Partagez
 

 we've come a long way from where we began (n/k)

Aller en bas 

Kyle Hemsworth

messages : 81
name : sean
face + © : bradley cooper (Livia+julie-andrews)
multinicks : ben, gaelan, zach, carter
points : 199
age : 43 yo (05/02)
♡ status : supposed to have split up but still married, Ivy(Bliss) & Matt's dad
work : criminology teacher @ Portland University, specialised in criminal minds. Also a writer of best-sellers
home : ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lilly, nate, luke

we've come a long way from where we began (n/k) Empty
Message· · Sujet: we've come a long way from where we began (n/k) we've come a long way from where we began (n/k) EmptyMar 6 Aoû - 10:56

C’était son jour off. Kyle ne s’accordait que très rarement du temps loin de l’université. Il profitait généralement de la mine d’or qu’était la bibliothèque pour améliorer ses cours, trouver de nouvelles informations pour son futur livre qui tardait à pointer le bout de son nez, ou pour continuer ses recherches qu’il avait commencées à Harvard et qu’il souhaitait poursuivre malgré tout. Et puis, il fallait dire que malgré ses efforts, l’ambiance à la maison était insoutenable. Ivy n’en faisait qu’à sa tête, bien loin de l’ange qu’elle était avant le drame, son frère ne supportait plus que tout lui soit pardonné et que tout aille dans le sens de la jeune fille et sa femme… Leur séparation avait été une bonne chose et il n’était pas sûr que sa décision de renouer ait été judicieuse. Ils n’étaient pas sur la même longueur d’onde et rajoutait un poids sur ses épaules. Ca tuait son inspiration aussi. Alors, il s’était éclipsé en pleine nuit, avait laissé un mot et un SMS à sa femme pour lui signaler qu’il était parti dans son chalet pour écrire. Elle pouvait l’appeler à tout moment si elle le souhaitait, il reviendrait au petit matin. Et c’est ce qu’il avait fait, sauf qu’il n’avait pas écrit une ligne. Il avait vidé la bouteille de whisky de moitié et s’était endormi sur le transat sur le balcon de la petite maison en bois. Ca lui arrivait parfois, il buvait à s’en anesthésier, pour tempérer cette colère qui faisait rage à l’intérieur de lui. Réveillé par le doux chant des oiseaux et la lumière du jour, il était rentré chez lui et avait préparé le petit déjeuner dans le silence apaisant de la maison. Il monta à l’étage s’assurant que ses deux enfants – déjà bien grands – dormaient tous deux dans leurs chambres respectives et il borda même sa fille avant de redescendre en bas et de finir de préparer. Regardant l’heure, il était beaucoup trop tôt. Personne ne se lèverait avant un long moment, c’était samedi. Il en profita donc pour aller faire un tour. Une routine instiguée par son père depuis de nombreuses années. Il aurait tellement souhaité que Kyle rentre dans l’armée, mais il était conscient qu’il était mieux pour son fils d’avoir embrassé une carrière académique. Aucun parent ne souhaiterait envoyer son enfant à l’abattoir avec la guerre qui faisait rage partout bien qu’on ne la qualifie pas de guerre mondiale. Et puis, sa mère s’y était toujours franchement opposé, tant son fils avait des qualités essentielles dans d’autres domaines. Tandis qu’il arpentait Crescent Lane, son regard fut attiré par un visage bien connu qu’il distingua en bon physionomiste qu’il était. C’était une surprise de retrouver cet homme, là, par le pur des hasards. Aussi, il l’interpela : « Nathaniel ! » Nate était son ami d’enfance, la personne en qui il avait toujours eu confiance et qu’il avait perdu de vue parce qu’ils avaient pris des chemins différents : lui était parti à Harvard étudier la criminologie tandis que son ami avait étudié l’architecture. S’avançant vers lui un sourire aux lèvres, il lui lança : « Si je m’attendais à te retrouver de l’autre côté du pays ! » Ainsi, ils avaient pris des chemins différents mais avaient tous deux convergé vers Windmont Bay. Cette petite ville était vraiment particulière, comme si les retrouvailles étaient le maitre mot d’un nouveau départ dans cet endroit. Le quarantenaire aux yeux bleus s’avança pour donner une accolade à son ami d’enfance et il lui proposa d’emblée : « Tu as le temps pour un café ? Que tu me racontes ce qui t’amène ici ? » Finalement cette journée était bien meilleure que ce qu’il l’avait pensé.
@Nathaniel Payne

_________________

☽☽ I was too weak to give in too strong to lose. My heart is under arrest again but I break loose. My head is giving me life or death but I can't choose (c) SIAL, foo fighters.

   


Dernière édition par Kyle Hemsworth le Lun 19 Aoû - 0:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nathaniel Payne

messages : 542
name : margot / chasinghearts
face + © : milo ventimiglia; chrysalis
multinicks : finn, tyler, lucy, ali.
points : 916
age : 42 yo.
♡ status : happily married, father of two. having lots of sex with a sexy ginger.
work : architect
home : lovely house in crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : save, zach kyle birdy (paz ,sami, scott, sören)

we've come a long way from where we began (n/k) Empty
Message· · Sujet: Re: we've come a long way from where we began (n/k) we've come a long way from where we began (n/k) EmptySam 17 Aoû - 0:09

Comme tous les samedis matins, Nate était parti faire son jogging à travers la ville avec simplement ses clés et quelques billets dans sa poche. Comme d'ordinaire, il reviendrait après jusque chez lui, les bras chargés de gâteaux pour le déjeuner du samedi midi. Lors de ses premières années de mariage, il se levait plus tôt et allais chercher le petit déjeuner à Emy mais depuis que les enfants étaient dans leur vie, il lui aurait fallu se lever avant l'aube pour être revenu à temps pour le petit déjeuner de ses monstres préférés. De plus, les câlins du samedi matin étaient devenus son péché mignon, même s'il arrivait que Tom considère qu'ils devaient commencer à trois heures du matin… Il était en train de rentrer chez lui lorsqu'une voix semblant venue d'une autre vie l'interpella. C'était un peu étrange de se faire appeler Nathaniel – seuls ces clients l'appelant comme ça, la plupart des gens préférant l'appeler Nate. L'architecte lui n'avait pas vraiment de préférence, il ne s'identifiait pas plus à un nom qu'à l'autre. Peut-être que les trois syllabes de son prénom rendaient les choses un peu plus solennelles quand on l'appelait par son prénom en entier, donnant l'impression d'un manque de familiarité, mais Nate n'avait jamais vu les choses de cette façon. Preuve en était que l'homme qui venait de l'interpeller, et donc de le forcer à arrêter sa course, était l'une des personnes dont Nate avait été le plus proche. Un large sourire se dessina sur les lèvres de l'architecte en le voyant, avant de laisser apparaître la surprise. Kyle Hemsworth était sans aucun doute son plus ancien ami, même s'ils n'avaient pas vraiment eu l'occasion de se revoir depuis des années. Ils s'envoyaient des messages de temps à autre, Nathaniel n'avait jamais manqué de le féliciter à ses sorties d'ouvrage mais le temps avait fait son œuvre, et la distance quelqu'un. Un léger rire s'échappa des lèvres en entendant Kyle lui faire remarquer l'improbabilité de leur rencontre : "et surtout dans une bourgade de cette taille" ! il rendit son accolade à son ami, oubliant qu'il était trempé de sueur et grimaça légèrement en sentant la main de son ami se poser sur son épaule. "Désolé, je suis trempé." précisa-t-il avant d'accepter avec grand plaisir sa proposition. "Bien sûr, je vais juste prévenir ma femme que je reviendrai un peu plus tard que prévu." Il sortit son téléphone et fit signe à Kyle qu'ils pouvaient commencer à avancer. "J'ai vu que tu avais pu retrouver ta fille. Je t'ai envoyé un message mais j'imagine qu'il a du se perdre dans les milliers de message de soutien que tu as du recevoir…" Ou peut-être que Kyle avait tout simplement eu mieux à faire que de répondre au message de Nate – ce dernier ne s'en offusquerait pas. Lorsqu'il avait appris la disparition de la fille de Kyle, Nathaniel avait tout de suite écrit à son ancien ami, malgré le fait qu'ils aient perdu contact. Il s'était proposé de l'aider, de se montrer présent mais en réalité, Nate n'était pas certain de ce qu'il aurait pu faire pour ce dernier, même s'ils s'étaient restés aussi proches qu'à l'époque. Il rangea son téléphone dans sa poche après avoir envoyé son message puis répondit à la question de son ami sur sa présence ici : "Ca fait quatorze ans que j'ai emménagé ici. Quand Shawn est décédé, je n'ai pas voulu rester à la maison. J'étais déjà venu ici une ou deux fois, et j'ai finalement décidé de m'y installer."

Spoiler:
 

_________________


they is my family - and when you’re standing on the ledge, i’ll pull ya down, put you to bed. and if you’re bleeding from the heart, i'll come around, and clean it up.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
we've come a long way from where we began (n/k)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» We've come a long way from where we began [Feat Juno]
» Un combat long....très long !!
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)
» Repos après un long voyage
» L'homme au long nez ou Uldry D. Kenneth.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: