Partagez
 

 let's move on to something new. - dimitri.

Aller en bas 
my heart is fire, my heart is young.

Sofia Schades

messages : 1075
name : olivia (carolcorps)
face + © : laura harrier | @lolotte — @tumblr/tatbilb
multinicks : alma, inej, etta, callum, reggie, georgie, leslie, maeve & emna.
points : 1167
age : twenty two years old.
♡ status : she shouldn't think about him, but she does.
work : WBSO deputy.
home : a manor on harbor row with her ma' and big brother

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●○ ) - on. (dimitri, jude, jeremiah)

let's move on to something new. - dimitri. Empty
Message· · Sujet: let's move on to something new. - dimitri. let's move on to something new. - dimitri. EmptyJeu 8 Aoû - 10:04



let's move on to something new
-------------------------------
august 6th, 7:18pm
@Dimitri Oslov

Des changements notables s’étaient opérés sur la jeune Schades. Difficile de mettre le doigt dessus et pourtant il était évident qu’elle tentait de mettre son attitude austère et désagréable au placard. Pourquoi? La belle s’était interrogée sur sa solitude, ce sentiment si étrange d’être seule au milieu d’une foule. Oppressée de se retrouver entourée sans être vue ou entendue. Elle ne s’était toujours senti importante que lorsqu’elle médisait, lorsque la belle revêtait ses apparats de mépris rehaussés de ce sourire dédaigneux qu’elle arborait comme une seconde peau. Une seconde nature qui était devenue sienne, enchaînée à elle comme un boulet dont elle ne pouvait plus se défaire. Un alter ego qui l’avait conduit à perdre encore et encore, inlassablement Sofia s’était prit le revers de la médaille. Samson avait rejoint le Canada sans qu’elle n’ait pu lui faire part de la nature de ses sentiments. Cela changeait-il quelque chose? Probablement pas, mais elle ne le saurait jamais et la question la taraudait toujours. Récemment Jamie avait prit la poudre d’escampette. Un départ étrangement très mal vécu par la jeune femme. Elle avait placé sa confiance en lui, aveuglément elle aurait cru au moindre de ses mots, attachait trop d’importance au détective qui lui se fichait éperdument d’elle. Sofia aurait pu prendre le chemin inverse et décider de se refermer d’avantage. C’était ce qu’elle avait pensé faire au départ. Mais épuisée, elle n’avait plus la force de se battre contre le monde, n’en éprouvait plus le même désir non plus. Des questions demeuraient toutefois en suspend, elle n’oubliait pas ses doutes concernant la mort de son père, son besoin viscéral de connaître la vérité, quoiqu’il lui en coûtait. À ceci près, elle était prête à perdre beaucoup, mais plus les gens qu’elle aimait. Sofia avait fini par réaliser que c’était peut être là le sacrifice qu’elle n’était pas prête à faire. Avec le départ précipité de Jamie, la jeune femme avait laissé son enquête de côté, comme un bout d’eux qu’elle n’était pas prête à réouvrir tout de suite. C’était aussi pour cette raison qu’elle avait décidé de faire la paix avec Dimitri. Sans pour autant l’écarter de tout soupçon, sans oublier les différentes questions qui la taraudaient encore. Cette jeune flic n’était pas encore résolue à abandonner son flaire qui pointait en sa direction. Néanmoins, elle voulait se convaincre qu’elle se trompait, que le russe n’irait pas lui mentir ni lui cacher quelque chose d’aussi gros, ni quoique ce soit entourant son père. Peut être était-il convaincu de la protéger d’une façon ou d’une autre ou était-il un tout autre genre d’homme que celui qu’elle s’imaginait. Quoiqu’il en soit, elle ne voulait plus y penser. Sa crainte de le perdre prédominait actuellement sur ses doutes et cette malheureuse enquête qui l’en avait éloigné. Puis, depuis peu promue au rang de Deputy -merci au manque d’effectif pour une telle promotion rapide- la belle estimait avoir d’autres chats à fouetter, du moins d’autres occupations pour tenter, tant bien que mal, de ne plus tergiverser sur le sujet.
Une autre raison pour elle de se changer les idées, sa mère. Sa sclérose en plaques progressait de plus en plus vite ces derniers mois et l’inquiétude de Sofia grandissait avec elle. Bien sur, Elias et elle continuait à se relayer pour prendre soin d’elle, mais depuis la mort de leur père son état se dégradait de jour en jour. Voilà essentiellement pourquoi la jeune femme avait laissé son enquête derrière elle, se refusant à faire souffrir sa mère en remuant des faits sur son mari décédé et en parlant sans cesse de sa mort. Il lui fallait trouver une autre façon de faire son deuil bien qu’elle n’ait pas encore trouvé la solution idéale. Et ce ne serait pas pour aujourd’hui, puisque sa mère rentrait d’un malheureux séjour à l’hôpital, les Schades ainsi que Dimitri avaient décidé de lui organiser une petite surprise. Elias s’était rendu à l’hôpital, les laissant aux préparatifs du repas, et si elle avait mit l’affaire Tobias Schades de côté, elle n’en oubliait pas des considérations plus récentes. « Du coup, pour l’incendie au Daveys qu’est-ce que mes collègues t’ont dit? » lança-t-elle tout en s’affairant à couper des tomates sans se couper un doigt. Distraitement et plus pour faire la conversation qu’en cherchant à fouiner à tout prix, elle voulait tout de même savoir ce qu’il en était et n’avait pas oublié cette photo. La réponse de Dimitri sur le sujet ne l’avait pas complètement satisfaite mais ça, s’il la connaissait assez bien, il devait s’en douter. « Je ne t’ai pas dis, j’ai eu le droit à une promotion! » fièrement, la jeune femme se retournait vers lui, s’adossant au comptoir de la cuisine, verre de vin à la main, l’observant gérer les cuissons et surtout le dosage des matières grasses. « D’accord, va falloir que tu m’explique comment tu gardes cette silhouette si tu mets autant de beurre dans tes plats. » s’amusa-t-elle en le poussant d’un coup de hanche pour reprendre le contrôle de la poêle qui crépitait. La jeune femme devait reconnaître que ces moments de complicité lui manquait. Cela faisait trop longtemps qu’elle s’était murée dans sa colère et cette sordide affaire, peu encline à accepter la version officielle. Se refusant à imaginer son père perdre la vie dans un accident ridicule. C’était son héros après tout, il ne pouvait l’abandonner de cette façon. Mais peut être avaient-ils tous raison en réalité, peut être était-ce là, les tentatives désespérées d’une gamine incapable d’accepter la mort de son père.

_________________

sometimes i don't say the thing. i'm terrified. i'm bruise all over. i'm afraid i'll rust with all this sadness.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
let's move on to something new. - dimitri.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dimitri Payet (by Eden-Hazard)
» Dimitri Payet
» ( Dimitri ) Just ride
» [Propose] Évoli egg Move (Voeu)
» Hope is Dead : Lithium Elfensen & Vlad Siegfrey VS Dimitri Vladof

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row-
Sauter vers: