Partagez
 

 let's enjoy right here where we at (g/c).

Aller en bas 
not afraid to take a stand

Gaia Digby

messages : 148
name : romane ⋅ gajah.
face + © : lana del rey, © neon cathedral ⋅ illenium.
multinicks : thalia ⋅ birdy.
points : 221
age : thirty four y.o. (21/06).
♡ status : married to clive, mother of two, libertine.
work : rich housewife cliché.
home : the biggest house on ocean avenue w/ the fam.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : carter ⋅ clive ⋅ madden.

let's enjoy right here where we at (g/c). Empty
Message· · Sujet: let's enjoy right here where we at (g/c). let's enjoy right here where we at (g/c). EmptyMer 28 Aoû - 19:34

if it's meant to be it'll be, just let it be
so won't you ride with me, see where this thing goes

@carter harwell // (theme song)

« Daisy, ma puce, viens te laver les dents ! » Cria Gaia depuis la salle de bain, souriant quand elle entendit les pas précipités de la petite qui sortait tout juste de table. Les garçons avaient décidé de faire leur truc de leur côté et étaient partis en fin de matinée - l'épouse n'avait pas bronché, elle savait combien la relation entre père et fils était importante pour Clive et elle était plus que partante pour qu'ils passent des moments entre garçons, ça lui permettait en même temps de profiter de sa fille et de la chouchouter comme la petite princesse qu'elle était. Clive avait tendance à lui dire qu'elle la gâtait trop et qu'il fallait qu'elle arrête de la prendre pour sa poupée vivante mais Gaia ne pouvait s'en empêcher, elle avait toujours rêvé d'avoir une fille et même si elle aimait Marlon de tout son être elle devait bien avouer qu'elle avait été soulagée d'apprendre que son deuxième enfant serait une fille.
Quand la petite arriva enfin dans la salle de bain, Gaia l'imita et attrapa sa propre brosse à dents pour lui montrer l'exemple : l'hygiène dentaire était très importante et il était essentiel qu'elle l'apprenne à ses enfants dès leur plus jeune âge. Quelques minutes plus tard, mère et fille étaient dans le hall d'entrée de l'impressionnante demeure des Digby - probablement la plus grande maison ici, à Windmont Bay - et s'apprêtaient à sortir. Les options d'activités étaient limitées avec un enfant en aussi bas âge mais les promenades avaient toujours été un véritable plaisir pour la petite Daisy, encore plus depuis que celle-ci savait marcher, ne demandant que très rarement d'être portée ou mise dans la poussette. D'ailleurs Gaia ne s'embêta pas à embarquer l'objet bien utile pour de nombreux parents et se contenta d'attraper la main de sa fille quand elle referma la porte de la maison derrière elle. C'est au rythme de la petite qu'elles se dirigèrent vers le centre-ville, où Gaia avait prévu de faire quelques courses au passage - même si les Digby avaient une domestique qui s'occupait de ce genre de choses. Tandis qu'elles se baladaient dans les rues de Windmont Bay, non sans croiser quelques passants qui leur offrirent des sourires attendris - probablement devant la mignonnerie de la petite -, quelques notes de musique se firent entendre au loin. « Maman, maman, musique ! » Intriguée, la petite Daisy tira sur la robe de sa mère pour attirer son attention, mais Gaia avait déjà un coup d'avance sur sa fille. « Oui, ma chérie, on va aller voir d'où vient la musique. » Elle dirigea alors Daisy dans les allées du centre-ville, suivant le son mélodieux qui s'échappait d'une guitare et d'un micro, jusqu'à ce qu'elle trouve celui qu'elle cherchait. « Regarde, c'est le monsieur qui chante. » Elle pointa du doigt le chanteur pour que sa fille comprenne que la musique qu'elle avait entendue il y a quelques minutes venait de là. Gaia s'intéressa à son tour au jeune homme, qui semblait vraiment très jeune, justement - il ne devait pas avoir plus de vingt ans, elle en était à peu près sûre. Que faisait-il à chanter dans la rue à son âge au lieu de s'éduquer ? Elle l'observa en silence, appréciant le talent dont il faisait preuve, décidée à n'écouter qu'une chanson avant de distraire Daisy avec la promesse d'une glace ; c'était sans compter sur sa fille qui se précipita vers le chanteur, échappant à la main de sa mère. « Daisy, reviens ici ! » Mais la petite était déjà aux pieds du chanteur, la tête levée en l'air pour l'admirer ; et comme si ça ne suffisait pas, elle se mit à chanter, elle aussi, à son propre rythme et avec ses propres paroles - totalement incompréhensibles -, fort pour se faire entendre au-dessus du micro, et au lieu d'aller la chercher Gaia se couvrit la bouche pour dissimuler un rire tant la situation était cocasse. Elle n'avait aucune idée de la réaction que le chanteur pourrait avoir, mais qui s'énerverait face à une telle scène ?

_________________

Intoxicating your kiss intoxicating your lips nobody does it like this I find it hard to resist feeling out of control beautifully sold what's coming over me it's a total eclipse of rationality.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carter Harwell

messages : 588
name : sean
face + © : denis shapovalov (livia+angiekerber)
multinicks : ben, gaelan, zach, kyle
points : 632
age : 18 yo (july 12)
♡ status : who cares? I can have all the girls in the world
work : senior year at high school but skipping it most of the time. singer who won the Voice a few years ago
home : at Resen's

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lydia, finn, tc gay pride, tc firehouse, saveria, ali, simeon

let's enjoy right here where we at (g/c). Empty
Message· · Sujet: Re: let's enjoy right here where we at (g/c). let's enjoy right here where we at (g/c). EmptyMer 11 Sep - 23:35

Comme à son habitude, le Canadien avait fait la grasse matinée. S’il avait tout de même pris une douche avant de sortir accompagné de ce qu’il appelait son outil de travail – son sac contenant son micro et sa guitare – il s’était rapidement échappé de chez son cousin, craignant que ce dernier ne lui tombe à nouvelle fois dessus. Il n’irait pas à l’école, il l’avait décidé. Il ne souhaitait qu’une chose, c’était de passer sa journée à gratter les cordes rugueuses de sa guitare à s’en faire de la corne et à chanter jusqu’à ce qu’il ne le puisse plus. Il était persévérant, il se disait que s’il ne ferait pas carrière par ce moyen, au moins les gens ici auraient eu vent de ses talents si ce n’était pas déjà fait grâce à The Voice qu’il avait gagnée il y avait près de quatre ans. Un jour, il aurait l’audace de rappeler Adam Levine et de lui expliquer pourquoi il n’avait pas eu le choix il y a quatre ans de ne pas poursuivre sa carrière alors qu’elle lui tendait les bras. S’il avait fini par accepter la situation, il n’en démordait pas, il finirait par devenir la star planétaire qu’il aurait déjà dû être. Le jeune homme se fichait bien des conseils de ses parents qui préféraient le voir aller à l’université, ça n’était pas négociable, c’était sa vie, pas la leur. Se posant comme d’habitude dans la rue principale de Windmont Bay, à l’heure de passage la plus conséquente, il bougerait au fur et à mesure de la journée pour tenter de capter l’attention du plus de monde possible. S’installant tranquillement sous le regard habitué de certains et étonné de d’autres, il vérifia que sa guitare était suffisamment accordée, pour regarder sa playlist prévue et entamer son concert quotidien. Comme toujours, il démarrait avec peu d’audience, de brefs regards et puis les gens vaquaient à leurs occupations. Mais au fil des chansons, l’enfant de Toronto constatait toujours qu’un demi-cercle se formait en attroupement curieux. Il était ravi, forcément. Il mettait du cœur à l’ouvrage et si les petits pourboires lui faisaient plaisir, ce qui comptait, c’était surtout que sa musique plaise. Et ça avait l’air d’être le cas. Tout d’un coup, il remarqua une petite fille s’avancer vers lui. Alors qu’il chantait, il lui offrit un sourire et il n’en fallut pas plus à l’enfant pour venir le rejoindre et se poster devant lui, chantant à tue-tête dans une tonalité toute autre. Pour autant, si Carter s’arrêta de chanter pris d’un fou rire, il se mit à adapter le rythme de sa guitare pour tenter de convenir à petite fille. Il trouvait ce moment plus que mignon, si bien qu’il plia ses genoux pour se mettre un peu plus à sa hauteur, après avoir décroché le micro de son trépied, lui tendant l’objet : « Tiens prends le micro ! » Elle allait peut-être faire fuir ses partisans, mais à l’instant, il était trop attendri pour s’en soucier. Quand elle cessa de pousser la chansonnette, il lui reprit le micro et s’adressa aux personnes restantes : « On peut applaudir cette petite fille je crois ! » Elle reçut une ovation chaleureuse en tout cas. Il l’applaudit lui aussi, ravi du petit effet qu’elle avait provoqué. Les gens s’écartèrent, retournant à leurs affaires et une femme d’une trentaine d’années s’approcha. A en juger la ressemblance avec l’enfant, il se dit qu’il devait s’agir de la mère. « Elle est à vous ? C’était sympa qu’elle soit venue chanter ! » Il ne savait pas bien si c’était intentionnel ou non, mais ça avait égayé sa journée en tout cas.
@Gaia Digby

_________________

☽☽ I wish that I was good enough if only I could wake you up my love won't you stay a while? I wish you'd cared a little more, I wish you'd told me this before. This is you, this is me, this is all we need. Is it true? My faith is shaken, but I still believe. (c) SIAL, lewis capaldi.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
not afraid to take a stand

Gaia Digby

messages : 148
name : romane ⋅ gajah.
face + © : lana del rey, © neon cathedral ⋅ illenium.
multinicks : thalia ⋅ birdy.
points : 221
age : thirty four y.o. (21/06).
♡ status : married to clive, mother of two, libertine.
work : rich housewife cliché.
home : the biggest house on ocean avenue w/ the fam.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : carter ⋅ clive ⋅ madden.

let's enjoy right here where we at (g/c). Empty
Message· · Sujet: Re: let's enjoy right here where we at (g/c). let's enjoy right here where we at (g/c). EmptyHier à 12:14

Attendrie par le comportement de sa petite fille, Gaia la laissa avancer jusqu'à la hauteur du chanteur sans rien faire pour l'empêcher de le déranger dans sa chanson. Peut-être allait-il mal le prendre et c'est d'ailleurs une grimace qui déforma ses traits angéliques quand Daisy se mit à hurler dans une tonalité et un rythme bien à elle, avant d'éclater de rire devant la scène. Elle entendit plusieurs rires autour d'elle et se retourna pour observer les gens se délecter de ce qui se passait sous leurs yeux. Le sourire de Gaia s'agrandit un peu plus quand elle vit le chanteur continuer de jouer de la guitare en s'adaptant aux cris sans harmonie de la petite fille, puis le concert prit fin et Daisy courut jusqu'à sa mère dont elle enlaça les jambes, presque intimidée à la suite du spectacle qu'elle venait d'offrir aux habitants de Windmont Bay. « Elle adore la musique, j'espère pour elle qu'elle sera un peu plus douée en grandissant car ça ne ressemble pas encore à grand chose. » Dit-elle en rigolant, passant sa main dans les cheveux de sa fille encore agrippée à ses jupons. Daisy n'était pourtant pas timide mais il lui fallait quelques minutes d'adaptation avant de s'ouvrir à quelqu'un. « Daisy, tu dis bonjour au monsieur ? » Sa voix douce amena sa fille à relever la tête et à murmurer un timide "bonjour" avant de se cacher à nouveau le visage. « Chanter est moins compliqué que parler, on dirait. » Plaisanta-t-elle face à l'attitude de sa fille, sans forcer quoi que ce soit ; la petite parlerait quand elle en aurait envie, rien ne servait de la presser. Elle se tourna alors vers le chanteur et l'observa un moment, il semblait si jeune qu'elle était surprise de le trouver dans la rue au lieu d'être en cours mais elle préféra ne pas émettre son avis tout de suite, elle ne voulait pas qu'il aille croire qu'elle le jugeait. « Je suis désolée si elle a écourté votre concert. » Mais le jeune homme n'avait pas l'air de trop lui en vouloir, il semblait même amusé de la situation, ce pourquoi Gaia n'avait pas repris sa fille sur son comportement. Qui ne craquerait pas devant une telle scène ? Intéressée par le talent du jeune homme, elle regarda derrière lui pour observer sa scène improvisée où trainaient un micro à pied et un étui de guitare dans lequel il avait reposé son instrument avant de venir à leur rencontre. « Vous faites ça depuis longtemps ? Ça semblait vraiment très bien avant que ma fille ne vienne participer. » Malheureusement, grâce à Daisy, Gaia n'avait pas eu l'occasion d'écouter le garçon chanter très longtemps, mais assez pour avoir entendu qu'il avait du talent. Elle se demanda alors s'il chantait pour avoir de l'argent ou s'il essayait de se faire remarquer pour lancer une quelconque carrière - encore une fois, Gaia préféra attendre avant de poser la question, bien consciente que certaines personnes se braquaient facilement et ne voulaient pas tout révéler sur eux-mêmes à des inconnus.

_________________

Intoxicating your kiss intoxicating your lips nobody does it like this I find it hard to resist feeling out of control beautifully sold what's coming over me it's a total eclipse of rationality.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




let's enjoy right here where we at (g/c). Empty
Message· · Sujet: Re: let's enjoy right here where we at (g/c). let's enjoy right here where we at (g/c). Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
let's enjoy right here where we at (g/c).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enjoy the escort [ pv Nathaniel ]
» SAMUEL || “I do not suffer from insanity, I enjoy every minute of it.”
» Let's have fun, enjoy all [Lindsey]
» Cally ❖ "This will not be over quickly. You will not enjoy this..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: