hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 daddy's little girls.

Aller en bas 

Ryan Davenport

messages : 779
name : anane.
face + © : jack falahee © BLINDNESS.
multinicks : vesper, joan.
points : 835
age : twenty nine.
♡ status : single.
work : all about maths.
home : bridgewater way.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■□

daddy's little girls. Empty
Message· · Sujet: daddy's little girls. daddy's little girls. EmptyDim 25 Aoû - 12:49



Le calme qui accompagnait la période de creux des mois estivaux avait pour Ryan deux avantages notables : pour un temps il n’avait plus à faire ces navettes incessantes entre Windmont Bay, New-York et San Francisco et pouvait simplement travailler depuis chez lui ; de plus, sa charge de travail s’était perceptiblement amoindrie. Alors s’il pianotait si furieusement sur son clavier d’ordinateur et faisait cliquer la souris avec autant de zèle quand son téléphone portable bipa pour l’informer de la réception d’un message, ce n’était pas parce qu’il était en pleine rédaction d’un compte-rendu de réunion ou au milieu d’une modélisation mathématique particulièrement complexe à concevoir, mais bien parce qu’il s’adonnait à son passe-temps favoris : les jeux vidéos. En gamer aguerri à la technicité rodée, il continua à jouer de sa main droite scotchée à la souris tout en tendant le bras gauche pour attraper le smartphone vers lequel il lança de furtifs regards pour lire le message reçu sans perdre le fil de sa partie. Quelques coups d’œil, puis le temps que l’information remonte jusque son cerveau, et Ryan interrompit finalement tout ce qu’il était en train de faire pour se saisir du téléphone à deux mains, relire le message et y répondre en bondissant sur son siège, excité comme une puce.
Ça y était, les jumelles étaient arrivées, Kate et Anton étaient parents.
C’était un peu un choc, ce qui, en somme, n’avait pas lieu d’être – ils étaient, après tout, dans la tranche d’âge où il n’était pas étonnant que survienne cet évènement, et il était au courant depuis plusieurs mois que l’arrivée des jumelles était prévue pour cet été. Mais Ryan était si heureux pour ces deux amis que ce bonheur partagé le saisissait forcément accompagné d’une forme de surprise, d’ébahissement. Depuis tant d’années que lui et Anton étaient amis, et depuis les quelques années où lui et Kate s’étaient apprivoisés jusqu’à se lier également d’une sincère amitié, il ne pouvait que se réjouir pour eux.
Il était presque prêt, dans son élan, à bondir sur ses pieds, éteindre l’ordinateur et filer à l’hôpital féliciter le couple de jeunes parents de vive voix et les serrer dans ses bras – mais Ryan resta finalement enfoncé dans son siège et se contenta d’envoyer un message en réponse à celui d’Anton pour offrir à la petite famille le temps de se retrouver juste tous les quatre et laisser Kate et Anton profiter de quelques instants de repos bien mérités. L’excitation qui pulsait dans ses veines rendit d’ailleurs Ryan d’autant plus à l’affût et redoutable lorsqu’il reprit place devant son écran.
A une heure avancée de la matinée le lendemain matin, après cette fois-ci avoir passé quelques heures à travailler à des activités plus sérieuses sur son ordinateur, Davenport s’échappa de sa maison pour rejoindre la clinique de Windmont Bay, emportant avec lui juste une toute petite partie du carton de cadeaux destinés à sa filleule et sa sœur, qu’il avait achetés et accumulés depuis plusieurs semaines. Ryan fit un détour pour s’arrêter au Marceline’s coffee shop où il trouva quelques vivres et de précieux cafés qui seraient les bienvenues pour tout jeune parent, et repartit sans s’attarder vers Bridgewater way. Il gara sa voiture sur le petit parking réservé aux visiteurs de la clinique et se présenta à l’accueil où on lui indiqua le chemin à suivre pour rejoindre la chambre où Kate était installée. Alors qu’il remontait le couloir qui devait l’y conduire, Ryan vit arriver vers lui Anton qui traversait le couloir en sens inverse et il lui adressa un signe de la main en marchant tout droit vers lui. Il n'avait pas encore prononcé le moindre mot à son attention que Ryan lisait déjà sur son visage le bonheur extatique qui devait l'animer depuis un peu plus de vingt-quatre heures. « Félicitations, mon pote. » dit-il en lui offrant l’accolade, tapotant avec entrain et chaleur les épaules du tout jeune papa.

_________________
daddy's little girls. Jack-Falahee-jack-falahee-39327018-245-140
i was just guessing at numbers and figures, pulling your puzzles apart, questions of science, science and progress, do not speak as loud as my heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anton Luthor

messages : 1029
name : mrs.brightside (marine)
face + © : m.daddario + gajah, james arthur.
multinicks : mila ⋅ tommy ⋅ raphaël ⋅ avery ⋅ owen ⋅ sören ⋅ bliss.
points : 995
age : 32 years old (24.12)
♡ status : in a relationship with kate.
work : pediatric surgeon in portland.
home : a house on bridgewater way with kate and the twins.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ●●○ kate, lucy, kate (ryan, tyler)

daddy's little girls. Empty
Message· · Sujet: Re: daddy's little girls. daddy's little girls. EmptySam 9 Nov - 23:41

La nuit avait été courte. Non pas, uniquement, dû aux jumelles qui se réveillaient pour manger toutes les deux heures, mais aussi parce que le papa parvenait encore difficilement à détourner le regard des deux nourrissons. Quand bien même Kate et lui avaient eu plusieurs mois pour se préparer à leurs arrivées, autant physiquement que psychologiquement, sa paternité et leur naissance restaient encore abstraites, surréalistes, aux yeux du chirurgien. Il n'arrivait pas à se dire qu'elles étaient réelles, à eux. Si on lui avait souvent parlé du choc, de l'explosion d'émotions et de sentiments qui pouvaient frapper un papa lorsque son enfant venait au monde - la maman ayant une longueur d'avance -, aucun mot ne pouvait décrire à quel point il était submergé et comblé. D'une minute à l'autre, sa vie avait pris un tout autre sens, Haley et Zoey devenant sa raison de vivre.
Habitué aux courtes nuits, le médecin avait tout de même fini par s'écrouler pendant deux heures au petit matin, lorsque les filles s'étaient rendormies après avoir mangé et été changées. C'est l'appel de sa maman, venant aux nouvelles sur cette première nuit à quatre, qui l'extirpa d'un sommeil trop profond pour l'heure. Déposant un baiser sur le front de Kate, qui était elle bien éveillée, Haley dans les bras, il raccrocha rapidement pour pouvoir s'occuper, pour la première fois seul, du bain de Zoey, pour lequel il avait reçu l'assistance des infirmières hier. Luthor échangea les petites avec Kate une fois l'une nourrie et l'autre lavée, les mis dans les berceaux puis pris le temps de répondre à tous les messages de la veille, délaissés pour profiter pleinement de ces premières heures à quatre. Si une partie de lui désirait toujours les garder juste pour lui, eux, Anton avait aussi hâte de présenter ses princesses à leurs amis les plus proches, préparé à recevoir de la visite aujourd'hui.
Après une douche rapide et des vêtements propres sur le dos, Anton sorti de la chambre pour aller leur chercher des cafés à la cafétéria de l'hôpital - aussi infecte soient-ils -, stoppé dans son élan en apercevant son meilleur ami, et parrain de Zoey, lui faisant face dans le couloir. Son sourire s'élargit un peu plus, accueillant l'accolade de Ryan en lui la rendant, avant de se passer les mains sur le visage : il devait avoir l'air ridicule, tant il était heureux. « Merci ! Félicitations à toi aussi, parrain. » Anton lui adressa un clin d'oeil, heureux que son ami aie accepté leur proposition. Si certains de leurs choix avaient pu porter à débat chez l'un ou chez l'autre, n'ayant pas forcément les mêmes affinités et la confiance nécessaire pour confier ce rôle à quelqu'un, Ryan avait été une évidence, Kate n'émettant aucune objection lorsque son prénom était sorti dans la conversation. Oubliant l'idée d'aller chercher leurs cafés, Anton tourna les talons pour se diriger vers la chambre à nouveau, ouvrant la porte pour inviter Ryan à entrer. Il le laissa saluer Kate, se dégager de ce qu'il avait dans les mains ; « C'est le plus beau cadeau qu'on pouvait nous faire aujourd'hui. » Anton plaisanta sur les cafés - Dieu le bénisse, pour ça -, les abandonnant pourtant sur la petite table pour s'avancer vers les berceaux ou les filles dormaient pour l'instant à poings fermés. « Je te présente Haley. » A nouveau, le sourire du papa s'élargit, avant de reprendre. « Et ta filleule, Zoey. » S'écartant des bébés, Anton s'installa sur le bord du lit de Kate, entourant ses épaules pour la serrer contre sa poitrine et déposer un baiser sur son front. La route empruntée pour en arriver là n'avait pas été la plus simple, Luthor s'était souvent dit que viendrait le jour où l'un d'eux baisserait les bras et renoncerait à leur couple, et pourtant il n'y avait personne d'autre dans ce bas monde avec qui il aurait voulu partager ce moment.

Spoiler:
 

_________________
— i don't miss you, you're not in every single thing i do. i don't think we're meant to be and you are not the missing piece. even when i'm burstin' into flames, i don't regret the day i left. i don't believe that i was blessed, i'm probably lyin' to myself again, 'cause only you could fill this empty space.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
daddy's little girls.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way :: windmont bay clinic-
Sauter vers: