Partagez
 

 to make you well. - jay.

Aller en bas 
she was a very old soul in a very young body.

Alma O'Hara

messages : 1325
name : olivia (carolcorps)
face + © : amber heard | @faustine — @pinterest/imagine dragons
multinicks : inej, sofia, etta, callum, reggie, georgie, leslie, maeve, emna.
points : 1258
age : [ 12|01 ] thirty years old.
♡ status : in love w/ jay, but lost.
work : genius — part time florist and false/new identities provider
home : a small house by the sea on ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) — off (sami, jay, miranda, shiloh, o'hara) - luca

to make you well. - jay. Empty
Message· · Sujet: to make you well. - jay. to make you well. - jay. EmptyMer 11 Sep 2019 - 3:45

@Jay Hewitt
(10 september 2019)
i'll share in your suffering to make you well, to make you well
give me reasons to believe,
that you would do the same for me.

Elle peinait à croire qu’elle supportait déjà cette situation depuis près de quatre mois. Après à voir dû accepter de se faire larguer pour son propre bien, d’avoir dû pardonner à travers une vitre de plexiglas. Elle avait dû aussi supporter de ne le voir qu’une fois par semaine parfois moins. Bien sûr elle recevait régulièrement de ses nouvelles, il l’appelait dès qu’il en avait l’occasion, c’est à dire une fois sur deux. Puisque non contente d’avoir eu le droit à une déclaration d’amour au parloir, elle avait désormais prit conscience qu’elle devrait le partager avec une autre femme. Et ce sentiment grandissant de jalousie n’était pas prêt de se tarir, oh ça non. La jeune femme avait déjà commencé à voir leur relation d’un mauvais œil lorsque Jay s’était rapproché d’elle l’été dernier. Les circonstances l’exigeaient mais la blonde y voyait pourtant autre chose. Renforcée alors par de nouveaux éléments qui ne faisaient qu’accroître ses doutes quand au futur de son couple. Elle n’était pas encore parvenu à passer l’éponge, trop de choses étaient venus s’étaler sur la plaie, encore si douloureuse, de leur rupture. Sincère il l’était, elle en était convaincu. De là à penser qu’actuellement leur couple fonctionnerait? Il l’avait quitté pour la protéger mais avait choisi de se terrer dans le mensonge lorsqu’il aurait dû avoir confiance en elle. Elle avait bien faillit le perdre pour cette vendetta, et si elle en avait comprit la nécessité pour lui et sa famille, lui peinait à comprendre que la situation pouvait être encore douloureuse pour la jolie blonde. Certes il avait été libéré, assigné à résidence après le paiement d’une caution exorbitante. Oui, Alma lui avait dégoté un excellent avocat qui, jusque là, tenait ses promesses. Mais il n’était pas confiné n’importe où, non. Chez Miranda une fois de plus. Contrainte de devoir lui rendre visite chez la mère de famille, la jeune femme avait tout un tas de scénarios sur ce que devait être leur quotidien désormais. Un quotidien en famille dont elle était exclue. Non pas parce qu’elle n’était pas encore parvenue à pardonner à Jay, mais parce qu’il semblait faire passer sa belle-sœur au premier plan, quoi qu’il arrive. Une tendance qu’elle aurait pu imputer à son côté désintéressé, très proche de son frère et très famille. Oui sans doute aurait-elle pu y croire quelque mois en arrière mais pas depuis, pas depuis qu’elle en savait d’avantage. Oh, elle ne se permettait pas la moindre réflexion, après tout on lui dirait certainement qu’elle délirait qu’il n’y avait aucun souci à se faire. Elle se demandait si Jay serait si pragmatique si elle inversait la situation. Peut être devait elle lui poser cette question, peut être était aussi pour cela qu’elle avait choisi de lui avouer avoir reprit contact avec Sersi, sa toute première petite amie. Ainsi elle n’était plus seule à combattre ses doutes, impuissante face à une situation dont elle ne maîtrisait rien.
Mandy et les enfants n’étaient pas là, elle savait la mère de famille au travail et les trois garçons avaient reprit le chemin de l’école. L’occasion pour elle de passer voir Jay sans avoir à se retrouver en présence gênante de toute la famille. Difficile de potentiellement entretenir une relation de couple dans ces conditions n’est ce pas? Avec quelques courses sous le bras, la jeune femme sonna à la porte avant que Jay ne vienne lui ouvrir. « Salut, tu vas bien? » difficile pour la jeune femme de passer des embrassades tendres auxquelles elle pouvait prétendre à cette bise amicale et détachée. Il lui manquait terriblement et ce malgré sa proximité à cet instant, peut être même plus encore alors qu’il se tenait là devant elle. « Je t’ai apporté quelques courses. » ils se débrouillaient tous très bien sans elle, elle le savait parfaitement mais la jolie blonde avait ce besoin d’aider et de se montrer utile, de se sentir nécessaire et peut être désirée dans la vie de Jay, même si ce n’était que pour quelques courses. « Tu as mangé? Je me disais que je pourrais nous préparer quelque chose et rester un petit peu, si ça te tente? » demanda-t-elle tandis qu’il s’écartait pour la laisser passer. Quelques relents d’alcool lui vinrent alors en pleine figure. Alma choisi pourtant de ne rien dire pour l’instant bien qu’elle ne pouvait que s’inquiéter de la récurrence de cette situation.

_________________
there's nothing i could say to you, nothing i could ever do to make you see what you mean to me. all the pain, the tears i cried. —
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
to make you well. - jay.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Jude Celestin would not make it through to a presidential run-off!!
» Première leçon à donner [Mike Natoli]
» I'll make you wish you had a soul to sell [PV Joe]
» "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak-
Sauter vers: