidence le tutoiement était de mise. Tant mieux, cela faciliterait la construction des rapports entre les protagonistes de cette soirée, et Maât aurait moins le sentiment d'être un étranger au milieu de toutes ces personnes qui semblaient se connaître. Ce qui était logique : ils habitaient tous le quartier depuis quelques années alors que Maât n'y habitait plus depuis qu'il était parti étudier le droit à l'université de Columbia soit en septembre 2001. Quoi qu'il en soit, maintenant qu'il était de retour dans le quartier et vraisemblablement de manière définitive, il allait faire en sorte de créer des liens tout de suite. Il était toujours utile d'être en bons termes avec ses voisins. Après tout, qui appellerait la police s'il y a le feu dans votre maison et que justement vous êtes sorti au restaurant ce soir là ?

    D'une oreille, Maât écouta la conversation de Rachel et Lullaby. De toute évidence elles étaient proche. Maât se demanda de qui elles parlaient.
    Rachel : - Ton frère ne s'est pas trop inquiété cette fois-ci?
    Lullaby : - Il était mort de trouille, comme d'hab', tu parles, C'est Grover qui m'a accompagnée, il m'a demandé de te passer le bonjour, d'ailleurs.
    C'est alors qu'il réalisa : il connaissait Lullaby ! Elle était la meilleure amie de Victoria, la soeur de Maât et elle était aussi une de ses clientes : quelques jours auparavant, elle avait appelé Maât pour lui demander s'il pouvait organiser son futur mariage. HJ Arté, on n'a pas pensé mais en les foutant dans ce topic tout les deux, ils vont forcément parler du mariage xD je sens que ce topic va être comique (a). DJ Depuis quelques jours maintenant, Maât avait commencé à travailler sur ce mariage. La présence de Lullaby était donc une bonne chose : entre deux tours de cartes, elle pourrait lui donner quelques indications sur le gâteau ou encore les fleurs qu'elle voulait à la célébration.
    Maât réalisé la présence d'un autre homme dans la pièce. Il s'avança vers lui et le salua.
    Maât : - Bonsoir, Maât Blythe-Sheldon, enchanté.
    Liam : - Enchanté. Je suis Liam Stanfield.
    Il tâcherait de se souvenir du prénom. Maât : - Vraiment désolé d'être en retard ! Et encore une fois merci de m'avoir invité ! dit-il en s'adressant à la maitresse de maison.
    Rachel : - En retard? Je n'avais pas dit neuf heures trente ?

    Liam : - J'ai l'impression que je vais vous ruiner, ce soir ! Si ce n'était pas du fait que j'ai encore du mal avec les règles du poker, je vous jure que je pourrais le faire !
    Lullaby : - Faut-il vraiment connaître les règles pour gagner ?
    Maât ne releva pas cette note de prétentieux. C'était un homme confiant et sûr de lui visiblement. Avec un sourire, il ajouta :
    Maât : - Je ne suis pas vraiment doué pour le poker alors il est clair que ce n'est pas moi qui risque de remporter nos parties !
    Rachel : - Je vous en prie faites comme chez vous, vous tous, et de rien Maât! Je vais ouvrir.
    Lullaby : - Rachou, j't'en prie, me dis pas que tu as invité Mahdy, j'vais encore perdre !
    Maât ignorait qui était Mahdy mais il était impatient de rencontrer cette (dernière, il l'espérait) personne. Un nouveau voisin avec qui il pourrait se lier d'amitié.
    Maât : - Lullaby ? Il me semble que nous nous connaissons non ? Tu n'es pas une des amies de Victoria ? Nous nous sommes parlé dernièrement au téléphone pour...
    Elle lui coupa la parole. Aurait-il dit une bêtise si elle ne l'avait pas fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Menken] Let's play. Let's poker play! Ven 8 Mai 2009 - 19:19

    Spoiler:
     


    Pour dire vrai, toute la journée, Mahdy n'avait songé qu'à sa soirée, qui serait, sans aucun doute, source de rires, d'un peu d'alcool et certainement de nouvelles rencontres, car oui, bien qu'habitant ici depuis dix ans déjà, Mahdy n'était pas souvent chez lui, trop occupé professionnellement depuis le décès de sa femme, Sanaa. De plus, il connaissait davantage les "anciens" dirons-nous, alors pouvoir voir du monde et continuer à avoir une vie sociale n'était finalement pas une chose à négliger. Merci Rachel alors! Depuis quelques temps à présent, ils organisaient des soirées poker et Mahdy y avait pris goût, pour autant ce n'était pas un joueur exceptionnel, mais ça le détendait, et en ce moment, il en avait bien besoin.

    Le problème, c'est que pour le moment, il était vingt heures moins le quart et Mahdy se trouvait être toujours sur la route du retour. Soit. Mais il devait passer voir Charlie, et ça, c'était primordial. Vous avez donc le parfait exemple du parfait homme, parfaitement organisé. Il dépassa allégrement la limite de vitesse et arriva de ce fait pour vingt heures chez la demoiselle. Leur relation était un peu ambigue, mais Mahdy le savait, il l'aimait. Malheureusement, ce soir, et à cause de son dernier client totalement frappé, il ne put pas réellement profiter d'elle, ils se contentèrent de regarder Kuzco, oh oui, on le sait, c'est pitoyable, mais tellement drôle.. Pacha et Kuzco sont à présent attachés à un arbre qui dérive sur une rivière:

    Pacha : OH OH
    Kuzco : Laisse moi deviner on est sur le point de franchir une énorme chute d'eau.
    Pacha : Ouaip.
    Kuzco : Rochers pointus à la réception ?
    Pacha : Y’a des chances.
    Kuzco : C'est parti.
    [AAAAHHHH]

    Mahdy se leva pour aller chercher à boire quand il releva le regard sur l'horloge, qui, en la narguant, lui indiqua la terrible heure de vingt heures trente cinq. Pas de panique. Naturellement, il courut au salon, embrassa Charlie sur la tempe, attrapa sa veste et rentra chez lui. Continuant sa course folle, il était donc dans sa propre salle de bain à quarante. Pas mal. Une douche, un pantalon noir de costard, une chemise grise et une veste noire enfilés, plus tard, le voici repartant encore. Il était vingt et une heure dix quand il tourna dans Lemon Street, et il lui suffit de quelques derniers pas pour enfin être devant la somptueuse maison des Menken. Bon, il ne se faisait pas d'illusions, il arriverait en bon dernier, en sonnant, il prit un air embêté et quand Rachel ouvrit la porte, il fit une petite grimace qui voulait tout dire, du genre : Je suis désolé d'être en retard, je sais c'est pas bien, frappe-moi si tu veux, je perdrais s'il faut, mais bon, restons amis ? Ouais, c'est fort juste par cette légére déformation faciale.

    Bonsoir.. Ecoute, je vais être franc, j'ai eu un gros souci avec mon dernier patient, il a commencé à se mettre debout sur mon bureau, à crier en arrachant ses vêtements, évidement, ça a été compliqué de le calmer. Et sinon, j'ai regardé Kuzco..

    Il baissa la tête puis reposa son regard sur sa ravissante hôte.

    Sincèrement, je m'excuse, mais tu ne pourras pas me laisser dehors parce que j'ai ramené quelques petites choses à grignoter..

    Mahdy sourit en réprimant un rire, et enfin, embrassa sur la joue la jeune femme qui acceptait de le recevoir une nouvelle fois. Il lui donna ce qu'il avait eu le temps de trouver chez lui qui ne dénote pas trop avec le thème du jeu intellect et sulfureux qu'est le poker. Ensuite, il se contenta d'attendre Rachel pour la suivre dans sa jolie demeure.

    Tu vas bien ? Bon, je ne demande même pas si tout le monde est déjà là..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Menken] Let's play. Let's poker play! Ven 8 Mai 2009 - 20:31



Spoiler:
 

Rachel se mordit les lèvres. Elle aurait du inviter Grover. Mais en même temps, Rachel aimait l'idée qu'elle pouvait kidnapper sa petite Lullaby et l'avoir rien que pour elle. Ce n'était pas égoïste, juste amusant xD.

- La prochaine fois, dis-lui qu'il ferait mieux de s'inquiéter pour son argent ;P. Il devrait venir un soir =).

Rachel lui fit un clin d'oeil pour augmenter son ton moqueur. L'affection que son frère portait à sa soeur était tout simplement attachante. Elle aurait voulu avoir un camarade de jeu à la maison elle aussi quand elle était plus petite. Elle avait sa mère, c'était déjà ça, et Sally ne manquait jamais d'imagination pour la distraire !

Rachel éclata de rire suite à la remarque presque suppliante de Lullaby.

- Je n'allais pas te faire ce cadeau, Lully ! Il doit bien être le seul à savoir résister à ton charme ce soir. Avec moi bien sûr xD!

Rachel tourna le dos avant d'entendre d'autres protestations de la part de la jeune femme, et partit ouvrir. Elle prit un air fâché, mais son sourire démontrait qu'elle cédait face à l'humour de son ami. Et puis, il avait de très bons arguments!


- Hum... Je suis bien trop bonne! *rires* D'accord, la prochaine fois je dirai que le rendez-vous est à 19 heures et tu arriveras pile à la REELLE heure xD !


Rachel referma la porte derrière lui et prit sa veste. Le porte-manteau était à présent bien rempli, il manquait presque de tomber ! Rachel sourit, cela annonçait une bonne soirée, non? Pas beaucoup de monde, dans un endroit confortable avec des bières et de l'argent, c'était la soirée parfaite ! Rachel accompagna Mahdy vers le salon, et s'empressa de se faire son propre cocktail. Elle mélangea du sirop de grenadine avec du jus d'orange, et ajouta un peu d'alcool dans son verre. Elle n'était pas une grande buveuse, elle buvait avec modération. Rachel posa également ce que Mahdy venait d'amener comme apéritifs (?) sur la table, et se servit, en attendant que tout le monde fasse leur présentation et se sentent dans l'ambiance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Menken] Let's play. Let's poker play! Ven 15 Mai 2009 - 2:44

    [ >.< Je suis désolée du retard...! Arrow J'ai été overbookée ces dernières semaines et je le serai encore la semaine prochaine, ma dernière semaine de cours! <3]

    Liam faillit éclater de rire lorsque Lullaby affirma qu'avec... hum... Mahdy? elle allait encore perdre. Il secoua légèrement la tête, avalant une gorgée de sa boisson avant de répliquer.

      _Je croyais qu'on n'avait pas besoin de savoir les règles pour gagner?

    Son ton amusé et légèrement soupçonneux spécifiait qu'il voyait bien de quoi la demoiselle parlait lorsqu'elle affirmait pouvoir gagner autrement qu'en sachant les règles. En même temps, il devait avouer qu'il aurait besoin de toute sa concentration afin de ne pas tomber dans le panneau qu'elle lui offrait grand ouvert apparemment. Ils semblaient habitués de jouer au poker ensemble. Liam, lui, ne connaissait que Rachel. Il apprendrait à les connaître, à force, mais il appréciait déjà Maât. En même temps, Victoria gardait chez lui et il avait déjà eu l'occasion de croiser Rhys et même de le soigner à l'hôpital. Il avait grandit avec la réputation des Blythe en même temps que celle des Stanfield pour la médecine. Il avait su très tôt qu'il ne fallait pas énerver les Blythe, il avait su très tôt qu'ils avaient une très grande notoriété, mais Liam trouvait que les trois derniers Blythe étaient réellement des anges. Ils semblaient unis malgré tout ce qui s'était passé dans leur vie ces temps-ci, les rumeurs couraient vite dans une petite ville comme Ocean Grove.

    Il sourit lorsque Mahdy, il se rappelait maintenant son prénom comme il le fallait, entra dans la pièce. Apparemment, le jeune médecin ne ferait pas long feu; il semblait être un joueur de taille! N'empêche que même si Liam n'était pas plus doué que ça au poker, il se débrouillait suffisamment pour rester quelques tours. Au pire, il était venu ici pour s'amuser donc il n'en sortirait que vainqueur. Il ralentit sur les verres d'alcool, ne voulant pas être la malheureuse victime d'un complot pour le ruiner après tout! Liam ne faisait pas trop la conversation, du moins, pas pour l'instant. Il donna une légère tape dans le dos de Mahdy, sourit et lui serra la main avant de se présenter.

      _Kuzco, c'était bien? Ma fille n'a pas encore demandé à le voir! Ouais... On entend d'ici!

    Il rit, évidemment. C'était une petite moquerie, mais il se doutait bien que Mahdy ne le prendrait pas mal. En même temps, s'il y avait quelqu'un sur cette terre, un homme je veux dire, qui aimait davantage les dessins animés, c'était bien lui! Il avait appris à apprécier les nouveaux disney et pixar ainsi que les anciens. Décidément, un enfant vous fait faire bien des folies! Il ne pouvait s'empêcher de regarder, à chaque fois, Madagascar avec elle. Il ne se lassait même pas du roi lion, film qu'elle avait dû voir au moins cent fois depuis sa naissance. C'était toujours comme ça. Ça lui permettait de passer quelques heures avec sa princesse et ils avaient l'air de faire une activité père/fille alors que la petite était bien capable de les regarder toute seule. Mais ça lui plaisait! Il n'y avait rien à y faire! Lui qui avait toujours préféré les Star Wars et les Indiana Jones, enfant, se mettait à redécouvrir la bauté des Disney. À croire qu'on redevenait réellement un enfant en vieillisant. Au moins, ça lui permettrait de garder son coeur jeune, sa fille lui répétait tellement souvent! Le manque d'actions ne l'inquiétait pas plus que ça, il réussissait même à trouver la marche de Koivu vers le royaume de Simba intéressante et accaparante, il faut le faire!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: [Famille Menken] Let's play. Let's poker play! Mer 20 Mai 2009 - 17:02

Spoiler:
 

À la réponse de Rachel, soit celle-ci : « La prochaine fois, dis-lui qu'il ferait mieux de s'inquiéter pour son argent ;P. Il devrait venir un soir =). », j'esquissais un grand sourire vainqueur. Ouais, ouais, je lui dirais. Et je le volerais, après. Car le poker n'était qu'une arnaque, un moyen de voler ses adversaires en les regardant dans les yeux. J'adorais ce jeu, malgré sa dimension immorale. Fallait bien un peu de Mal de temps à autre, pour donner au Bien une pure dimension, n'est-ce pas ? La suite ne me fit pas plaisir du tout par contre. Je venais de faire clairement savoir que je ne voulais pas jouer contre le terrible Mahdy, lorsque deux réponses me parvinrent alors que j'étais partie en direction de l'entrée, toutes deux hilares, d'ailleurs, comme si j'étais un clown. Celle de l'homme dont je n'avais toujours pas imprimé le nom : « Je croyais qu'on n'avait pas besoin de savoir les règles pour gagner ? » et celle de la méchante Rachel soit la suivante : « Je n'allais pas te faire ce cadeau, Lully ! Il doit bien être le seul à savoir résister à ton charme ce soir. Avec moi bien sûr xD! », lorsqu'une voix s'éleva dans mon dos et me fit faire volte-face. Celle de Maât, soit le frère aîné de Vicky, soit en quelque sorte un ami, et aussi le type qui allait organiser mon mariage. Enfin, mariage fictif, mais qu'importe… « Lullaby ? Il me semble que nous nous connaissons non ? Tu n'es pas une des amies de Victoria ? Nous nous sommes parlé dernièrement au téléphone pour... » KYAAAAH !

    « Si si ! Je suis la meilleure amie -enfin je crois- de Vicky ! Je croyais que t'étais encore à San… Ah non, c'est vrai. Je venais de m'interrompre après m'être souvenue d'un décès récent qui l'avait forcé à rentrer à Ocean Grove. Écoute, je te propose d'en reparler après que je t'aie plumé, sinon ça va me déconcentrer et je suis une horrible mauvaise perdante, tu vois ! »


Parler très vite, avec beaucoup d'enthousiasme et croiser les doigts pour qu'il ne remette pas le sujet sur le tapis de sitôt. Non parce que voyez-vous, je voulais bien relever les défis de Vicky, mais le mot d'ordre était de ne pas se trahir jusqu'à ce qu'elle m'en donne le signal. Donc, vu que je n'avais pas envie qu'on sache que j'allais me "marier" -surtout que je n'avais aucune idée du futur prétendant- je préférais que ça reste discret, et secret pour le moment. Il pourrait comprendre, hein ? Et non, ça ne puait pas du tout l'arnaque. Loin de là, même, je respirais la franchise ! Et puis, rappelez-vous, on est à une soirée poker, il fallait savoir bluffer. Une voix me sauva, bien que trois minutes plus tôt, j'avais supplié Rachel de ne pas l'avoir invité. Comme quoi, il me sauvait la vie de temps à autre. La chance était de mon côté, je crois. Une chouette soirée en prévision. « Tu vas bien ? Bon, je ne demande même pas si tout le monde est déjà là.. » De retour à la place que j'avais quitté pour adresser les quelques -longs- mots à Maât, je pointais la porte, l'air blasé et boudeur. Tout ça dans le but de le renvoyer d'où il venait. Sauf que ça ne marcha pas, parce que Mahdy et Rachel passèrent devant moi sans me voir. Eh quoi, déjà une coalition ? Ça s'annonçait moins drôle que je ne l'avais espéré. J'étais de retour dans le salon en traînant les pieds, et en commençant à fomenter une façon de gagner. Mahdy ne serait pas troublé. À moins qu'il ait vieilli et oublié à quoi ressemblait un décolleté pigeonnant… Hum. À vérifier. S'asseoir à côté de Rachel était le bon plan. Face aux mâles, autour de la table. Parfait. Encore fallait-il que j'attende de voir où s'asseyait Rachel.
Et en attendant, je finissais le fond de mon verre, et retournais à l'espèce de bar, pour le remplir de soda. Après tout, j'étais la plus jeune, et par conséquent, la plus innocente. Donner cette image pourrait être intéressant. Surtout que personne ne serait dupe. Je m'éclaircissais la voix cependant, et demandai calmement, sur un ton enjoué :

    « Bon ! Maintenant que l'ultime et impardonnable retardataire qu'est Mahdy a pointé, si on jouait ? J'ai la permission de onze heures, vous savez Huhu »


Le sourire niais, et le tour était joué. Quoi, c'était gros comme une baraque et personne n'y croirait ? Dommage. Et moi, continuant, d'annoncer avec enthousiasme :

    « Ce soir, je gagne ! Ça te va, Rachou ? Bigsmile »


Ça ne fait pas de mal de rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: [Famille Menken] Let's play. Let's poker play!

Revenir en haut Aller en bas
 

[Famille Menken] Let's play. Let's poker play!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-