Partagez
 

 You know I'm not your friend without some greenery (b/s)

Aller en bas 
she hung the moon and painted the stars in the sky

Shiloh Roys

messages : 1618
name : jenn/foxie.
face + © : aseyfried — (ava) dublin (gifs) tumblr.
multinicks : lexi ⋅ luca ⋅ marloes ⋅ marvin ⋅ roza
points : 1608
age : twenty-nine (2/07)
♡ status : trying to piece herself back together.
work : owner of the rainy river flowers.
home : a beach house on ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off (●●●●) marley II, sami, alma (beckett, nomi)

You know I'm not your friend without some greenery (b/s) Empty
Message· · Sujet: You know I'm not your friend without some greenery (b/s) You know I'm not your friend without some greenery (b/s) EmptyMer 11 Sep - 21:03

All the good girls go to hell
'Cause even God herself has enemies
And once the water starts to rise
And heaven's out of sight
She'll want the devil on her team

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
@beckett schaeffer - 9 septembre 2019

Tandis que depuis toujours, la mer parvenait à l’apaiser, la blonde se retrouvant immédiatement dans un sentiment de sérénité et de calme profond dès lors qu’elle se trouvait sur une plage dans ses moments de tranquillité, Shiloh profitait de ce début d’après-midi paisible pour observer les mouvements des vagues, allant et venant à leur rythme sur le sable, à quelques mètres d’elle seulement alors qu’elle s’était assise sur un rocher, contemplant la vue qui s’offrait alors à elle, en appréciant le spectacle. Si certaines personnes parvenaient à se lasser de ce genre d’environnement, la jeune femme doutait réellement que cela soit un jour son cas, tant le paysage marin avait toujours eu un effet bénéfique sur elle, contribuant grandement à son bien-être et renforçant le sentiment qu’elle éprouvait de se sentir chez elle alors qu’elle ne pouvait tout bonnement pas s’imaginer vivre quelque part où l’océan ne serait pas. Et si pendant quelques temps, la blonde avait été tentée de quitter la ville pour s’installer autre part, assaillie par les souvenirs de son ancienne relation avec Tommy Winters qui avait rendu sa présence à Windmont Bay incertaine pendant l’espace de quelques mois, Shiloh n’avait désormais plus aucun doute à ce sujet, certaine de vouloir poursuivre sa vie dans le coin, au moins pour un temps. Car malgré tout ce qui avait pu la faire douter, elle n’avait pas eu d’autres choix que de constater certains faits, notamment celui concernant la vente de la maison familiale dont elle avait hérité à son arrivée et qu’elle n’imaginait tout simplement pas céder à autrui, la valeur sentimentale du pavillon en bord de mer étant bien trop importante pour qu’elle se décide à abandonner tout ce qu’elle avait alors construit et investi dans la petite ville portière. Et bien que cette raison avait été la principale pour la convaincre de rester, elle n’avait pas pour autant été la seule, Shiloh tenant également beaucoup à sa boutique, ainsi qu’à ses quelques proches amis à Windmont Bay, qu’elle n’avait plus envie de quitter, malgré tous les points négatifs qui avaient pu faire peser la balance de son potentiel départ durant un certain temps. Reportant son attention sur Django alors qu’il réapparaissait devant elle, la balle de tennis qu’elle lui avait lancé soigneusement coincée entre ses dents, la blonde lui adressait alors un large sourire avant d’attraper l’objet tout en le félicitant gracieusement, le relançant dans la foulée tandis qu’il repartait à sa course, l’air ravi. Portant ensuite un coup d’oeil rapide à sa montre, la jeune femme réalisait alors qu’elle allait devoir prendre le chemin du retour, si elle ne souhaitait pas être en retard pour son programme de la journée, ayant prévu de rendre visite à une amie durant l’après-midi. « Allez, viens, on rentre à la maison. » indiquait-elle alors au berger une fois qu’il fût revenu à ses côtés, tout en descendant du rocher sur lequel elle s’était installée, quittant alors la bordure en roches et le sable fin pour revenir sur l’allée marchande qui surplombait la plage, permettant d’y circuler plus aisément, bien que l’endroit n’était pas particulièrement peuplé à l’heure du déjeuner, plus encore depuis que la période estivale avait laissé place aux rentrées, la plupart des étudiants qui trainaient habituellement sur ce coin de plage ayant ainsi repris le cours de leurs vies. Mais alors qu’elle avançait d’un pas tranquille en direction de sa demeure, à une bonne vingtaine de minutes de marche du lieu où elle s’était installée avec son plus fidèle compagnon, ce dernier fût soudainement pris d’un élan d’excitation, commençant à accélerer le pas pour rejoindre gaiement un homme plus loin devant eux, avec une poussette. « Non, Django, viens-là ! Ne commence pas à importuner tout le monde... » Elle s’écriait tout en accélérant le pas pour venir rejoindre l’animal qui saluait déjà ceux qu’il venait de rencontrer, l’attrapant par son harnais avant de relever un regard ennuyé vers l’inconnu, ou pas si inconnu que ça, constatait-elle alors, sans trop de réjouissement. « Beckett. » Si elle s’était faite un plaisir de ne pas l’avoir recroisé depuis sa rupture, ou depuis son retour en ville, voilà que le hasard et l’enthousiasme de son chien envers les enfants venaient contrer tous ses plans, malgré elle.

_________________

no there's no one else's eyes that could see into me no one else's arms can lift me up so high your love lifts me out of time and you know my heart by heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
You know I'm not your friend without some greenery (b/s)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HEAVENSBEE ► hello darkness, my old friend
» Joe ✘ i need a new friend, the last one escaped
» Who needs a friend when we can have each other? ◊ Rhîm
» - PARTNERS - BECOME A FRIEND OF US?
» - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: