AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 We slip and slide, we just can't get enough [R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: We slip and slide, we just can't get enough [R.] Jeu 14 Mai 2009 - 1:11

    Rebecca semblait avoir changé. Elle n’était plus cette élève hautaine, froide, calculatrice et cynique. Il savait que ce n’était qu’une façade, un masque qu’elle revêtait chaque fois qu’elle entrait dans une salle de classe. Un peu comme lui, lorsqu’il voulait ne faire transparaître aucune émotion, c'est-à-dire tout le temps. C’était un choix qu’il avait fait, pour diverses raisons. Elle l’avait fait également, et il ne saura certainement jamais pourquoi. Lorsqu’elle évoqua le fait qu’il tenait encore sa main, ce fut comme un électrochoc, il la lâcha immédiatement. Il n’en avait pas envie, mais si elle lui faisait remarquer, c’est que quelque chose la gênait. En tous cas, même s’il aimait le contact de sa peau, il se sentait quelque peu mal à l’aise, surtout parce qu’en effet, il ne lui faisait pas confiance. Il savait qu’il pourrait un jour, mais pas pour l’instant. Puis elle lui répondit à propos de sa femme. Il savait qu’elle la connaissait. Tout le monde connaît Rachel à Ocean Grove, tout les gens susceptibles de pousser un jour la porte d’une librairie. Rebecca résuma parfaitement sa femme en évoquant ses traits de gentillesse. Rachel était la gentillesse incarnée, c’était ce qu’il préférait chez elle.

    Une brise vint lui rafraîchir la nuque et il frissonna. Becky lui fit enfin un sourire sincère, le premier depuis qu’elle était revenue, et certainement le premier qu’elle adressait à Don depuis qu’ils se connaissaient. Elle posa sa main sur sa poitrine, il allait devenir dingue. Il soupira, puis après avoir reposé son mouchoir dans sa poche, il repoussa sa main, de la même manière qu’il l’avait fait, quelques minutes auparavant, lorsqu’elle avait caressé sa joue. Mais encore une fois il ne lâcha pas sa main. Ils étaient proches maintenant, au sens propre comme au figuré.

    « Que veux-tu que je te dises ? A part que mes élèves sont encore moins matures que toi et tes camarades étiez. »

    Il eut un petit rire à sa remarque. C’était faux enfin la partie sur Becky était fausse. Elle avait toujours été la plus mature d’entre eux. Il passa une main dans ses cheveux tout en fixant Rebecca de ses prunelles grises. Ah si la vie était moins compliquée. Il soupira une nouvelle fois, et relâcha sa main. Aucun bruit ne se faisait entendre, à part peut-être les oiseaux dehors et quelques voitures qui passaient. Le coin était plutôt calme. Il eut un léger sourire. Il ne savait vraiment pas ce qu’elle voulait entendre.

    « Je ne sais pas, vraiment. Rien de bien passio … »

    Il fut coupé par la sonnerie d’un téléphone, comme on serait coupé par une alarme incendie, qu’on s’arrêterait de faire quoi que ce soit pour se ruer vers la sortie. Il se rendit compte que cela ne pouvait être que celui de Rebecca, et eut la confirmation lorsque celle-ci se dirigea vers son sac à main. Il en profita pour se redresser, et roula des yeux tout en soupirant. Il détestait être coupé comme cela, surtout dans une situation comme celle-là…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: We slip and slide, we just can't get enough [R.] Dim 31 Mai 2009 - 19:02

    Il me regardait d’une manière qui arrivait à me déstabilisée. J’aimais le doux contact que sa peau me procurait sur la mienne. Il prit ma main et ne la lâchait plus. Nous étions proches et cette promiscuité me rendait mal à l’aise. Je riais légèrement lorsqu’il me racontait que ces élèves étaient tous bêtes comme ma classe avait pus l’être à mon époque. Je me taisais et le laisser parler. Sa voix était une douce mélodie que je voulais entendre encore et encore. Je n’allais pas faire de remarque sur le fait que je n’étais pas bête, car je savais que Don ne le pensait pas. Et comment ? Et bien je ne savais pas, je le savais un point c’est tout. Je l’entendais soupirer et relâchait ma main. Il me procurait des frissons que même pas mon petit ami Ricky m’aurait donnés. Pourtant je l’aimais. A vrai dire je ne savais pas si je l’aimais du moins je m’en persuader. Il me souriait et mes yeux vagués sur ses lèvres. Il commença une nouvelle phrase lorsque nous fûmes interrompus par un bruit qui n’était nul autre que la sonnerie de mon portable.

    « Désolée don, je.. »

    Je n’avais pas besoin de finir ma phrase qu’il acquiesçait de la tête, pouvant enfin farfouiller dans mon sac trouvant mon portable. Sur l’écran il y avait le nom de Ricky, et mon cœur se mit à battre plus fort. Je regardais Don, puis je me retournais pour répondre. J’étais contente de l’avoir en ligne, mais mon sourire s’estompa lorsqu’il m’annonça une mauvaise nouvelle. CETTE mauvaise nouvelle, qui vous montre que votre monde s’écroule et que l’amour est volage.

    « Non..Ricky, tu peux pas, comment ? »

    Ma voix était légèrement voilée, je n’arrivais pas à croire qu’il m’avait quittée. Il avait raccroché me laissant comme une pauvre fille sans explications. Je reniflais légèrement et baissa la tête légèrement. Je n’arrivais pas à contenir mes émotions, des larmes perlèrent sur mes joues. Je relevais la tête et essayer de sécher mes larmes. Je ne regardais pas Don, je pris alors mon gilet, ainsi que mon cartable et je me dirigeais vers la sortie.

    « Je..je dois y aller. »

    Je m’enfuyais, ne lui donnant aucune explication. Je pleurais, faisant couler mon maquillage. Je me posais beaucoup de questions et..je me remettais en cause. Tout étais de ma faute. J’étais partie alors qu’il m’avait conseillé de resté auprès de lui. Maintenant je n’ai plus rien, pour m’équilibrer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: We slip and slide, we just can't get enough [R.] Mer 3 Juin 2009 - 21:13

    Je me forçais à ne pas écouter sa conversation. Je me retournai, tentant de concentrer mon regard sur l’extérieur. Je ne comprenais pas tout. Mais j’avais entendu un ‘Ricky’. Ce qui voulait dire que c’était son petit ami. Et apparemment il ne devait pas lui avoir dit de belles choses car elle avait l’air bouleversée. Je l’observais impassiblement, elle me tournait le dos. Elle ne devait certainement pas sentir mon regard perçant, en tous cas elle ne se retournait pas. Non, Becky fuyait. Je mis quelques secondes avant de m’en apercevoir. Elle ne sortit aucuns mots d’excuses, elle se contenta de me dire qu’elle devait y aller. Je fronçais les sourcils. Je sentais encore le contact de sa main dans la mienne. Que devais-je faire ? Je mis un petit moment pour me décider. Puis j’allais dans sa direction. En quelques enjambées rapides, je fus à sa hauteur. Je lui pris la main, peut-être un peu fort, et la forçai à se retourner. Je ne dis rien d’abord. Je ne fis que me plonger dans ses prunelles vertes. Je ne savais pas ce que je faisais, mais j’allais le faire. Je devenais fou, c’était officiel.

    « Qu’est-ce qui se passe ? »

    Allais-je redevenir Mr Hyde comme la veille ? Plus je la regardais, moins je me contrôlais. Mon autre main atteignait son dos. Je la rapprochais de moi, durement. Je lâchais sa main. Ses yeux étaient embués. Je passai ma main sur sa joue, essuyant ses larmes qui coulaient. Avec l’aide de ma main, j’approchais son visage du mien. Nos lèvres se rejoignirent. Je me frayais un chemin entre ses dents, appuyant ma langue sur la sienne. Puis ma main glissa jusqu’à sa nuque, et ses cheveux. Je tirai légèrement sa tête vers l’arrière. Encore une fois je ne me rendais pas compte de ma force. Je lâchais sa bouche, je la regardai un instant. Rebecca avait le contrôle de tout mon être des doigts de pieds à la racine de mes cheveux. Ma respiration se fit plus saccadée. J’approchais mes lèvres à nouveau, mais maintenant je touchais son menton. Je la fixai pendant un moment encore. J’abandonnais son regard qui m’obsédait, je penchais ma tête vers son cou, l’embrassant avidement. J’allais perdre pied, j’allais y succomber, à cette foutue tentation qui se présentait devant moi. Le peu de bon sens qui me restait me força à m’arrêter. J’eu beaucoup de mal, mais je la relâchais. Je me savais impulsif, mais là, j’atteignais des sommets en matière de coup de tête. Je respirai un bon coup, avalant difficilement ma salive. Nous étions toujours dans le patio, personne ne nous avait vu, heureusement. J’entrais dans le jeu de Rebecca trop facilement, et j’aimais ça. Et pis encore, cette fois-ci c’était moi qui était venu vers elle. Je me retournai, sorti une cigarette de mon paquet, dans la poche arrière de mon jean. Ca me calmerait pendant un petit moment. Je ne me retournais pas vers elle, je regardais le mur, droit devant moi.

    « Je ne peux pas. Tu vas me rendre fou. C’est ton but n’est-ce pas ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: We slip and slide, we just can't get enough [R.] Jeu 4 Juin 2009 - 19:19

    Tout ce que je voulais c’était sortir de cet endroit. J’avais presque été humiliée devant Don, mon petit ami venait de me quitter et je n’avais plus aucune envie de parler. Je gagnais la sortie, évitant au mieux du possible le regard de Don. Je ne voulais aucune pitié, même si j’avais un grand besoin d’être réconfortée. Il fallait surmonter cette épreuve et ravaler tout mon chagrin. Je sentais alors ce contact qui me faisait tant frémir, même lorsque j’étais dans tous mes états. Voilà que je me retrouvée devant lui, la mine triste, mes yeux brillants. Il me regardait de son regard que je n’arrivais pas à comprendre, puis il me demandait ce qui se passait. Mes lèvres tremblaient, moi qui était si forte, je me révélais fragile et sans défense.

    « Je..Je.. »

    Je ne pouvais achever la suite, Don m’entraîna dans un magnétisme qui me fit taire. Je sentais mon cœur battre la chamade, ma bouche s’ouvrait légèrement, les lèvres tremblantes. Je sentais sa main dans mon dos qui me faisait frissonner. Je baissais mon regard quelques secondes puis je le relever et me plantait dans ses prunelles marrons. C’est alors que l’improbable arriva, il m’embrassa. Au fond, j’en avais toujours eu envie, même si il y a quatre ans de cela je l’avais durement rembarrée. Là je ne pouvais rien faire, et puis je sentais mon corps défaillir. Ce baiser faisait que mes lèvres ne tremblaient plus. Sa main se plaqua sur ma nuque remontant légèrement dans mes cheveux. Il tira ma tête en arrière, ma main se glissait sur son torse s’appuyant légèrement. Après ce baiser passionné, notre respiration se faisait saccadée. J’essayais de reprendre mes esprits, mais ses lèvres parvinrent rapidement à mon cou. Mon corps était cloué contre le sien, impuissante face à ces douces tortures. Je fermais les yeux quelques secondes, me contentant d’apprécier ce moment si interdit et court.
    Il se détacha de moi, à mon grand regret et je croisais son regard qui s’était fait ardent. Je replaçais une mèche de mes cheveux, essuyant mon maquillage qui couler. Je reniflais légèrement. Don était déjà loin de moi, et je me faisais violence, car mon corps le désirait comme une drogue en ce moment même. Il me disait que j’allais le rendre fou et qu’il ne pouvait pas. Que mon c’était mon but de le rendre aussi fou de moi. Je passais derrière lui m’asseyant sur le canapé, enfonçant mon visage dans mes mains. Je le relevais pour lui répondre.

    « Je..Peut-être que cela l’était, mais je ne t’ai pas demandée de m’embrassée..même si..j’ai aimé. Et puis je ne suis pas la seule coupable à ce que je sache. Je suis perdue Don, je crois que tu t’en fou mais…mon petit ami vient de me quitter lâchement..Je ne sais plus quoi faire, je ne sais pas si demain j’aurais la force de travailler.. »

    Je m’allongeais sur le canapé, enlevant mes chaussures. Je passais mes deux mains sur mon visage et je soufflais légèrement. Je pleurais en silence, c’était tout ce que je pouvais faire. Mes yeux scrutaient le mur blanc du patio. Je croisais mes jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: We slip and slide, we just can't get enough [R.]

Revenir en haut Aller en bas
 

We slip and slide, we just can't get enough [R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Lieux divers-