hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 we've come a long way from where we began (n/k)

Aller en bas 

Kyle Hemsworth

messages : 592
name : sean
face + © : bradley cooper (Ordinn.+edqeofglory)
multinicks : ben, gaelan, zach, carter, holden
points : 178
age : 43 yo (05/02)
♡ status : supposed to have split up but still married, Ivy(Bliss) & Matt's dad
work : criminology teacher @ Portland University, specialised in criminal minds. Also a writer of best-sellers
home : ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lilly, nate, luke

we've come a long way from where we began (n/k) Empty
Message· · Sujet: we've come a long way from where we began (n/k) we've come a long way from where we began (n/k) EmptyMar 6 Aoû - 10:56

C’était son jour off. Kyle ne s’accordait que très rarement du temps loin de l’université. Il profitait généralement de la mine d’or qu’était la bibliothèque pour améliorer ses cours, trouver de nouvelles informations pour son futur livre qui tardait à pointer le bout de son nez, ou pour continuer ses recherches qu’il avait commencées à Harvard et qu’il souhaitait poursuivre malgré tout. Et puis, il fallait dire que malgré ses efforts, l’ambiance à la maison était insoutenable. Ivy n’en faisait qu’à sa tête, bien loin de l’ange qu’elle était avant le drame, son frère ne supportait plus que tout lui soit pardonné et que tout aille dans le sens de la jeune fille et sa femme… Leur séparation avait été une bonne chose et il n’était pas sûr que sa décision de renouer ait été judicieuse. Ils n’étaient pas sur la même longueur d’onde et rajoutait un poids sur ses épaules. Ca tuait son inspiration aussi. Alors, il s’était éclipsé en pleine nuit, avait laissé un mot et un SMS à sa femme pour lui signaler qu’il était parti dans son chalet pour écrire. Elle pouvait l’appeler à tout moment si elle le souhaitait, il reviendrait au petit matin. Et c’est ce qu’il avait fait, sauf qu’il n’avait pas écrit une ligne. Il avait vidé la bouteille de whisky de moitié et s’était endormi sur le transat sur le balcon de la petite maison en bois. Ca lui arrivait parfois, il buvait à s’en anesthésier, pour tempérer cette colère qui faisait rage à l’intérieur de lui. Réveillé par le doux chant des oiseaux et la lumière du jour, il était rentré chez lui et avait préparé le petit déjeuner dans le silence apaisant de la maison. Il monta à l’étage s’assurant que ses deux enfants – déjà bien grands – dormaient tous deux dans leurs chambres respectives et il borda même sa fille avant de redescendre en bas et de finir de préparer. Regardant l’heure, il était beaucoup trop tôt. Personne ne se lèverait avant un long moment, c’était samedi. Il en profita donc pour aller faire un tour. Une routine instiguée par son père depuis de nombreuses années. Il aurait tellement souhaité que Kyle rentre dans l’armée, mais il était conscient qu’il était mieux pour son fils d’avoir embrassé une carrière académique. Aucun parent ne souhaiterait envoyer son enfant à l’abattoir avec la guerre qui faisait rage partout bien qu’on ne la qualifie pas de guerre mondiale. Et puis, sa mère s’y était toujours franchement opposé, tant son fils avait des qualités essentielles dans d’autres domaines. Tandis qu’il arpentait Crescent Lane, son regard fut attiré par un visage bien connu qu’il distingua en bon physionomiste qu’il était. C’était une surprise de retrouver cet homme, là, par le pur des hasards. Aussi, il l’interpela : « Nathaniel ! » Nate était son ami d’enfance, la personne en qui il avait toujours eu confiance et qu’il avait perdu de vue parce qu’ils avaient pris des chemins différents : lui était parti à Harvard étudier la criminologie tandis que son ami avait étudié l’architecture. S’avançant vers lui un sourire aux lèvres, il lui lança : « Si je m’attendais à te retrouver de l’autre côté du pays ! » Ainsi, ils avaient pris des chemins différents mais avaient tous deux convergé vers Windmont Bay. Cette petite ville était vraiment particulière, comme si les retrouvailles étaient le maitre mot d’un nouveau départ dans cet endroit. Le quarantenaire aux yeux bleus s’avança pour donner une accolade à son ami d’enfance et il lui proposa d’emblée : « Tu as le temps pour un café ? Que tu me racontes ce qui t’amène ici ? » Finalement cette journée était bien meilleure que ce qu’il l’avait pensé.
@Nathaniel Payne

_________________

☽☽ A silent kite against the blue sky, every chimney, every moonlit sight, I am the story that will read you real, every memory that you hold dear  (c) SIAL, nightwish.

   


Dernière édition par Kyle Hemsworth le Lun 19 Aoû - 0:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nathaniel Payne

messages : 677
name : margot / chasinghearts
face + © : milo ventimiglia; faustinette <3
multinicks : finn, tyler, lucy, ali, james.
points : 234
age : 42 yo.
♡ status : happily married, father of two. having lots of sex with a sexy ginger.
work : architect
home : lovely house in crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : save, zach, kyle, birdy, dillon, sami (paz, scott, sören, mila)

we've come a long way from where we began (n/k) Empty
Message· · Sujet: Re: we've come a long way from where we began (n/k) we've come a long way from where we began (n/k) EmptySam 17 Aoû - 0:09

Comme tous les samedis matins, Nate était parti faire son jogging à travers la ville avec simplement ses clés et quelques billets dans sa poche. Comme d'ordinaire, il reviendrait après jusque chez lui, les bras chargés de gâteaux pour le déjeuner du samedi midi. Lors de ses premières années de mariage, il se levait plus tôt et allais chercher le petit déjeuner à Emy mais depuis que les enfants étaient dans leur vie, il lui aurait fallu se lever avant l'aube pour être revenu à temps pour le petit déjeuner de ses monstres préférés. De plus, les câlins du samedi matin étaient devenus son péché mignon, même s'il arrivait que Tom considère qu'ils devaient commencer à trois heures du matin… Il était en train de rentrer chez lui lorsqu'une voix semblant venue d'une autre vie l'interpella. C'était un peu étrange de se faire appeler Nathaniel – seuls ces clients l'appelant comme ça, la plupart des gens préférant l'appeler Nate. L'architecte lui n'avait pas vraiment de préférence, il ne s'identifiait pas plus à un nom qu'à l'autre. Peut-être que les trois syllabes de son prénom rendaient les choses un peu plus solennelles quand on l'appelait par son prénom en entier, donnant l'impression d'un manque de familiarité, mais Nate n'avait jamais vu les choses de cette façon. Preuve en était que l'homme qui venait de l'interpeller, et donc de le forcer à arrêter sa course, était l'une des personnes dont Nate avait été le plus proche. Un large sourire se dessina sur les lèvres de l'architecte en le voyant, avant de laisser apparaître la surprise. Kyle Hemsworth était sans aucun doute son plus ancien ami, même s'ils n'avaient pas vraiment eu l'occasion de se revoir depuis des années. Ils s'envoyaient des messages de temps à autre, Nathaniel n'avait jamais manqué de le féliciter à ses sorties d'ouvrage mais le temps avait fait son œuvre, et la distance quelqu'un. Un léger rire s'échappa des lèvres en entendant Kyle lui faire remarquer l'improbabilité de leur rencontre : "et surtout dans une bourgade de cette taille" ! il rendit son accolade à son ami, oubliant qu'il était trempé de sueur et grimaça légèrement en sentant la main de son ami se poser sur son épaule. "Désolé, je suis trempé." précisa-t-il avant d'accepter avec grand plaisir sa proposition. "Bien sûr, je vais juste prévenir ma femme que je reviendrai un peu plus tard que prévu." Il sortit son téléphone et fit signe à Kyle qu'ils pouvaient commencer à avancer. "J'ai vu que tu avais pu retrouver ta fille. Je t'ai envoyé un message mais j'imagine qu'il a du se perdre dans les milliers de message de soutien que tu as du recevoir…" Ou peut-être que Kyle avait tout simplement eu mieux à faire que de répondre au message de Nate – ce dernier ne s'en offusquerait pas. Lorsqu'il avait appris la disparition de la fille de Kyle, Nathaniel avait tout de suite écrit à son ancien ami, malgré le fait qu'ils aient perdu contact. Il s'était proposé de l'aider, de se montrer présent mais en réalité, Nate n'était pas certain de ce qu'il aurait pu faire pour ce dernier, même s'ils s'étaient restés aussi proches qu'à l'époque. Il rangea son téléphone dans sa poche après avoir envoyé son message puis répondit à la question de son ami sur sa présence ici : "Ca fait quatorze ans que j'ai emménagé ici. Quand Shawn est décédé, je n'ai pas voulu rester à la maison. J'étais déjà venu ici une ou deux fois, et j'ai finalement décidé de m'y installer."

Spoiler:
 

_________________


they is my family - and when you’re standing on the ledge, i’ll pull ya down, put you to bed. and if you’re bleeding from the heart, i'll come around, and clean it up.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kyle Hemsworth

messages : 592
name : sean
face + © : bradley cooper (Ordinn.+edqeofglory)
multinicks : ben, gaelan, zach, carter, holden
points : 178
age : 43 yo (05/02)
♡ status : supposed to have split up but still married, Ivy(Bliss) & Matt's dad
work : criminology teacher @ Portland University, specialised in criminal minds. Also a writer of best-sellers
home : ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lilly, nate, luke

we've come a long way from where we began (n/k) Empty
Message· · Sujet: Re: we've come a long way from where we began (n/k) we've come a long way from where we began (n/k) EmptyMar 20 Aoû - 0:43

Aussi improbable que cela puisse être, quel plaisir de retrouver là son ami d’enfance ! « Ca parait incroyable, mais les grands esprits se rencontrent et se retrouvent ! » Il plaisante bien sûr, ne s’étant jamais considéré comme tel, mais il ne peut cacher son enthousiasme. Peu importe que son ami soit trempé pour s’être entretenu. Ils sont faits sur le même moule, Kyle doit transpirer tout autant lorsqu’il fait le tour de la ville. Il secoue la tête pour lui indiquer qu’il n’a que faire de ce détail, d’autant plus qu’il est loin d’être sur son trente et un lui aussi. Nate et Kyle ont grandi ensemble et ne se sont quitté que lorsqu’ils ont pris des chemins différents pour leurs études. Pour autant, il n’a jamais oublié Nate. Ils avaient même gardé contact durant de longues années, mais la disparition de sa fille avait laissé un vide dans la vie d’Hemsworth qui avait préféré se réfugier dans les livres plutôt que de discuter avec qui que ce soit. Il avait cependant noté que Nathaniel avait pris le temps de lui écrire il y a quelques mois pour se réjouir de la nouvelle qui s’était répandue à grande vitesse. Sa fille était en vie, saine et sauve. S’il n’y avait pas répondu, c’est parce qu’il avait été pris d’assaut, qu’on l’avait étouffé à cause de sa notoriété, de la médiatisation de l’affaire qu’il avait préféré se préserver et protéger sa famille sans répondre à qui que ce soit. « J’ai coupé mon téléphone quand on l’a retrouvée pendant plusieurs jours parce qu’il n’arrêtait pas de sonner. Je suis désolé. » Qu’il lui avoue sans lui mentir parce qu’il n’avait pas eu d’autre choix. Il avait même vécu avec Ivy pendant quelques temps à Windmont Bay, reclus afin que Matt puisse finir sa scolarité en paix avant d’aller à l’université. Trop de péripéties qui avaient évidemment eu raison de lui. Pour autant, il semblait ravi de revoir ce cher et vieil ami et que ce dernier ait accepté sa proposition, ainsi ils peuvent rattraper le temps perdu. Il poursuit d’ailleurs pour se justifier quant au manque de nouvelles : « Ensuite, tout a été un peu précipité, alors j’ai oublié de répondre à la plupart. Mais c’est gentil en tout cas. Ca a été une épreuve ! » Et ça l’était toujours. Lui qui pensait que le temps ferait son affaire était convaincu qu’il était loin d’avoir fait le plus dur. Sa fille était difficile à approcher et tout partait en vrille dans son quotidien. Il refusait de se laisser abattre et heureusement l’université lui apportait encore satisfaction. Alors que Nate répondait à sa question sur sa présence en Oregon, Kyle fronça les sourcils, réalisant qu’ils ont eu une réaction similaire, fuir l’endroit du drame. Kyle avait suivi le même chemin mais avec plus de retard. « C’est fou ce besoin qu’on a de s’éloigner quand on vit un traumatisme… Je ne suis ici que parce que le kidnapping de ma fille avait pris trop d’ampleur dans ma vie et que je voulais qu’on reparte de zéro ailleurs… » Ou du moins, il voulait trouver un endroit où s’isoler pour écrire et ce n’est qu’après qu’il a envisagé de faire venir sa famille ici. Il aimait trop Harvard, mais il s’était quand même sacrifié. « Ca te dit qu’on aille juste là ? » Il montre un petit café non loin de là. Il ne s’y est jamais aventuré, mais c’est histoire de ne pas marcher trop longtemps pour commander. « Je te l’offre, qu’est-ce que tu prends ? » Pour lui ce sera un Americano avec un shot de whisky.

_________________

☽☽ A silent kite against the blue sky, every chimney, every moonlit sight, I am the story that will read you real, every memory that you hold dear  (c) SIAL, nightwish.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nathaniel Payne

messages : 677
name : margot / chasinghearts
face + © : milo ventimiglia; faustinette <3
multinicks : finn, tyler, lucy, ali, james.
points : 234
age : 42 yo.
♡ status : happily married, father of two. having lots of sex with a sexy ginger.
work : architect
home : lovely house in crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : save, zach, kyle, birdy, dillon, sami (paz, scott, sören, mila)

we've come a long way from where we began (n/k) Empty
Message· · Sujet: Re: we've come a long way from where we began (n/k) we've come a long way from where we began (n/k) EmptyJeu 7 Nov - 10:52

C'était étrange de retrouver Kyle après tout ce temps : il voyait ses traits plus marqués tant par les événements qu'il avait dû traverser que par les années qui passaient, comme pour lui en réalité et pourtant, il sentait bien que rien n'avait vraiment changé entre eux. Naturellement, ils avaient beaucoup de choses à rattraper sur ce qu'ils avaient pu manger dans la vie de l'autre, tant d'années s'étant écoulés, mais le voir ici était aussi quelque chose de tout à fait naturel, comme si c'était là que sa place se trouvait. Nate sourit à la remarque de son ami et acquiesça. Il sortit rapidement son téléphone de sa ceinture de course puis écrit à Emy qu'il venait de tomber sur Kyle dans la rue, veillant à le replacer dans la mémoire de sa femme, et qu'il rentrerait un peu plus tard. Il précisa tout de même qu'elle n'avait qu'à l'appeler si elle avait besoin qu'il rentre plus tôt, mais Emy ayant organisé un playing date avec plusieurs de ses copines, il doutait qu'elle ait réellement besoin de lui avant un moment. Rapidement, des banalités auraient pu être échangées entre les deux quarantenaires mais la vie de Kyle avait été parsemé d'embuches que Nathaniel ne pouvait simplement balayer par des discussions portant sur la météo. Il pris alors soin de préciser à son ami qu'il avait veillé à lui écrire quand il avait appris que sa fille avait été retrouvée – comme à l'époque il avait pu lui écrire quand elle avait disparu, lui proposant de l'aider de quelque façon que ce soit. Ce n'était pas tant pour lui faire remarquer qu'il n'avait jamais répondu – l'architecte n'avait jamais attendu la moindre réponse mais c'était surtout pour lui dire qu'il avait pensé à lui malgré les années qui les séparaient. "Oui, j'imagine que ça n'a pas dû être facile à gérer… Je suppose que tu as eu le droit, en prime, à tous les clichés : appel des journalistes, menaces, etc…" Rien que d'y penser, Nate frissonnait. Il n'osait imaginer l'état dans lequel il se retrouverait si Elisa ou Tom était kidnappé. Ils étaient les deux choses les plus précieuses dans sa vie, et si Emy n'était pas loin derrière eux, il savait pertinemment qu'il n'aurait pas eu la force de Kyle de survivre, même s'il ne doutait pas un seul instant que Kyle n'aurait peut-être pas tenu aussi bien la route si Tom n'avait pas été avec lui. "Ca a dû être un calvaire oui… Mais vraiment, tu n'as aucune raison d'être désolé. La situation était déjà bien assez difficile à gérer comme ça."
Répondant ensuite à la question de son ami, Nate lui expliqua les raisons qui l'avaient poussé à quitter son Etat natal pour venir s'installer à Windmont Bay. Kyle, rapidement, lui expliqua qu'il avait plus ou moins eu la même réaction, même si les drames personnels qu'ils avaient tous les deux vécus étaient bien différents les uns des autres. "Ouais, je pense que tu as bien fait pour être honnête…" dit-il, ne voyant pas comment d'autres ils pouvaient réellement se donner une chance autrement qu'en repartant de zéro. Il n'osait imaginer le traumatisme que cela devait être pour Ivry de vivre de telles choses… Il acquiesça d'un signe de tête lorsque Kyle choisit un café et lui fit signe d'entrer à l'intérieur. "Double expresso, merci." Avec un petit sourire, en s'installant à une table. "Alors, comment vit Ivy ce retour chez vous ? Elle doit être soulagée de vous retrouver, non ?" Il fronça légèrement les sourcils en entendant la commande de son ami, mais s'abstint de toute remarque. Il avait peut-être eu une matinée particulièrement difficile et même si commencer par un shot aussi tôt dans la journée lui semblait être un signe inquiétant, Nate n'était pas certain d'être en position de le lui faire remarquer.

_________________


they is my family - and when you’re standing on the ledge, i’ll pull ya down, put you to bed. and if you’re bleeding from the heart, i'll come around, and clean it up.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kyle Hemsworth

messages : 592
name : sean
face + © : bradley cooper (Ordinn.+edqeofglory)
multinicks : ben, gaelan, zach, carter, holden
points : 178
age : 43 yo (05/02)
♡ status : supposed to have split up but still married, Ivy(Bliss) & Matt's dad
work : criminology teacher @ Portland University, specialised in criminal minds. Also a writer of best-sellers
home : ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lilly, nate, luke

we've come a long way from where we began (n/k) Empty
Message· · Sujet: Re: we've come a long way from where we began (n/k) we've come a long way from where we began (n/k) EmptyMar 19 Nov - 15:17

En posant le regard sur Nathaniel, il remarque qu’il parait bien plus jeune que lui, dont le look grunge le vieillit inévitablement. Kyle a le visage bien plus ridé que son acolyte. Il se souvient encore de leurs tronches d’adolescents sans soucis. La vie lui a fait accuser le coup. Pour autant, il s’efforce de sourire, de se dire que malgré tout, Nate est toujours présent. Il est le seul responsable du manque de nouvelles. L’écrivain s’est isolé pour pouvoir faire face à ce qui le tracassait en marge du kidnapping de sa fille. Il est persuadé que Nate ne lui en veut pas, mais il regrette de ne pas avoir fait plus attention aux messages reçus, mais il en avait été inondé. Payne semble être conscient de la situation exécrable qu’avait vécu Kyle. Le plus vieux des deux amis acquiesce. Il se souvient avoir fini par envoyer son iPhone valser à travers sa chambre, ne supportant plus de l’entendre sonner, avoir usé de ruse pour sortir de chez lui, et il était heureux que tout ce remue-ménage se soit tassé. « Oui et le fait d’être écrivain n’a rien arrangé. J’ai eu beaucoup trop d’attention dans cette affaire et ça ne m’a pas rendu ma fille plus vite. » Il aurait voulu que la médiatisation permette à l’enquête d’avancer plus vite, mais il avait été forcé de constater que ça n’avait fait que perturber le travail des enquêteurs. Il réalise que ces onze années sont aussi claires dans sa tête que s’il les avait vécues la veille. Il avait sombré dans l’alcool pour supporter les critiques, les disputes, les pistes sans issues. Toujours noble, ne craquant jamais devant les autres. Mais il s’était imaginé rester fort sans jamais s’effondrer, sauf qu’il avait été bien présomptueux de le croire. « Je crois qu’on s’imagine toujours faire mieux, mais au final on n’est pas préparé à faire face à un tel événement. Je suis content de l’avoir retrouvée car certains parents ne peuvent pas en dire autant… » La chance qu’il avait eue, c’est que sa fille avait été kidnappée par une déséquilibrée mais qui n’avait rien d’une tueuse en série. Elle avait traité Ivy comme sa fille, et s’il avait souffert de l’absence de son enfant, au moins, Ivy n'avait pas vécu l’enfer qu’il pensait qu’elle avait vécu. Repartir de zéro avait été la seule solution viable. Du moins, c’est ce qu’il pensait. Il était rassuré de voir que Nate pensait la même chose que lui, mais il arrivait tout de même à se remettre en question chaque seconde. « Je me le demande tous les jours, mais je n’ai agi que dans l’intérêt de ma famille. » L’intérêt que personne ne voyait : Ivy rêvait de disparaitre à nouveau, Matt ne supportait plus les concessions faites à sa petite sœur, et Freya et Kyle n’étaient plus que des étrangers. Alors qu’ils s’installaient attendant la commande faite par Kyle un peu plus tôt, Hemsworth tenta d’expliquer la situation plus que difficile dans laquelle sa fille le mettait. Soupirant, il résuma : « J’aimerais te dire ça. La vérité est toute autre. Ivy nous déteste. Elle considère son ravisseur comme sa mère. Elle cherche à nous faire dégoupiller pour qu’elle puisse s’en aller. Elle n’est plus la petite fille que j’ai connue et ce n’est pas évident de renouer. » Onze ans d’absence, ça faisait la différence, il n’avait plus d’autorité sur elle, et il ne pouvait pas vraiment la blâmer puisqu’elle avait été élevée par quelqu’un d’autre. On leur servit leurs cafés et remerciant le serveur, Kyle s’empressa de tourner son café à l’aide d’une cuillère. Changeant de sujet, bien plus intéressé par la vie de Nathaniel, il lui demanda : « Et toi, j’imagine que tu as des enfants ? » En espérant qu’il ne lui conterait pas une tragédie.

_________________

☽☽ A silent kite against the blue sky, every chimney, every moonlit sight, I am the story that will read you real, every memory that you hold dear  (c) SIAL, nightwish.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




we've come a long way from where we began (n/k) Empty
Message· · Sujet: Re: we've come a long way from where we began (n/k) we've come a long way from where we began (n/k) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
we've come a long way from where we began (n/k)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: