AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ● 1212, Apple Road « your affection is not just a mask »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: ● 1212, Apple Road « your affection is not just a mask » Sam 6 Fév 2010 - 20:41





HE OFFERS ME PROTECTION, A LOT OF LOVE AND AFFECTION WHETHER I'M RIGHT OR WRONG
HAILEY CALDWELL & ESTEBAN CARSON





" Le désir est une émotion destinée à nous égarer, il nous précipite dans des histoires d'amour pour lesquelles nous ne sommes manifestement pas prêts."

Hailey Caldwell était devenue une femme qui avait su gérer sa vie et la reprendre en main en l'espace d'un an.Elle allait bientôt se marier à un homme, certes dont tout le monde se méfier, et elle était sur la bonne voie pour accéder à Hollywood.Ayant enfin trouver son scénario au bout de plusieurs mois, elle avait entamé le tournage il y a à peine trois semaines.Fière de sa réussite, aussi bien professionelle que privée, Hailey s'était affirmée et avait tentée de mettre les démons du passé derrière elle jusqu'à ce jour-même.Plutôt dans la journée, à l'heure du déjeuner, alors qu'elle s'apprêtait à rejoindre les organisateurs de son mariage, elle avait croisé un de ses fameux démons, dénommé Rhys Blythe.Son retour avait fait remonté en elle une foule de souvenirs qu'elle avait tenté d'oublier en se mettant en couple avec Esteban.Des souvenirs pas si refoulés que çà.Elle l'avait revu et ne savait que penser de son retour.Affolée par cette nouvelle, Hailey avait déserté les plateaux de tournage toute l'après-midi pour fêter dignement la nouvelle autour de plusieurs verres de tequila.Non seulement, elle avait prié et espéré qu'il ne reviendrait jamais, mais elle n'avait pas rebu depuis huit mois.Son retour venait de l'achever à nouveau, alors qu'elle semblait enfin être apaisée, il avait fallu qu'il revienne.Elle savait très bien que boire n'était pas la solution, mais elle ne put s'empecher de recourir à cette solution, se fichant des conséquences que cela pourrait avoir sur Esteban qui refusait la voir boire un verre d'alcool, désormais.

C'est donc aux alentours de minuit qu'Hailey rentra chez elle, ayant pris un taxi, elle monta difficilement les marches, troublée par les verres qu'elle avait bu et par le retour de son ex petit-ami.Hailey essaya de rentrer avec le plus de discrétion possible, mais remarquant que la lumière du salon était allumée, elle poussa un vague soupir.Peut-être qu'Esteban dormait.Celui lui arrivait de s'endormir devant la télévision.Peut-être qu'il dormait ce soir.Posant ses affaires et tentant toujours de se faire discrète malgré le bruit de ses talons sur le sol, elle s'avançà dans l'encadrement de la porte du salon et y trouva un Esteban, éveillé devant la télévision.La jeune femme n'avait pas encore vraiment digéré le retour de Blythe, elle ignorait le temps que cela prendrait et le fait qu'elle avait bu se sentait amplement.Se sentant légèrement perdue, cette vision de se voir rentrer chez elle lui fit repenser au soir où Esteban l'avait demandé en mariage, mais à cette époque là, Rhys n'était pas encore revenu.Les gens partent, on pense que nos souvenirs partent avec eux mais au final on se rend compte que rien n'a vraiment disparu quand ils reviennent.

Citation :
FLASHBACK 20 DECEMBRE 2010



Hailey Caldwell avait eu une journée éprouvante, pas vraiment digne d'une journée d'anniversaire, mais plutôt de celle d'une future actrice qui enchainait les scènes, et les castings pour trouver le film qui la lancerait définitivement.Elle avait quand même réussi à rentrer tôt pour fêter son anniversaire avec Esteban Carson, son petit-ami, depuis un peu plus de six mois.Elle avait précisé à ce dernier qu'elle ne voulait pas de fête surprise, entourée de tous ses amis les plus proches, elle voulait juste être tranquille en cette soirée.Dans tous les cas, elle n'avait pas envie d'être entouré d'amis qui ne comprendraient pas son choix d'être avec Esteban.Avec cette relation, elle s'était attiré les foudres de certains amis, d'autres ne faisaient que la critique, et alors que tout ce beau monde jouait les langues de vipères, tout allait pour le mieux entre Esteban Carson et Hailey Caldwell. En cette fraîche soirée de décembre, Hailey sortir des studios et rentra chez elle, fatiguée par la journée.En regardant sa mine dans le rétroviseur interne de sa voiture, elle ne put que soupirer voyant son visage fatigué par le travail qu'elle fournissait.Il ne fallait pas croire qu'être actrice était de tout repos. Garant sa voiture devant chez Esteban, puisqu'elle habitait chez lui depuis deux mois, la jeune femme monta les marches accédant au seuil d'entrée.Franchissant la porte, elle jetta son manteau sur le meuble de l'entrée, et s'apprêtait à rejoindre le salon quand elle entendit un silence suspect à l'intérieur de la maison.Continuant sur sa lancée, la jeune femme passa au salon où elle retrouva Esteban, visiblement anxieux.Mais avant de reposer son regard sur l'homme qu'elle aimait, Hailey constata avec grande surprise que la pièce n'était éclairée que par une centaine de bougies, que le sol était jonché de pétales de roses rouges.Hailey était amusée par le comportement romantique qu'Esteban avait eu, s'avançant doucement vers elle, et alors que la jeune femme s'apprêtait à le remercier pour toute cette décoration, il l'interrompa dans sa lancée. « Chut..Ne dis rien, assieds toi, j'ai à te parler. » Hailey se dirigea donc près du divan pour s'asseoir, répondant ainsi aux souhaits de son petit-ami.Avec un sourire malicieux et regardant encore le décor romantique, elle ne put s'empêcher de parler quand même.« Je sais que c'est mon anniversaire, aujourd'hui, mais t'étais pas obligé de..faire tout çà. » Voyant que le jeune homme semblait réellement confus et stressé, Hailey prit place dans le divan et prêta plus sérieusement attention au jeune homme.« Hailey, c'est déjà assez compliqué pour moi de te dire çà, alors ne dis rien, et écoute moi. » Il venait de marquer une pause, se grattant légèrement la tête, debout et faisant les cent pas, il était en train de stresser la jeune femme à sa place.Mais qu'avait-il donc de si important à dire ? Esteban était en général plutôt franc, et jamais il ne prenait de gants, alors pourquoi tant d'attente et autant de préparation ? « Je sais que tu..tu as souffert, je sais aussi que çà fait que six mois qu'on est ensemble, hein..et que tu vas peut-être trouver la chose précipitée, moi même je me trouve pathétique là... » Son ton était frustré, il semblait nerveux, Hailey prit alors un ton légèrement inquiet afin de lui demander ce qui n'allait pas.
« C'est pas ton genre d'être anxieux, Esteban. Qu'est-ce qui ne va pas ?! » Sentant l'inquiétude de sa petite-ami, le jeune homme s'était résigné à abandonner toute fierté, et à s'abandonner à la jeune femme comme il ne l'avait jamais réellement fait avec toutes ses autres conquêtes. « Je me sens différent avec toi, tu fais de moi un homme meilleur, et je..je l'aurais jamais cru. » Posant un genou à terre, il regardait la jeune femme avec autant de tendresse qu'il pouvait, il semblait hésitant, peu convaincu par ce qu'il disait.Hailey ne s'attendait pas tellement à ce genre de déclaration subite, surtout provenant de la part d'Esteban.Quand il posa un genou à terre, le coeur d'Hailey se mit à battre à cent à l'heure, et elle ne manqua pas de s'évanouir et de pâlir à la vue de l'écrin qu'il sortit de la poche de son pantalon.
« Hailey...je sais que je ne suis pas si parfait que çà, au fond..mais accepterais-tu de devenir...ma..ma femme ? » C'était plus qu'une surprise pour la jeune femme qui n'avait jamais été réellement heureuse en amour, ce que venait de faire Esteban ce soir était différent de tout ce que l'avait bien pu connaître.Il avait certes, cette fameuse réputation, mais au contraire de beaucoup d'autres, il était le seul à ne pas l'avoir trahi, et surtout le seul, à l'avoir soutenu.Se levant vivement, Hailey se mit à faire les cent pas, elle n'avait jamais réellement imaginé se marier, et bien que la proposition était alléchante, elle commença alors à douter d'elle-mêem. « Esteban, j'ai pas été facile ces derniers mois, tu te vois vraiment vivre avec une alcoolique potentielle, tu te vois vivre avec moi ? Sincèrement, je suis pas facile tous les jours, je pète des cables, le ménage, c'est pas spécialement mon truc, et je m'attire sans cesse des problèmes.Ma vie est dramatique, tu es sur de vouloir tout çà ? » Se rendant rapidement compte du ridicule de la situation, elle rejoignit Esteban près du sofa, essayant de retrouver calme et sérénité.Le jeune homme n'avait put s'empêcher de sourire au ridicule qu'offrait Hailey.Alors qu'il venait de la demander en mariage, la jeune femme s'était mise à douter d'elle-même au lieu de douter de son amoureux. « Tu sais que la question, c'est si toi, tu veux être avec moi ? Parce que si j'avais pas voulu être avec toi, je t'aurais pas soutenu pendant des mois, et pire encore, je ne serais pas à genoux devant toi, ce soir. » Souriant aux paroles de son petit-ami, Hailey venait de lui offrir un baiser des plus passionés avant de lui murmurer au creu de l'oreille, d'une voix suave. « Tu ne sais pas dans quoi tu viens de t'engager alors, Carson » Hailey n'était pas du genre à sauter au plafond en cas de bonnes nouvelles, mais elle fut particulièrement touchée du geste d'Esteban.Elle-même ne savait pas trop dans quoi s'embarquer.Il n'était plus question de penser à Rhys, elle voulait que çà colle entre Esteban et elle afin de montrer aux habitants d'Ocean Grove qu'il n'était pas qu'un Dom Juan. « Est-ce que çà veut dire que tu vas devenir la femme du mec le plus détesté du quartier ? » Amusé par la question de son fiancé, Hailey hocha la tête en guise de oui.Esteban ouvrit alors l'écrin et Hailey put découvrir avec encore plus de surprise la magnifique bague ornée de diamants qu'Esteban passa, dans la minute qui suivit, à son doigt.Hailey Caldwell était peut-être fatiguée, et même si cette journée avait été éprouvante, elle se terminait plus que bien. Un acte qui ferait certainement parler encore du couple dans le quartier mais qui ferait taire une fois de plus les rumeurs les concernant.


Allumant une cigarette et regardant le jeune homme, elle s'avançà vers lui, se plaçant derrière le sofa, elle embrassa sa joue d'un tendre baiser et croisa ses bras autour de lui pour se faire pardonner du retard. « J'ai eu...beaucoup de boulot. Tu n'aurais..pas du...m'attendre. » Ayant du mal à plaçer ses mots, la jeune femme détacha son étreinte, préférant de ne pas trop s'attarder sur le jeune homme.Se plaçant devant la fenêtre, elle entendit le jeune homme se levait, cela ne l'empêcha pas de fumer sa cigarette, de la consommer rapidement. Elle semblait froide et intriguante, à vrai dire, elle cachait son malaise, c'était bien la première fois qu'elle ne se montrait pas attentionnée avec Esteban, ou qu'elle se sentait mal à l'aise de rentrer chez elle.Il ne fallait pas être un héros pour voir que la jolie brune se sentait mal.Un mal qu'elle allait certainement devoir expliquer à son fiancé, sachant à la perfection que les Blythe n'étaient pas le sujet de conversation préféré d'Esteban. Hailey Caldwell avait su gérer sa vie à la perfection pendant plus de huit mois, mais en une journée, elle s'était mise à douter de sa vie quasi-parfaite.Il faut du temps pour construire une relation, une vie posée, et il vous faut une journée pour tout détruire et retomber dans vos anciens démons.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ● 1212, Apple Road « your affection is not just a mask » Ven 12 Fév 2010 - 20:20

    On dit que vieillir fait changer les gens. Qu’ils deviennent plus matures et qu’ils prennent plus conscience des responsabilités que l’âge adulte apporte. Esteban se regardait constamment dans le miroir chaque matin dans le sentiment qu’il devenait vieux. Ses 27 ans avaient marqué le début d’un nouvel homme. Effectivement moins de 2 semaines avant qu’il ne les atteint, il avait fait une demande, certes inattendue à Hailey. Esteban Carson allait devenir un homme marié. Celui qui avait pendant des années et des années convaincu des hommes et des femmes que le mariage était sans doute la pire erreur qu’ils pouvaient faire dans une vie. Combien de ruptures et de tromperies était-il donc à l’origine? Il avait fallut qu’il soit aussi proche de la mort pour réalisé que son mode de vie n’était peut-être pas ce qui conviendrais dans le future. Hailey avait toujours été proche d’Esteban, au point où il avait vu en elle une amie. Une vraie amie. Hailey n’étais pas comme toutes ses filles qui se retrouvaient dans le lit de Carson, où il se sauvait toujours le matin pour ne pas subir leur présence. Esteban n’était pas prétentieux au point de dire qu’Hailey se portait bien maintenant grâce à lui… mais il pouvait se dire que sans elle, bien des choses auraient été moins joyeuses. Esteban avait eu l’impression que tout son monde s’écroulait devant ses yeux sans qu’il ne puisse rien y faire pour l’empêcher. Il n’aimait pas en parler, mais il avait faillit laisser tomber le travail de sa vie et de partir très loin d’Ocean Grove tant qu’il n’arrivait plus à y trouver sa place. Il avait toujours dans la bouche se goût amer qu’il avait été victime d’injustice et que rien ne pourrait lui apporter vengeance. Mais hors qu’il avait étrangement envisagé les choses avec Hailey, il s’était rendu compte qu’elle avait fait de lui un homme qui était meilleur. Il s’était surpris à refuser l’avance de certaines femmes, au plus grand étonnement de tout le monde. Il avait le sentiment qu’elle était l’une des premières à réellement lui faire confiance et c’était un cadeau qu’il voulait préserver. Une nouveauté qui lui offrait l’opportunité de montrer quelques facettes qu’il se gardait bien d’exposer. Les choses avaient évoluées pour le mieux, au point où Esteban lui avait même proposé de venir s’installer chez lui. Il avait retrouvé son emploi de soudeur-plongeur avec la plus grande joie et partageait de bons moments avec son meilleur ami, Gabriel. Les relations avec celui-ci étaient parfois tendues, mais ils savaient qu’ils pouvaient compter l’un sur l’autre.

    La journée n’avait pas été très difficile pour Esteban qui avait pris les choses en mains pour faire l’épicerie et passer au centre d’entraînement pour entretenir sa forme lorsqu’il n’était pas sur le terrain à supporter de fortes pressions par l’eau salé des océans. Il s’était donné comme mission de faire plaisir à sa future femme en lui préparant régulièrement des repas. Esteban détestait s’imaginer étant exactement comme ça mère, car il était certain que c’est le genre de commentaire que son père ne se serait pas gêné pour dire. Et tant qu’à ressembler à sa mère, Esteban préférais se coller la tête sur un rond de poêle allumé, ou encore de rouler en boule dans le four. Le soir était arrivé, qu’Esteban avait attendu le retour d’Hailey pour préparer le repas. Mais il s’était rendu compte qu’il attendrait peut-être longtemps. Guettant un appel de sa part, Esteban s’était écraser devant la télévision zappant de chaînes en chaînes jusqu’à tomber sur un match de football. Les heures passèrent et c’est alors qu’il venait de tomber sur une rediffusion de l’émission de Maât et Milla qu’il sentit la présence d’Hailey derrière lui ainsi que l’odeur de la cigarette. « J'ai eu...beaucoup de boulot. Tu n'aurais..pas du...m'attendre. » Tournant la tête vers elle et lui rendant son baiser, Esteban fonça les sourcils devant l’odeur plus forte de l’alcool et cette Hailey qui semblait bien moins affective que d’habitude. La télécommande en main, Esteban éteignit la télévision et se retourna vers Hailey qui s’était dirigé vers la fenêtre. Il connaissait quel genre de boulot elle avait, et il pouvait être convaincu qu’il n’y croyait pas beaucoup à cette excuse.

      -Je vais rien te reprocher, parce que je suis sans doute la personne à qui on peut reprocher le plus de choses. Mais, dis-moi pourquoi tu as recommencé. Tu n’es pas heureuse avec moi …et finalement tu regrettes de m’avoir dis oui?


    Esteban avait énoncé ses paroles alors qu’il se crispait déjà sur son canapé de peur qu’il aille vu plus juste qu’il ne l’aurait cru. Après tout, il n’y avait pas trente milles raisons pour qu’elle se mette dans un état pareil. Sa voix avait tremblée, sachant qu’il n’arriverait pas à y croire si c’était la raison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ● 1212, Apple Road « your affection is not just a mask » Sam 27 Fév 2010 - 15:01






Hailey n'avait jamais eu la prétention d'avoir fait d'Esteban Carson un homme meilleur, mais elle avait pu constater au fil des semaines qui passaient que le jeune homme devenait plus soucieux vis à vis de la jeune femme, plus attentionné avec elle.Elle constatait avec une certaine fierté, tout de même, que le jeune homme semblait différent de celui qu'elle avait connu.Il l'avait déjà dragué plusieurs mois auparavant mais jamais elle n'avait succombé à ses avances, fidèle à Rhys Blythe. Et pourtant, elle avait cherché à ne trouver qu'en lui le meilleur, faisant souvent main basse sur son côté prétentieux et séducteur, il était évident qu'il était davantage maladroit qu'il ne le pensait.Manquant de tact vis à vis des autres, il avait aidé Hailey dans une période plus que difficile, et alors que beaucoup se demandaient ce que la jeune Caldwell faisait avec lui, Hailey n'avait aucun doute sur les raisons qu'il l'avait poussée à emménager avec Esteban.Elle ne put s'empêcher d'apprécier une fois de plus le goût de ses lèvres, mais très vite un long silence s'installa.Il venait d'éteindre la télévision, préoccupée par les problèmes de sa fiancée, jamais il ne l'avait revu boire depuis plus de six mois.Le problème devait être assez important pour que la jeune femme se remette à boire.En effet, il l'était mais Hailey ne se sentait pas d'attaque à en parler avec le jeune homme, pourtant bien résignée à ne pas lui cacher la vérité sur le retour de Rhys. « Je vais rien te reprocher, parce que je suis sans doute la personne à qui on peut reprocher le plus de choses. Mais, dis-moi pourquoi tu as recommencé. Tu n’es pas heureuse avec moi …et finalement tu regrettes de m’avoir dis oui ? » Encore parfaitement lucide, la jeune femme put entendre à quel point le jeune homme doutait, cela déchira Hailey de savoir qu'il pouvait penser une telle chose.L'abandonner ? Elle ne le pensait pas une seconde.Quand au mariage, elle pensait avoir pris la bonne décision en lui disant oui.La jeune femme ne put s'empêcher d'échapper un soupire las.Le fait qu'Esteban s'était lancé corps et âme dans une relation stable et sérieuse avec une femme en avait étonné plus d'un, et qu'Hailey se mette en couple avec le Dom Juan d'Ocean Grove en avait choqué plus d'un.La jeune blonde était bien consciente des efforts fait par le jeune homme, elle le remarquait, il ne l'avait pas trompé, du moins elle le pensait.Elle le pensait capable d'aimer, capable d'être fidèle.Il l'avait été pendant plus de six mois aux côtés d'Hailey, mais ses doutes étaient plus forts que tout.Elle s'avança vers lui, s'asseya sur la table basse et prit la main du jeune homme, plongeant son regard dans le sien.Bien que légèrement ivre, la jeune femme n'avait pas perdu une goutte de lucidité, et le fait qu'Esteban doute ne lui avait pas échapper, ainsi que son ton anxieux.Esteban avait fait d'Hailey une femme heureuse, et il était évident que la jeune femme ne lui avait pas encore assez montré.Partageant déjà le meilleur comme le pire, alors qu'ils n'étaient pas mariés, Hailey ne put s'empêcher de se sentir à l'origine des doutes de son fiancé, et ce qui faisait douter Esteban faisait douter Hailey. « Il ne s'agit pas de toi, j'ai juste eu une dure journée.Je t'en supplie, Esteban, arrête de douter de nous, de moi. » Elle s'était contentée de répondre brièvement à sa question, de manière tendre, sur un ton qui n'était pas brusque.Elle ne voulait pas qu'il se mette à douter d'eux, pas maintenant alors qu'elle se sentait si mal après avoir revu le jeune Blythe.La situation n'était pas si compliquée, pourtant.Ce n'était pas comme si Hailey pensait encore à Rhys, comme si elle avait encore des sentiments pour lui.Pourtant le fait d'avoir revu le jeune homme n'avait pas quitté ses pensées depuis qu'elle l'avait laissée jusqu'à son arrivée ici.La jeune femme finit par rejoindre son fiancé sur le canapé où ce dernier était assis, Hailey ne savait pas trop comment aborder les choses, elle se demandait même s'il fallait qu'elle lui dise, ce serait peut-être un sujet qui ne ferait que renforcer les doutes déjà existants du jeune homme.Et pourtant, il n'était pas dans l'habitude de la jeune femme de lui mentir, elle n'avait pratiquement aucun secrets pour Esteban, si ce n'est diverses choses sur lesquelles elle se faisait bien muette avec son entourage.Passant une main dans ses cheveux d'une manière nonchalante, elle s'asseya à ses côtés posant sa tête sur son épaule, autant dire qu'elle n'aurait eu aucun problème à parler de Rhys à l'époque où il était encore un si précieux ami, mais aujourd'hui alors qu'elle s'apprêtait à l'épouser, et à devenir sa femme, le sujet pouvait paraitre sensible à aborder, surtout qu'Hailey n'avait aucune envie de se disputer sur le sujet avec Esteban, surtout ce soir après les émotions de la journée.Hailey n'avait pas retouché à l'alcool depuis plusieurs mois, et il avait fallu que son ancien amant revienne pour la faire replonger, cependant, la jeune femme était déterminée à ne pas retomber dans le vice de l'alcool, elle était déjà tombée bien bas à l'époque où Rhys avait quitté Ocean Grove et il était hors de question que ce dernier vienne à nouveau la faire souffrir, directement ou indirectement.Il n'était pas envisageable de se disputer avec Esteban non plus, sachant que le mariage était dans deux mois et que la jeune femme n'avait pas besoin de plus stress qu'elle en avait déjà.Valait-il mieux qu'Esteban apprenne le retour de Rhys par les commères du quartier ou par sa future femme ? Une question qu'Hailey se posait et à laquelle elle aurait certainement très vite une réponse. « Promets moi de ne pas te mettre en colère. » Elle avait employé un ton assez doux, presque suppliant, elle avait besoin de lui en parler, mais surtout besoin qu'il ne se mette pas à crier et à hurler après elle.Elle ne voulait pas lui cacher le retour de Rhys, mais il était déjà trop tard pour faire machine arrière, le sujet avait été lancé, et Hailey allait devoir assumer ses actes.Pour le meilleur comme pour le pire.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ● 1212, Apple Road « your affection is not just a mask » Mar 2 Mar 2010 - 4:34

    C’était le coeur lourd d’angoisse, qu’il était resté silencieux devant Hailey. Une Hailey différente de celle qui se réveillait chaque matin à ses cotés. Cette même Hailey, qu’il ne se lassait jamais de respirer le doux parfum de ses cheveux ou encore de suivre doucement les courbes de ses mèches de cheveux éparpillées un peu partout sur l’oreiller. Il aimait veiller silencieusement sur elle, alors que tard le soir elle s’assoupissait. Il avait besoin d’elle. Il avait besoin de la sentir près de lui et parfois, il n’osait pas s’en dormir. Esteban savait qu’il avait un sommeil si dur, que celui-ci lui avait joué de terribles tours. Comme cette fois où 4 maisons avaient brûlés dans les flammes, à quelques pas de chez lui. Carson ne s’en rendit compte que le lendemain matin, lorsqu’il regarda par la fenêtre pour constater un attroupement de personnes réunis autour de débris. Si ça propre maison avait été victime des flammes, il aurait eu de fortes chances de ne jamais s’en être rendu compte. C’est pourquoi, sans rien dire il passait la nuit à la regarder dormir savourant ce qu’il avait le droit d’avoir. Malgré tout ce qu’il pouvait avoir cru, il s’y plaisait. On disait que dans un couple, si l’un n’allait pas bien, l’autre s’y sentait involontairement heurter. C’était un regard sérieux qu’Esteban possédait alors qu’il laissait Hailey lui prendre la main énonçant des paroles qui lui ferait sans doute mal.« Il ne s'agit pas de toi, j'ai juste eu une dure journée. Je t'en supplie, Esteban, arrête de douter de nous, de moi. » L’espace d’un instant, il se demanda comment ne pas douter alors qu’il s’inquiétait totalement pour elle. À chaque moment, il était prêt à se dévouer corps et âme pour aider les gens qu’il aimait vraiment. Gabriel, par exemple. Esteban savait qu’il avait du mal à le lui montrer, faisant les choses si maladroitement que son meilleur ami était constamment exaspéré. C’était une lutte sans cesse pour comprendre, comment bien faire les choses. Comme si tout ce qu’il avait comme convictions, venait en contradiction avec le monde entier. Et c’était dans des instants comme celui-ci qu’il avait le plus peur que du jour au lendemain tout s’écroule. Prenant sur lui, il se mit à passer sa main dans les cheveux d’Hailey. Il en profita pour la serrer contre lui, l’enlacer puis lui embrasser tendrement la tête. C’était tout ce qu’il avait été capable de faire. Tout ce qui pouvait l’empêcher d’angoisser un peu plus. «Promets-moi de ne pas te mettre en colère.» Il s’était mis à fixer l’écran de la télévision éteinte alors qu’il réalisait que la suite n’allait sans doute pas lui plaire. Mais Esteban savait qu’il devait prendre sur lui dans cette situation et affronter ce qui allait suivre. Il avait décidé de s’investir dans cette relation pour le meilleur et pour le pire. L’univers avait décidé que cet instant devait se situer dans le pire. Les secondes s’écoulèrent alors qu’il continuait de réfléchir. Certes, Esteban était déjà fâcher de retrouver celle qui allait devenir sa femme dans un tel état pour des raisons qui ne lui étaient pas encore dévoilées. Il devait promettre de ne pas se mettre en colère, alors qu’il l’était déjà contre lui-même. Si seulement, il avait été un meilleur fiancé elle ne se serait jamais mise dans de tels états. Se faisant violence, il se mordilla les lèvres avant de finalement lui répondre.

      -Je... te le promets.


    Il se souvenait des moments où ils s’étaient aidés mutuellement. Quand il avait finalement sorti de l’hôpital, Esteban avait envisagé de tout abandonner autour de lui. Il avait eu l’idée d’être le plus désagréable possible, de n’apporter aucun respect pour les autres et par-dessus tout de ne vivre pour personne d’autre que lui-même. Une philosophie qui lui ressemblait mais dans lequel, il se voyait déjà comme un personnage plus agressif. Il pensait déjà à se rendre chez les gens qui lui avaient fait du tort pour blesser les gens de leur entourage. Pour leur faire mal. Mais sans qu’il sache comment, Hailey l’avait dissuadé. Amenant par la même occasion Esteban à l’aider à se sortir de la boisson et pour finalement arriver à se fiancer avec elle. Il avait réussit à dire à Gabriel qu’il était heureux avec elle. Et bien malgré que son meilleur ami n’aille jamais réellement apprécier son choix, Esteban était convaincu d’avoir fait le bon.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: ● 1212, Apple Road « your affection is not just a mask »

Revenir en haut Aller en bas
 

● 1212, Apple Road « your affection is not just a mask »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-