AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ▬ Sujet commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: ▬ Sujet commun Mar 16 Fév 2010 - 0:34


    A vous de jouer
    (...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ▬ Sujet commun Sam 20 Fév 2010 - 21:15

Plus tôt dans la journée


    « - Chérie, tu dors ? » marmonnait le jeune homme en secouant sa petite amie avec frénésie. Il venait de planter son regard sur cette dernière qui avait les yeux clos, cherchant à réveiller la demoiselle par tous les moyens possible. « Allez, on va être en retard. »
    « - Je ne viens pas. » grinchait elle en gardant les paupières fermées. Se resserrant dans la couette de leur lit, elle plaquait ses bras au dessus du drap, les rejoignit afin de les croiser autour de sa taille ; et lança un regard noir à Duncan qui tentait de la convaincre par des regards mielleux. « Je ne sais même pas qui sont les mariés en plus. » rajoutait cette dernière en levant les yeux au ciel.
    « - Goldie et Jerry, je te l'ai déjà dit il y a deux semaines. » répondait calmement le jeune homme en passant sa main sur les cheveux de la jeune mère - un sourire charmant sur les lèvres tandis qu'elle faisait une petite bouille enfantine, désolée. « Tu vas me faire le plaisir de mettre cette robe, que je t'ai déjà vu porter en rêve. » entreprit ce dernier en pointant du doigt les costumes accrochés sur l'armoire située en face d'eux.
    « - Ok. Après tout, le mariage c'est juste des costards, du champagne - les petits fours sortant du congélo et l'alu qui entoure le fois gras ; on peut tous le faire, on peut tous survivre. »
    « - Tu vois, j'étais sûre que tu allais relativiser. Je vais enfin te revoir avec cette robe. »
    « - C'est à dire ? C'était exactement la même ? Dis moi tout que j'évite de faire les mêmes erreurs. J'ai mangé tout le buffet c'est ça ? » demandait la jeune mère tout d'un coup intrigué par son copain.
    « - Effectivement, tu aimais bien la pièce montée en chocolat, mais je ne vois pas tellement d'erreurs. On était au mariage - on a couché ensemble, dans le confessionnal, et tu m'as dit merci. »
    « - Rapelle moi de confesser auprès du père avant la cérémonie. » chuchotait Panamee avant de sortir du lit et de voir les neuf heures sur l'écran de son réveil ; elle sortit alors de la chambre en direction de celle de son fils avec un léger sourire aux lèvres - il manquerait plus que Oliver ne soit pas de la partie. Le spectacle était lancé, bien trop tôt - j'en ai peur.


Dans le présent, 13H30. Patrick's Church


Vêtue de sa longue robe bleuâtre, elle avait mis un certain temps à trouver l'église avec le GPS - à vrai dire, Panamee n'était pas croyante et l'idée de venir dans une cathédrale ne lui faisait ni chaud ni froid. Elle avait finalement reconnu la tour parmi les différentes maisons de Miami ; et pointant du doigt l'endroit dicté par l'invitation sur le papier, elle fut conduite à l'église au bras de son homme. Ainsi donc, coincant son costume dans la portière du 4X4 en souhaitant sortir du véhicule, elle lança une concise grimace à Duncan qui rigolait ; et tentait de la dégager sans déchirer l'étoffe foncée qui la vêtissait. Elle étouffa alors un profond soupir de sa bouche, croisant subitement les bras en contemplant son petit ami qui la regardait avec un air désolé - et tirant doucement dessus, il se rendit tout deux compte de la déchirure.

    « - Laisse moi faire. » pestait la jeune mère à l'intérieur de l'automobile, tandis qu'il se précipitait à l'arrière pour récupérer le bambin dans le siège auto. Après une profonde inspiration, elle tira coup sec sur la robe de soirée en se mordant les doigts ; regardant alors le trou dans le vêtement situé sur son postérieur. Enervée, elle jetait un oeil à son copain qui s'occupait de son fils ; et se mettant tout d'un coup à taper du pied en pleurnichant sur le siège-passager, elle se mit à hurler de rage devant l'église. « REGARDE CE QUE J'AI FAIT ! C'est de ta faute !! »
    « - Comment ça c'est de ma faute ?! C'est toi qui a tiré dessus je te le rapelle. »
    « - Mais comment je vais faire maintenant qu'on voit mes fesses de babouin ! »
    « - Je les trouve très jolies tes fesses, moi. »
    « - DUNCAN ! ! ! » criait la demoiselle.
    « - D'accord, d'accord. Tiens, mets ma veste on trouvera une solution. »


Hystérique, elle attrapait d'un geste la veste noire de son compagnon ; l'enfilant par les bras en marmonnant à voix basse - elle effectuait sa fine bouille d'enfant alors que son fils dans les bras de Duncan, regardait sa mère avec un air d'incompréhension. Avançant le long de l'allée pour rejoindre le portail de l'église, elle eut une mine désolée vis à vis de son petit copain ; cherchant la paix entre les deux, elle l'embrassa furtivement sur la joue à l'entrée de la bâtisse. Un monde impressionnant remplissait petit à petit la grande salle de communion, où certaines têtes revenaient dans l'esprit de la jeune mère. Notamment celle de Esteban Carson qui se mit à détourner le regard vers sa future femme - lorsqu'il vit le regard noir de Duncan croisant le sien. Hailey Caldwell ; notre future Carson qui jouissait déjà sur place avec une grande impatience, notant sur un coin de sa tête ses futures préoccupations vis à vis d'un subtil mariage. Dévisageant ensuite le corps arrondi de la jeune Bonnie Whealer qui blotissait sa tête brune contre le torse de son amant, Caleb Varnham, demoiselle enceinte jusqu'au cou. Et puis, non loin d'eux ; habillé d'un simple costard noir, se tenait notre sénateur, Gabriel McAllister, partagé dans une ligne droite entre les regards vicieux de son ami - Maât Blythe-Sheldon ; et le regard perssistant de cette dame brune, Micaela Careca ; qui l'invitait à s'asseoir. Finalement, perturbé entre les deux propositions de ses compatriotes, il partit s'asseoir près de Chris Griffith-Matthews ; qui lui était hypnotisé par le vitrail. Dans un moment d'égarement où ses iris se plantèrent dans les prunelles de cet homme, elle eut un petit sourire en coin et détourna sagement le visage en direction de Duncan ; qui venait de s'asseoir au deuxième rang. Non loin de Victoria Blythe qui chuchotait à l'oreille de son téléphone, les sourcils en biais et froncés ; elle la vit lui lancer un signe de salut qu'elle le lui rendit, et attrapant alors son fils qu'elle déposait entre le couple, elle caressait la joue de son petit ami en attendant le moment propice. C'était fou ce qu'on pouvait apprendre & comprendre en un coup d'oeil. Panamee entendit alors le bourdonnement sourd de la musique et vit Victoria clôturer sa conversation rapidement ; regardant tout d'un coup en face d'elle - légérement stressée : elle comprit alors que le début de la fin ne tarderait pas à arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ▬ Sujet commun Lun 22 Fév 2010 - 15:51

    Kristen avait entendue parler d'un mariage qui se déroulerait prochainement à l'église St Patrick's Church. Elle n'était pas croyante – vu tout ses péchés, c'était presque impossible – mais, elle avait une grande envie de s'incruster à la cérémonie. Qui sait, ce serait peut-être marrant ? Et, de toute façon, si ça ne l'était pas, elle rendrait le moment un peu plus agréable... Elle aimait bien semer le trouble dans la joie ! Elle s'était préparé – ne vous attendez pas à une robe blanche bien sage – et avait revêtue une tenue peu décente – que dis-je ! Absolument indécente : une mini-jupe rouge sur des collants transparents, et un tee-shirt particulièrement décolleté. Elle s'habillait comme lorsqu'elle partait travailler après tout – sauf que son travail n'était pas décent en lui-même.
    Elle sentait qu'elle allait bien s'amuser.
    Elle s'en alla alors vers l'église catholique qu'elle avait déjà repéré lorsqu'elle était enfant (avec d'autres gamins, ils jouaient derrière parfois). Elle se gara – très mal – de sortes qu'elle empêchait un véhicule de se garer de son côté droit et gauche.
    Elle n'avait pas fermé son manteau comme cela, tout le monde pourrait admirer sa tenue si inappropriée pour un mariage religieux. Kristen entra dans l'église, elle y trouva des têtes connues toutes admirablement coiffées – inutile de préciser que sa coiffure à elle était très provocante.
    Elle décida de s'assoir à côté d'une mamie qui serait sûrement choqué de son accoutrement. En effet, la vieille dame la regarda avec une expression outrée et – chose risible – fit le signe de la croix. Kristen n'avait pas besoin que l'on prit pour son âme. D'ailleurs, celle-ci est tout à fait irrécupérable.
    Elle scruta l'assemblée pour voir si elle y trouvait quelqu'un qu'elle connaissait. Il y avait bien Panamee McCawley, qui avait soliciter ses services pour surveiller son mari, Duncan Thomas, qui était à ses côtés. Il y avait aussi Chris, sa présence fit plaisir à Kristen qui se dit qu'elle n'était pas la seule Matthews dans cette église. Elle apperçut Esteban Carson, le tombeur de fille renommé dans tout le quartier.
    Elle attira son attention sur le décor de l'église. Tout était doré, des objets religieux étaient disposé un peu partout et la lumière était filtrait pas les grands vitraux représentants des scènes chrétiennes auquelles Kristen ne s'intéressait en rien. Décidémment, elle ne serait jamais croyante, de cela elle pourrait en être sûre.
    A présent, il fallait juste attendre que cela commence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ▬ Sujet commun Lun 22 Fév 2010 - 17:15

    Le mariage... Quelle belle connerie ! avais-je toujours pensé. C'est vrai quand je repensais à celui de mon père et de ma mère, je me disais qu'ils auraient mieux fait de ne jamais se marier. Cette garce l'avait quitté du jour au lendemain pour un homme plus jeune et plus riche. Je pense pouvoir dire que ma mère est la personne que je déteste le plus sur cette planète. L'amour existait t-il vraiment ? En tout cas, il n'avait jamais frappé à ma porte. J'étais pourtant sortie avec des hommes, mais n'en était jamais tombé amoureuse. Mon coeur était t-il de marbre ou n'étais-je pas encore tombé sur la bonne personne ? Il y a sûrement des deux. Enfin passons. J'avais appris quelques jours plus tôt qu'un mariage aurait lieu aujourd'hui. Je ne connaissais pas les mariés, mais apparemment une grande partie des habitants d'Ocean Grove y avait été conviés. Peut-être aurais-je l'occasion alors d'y croiser certaines de mes connaissances. J'avais grandi ici, je n'étais donc pas dépaysé. J'avais simplement retrouvé mon quartier natal.

    J'entrais dans l'église à la recherche de visages connus. Je m'étais vêtu pour l'occasion d'une robe rouge, courte. Mes cheveux étaient relevés dégageant, je n'avais laissé que deux mèches de chaque côté du visage. Le bruit de mes talons était masqué par les sons alentour. Je marchais à la recherche d'une place. J'aperçus un peu plus loin quelques visages familiers. Notamment, Duncan Thomas, mon meilleur ami à qui j'adressais un sourire. Sauvé, je connaissais au moins quelqu'un. Bien que je n'aie pas réellement de problèmes pour m'incruster quelque part. J'étais sociable, sociable et hypocrite aussi parfois, j'arrivais à m'imposer sans aucun problème. Je vis aussi Esteban Carson, j'étais loin de le considérer comme quelqu'un d'appréciable. Je plaignais vraiment sa femme. Après avoir scruté l'église un moment, je décidais de prendre place avant d'être contrainte de rester debout. Je m'installais alors aux côtés de visages inconnus. Je jetais un furtif coup d'oeil à la jeune femme à côté de laquelle je m'étais assise. La tenue qu'elle portait n'était pas appropriée. Je n'étais pas choquée par sa façon de s'habiller et le décalage avec les autres, mais trouvais tout de même ça bien provoquant. Disons que j'étais loin de me vêtir de cette manière. Je restais sexy sans pour autant être provocante. Il me semblait que la vielle dame assise aux côtés de « Miss Provocation » ne se remettrait jamais de se « spectacle ». Elle semblait marmonner des paroles qui m'échappèrent.


    « A son âge, le choc peut-être fatal. » dis-je assez doucement pour que seule mon interlocutrice m'entende. De toute façon, la vielle était sans doute sourde. Les cérémonies de mariage étaient toujours lentes à démarrer, autant discuter avec ses voisins non ? A moins que celle-ci préfère continuer sa contemplation des vitraux de l'église. Elle ne me semblait pourtant pas très catholique.

    [HJ : Désolée de l'incruste, mais puisque tout le monde est invité... xD cela peut-être marrant]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ▬ Sujet commun Lun 22 Fév 2010 - 19:13


« Mademoiselle Ainsworth, réveillez-vous, c’est un grand jour. » Cassandre émit un léger bruit de sa gorge, recouvrant sa tête de la couverture alors que sa gouvernante s’occupait à ouvrir les volets. La lumière du grand jour illumina soudainement l’immense pièce qu’était la chambre de Casey. Dans un soupir, elle poussa le tissu et posa les pieds sur le sol, encore un peu endormie. Elle retira le masque qu’elle portait sur les yeux, qui lui était bien utile pour s’endormir. En effet, aujourd’hui était un grand jour. Pas pour elle, peut-être mais pour sa meilleure amie, car oui Goldie allait se marier. Cela sonnait toujours aussi bizarre aux oreilles de la jeune Ainsworth mais elle était plus qu’heureuse pour elle bien sûr, sans compter qu’elle était l’une des demoiselles d’honneur. Elle n’était pas une grande fan de Mariage, en revanche elle s’y intéressait de près lorsque cela pouvait concerner des gens importants comme Goldie. Jetant un coup d’œil à son réveil, elle fila dans sa salle-de-bain. « Zora, veuillez préparer mes affaires je vous prie ! » ordonna Casey au travers de la porte, sa gouvernante s’exécuta aussitôt. Elle ressortit une bonne heure après, une serviette l’entourant. Elle enfila des vêtements qu’elle ne garderait sur elle que pour se rendre chez sa meilleure amie, c’est là-bas qu’elle mettrait alors la belle robe que son amie avait choisi pour l’occasion. « Vérifiez qu’il y a tout dans ma pochette, je ne veux pas avoir à revenir ici. » Comme une bonne employée, Zora fit tout ce que Casey lui demanda jusqu’à qu’elle ne quitte enfin la maison. Elle prit sa voiture pour rejoindre Lemon Street où elle retrouva une personne légèrement stressée.

Un peu avant treize heures trente à l'église St Patrick, Casey se retrouvait avec Goldie et d’autres femmes dans une petite pièce. Casey portait sa robe de demoiselle d’honneur tandis que la Mariée vérifiait encore les derniers détails. « Tu es parfaite Goldie, tu vas toutes les rendre jalouse ma belle. » Un sourire amical étira les lèvres de Cassandre, passant une main sur la robe d’un blanc immaculé pour la défroisser. Même si la jeune Ainsworth était connu pour se montrer la plupart du temps désagréable avec autrui, il n’y avait rien de plus important que le bien être de Goldie en ce jour. Elle espérait de tout son cœur que cette union ne serait pas vouée à l’échec comme le mariage de ses propres parents, elle ne désirait que le meilleur pour celle qu’elle considérait comme une sœur. « Encore quelques minutes mademoiselle Stewart. » Le cœur de Casey battait rapidement, elle ne pouvait pas imaginer comment Goldie pouvait se sentir à cet instant présent, devenant bien une épouse. Elle s’avança alors vers une des grandes fenêtres, et observa les différentes voitures garées et celles qui arrivaient, déposant sur leur chemin des invités. « Ils sont tous venus… » souffla-t-elle entre ses dents. Elle n’eut aucun mal à voir certaines têtes qu’elle connaissait, des amis ou des ennemis, même si que la plupart se retrouvaient dans la seconde catégorie. Elle prit une profonde inspiration et retourna auprès de son amie. « Profites bien de ce jour, tout le monde sera à tes pieds. » Et elle ne croyait pas si bien dire…
Revenir en haut Aller en bas
Georgie Keily
the light is all but gone.
avatar

♦ Posts : 7869
Multinicks : teza, jemima, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : single mom; flirting in secret w/ irving; still in love with her ex husband
Address : #1523 apple road, w/ rhys
Job/Studies : firefighter.
Quote : remember yourself as a little girl, she is counting on you to protect her.
Activité(s) de quartier : brigade du quartier.


HALL OF FAME
To Do List: having a baby, visit Antwon, stop rushing to him, stop thinking about it, stop being selfish, heal, never open her heart to love again.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ] ; irving - marcus - xavi

Message(#) Sujet: Re: ▬ Sujet commun Mer 24 Fév 2010 - 11:54



Lorsque Presley avait reçu une invitation au mariage de Goldie Stewart, elle avait immédiatement pensée à une farce. Comment aurait-il pu en être autrement ? Comment un homme pourrait aimer Goldie au point de vouloir l’épouser ? Probablement un fou, mais loué soit ce fou, il avait peut être la possibilité de débarrasser Ocean Grove de cette jeune femme machiavélique. Cependant il lui fallut pas mal de temps pour réaliser que tout ça n’était pas un canular, difficile de croire à une chose pareil, mais au final elle avait décidé de s’y présenter au bras de son petit ami qu’elle avait d’ailleurs du convaincre également. Lui non plus ne voyait pas l’intérêt de s’y présenter, méprisant la jeune femme à quoi cela pourrait-il bien être utile de se pointer à la célébration de son mariage ? Mais la brunette savait se montrer persuasive, elle avait réussit à rendre ses arguments crédibles, par on ne sait quel miracle. S’incrustant chez Sloan la veille, munit de ses affaires pour le lendemain, elle préférait s’assurer, qu’il ne change pas d’avis à la dernière minute. Elle comptait bien s’y rendre et ne voulait pas s’y montrer sans lui. Non pas qu’elle soit devenue incapable de sortir sans son petit ami à son bras, seulement un événement tel que celui-ci elle estimait logique de s’y présenter en couple. D’autant qu’elle était plus que fière de pouvoir prétendre au titre de petite amie de Sloan Weisel. Se réveillant un peu avant lui, elle avait déjà prit sa douche lorsqu’elle retourna pour le réveiller doucement. S’il rechignait toujours à l’idée de se lever et de se présenter à l’église aujourd’hui, il fini tout de même par abdiquer.

Béate devant son allure en costume, elle en oubliait presque son horreur des églises. Lieu qu’elle qualifiait bien souvent de macabre, morbide, un peu trop silencieux. Certes ils y allaient pour un mariage, c’était donc une raison festive de s’y rendre, mais rien à faire, le nœud qu’elle avait à l’estomac ne semblait pas vouloir disparaitre. S’approchant de lui pour qu’il puisse lui venir en aide avec la fermeture récalcitrante de sa robe, Sloan s’interrogeait encore sur la nécessité de leur présence à cet événement. « Explique moi encore une fois pourquoi nous devons absolument nous y rendre ?! » Se retournant face à lui, un sourire radieux aux lèvres, elle s’afférait à arranger le col de sa chemise, qui n’avait clairement pas besoin d’être ajusté, le jeune homme en pleine maitrise de chaque détail ne laissait rien au hasard. Prise dans son geste machinal, elle lui expliquait une énième fois. « Premièrement par politesse après tout nous y avons été invité, j’ignore encore pourquoi d’ailleurs. Ensuite pour vérifier qu’aucun imbécile n’ait la connerie d’interrompre ce mariage, pour s’assurer qu’elle et ce Jerry se disent réellement oui. Parce que peut être qu’il finira par nous en débarrasser. Et puis nous sommes déjà prêt. » Alors qu’elle se dirigeait vers l’entrée où était déposé son sac, le jeune homme la retint par le bras. « On pourrait aussi se montrer impoli, laisser aux autres le soin de la vérification et enlever ces tenues. » Toujours aussi souriante, Presley bien que tentée par l’idée, ne se laissa pas démonter, déposant un rapide baiser sur ses lèvres, elle l’entraina par la main à l’extérieur de la maison. « Non, on pourrait, mais là on va être en retard. » Décidément toujours peu convaincu que cela soit une bonne idée, Sloan laissa échapper un « mais quel dommage. » avant de finir par la suivre. Après tout que pourrait-il bien arriver ? Il ne s’agissait que d’un mariage …

Arrivée à l’église Presley ne se sentait plus réellement à son aise, bien sur elle reconnaissait presque tout les visages qu’elle croisait. Qu’il s’agisse d’ami, ou tout à fait le contraire, seulement les églises avaient le dons de la rendre nerveuse, si l’on comptait également son anxiété qui ne la quittait pas depuis son réveil, elle se demandait si elle n’aurait pas du céder aux attentes de Sloan. Néanmoins maintenant qu’ils étaient sur place, faire demi tout serait idiot. Se cherchant donc une place au milieu de cette foule, elle aperçu bien vite Hailey, attrapant son petit ami par le bras, elle l’entraina avec elle tandis qu’elle prenait place à côté de sa sœur. Elle non plus n’aimait pas particulièrement Goldie, sans doute que c’était également le cas de la moitié voir bien plus, des personnes présentent. La situation était tellement ironique que tout le monde semblait intéressé de voir ce que cela pourrait donner. Si seulement ils pouvaient imaginer (…)





_________________
 
i'll be the one, if you want me to, anywhere, (i would've followed you), say something, i'm giving up on you. (and i will stumble and fall), i'm still learning to love, just starting to crawl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t12600-georgie-lonesome-road http://www.filthy-secret.com/t11427-journal-de-bord-de-georgie-keily http://www.filthy-secret.com/t13746-og-n1523-apple-road-famille-jacobsen-keily#513162
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ▬ Sujet commun Mer 24 Fév 2010 - 12:14

    Alors que Kristen s'ennuyait à mourir et se demandait si elle avait bien fait de venir à ce mariage, une femme dans une robe rouge s'assit à ses côtés, ses cheveux bruns étaient relevés et elle avait laissé deux mèche tomber sur chaque côtés de son visage rond. Elle n'y prêta pas attention et ne se rendit compte de sa présence que lorsqu'elle lui parla.
    « A son âge, le choc peut-être fatal. » chuchota la femme à Kristen. Cette dernière la regarda un instant, elle ne l'avait jamais vu et ne la connaissait pas mais cette femme semblait ne pas trop se prendre la tête comme Kristen d'ailleurs, avant de lui répondre :
    « Dieu la sauvera, elle a l'air d'y croire dur comme fer »
    Ensuite, elle lui tendit la main et dit - d'une voix plus haute :
    « Moi c'est Kristen Matthews, et vous ? Vous connaissez la mariée ? »
    Ces questions étaient quelque peu inutiles mais elles permettraient de faire passer le temps, puisque la cérémonie ne semblait pas vouloir commencer. D'ailleurs où était cette mariée ? Ce mariage s'avérait de moins en moins marrant, il faudrait bien y mettre de piquant si tout restait aussi ennuyant. Elle avait toujours qu'un mariage n'était pas une soirée en boîte mais elle avait bêtement eut l'intuision que celui-ci ne serait pas ainsi, pourquoi, elle n'en savait rien. Au moins, elle avait quelqu'un à qui parler, c'était déjà ça...Kristen ne se souvenait pas avoir vu Goldie, la mariée, et essayait de se l'inenter dans son esprit : déjà, elle serait revêtu d'une robe blanche à traîne et à froufrous (à en juger par toutes les fleurs blanches disposées dans la salle, c'était sûrement vrai), ensuite elle voyait bien une femme blonde, les cheveux très longs retenus en arrière par une pince dorée. Le prototype de la princesse... Tout ce qu'elle n'aimait pas.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ▬ Sujet commun Mer 24 Fév 2010 - 17:57

Alexandra s'était réveillée de bonne heure ce matin, elle avait directement été dans sa cuisine, vêtue d'un short et d'un débardeur pour dormir. Là, elle se fit un café tout en ayant le regard un peu perdu, quand elle remarqua une enveloppe sur le frigo. Elle s'approcha et pris l'enveloppe.

Flash Back

Alexandra rentrait chez elle, le soleil était présent, la jeune femme avait alors sortit ses lunettes de soleil et les avait mise afin de pouvoir conduire les yeux ouvert, ce qui est toujours plus pratique... Quand la photographe arriva chez elle, elle sortit de sa voiture et alla vers sa boite aux lettres, elle vérifiait toujours son courrier en rentrant chez elle, c'était un automatisme, et la, il y avait autre chose que la publicité pour une fois, il y avait une belle enveloppe blanche avec son nom écrit a la main « Mlle Kevina ». Intriguée, la jeune femme regardait l'enveloppe d'un drôle d'air, comme si celle ci allait se mettre a parler et lui dire ce qui se trouvait a l'intérieur. Alex ouvrit la porte de chez elle et entra, elle déposa sons ac sans vraiment faire attention de l'endroit ou elle le posait, et alla dans la cuisine, la elle ouvrit l'enveloppe et en sortit un faire-part de mariage. Goldie Stewart et Jerry Reese se mariait dans quelques semaines, elle ne les connaissait pas, mais trouvait cela très délicat de leur part d'inviter des gens inconnus, elle ne savait pas trop si elle y aller, mais bon. Elle mit le faire-part sur le frigo, histoire d'y repenser.

Fin du Flash Back

A oui, la fameuse invitation au mariage de ces gens qu'elle ne connaissait pas, elle n'avait rien a faire aujourd'hui, et avait bien envie de voir de nouvelles têtes, heureusement la jeunes femme avait acheter quelques jolies robes, une en particulier conviendrait très bien a cette soirée. La robe en question était rose pale, presque blanche, et s'arrêtait au genou, tout à fait appropriée, donc. La robe mettait tout de même son corps en valeur,e t oui, appropriée a un mariage ne veut pas dire non plus « robe de vieille ». La jeune femme appliqua un peu de maquillage et se regarda dans son grand miroir, oui, elle était bien, elle prit donc sons ac, mit ses escarpins blanc et sortit de chez elle. La jeune femme entra dans sa voiture, mit le contact et partit.
Quand elle arriva devant l'église, elle trouva une place pour se parquer et s'y gara. Puis Alexandra sortit de la voiture et entra dans l'église. Il n'y avait plus beaucoup de place, elle s'assit donc dans le fond. Elle vit, plus loin, Brooklyn, mais c'était la seule personne qu'elle connaissait. Elle ferait connaissance avec d'autres personnes lors de la réception.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ▬ Sujet commun Mer 24 Fév 2010 - 21:13



    C‘était un jour particulier pour de nombreux habitants d‘océan grove. Le mariage de Goldie Stewart avait énormément fait écho dans toute la ville. Que ce soit par le biais des ‘vieux’ qui tentaient de se souvenir de leurs mariages, mais aussi des jeunes qui ne comprenaient sans doute pas comment une femme comme Goldie avait réussie à se caser. La jeune femme était réputée dans le quartier pour être une commère, une sorcière. Elle n’était pas spécialement apprécier et bien au contraire, elle adorait faire parler d’elle. Elle aimait souvent chercher les embrouilles, notamment avec un de ses meilleurs amis, Neal Rowlands. Pour être honnête Neal avait ses derniers temps, perdu sa trace. Le jeune homme s’était perdu dans une relation pratiquement exclusive et durant de longs mois, il fût absent de sa ville natale, pour raison personnelle et que seul lui et Victoria connaissaient. C’était donc sans réellement le vouloir qu’il s’était éloigné de son amie. Goldie représentait pourtant énormément à ses yeux, plus que personne pourrait s’en douter. Et même après son déménagement en deux mille deux, la jeune fille était présente dans sa vie, de quoi paraître authentique quand on sait qu’il n’avait pas même gardé contact avec sa confidente de l’époque - Victoria Blythe, devenue aujourd’hui sa petite copine officielle. Dire que les choses se sont arrangés entre elles seraient mentir mais Neal ne perdait rarement espoir. Aussi ce fût la raison pour laquelle, il paraissait à l’aise face au petit copain de son amie. Même si il se méfiait de lui, Neal n’était pas du genre à lui cracher dessus pour un compte personnel. Toutefois, Goldie devait sentir une certaine méfiance entre eux, aucun d’eux n’osaient attaquer l’autre par peur de la perdre, mais ils n’étaient pas à l’aise sans sa présence. Des regards noirs, des phrases ironiques, de l’indifférence et une certaine moquerie le prouvaient !

      FLASH BACK - février 2011
      Neal avait reçu une lettre de Goldie. Il le savait, certaines rumeurs couraient dans le quartier comme quoi la jeune femme avait enfin trouver le bonheur et qu’elle allait se marier. D’un autre côté, l’enveloppe qu’il détenait été une invitation d’un mariage. En entrant chez lui, il ouvrit la lettre et un sourire apparu sur ses lèvres, comme amusé de cette situation. Elle ne cessera de le surprendre ! Qui aurait pu croire que la légendaire peste d’Ocean Grove serait un jour mariée ? Pourtant il était heureux pour elle, qu’elle trouve enfin son bonheur. Qu’elle sache enfin ce qu’elle voulait faire de sa vie. Ce fût la raison pour laquelle, le jeune Rowlands prit aussitôt son portable pour lui envoyer un message. Dans son message, il lui demandait de le rejoindre le plus tôt possible dans la cabane du gardien, à Greynolds Park. Il fût un temps, où avec Goldie, il s’y rendait fréquemment. Ils avaient toujours étés en paix la bas et ils pouvaient par exemple profiter de ce temps libre pour exploiter de nouveaux plans contre Hailey Caldwell - le bouc émissaire de ce duo de choc ! Les temps ont changés, Neal s’est rapprochée d’elle certes. Mais cela ne l’empêchait pas désormais de rire de ses anciennes conneries face à une Goldie provocante. Très certainement qu’elle n’avait pas oublié sa guerre avec cette autre jeune femme blonde, Caldwell. Pourtant Neal n’en démordait pas… Autant il s’était calmé ardemment sur elle, autant du jour au lendemain elle saurait retrouvée le diable qui repose en lui ! Il n’avait certainement pas oublié ce qu’elle lui avait fais en 2009, ni son comportement de peste quand elle n’était que la vulgaire petite amie de Rhys Blythe - son ennemi ! Le jeune homme prit finalement sa voiture pour rejoindre la cabane tout en essayant de se retirer ses images dans sa tête : Victoria le rendait bon ! Trop, pouvait estimer le jeune Indien, mais qu’importe. La porte entre ouverte laissait un accès facile pour le jeune homme, qui s’asseyait sur une caisse en bois, attendant sa jeune amie. Quand il entendit une voiture s’arrêtait et des pas s’approchaient, Neal se leva prêt à attaquer selon la personne qui allait se présenter devant lui. Sans surprise, c’était Goldie, ce qui déclencha un sourire chez Neal. « Bonjour futur madame Reese. » S’amusait à souligner Neal en un hochement de tête. « Je sais. Ça me fait autant plus bizarre que toi ! » Avouait sa jeune amie dans un rire sans gêne. Elle semblait rayonnante, c‘était ce que Neal avait pu remarquer sans aucune difficulté. Il était vrai que l‘alchimie entre eux avait toujours eu un effet magique. Pour peu qu‘on leur colle une liaison amoureuse, c‘était amusant selon lui, même si aujourd‘hui, il n‘était plus un célibataire endurcit vivant de la douleur de ses conquêtes quand il annonçait qu‘elle n‘avait été à ses yeux qu‘un appât de plus ! Une chose mesquine mais dont il prenait dans le fond, comme un jeu. Au fond de lui, il avait certainement la crainte que Victoria lui tienne un jour ce genre de discours, même si il se forçait de ne pas y penser. Il a toujours su cacher ses émotions et ses sentiments avec une facilité déconcertante, que sûrement la jeune femme n‘en était absolument pas consciente. « Je voulais te féliciter en personne… » Avoua-t-il, comme pour donner une raison à son invitation. Il n’avait pas donner de nouvelles de lui depuis un bon moment. Ils s’étaient juste croisés à plusieurs reprises dans la rue ou chez lui, quand Goldie venait voir sa cousine - Tabitha Johnstone. Après tout, elle ne lui en avait pas donné plus de son côté. Et la jeune femme en face de lui semblait heureuse qu’il fasse le premier pas, elle semblait vivre un compte de fée. Saisissant son amie, il la prenait dans ses bras alors qu’elle se laissait faire, en souriant légèrement. « Merci Neal… Mais j‘ai quelque chose à te demander. Tu te souviens que je t‘ai demandé si tu pouvais être mon témoin lors de mon mariage. Et bien je voudrais également que tu m‘emmènes jusqu’à l’autel… » Le jeune Rowlands releva son regard vers elle, « euh… Ce n‘est pas ton père qui devrait tenir ce rôle ? » La questionna-t-il, gentiment, « si et c‘est-ce que j‘aurai voulu. Mais il ne pourra pas être à Ocean Grove ce jour la. Comme d‘habitude, » souffla-t-elle plus pour elle-même. C‘était ce qu‘elle voulait depuis petite, soyons honnête. Son père représentait beaucoup à ses yeux, mais comme Neal, le siens était souvent absent… Ils se ressemblent sur beaucoup de points. Si cela étonnait quand même relativement Neal, il n‘en fût pas pour autant sans voix, et d‘un ton calme il lui répondit en gardant son regard sur elle. « Je suis enchanté de cette demande. J‘accepte avec grand plaisir, Goldie ! » Il ne savait pas combien cet après-midi la changera bien des regards… !


    Habillé d‘une chemise noir avec une veste fine grise par-dessus, le jeune homme arborait une mine satisfaite et plutôt joyeuse et était accompagnée de la charmante Victoria Blythe. Même si il avait apprit le mois précédant qu‘il était père d‘un enfant d‘une femme qu‘il n‘a jamais aimé. Et dont il cachait avec délicatesse sa présence. Il était évident à ses yeux qu‘il n‘était pas le vrai père et qu‘elle disait ça pour lui casser sa réputation et sa vie par la même occasion, n‘ayant pas supporter d‘avoir été traitée comme toutes les autres femmes à son égard. Parcourant l'église en marchant d'un pas décidé avec sa petite copine, il lui avait réservé une place digne de cela, au premier rang. Néanmoins il la perdit un court instant, en allant rejoindre Goldie, tête haute et doté d'un sourire charmant. « Les habitants sont impatients, je suis certain que tu vas leur en filer pleins la vue ! » Dit-il en s‘approchant d'elle, se frayant un chemin malgré ses groupies. Chose normale, le jour de son mariage. Quand Neal passa sa main dans le dos de la jeune futur mariée pour l‘approcher de lui, elle le stoppa en le repoussant. Parano, la jeune femme passa sa main sur sa robe comme pour la défroisser, Neal leva alors les yeux au ciel en voyant cette scène. « Dis moi, est-il nécessaire que je ramène Reese par la peau des fesses ? On attends plus que lui… » Et comment ne pas tomber les pieds dans le plat ? Le jeune homme n‘était pas connu pour apprécier les hommes, il n‘était pas non plus connu pour mâcher ses mots. Il savait qu‘elle était angoissée, mais il avait besoin de savoir où est son futur mari. Il ne supporterait très certainement pas qu‘il lui fasse du mal, ni qu‘il ne vienne pas par exemple. Et puis il n‘avait jamais trop eu d‘approche ou de sympathie pour ce jeune homme, c‘était une évidence. Mais alors que les habitants commençaient à s‘impatienter, le futur marié prenait tout son temps. Chose qui dépassait le jeune Rowlands, prêt plus que jamais à emmener Goldie devant la foule incontrôlable. Il jetait un regard à travers la vitre à Bridget, qui attendait patiemment à son tour. Il ne connaissait pas Cassandre mais toutefois il fixa sa cousine en attendant qu‘à son tour elle prenne la parole, comme pour rassurer Goldie. Chose que visiblement Neal ne savait pas faire. Ou le faisait avec maladresse !


Dernière édition par Neal Rowlands le Ven 26 Fév 2010 - 13:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pamela Auber
what is your secret ?
avatar

♦ Posts : 2566
♦ Credits : stolen paradise.

Address : famous reporter.
Quote : « the end justifies the means. »


HALL OF FAME
To Do List:
Contact List:
RP status:

Message(#) Sujet: Re: ▬ Sujet commun Jeu 25 Fév 2010 - 5:18





Something old, something new,
something borrowed, something blue.




please, please, please 2 days ago
« Pourquoi je devrais y aller? Franchement Este, j’ai aucune envie de voir certaines têtes. »
« Il faut que tu viennes. J’ai besoin de soutient parce que bientôt, c’est moi qui vais être à la place de Jerry. Fais pas ta bornée, viens c’est tout. »
« Hailey sera là pour te soutenir. »
« C’est pas pareil, je veux que tu sois là aussi. »
« Tu m’énerves. » dit-elle en commençant à capituler.
« Je sais, mais tu m’aimes trop pour dire non... A moins que tu sois trop grosse pour trouver une robe. »
« Traite moi de grosse encore une fois et tu ne vivras pas assez longtemps pour assister à ton propre mariage ! »
« Ho, du calme. Vois le bon côté des choses, maintenant tu as des seins dignes de ce nom! » s’exclama-t-il, heureux de sa trouvaille.
« C’est bon tu as gagné, j’y viendrai à ton fichu mariage. Mais laisse mon ventre et mes seins tranquilles (…) je suis pas grosse… et mes seins étaient très bien avant. » râla-t-elle.
« Tu vois qu’on peut s’entendre, la grosse. » se moqua amicalement Esteban.

Esteban avait finalement eut raison de Micaela qui avait cédé à sa demande. Il faut dire qu’il insistait depuis plusieurs jours et qu’elle avait bêtement espéré que ce ne serait pas si terrible. Le jeune homme avait marqué un point malgré tout, comme allait-elle trouver une robe alors que son ventre commençait sérieusement à point vers l’avant? C’est avec Bonnie Whealer qu’elle résolu ce problème de taille avant se devoir s’attaquer à un autre problème : faire venir Gabriel au mariage. Quitte à devoir se faire des idées noires dans un mariage où elle ne voulait pas mettre les pieds, autant le faire avec quelqu’un qui avait au moins autant de raisons qu’elle de ne pas vouloir y aller.

« Il y aura au moins 500 personnes, Goldie et Jerry ne feront même pas attention à toi. »
« Je n’ai rien à faire à ce mariage, vraiment. »
« C’est tellement mieux de broyer du noir, seul dans ton coin. Allé, penses aux petits fours, aux décorations … Et puis à Esteban! S’il veut que j’y sois, il voudrait que tu y sois aussi. » tenta-t-elle d'argumenter.
« Hailey va encore être collée à lui, il n’aura pas besoin de moi. »
« Fais un effort... »
« N’insiste pas. Je n’ai pas la tête à ça et beaucoup trop de travail. » termina-t-il, implacable.

Fin de la discussion. Essayez de parler à un mur, il sera sans doute moins inflexible.


Comme promis, Micaela s’était rendue au mariage mais finalement accompagnée de Damon. Son frère rechigna longuement avant de céder à ses nombreuses attaques éclairs pour le faire flancher. Il avait finalement répondu à l’appel de champagne de marque et du buffet à volonté, comme quoi tout le monde a un prix. « Si le champagne n’est pas bon, je te noie dedans. » avait-il plaisanté. Les deux parents étaient arrivé un peu en avance, espérant ainsi avoir le temps de trouver une place ainsi que leurs amis, malheureusement l’église était tellement bondé qu’il était difficile d’y trouver quelqu’un volontairement. En effet, la Mexicaine avait croisé tout un tas de gens dont elle ne voulait pas entendre parler mais pas Esteban. Elle se résigna alors à prendre place près d’une ménagère aigrie qui s’amusait à critiquer les tenues de tous les invités à l’oreille de son mari totalement indifférent. Damon afficha une moue dépitée, mais à défaut de trouver une meilleure place il accepta de s’assoir. « Tu vas me devoir une sacrée faveur. » insista-t-il. Micaela échappa un léger rire avant de répondre « Respire, ça ne peux pas être si terrible … Enfin je pense. » Les minutes défilèrent rapidement, chacun chuchotait dans son coin alors de les bancs se remplissaient, il n’y avait d’ailleurs déjà plus de place près de Micaela et son frère. La jeune femme jeta alors un regard curieuse dans la salle, ses yeux se posèrent avec embarrât sur son ancienne belle famille qui se trouvait au même endroit pour son propre mariage, il y a quelques années. Assister au mariage de la sœur de son ex mari était une aventure éprouvante, avouons le. Une moue boudeuse se dessina alors sur son visage halé qui se renfrogna alors qu’elle posait ses mains sur son ventre comme le faisaient toutes les femmes enceintes. Lorsqu’elle releva son visage, elle eut la bonne surprise de voir Gabriel dans l’allée principale, à la recherche d’une place. Elle ne s’attendait pas de tout à le l’apercevoir ici, et en vue de la grimace désintéressée qui marquait son visage, il se demandait aussi ce qu’il faisait ici. La mexicaine jeta alors un regard noir à ses voisins qui forçaient Gabriel à trouver une autre place puis reposa ses yeux intrigués sur le sénateur qui opta finalement pour Chris Griffith-Matthews comme voisin de cérémonie. Micaela soupira longuement avant de se rapprocher de Damon pour prendre sa main dans la sienne et la serrer. Pourquoi s’était-elle laissée embarquer dans ici déjà ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ▬ Sujet commun Jeu 25 Fév 2010 - 14:23





    D'autant que je m'en souvienne, je n'avais pas assisté à un grand nombre de mariages. Je n'étais pas née à celui de mes parents et peu de personnes dans mon entourage s'étaient mariés. Mais s'il y à une chose que je savais, c'est que la cérémonie à l'église était quelque chose d'extrêmement long. Pourquoi ne pas se marier à l'extérieur ? Dans un joli parc ou dans un jardin ? Au moins les invités auraient autre chose à observer que les vitraux en attendant que cela commence. Je savais que si je me mariais - ce qui était peu probable - ce ne serait pas dans une église en tout cas. En plus, je ne suis même pas croyante. La vielle dame me faisait penser un peu à ma grand-mère, elle aussi était une fidèle. Le comble pour elle avait été d'apprendre que sa petite fille n'était pas baptisée. Son fils, mon père, n'était pas croyant non plus, pourtant il avait été élevé par une famille catholique. « Dieu la sauvera, elle a l'air d'y croire dur comme fer ». Je me contentais de sourire à la réplique de mon interlocutrice. Il n'y avait rien d'autre à ajouter à ce propos. « Moi c'est Kristen Matthews, et vous ? Vous connaissez la mariée ? » J'attrapais la main de la jeune femme pour la lui serrer, puis répliquais : « Enchantée Kristen. Je suis Brooklyn Marshall » Elle m'avait aussi demandé si je connaissais la mariée. Tout ce que je savais d'elle, c'est qu'elle s'appelait Goldie Stewart, que c'était une blonde aux allures de mannequin et qu'elle se mariait donc aujourd'hui. Je n'avais jamais parlé à cette femme, je la connaissais juste de vu disons. J'avais entendu un jour quelqu'un l'appeler par son prénom, voilà pourquoi. « A vrai dire, non. Je ne connais pas le marié non plus, mais l'annonce de ce mariage a fait tellement de bruit que... » Qui n'avait pas reçut le faire part du mariage de Goldie Stewart et Jerry Reese ? Beaucoup de mes voisins en avait parlé. C'est ça quand on habite dans un quartier comme Ocean Grove. « Et vous ? Vous connaissez l'un des deux ou vous êtes une... curieuse comme moi ? » Demandais-je alors.

    L'église commençait à se remplir peu à peu. Nombreux étaient ceux qui avaient répondu positivement à l'invitation de Goldie. En me retournant, pour voir les nouvelles entrées, je croisais le regard D'Alexandra Kevina, un visage qui m'était aussi familier. Je lui adressais un sourire, avant de me concentrer de nouveau sur Kristen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ▬ Sujet commun Jeu 25 Fév 2010 - 16:20




« Magne toi Taly, on va être à la bourre. ». C'est tout en délicatesse que je rappelais Talyndah à l'ordre, on ne connaissait pas les mariés mais comme la plupart des habitants d'Ocean Grove, nous avions reçu le faire part de mariage et n'ayant rien de mieux à faire ce jour là j'avais proposé à ma princesse d'y aller avec elle, par chance elle avait accepté même si ça l'ennuyait un peu vis à vis de Hunter. « Ecoute Jay, je ne sais pas si c’est une bonne idée d’aller à ce mariage, on ne connait même pas les mariés, ils ne nous en voudront pas ». Elle était nerveuse et c’était normal, les habitants du quartier allaient surement trouver étrange qu’ils arrivent à l’église ensemble mais après tout ils étaient amis. « Ma puce, ils nous ont invité, c’est normal d’y aller. Et puis t’en fait pas ça va bien se passer. ». Elle était sublime, elle portait une superbe robe bustier verte clair qui lui allait à ravir et avait même ondulé ces cheveux pour l’occasion. Je restais bouche bée pendant un instant. « Quoi qu’est ce qu’il y a ? J’ai de la salade entre les dents ? ». Je souriais un instant. « Non pas du tout, tu es éblouissante tout simplement. ». Elle se mit à rire à son tour. « Merci, tu es pas mal non plus, ce pantalon te fais un cul d’enfer. ». Elle se pencha d’avantage pour regarder un peu plus mes fesses toujours le sourire aux lèvres. « Alors Jay, je croyais qu’on était en retard, dépêche toi allons ! ». Elle attrapa les clés de voitures, ainsi que ma main, j’eu à peine le temps d’attraper ma veste au vol.
Lorsque nous sommes arrivés dans l’église, il y avait déjà un monde fou mais heureusement pour nous la cérémonie n’avait pas commencé. J’avais repéré dans la foule d’invités quelques visages connus. Apparemment tout Ocean Grove avait fait le déplacement, les mariés devaient être des personnes importantes à moins que comme Talyndah et moi, ils avaient été tout simplement curieux, tout le monde aime assister aux mariages, voir la robe de la mariée, critiquer le buffet et raconter toutes sortes de choses sur les invités présents. Ce n’était pas mon cas, les ragots je m’en moquais royalement, si j’étais là, c’était surtout pour profiter du bar et aussi pourquoi pas passer un bon moments avec des personnes que j’apprécie, c’était simplement une nouvelle excuse pour faire la fête et boire sur le compte de parfaits inconnus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ▬ Sujet commun Jeu 25 Fév 2010 - 23:48

    « Landon, réveilles-toi on va être en retard. » Lové dans ses couvertures, le benjamin de la famille grogna, lorsqu’il sentit un rayon de lumière lui parvenir sur le visage et sa mère faisant intrusion dans son antre, qui n’était plus la chambre qu’elle avait autrefois été. Lui qui était plutôt à cheval sur l’organisation, laissait à présent tout trainer dans la chambre, c’était à peine si l’on pouvait mettre un pied devant l’autre. D’ailleurs sa mère en avait largement assez. Mais elle ne pouvait rien lui dire, il y a longtemps qu’elle avait perdu toute communication avec son fils qu’elle croyait si parfait, et qui avait enchainé les galères pendant plus d’un an. Ce dernier ne voulant toujours pas faire l’effort de se sortir du lit, elle tira sur les couettes, et claqua sa main au niveau de la hanche en disant fermement : « Debout. Et que ça saute jeune homme, et pas de caprice, t’as passé l’âge. » Landon grogna, puis soupira. Il n’en avait que faire de ce mariage. Pire, il maudissait clairement les mariés, et tous les gens heureux. Ca faisait plus d’un an qu’à présent, il détestait tout le monde sans exception, qu’il se levait sans savoir quoi faire, qu’il se haïssait. Il finit par se lever, la mine renfrognée, et ce regard noir qui habitait son visage angélique depuis quelques temps à présent. Il claqua la porte de la salle de bains avec force et prit une douche. Bien évidemment Landon ne se pressait plus. Ce petit voyou effrayait maintenant tout le monde, lui qui était si brillant, n’était que l’ombre obscure de sa grandeur. En plus, il aurait du avoir fière allure dans son costard prêt pour l’occasion, mais au contraire, ça le rendait plus morose que ce qu’il était déjà. Lui qui avait le souci du détail, avait l’air débraillé, avait l’air d’un clochard qui se rendait à un mariage ayant déniché un costume d’une valeur extraordinaire. Quand sa mère vit l’allure qu’il avait, elle s’approcha de lui et le embrailla de nouveau, si bien qu’il se braqua, et poussa sa mère : « Lâches-moi je suis pas un bébé. » Elle ne dit rien, comme à son habitude, elle avait peur de ses réactions, il était au cœur d’un tas de polémiques, il avait été violent plusieurs fois, que ce soit à l’université ou ailleurs, cette fille n’obnubilait, mais elle ne faisait plus partie de ce monde.

    Assis dans la voiture familiale en direction du mariage, il ne disait mot, mais il subissait les représailles de son père : « Et je te préviens Landon…Tu as intérêt à te comporter correctement. On a déjà assez honte comme ça. Tu as ruiné la réputation de la famille avec tes conneries. » Il avait l’impression d’être son frère Kyle. Celui que personne n’appréciait, celui qui avait tout raté. Landon était à deux doigts de tourner comme son frère. Et il avait horreur de ça. Voilà pourquoi il était désagréable avec tout le monde, il avait fort caractère, et il ne laisserait personne lui dicter ce qu’il avait à faire. Descendant de la voiture, il avait déjà levé sa veste de costard qui le gênait, ou pire, l’emmerdait en réalité. Il rentra dans l’église avec un rictus – ses parents étaient les pires dévots qu’ils pouvaient exister. Lui, il s’en foutait tout autant que de quelle couleur était son caleçon aujourd’hui. Il n’observa même pas la salle, il se foutait de qui était présent, car la seule personne qu’il voulait voir était forcément absente. Il se laissa tomber à côté de ses parents dans un bruit sourd, qui permit à son père de le foudroyer du regard. Landon savait une chose…il ne resterait pas bien longtemps assis à écouter des bêtises vomies par un prêtre, et à devoir supporter une prolifération de l’amour…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ▬ Sujet commun Ven 26 Fév 2010 - 7:09



Vetu d'un costume tout ce qu'il y a de plus banal, Chris s'avança sous le porche de l'église. Contrairement à la plupart des habitants ici, le jeune homme ne se trouvait pas là par hasard, ou simplement pour se montrer dans un lieu surpeuplé. Non, l'étudiant voulait soutenir ses amis, Goldie et Jerry. Il avait fait la connaisse ce chacun d'eux dans des contextes très différents, mais au final, le grand jour était arrivé pour eux. D'ailleurs, en y repensant, on pouvait se dire que le dernier Noël qu'ils avaient passé à trois avait peut etre était l'occasion pour Chris de tenir la chandelle. De toute façon, peu importait s'il avait reculé le moment du rapprochement de façon non intentionnelle, l'évènement de la journée le mettait particulièrement de bonne humeur, D'ailleurs, il se souvenait très bien du grand moment, celui où son ami Jerry lui avait enfin annoncé qu'il n'était plus un célibataire désespéré.

► Decembre 2010. 20h49. Lemon Street, Miami, USA.

Jerry et Chris se trouvaient dans la luxueuse maison de ce dernier. Ils avaient toujours été des voisins très proches, si bien que ce genre de visite à l'improviste était tout à fait habituelle et ne laissait en rien présager de la tournure exceptionnelle que les évènements allaient prendre. Tandis qu'ils buvaient leur café à petites gorgées, Jerry repris la parole. Son visage s'illumina alors, comme s'il allait annoncer une grande nouvelle, qu'il contenait depuis le début de leur conversation.

- Tu sais, ça fait un moment que je suis avec Goldie.


- Euh.. oui, ça fait quelques mois.
Chris ne voyait pas vraiment où son ami voulait en venir. Souhaitait il que l'étudiant lui donne des conseils pour réussir une relation durable ? Parce que si c'était le cas, il s'adressait à la mauvaise personne.

- Et bien... Jerry était tout excité, ce qui intriguait au plus haut point son interlocuteur. Je vais me marier !

Bien évidemment, à ce moment, Chris était sensé réagir, d'une façon ou d'une autre. Mais l'information devait passer, il devait l'assimiler pour vraiment saisir l'ampleur dela nouvelle. La bouche entr'ouverte, quelques secondes s'écoulèrent avant qu'il ajoute, avec un grand sourire.

- Toutes mes félicitations !

Finalement, Chris vit que la nouvelle était bonne.


► Le lendemain. Janvier 2011. 13h31. St Patrick's Church, Miami, USA.

Perdu dans ses pensées, il fut ramené à la réalité par une petite vieille qui le poussait sans ménagement pour passer. Goldie et Jerry avaient quand meme de droles de connaissances. Le jeune homme entra donc dans l'église, comme les autres. Il savait bien la mariée avait du essuyer bien des disputes avec sa belle mère quant à la décoration du batiment en question. Mais tout lui semblait très réussi, une atmosphère un peu champetre se dégageait des éléments autour d'eux, créant une ambiance qui devait se vouloir apaisante. Il y avait déjà pas mal de monde dans l'église, mais les places à l'avant étaient pour la plupart, toujours libres. Les gens devaient penser que les premiers rangs étaient réservés à la famille proche des mariés. Chris ne prenait pas la peine de s'encombrer de ce genre de considération, et alla s'asseoir à une place libre.

C'est à ce moment que quelques tetes autour de lui se tournèrent et des murmures se firent entendre. En voyant la cause de cette agitation momentanée, il reconnut son ami, Gabriel McAllister. La situation était cocasse. Maat Blythe et Micaela Careca se trouvaient tous les deux proches, attendant qu'il face son choix, comme si la place qu'il trouverait ici allait déterminer son partenaire de vie. Impatient de voir la dénouement de toute cette affaire, la plupart des invités étaient retournés à leurs occupations après avoir un peu commérés sur leur cher sénateur, tandis que les protagonistes de cette affaires semblaient tendus. C'est avec un petit sourire taquin que Chris vit son ami se diriger vers lui, sans doute pour éviter les ennemis. Chris était peut etre l'une des seules personne qui n'avait pas encore de problème avec le sénateur. Lorsqu'il s'assit, Chris se tourna un peu vers lui, pour lui murmurer, sur le ton de la plasanterie, pour tenter de la réconforter après cet événement particulièrement traumatisant.

- Dis merci à ton sauveur !

Il émit un petit rire avant d'apercevoir Panamee McCawley, au loin, dans l'assemblée des invités. Bien sur, elle était au bras de Duncan Thomas, un homme que Chris n'appréciait vraiment pas, sans doute pour toutes les crasses qu'il avait pu lui faire. Néanmoins, me jeune homme fut particulièrement surpris et heureux de cet échange de regard furtif. L'étudiant savait qu'il pouvait attirer la jeune mère, lui communiquant toute la passion qu'elle lui inspirait. Il lui adressa donc un sourire en coin, pour lui signifier qu'il savait qu'il avait capté son regard. Ce jeun à distance alors qu'elle était près de son petit ami pouvait sembler malsain, mais Chris y prenait un malin plaisir. Lorsqu'elle se tourna pour saluer un invité, l'étudiant se tourna donc dans le sens de la tribune, cet épisode était terminé, et il lui semblait l'avoir géré à merveille.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ▬ Sujet commun Sam 27 Fév 2010 - 6:28

    Deux raisons poussèrent Gabriel à se rendre au mariage de Goldie et Jerry. La première était de faire plaisir à Micaela. Bien qu'il ai été catégorique dans son refus, cette phrase : « Fais un effort » résonnait sournoisement dans son esprit. Si sa présence devait éclairer le beau visage de sa mexicaine d'un peu du bonheur qu'il lui avait ôté, il n'avait pas à y réfléchir deux fois. La seconde raison ne tarderait pas à prendre tout sons sens.

    Le ténébreux jeune homme marqua une pause sur le parvis de l'église. Jugeant d'un air critique les dizaines de commères à l'affut, prêtes à se repaitre du spectacle de son entrée en scène, telles une foule d'héroïnomanes en manque de ragots. Un coup d'œil à son téléphone. Pas d'appel manqué, pas de message. Sa compagne du jour, Lyann Roosevelt, l'avait prévenu qu'elle serait en retard. Il faut dire qu'il l'avait invité légèrement à l'arrache, à savoir la veille. Qu'à cela ne tienne, il entrerait seul dans l'arène.

    Gabriel rejeta la tête en arrière et prit une profonde inspiration. L'heure était venue de montrer à la basse cour que leur sénateur ne se laissait pas démonter par la tourmente qui noircissait sa réputation. S'armant de tout son sang-froid et d'une bonne dose d'assurance, Gabriel pénétra enfin dans l'imposante place forte du Saint Père. Les têtes se retournèrent sur son passage, l'épiant comme une bête de foire quelques secondes, suivies dans leur mouvement par un flot de murmures s'intensifiant à mesure qu'il s'avançait dans l'allée principale. Gabriel les ignora superbement, se répétant mentalement qu'il n'était pas l'attraction du jour et que le feu paille s'éteindrait aussi soudainement qu'il l'avait allumé. Il croisa malgré lui le regard de Maât, secouant douloureusement les cendres encore chaudes de son cœur dévasté. Il s'intéressa immédiatement à la décoration, histoire de garder un semblant de consistance. Déco qui avait un petit air champêtre authentique. Tiens, le mot « authentique » à lui seul sonnait comme une insulte une fois appliqué à la future Madame Reese, songeât-il vaguement avec une pointe de dédain.

    D'ailleurs il se demandait bien pour quelle obscure raison Goldie et -à plus forte raison- Jerry l'avaient invité. Lui. Que ni l'un ni l'autre ne portait dans son cœur. Si une légère tendance masochiste de la part de Goldie ne l'aurait pas surprit plus que ça, il doutait que sa tendre moitié partage les mêmes travers.

    You must be kidding me ?!
    Année 2009. Bayside Street. Miami.

    « Est ce que vous avez conscience de la vitesse à laquelle vous rouliez ?! » s'écria Jerry, les sourcils froncés.
    « Par pitié, épargnez moi le discours moralisateur, je suis déjà suffisamment en retard, alors collez moi votre pv et qu'on en finisse. »
    « Je vais surtout vous coller un alcootest. »
    « Quoi ? C'est du délire ! J'ai l'air d'un pauvre type alcoolique ?? » s'exclama Gabriel, arborant sa plus belle expression outrée.
    « Laissez moi faire mon job, vous voulez bien ? »
    « Parce que je suppose que votre job consiste à m'empêcher d'être à l'heure au mien ? »
    « Je vais vous demander de sortir de votre véhicule, monsieur McAllister. »
    « Sénateur McAllister » corrigea t-il, venimeux.
    « Bien sé-na-teur, j'imagine qu'une nuit en garde à vue vous aidera à prendre conscience que vous n'êtes pas au dessus des lois. »
    « Très drôle » ironisa Gabriel en levant les yeux au ciel.
    « Refus d'obtempérer. Faudra t-il que je vous passe les menottes ? » Demanda l'agent Reese, les yeux dans les yeux, parfaitement sérieux.

    Autant dire que les choses avaient très mal démarrées entre l'inspecteur Reese et le sénateur McAllister. Et que cette fameuse nuit au poste de police avait laissé un Gabriel passablement vexé et remonté contre un Jerry qui l'avait furieusement prit en grippe, et qui ne rêvait plus que de dénicher le faux pas qui lui permettrait de le mettre à l'ombre pour une durée bien supérieure à 24h.

    Retour au présent...

    Au fond lui, tout ce qu'il attendait de ce mariage, c'était que la mariée se prenne les pieds dans son voile et s'étale à deux mètres de l'autel. Bon, il ne fallait pas trop rêver, comme chacun sait, à Ocean Grove, il n'y en avait que pour la canaille. Pas pour rien que Gabriel était si haut placé sur l'échelle sociale, rétorquerait l'inspecteur Reese en bon rabat-joie.

    Finalement Gabriel aperçut enfin un visage ami. Enfin si on peut dire puisque celui d'Hailey allait de paire avec celui d'Esteban. Il se voyait reconsidérer la tournure critique qu'avait prit sa vie sentimentale et professionnelle, qui lui apparaissait presque comme un problème mineur comparé au calvaire que son meilleur ami s'infligeait dans un pur élan autodestructeur en l'ayant demandée en mariage. Il avait bien tenté de le dissuader, ou du moins de réévaluer les risques inhérents à cette périlleuse entreprise, mais Esteban l'avait rabroué en prétextant que « quand on sort avec un Blythe, on a pas de conseils à donner ». Depuis, il régnait comme une tension entre les deux amis, qui dissuadait Gabriel de venir chercher du soutien auprès de lui malgré sa rupture récente.

    Il atteignait les premiers rangs lorsqu'enfin, se yeux se posèrent sur Micaela. Vêtue d'une robe pourpre qui mettait à jour sa silhouette gracieuse, la métissée était d'une beauté éblouissante. Fallait-il forcément que pour parfaire cette cérémonie de pacotille, il n'y ai plus de place à côté d'elle. Gabriel lui adressa un sourire en haussant les épaules d'un air navré, avant de se mettre à la recherche d'un terrain neutre. Qu'il trouva en la personne de Chris.

    Au moins Chris avait-il le bon goût d'être marié. Gabriel pouvait prendre place à côté de lui sans risquer de se voir inventer une éventuelle liaison. Ce qui faisait tâche dans ce beau constat, c'était que l'étudiant avait épousé un homme. Mariage que la presse avait cru bon de mentionner comme argument corroborant le fait que décidément, bien des connaissances du sénateur appartenaient à la communauté gay.

    « Dis merci à ton sauveur ! » ria t-il alors que Gabriel prenait place à ses côtés.

    Franchement, s'il lui épargnait le dilemme tragique quant au choix de sa place, pour le reste il n'était pas d'une grande aide. Entre son union et son séjour en prison, Chris semblait décidé à faire du tort de manière indirecte à la réputation de Gabriel. Comme quoi, il est bon de se méfier de ses amis. Néanmoins, il était loin d'en tenir rigueur à son jeune ami dont la remarque espiègle lui remit un peu de baume au cœur. « T'es mon héros. » concéda t-il amusé, en roulant des yeux.

    Après un dernier coup d'œil à sa montre, espérant que Lyann ne tarderait plus trop à le rejoindre, le jeune homme se repassa en tête les derniers évènements. Basil Lane croyait pouvoir disposer à son bon vouloir de sa vie privée, Esteban allait bientôt jurer fidélité à une seule et même femme jusqu'à la fin de ses jours, Chris était papa par extension d'une petite fille qui avait juré de briser son couple, Micaela portait l'enfant d'un sombre inconnu, et le diable se montrerait bientôt en robe d'apparat blanche, symbole d'une pureté dont elle se voulait l'antithèse. Le petit monde d'Ocean Grove continuait de marcher sur la tête, narguant comme à son habitude, les plus basiques notions de bon sens commun.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: ▬ Sujet commun

Revenir en haut Aller en bas
 

▬ Sujet commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Goldie and Jerry's wedding-