AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 N°2500, Lemon Street || My Crazy Mummy • Eden Scott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: N°2500, Lemon Street || My Crazy Mummy • Eden Scott Mar 23 Fév 2010 - 15:14

    Zara n'avait pas bien commencé la journée, elle s'était fait virer de cours de sciences parce qu'elle avait trouvé le moyen de jeter les intestins de sa souris sur le professeur. Elle aurait du aller voir en salle de colle, mais non, la miss en avait décidé autrement et c'est sous les fenêtres du proviseur qu'elle avait posé ses fesses pour se prélasser au soleil, c'était de la provocation, elle était au courant, mais ce n'était pas ça qui allait l'arrêter. Quand ce dernier l'avait vu , il était venu en personne pour la chercher et l'amener dans son bureau, elle ne s'était pas laissée faire, elle insultait toujours dans un premier temps puis elle frappait. Elle entendit juste qu'il allait appeler sa mère quand elle fut dégager de ce grand dégénéré, parole de gamine de 14 ans, mais elle s'en foutait et continua de courir vers la sortie en rigolant, tout était marrant pour elle quand il s'agissait de ses bêtises. Z aurait du attendre sa mère à la sortie de l'école, elle savait qu'elle n'avait pas le droit de rentrer seule jusqu'à la maison, mais dans ces cas là pourquoi avait elle les clefs, elle prenait sa pour un signe et se mit en route vers chez elle. La petite fille était obsédée par sa naissance ou plutôt sa conception, elle renfermait énormément de colère à cause de ça et aussi beaucoup de tristesse, mais sa ne la faisait pas réfléchir. Si sa mère lui interdisait de rentrer seule c'est qu'il devait y avoir une raison, pff pas grave elle faisait quand même, c'était une attitude un peu trop désinvolte, voir même un peu autodestructrice. Passons, elle habitait assez loin de son école, peut être ½ heure à pieds, voir un peu plus, ça ne l'avait jamais empêché de faire le trajet, en plus elle avait trouvé un raccourci par les bois quelques jours plus tôt. Endroit plutôt glauque et peur rassurant, pas grave, elle avait des jambes pour courir, elle aimait ça prendre la fuite, c'était surement son instinct de gazelle qui faisait surface dans ces moments là. En arrivant devant la porte, elle s'arrêta et regarda pour voir si la voiture de sa mère était là, pas là alors c'était bon, elle pouvait faire ce qu'elle voulait, elle commença donc par prendre quelques fleurs chez la voisine pour faire un petit truc assez méchant à sa mère. Les fleurs posées dans l'entrée, elle partit chercher une feuille et avec sa plus belle écriture elle écrivit « Bonsoir belle rouquine, sortirais tu avec … avec personne looseuse, c'est que ta fille, aucun homme ne veut de toi !!! ». Tout fière d'elle, elle posa ses affaires sur le canapé avant d'aller à la cuisine, ba quoi ? Il n'y a pas d'heure pour avoir faim. Z était le genre de fille à manger sans grossir, un peu comme sa mère en fait, alors même s'il n'était que 14h et qu'elle avait déjà engloutie son repas du midi, elle se prépara des frites avec deux hamburgers bien gras et comme si sa ne suffisait pas elle rajouta un bol de pop corn pour le dessert. Elle amena le tout devant la télé et regarda des tas d'émissions sans grands intérêts pour faire passer le temps, elle envoyait des textos pour des trucs cons comme « quand vas tu mourir au 31515 », bonjour le hors forfait, mais elle ne payait pas alors sa lui passait une nouvelle fois au dessus de la tête. La fatigue de la glandouille finit par la dépasser et elle s'endormit sur le canapé, une jambe par dessus bord et encore le bol de pop corn sur elle, bol qui finit rapidement sur le sol. Que c'était bon de dormir, elle adorait ça ^^ la preuve, elle le faisait en continu. Sur les coups de 16h elle se réveilla et se roula un petit joint sur le coin de la table et le fuma en restant là ou elle était, elle s'en foutait, elle viderai la bouteille de parfum de sa mummy pour en couvrir l'odeur, c'était du moins ce qu'elle aurait voulu faire si elle ne s'était pas rendormie juste après avoir fini de fumer. C'était vraiment épuisant d'avoir un esprit de Satan comme elle, être à l'affut H24 et surtout avoir assez d'imagination pour ne jamais avoir à reprendre d'ancien tour déjà réalisé. La misstinguette venait à peine de se rendormir quand le moteur d'une voiture la fit sursauter, ce devait être sa mère et elle paniqua, rien n'était prêt pour faire chier sa mère se soir, pourquoi était elle si en avance ??? Zara se leva d'un coup et partit en courant vers sa chambre, elle plaça un fil transparent pour que celle ci tombe, ensuite un pot de pâte à prout pour qu'elle l'écrase sur la moquette, puis elle finit par aller se planquer sous la couette en prenant son pistolet à bille. Elle avait juste oublié un petit détail alors elle ouvrit sa commode avec son pieds et attrapa du maquillage noir pour se faire deux traits sur les joues et se replaça toujours aussi bien. La petite fille n'avait qu'une envie, elle aurait parfaite dans l'armée, alors elle attendait en silence que sa mère arrive pour la canarder, et même si sa faisait mal elle allait lui en envoyait pleins dans la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°2500, Lemon Street || My Crazy Mummy • Eden Scott Mar 23 Fév 2010 - 16:19

    Eden avait emménagé depuis peur de temps à Ocean Grove. La maison était très belle et elle s’y plaisait. En fait, comme à chaque endroit où elle habitait ! Malheureusement… Ben oui, parce que ca ne l’empêchait pas de déménager quand même. Il restait pas mal de cartons à ranger même si le plus gros était fait et puis, elle avait été engagée à l’hôpital… Même si elle avait perdu un peu de son assurance de médecin, elle n’en restait pas moins très bonne dans ce qu’elle faisait ! Avec sa fille, c’était tout autrement. Zara tournait mal et elle n’arrivait plus à grand-chose avec elle. La miss était en plein dans sa crise d’adolescence et Eden n’arrivait pas toujours à la gérer. Elle l’avait inscrite dans un nouveau lycée, lui cherchait des activités à faire, mais la miss n’acceptait pas grand-chose…

    Elle était entrain de visiter le quartier et surtout rechercher un peu la maison d’Anton quand son portable se mit à sonner. C’était l’école de Z. La rouquine en soupira d’avance sans même savoir pourquoi on l’appelait… Il devait être un peu plus de 16h et elle allait bientôt devoir aller rechercher sa fille. Alors, à moins d’un énorme problème, elle pensait plus à la bêtise… Et ce fut confirmer quand le proviseur lui raconta un peu ses nouveaux exploits et surtout en lui disant qu’elle s’était enfuie de l’école. Eden ne fit ni une ni deux. Elle prit ses clics et ses clacs et rentra à la maison. Elle se gara vite dans l’allée ce qui fit crisser un peu les pneus de la voiture et donc donna surement l’alarme à Z qu’elle rentrait. Elle était furax et quand elle entra, ce fut encore pire ! Ca puait dans la maison. Eden ne savait juste plus sur quel pied danser avec elle. Elle ne savait pas non plus ce qui ne collait pas avec sa fille. Après avoir aéré les pièces du rez de chaussée, elle cria après sa fille.

    Zara Kaya Erin Scott ! Viens ici tout de suite !!

    N’ayant pas de réponse de la part de sa miniature, elle monta les escaliers et se retrouva devant la porte de sa chambre. Elle l’ouvrit ne s’attendant pas du tout à ce que sa fille avait préparé pour l’accueillir… Eden était bien loin d’imaginer sa fille entrain de l’attendre pour l’assommer avec son fusil à bille comme si elle était à l’armée… Eden n’était pas l’ennemi, elle voulait juste le bien être de sa fille et surtout qu’elle arrête ses bêtises qui ne la mèneraient pas bien loin sinon à tourner vraiment mal…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°2500, Lemon Street || My Crazy Mummy • Eden Scott Mar 23 Fév 2010 - 18:01

    Sa mère venait de rentrer, elle le savait parce qu'elle l'entendait ouvrir les fenêtres, elle aurait pu imaginer sa figure dans les moindres détails lorsqu'elle découvrait les restes de son orgies nutritives. Elle fit un compte à rebours avant que sa mummy ne l'appelle toute pas contente, elle rigola du fait qu'elle la connaissait si bien, c'était sa maman après tout. La grande rouquine monta les marches et évita les pièges de la petite se qui la mit un peu en rogne, mais pas grave, la dernière arme allait être fatale. La porte grinça en s'entrouvrant et là l'attaque débuta violemment.

      _ BANZAIIIII !!


    La petite fille qui était en embuscade chargea son arme et appuya sur la détente, un flot de billes presque continu partit frapper sa mère sur tout son corps, quoi que non, Zara avait la gentillesse d'éviter la tête pour ne pas faire trop de mal tout de même. Lorsque son chargeur fut vide elle voulut attraper le second, mais il n'était pas à porter de main alors elle sauta sur ses pieds et alla se mettre debout sur son lit en braquant son arme sur sa tempe.

      _ Si tu m'engueules je me tire une bille... tu veux pas vraiment m'engueuler au fond de toi, non ?


    Elle n'avait plus de balle, même plus de chargeur en fait alors la seule manière d'éviter de se faire punir, punition qu'elle ne ferait pas, c'était de faire de la lèche à sa mère pendant cinq minutes histoire qu'elle la laisse tranquille. Elle n'en avait pas vraiment envie, elle avait carrément envie de continuer à faire des conneries pour la soirée alors avec son petit sourire d'ange elle regarda sa mère et lui demanda si elle pouvait pas lui emprunter une paire de chaussures et peut être même une robe pour sortir en boite se soir. C'était gros, vraiment très gros après ce qu'elle avait fait, mais si elle refusait Eden savait qu'elle aurait droit au petit speech répété et re répété à propos de son amour et tout le tralala. J'ai cinq minutes alors je vais vous le réciter "de toutes façons, si tu m'as gardé c'est pas par amour, c'est que t'as eu le cran de me foutre dans une poubelle de déchet médicaux, je suis quoi pour toi ? l'enfant que t'as eu avec ton grand ami le violeur masqué ? tu sais bien en plus que tu m'aimes pas, tu me gardes par pitié ! T'aimes pas vraiment m'avoir avec toi, pi on s'entend pas alors tu peux toujours me jeter avec tous les déchets médicaux que tu croises à l'hôpital.". Z faisait la maligne, elle attirait l'attention sur elle parce qu'elle aurait aimé que sa mère l'ai eu avec un papa grâce à de l'amour, elle était née de la haine et de violence, alors elle reproduisait ces caractéristiques là. Eden fit un pas vers le lit de la brunette qui se cabra et voulut sauter sur son bureau pour lui échapper, mais chaussette sur bois sa glisse et elle glissa vraiment bien. Il y eut une première étape où elle ralentit sa chute en se rattrapant sur son bras droit, mais elle ne finit pas là, elle tomba du bureau au sol en cognant sa tête sur le sol. Elle fut assommée pour le coup et regretta un peu d'avoir voulu jouer à Tarzan, pourtant sa marchait d'habitude. Zara ne bougea pas et resta à regarder le plafond avant de sentir une douleur lancinante dans son poignet droit, la seule chose à laquelle elle pensa fut « chouette je vais plus pouvoir écrire ». Elle vit sa mère venir vers elle toute paniquée, mais pour elle tout était ok, elle avait mal mais elle pouvait vivre avec alors elle s'assit et regarda son bras qui gonflait déjà.

      _ Va falloir que tu t'occupes de moi se soir... je veux deux hot dogs et des frites avec du ketchup. Pi va falloir que tu me mettes de la glace dessus si tu veux pas que le proviseur appelle les services sociaux pour maltraitance demain.


    Zara se mit debout et sentit un malaise, tout tourné autour d'elle alors elle s'accrocha vivement à sa mère qui était prête à faire tout ce qu'elle lui avait demandé. Elle appela après sa mère ce qui était assez rare, mais le vertige passait déjà, mais elle ne retira pas sa main de celle de sa mère. Oui c'était un démon avec elle, elle l'aimait quand même sa faisait partie de sa petite personne, sa mère lui appartenait et elle souffrait surement beaucoup moins que celle ci, elle avait juste le cran de le montrer.

      _ Tu veux bien qu'on fasse des gaufres toutes les deux ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°2500, Lemon Street || My Crazy Mummy • Eden Scott Mar 23 Fév 2010 - 19:02

    Eden détestait devoir rentrer comme ça avec l'intention de prendre la tête à sa fille sur son comportement. Mais Zara le cherchait bien! Elle était impossible à vivre et ca mettait la rouquine légèrement à cran. Elle ne tiendrait pas longtemps comme ça. C'était le désordre total dans la maison et pourtant, l'adolescente n'avait été là que quelques heures... En colère, Eden monta les escalier. En voyant les pièges grotesque de Zara, elle les évita. C'était toujours pareil avec elle. Elle faisait des bétises et puis, elle n'assumait pas. Et c'était Eden qui passait pour la mauvaise. Elle entra dans la chambre de sa fille sans frapper et se fit attaquer au fusil à billes. Son réflexe fut bien sur de se cacher un peu. Ca faisait mal ces petits trucs!

    - Arrête ca tout de suite!

    Il n'en fallut pas plus pour énerver encore plus la rouquine. Mais en voyant la miss retourner son fusil à bille en disant qu'elle tirerait, elle ne put retenir un petit sourire. Elle allait juste se faire un peu mal en faisant ça!

    - Tu fais des bétises, tu assume! Et honnêtement, tu veux te tirer une bille? Tu vas plus le regretter qu'autre chose Zara... descends de ton lit maintenant!

    Zara était incroyable. A se demander où elle allait chercher tout ca! Quand elle demanda des chaussures et une robe à prêter, elle eut droit à un non catégorique de la part de sa mère. Nan mais depuis quand elle espérait pouvoir sortir et qui plus est en boite à 14ans? De toute façon personne ne la laisserait entrer là et puis elle pouvait lui sortir la tirade de la petite fille mal aimée, ce soir, ca ne marchait pas! Elle allait trop loin! Quand elle voulut avancer pour faire descendre sa fille et avoir de sérieuses explication, la miss se déroba et tout se passa vite. Elle tomba et assez mal. Ca fit paniquer la rouquine qui s'empressa d'aller près de sa fille pour voir si elle n'avait rien de grave.

    - Tu dis ca comme si je ne m'occupais jamais de toi... Je suis médecin je te rapelle sweetie. Je sais que je vais devoir mettre de la glace sur ton poignet. Pis pourquoi tu parle des services sociaux... Y'a aucun rapport avec eux!

    Zara n'était très cool avec Eden et ca la peinait souvent. Elle essayait juste de ne pas toujours le montrer et d'être une maman forte. Mais ce n'était pas si facile que ça... Elle la laissa essayer de relever, mais la miss se raccrocha à elle. Ca la rassura d'ailleurs parce qu'elle demandait même après elle et elle voulait passer du temps avec elle. Sa fille, c'était ses yeux même si elle ne le montrait pas à chaque occasion. Elle avait eut du mal à accepter sa venue et à se faire à sa grossesse. Mais tout s'était évaporé en la tenant dans ses bras pour la première fois! Et jamais Eden n'avait regretté. Elle la prit un peu contre elle et lui fit un bisou.

    - On peut faire des gauffres ensemble oui, si c'est ce que tu as envie... Tu as encore la tête qui tourne?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°2500, Lemon Street || My Crazy Mummy • Eden Scott Mar 23 Fév 2010 - 20:13

      _ Pas envie.


    Zara était terrible, elle tirait sur sa mère sans pitié, mais vint le temps ou elle n'eut plus de munitions alors elle fila sur son lit, elle était debout et pointait son arme sur sa tempe, elle aurait eu une banane que la situation aurait été aussi comique. La miss regardait toujours sa mère droit dans les yeux pendant ce genre d'échange, elle n'avait pas peur, en fait elle la défiait pour la faire réagir, et sa fonctionna, mais elle avait de la répartie alors sa passa facilement.

      _ Je regretterai pas, y a qu'une seule chose que je regrette et tu sais très bien ce que s'est.


    Oui, sa devait lui faire du mal qu'elle avoue regrettait d'être en vie, mais elle le pensait, elle avait l'impression d'être un boulet mal aimé par tout le monde sauf par ça mummy, elle, elle était obligée de l'aimer parce qu'elle l'avait mis au monde. Elle fit la con en voulant s'enfuir par le bureau et tomba assez lourdement sur son bureau puis sur le sol, sa mère aurait pu l'attraper pour la mettre dans un coin, mais non, elle se précipita sur elle en la questionnant sur son état. Elle allait plutôt bien compte tenu de sa chute mais sa tournait un peu et sa se vit lorsqu'elle se mit debout, d'ailleurs elle s'accrocha fort à sa mère pour ne pas tomber et ne s'en décrocha pas lorsque sa alla un peu mieux, elle était bien avec sa maman, elle l'aimait malgré tout, elle n'était pas fautive dans l'affaire. Z sourit un peu, mais elle avait mal, elle avait sa version adulte avec elle et ouf parce qu'elle était au bord des larmes, elle souffrait tellement que même avec sa carapace elle arrivait encore à pleurer, parfois et seulement en étant seule. Elles sortaient de la chambre quand sa maman posa une question et qu'elle y répondit comme à son habitude avec très peu de grâce.

      _ Je m'en fous des gaufres, je veux juste passer un peu de temps avec toi sans qu'on se crie dessus, et que tu me soignes aussi parce que sa commence à faire mal.


    La jeune fille suivit sa mère jusqu'à la cuisine où elle s'assit sur un tabouret pendant que sa mère préparait un peu de glace dans un torchon pour son poignet. Elle regarda dans le vide en repensant à ce qu'elle avait fait de sa journée, elle ne s'était pas vraiment amusée en faisant toutes ces conneries, elle en souffrait même avec son poignet.

      _ Maman... pourquoi je sais pas être gentille comme tout le monde ? Pourquoi je fais toujours des bêtises ? J'aimerai être meilleure pour toi parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°2500, Lemon Street || My Crazy Mummy • Eden Scott Mer 24 Fév 2010 - 23:20

    Quel retour à la maison en force... Eden détestait ça! Sa fille faisait des bétises et elle en récoltait le pots cassés. Elle savait que Zara aurait préparé quelque chose pour son retour, c'était chaque fois pareil! Sa fille lui menait la vie dure et pourtant Eden essayait de faire de son mieux. En entrant dans la chambre, elle se fit canarder par un fusil à bille. C'était pas très agréable et elle le lui fit comprendre. Mais ca ne s'arrêta que quand Zara n'avait plus de munitions! Elle tourna alors vers sa tête et ca dit sourire Eden. Elle aurait eut un cornichon, ca aurait été aussi ridicule! D'ailleurs, Eden ne se priva pas de le lui faire comprendre. Mais sa fille avait de la répartie et ce qu'elle eut comme réponse la blessa profondément. La rouquine aimait sa fille plus que tout, elle pourrait donner sa vie pour elle si il le fallait! Et pourtant, elle regrettait d'être en vie. Quand la rouquine s'était aperçue qu'elle était enceinte et que c'était à cause du viol, elle avait été encore plus détruite. Elle avait gardé encore plus pour elle. Mais elle avait décidé de garder Zara. Parce que ce n'était pas sa faute à elle si elle était là et que même si ca faisait mal, elle devait connaitre l'amour. C'est ce qu'elle fit. Elle essayait de son mieux! Ca avait toujours été comme ça et pourtant, la miss n'était pas heureuse...

    La rouquine essaya de ne pas se montrer trop blessée par les propos de sa fille, et elle oublia vite ça quand Z tomba lourdement. elle se fit mal et Eden se précipita vers elle pour veiller qu'elle n'avait rien de grave. Tout ce qui importait à ce moment, c'était sa fille. Tant pis pour les bétises... Elle l'aida à se relever, vit le poignet et le vertige de sa fille. Elle pleurait et dieu qu'elle détestait voir des larmes sur son visage. Eden la garda contre elle et accepta les gaufres, mais la miss avait encore du répondant.

    - On va plus se crier dessus de la soirée... Je vais te soigner ma puce, viens...

    Même à 14 ans, elle restait son gros bébé et quand elle avait un chagrin, elle était là. Elle la conduisit à la cuisine, la laissa s'asseoir sur la chaise et alla préparer de la glace pour ne pas que ca gonfle de trop et qu'elle puisse faire le nécessaire pour soigner sa fille ensuite. Mais Zara se confia un peu et Eden stoppa ce qu'elle était entrain de faire pour aller la prendre contre elle et lui faire un calin.

    - Ma chérie, tout le monde n'est pas gentil. Et toi, tu n'es pas méchante, je ne veux pas que tu pense ça de toi. Tu es ma petite fille et même avec tes bétises, je t'aime! Je t'aimerai toujours et je serai toujours là pour toi... tu le sais ca?

    Ce petit moment mère/fille fit du bien à Eden. Parce que malgré tout ce qu'elle disait et faisait, Zara l'aimait... Elle voulait être meilleure pour elle et ca lui mit les larmes aux yeux. Ils étaient devenus rares ces moments intimes entre elles deux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°2500, Lemon Street || My Crazy Mummy • Eden Scott Jeu 25 Fév 2010 - 14:34

      _ Pourquoi tu dis que je suis gentille ? Je t'ai tiré dessus avec un pistolet à bille pour te faire mal quand même... Je suis une sale bête.


    Zara avait suivi sa mère sans faire de vague jusque dans la cuisine et sans vouloir se venter elle avait plutôt bien réussi à calmer les esprits avec sa chute. La petite miss s'était assise sur un tabouret et regardait sa mère avec une once d'admiration dans les yeux, si elle pouvait être la même mère dans le futur pour ses enfants, elle serait vachement fière d'elle. En attendant elle s'exprima plutôt calmement pour essayer de poser des mots sur les choses qu'elle n'arrivait pas à cerner dans sa vie, et en fait elle ne put en dire qu'une infime partie car parler avec sa mère n'avait jamais été son fort. Eden abandonna tout ce qu'elle faisait pour venir la prendre contre, Z était juste bien à cette place là, c'était la sienne et au final c'était bien meilleur que de la canarder avec des billes de plastiques.

      _ Je t'aime bien moi aussi maman... pi c'est pas vrai ce que j'ai dit, je regrette pas d'être là. T'es une maman géniale pour une grande fille très très turbulente.


    Sa mère la serrait fort et pour le coup c'était un peu trop, elle l'empêchait de respirer. Zara rigola quelques secondes avant de commencer à vraiment être à sec d'air alors elle essaya de pousser sa mère sans y arriver alors elle tenta une autre solution. Solution chatouillis, mais avec une unique main gauche elle n'était pas très douée, elle du repasser par le système voie.

      _ Maman... Maman, tu m'étouffes ^^


    Quand enfin elle put respirer de nouveau à grand air, elle poussa gentiment sa mère en rigolant, ba après tout elle voulait être une gentille petite fille. Elle se remit sur ses pieds pour aller prendre la glace que lui avait préparé sa mummy et se l'appliqua sur le poignet. Sa soulagea un peu, mais pas tant que ça, elle le garda pour elle parce qu'elle ne voulait pas l'inquiéter plus que ce qu'elle ne l'avait déjà fait. Zara était à présent bien calme et elle se rassit pour pouvoir regarder sa mère faire le repas, c'était rare qu'elle ne fasse pas une bêtise à cette heure là, mais elle avait la tête trop plein pour avoir envie de faire quoi que soit, pi avec son bobo, elle n'était pas bien motivée pour bouger le moindre cheveux.

      _ T'as déjà pensé que ta vie aurait pu être plus belle si t'avais choisis de pas me garder ?


    Eden était souvent blessée par Zara quand celle ci voulait en savoir plus sur ce qui l'avait amené à être une maman célibataire et pourtant la petite voulait connaître son histoire et il fallait qu'elle passe par là pour la découvrir. Tout à l'heure elle avait dit qu'elle aurait aimé ne jamais être née, mais ce n'était pas vrai, elle avait juste du mal à s'accepter comme toute adolescente normale, pi son état de dépendance à la connerie était du à un problème de confiance en soit. Pour le reste elle le faisait à cause de son caractère bien trempé qu'elle avait probablement hérité de sa maman, olala qu'est ce qu'elle en était fière de sa mère, mais qu'est ce qu'elle pouvait la détestait en même temps, fallait jongler pour réussir à comprendre comment elle la traitait, chaque jour une nouvelle histoire, chaque jour Kaya tentait de mieux connaître la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°2500, Lemon Street || My Crazy Mummy • Eden Scott Dim 28 Fév 2010 - 12:36

    -Parce que je le pense. Tu n'es pas une sale bête, tu fais juste des bétises...

    Zara était tombée de son bureau et la réaction de la rouquine fut rapide. Elle ne supportait pas ça! Voir sa fille se faire mal, pleurer... Elle la prit contre elle et l'emmena rapidement à la cuisine où elle commenca à préparer de la glace dans une serviette pour le lui mettre sur le poignet. Elle regarderait après si il fallait aller aux urgences avec elle ou pas. Fallait que ca dégonfle un peu avant! Bien vite, Eden laissa tomber tout ce qu'elle faisait pour aller prendre sa fille contre elle avec les larmes aux yeux. Entendre Z. dire qu'elle voulait être meilleure pour elle, ca la rendait juste toute chose... Ces moments étaient devenus rare!

    - J'essaye tu sais... De faire les choses correctement pour que tu sois heureuse... Ton bonheur, c'est tout ce qui m'importe Zara!

    La rouquine ne s'en rendait pas compte. Elle serrait sa fille un peu fort et ce n'est que quand elle lui dit étouffer et la poussa un peu en rigolant, qu'elle se rendit compte qu'elle en faisait trop. Elle la regarda se lever pour aller chercher la glace et la mettre sur son poignet. Rassurée, la rouquine se mit à cuisiner calmement et sereinement parce que Zara l'était aussi. Elle était toujours à la cuisine et ca voulait dire qu'elle avait envie de passer du temps avec elle. Quand elle parla de nouveau, Eden se retourna et s'appuya sur le plan de travail.

    - Non ma puce! C'était dur, c'est vrai, mais tu n'y pouvais rien. Je me suis toujours refusée à ne pas te garder et jamais je n'ai regretté. Quand je t'ai eut pour la première fois tout contre moi et que tu m'as regardé avec tes beaux yeux bleus, j'ai su que j'avais fais le bon choix et j'ai voulut le meilleur pour toi. Je voudrai tout le temps le meilleur pour toi Sweetie...

    Eden pouvait comprendre que Zara avait besoin de parler de ce genre de choses et au début, c'était dur parce que ca la ramenait en arrière et c'était douloureux. Mais maintenant, c'était différent. Sa fille, c'était son précieux trésor depuis toujours et elle mettait un point d'honneur à ne pas lui mentir
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°2500, Lemon Street || My Crazy Mummy • Eden Scott Dim 28 Fév 2010 - 20:32

    Zara avait mal physiquement et ça l'attendrissait, oui un peu comme un steak qu'on frappe au marteau, fin bref, la petite fille était enfin à l'écoute de sa maman, elle observait et voyait à quel point elle pouvait faire du mal. Sa lui venait parfois comme ça, elle trouvait soudainement que sa mère en faisait beaucoup pour elle et elle lui faisait remarquer, le lendemain tout était oublié et repartait à zéro. La miss regardait donc sa mère qui lui préparait une poche de glace pour son poignet quand elle réalisa à quel point elle avait une maman génial, parce que même après une attaque au pistolet à bille elle s'occupait d'elle, et Zara était très au courant de oh comment se faire tirer dessus faisait mal. Les marques sur le corps de sa mère étaient déjà visible et le petit cœur de la miss se serra, elle n'avait pas le droit de faire autant de mal autour d'elle alors qu'on si gentil avec elle.

      _ Tu devrais penser à toi au lieu de te concentrer sur moi, je mérite pas tant.

    Z. écoutait souvent les paroles douces de sa mère, mais elle faisait comme les mauvaises femmes de ménages qui mettaient la poussière sous le tapis, son tapis était sacrément plein de jolies choses, mais elle avait peur de le soulever. Elle avait toujours eu une relation spéciale avec sa mère, au début très proche, c'était sa déesse et quand elle avait découvert toute son histoire elle s'était éloignée en faisant le plus de mal possible, parce qu'elle ne comprenait pas. Mais voila, elle arrivait à un âge ou les questions s'accumulaient dans sa tête et elle avait besoin de les poser au risque de blesser encore. Elle en avait vraiment besoin pour se développer et apprendre à se connaitre alors elle avait commencé à en poser plein, certaines plus difficiles que d'autre, aujourd'hui elle en avait une nouvelle et sa mère lui répondit. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point la petite aimait entendre que malgré tout elle avait été un petit rayon de soleil, que ses yeux avaient remis le cœur de sa mère en marche. La réponse à une question en amenait souvent une autre et la miss sentant que l'ambiance était légère se lança dans un nouveau questionnement peut être un peu plus intime pour sa mère.

      _ Tu m'aurais plus aimer si tu m'avais eu avec un homme qui t'aimais ?

    La petite fille regardait par terre, réfléchissant à l'hypothèse que sa mère dise oui, elle pourrait directement partir à la recherche d'un homme pour elle parce que bien que se soit tard, un homme plus sa maman et hop cette dernière l'aimerait encore plus. 14 ans et encore beaucoup à apprendre par rapport à l'amour, elle voulait aider sa mère à trouver le bon, peut être même peut être à la recaler avec Anton, ils avaient un enfant ensemble après tout. Si sa vie devait être aussi difficile que sa mère, Zara n'aurait pas la capacité à résister, elle avait été bien trop protégée dans son enfance, elle ne passerait pas le cap des 20 ans ^^, mais comme sa vie était 1000 fois plus heureuse, et bien la miss avançait sans encombres, en fait c'était elle qui se mettait des barrières, elle ne savait même plus comment faire pour ne pas se ralentir elle même dans sa vie.

      _ Un jour je voudrais être comme toi avec mes enfants...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°2500, Lemon Street || My Crazy Mummy • Eden Scott Sam 6 Mar 2010 - 18:08

    Quand Zara se faisait mal, Eden était toujours aux petits soin et la miss s'attendrissait un peu. Ca faisait du bien et la rouquine se sentait apaisée quand ca arrivait. C'était pas toujours comme ça, mais avec Zara c'était toujours de l'imprévu. Elles se ressemblaient beaucoup sur ce point. Pourtant Eden savait que le lendemain tout serait oublié. Zara recommencerait ses bétises et Eden prendrait sur elle. Ce soir, elle s'était fait tirer dessus au fusil à bille et ce n'était pas sans douleurs. Mais voir sa fille se faire mal déclencha le système d'alarme dans sa tête et elle se mit aux petits soins pour elle. Mais la phrase de sa fille l'étonna.

    - Tu sais, je me concentrerai toujours sur toi. Tu le mérite et puis, tu es ma fille ma puce... On change pas ça! Je pense à moi... Tu ne trouve pas?

    Si Eden savait crier quand les bétises de Zara étaient trop fatigantes, il lui arrivait aussi souvent de lui parler tout tendrement. Elle essayait toujours de répondre aux questions que lui posaient Zara. Ca avait été comme ca encore plus, depuis qu'elle avait lu son journal intime il y a quelques années de ça et que la petite fille voulait en savoir plus sur le pourquoi Eden l'avait gardé. Elle était en plein dans l'adolescence et c'était le moment où on se cherche dans la vie. C'est pour ca qu'Eden lui avait toujours dit qu'elle ne regrettait pas et qu'elle était son rayon de soleil. Ca avait été vrai. La première fois qu'elle avait prit Zara contre elle, ca avait été magique, ses peurs s'étaient un peu enfuies et elle s'était rendu compte qu'elle avait une raison de se battre maintenant!

    - Je t'aime plus que tout Sweetie. Peu importe l'homme qui est derrière ça! Zara, je sais que c'est difficile pour toi parce que tu n'as que moi... Avant, y'avait Anton, mais ca pouvait pas marcher. Je suis désolée, c'est de ma faute, mais j'essaye de faire de mon mieux pour que tu sois heureuse...

    Si Eden y était arrivée et si elle avait encore la tête relevée maintenant, c'était Grâce à Zara. A un certain moment, il y avait eut Anton, mais elle avait tout fait capoter et elle s'était de nouveau retrouvée seule mais Zara, elle, était toujours là! Elle le serait toujours tout comme la rouquine serait toujours là pour sa fille quoi qu'il arrive!

    - Ah oui? Pourtant, j'assure pas toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°2500, Lemon Street || My Crazy Mummy • Eden Scott Dim 7 Mar 2010 - 20:46


      _ Tu travailles, et quand tu sors c'est pour boire... tu fais jamais les magasins que pour toi, tu vas pas te faire masser ou juste au coiffeur, tu me donnes tout ça au lieu d'en profiter pour toi.

    Zara ne lui reprochait pas tout ça, elle faisait juste une démonstration comme quoi sa mère ne prenait pas assez soin d'elle, et malgré tout l'amour qu'elle avait pour Eden, Zara devait tirer la sonnette d'alarme pour dire "fais attention à toi maman". C'était mignon, rare et super tendre comme maman entre mère et fille, sa faisait plaisir à voir. Elle enleva la glace et vit que sa allait un peu mieux alors elle reposa le sachet sur la table en regardant sa mummy avec un petit sourire de remerciement.

      _ Je veux pas d'un papa, je veux pas d'Anton pour papa si c'est ce que tu penses, je veux juste te voir heureuse et parfois quand t'es avec un homme gentil, ba tu as une petite étincelle dans les yeux.

    Elle ne pouvait pas laisser sa mère croire qu'elle avait besoin d'un père, elle en avait besoin pourtant, pour l'autorité masculine, mais toutes les deux elles s'en sortaient très bien comme ça, et Z ne voulait pas changer leur rythme de vie.

      _ T'assures pas ? Maman, c'est à cause de moi que tu penses ça ? Non mais sa va pas de dire ça, faut que tu retires ça de ta tête, t'es la plus super des mamans, pour rien au monde je t'échangerais, je voudrais pouvoir être une enfant modèle comme toi tu es la maman modèle.

    Elle n'arrivait pas à concevoir que toutes ses actions pouvaient avoir un effet néfaste sur sa mère, c'était l'inconscience de la jeunesse. La miss ne faisait pas grand chose de bien même dans ses bons jours, mais aujourd'hui, après sa chute et son coup sur la tête, elle était prête à faire quelques efforts pour sa mère. Elle espérait juste qu'en faisant bien ce soir elle marquerait l'esprit de sa mère, ça voulait dire, je suis pas que méchante, je sais être gentille et serviable, faut juste m'avoir dans de bonne grâce. La miss sauta sur ses jambes et poussa sa mère pour qu'elle s'asseye et que du haut de son mètre 60 elle puisse faire ce qu'elle voulait. C'était magique, d'elle même elle mit en route le diner et mit la table avant de s'adosser au frigo pour parler.

      _ Tu veux bien que se soir c'est moi qui fasse tout le sale boulot, je sortirais même les poubelles si tu veux. Je reviens sur ce que j'ai dit, tous sauf les poubelles en fait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°2500, Lemon Street || My Crazy Mummy • Eden Scott Lun 15 Mar 2010 - 21:20

    - Je... Qu'est ce que tu raconte là? Je... Ne sors pas pour boire. Zara, j'ai pas besoin de tout ça et puis, je préfère que ce soit toi qui profite du coiffeur et des magasins. Quand j'en ai besoin, j'y vais. C'est pas comme si je faisais jamais rien...

    Eden prenait un peu ça comme un reproche. Elle savait qu'elle ne prenait pas assez soin d'elle, qu'elle bossait beaucoup et qu'elle faisait passer Zara avant tout. Mais ce n'était pas pour ça qu'elle ne tenait pas bien son rôle... Sa fille voulait prendre soin d'elle. C'était tout à son honneur et mignon. C'était un peu rare aussi et ca faisait quand même plaisir à Eden, il fallait l'avouer! Le poignet de Zara, ca inquiétait un peu la rouquine. Elle détestait quand sa fille se faisait mal. Elle n'en était que plus maman poule. Alors quand elle la vit enlever la glace pour la remettre sur la table elle lui fit un petit regard désapprobateur. La conversation tourna alors vers le sujet " papa". Eden savait très bien que Zara avait besoin d'une image masculine dans sa vie et elle n'avait pas été capable de la lui donner. Elle avait essayé pourtant. Mais la dernière phrase de sa fille la fit sourire un tout petit peu.

    - De toute façon, je doute qu'Anton ait ce rôle un jour... Je suis heureuse tu sais. On est bien toutes les deux... Non?

    Eden eut le malheur de confier ses doutes à Zara. Elle n'assurait pas, c'était comme ça qu'elle se voyait. Elle n'avait pas put offrir un père à sa fille, elle n'avait pas réussit à lui donner une famille. Et puis, il y avait tout le reste. Les bétises de Zara et ses erreurs à elle. Tout ça lui faisait penser qu'elle n'était pas à la hauteur. Mais Zara ne semblait pas être en accord avec ca. Elle lui disait le contraire et ca amena même des larmes dans les beaux yeux de la rouquine. Zara était un petit ange de la terre qui la faisait sourire dans les pires moments...

    - Oui, je n'assure pas... C'est pas à cause de toi que je dis ca Sweetie. Juste que je me rends compte qu'il y a des choses que je ne fais pas bien... Tu sais Zara, je te demande pas d'être la fille modèle. Ca existe pas et puis, je t'aime toi pour ce que tu es...

    C'était important pour Eden dans des moments pareils de dire ce qu'elle pensait. Et ca semblait pareil pour Zara. Elles avaient de la complicité pendant ces moments tendres et c'était bénéfiques pour toutes les deux. Eden la regarda se lever et la pousser un peu pour se mettre aux commandes. Ca la fit sourire un peu et elle la regarda faire le repas et mettre la table. Seulement quand elle parla des poubelles, elle rigola un peu

    - Je les sortirai. Ca te dis qu'après avoir mangé on se regarde un film et puis... Si tu veux, tu pourrais venir dormir avec moi...

    Eden laissa un petit blanc en se perdant un peu dans ses pensées. Elles le faisaient avant, mais ca n'était plus arrivé quand elle était sortie avec son dernier petit ami en date. Ca lui manquait et elle eut un petit sourire nostalgique

    - Ca fait longtemps qu'on a plus passé un vrai moment juste toi et moi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°2500, Lemon Street || My Crazy Mummy • Eden Scott Lun 22 Mar 2010 - 10:50


      _ Bien sur qu'on est bien toutes les deux, mais je sais bien que t'as besoin d'un homme dans ta vie maman, je suis plus une petite fille ^^

    Eden n'avait pas toujours choisit les bonnes personnes pour tomber amoureuse et Zara les détestait la plupart du temps, mais elle ne disait jamais rien. Elle préférait être seule avec sa mère, mais sachant que c'était de l'égoïsme elle l'a poussait à trouver un homme sur qui elle pourrait pleurer quand elle ferait ses bêtises. La brunette n'avait qu'une personne, sa mère, et malgré tout ce qu'elle pouvait faire, elle voulait être la meilleure pour elle. Les bêtises c'étaient pour attirer son attention. Elles parlaient librement entre elles, sa faisaient beaucoup de bien à l'adolescente qui finit même par être d'opinion opposée par rapport à sa mère qui ne se trouvait pas parfaite.

      _ C'est quoi c'est choses que tu ne fais pas bien ? Parce que moi je les vois pas, je vois juste que j'ai une super maman pour moi.

    L'adolescente aurait pu sortir une liste énorme sur pourquoi sa mère était géniale pour elle, elle ne le montrait que très rarement mais quand sa mère lui parlait sérieusement elle se sentait grande et heureuse, épanouie comme rarement elle l'était. Elle s'était mise aux fourneaux et faisait cuire des pates pendant que deux tranches de jambons étaient balancées dans des assiettes, elle posa devant sa mère et servit deux verres de coca avant de finir en mettant des serviettes.

      _ Je pourrais... dormir avec toi ? pour de vrai comme avant ? Je... mais je suis grande, tu disais que tu voulais plus parce que c'était pour les petits.


      _ J'étais pas assez sage pour ça...

    Zara s'était sentie en danger quand sa mère lui avait demandé de dormir avec elle parce qu'elle se souvenait encore de la fois où elle s'était fait jeté du lit. C'était la première fois que son « beau père » était venue dormir chez elles, la petite fille l'avait très mal vécu et depuis dormir avec quelqu'un la faisait angoisser. En plus cet homme là n'avait jamais aimé Z., des qu'Eden avait le dos tourné il lui parlait sur un ton méprisant en lui donnant des petites baffes à l'arrière de la tête. Tous ses souvenirs qui remontaient dans ses yeux lui faisaient mal, trop mal, mais son portable la sauva en sonnant alors qu'un silence pesant s'installait. C'était un copain à elle qui avait besoin d'une paire de main en plus pour faire une connerie, pi aussi pour se fumer quelques joints. Elle ne pouvait pas dire non à quelque chose d'aussi tentant, cependant la soirée avec sa mère semblait bien partie... elle ne réfléchit pas et balança un compromis bidon qu'elle savait d'avance qu'elle ne tiendrait pas.

      _ Je peux sortir, j'ai des copains qui veulent me voir ? Euhh c'est pas trop grave pour la soirée, on peut juste la décaler d'une heure, ein ? je ferais vite promis.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: N°2500, Lemon Street || My Crazy Mummy • Eden Scott

Revenir en haut Aller en bas
 

N°2500, Lemon Street || My Crazy Mummy • Eden Scott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-