hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 teenage wasteland (m/f)

Aller en bas 

Flag Hamberlin

messages : 223
name : fernweh.
face + © : jcole © morrigan
multinicks : dempsie, wolfe
points : 302
age : twenty six.
♡ status : single, thank god.
work : delivery driver, nascar champion, cool kid.
home : somewhere i'll fit.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off (madd, birdy)

teenage wasteland (m/f) Empty
Message· · Sujet: teenage wasteland (m/f) teenage wasteland (m/f) EmptyDim 8 Sep - 21:03


you'll see me hanging around on the edges of town
i could be bad for you, and honey don't think about chasing this girl around, i could be bad for you

@madd wilson

Dès lors qu’il passe la porte principale, le jeune homme se retrouve encerclé de minots. Invité à cette soirée étudiante par l’un de ses potes, Flag se rend bien vite compte que la moyenne d’âge ne dépasse pas les vingt-et-un ans. John, aux bras d’une brunette le hèle en le voyant encore dans le couloir. « mate ! entre ! il était temps ! » Débarrassé de sa compagne, qui préfère se la coller au beer-pong, il s’avance vers lui et s’empresse de lui glisser un verre en plastique coloré entre les doigts. « tu fais dans le mineur maintenant ? » L’étudiant en dernière année de médecine éclate d’un rire franc avant de lui présenter les différents espaces de la maison, blindés de jeunes prêt à en découdre avec l’alcool et autres substances illicites. « les premières années ont les filles les plus chaudes, tu devrais le savoir non ? » Un sourire amusé glisse sur les lippes du pilote avant que celles-ci n’apprécient la fraîcheur d’une gorgée de bière. Cette soirée marque le début de l’année scolaire et annonce généralement la couleur. Des amitiés se créent … des réputations aussi. Dans le brouhaha ambiant, la porte d’entrée s’ouvre sur une nouvelle silhouette. Flag n’a pas le temps de lever le regard que John l’assène déjà d’un coup de poing dans l’épaule. « en parlant de fille chaude … » Une rouquine vient de faire son apparition. Smoky-eye, short trop court, la môme longe le couloir avec une aisance déconcertante. Comme si le monde lui appartenait. Et Flag, il manque de lâcher son verre. Putain, mais qu’est-ce qu’elle fout là ? « j’vais m’la faire mec, regarde moi ça. » Elle est belle, c’est un secret pour personne et d’ailleurs, la principale intéressée en sur-joue en venant se foutre devant eux, un immense sourire plaqué sur sa bouche au rouge couture. « ravi que tu sois des nôtres ! je te sers un verre peut-être. » John ne lui laisse même pas le temps de réagir qu’il s’avance déjà vers la cuisine. « bouge pas, j’vais t’en chercher un. je te laisse avec flag, je reviens. » Bien trop empressé à satisfaire l’incandescente rouquine, il disparaît dans la foule ambiante, les laissant seuls dans le couloir. Le regard du jeune homme se porte sur elle avant de scanner la pièce à la recherche de cibles masculines potentielles. Madd, elle fait tourner les têtes et les cœurs. Dans un coin du salon, deux jeunes amochés parlent déjà d’elle. Flag, il a capté les œillades appuyées et les attitudes de crevards qui en disent long. « tu sauras te tenir ce soir ? ou j’vais encore devoir te récupérer sur le bord de la route ? » Allure de défi qui glisse sur son visage de môme orgueilleux. Le pilote termine son verre et attend paisiblement que vienne la tornade. Impétueuse Madd, elle est celle qu’on ne peut pas mettre en cage. Celle qui mord et ne lâche rien. Elle est piquée au vif, ses iris lui balancent des éclairs mais John stoppe l’ouragan en lui offrant un verre de vodka pomme. « j’ai loupé un truc, vous vous connaissez ? »

_________________
i can't lie. i need a shot again, that sweet adrenaline. dead scared 'cause i'm fearless in the head. my sweet adrenaline.


Dernière édition par Flag Hamberlin le Mar 24 Sep - 22:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 462
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @gajah
multinicks : ezra
points : 572
age : 24 yo
♡ status : single

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | flag, neal, carter, birdy leo

teenage wasteland (m/f) Empty
Message· · Sujet: Re: teenage wasteland (m/f) teenage wasteland (m/f) EmptyDim 8 Sep - 22:34


you'll see me hanging around on the edges of town
i could be bad for you, and honey don't think about chasing this girl around
i could be bad for you

@madd wilson

Ça faisait déjà quelques temps que Madd a quitté les bancs de l’université, pourtant, ça ne l’empêche pas de temps à autre de s’incruster à certaines soirées ou s‘y faire inviter. Et celle de ce soir, c’est John qui lui a dit de se ramener. D’abord pote d’un pote… finalement pote par intermittence, ou quelque chose comme ça. Pas franchement les soirées où s’éclataient le plus… Souvent surpeuplées d’étudiants trop jeunes, pour la plupart ivres dès la première heure. Mais elle devait bien reconnaitre qu’une fois de temps en temps, ça avait au moins l’avantage de la divertir. C’était pas le Lux où la poudre passait de main en main, mais ça ferait bien l’affaire.

Habillée pour l’occasion, la môme fait son entrée, avec un peu de retard, comme à son habitude. Savoir se faire désirer qu’ils disent… surtout une sale manie de toujours trop prendre son temps en ce qui concerne la rouquine. C’est avec son assurance habituelle que ses talons claquent dans le couloir. Les têtes qui se tournent, les chuchotements qui commencent. Elle aurait presque ralenti, aurait voulu se stopper en découvrant le visage du mec aux côtés de John. Flag. qu’est ce qu’il fout là ? Ne rien laisser paraitre, continuer à avancer, qu’elle se dit. Elle se démonte rarement, Madd. Jamais, même. Seulement lui, à chaque fois qu’ils se croisent y’a quelque chose qui foire. D’une manière ou d’une autre, elle se retrouve dans une position de faiblesse. Ou du moins, pas très avantageuse. Et n’avoir que des bribes de souvenirs de la dernière n’arrange rien. « John. » un sourire un peu charmeur sur ses lèvres carmin. Ça a toujours été comme ça avec l’étudiant. Un petit jeu dans lequel elle se complaisait… Faire rêver n’était pas un crime. Parce que c’est tout ce que ça resterait. Alors elle tourne la tête vers flag, aucun mot qui ne sort, juste les prunelles ancrées dans les siennes. A peine si elle entend –ou se soucie- de la question de John. Elle le remarque cependant déguerpir, sans doute pour lui récupérer une boisson au dosage douteux. En attendant, y’a qu’elle et flag. Lui et sa gueule d’idiot. Idiot trop séduisant pour qu’il soit innocent. Et voilà, ça commence. Il se fout de sa gueule ? Et le con, ça l’amuse. La mâchoire qui se serre, un pas en avant, menaçante, et surtout agacée. Prête à répliquer, et surtout l’envoyer chier mais la môme est stoppée dans son élan. Un John qui arrive au mauvais moment. Y’a que ses yeux qui font passer le message. Alors elle récupère le gobelet, tourne brièvement la tête vers lui. « Merci » une première gorgée de cette vodka bon marché. « à peine. On s’est croisé quelques fois. » sourire narquois qui s’adresse aux deux, comme si ces quelques rencontres ne représentaient rien. Certaines qu’elle n’oubliera en réalité jamais, d’autres avec seulement un sourire échangé, un sms envoyé. Mais elle ne se voit pas détailler quoique ce soit à John. Et sans doute cela plairait-il trop à flag de vanter ces quelques exploits. Alors la môme se rapproche, le corps à quelques centimètres de son sauveur d’un jour. « tu reparles de ces soirées, je te castre, hamberlin » murmure glissé au creux de l’oreille, les lippes qui frolent sa  joue alors qu’elle se recule doucement. John les fixe, interrogatif, et elle ne peut l’en blâmer. « vous m’expliquer ? » amusée, elle boit une nouvelle gorgée en haussant les épaules. « rien de très juteux, panique pas John » elle se moque gentiment et capte quelques regards, non loin d’eux. Pas de ceux qu’elle a l’habitude de récolter… quoique. Ceux là sont féminins, mais ne lui sont pas destinés. Elle détaille john, puis flag. Non, sans doute pas pour le premier. « t’as un fan club ? ou un faible pour les filles tout juste sorties du lycée ? »

_________________


   AND SHE'S BOLD
she is both, hellfire and holy water. and the flavor you taste depends on how you treat her
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flag Hamberlin

messages : 223
name : fernweh.
face + © : jcole © morrigan
multinicks : dempsie, wolfe
points : 302
age : twenty six.
♡ status : single, thank god.
work : delivery driver, nascar champion, cool kid.
home : somewhere i'll fit.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off (madd, birdy)

teenage wasteland (m/f) Empty
Message· · Sujet: Re: teenage wasteland (m/f) teenage wasteland (m/f) EmptyMer 11 Sep - 23:51


you'll see me hanging around on the edges of town
i could be bad for you, and honey don't think about chasing this girl around, i could be bad for you

@madd wilson

Madd, elle est de ces filles que l’on cherche à séduire. Que l’on veut à son bras en guise de trophée. Elle représente le fantasme de l’adolescent - la cheerleader au sourire un peu trop blanc et à la plastique irréprochable. La gamine populaire, insupportable et foutrement inaccessible. Sa démarche chaloupée transpire l’assurance. Les premières années se retournent, détaillent, critiquent, matent. Mais Madd, elle s’en balance, elle assume ; sa beauté, l’image qu’elle dégage. John est tombé dans le panneau, il s’est brûlé les ailes et face à ce sourire enjôleur, il rampe au sol, nullement rebuté à l’idée qu’elle le piétine de ses talons. Il s'éclipse dans la cuisine, désireux d’étancher ses envies d’ivresses alors que Flag, feint le désintérêt non loin de ses courbes enchanteresses. Il se permet d’ailleurs de la vanner, parce que c’est un con et parce qu’il sait qu’elle démarre au quart de tour. Elle et son tempérament de feu. C’est qu’il commence à la connaître la rouquine. Toutefois, il ne pensait pas que malgré les précédents évènements, elle reviendrait si rapidement dans son sillage. Le pilote a vu juste, à ses mots, l’insolente s’embrase avant d’être rabrouée par John et sa fâcheuse tendance à vouloir jouer les gentlemen de bas-étage. L’étudiant capte les regards, la tension qui s’émane de leurs deux êtres. Parce que ouais, depuis le départ, ça a toujours été électrique entre eux. « ouais, rien de bien important. » Hamberlin la toise s'enivrer de sa mauvaise vodka, un sourire plaqué sur ses lippes. L'incompréhension de John est d’autant plus risible que Madd lâche les chiens. Elle fait tomber les barrières en s’approchant dangereusement de la carrure du pilote. Ses lèvres se perdent par dessus son épaule avant de l’avertir de son puissant courroux. « je demande à voir. » Un clin d’oeil ponctue ses propos. Avec elle, Flag ne peut s'empêcher d’être dans la confrontation, dans la provocation. C’est plus fort que lui. « on s’est croisé quelques fois, rien de plus. » Il ne veut pas en dire davantage. Aussi, pour noyer le poisson, il termine son verre et fait mine de chercher son paquet de clopes dans le fond de ses poches. De son côté, Madd toise les invités avant lui lâcher une nouvelle vacherie. Fan club ? A ces mots, le môme relève le regard avant d’être happé par l’engouement de l’étudiant. « encore heureux qu’il a un fan club. » Sa main s’écrase sur son épaule. « avec un tel classement, j’espère qu’il ne s’en prive pas. » Hamberlin reste coi et face à lui, Madd hausse un sourcil, dubitative. « t’es sérieuse là ? » Guère étonné par ce soudain silence, Flag se remémore leurs précédentes conversations. Le jeune homme est toujours resté discret sur sa passion et la rouquine demeure la seule femme à ne pas avoir été mise au parfum. « flag, c’est un pilote. il a fait du rallye et aujourd’hui, il est dans les courses de nascar. j’espère qu’il s’en choppe de la meuf. il commence d’ailleurs à se faire un nom dans le milieu. » L’admiration se lit aisément dans le regard de John, mais de son côté, le rouquin se trouve vite lassé de la situation. Sa main plonge dans la poche arrière de son jean avant d’y ressortir son paquet de lucky strike. « j’vais m’en griller une, je reviens. »

_________________
i can't lie. i need a shot again, that sweet adrenaline. dead scared 'cause i'm fearless in the head. my sweet adrenaline.


Dernière édition par Flag Hamberlin le Dim 10 Nov - 10:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 462
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @gajah
multinicks : ezra
points : 572
age : 24 yo
♡ status : single

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | flag, neal, carter, birdy leo

teenage wasteland (m/f) Empty
Message· · Sujet: Re: teenage wasteland (m/f) teenage wasteland (m/f) EmptySam 14 Sep - 18:35


you'll see me hanging around on the edges of town
i could be bad for you, and honey don't think about chasing this girl around
i could be bad for you

@madd wilson

En se pointant ici, Madd ne s’imaginait pas tomber sur Flag. Bien deux ans maintenant qu’ils se connaissent, et se croisent en pointillés. Jamais bien assez. Sauf quand elle a appelé. Souvenirs flous et pourtant bien ancrés. Ça suffit à la déstabiliser quelques instants, mais pas encore assez pour calmer la tempête. Il sait comment la provoquer, comment l’exaspérer. Pas que, qu’elle se dit face à son foutu clin d’œil. Ça lui donne envie de le frapper, de répondre à ses provocations. Ça lui donne aussi envie de pousser ce foutu jeu à la con plus loin mais son regard est attrapé par ceux environnants. Elle hausse un sourcil, dubitative, peut-être un peu méprisante aussi. Y’a quelque chose qui la dérange là dedans, mais incapable de vraiment mettre le doigt dessus. Et si flag regarde autour d’eux, c’est leur ami commun qui répond. Pourtant la môme ne comprend rien. Classement de quoi ? Haussement d’épaules qui veut lui signifier que oui, elle est bien sérieuse. Elle n’a pas la moindre idée de ce dont il lui parle.

Pendant que John débite l’histoire de Flag, la rouquine ne le lâche pas des yeux. Elle entend bien ce qu’il lui dit, mais au fur et à mesure, elle tente de l’y imagine. Et c’est pas si difficile. Elle se souvient de cette soirée où ils se sont rencontrés. Soirée qu’elle aurait voulu oublier mais qu’elle ne peut effacer. Pilote. Ouais, ça a du sens. Et pas qu’un peu quand elle y repense. Pourtant, elle finit par hausser un sourcil en direction de John et finit par lever les yeux au ciel. Beaufland, John, beaufland… Mais elle se fait pas d’idée, Madd, elle se doute qu’elles doivent faire la queue. S’agglutiner comme des foutues groupies dans l’espoir de grappiller quelques secondes d’attention. En attendant, le pilote semble las, comme désintéressé de sa propre situation. Ses iris restent ancrés sur la silhouette délicieuse qui s’éloigne. C’est à peine si elle entend la suite de ce que dit john. Pas qu’elle s’en fout, en réalité, il la rend un peu plus curieuse de tout ce que flag ne lui a pas dit. Mais elle préfère de l’avoir sa bouche, quitte à lui à arracher. Elle se fout bien de l’admiration qu’il lui porte ou de ce qu’il embellit, alors quand il finit par se taire, c’est avec quelques mots murmurés à son oreille qu’elle prend congé.

De nouveau les talons claquent sur le parquet alors qu’elle se fraye un chemin au milieu des étudiants. Obligée d’en pousser quelques uns, de sourire à d’autres pour qu’ils s’écartent. Arrivée devant la porte-fenêtre, elle le voit, clope au bec. « on bouge les groupies » môme incendiaire qui ne laisse pas le choix. S’impose que ça plaise ou pas. Le groupe se dissout dans des murmures et des messes basses. Premières années blasées mais qui s‘écrasent rapidement. Le patio dégagé, Madd se retrouve face à Flag. La clope qu’il a entre les lèvres est rapidement subtilisée pour finir entre les siennes. Pas de demande, pas d’autorisation. Elle veut, elle prend, Madd. Elle tire dessus en silence sans le lâcher du regard. Y’a ce quelque chose au fond de ses prunelles, dans lequel elle se retrouve. Ce quelque chose d’hypnotisant. Putain, t’es dingue, Madd. « pourquoi t’as rien dit ? » silence qui se brise, la clope maintenant entre ses doigts fins. Elle s’approche encore un peu, sans doute trop. La rouquine n’est plus qu’à quelques centimètres du pilote, un sourire malicieux sur le coin des lèvres. « tu m’emmèneras ? » madd, elle se fout de la notoriété et de sa pseudo célébrité. C’est autre chose qui l’intéresse. L’adrénaline, le rush. Le sang qui pulse dans ses veines, toujours plus fort. Ce flippe particulier, celui qui fait se sentir en vie. « un de tes circuits ou peu importe. J’veux juste que tu conduises comme pendant tes courses. » qu’il la fasse vibrer et se réveiller. Doux paradoxe que de chercher à s’éveiller quand elle passe son temps à s’anesthésier à coup de tequila dégueu et de drogues en tout genre.


_________________


   AND SHE'S BOLD
she is both, hellfire and holy water. and the flavor you taste depends on how you treat her
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flag Hamberlin

messages : 223
name : fernweh.
face + © : jcole © morrigan
multinicks : dempsie, wolfe
points : 302
age : twenty six.
♡ status : single, thank god.
work : delivery driver, nascar champion, cool kid.
home : somewhere i'll fit.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off (madd, birdy)

teenage wasteland (m/f) Empty
Message· · Sujet: Re: teenage wasteland (m/f) teenage wasteland (m/f) EmptyMar 24 Sep - 22:20


you'll see me hanging around on the edges of town
i could be bad for you, and honey don't think about chasing this girl around, i could be bad for you

@madd wilson

Habituellement réceptif aux marques d’attentions, Flag se surprend à se lasser du comportement de John. C’est à croire qu’il l’invite pour gonfler sa côte de popularité. Les soirées de l’étudiant avaient toujours connu un franc succès mais depuis qu’il connaissait le pilote, la foule ne cessait de croître. Il avait même vendu un tour dans sa subaru en récompense d’un strip-tease intégral. Une première année avait relevé le défi, les yeux fermés. Sur le moment, ça l’avait amusé le môme, mais aujourd’hui, passer pour un animal de foire lui laisse un goût amer au fond de la gorge. Le regard fuyant, il cherche une échappatoire avant de se souvenir du paquet de clopes acheté à la petite épicerie du coin. A défaut de pouvoir se rouler un joint, c’est la nicotine qu’il choisit pour se flinguer les poumons. Un signe de tête et l’insolent prend congés non sans adresser un dernier regard à la rouquine. Madaline, putain … Toujours dans son sillage celle-là. A croire que c’est écrit. Il sait d’ailleurs qu’elle n’abandonnera pas la partie. Qu’aussitôt dehors, la furie ne tardera pas à le rejoindre. Sur son passage, les étudiants s’écartent, les sourires enjôleurs se font nombreux et rapidement, lorsqu’il s’adosse à la rambarde sous le patio, un petit groupe se forme autour de lui. Malheureusement, pour ces groupies, Flag n’est pas très bavard. Le môme s’empresse d’allumer sa clope et de la glisser entre ses lèvres - barrière futile qui ne le prive pas de sa langue à laquelle il se rattache ardemment. Une gamine ouvre la bouche, comme pour lancer un sujet de conversation, mais le claquement sec des talons sur le parquet stoppe son initiative. Ce rythme infernal annonce l’orage. Un sourire se dessine sur le visage du pilote et lorsqu’il lève les yeux, il repère Madd dans l’encadrement de la porte fenêtre. C’était presque trop facile. Délicieusement prévisible la panthère ... Sa bouche au rouge couture crache quelques saloperies et rapidement, les étudiants se dispersent dans le jardin ou au rez-de-chaussée. Détestée, admirée, elle demeure la reine de la soirée et lorsqu’elle parle, on s’exécute. Toujours silencieux, Flag tente de tirer sur sa clope mais la valkyrie lui subtilise non sans quitter son air supérieur et conquérant. Ils se toisent, durant de longues minutes et enfin, le couperet tombe. L’accusation vole. Comme s’il devait se justifier. Amusé par le toupet de son interlocutrice, Flag récupère sa cigarette avant de venir hausser les épaules avec détachement. « j’ai pas de comptes à te rendre. d’ailleurs, je ne me souviens pas que tu aies posé la question. » Il marque un point l’insolent. Il est vrai que leurs conversations ont toujours été rythmées par les défis et les provocations. Un vrai match de tennis entre deux têtes de mules. Alors, pour ne pas perdre la face, Madd joue de ses atouts. Sa plastique ne le laisse pas de marbre et la garce s’amuse de ses faiblesses - assez pour que ses courbes enchanteresses frôlent son athlétique carrure. Deuxième salve qui dépeint une Madaline avide de sensations. « t’emmener ? » En vrai petit con, Flag fait mine de ne pas comprendre. Pourtant, les désirs de la créature sont limpides. L’adrénaline, le myocarde qui implose sous l'accélération. Retrouver ce à quoi il l’a initié le temps d’une course. Parce qu’il l’avait vu son regard s’enflammer, il l’avait senti vriller à ses côtés. « c’est la vitesse qui te fait prendre ton pied ? tu marches à l’adrénaline ? mais madd … la dernière fois, c’était rien. tu sais pas de quoi tu parles. » Le pilote s’écarte, tire une nouvelle taffe avant de surenchérir. « pourquoi je devrais satisfaire ton caprice ? »

_________________
i can't lie. i need a shot again, that sweet adrenaline. dead scared 'cause i'm fearless in the head. my sweet adrenaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 462
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @gajah
multinicks : ezra
points : 572
age : 24 yo
♡ status : single

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | flag, neal, carter, birdy leo

teenage wasteland (m/f) Empty
Message· · Sujet: Re: teenage wasteland (m/f) teenage wasteland (m/f) EmptyVen 27 Sep - 18:47


you'll see me hanging around on the edges of town
i could be bad for you, and honey don't think about chasing this girl around
i could be bad for you

@flag hamberlin

Madd fait jamais dans la demi-mesure. Ni dans ses actions, ni dans ce qu’elle inspire aux autres. Reine un instant, putain le suivant. Adoré ou critiqué. Apprécié ou détesté. Admiré un jour, considérée comme barrée le prochain. Elle ne laisse pas indifférente, l’incendiaire. Et ce soir n’échappe pas à la règle. Le groupe se dissout, ne laissant plus que le pilote face à elle, un léger sourire sur les lippes. Il l’avait vu venir. Le bout de nicotine subtilisée, Wilson finit par briser le long silence. Pourtant, elle aurait bien pu rester là à le fixer, jusqu’à consumer la totalité de sa clope. Elle se rend compte qu’elle ne connait pas grand-chose de Flag, moins que certain(e)s, et paradoxalement, surement plus que d’autres aussi. Sa clope récupérée, il lui répond sans se démonter. C’est vrai qu’il n’a aucun compte à lui rendre, pourtant sembler être la dernière au courant la dérange un peu. Alors la môme se content de hausser les épaules. « tout le monde a l’air au courant » mais c’est vrai que parfois, madd, elle vit dans sa bulle. Non pas qu’elle souhaite oublier les autres, mais elle veut s’oublier elle et ses démons. Elle semble vivre dans une dimension bien lointaine, dominée par les quelques effets des substances qu’elle ingurgite. Elle a parfois essayé de s’en passer. En vain. Les cauchemars s’intensifient et les nuits deviennent encore plus difficiles.
Il marque quand même un point. Elle aurait pu lui demander. Entre deux vannes lancées à la volée. Mais ils ont toujours préféré se complaire dans leur connerie que dans un semblant de conversation sérieuse. Des provocations plus que des confidences. Des moqueries plus que de véritables questions. Et les rares fois où les choses ont été trop sérieuses, ils ont préféré mettre ça sous scellé.

Son corps à proximité du sien, ils se fixent encore quelques instants. Elle joue de ses charmes, de ces quelques atouts dont elle doute rarement –à défaut de douter des autres. Madaline, foutu tableau de contradictions, de masques et de murailles qui cachent une môme abimée ayant dû grandir trop vite. Mais elle est encore là, à enter de grappiller les moindres sensations pour se sentir en vie. Pour frissonner. Il répète comme s’il ne comprenait pas, et elle acquiesce d’un signe de tête. Elle se souvient bien trop de cette fois –de cette première fois- où ils se sont retrouvés dans l’habitacle de sa bagnole.  Des conditions qu’elle aurait préférées différentes, mais un sentiment et des frissons qu’elle n’avait pu nier. La vitesse, le danger… Tout ça l’avait fait vibrer, plus que le bon sens ne le permettrait. Et il le savait, il était là, avec elle. Mais lorsqu’il ouvre la bouche, la rouquine reste un peu décontenancée. Il s’écarte et elle se contente de le suivre du regard, malgré son envie de l’attraper par le bras pour le retenir.  « Un caprice ? » la môme hausse un sourcil, un peu surprise. « Visiblement j’suis pas la seule à pas savoir de quoi je parle. J’ai cru que tu me connaissais… Juste un peu. » Parce qu’il ne peut définitivement pas la connaitre plus que ça. Mais son attrait pour l’adrénaline, ce n’est un secret pour personne. Si certains pensent qu’elle avait parfois trop loin, d’autres la pensent complètement barrée. Aller toujours plus loin, jusqu’au jour où ce serait la fois de trop. « t’as quoi à perdre ? » à son tour de sortir une clope, le toisant quelques instants. « Peur de quoi ? Plus savoir conduire ? » elle tire sur sa cigarette, avant de renchérir, un sourire amusé et un peu moqueur sur le coin des lèvres « de la tentation ? » mais elle soupire, un peu agacée, paumée aussi, ne voyant pas franchement le problème de l’emmener avec lui. Elle lui demande un tour, pas un mariage. « j’te demande pas la lune. Tu veux quoi ? » et s’il reste sur ses positions, elle finira sans doute par aller voir ailleurs, sans doute. Il n’est surement pas le seul pilote de la région. Ou elle tentera d’assouvir ses envies d’adrénaline autrement. Ce serait pas la première fois mais le gout en serait surement différent.



_________________


   AND SHE'S BOLD
she is both, hellfire and holy water. and the flavor you taste depends on how you treat her
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flag Hamberlin

messages : 223
name : fernweh.
face + © : jcole © morrigan
multinicks : dempsie, wolfe
points : 302
age : twenty six.
♡ status : single, thank god.
work : delivery driver, nascar champion, cool kid.
home : somewhere i'll fit.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off (madd, birdy)

teenage wasteland (m/f) Empty
Message· · Sujet: Re: teenage wasteland (m/f) teenage wasteland (m/f) EmptyDim 10 Nov - 11:50


you'll see me hanging around on the edges of town
i could be bad for you, and honey don't think about chasing this girl around, i could be bad for you

@madd wilson

La reine des abeilles tente d’asseoir son pouvoir. L’échec est cuisant - devant elle, c’est un Flag non réceptif qui se tient de toute sa hauteur. Malgré les attaques venimeuses de l’insolente, le rouquin doit se rendre à l’évidence - il l’apprécie, c’est indéniable, mais son audace le laisse pantois. Madaline toise les étudiants qui évoluent autour d’eux et une moue déçue se dessine soudainement sur son joli visage. « tout le monde l’est ici. c’est pas faute d’avoir tenté de garder le secret. j’peux remercier John pour ça ... » Fait de contradictions, Flag jouit de son succès tout en subissant le poids de celui-ci. Un jour il se vante de ses chronos, le suivant, il serait prêt à s’enterrer six pieds sous terre ou à traverser le pays dans son camion pour éviter les questions et autres marques d’intérêt. Incompréhensible le môme … Incompréhensible et totalement largué. Un court silence s’installe entre les deux fauves et le pilote en profite pour porter son regard sur un point imaginaire, de l’autre côté de la palissade fraîchement peinte. Sa main se porte machinalement à ses lèvres et en véritable automate, il termine sa clope sans réellement prendre le temps de l’apprécier. Madd le fait marrer. Son interrogation résonne plutôt comme un reproche. Il est vrai que les deux jeunes gens n’avaient jamais pris le temps de parler … de manière profonde. Leurs échanges s'apparentaient à des rixes couplés à une putain de guerre d’égo. La preuve en images avec une rouquine qui s’assagit et qui lui roucoule de bien vouloir lui faire une place dans sa caisse. Tentatrice Madaline … Bien joué le coup des cils ‘papillon’ et du rapprochement physique, mais Flag est un petit peu plus complexe que ça.  « je te connais autant que tu penses me connaître …  » Il laisse sa phrase en suspens le môme, afin qu’elle synthétise les informations et qu’elle se rende compte du vide abyssal que représente leur relation. Le pilote préfère oublier les raisons qui l’ont amené à croiser le chemin de la belle. Cela ne veut pas dire qu’il regrette de l’avoir rencontré, elle. Elle est son short trop beaucoup trop court. Pourtant, Madd ne se démonte pas et face à lui, elle transforme l’échange en un réel combat de boxe. « laisse ma conduite en dehors de ça. t’es pas la première fille que j’amène sur un circuit. tu seras pas la dernière non plus. » Ses propos ne sont pas durs, seulement réalistes. Nullement prêt à vouloir vivre une quelconque relation, il expose simplement les faits - même s’il sait que la sauvageonne sera fortement piquée au vif par ceux-ci. Sa fierté est aussi démesurée que la sienne. « pour ce qui est de la tentation, je m'interroge après t’avoir vu à l’oeuvre. j’aurai clairement envie de te sauter et j’irai pas par quatre chemins. » Sans fards et sans aucune délicatesse - Hamberlin jette les dés d’une partie qui se voudra dangereusement délicieuse. Il annonce la couleur - désormais, la balle est dans le camp de l’allumeuse. « j’avais juste envie de t’emmerder. » Sa réponse, ni positive, ni négative, se perd dans l’immense sourire de bâtard qu’il lui offre. Amusé par ses propres conneries, il l’invite d’un signe de tête à rentrer dans la villa. « si tu m’aides à battre ce connard de John au beer-pong, peut-être que je céderai à ton caprice. deux tours sur un circuit, dans la caisse de ton choix ! deal ? »

_________________
i can't lie. i need a shot again, that sweet adrenaline. dead scared 'cause i'm fearless in the head. my sweet adrenaline.


Dernière édition par Flag Hamberlin le Dim 10 Nov - 17:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 462
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @gajah
multinicks : ezra
points : 572
age : 24 yo
♡ status : single

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | flag, neal, carter, birdy leo

teenage wasteland (m/f) Empty
Message· · Sujet: Re: teenage wasteland (m/f) teenage wasteland (m/f) EmptyDim 10 Nov - 15:32


you'll see me hanging around on the edges of town
i could be bad for you, and honey don't think about chasing this girl around
i could be bad for you

@flag hamberlin

Elle lève les yeux au ciel, soupire. Le sous-entendu n’est clairement pas difficile à comprendre. Il ne la connait pas et la réciproque est tout autant valable. Seulement la façon dont il lui sort ça reste un peu coincée, sans qu’elle n’arrive à réellement déterminer pourquoi. « compris. » elle détourne brièvement le regard. Elle en a vu d’autres, qu’elle se dit. Il en faudrait plus pour qu’elle se démonte. Qu’un con de plus, qu’elle tente de se dire, à l’égo étouffant. Si seulement.
Pourtant la réponse qui fuse la fait se crisper. Elle grimace, Madd. Y’a pas à dire, Flag ait y faire pour la foutre sur les nerfs. Il sait s’y prendre pour l’exaspérer et la faire se sentir… comme une parmi les autres. Rien de plus. Juste un cul. Juste une conne qui ne se différenciera pas de la masse. « c’est bon ? T’as fini ? J’suis pas une de tes foutues groupies, au cas où tu l’aurais oublié » c’est l’adrénaline dont elle a besoin. Peut-être bien un peu –sans qu’elle le reconnaisse- retrouver ses sensations avec lui. Mais elle y voyait un véritable intérêt. Elle ne se voyait pas comme ses filles tout juste sorties du lycée qui lui tournaient autour sous prétexte de son statut de célébrité locale. Mais cette fois, elle reste figée face à ses mots. L'impression de se prendre une douche froide. Ou une claque en pleine tronche. Peu importe, le résultat est le même, et ça fait mal. Désagréable sentiment qui ramènent de vieux souvenirs qu’elle espérait enterrée. Putain d’impression de ne pas être maitre de son propre corps. Pas vraiment. Qu’un foutu bout de viande, juste là pour donner envie. Un corps à sauter et à dégager. Rien de plus qu’un moment de plaisir, qu’il aurait pu échanger avec un autre. Rien de plus, rien de moins. Pas même un semblant de délicatesse. Elle devait pourtant l’avouer, Flag avait ce truc qui l’attirait, sans doute un peu trop… mais la froideur de ses mots ne la laissent pas indifférente. La rouquine a toujours assumé ses choix, sa vie sexuelle plus que débridée, la réputation qui s’en suivait, parce que les gens ne pouvaient pas s’empêcher de parler… ou de déformer. Mais elle décidait. Elle contrôlait. Ses relations, les mecs qu’elle se tapait… elle dégageait les plus arrogants et ceux qui lui sortaient par les yeux. Elle prenait un malin plaisir à éconduire ceux qui lui manquaient de respect. Et pendant ce bref instant, flag venait de réussir à se sentir mal. « on peut pas te reprocher ta franchise » c’était le moins que l’on puisse dire. Mais Madd, elle a se nœud dans la gorge qui l’empêche d’avoir sa répartie habituelle. S’il ne la connait pas –comme il le lui a fait remarquer- il a parfaitement su la toucher là où c’était sensible. « félicitations, mission accomplie. Avec le titre de connard du mois en prime » qu’elle lache, sans l’ombre d’un sourire avant d’écouter sa proposition. « Comme tu veux » à peine emballée qu’elle a déjà tourné les talons pour rejoindre l’intérieur de la maison. Une ou deux personnes poussées sans qu’elle ne s’en rende franchement compte, encore perdue dans ce semblant de conversation qu’ils viennent d’avoir. Elle soupire, Madd, attrape la bouteille de whisky des mains d’une fille qui était sans doute bien trop jeune pour boire. Aucun doute qu’elle passait partout sans être contrôlée avec son physique. Et ce soir, elle pourrait sans doute remercier Madd de ne pas se foutre minable avant l’âge légal. Arrivée dans ce qui semble être la salle à manger, les gobelets étaient déjà en place. Madd se place d’un côté de la table, suivie du sourire un peu béat de john en les voyant rejoindre de nouveau la partie. Un contraste saisissant fac aux traits bien moins joyeux de la rouquine. La bouteille portée à ses lèvres, elle voit Flag se tenir à côté d’elle, et une étudiante inconnue se placer non loin de leur hôte, avec qui elle faisait sans doute équipe. « prêts ? » qu’il lache à leur égard. Une autre gorgée de whisky avant de poser la bouteille non loin, un semblant de sourire sur le coin des lèvres. « tu vas te faire laminer, john. A tes risques et périls. »




_________________


   AND SHE'S BOLD
she is both, hellfire and holy water. and the flavor you taste depends on how you treat her
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flag Hamberlin

messages : 223
name : fernweh.
face + © : jcole © morrigan
multinicks : dempsie, wolfe
points : 302
age : twenty six.
♡ status : single, thank god.
work : delivery driver, nascar champion, cool kid.
home : somewhere i'll fit.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off (madd, birdy)

teenage wasteland (m/f) Empty
Message· · Sujet: Re: teenage wasteland (m/f) teenage wasteland (m/f) EmptyDim 10 Nov - 17:58


you'll see me hanging around on the edges of town
i could be bad for you, and honey don't think about chasing this girl around, i could be bad for you

@madd wilson

Sa franchise lui est souvent reprochée, son manque de tact et de délicatesse également, mais c’est pas pour autant que Flag compte changer. Le visage de la poupée se referme et elle lui balance à la figure qu’elle ne ressemble en rien à ses groupies. « encore heureux ! » Non, Madd, elle est bien au-delà de ça. Son caractère de lionne la permet de se différencier de la masse et ainsi de devenir un réel challenge pour le pilote. La môme ne se laisse pas faire, elle suit ses propres règles, provoque la chance et surtout, elle n’hésite pas à le renvoyer dans ses buts. Et ça, ça l’interpelle le caïd. Qu’on lui dise non … Madaline reste un mystère pour lui, qui a néanmoins su aiguiser son intérêt. « je te retourne le compliment. » Parce qu’elle a la langue bien pendue, l’insolente. Aussi, il ne se formalise pas lorsqu’elle le traite de connard. « c’est mérité. » La proposition faite n’emballe pas vraiment l’américaine qui pénètre toutefois dans la villa. Flag sur ses talons, le voyou glisse une main dans le creux de ses reins et s’approche de son visage pour une confidence qu’elle seule peut entendre. « tire pas la gueule redhead. si je t’ai vexé, je suis sûr que tu trouveras une belle occasion pour te venger. » Sans rancune. Clin d’oeil malicieux et sourire qui étire ses lippes, il la pousse un peu plus vers la salle à manger, l’écartant prestement d’une silhouette masculine qu’elle manque de bousculer. La sirène arrache une bouteille de whisky des mains d’une convive et c’est la tête haute (non sans quelques gorgées) qu’elle fait son apparition dans la pièce. L’effet qu’elle procure à John est risible et le pilote ne peut s’empêcher, d’une oeillade, de mettre mal à l’aise son ami. Il tente d’ailleurs de l’inviter dans son équipe mais Hamberlin impose son autorité. « elle reste avec moi ! » Madd s’encanaille d’une nouvelle gorgée ambrée alors que Flag préfère le goût industriel d’une boisson énergisante. Les jeux sont faits. La balle de ping-pong entre ses doigts manucurés, la rouquine toise l’hôte, prête à en découdre. C’est d’ailleurs à elle de commencer. Le premier tir est parfait, puisque celui-ci arrive directement dans un verre concurrent. Des cris s’élèvent et rapidement, des supporters rejoignent les deux équipes. « la chance du débutant ! » « n’y crois pas trop, elle va te mater ! » John avale son premier verre d’un cul sec. Galant, il laisse sa partenaire lancer leur première balle qui égalise les scores, d’un rebond. L’inconnue fait mine de lancer un baiser à Flag alors que celui-ci descend son verre à une vitesse à peine croyable. Les invités y vont de leurs pronostics et un étudiant affuble l’équipe des deux rouquins du pseudo “rose” en référence à la fleur qui orne le crop-top de Madd. L’ambiance est bon enfant, couplée par une bande sonore des années 90. Lorsque la lionne marque un nouveau point, l’insolent la congratule d’un immense sourire et d’une main ferme qui vient possessivement enserrer sa nuque gracile. John ne voit pas l’embrassade d’un bon oeil qui égalise les points et oblige l’objet de ses convoitises à boire d’un nouveau cul sec. S’il souhaite la voir ivre, son initiative est avortée par le jeu expert des deux rouquins. La blonde, hilare, finit sous la table, son tee-shirt en moins et l’hôte a de plus en plus de mal à tirer droit. L’équipe rose, portée par le jeu de Madd, se retrouve à un point de la victoire. Le regard quelque peu embué par l’alcool et la fumée des joints, Hamberlin s’empare de la balle colorée qu’il tend à sa partenaire. « babe, fais-nous honneur ! » Premier surnom qu’il lui octroie, sans réellement le vouloir. Sans réellement maîtriser la situation.

_________________
i can't lie. i need a shot again, that sweet adrenaline. dead scared 'cause i'm fearless in the head. my sweet adrenaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madd Wilson

messages : 462
name : all souls (maryne)
face + © : abbey cowen — @gajah
multinicks : ezra
points : 572
age : 24 yo
♡ status : single

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | flag, neal, carter, birdy leo

teenage wasteland (m/f) Empty
Message· · Sujet: Re: teenage wasteland (m/f) teenage wasteland (m/f) EmptyDim 10 Nov - 21:00


you'll see me hanging around on the edges of town
i could be bad for you, and honey don't think about chasing this girl around
i could be bad for you

@flag hamberlin

Remontée et bien plus fermée que lorsqu’elle a mis les pieds sur le patio, Madd se fige quelque peu lorsqu’elle sent la main de Flag dans le creux de ses reins. Il se paie sa tête ? L’impression qu’il fait tout pour la rendre complètement chèvre. « Si ?! » elle soupire prend sur elle pour ne pas l’envoyer chier et le laisser seule avec sa foutue partie de beer-pong. La soirée avait pourtant pas trop mal commencé. « mais ça tu peux en être certain. » c’était une promesse. Elle lui ferait comprendre à quel point son commentaire était aussi déplacé que blessant. Surtout blessant, d’ailleurs. Mais elle continue son chemin, guidée par le pilote qui lui fait esquiver quelques personnes dans son humeur bulldozer. Ce n’était pas son clin d’œil et son sourire de charmeur qui allaient la détendre en dix secondes.
Si dans la tête de la môme le choix d’équipe était déjà de par la proposition de Flag –à laquelle elle n’avait finalement montré que peu d’intérêt- John semblait voir les choses différemment. C’était sans compter sur le pilote qui essayait dieu sait quelle fierté masculine. Bah voyons. Elle reste silencieuse, joue avec la balle colorée entre ses doigts, attendant que tout le monde soit en place, et que leur hôte la mette un peu veilleuse. Si le beer-pong était plus considéré comme une activité occasionnelle par certains, il avait été élevé au rang de sport avec de véritables compétitions à la con –mais tout de même sérieuses- lorsqu’elle avait été à l’université.
La première balle est lancée, et le résultat sans appel. Premier verre cul sec pour John qui ne donne que peu de crédit au tir de la rousse. Pourtant, elle affiche un sourire en coin, amusé, à se moquer gentiment de le voir la sous-estimer. A leur tour, et Madd manque de voir rouge lorsqu’elle voit la coéquipière faire une œillade –accompagné d’un baiser volant- à Flag. Forte envie de lui envoyer la balle dans la tronche plus que dans le verre, mais ce serait le faire perdre un tour… et l’impact de la balle dans son crâne vide ne serait pas assez fort, alors elle se ravise, tente de se concentrer sur leur jeu, qu’elle ne tient pas à perdre. Doucement, mais surement la rousse incendiaire se détend. A cause de l’alcool, de l’ambiance, ou de cette rose sur son top, prise comme emblème. Ou bien parce que même l’attitude de flag commence à ne plus l’exaspérer.  Les encouragements s’intensifient au fur et à mesure que le jeu à l’avance, et l’état d’ébriété de chacun avec. La môme avec John manque de finir à terre tant elle ne tient plus sur ses jambes, et madd doit reconnaitre que ça, ça l’amuse fortement. Elle est même détendue sous la main possessive de flag qui se pose sur sa nuque. Elle se rapproche, portée par le jeu et l’euphorie ambiante, laisse même un bras enserrer brièvement sa taille avant de se replacer face à la table. Plus qu’un point. Un foutu point. Elle attrape la balle de ping-pong entre la main de flag avant de se stopper. Le myocarde qui semble être en plein montagne russe fait une chute vertigineuse. « babe ? » elle reste figée un bref, un peu sur le cul… Trop surprise pour sortir quoi que ce soit d’autre. C’est les cris d’encouragement autour qui la ramènent à la réalité. Les yeux rivés sur Flag, elle finit par hausser un sourcil. « t’as trop bu ? » mais elle se tourne pour lancer la balle. Jackpot. la balle atterrit de justesse dans le dernier verre. Dans l’euphorie, et sous les acclamations elle se tourne vivement, atterrit dans les bras de flag qu’elle enlace sans retenue avant de reculer, réalisant son geste. « hm. Dis rien. » Elle se tourne vers john, léger clin d’œil un peu moqueur « la chance des débutants, c’était ça ? » pas sûr qu’il capte grand-chose vu le nombre de verre qu’il s’est enfilé, mais ça la fait rire madd –elle aussi un peu portée par l’alcool. Et une nouvelle fois, elle se tourne vers le pilote. « Elle est où ma bouteille ? » envolée. Disparue. Sans doute descendue par un des nombreux étudiants. Tant pis. « t’auras un deal à respecter, hamberlin. même si t'es qu'un con » parce qu'elle l'a encore un peu en travers. Presque. L'alcool et ce jeu débile ont sans aucun doute aidé à la faire sourire. Lui aussi, sans doute un peu.



_________________


   AND SHE'S BOLD
she is both, hellfire and holy water. and the flavor you taste depends on how you treat her
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




teenage wasteland (m/f) Empty
Message· · Sujet: Re: teenage wasteland (m/f) teenage wasteland (m/f) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
teenage wasteland (m/f)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: