hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 Les sujets de la première saison qui sont encore dans
la partie flashback et qui n'ont pas reçu de réponses depuis
un certain temps ont été archivés. Pour les autres, vous avez
encore un mois (jusqu'à la prochaine maintenance) pour les
clôturer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 date night (emna)

Aller en bas 

Steve Taylor

messages : 109
name : phyla
face + © : dan stevens + ©olivia/carolcorps (gifs: damstevens )
points : 71
age : 35 years old
♡ status : happily (?) married
work : financial advisor
home : ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

date night (emna) Empty
Message· · Sujet: date night (emna) date night (emna) EmptyLun 9 Sep - 14:58



Steve était enfin parvenu à faire en sorte que Jihène s'endorme. Sa fille était une pipelette, et avant, il pensait qu'il s'agissait là d'une stratégie pour repousser l'heure du coucher, mais il s'était avéré qu'elle aimait simplement parler de tout et de rien. Gabriel, lui, grandissait de plus en plus et n'avait plus besoin d'une histoire afin de s'endormir. Steve se contentait simplement de vérifier si tout allait bien avant d'aller jeter un œil sur sa petite fille qui, elle non plus, se trouvait désormais trop vieille pour les histoires du soir - cela avait blessé Steve légèrement, soit dit en passant. Mais dix minutes plus tard, Jihène était encore en train de lui parler et il n'avait tout simplement pas envie de lui demander de se taire et de dormir. Peut-être que se montrer plus ferme était ce qu'il fallait mais il n'y arrivait tout simplement pas. Il déposa un baiser sur le front de sa fille avant de se lever doucement et de partir.
Steve se dirigea ensuite vers la cuisine, où l'odeur des lasagnes était encore très présente. « Notre fille a encore changé d'avis sur son déguisement pour halloween, pas impossible qu'elle change encore d'ici là. » Fit-il amusé en se dirigeant vers sa femme, posant les mains sur ses hanches et déposant un baiser dans son cou. Steve lui prit le torchon des mains, « Pas de vaisselle ce soir, je la ferais demain. Parole de scout. » Il n'avait, bien évidemment, jamais été chez les scouts, mais il fit tout de même le salut des scouts comme pour lui prouver qu'il ferait bien cette fichue vaisselle demain. Steve se mit à sourire à sa femme « On pourrait se poser devant la télé et boire un verre » Il marqua une pause «... Ou une tisane. » Rien de honteux à préférer une bonne tisane à un verre de vin, même s'il avait l'impression d'avoir une cinquantaine d'années et non la trentaine. « Je t'avais dit que c'était une vie d'aventure qui t'attendait avec moi. »  Lança-t-il en souriant, attrapant la main d'Emna. Même s'il avait dit ça sur le ton de la plaisanterie, Steve n'avait de cesse de penser qu'il n'offrait pas la vie qu'elle méritait. Emna était une femme exceptionnelle qui méritait une vie qui l'était tout autant. Il était quasiment certain qu'elle était heureuse, mais une part de lui n'arrêtait pas de se dire qu'il était trop ennuyeux pour elle.
Il tâcha de chasser cette idée de son esprit en entraînant Emna dans le salon « C'était comment ta journée? » Steve adorait passer des moments en tête à tête avec sa femme plus que tout, mais ce soir il avait une idée derrière la tête cette fois mais attendait le bon moment avant de lui en parler

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Emna Taylor

messages : 785
name : olivia (carolcorps)
face + © : zoe kravitz | @romie — @tumblr/gabrielle aplin
multinicks : alma ⋅ inej ⋅ sofia ⋅ etta ⋅ callum ⋅ reggie ⋅ georgie ⋅ leslie ⋅ maeve ⋅ archie.
points : 77
age : [ 27|03 ] thirty two years old.
♡ status : married and mother of two.
work : nurse — director of a help center and shelter for battered women
home : a cosy little cottage on ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) - off (roxcy, ezra, eckart&sally, steve)

date night (emna) Empty
Message· · Sujet: Re: date night (emna) date night (emna) EmptyJeu 12 Sep - 9:18

Épuisée de sa journée Emna s’était tout de même dévouée pour faire la vaisselle pendant que Steve couchait les petits. Tout deux avaient développé depuis le temps un système de roulement, chacun s’occupait à son tour du couché des enfants et si Emna s’en occupait le plus souvent dès qu’elle n’était pas de garde, mais les petits aimaient bien trop leurs moments privilégiés avec leur père pour qu’elle ne se permette de les remettre en cause. Elle déposa un baiser sur les lèvres de son mari avant et fit d’énormes câlins aux enfants avant de les laisser monter dans les chambres tandis qu’elle s’occupait de débarrasser. Cela ne la dérangeait pas le moins du monde, cela avait même tendance à le détendre. Ce n’était pas pour autant une petite fée du logis, bien que très attentive à son intérieur, mais elle ne trouvait pas ces taches rébarbatives, au contraire. Loin du brouhaha du centre, de la clinique. Loin des cris de ses enfants qu’elle adorait mais qui pouvaient être vite épuisant, se retrouver au calme dans sa cuisine était un moment de détente pour la mère de famille qui vivait à mille à l’heure. Distraitement elle avait commencé à faire la vaisselle, prenant soin de ne rien casser comme elle en avait parfois l’habitude. Quelques minutes plus tard à peine, Steve réapparaissait près d’elle. « En voilà autre chose. » s’amusa-t-elle d’abord avant de réaliser que cela risquait fortement de compliquer la confection du dit costume. « Et c’est quoi cette fois? Le 20 septembre c’est la dernière date je lui ai déjà dis. Après ça on s’attaque à la confection des costumes sinon on ne sera jamais prêts. » fit-elle presque inquiète. C’est qu’Halloween était très important pour la mère de famille. Une fête pour laquelle elle donnait toute son énergie comme pour noël. Les fins d’années représentaient beaucoup pour elle qui se consacrait corps et âme à la réussite de ses fêtes pour ses enfants et sa famille. Elle voulait que tous aient de bons souvenirs en famille, des moments à se rappeler lorsqu’ils seraient plus grands. C’était aussi un moment de partage avec son mari, tout deux mettant beaucoup d’entrain à la réussite des fêtes de fin d’année. « Ça ne me dérange pas de la faire tu sais, mais c’est proposé si gentiment. » un petit sourire au coin des lèvres et elle se retournait vers lui déposant ses mains sur son torse pour finalement se hisser sur la pointe des pieds et déposer un baiser sur ses lèvres. C’était pour des petits rien comme celui-ci qu’elle ne faisait que l’aimer chaque jour un peu plus. Peut être certains aspiraient-ils a une vie rocambolesque pleine de nouvelles aventures, mais elle n’aspirait qu’à une chose. Un bonheur en famille et elle l’avait trouvé auprès de Steve. « Je vote pour la tisane. » Emna évitait l’alcool comme elle évitait toute tentation susceptible de raviver le moindre symptôme d’addiction quelqu’il soit. De plus rien de mieux pour se détendre qu’une bonne tisane. « Crois le ou non mais c’est totalement le genre d’aventures dont je rêvais. » et c’était la stricte vérité. La jeune femme s’éloigna à contre cœur de son mari pour tirer un mug depuis le meuble au dessus de la plaque, avant d’allumer la bouilloire et de dégoter un premier sachet de tisane. « Et pour toi ce sera quoi? » l’interrogea-t-elle tout en s’affairant dans la cuisine, en profitant pour débarrasser une chose ou deux qui trainait encore. « Longue! Je suis passée au centre ce matin, j’ai encore fais la connaissance d’une pauvre jeune femme. C’est affairant tout les cas que l’on peut rencontrer par jour. » c’était un constat qu’elle avait pu faire amèrement au fil des années. A croire que si son centre pouvait aider certaines femmes, non seulement il n’évitait en rien les premiers et centaines de coups, pas plus qu’il ne les sauvait toutes. Parfois Emna avait l’impression de faire tout cela pour rien, que cela ne menait à rien. Peut être était-ce peine perdue, songea-t-elle tristement. « Et toi, ta journée? » s’enquit-elle alors toujours curieuse de connaître le quotidien de son mari.

_________________

there used to be an empty space, a photograph without a face but with your presence and your grace, everything falls into place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Steve Taylor

messages : 109
name : phyla
face + © : dan stevens + ©olivia/carolcorps (gifs: damstevens )
points : 71
age : 35 years old
♡ status : happily (?) married
work : financial advisor
home : ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

date night (emna) Empty
Message· · Sujet: Re: date night (emna) date night (emna) EmptyJeu 12 Sep - 22:11



Halloween était une affaire très sérieuse chez les Taylor et elle l'était sans doute encore plus pour Emna et Steve qui tenaient absolument à ce que leurs enfants s'amusent. Bon, Emna s'investissait tout de même un peu plus puisque c'était elle qui confectionnait les costumes. Le rôle de Steve était tout de même plus facile : il achetait les bonbons, accompagnait les enfants afin qu'il puisse faire du porte à porte et... c'était à peu près tout. Bon, il gérait aussi les disputes entre les enfants quand il était temps de se mettre d'accord sur les costumes ou de trier les bonbons qu'ils avaient récoltés durant le soir d'halloween. Et ce n'était pas aussi facile que ça en avait l'air. « Elle voudrait être Jasmine depuis qu'elle à revu Aladdin. » Techniquement, il l'avait également revu lui aussi puisqu'il semblait incapable de ne pas regarder quand ses enfants regardaient un Disney. « La bonne nouvelle c'est qu'on reste sur le registre des princesses. Mais le problème c'est que Gabriel commence à s'agacer étant donné que lui à déjà choisi son costume. » Steve poussa un soupir « Je crois que Jihène est jalouse parce que, tu vois sa copine Tina? Sa mère lui a apparemment commandé un super costume sur internet et... » Steve hésita à raconter la suite, ne voulant pas blesser Emna. « Nos enfants sont en train de grandir. »
Steve fit un sourire à sa femme avant de jeter le torchon par dessus son épaule. Il le ramasserait, bien évidemment, mais il avait envie de l'amuser un peu. « Tu rêvais vraiment de finir ta soirée avec une tisane et un mec comme moi ou tu tente de ma rassurer? » Il n'avait jamais été le genre à sortir tous les soirs, préférant le confort plutôt que les soirées trop bruyantes ou personne ne peut s'entendre parler. C'était d'ailleurs lors d'une soirée dans un bar qu'il avait rencontré sa future femme... peut-être que sortir n'était pas si mal après tout. « Tisane. Tu sais celui qui s'appelle Jardin des tentations...» Il se mit à rire légèrement, se rappelant qu'il avait choisi d'acheter cette tisane uniquement pour le nom. Et puis ça donnait un air romantique à cette soirée, non? « Viens-là » fit-il en la serrant dans ses bras « Je suis fier de toi. Tu fait une différence avec ce centre, tu le sais ça hein? » Steve déposa un baiser sur son front. « Ma journée? Chiante. Enfin, j'ai réparé la machine à café et depuis je suis quasiment un dieu. » Il y avait bien ce sujet qu'il avait envie d'aborder avec elle mais il sentait que ce n'était pas encore le bon moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Emna Taylor

messages : 785
name : olivia (carolcorps)
face + © : zoe kravitz | @romie — @tumblr/gabrielle aplin
multinicks : alma ⋅ inej ⋅ sofia ⋅ etta ⋅ callum ⋅ reggie ⋅ georgie ⋅ leslie ⋅ maeve ⋅ archie.
points : 77
age : [ 27|03 ] thirty two years old.
♡ status : married and mother of two.
work : nurse — director of a help center and shelter for battered women
home : a cosy little cottage on ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) - off (roxcy, ezra, eckart&sally, steve)

date night (emna) Empty
Message· · Sujet: Re: date night (emna) date night (emna) EmptyLun 16 Sep - 9:49

La jeune mère de famille poussa un long soupire d’exaspération en entendant le nouveau choix de sa fille. Ce ne serait pas le costume le plus aisé à confectionner mais elle saurait faire l’effort si tel était son souhait, encore fallait-il qu’elle reste fixée sur cette décision. La fillette était d’un tempérament indécise, toujours hésitante, oscillant entre ci et ça. Elle se la représentait souvent adolescente le matin lorsqu’il faudrait choisir ses vêtements, ou pire encore lors de grandes décisions à prendre dans sa vie. Et cette passionnée d’astrologie s’imaginait qu’il s’agissait certainement de son côté gémeaux. Des éternels insatisfaits à l’esprit vif et fonctionnant sans cesse. « Va pour Jasmine alors en espérant que cette fois soit la bonne. En attendant plus de Disney. » fit-elle en pointant un doigt faussement accusateur vers lui, un petit sourire au coin des lèvres. Mais la petite moue gênée de Steve en disait long sur ce qui l’attendait ensuite. Vraisemblablement il n’en avait pas terminé avec ces histoires de costumes et elle en redoutait la suite. Au moins Gabriel était toujours sûr de lui, c’était au moins ça de gagné. C’était d’avantage cette histoire de costume commandé sur internet qui eu le don de lui faire perdre son sourire. Vexée, Emna détourna le regard un instant. Apparement personne ne jugeait ses créations comme assez dignes d’être portés et vu l’énergie qu’elle avait mise dans les préparatifs des précédents Halloween, la jeune femme se sentait désormais stupide. Ses efforts réduits à des tenues pas assez jolis aux yeux de sa famille. « On en a pas vraiment les moyens, mais je regarderai ce que je trouve. Quoique je trouve elle n’aura que ça, interdiction de changer d’avis sinon elle passera Halloween ici. Pas de costume, pas de quête, pas de friandises. Elle est beaucoup trop capricieuse ces temps-ci. » Si elle était patiente, en revanche elle ne supportait pas les dernière petites exigences de sa fille qui avait cette fâcheuse tendance à en demander trop ces derniers temps. Qu’à cela ne tienne, mais Emna n’était pas du genre à abdiquer facilement devant la moue adorable de sa fille. Femme décidée et de caractère, elle ne laisserait jamais une enfant faire la loi. Elle qui avait vécu à la rue, n’avait plus la folie des grandeurs et espérait inculquer cet humilité à ses enfants. Après tout ce qu’elle avait eu à faire pour remonter la pente, elle n’irait pas se salir les mains une nouvelle fois, surtout pas pour si peu. Légèrement remontée, Emna se radoucit face au sourire de Steve. Peut être était-elle trop intransigeante -sans doute- mais son mari était toujours capable d’apaiser ses humeurs et lui rendre le sourire. « Un mec comme toi? J’aimerai que tu prennes conscience de ta valeur mon amour. Il n’y a pas une seule seconde où je ne me suis pas sentie chanceuse de vivre près de toi. » elle détestait de voir à quel point il pouvait se déprécier, toujours persuadé qu’il n’offrait pas à Emna ce qu’elle méritait. Regrettant de ne pouvoir donner plus, là où la jeune femme n’aurait jamais pu rêver à mieux que ce qu’elle vivait auprès de lui. « Et après une journée comme celle-ci, tout ce que je veux c’est passer ma soirée dans tes bras. » il n’y avait pas meilleur endroit au monde selon elle, sauf peut être auprès de ses enfants. Lorsqu’ils ouvraient grand leurs petits bras pour la retenir dans leur étreinte. La jeune femme sourit à la requête de son mari, du moins en entendant le nom de cette nouvelle tisane. « Excellent choix. » fit-elle de sa voix suave et lui offrant un petit clin d’oeil avant de s’exécuter et le rejoindre. Emna se blottit dans ses bras, se lovant tout contre lui, sa tête au creux de son cou, ses bras autour de sa taille pour l’empêcher de s’éloigner ne serait-ce que d’un millimètre. « Parfois j’ai quelques doutes. Quand je vois toutes les femmes qui passent cette porte, si je compte celle qui ont trop peur pour essayer. J’ai l’impression que jamais ça ne prendra fin. » Elle n’espérait pas voir ces violences cesser uniquement grâce à elle, mais elle avait l’espoir de faire une réelle différence. Aujourd’hui, elle n’était plus certaine d’y parvenir. « Voyez vous ça! » la belle pouffa de rire avant de reprendre. « Ils sont assez bêtes pour ne pas avoir réalisé tout ce temps que tu étais un dieu? Quel bande d’imbéciles. » depuis une moment maintenant, Emna avait remarqué que son mari avait tendance à s’ennuyer à son travail. Ils en avaient parlé quelques fois mais n’avaient pas encore trouvé de solution à ce problème. Pas qu’elle sache du moins.

_________________

there used to be an empty space, a photograph without a face but with your presence and your grace, everything falls into place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Steve Taylor

messages : 109
name : phyla
face + © : dan stevens + ©olivia/carolcorps (gifs: damstevens )
points : 71
age : 35 years old
♡ status : happily (?) married
work : financial advisor
home : ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

date night (emna) Empty
Message· · Sujet: Re: date night (emna) date night (emna) EmptyMer 18 Sep - 22:15

Plus de Disney? Steve était sans doute plus contrarié par cette décision que les enfants allaient l'être lorsqu'il leur annoncerait ça. Pour l'heure, il voyait bien qu'il venait de contrarier Emna avec cette histoire. « Tu veux vraiment la priver d'halloween? » Il fronça les sourcils face à cette décision qu'il trouvait un peu extrême. Mais il est vrai que Steve avait toujours était plus cool avec les punitions. Il n'aimait pas devoir punir les enfants et essayait toujours de négocier avec eux plutôt que de les priver de télévision. Emna était plus stricte, ce qui n'était pas une mauvaise chose car, au final, ils arrivaient à trouver le bon équilibre tous les deux. « Elle veux juste faire comme sa copine, ça ne veut pas dire qu'elle n'apprécie pas ce que tu fait. Ca va lui passer et elle sera ravie du costume qu'elle aura. Je dirais qu'elle a le caractère de sa mère » fit-il en plaisantant, tout en faisant attention à ne pas recevoir un coup de torchon en pleine face. Steve laisserait tout passer à ses enfants, leur dire non lui brisait le coeur et ils savaient y faire pour le faire céder. Il n'avait absolument aucune volonté face à ses petits anges. Mais un jour il devrait se montrer plus ferme et il le voyait chaque jour lorsqu'ils faisaient des caprices ou qu'ils refusaient de passer plus de temps que nécessaire avec lui et Emna. Il redoutait l'adolescence à cause de ces foutus téléfilms qu'il regardait parfois le dimanche. Il n'en parlait pas avec Emna, ne voulant pas lui rappeler sa propre adolescence difficile. « C'est juste que j'ai promis de tout faire pour te rendre heureuse. Pour vous rendre heureux tous les trois. Je veux être certain que je ne me plante pas. » Steve avait toujours était rongé par l'angoisse de ne pas être assez bien, par la peur de ne pas être aimé ou de ne pas faire assez bien. Il était loin d'avoir eu une enfance malheureuse et il n'avait jamais été en manque d'affection mais il s'était toujours comparé à sa soeur et avait la sensation de n'être qu'une pâle copie de l'originale. Emna était également une femme avec énormément de caractère, il trouvait toujours incroyable qu'elle se soit intéressé à lui d'ailleurs. « Je peux te louer mes bras pour la soirée. » Il marqua une pause avant de secouer sa tête « Ca sonnait tellement mieux dans ma tête. » Il se mit à l'écouter attentivement tout en la gardant dans ses bras. Sa femme s'était lancée dans un projet qui le rendait fier un peu plus chaque jour. Elle qui continuait à aider tout le monde après toutes les épreuves qu'elle avait vécues par le passé. « Tu ne peux pas penser à sauver toutes les femmes, ça va te rendre dingue. Tu fait quelque chose, et rien que ça, ça fait une différence. » Il adressa un sourire à sa femme en espérant qu'elle puisse prendre conscience de toute l'admiration qu'il avait à son égard. Puis il se mit à sourire en voyant qu'il avait réussi à l'amuser. « Ok... Est-ce que je peux parler franchement? » Il se mordit la lèvre, anxieux à l'idée d'aborder le sujet suivant « Je t'ai jamais caché que je n'aimais pas vraiment mon boulot, parce que tout le monde déteste plus ou moins son job, pas vrai? Mais le truc c'est que... J'ai envie d'autre chose. Je voudrais me lancer dans l'écriture. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Emna Taylor

messages : 785
name : olivia (carolcorps)
face + © : zoe kravitz | @romie — @tumblr/gabrielle aplin
multinicks : alma ⋅ inej ⋅ sofia ⋅ etta ⋅ callum ⋅ reggie ⋅ georgie ⋅ leslie ⋅ maeve ⋅ archie.
points : 77
age : [ 27|03 ] thirty two years old.
♡ status : married and mother of two.
work : nurse — director of a help center and shelter for battered women
home : a cosy little cottage on ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) - off (roxcy, ezra, eckart&sally, steve)

date night (emna) Empty
Message· · Sujet: Re: date night (emna) date night (emna) EmptyVen 20 Sep - 19:33

« Non, bien sur que non. » soupira-t-elle. Emna avait toujours eu tendance à être la plus sévère des deux. Elle en concluait que c’était peut être dû à son enfance et l’éducation stricte qu’elle avait reçu. Mais abhorrait l’idée même de ressembler à son père, pour tout ce qu’il représentait pour elle et dans sa vie. De fait, dès que Steve faisait allusion à sa sévérité, la jeune femme avait le don de se radoucir très vite, réalisant son erreur. En outre, non, elle n’aurait jamais privé sa fille d’Halloween. Elle trouverait une autre façon, peut être plus créative, de lui faire comprendre qu’elle ne tolérait pas les caprices. « Je vais voir ce qu’il est possible de faire niveau budget.. » commença-t-elle. « Oh vraiment? Devine qui risque de dormir sur le canapé ce soir ! » fit-elle enfin, un petit sourire narquois étirant ses lèvres avant qu’elle ne lui balance son torchon à la figure sans réellement chercher à le viser. Emna n’était pas une femme susceptible, mais taquine? Sans l’ombre d’un doute, et elle savait Steve assez bienveillant pour savoir que jamais il ne la critiquerait ouvertement de cette façon. Elle l’avait toujours senti soucieux de l’avis qu’elle pouvait se faire de lui, de ce qu’il lui apportait au quotidien. À elle comme aux enfants, de l’importance de son rôle dans leur vie. Mais elle ne réalisait pas à quel point ses doutes pouvaient se révéler parfois pesant pour son mari. « Tu ne t’es jamais planté. Les enfants grandissent dans un foyer stable et aimant, avec des parents un peu dingues mais ils s’y feront avec le temps. » fit-elle dans un premier temps, avant d’enchainer plus sérieusement. « Et tu m’apportes tellement au quotidien, tu n’as pas à en douter. Je n’aurais jamais pensé être aussi heureuse un jour. » Pas depuis ce qu’elle avait vécu avec son ex, elle accordait sa confiance avec parcimonie. Méfiante, Emna mettait désormais beaucoup de temps à se livrer et s’ouvrir aux autres, redoutant le revers de la médaille. Ce qu’elle taisait en revanche c’était qu’elle y avait cru à une époque. Quelques années en arrière lorsqu’elle avait fait la rencontre de sa soeur aînée, qui était alors, bien plus qu’une simple comme elle avait pu le clamer. « J’aime l’idée. » après avoir pouffé de rire à sa remarque, la jeune femme embraya sur le concept et en profita pour rebondir là dessus. « Mais si c’est à louer, dis moi, quel est ton prix? » l’interrogea-t-elle, s’attendant à tout avec Steve. C’était aussi ça qui l’amusait autant, lui se pensait souvent trop ordinaire. Pour elle, il n’y avait pourtant pas un seul jour sans un fou rire, sans un délire partagé avec son mari, sans la preuve répétée de leur complicité au quotidien. « Je sais, tu as sans doute raison. Mais y en a encore tellement à aider. » et tellement pour qui elle ne pourra rien. Elle voyait en ces femmes cette amie qu’elle n’avait pas pu aider, pour qui elle aurait pu faire quelque chose. Ce sentiment d’impuissance la rendait dingue. Quoiqu’elle fasse, ce ne sera jamais assez. « Bien sur, toujours. » Emna l’observa attentivement, l’écoutant et suivant avec attention tout ce qu’il avait à lui dire. Hochant la tête lorsque cela était nécessaire, avant de finalement répondre. « Je trouve cela génial. Je sais que ton boulot n’est pas très épanouissant et que tu t’ennuies. Ce serait vraiment une super idée. » bien sur, la jeune femme soutenait son mari quelque soit son projet. Bien que celui-ci puisse être risqué, elle ne doutait pas que son mari saurait se montrer responsable face à ce nouveau plan de carrière. « Tu travailles déjà sur quelque chose? » curieuse de connaître ses idées, Emna quitta pourtant la tendresse de ses bras pour finir de préparer et servir leurs tisanes avant de lui tendre la sienne et d’avancer vers le canapé du salon et l’enjoignant à la rejoindre. Très pressée qu’elle était d’entendre la suite.

_________________

there used to be an empty space, a photograph without a face but with your presence and your grace, everything falls into place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Steve Taylor

messages : 109
name : phyla
face + © : dan stevens + ©olivia/carolcorps (gifs: damstevens )
points : 71
age : 35 years old
♡ status : happily (?) married
work : financial advisor
home : ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

date night (emna) Empty
Message· · Sujet: Re: date night (emna) date night (emna) EmptyMer 25 Sep - 21:09

« T'es une femme géniale. Quand nos enfants seront un peu plus vieux, ils seront tellement fiers de toi eux aussi. »Posant les mains sur les épaules de sa femme, Steve ressemblait à un homme qui était sur le point d'expliquer un plan génial qui pourrait les sauver. « Voilà ce qu'on va faire: elle n'est pas encore décidée alors on peut simplement essayer d'orienter son choix vers quelque chose d'un peu plus simple. » Il marqua une pause, réalisant que ce n'était pas là quelque chose de très honnête. « Je réalise que ça ressemble fortement à de la manipulation. » Pour le père de l'année, on repassera. Mais Steve détestait les conflits et il savait que Jihène se mettrait à pleurer et qu'ensuite Emna se sentirait coupable. En attendant, il se pencha pour éviter de recevoir le torchon que lui avait lancé ses femmes, levant les mains « Non, pitié, pas le canapé! » fit-il en gémissant de manière exagérée. Ils agissaient comme des gamins par moment, lorsqu'ils se tiraient la langue ou qu'ils se balançait des coussins à la figure sans raison particulière. Après autant d'années ensemble, ils avaient réussis à conserver la magie des débuts et c'était dans des moments comme ça qu'il arrivait à se convaincre qu'il n'avait peut-être pas tout foiré. « D'accord. J'ai fini de pleurnicher pour la soirée maintenant que mon égo à été reboosté. Merci ma femme adorée. » Il se pencha pour l'embrasser, une chose dont il ne pourrait plus jamais se passer. La faire rire était également un pur bonheur. « Mon prix? » Il hésita longuement entre une réponse mignonne ou bien la version sexuelle, ou bien les deux « On négociera ça dans la chambre tout à l'heure » Il l'embrassa à nouveau, avant de redevenir un peu plus sérieux. Le centre était un sujet sérieux pour Emna, et il tentait toujours se la rassurer lorsqu'elle doutait d'elle même. « Je n'ai pas 'sans doute raison', j'ai juste raison. » Il lui adressa un tendre sourire « T'es une femme géniale. Quand nos enfants seront un peu plus vieux, ils seront tellement fiers de toi eux aussi. » Et il espérait qu'un jour ses enfants seraient également fiers de leur père, et c'était pour cela qu'il avait décidé qu'il était temps d'avoir une conversation avec Emna. Lorsque cette dernière sembla se montrer plus que réceptive, Steve ne put s'empêcher de pousser un soupir de soulagement avec un large sourire. Il prit a tisane, et se sentit plus confiant « Je suis tellement soulagé si tu savais. J'avais tellement peur que tu le prenne mal, parce que... parce que c'est une idée de dingue, quitter son job c'est complètement fou, je le sais mais il est temps que je me lance tu vois? J'ai ce besoin de le faire. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Emna Taylor

messages : 785
name : olivia (carolcorps)
face + © : zoe kravitz | @romie — @tumblr/gabrielle aplin
multinicks : alma ⋅ inej ⋅ sofia ⋅ etta ⋅ callum ⋅ reggie ⋅ georgie ⋅ leslie ⋅ maeve ⋅ archie.
points : 77
age : [ 27|03 ] thirty two years old.
♡ status : married and mother of two.
work : nurse — director of a help center and shelter for battered women
home : a cosy little cottage on ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) - off (roxcy, ezra, eckart&sally, steve)

date night (emna) Empty
Message· · Sujet: Re: date night (emna) date night (emna) EmptyMar 1 Oct - 21:32

Steve détestait les conflits et savait mieux que personne comment apaiser les humeurs maussades de sa femme et contenter ses enfants d’un même élan. Lorsqu’elle le vit poser ses mains sur ses épaules, son regard s’illumina. Brillant d’une malice qui n’appartenait qu’à eux, lorsque le couple se décidait à comploter dans le dos de leurs enfants. S’ils étaient des adultes responsables ils n’en demeuraient pas moins de grands gamins dont la complicité n’était plus à prouver. « Hm, c’est un plan intéressant. » Commença-t-elle, avant que son sourire ne s’élargisse en pensant à cette perspective plus qu’intéressante. « Ce n’est pas de la manipulation, c’est de la … ok, t’as raison c’est de la manipulation. » La belle éclata de rire devant la mine contrite de sa moitié. Il était tellement mignon lorsqu’il se culpabilisait de quelque chose d’aussi inoffensif avant même de l’avoir commit. « Mais nous sommes leurs parents et c’est aussi pour leur bien. On ne fait rien de mal. On agit dans l’intérêt commun de la famille. » Emna n’était, quant à elle, pas du genre à se culpabiliser de ces petites choses. Pourvue qu’elle contentait malgré tout ses enfants, gardait son calme et l’apaisement au sein du foyer. Elle n’était jamais contre quelques concessions y comprit des concessions plus maladroites. « Je savais que tu reviendrais à la raison. » fit-elle son sourire emplit de malice. Ils leur arrivaient de se disputer bien sur, il arrivait aussi que Steve soit dans l’obligation de se réfugier dans le canapé. Mais ces moments étaient assez rares. Le couple parvenait souvent à se réconcilier aussi vite que la dispute avait éclaté. Et depuis le début de leur thérapie ils avaient trouvé d’autres terrains d’entente. « Je n’ai aucun problème à te rappeler tout les jours s’il faut, que t’es le meilleur mari et papa du monde. » Et vu son passé et sa propre expérience elle se sentait en mesure d’en être certaine et de détenir cette vérité absolue. Après tout, elle était la mieux placé pour le savoir. « Hm, j’ai hâte d’en entendre d’avantage. » Emna se savait chanceuse. Chanceuse d’avoir un homme comme Steve dans sa vie. Aimant, compréhensif, prêt à se plier en quatre pour sa famille. Un homme en qui elle avait une confiance aveugle. Pas une fois en six ans, il ne l’avait déçu, leurs quatre ans de mariage souffraient peut être d’un peu de routine et la jeune femme avait prit les devants avec cette thérapie de couple. Mais elle était sûre d’une chose, elle l’aimait comme au premier jour et rien ne pourrait changer cela. « Te savoir fier de moi et envisager que les enfants puissent l’être aussi un jour, il n’y a pas plus beau compliment tu sais. » Elle n’avait jamais sut rendre fier qui que ce soit avant Steve. C’était une sensation très particulière que de se savoir si spécial aux yeux d’un homme, son homme. La jeune femme déposa un baiser sur ses lèvres avant de rejoindre le canapé où il la suivit pour parler plus amplement de ses projets d’avenir. Un sujet qui intéressait d’autant plus Emna qu’elle trouvait triste que son mari ne s’épanouisse pas dans sa vie professionnelle. « T’as encore un peu de marge. Ecrivain ce n’est pas un métier facile, il te faut ton idée, il te faut l’écrire, te faire publier. Pas que je veuille te décourager bien au contraire, je t’en sais parfaitement capable. Mais c’est un long processus. Ça ne te dérange pas? » Steve était un homme raisonnable toutefois il pouvait être très impulsif par moment, voir impatient. Elle se doutait qu’attendre serait difficile pour lui, d’autant plus avec une idée derrière la tête et la pression de devoir faire mieux qu’un job alimentaire qui l’ennuyait. « Au contraire, je suis contente que tu te lances dans autre chose, tu en as besoin. Allez parle moi de ton idée, je suis sûre que tu as quelque chose derrière la tête. » fit-elle enthousiaste, elle prit une gorgée de sa tisane et la reposa sur la petite table du salon et se replongea dans les magnifiques yeux de son mari prête à boire la moindre de ses paroles.

_________________

there used to be an empty space, a photograph without a face but with your presence and your grace, everything falls into place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Steve Taylor

messages : 109
name : phyla
face + © : dan stevens + ©olivia/carolcorps (gifs: damstevens )
points : 71
age : 35 years old
♡ status : happily (?) married
work : financial advisor
home : ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

date night (emna) Empty
Message· · Sujet: Re: date night (emna) date night (emna) EmptyMer 2 Oct - 20:25

Steve ne put s'empêcher de rire en voyant sa femme être plus que d'accord avec l'idée de manipuler leurs enfants, et ne pouvait qu'imaginer les visages choqués des parents parfaits qui ne ferait que désapprouver de leur méthode d'éducation. « D'accord, alors je veux que tu te souviennes de ce que tu viens de dire, que c'est pour leur bien et tout ça, parce que quand Jihène voudra se mettre à sortir avec un gars et que je n'approuverais pas... ce sera aussi pour son bien. » Il haussa les épaules « En fait je pense qu'elle ne devrait pas sortir avant ses vingt-cinq ans. » Il détestait devenir le cliché du papa surprotecteur, mais il ne supportait pas l'idée qu'un jour ses enfants deviendraient grands et qu'il n'auraient tout simplement plus besoin de leurs parents. Et puis imaginer Jihène, ce petit ange, se faire briser le coeur par une espèce de petit con qui ne la mérite pas le rendait dingue. Il imaginait plus Gabriel être le genre à briser des coeurs, cela dit. Ce gamin était juste adorable. « J'ai retenu la leçon depuis la dernière fois, mon dos m'avait fait un mal de chien après ça. » Et bien entendu, Steve avait chouiné à ce sujet pendant presque une semaine et avait même tenté de jouer sur ce mal de dos pour éviter de faire le ménage pendant quelques jours mais, avec une femme infirmière, cette excuse n'avait pas du tout fonctionné. « Du monde? Woah. » fi-il en souriant. Steve se mit à jouer avec l'une des bretelles du haut de sa femme, ayant clairement une idée derrière la tête. Le couple n'avait plus la passion qu'ils avaient durant les deux premières années de leur relation, mais Steve trouvait que la fameuse étincelle était toujours bien présente. C'est pourquoi il n'avait pas vraiment compris pourquoi ils devaient suivre une thérapie de couple. Mais il devait admettre que ce n'était pas si terrible. « Tu dit que tu me soutient mais c'est plus du genre 'oui, mon chéri, bien sûr' alors qu'en fait t'y crois pas du tout » Steve fronça les sourcils, avant de laisser tomber sa tête en arrière en poussant un long soupir « A quel moment tu me vois écrire un roman? Je bosse toute la journée et quand je reviens j'ai envie de passer du temps avec vous... Il faut que je me consacre à l'écriture complètement. » Steve secoua la tête et s'apprêtait à faire une sortie théâtrale où il irait se réfugier dans le bureau en claquant la porte. Il prit sa tasse, bien décidé avant de boire sa tisane cul-sec, semblant négliger la température de l'eau. « Oh, merde. Oh putain. » fit-il alors qu'il serra le poing tout en essayant de ne pas avoir l'air de souffrir le martyr parce qu'il venait de se brûler la langue. Dans deux minutes il pourrait se lever et aller crier dans un oreiller.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Emna Taylor

messages : 785
name : olivia (carolcorps)
face + © : zoe kravitz | @romie — @tumblr/gabrielle aplin
multinicks : alma ⋅ inej ⋅ sofia ⋅ etta ⋅ callum ⋅ reggie ⋅ georgie ⋅ leslie ⋅ maeve ⋅ archie.
points : 77
age : [ 27|03 ] thirty two years old.
♡ status : married and mother of two.
work : nurse — director of a help center and shelter for battered women
home : a cosy little cottage on ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) - off (roxcy, ezra, eckart&sally, steve)

date night (emna) Empty
Message· · Sujet: Re: date night (emna) date night (emna) EmptyDim 13 Oct - 16:07

« Ses 25 ans hein? » reprit-elle en y réfléchissant d’avantage et en analysant la situation. Elle-même avait rencontré Steve à l’âge de 26 ans, mais bon nombre de choses, positives comme négatives ne lui seraient jamais arrivées si elle avait suivit cette règle de conduite. Bien sur, il serait utopique que de s’imaginer Jihène attendre sagement pendant que ses copines, elles, s’en donnaient à coeur joie. Il n’y avait qu’à voir son caprice pour un simple costume fait main ou acheté dans le commerce. La gamine avait son caractère et n’était pas prête d’écouter les recommandations parentales sur le sujet. Y comprit pour faire plaisir à son papounet adoré. « Je suis plutôt pour, mais j’en connais une qui risque de faire le mur et de nous mentir si on le lui interdit. » se fit-elle ainsi la plus sage des deux. « Je propose une ceinture de chasteté, par précaution. » mais elle ne demeurait jamais sérieuse bien longtemps. C’était l’une des choses qu’elle ne pensait jamais trouver auprès d’un homme, cette complicité. Ce petit jeu du chat et de la souris auquel ils s’adonnaient depuis de nombreuses années. Ces disputes qui s’effaçaient et s’estompaient aussi vite qu’elles avaient pu voir le jour. Puisque les deux amoureux étaient ainsi fait, incapable de resté fâché toujours attendrit l’un par l’autre. Éclats de rire et tendresse berçaient la vie des Taylor depuis six ans maintenant et Emna n’imaginait plus sa vie autrement. « Oh moi je pourrais prendre goût à prendre toute la place dans le lit. » mais elle était la première à envahir son espace pourvu qu’elle puisse se lover contre lui afin de s’endormir dans son étreinte. « De l’univers.. » sa voix avait prit des intonations plus suave tandis qu’elle se penchait d’avantage vers son mari, glissa sa main sur son torse remontant avec douceur pour jouer avec les boutons de sa chemise. Si elle était fermement décidé auparavant à bien se tenir le temps de cette conversation importante, cette dernière prit une tournure qu’elle n’avait pas vu venir au départ. Steve s’était alors éloigné, se repliant sur lui-même furax d’avoir entendu les propos tenus par sa femme comme si elle avait débité une série d’inepties sans queue ni tête. « Steve. » c’était toujours plus sérieux lorsqu’elle l’appelait par son prénom. « Il est évident que je te soutiendrai toujours à 200%, mais on ne peut pas se permettre de perdre un salaire. » c’était injuste elle le savait. Emna s’en voulait autant qu’elle pouvait être intransigeante sur la question. Ils devaient penser au bien être des enfants en premier et cela passait par une situation financière stable. S’ils perdaient le salaire de Steve qui représentait la majorité dans leur foyer, Emna ne saurait subvenir aux besoin de tous. Ce qui était d’autant plus injuste que son mari, lui, avait pu la soutenir dans toutes les étapes importantes de sa vie, y comprit vis à vis du centre. « On doit y réfléchir ensemble. Trouver comment s’organiser pour te laisser le temps d’écrire. Je veux vraiment t’aider et te soutenir, mais on doit penser aux enfants. On n’a même pas encore fini de payer cette maison. » lui rappela-t-elle alors, tandis qu’il prenait la mouche et voulu en finir rapidement. Oubliant que sa tasse était bouillante il entreprit pourtant de la boire d’une traite. Elle le vit presque devenir écarlate. « Ne bouge pas! » La jeune femme se dépêcha de récupérer un ou deux carrés de chocolat au lait, dans la cuisine, qu’elle apporta finalement à son mari. « Tiens, fais fondre ça sur ta langue et arrête tes bêtises. » d’abord compatissante, Emna avait fini sa phrase avec bien plus d’autorité. « Tu sais que la plus part des grands auteurs avant de le devenir à plein temps, exerçait un boulot en parallèle? Puis ça stimulera ton imagination.. » elle essayait tant bien que mal de lui faire voir les choses à sa manière mais elle le connaissait assez pour le savoir en cet instant précis, boudeur et renfrogné. « Allez tu ne m’as même pas parlé de ton idée. » dans une vaine tentative d’apaiser la dispute avant même qu’elle n’éclate pleinement, Emna s’empara de sa main qu’elle serra tendrement dans les siennes.

_________________

there used to be an empty space, a photograph without a face but with your presence and your grace, everything falls into place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Steve Taylor

messages : 109
name : phyla
face + © : dan stevens + ©olivia/carolcorps (gifs: damstevens )
points : 71
age : 35 years old
♡ status : happily (?) married
work : financial advisor
home : ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

date night (emna) Empty
Message· · Sujet: Re: date night (emna) date night (emna) EmptyJeu 17 Oct - 14:16

« Ouaip. » fit-il avec un sourire aux lèvres. Tous les deux avaient conscience du ridicule de cette décision. « Ce qui est parfait puisqu'on lui expliquera que nous aussi on a seulement commencé à sortir à cet âge là » Un mensonge, bien entendu, mais pas si éloigné de la vérité dans le cas de Steve. Sa première vraie petite amie, il avait dix-neuf ans. Avant ça, il avait échangé quelques baisers mais rien de très sérieux, comme tous les adolescents. D'ailleurs l'idée que sa petite fille adorée ne se retrouve dans un voiture à échanger sa salive avec... Non, non. Il devait arrêter d'y penser. « Tu as sans doute raison. Lui interdire ne ferait que la pousser à le faire encore plus, alors autant la jouer cool et compréhensif » Steve se mit soudain à rire face à la suggestion de sa femme « Alors ça c'est du génie. Je vais voir s'ils ont ça sur amazon » Il sortit son téléphone de sa poche et fit mine d'aller sur l'application avant de se mettre à rire. Emna était la partenaire idéale et ensemble, ils feraient face lors de la douloureuse période de l'adolescence. « Menteuse, t'es toujours en train de me coller » Tous les matins, il avait le bonheur de se réveiller à côté de cette sublime créature et bien souvent elle était collée à lui. Parfois, il avait son bras engourdi parce qu'il ne voulait pas bouger son bras et risquer de la réveiller. Sa femme avait pris un ton un peu plus séducteur, ce qui voulait dire que la fin de soirée pourrait prendre un tournant un peu plus excitant. Puis, par sa faute, il venait sans doute de se condamner à une nuit sur le canapé mais il boudait tellement qu'il se fichait de ça pour le moment. Et puis en agissant comme un gamin capricieux, il venait sans doute de ruiner ses chances de la convaincre. C'est en avalant le bout de chocolat que Steve commença à se détendre. Ou à fondre, comme le chocolat. C'était peut-être l'un des plus gros défaits de Steve cette impulsivité, ce besoin de faire tout ce qui lui passait par la tête et le pire était que ces idées disparaissaient aussi vite qu'elles étaient arrivées. Peut-être que ce projet de devenir écrivain n'était qu'une énième obsession qu'Emna tentait tant bien que mal de gérer sans le blesser. Steve posa les yeux sur son épouse « Je crois qu'on vient de découvrir de qui tenait notre fille pour son côté capricieuse » il se mit à rire en se passant une main sur le visage. « Tu as raison, je devrais faire ça sur mon temps libre. Je me suis encore un peu emballé, hein? » La déception était visible sur son visage. La résignation aussi. Demain il retournerait à son boulot, sachant pertinemment qu'il ne le quitterait jamais. « Ok, si tu veux tout savoir je pensais à faire une saga sur une sirène qui tombe amoureuse d'un démon, ou un loup-garou, je suis pas encore décidé. Le genre fantastique ça marche bien. Peut-être que la sirène pourrait être un gars? C'est quoi le masculin de 'sirène'? Et le démon, ça peut-être une... vampire? » Il fit une pause « pitié dis-moi que m'aimes toujours » fit-il en riant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




date night (emna) Empty
Message· · Sujet: Re: date night (emna) date night (emna) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
date night (emna)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» [RS] Fright Night [DVDRiP]
» Friday Night Smackdown - 27 Avril 2012 (Résultats)
» LGDC The Night
» La cigale, le tabac et la fourmi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: