hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 Les sujets de la première saison qui sont encore dans
la partie flashback et qui n'ont pas reçu de réponses depuis
un certain temps ont été archivés. Pour les autres, vous avez
encore un mois (jusqu'à la prochaine maintenance) pour les
clôturer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 baby you're a firework (lucy)

Aller en bas 

Anton Luthor

messages : 1024
name : mrs.brightside (marine)
face + © : m.daddario + mistspell, james arthur.
multinicks : mila ⋅ tommy ⋅ raphaël ⋅ avery ⋅ owen ⋅ sören ⋅ bliss.
points : 896
age : 32 y.o
♡ status : in a relationship with kate.
work : pediatric surgeon in portland.
home : a house on bridgewater way with kate and the twins.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ●●○ kate, lucy, kate (ryan, tyler)

baby you're a firework (lucy) Empty
Message· · Sujet: baby you're a firework (lucy) baby you're a firework (lucy) EmptyLun 22 Juil - 22:08


Like a lightning bolt, your heart will glow and when it's time, you'll know.
You just gotta ignite the light and let it shine.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
@lucy holm - 5 juillet 2019

S'assurant que, aujourd'hui, sa petite amie approuvait son absence, Anton s'eclipsa de l'appartement devenu leur "chez-eux" il y a quelques semaines déjà, pour prendre la direction de Harbor Row et y rejoindre celle qu'il considérait comme sa petite soeur, ou presque. Hier soir, il avait, l'espace d'un instant, envisagé de rejoindre Lucy aux célébrations du quatre juillet avant de se raviser. Le futur papa, bien qu'ayant besoin de garder une certaine liberté de mouvement sans avoir à en demander l'accord de sa compagne, n'avait pas souhaité se mettre Kate, dont le terme approchait à grand pas, à dos. Luthor avait beau ne pas toujours réfléchir à ses actions et/ou mots, il avait compris, d'un simple regard en biais, qu'il avait tout intérêt à ne délaisser la future maman au profit d'une soirée entouré de filles, dont le taux élevé d'alcool dans le sang ne faisait pas plus de doute que le peu de tissus qu'elles porteraient, sur la plage. S'il était sorti de l'appartement, laissant penser une poignée de minutes à Kate qu'il s'y rendait quel que soit son avis, le pédiatre s'était contenté d'un stop au magasin pour leur dégoter deux pots de crème glacée, dévorant les précieux devant un film avant de s'effondrer dans le fauteuil. Dans le but de conserver chaque jour de vacances à sa disposition pour après l'arrivée des filles, en plus de son congé paternité, le chirurgien avait supprimé ses vacances réservées au mois de juin et enchainer les heures, s'assurant de ne pas laisser Kate se débrouiller avec deux nouveaux-nés de suite après sa sortie de la maternité. Il souhaitait être présent, tout autant qu'elle, et lui permettre de se reposer un peu - autant qu'il ne l'était possible, avec deux bébés - après ces dernières semaines de grossesse qui l'épuisaient à vue d'oeil.
Il fit un stop au marceline's coffee shop, trois bloc plus bas que l'appartement de Lucy, pour y récupérer quelques gâteaux et deux cafés, avant d'enfin rejoindre l'appartement de la petite blonde qui devait être en souffrance aujourd'hui, tout du moins le supposait-il en vue de ses derniers messages la veille. Anton s'en voulait un peu de ne pas être sorti, au minimum pour la récupérer et s'assurer qu'elle rentrerait en un morceau, mais Lucy avait passé l'âge d'être materné. Et puis s'il y avait un avantage à vivre dans cette petite bourgade, c'était bien que tout était accessible à pieds. Frappant à la porte une fois positionné devant, Anton se permis d'entrer en l'entendant baragouiner des mots incompréhensibles à l'intérieur, posant les pâtisseries sur le meuble de cuisine avant de la rejoindre au salon, accompagné de ses cafés. « Tu es rayonnante ce matin, dis-moi. » Il dit, trop enjoué et un brin moqueur, avant de s'asseoir sur l'accoudoir du canapé, glissant les yeux vers sa mine déconfite. « Je t'ai ramené un café, si tu te sens en état de le boire. » Parce qu'il se souvenait, lui, de lendemain de soirée ou la caféine était bien la dernière chose à lui mettre sous le nez, incapable d'avaler quoi que ce soit sans que la nausée ne lui vienne. « Alors, ce feu d'artifice? » Il demanda, curieux d'obtenir les détails de la soirée de la demoiselle.

_________________
— i don't miss you, you're not in every single thing i do. i don't think we're meant to be and you are not the missing piece. even when i'm burstin' into flames, i don't regret the day i left. i don't believe that i was blessed, i'm probably lyin' to myself again, 'cause only you could fill this empty space.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucy Holm

messages : 790
name : margot
face + © : josefine pettersen / livia <3 faustine <3
multinicks : finn; tyler; ali ; nathaniel
points : 258
age : 21 yo
♡ status : crushed / getting distracted.
work : med student.
home : harbor row with her siblings and occasionally, her parents.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off / dorcas, xavi, gaelan, ben, luca, alyn, juliet

baby you're a firework (lucy) Empty
Message· · Sujet: Re: baby you're a firework (lucy) baby you're a firework (lucy) EmptySam 27 Juil - 20:02

Hmpf” fut le seul son qui réussit à sortir de la bouche de Lucy lorsqu’elle entendit qu’on frappait derrière la porte. Elle avait passé la matinée la tête dans la cuvette mais avait, enfin, réussi à se traîner jusqu’au canapé après avoir mis ses frères et soeurs dehors. Aujourd’hui personne n’avait le droit de rentrer à la maison avant dix-huit heures, ils n’avaient qu’à aller jouer chez la voisine qui s’était de toute façon proposée pour garder Leah tout le weekend - dieu merci. Elle ne réagit même pas en entendant la porte s’ouvrir, ayant à peine la force d’ouvrir un oeil - peut être aussi parce qu’on était à Windmont Bay et qu’elle doute qu’on veuille la tuer, encore moins en pleine journée. Elle fronça le nez à l’odeur sucrée qui se répandit dans l’appartement, se forçant à se retourner et manquant de tomber dans la démarche. “Merde !” lâcha-t-elle en se rattrapant de justesse à la table basse. Elle sursauta en reconnaissant la voix du seul homme dans sa vie qui avait hérité du titre de mentor et grand frère, et se demanda ce qu’il faisait là d’aussi bonne heure (il était en réalité onze heures du matin). Elle était en train de réaliser qu’il ne l’avait jamais vu dans un tel état, quand il s’assit sur l’accoudoir. D’un bond, elle se redressa, honteuse. “Merde, je t’ai écrit hier, c’est ça ?” La question était rhétorique car elle se voyait très bien le supplier de venir à la soirée, alors qu’elle alternait entre sa conversation et celle qu’elle avait avec Xavi. Oh merde, elle avait aussi écrit toute la nuit à Xavi… Elle passa ses mains sur son visage, dépitée de son propre comportement, désolée qu’Anton la voit dans un tel état - ce n’était vraiment pas l’image qu’elle tenait à lui renvoyer… Perdue dans ses pensées, elle ne l’entendit pas lui proposer du café et se contenta de arquer un sourcil lorsqu’il lui parla du feu d’artifice. Elle se poussa légèrement, l’invitant à s’asseoir à coté d’elle. “C’est de la caféïne que je sens ?” demanda-t-elle, en lui tendant la main. “Il était… coloré” ne sachant plus vraiment si elle avait vraiment regardé le feu d’artifice ou si elle avait été occupée à autre chose à ce moment-là. Une chose était certaine, en tout cas, elle se trouvait encore à la soirée, puisque le bruit des pétarades retentissait encore dans sa boîte crânienne. Elle attrapa le gobelet qu’il lui tendait et en enleva le couvercle. Elle réussissait toujours à se mettre du café partout quand elle buvait à travers le petit trou créé à cet effet. Elle huma l’odeur de la caféïne, sentant les forces lui revenir et trempa ses lèvres avec précaution dans l’eau parfumée qui ne manquerait pas de la réanimer. “Bon. Sois honnête avec moi.” dit-elle avec sa voix cassée avant de prendre une longue gorgée de café. “J’ai perdu combien de points dans ton estime, là ?” Elle pouvait donner l’impression de faire la drama queen, mais ce n’était vraiment pas sa spécialité. La question lui vrillait vraiment l’estomac - à moins que ce ne soit les relents d’alcool. Elle s’efforça de regarder Anton dans les yeux mais alors qu’il ouvrait la bouche, elle mis son doigt devant lui, l’intimant de l’attendre. Elle se précipita alors vers l’évier de la cuisine, lâchant un petit cri quand elle se cogna le petit juif contre un tabouret et rendit tout son café, sans plus de cérémonie. Les larmes lui montèrent aux yeux, tant causées par le cheminement en sens inverse que venait de faire le contenu de son estomac que par la fatigue. Elle se rinça la bouche, se moucha et essuya ses larmes avant de se laisser glisser contre les placards. Elle voulait disparaître à même le sol et ne réapparaître que quand Anton aurait oublié cette image - ou alors, quand il serait trop fatigué par les jumelles pour que ça ait la moindre importance.

_________________

he's everything you w a n t, he's everything you need (...) he says all the right things at exactly the right time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anton Luthor

messages : 1024
name : mrs.brightside (marine)
face + © : m.daddario + mistspell, james arthur.
multinicks : mila ⋅ tommy ⋅ raphaël ⋅ avery ⋅ owen ⋅ sören ⋅ bliss.
points : 896
age : 32 y.o
♡ status : in a relationship with kate.
work : pediatric surgeon in portland.
home : a house on bridgewater way with kate and the twins.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ●●○ kate, lucy, kate (ryan, tyler)

baby you're a firework (lucy) Empty
Message· · Sujet: Re: baby you're a firework (lucy) baby you're a firework (lucy) EmptyDim 28 Juil - 0:55

Anton ne jugeait pas. S'il était, peut-être, difficile de se l'imaginer grand fêtard en vue du sérieux du chirurgien à présent, Luthor avait pourtant eu son lot de soirée - capitaine de l'équipe de football du lycée, et la popularité qui en découlait, oblige - dont il ignorait, encore à présent, certains passages et la manière dont il était parvenu à rentrer chez lui. Le brun s'était pourtant calmé à mesure qu'il avançait dans ses années d'études de médecine, jusqu'à renoncer (presque) totalement aux soirées mais surtout à l'alcool, il y a quatre ans. Sur les bancs de Columbia, il était facile de luter contre la fatigue et la gueule de bois, mais en tant qu'interne, puis résident, il ne pouvait plus se permettre d'avoir la tête en vrac pour affronter une garde de vingt-quatre heures. Et plus, si affinités.
La tête de Lucy lui décrocha un rictus, avant de rouler des pupilles lorsqu'elle le questionna sur leur échange, on-ne-peut plus bref, de messages la veille. « C'est ça. Quelque chose comme " laisse ta femme prête à accoucher à la maison et vient me rejoindre, dame vodka, mes copines et moi sur la plage ". » Il mentionna ses messages, non sans y ajouter une petite couche - bien que c'est exactement de la sorte qu'il les avait traduit - avant de lui donner un léger coup de coude, prenant place à ses côtés dans le canapé en lui tendant le précieux gobelet. Un rire s'échappa des lèvres d'Anton à sa réponse quand au feu d'artifice, alors qu'il était sur le point d'y porter son propre café, avant qu'il ne hausse les épaules : rien de surprenant, c'était Windmont Bay, pas Dubaï. Les feux d'artifices cassaient rarement trois pattes à un canard.
Sa réponse bien en tête lorsque sa "petite soeur" mentionna l'estime qu'il pouvait lui porter - et qui, clairement, n'était pas impactée par la soirée du quatre juillet -, Luthor n'eu pas le temps de la lui faire parvenir, observant la blonde se rendre à la cuisine. Une grimace pris place sur son visage lorsqu'il l'entendit remettre, se décidant à la rejoindre. Ce n'était pas tant le bruit qui le dégoutait, ne comptant plus le nombre de personne qu'il avait vu ou entendu vomir à l'hôpital, mais bien le lieu ou elle avait choisi de courir à défaut de se rendre à la salle de bain. « J'allais te dire qu'il fallait plus que quatre messages bourrée pour descendre dans mon estime... » Il marqua une pause, s'appuyant contre le meuble de cuisine, puis baissa le regard vers l'étudiante en médecine qui s'était laissée glisser au sol. « Mais vomir dans l'évier de la cuisine... Je dois clairement revoir mon choix de marraine. En tant voulu, il faudra lui apprendre à boire de manière responsable! » Anton marqua une nouvelle pause, avant d'ajouter sur un ton narquois, ravi de jouer un petit peu avec ses pieds ; « L'éducation de ma fille en dépend, tu comprends, je ne peux pas la remettre dans les mains de n'importe qui. » Il en fit des tonnes, un sourire en coin prenant place sur ses lèvres. Si c'était loin d'être le moment idéal pour faire sa demande officielle à Lucy d'être marraine d'une des jumelles, Luthor n'avait pas eu l'occasion de la voir seule ces dernières semaine, trop pris par le boulot, et ne pouvait plus réellement retarder l'échéance alors que Kate approchait doucement mais surement du terme. Et puis Anton n'avait jamais été très doué pour sortir le grand jeu, préférant aller droit au but lorsqu'il avait quelque chose à demander.

_________________
— i don't miss you, you're not in every single thing i do. i don't think we're meant to be and you are not the missing piece. even when i'm burstin' into flames, i don't regret the day i left. i don't believe that i was blessed, i'm probably lyin' to myself again, 'cause only you could fill this empty space.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucy Holm

messages : 790
name : margot
face + © : josefine pettersen / livia <3 faustine <3
multinicks : finn; tyler; ali ; nathaniel
points : 258
age : 21 yo
♡ status : crushed / getting distracted.
work : med student.
home : harbor row with her siblings and occasionally, her parents.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off / dorcas, xavi, gaelan, ben, luca, alyn, juliet

baby you're a firework (lucy) Empty
Message· · Sujet: Re: baby you're a firework (lucy) baby you're a firework (lucy) EmptyDim 4 Aoû - 14:47

Lucy ne put retenir un sourire, malgré son teint pâle, en entendant Anton se moquer d'elle et des sms qu'elle lui avait envoyé la veille. Maintenant qu'il en parlait, cela lui rappelait vaguement quelque chose, mais elle était à peu près certaine de ne pas avoir demandé à Anton de laisser Kate chez elle. "T'es sûre que je t'ai pas proposée de venir avec Kate ?" Non pas que l'idée soit nettement meilleure mais Lucy avait tendance à éviter comme elle le pouvait de tenir le moindre propos qui risquerait de contrarier la compagne de son frère de cœur. Ces dernières avaient eu quelques échanges tendus, où Lucy devait bien avouer avoir ses torts même si elle avait toujours eu pour seule intention de défendre Anton, et depuis que les choses s'étaient arrangées, la jeune femme avait l'impression que les choses ne s'étaient jamais vraiment arrangées entre elle. Quelque chose s'était cassée, leur complicité s'était étiolée et Lucy prenait donc grand soin à rester dans les bonnes grâces de la mère des futurs enfants du médecin, pour qui elle vouait une admiration sans faille. Elle réagit à son léger coup de coude d'un simple "hmpf" même si elle le savait taquin. Quelque chose lui disait qu'Anton ne manquerait pas de la taquiner encore longtemps sur cet échange de sms alcoolisés, mais elle se promit de trouver un stratagème pour ne plus se retrouver dans une situation pareille. C'était quelque peu ridicule comme position : Anton était certes son ainé de quelques années, ils étaient désormais des adultes et pouvaient se comporter comme il le désirait. Mais plus qu'un grand frère, Anton était probablement la seule figure paternelle fiable que Lucy connaissait, et c'était là toute l'ambivalence de leur relation. Lucy avait parfois du mal à faire la différence entre le Anton qui la grondait quand elle avait huit ans, et celui à qui elle pouvait désormais tout dire. Les choses s'amélioraient bien entendu à ce niveau au fil des années mais la jeune femme avait encore des progrès à faire.
Elle n'eut pas le temps cependant de se demander si elle devait avoir honte ou non d'aller vomir dans l'évier de la cuisine lorsqu'un violent haut-le-cœur la prit. Elle se précipita, ne prêtant pas attention à ce qu'elle faisait tomber sur son passage et eut à peine le temps de tenir ses cheveux en arrière que le contenu de son estomac se vida pour la quatrième fois de la matinée. Cachant les quelques larmes qui coulaient de ses yeux avec ses mains, Lucy réagit à peine face aux petits coups de pieds – plein d'affection – que Anton lui donna. Elle les essuya rapidement, puis releva la tête d'un air triste quand il lui indiqua que finalement, si, elle avait peut-être un peu baissé dans son estime. La gueule de bois ne rendait pas Lucy idiote, mais elle n'était pas assez en forme pour apprécier la taquinerie, tout comme elle ne l'était pas plus pour comprendre tout de suite ce que Anton voulait dire par "revoir son choix de marraine". Elle lui lança un regard interrogateur, ne comprenant pas le lien entre la fameuse marraine et elle tout de suite, mais Anton continua assez à parler et à la charrier pour que le sang lui monte enfin au cerveau. Les yeux écarquillés, Lucy ouvrit la bouche, lâcha un "mais !" puis se força à se lever, souhaitant être certaine que ce n'était pas le mal de crâne qui vrillait ses temps qui alternait sa compréhension de la situation. "Attends ? J'ai bien compris ? Tu veux que ce soit moi la marraine ?" Enfin, l'une des marraines, mais était-ce vraiment l'heure de s'attarder sur ce genre de choses ? Elle observa avec attention le visage d'Anton, ses pupilles se déplaçant rapidement alors qu'elle cherchait à s'assurer qu'elle ne rêvait pas. Par chance, le sourire et le regard que lui offraient Anton étaient tout sauf équivoque, et Lucy ne prit que quelques secondes pour sauter au cas où de celui qu'elle considérait comme son frère pour le remercier. Elle le serra dans ses bras, incapable de parler pendant quelques minutes puis s'éloigna avant de lui donner un coup sur l'épaule. "Je ne vais pas apprendre à tes filles à boire, ça ne va pas !" le disputa-t-elle gentille, la voix mue par l'émotion. Elle se rapprocha ensuite à nouveau de ce dernier, pour se blottir dans ses bras – ce qui aidait tant pour la salve d'émotions qui s'abattait sur elle que pour la gueule de bois – et leva les yeux vers lui : "T'es sur de ton choix ? Kate est d'accord ?"

_________________

he's everything you w a n t, he's everything you need (...) he says all the right things at exactly the right time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anton Luthor

messages : 1024
name : mrs.brightside (marine)
face + © : m.daddario + mistspell, james arthur.
multinicks : mila ⋅ tommy ⋅ raphaël ⋅ avery ⋅ owen ⋅ sören ⋅ bliss.
points : 896
age : 32 y.o
♡ status : in a relationship with kate.
work : pediatric surgeon in portland.
home : a house on bridgewater way with kate and the twins.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ●●○ kate, lucy, kate (ryan, tyler)

baby you're a firework (lucy) Empty
Message· · Sujet: Re: baby you're a firework (lucy) baby you're a firework (lucy) EmptyDim 18 Aoû - 9:27

« Qu'est-ce que Kate viendrait faire sur la plage, entourés de gens complètement bourrés? » Alors qu'elle était "prête à accoucher" (depuis deux mois déjà, à en juger par la taille de son ventre) ? Vu les événements de la veille, Anton était soulagé de ne pas avoir mis les pieds aux célébrations, quand bien même son aide aurait possiblement été précieuse aux blessés. Kate se serait fait un sang d'encre et la dernière chose qu'il désirait était de l'inquiéter. Lucy l'avait inquiété inutilement, à ne pas répondre immédiatement à ses messages dés qu'il avait entendu parler de l'explosion, lui faisant questionner une poignée de minutes sa décision de rester à la maison, mais sa petite-soeur lui avait finalement signalé que tout allait bien au moment où il enfilait sa veste.
Le chirurgien observa l'étudiante en médecine se laisser tomber au sol après avoir été malade, les yeux rougis par les larmes (et sans doute l'alcool de la veille). Il pesa un quart de seconde le pour et le contre de lui faire sa demande là, le moment ne pouvant être plus mal choisi, avant de finalement se lancer, estimant qu'il ne pouvait plus retarder l'échéance. La surprise qu'il lit son visage lui décrocha un sourire, arquant un sourcil lorsqu'elle lui demanda confirmation sur ce qu'elle venait d'entendre. Kate et lui avait eu du mal à faire leur choix, malgré les deux bébés qui multipliaient leurs choix, mais ils avaient fini par se faire confiance l'un l'autre sur leur choix respectif. Ou presque, puisque le brun avait refusé de voir Lexi devenir gardienne légale d'une de ses filles. A ses yeux, il ne s'agissait pas que d'un titre, mais bien de choisir les personnes qui seraient responsables de leurs bien êtres et leurs éducations s'il venait à leur arriver quelque chose à Kate et lui. Luthor referma ses bras autour des épaules de Lucy lorsqu'elle lui sauta dans les bras, sa réaction le confortant d'autant plus dans sa décision - quand bien même il n'avait jamais remis celle-ci en question. « Je ne te le proposerais pas, si je n'étais pas sur de mon choix. On me dit souvent que j'ai un fond méchant, mais pas à ce point. Du moins j'ose espérer. » Il dit, sur un le ton de la plaisanterie. Anton assumait ce rôle de méchant qui lui collait à la peau, n'ayant que faire de l'avis des gens qui ne le connaissaient pas dans l'intimité. « Et Kate pense, comme moi, que tu feras une excellente marraine. » Il la rassura avant d'ajouter « Sans doute parce qu'elle n'a pas vu ta tête ce matin, mais on évitera de lui en parler. » pour la piquer à nouveau. Qui ne s'était jamais pris une méchante cuite ? Ce n'était pas comme si elle avait mis sa vie ou celle d'une autre personne en danger, Lucy était en droit de s'amuser et décompresser, après tout le temps qu'elle sacrifiait pour ses cadets et ses études. « C'est un oui ? » Questionna-t-il finalement, même si la réaction de la petite tête blonde, qu'il avait un jour baby-sitté, était plutôt équivoque.
Déposant un baiser sur le front de Lucy, Anton s'écarta pour ouvrir les robinets et se débarrasser de toute trace des restes de son estomac, qui allait finir par lui donner la nausée. « Va t'allonger, je vais nettoyer ça. » Trop maniaque pour se contenter d'y faire couler de l'eau, Anton avait bien l'intention de désinfecter l'évier à coup de javel. « Où sont les petits ? » Plus si petits, mais tout de même. La maison semblait vide ce matin, ce qui n'était pas plus mal pour elle se reposer, mais si elle avait besoin d'un coup de main plus tard, le chirurgien n'était pas contre de ré-enfiler son rôle de baby-sitter pour la soulager un petit peu.

_________________
— i don't miss you, you're not in every single thing i do. i don't think we're meant to be and you are not the missing piece. even when i'm burstin' into flames, i don't regret the day i left. i don't believe that i was blessed, i'm probably lyin' to myself again, 'cause only you could fill this empty space.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




baby you're a firework (lucy) Empty
Message· · Sujet: Re: baby you're a firework (lucy) baby you're a firework (lucy) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
baby you're a firework (lucy)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» Baby Doc departure details remain murky
» La chronique effrayante de Lucy ~
» Baby ! Show me what you got ! ft Mathew part.2
» Mission: Les documents secrets du bourgmestre [Privé ---> Lucy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row-
Sauter vers: