hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 Les sujets de la première saison qui sont encore dans
la partie flashback et qui n'ont pas reçu de réponses depuis
un certain temps ont été archivés. Pour les autres, vous avez
encore un mois (jusqu'à la prochaine maintenance) pour les
clôturer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 on the open road and now we're singing (r)

Aller en bas 

Reid O'Hara

messages : 1584
name : max @ lannisters.
face + © : james norton — © calvaries, pinterest stuff.
multinicks : selina, tinsley, winona and nikolai.
points : 1916
age : thirty four years old.
♡ status : single.
work : new owner of the majestic, used to be a museum curator in portland.
home : with his parents, on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) / off.

on the open road and now we're singing (r) Empty
Message· · Sujet: on the open road and now we're singing (r) on the open road and now we're singing (r) EmptyMer 24 Juil - 13:42




alma, iyovi and beau.
all we do is drive
all we do is think about the feelings that we hide



Cela faisait un petit moment que Beau ne s’était pas retrouvé en compagnie de ses deux sœurs, juste tous les trois. Chacun des enfants O’Hara avaient une vie chargée et Beau encore plus depuis la naissance de sa fille, Sienna, en février dernier. Tous les jours, il s’émerveillait de voir sa fille, ayant encore du mal à réaliser qu’il était père. La sensation était étrange, lui qui n’avait pas du tout prévu d’avoir un enfant aussi rapidement mais il ne le regrettait pas, Velma et lui formait un couple prêt à surmonter tous les obstacles. La famille avait toujours été une valeur importante à ses yeux, alors, lorsqu’il avait appris le décès de sa grand-mère maternelle, il n’avait pas hésité un instant et avait proposé à ses deux sœurs de s’y rendre en voiture. Leur grand-mère vivait dans une ville isolée de l’Oregon, à quelques heures de route de Windmont Bay. Cette dernière avait été une figure aimante durant l’enfance et l’adolescence de Beau, le trentenaire se souvenant encore des journées qu’il avait passé avec elle durant diverses vacances et weekends. Avec le temps, les visites étaient moins nombreuses, plus éparses en raison de l’emploi du temps de Beau mais il avait tout de même conservé un lien avec sa grand-mère, téléphonant régulièrement afin de s’assurer qu’elle allait bien. Il lui avait même proposer de venir s’installer ici, au côté de sa fille, son gendre et ses petits-enfants, une proposition qu’il lui avait à nouveau suggérer quelques jours après la naissance de Sienna. Sa grand-mère avait gentiment refusé, désireuse de rester dans sa coquette petite maison, proche de son jardin et de son club de bridge qu’elle gérait d’une main de fer. « Vous êtes prêtes ? » demanda Beau à ses deux jeunes sœurs, ouvrant la fenêtre de sa voiture. Il s’était porté volontaire pour conduire en premier, ce qui lui éviterait d’harceler Velma de messages pour qu’elle lui envoie des photos de sa fille toutes les cinq minutes. Leurs parents se trouvaient déjà sur place et les attendaient, ainsi que le reste de la famille pour assister aux funérailles. Se saisissant de son téléphone portable pendant que ses deux sœurs montaient dans le véhicule, il envoya un rapide texto à Velma pour s’assurer qu’elle était bien arrivée chez ses parents afin de passer le weekend en leur compagnie, Beau se devait bien de partager sa fille avec ses grands-parents maternels. « Je suis quasiment sûr que Sienna a dit papa hier. » dit-il, complètement gaga en se tournant vers Alma, puis vers Iyovi, montrant son écran de téléphone pour le prouver dans une charmante vidéo de quelques secondes. « Une surdouée. » soupira Beau, avant de déposer le smartphone dans les mains d’Alma. Il démarra la voiture, prêt à prendre la route afin de se rendre dans la petite commune où ils retrouveraient leurs parents, tout en allumant la radio afin d’avoir un petit air de musique pour les accompagner.

_________________

i said i'm sorry to have kept you waiting around, i wish i could've come up, i could've shouted out loud but they got exits covered.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
somebody gotta raise a little hell.

Iyovi O'Hara

messages : 2353
name : lora (isleys).
face + © : riley keough — mine, pinterest.
multinicks : nomi, sakura, letty, sersi, dimitri.
points : 2065
age : twenty nine.
♡ status : not interested.
work : WBSO deputy, co-owner of the majestic.
home : a small house, pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on.

on the open road and now we're singing (r) Empty
Message· · Sujet: Re: on the open road and now we're singing (r) on the open road and now we're singing (r) EmptyVen 26 Juil - 9:06

La nouvelle est tombée comme un rappel brutal du temps qui passe, des années qui glissent entre les doigts. Leur grand-mère maternelle s’en est allée, laissant derrière elle une famille peinée par sa soudaine disparition. Les souvenirs l’ont submergé, d’une période qu’elle tient encore plus à chérir. C’est avec tendresse qu’elle se souvient de cette femme qui du fait de son caractère et de sa personnalité a su s’imposer comme l’une des figures importantes de leur famille.
Les yeux tirés par la fatigue, cette même faiblesse d’énergie n’entache pas le plaisir qu’elle éprouve à partir avec Beau et Alma. Malgré les circonstances, elle ne sait dire quand remonte la dernière fois où ils se sont lancés dans un road trip entre frère et sœurs. Bien trop longtemps, sans doute. Chacun naviguant de leur propre côté, sans les réunions régulières chez les parents, il leur serait difficile de se voir et de partager un vrai moment ensemble.
D’un geste qui manque un peu de délicatesse, Iyovi referme le coffre de la voiture et s’en détourne pour rejoindre l’une des portes arrière. A l’heure qu’il est, elle devrait être au poste à gérer l’affaire de vol de nains de jardin de Mr. Clusky. Une enquête qui, elle en est certaine, aurait amusé Grannie. Malheureusement pour la rousse, c’est un de ces collègues qui aura la chance de mener l’investigation de sa vie en attendant son retour. « Prête ! » s’exclame-t-elle en posant ses fesses sur la banquette arrière. « J’ai mis ma tenue dans le coffre, je me changerai sur place. » Le trajet s’annonce assez long, leur grand-mère n’a jamais été désireuse de finir ses jours à Windmont Bay comme une bonne partie de la famille. Depuis la mort de grand-père, son mot d’ordre était de profiter (et d’en faire qu’à sa tête).
Le regard attendri par la vision de sa nièce, ses lèvres s’animent d’un sourire bienveillant. « Elle doit tirer ça de sa tante Alma… » la taquinerie n’est jamais bien loin entre les O’Hara. Iyovi ne manque pas l’occasion de piquer gentiment son frère, dévoué corps et âme à sa petite princesse. Adorable n’est un terme qu’elle emploie souvent pour décrire l’ainé, ce qui n’empêche qu’il lui colle à la peau dès que Beau mentionne son rôle de père. « Vous avez prévu des snacks pour la route ou on achètera ça sur le chemin ? »

_________________

now we ride in the belly of the beast. we are the diamonds that choose to stay coal.
against the grain / against the odds
against the world / forever the underdogs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
she was a very old soul in a very young body.

Alma O'Hara

messages : 1338
name : olivia (carolcorps)
face + © : amber heard | @faustine — @pinterest/imagine dragons
multinicks : inej ⋅ sofia ⋅ etta ⋅ callum ⋅ reggie ⋅ georgie ⋅ leslie ⋅ maeve ⋅ emna ⋅ archie.
points : 1232
age : [ 12|01 ] thirty years old.
♡ status : in love w/ jay, but lost.
work : genius — part time florist and false/new identities provider — co-owner of the majestic.
home : a small house by the sea on ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) — off (sami, jay, miranda, shiloh, luca)

on the open road and now we're singing (r) Empty
Message· · Sujet: Re: on the open road and now we're singing (r) on the open road and now we're singing (r) EmptyDim 4 Aoû - 12:16

Ces derniers mois n’avaient pas été tendre avec la jeune femme. Si elle persistait à faire bonne figure puisque tel était son tempérament, Alma avait bien du mal à garder la tête hors de l’eau. Pas a pas, un pied après l’autre, elle prenait refuge dans chacune de ses petites habitudes. Des balades au bord de l’eau en compagnie de Diego, son travail au Rainy River Flowers qui la passionnait d’avantage avec le temps. Et bien sûr son activité de faussaire qui prenait de plus en plus d’ampleur. Elle y passait des heures et des nuits entières. Ce n’était pourtant pas ce qui expliquait ses épaisses cernes bleutées, ni même sa mine grisâtre.
Les O’Hara était une famille soudée, unie. Toujours là les uns pour les autres y comprit à des kilomètres l’un de l’autre. C’était aussi le cas pour les aïeuls de la famille, tout particulièrement pour leur grand-mère. Femme au caractère bien trempée, d’une détermination sans égal et dont la liberté importait plus que tout. À la mort de son mari quelques années plus tôt elle aurait pu se laisser abattre, mais au contraire, elle avait mit un point d’honneur à profiter du temps lui étant imparti. Elle aurait pu les rejoindre, mais fière, elle avait préféré son petit confort, ses habitudes et Alma admirait sa force autant que là douceur qu’elle avait toujours manifesté pour elle, son frère et sa sœur. Fratrie qu’elle avait rejoint quelques minutes plus tôt. Son sac déjà dans le coffre, la blonde prenait appuie contre la portière passager, finissant sa « clope » l’air distrait. La perspective d’un road trip entre frère et sœurs lui plaisait beaucoup, d’autant que depuis quelques temps, les O’Hara avaient bien du mal à se voir aussi souvent qu’avant. Des vies mouvementés, de nombreux changements. Sans les séparer les avaient prit de cours. En revanche l’occasion, elle, l’avait tenu éveillé toute la nuit. « Moi aussi. Je ne suis pas pressée de l’enfiler. » fit-elle en balançant son mégot à ses pieds, le cadavre de son joint venant rejoindre quelques feuilles mortes au sol. Le décès de leur grand-mère fut un véritable coup de massue pour chacun d’entre eux, mais ils n’étaient pas du genre à s’épancher des heures durant. Une fois en voiture, elle était reconnaissante envers Beau de détendre l’atmosphère en parlant de son adorable petite fille. « C’est fou, c’est exactement ce que je m’apprêtais à dire! » balança-t-elle appuyant ainsi la théorie de sa soeur avant de tendre sa main pour un high five complice. Elle ne perdait pas pour autant de sa passion pour taper sur les nerfs de son aîné avec toute l’affection qu’elle avait pour lui. « Je regrette qu’elle n’ai pas eu le temps de la connaître. » Connaître une arrière grand-mère était bien souvent assez rare, mais elle était si robuste, Alma s’imaginait Nana vivre des dizaines d’années encore. Le choc n’en était que plus grand qu’elle vivait dans l’illusion que ses proches seraient toujours là. En dépit de la mort de son grand-père quelques années plus tôt, Alma cultivait cette illusion et la chérissait peut être un peu trop. « BREF! On ne part pas sans GPS, tu ne nous perdras pas cette fois. » fit-elle en lançant l’application sur son téléphone. Bien qu’en toute honnêteté, la jeune femme trouvait ces applications à l’exactitude assez aléatoire par moment. « Comment ça va toi? Avec le club, le boulot tout ça.. » fit-elle en se retournant vers sa cadette. Bien qu’ils se voyaient encore chaque dimanche, il y avait des choses dont il était parfois difficile de discuter devant leurs parents. Et il fallait dire que ces derniers mois, la petite famille était bien trop fascinée par la jolie Sienna monopolisant joyeusement toute leur attention y comprit le fond d'écran de son téléphone d'ailleurs.

_________________
there's nothing i could say to you, nothing i could ever do to make you see what you mean to me. all the pain, the tears i cried. —
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




on the open road and now we're singing (r) Empty
Message· · Sujet: Re: on the open road and now we're singing (r) on the open road and now we're singing (r) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
on the open road and now we're singing (r)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mellindra Road, à votre service !
» Anarchy Rulez ( 20 septembre 2007 ) - Résultats
» Ty is Open for a RP and Lola too
» Walk down the same road ft. Ilya
» LA VACHE A LAIT [OPEN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: