Partagez
 

 here comes the squirtle squad. (j/j)

Aller en bas 
take it easy on my heart.

Jesse Reinhart

messages : 328
name : faustine.
face + © : sm ⋅ ©livia, tumblr.
multinicks : amber ⋅ billie ⋅ jimmy ⋅ kate ⋅ kelley ⋅ resen ⋅ sami ⋅ scott.
points : 419
age : twenty one ⋅ [14|02]
♡ status : not surprinsgly single.
work : organic chemistry student, nightwatchman at the portland's museum.
home : a flat on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : close | beckett, bliss, brax, gaelan, hayes, james. (next: thalia)

here comes the squirtle squad. (j/j)  Empty
Message· · Sujet: here comes the squirtle squad. (j/j) here comes the squirtle squad. (j/j)  EmptyJeu 12 Sep 2019 - 15:33

@james carmichael.
(11 septembre 2019)
What you do not want done to yourself,
do not do to others.

Devant l'immeuble d'Ocean Avenue, Jesse lâcha un long soupir. Les poings sur les hanches, il étudia rapidement ce qu'il restait dans la voiture, ce qu'il se souvenait avoir vu encore dans l'autre appartement avant de le quitter, et les étages qu'il leur était nécessaire de grimper, parce que l'ascenseur avait eu l'excellente idée de se retrouver en panne au jour J de l'emménagement de James. Le constat tirait un peu plus sa fatigue et le poussait à retenir un nouveau soupir pour ne pas en faire trop, malgré la sueur qui commençait à glisser le long de sa nuque, jusqu'à se perdre entre les fibres de son t-shirt. Il regrettait un peu de s'être laissé traîner là-dedans. Juste un peu. S'il avait répondu en rigolant à ses sms, il se retrouvait aujourd'hui à tirer le constat qu'il aurait peut-être mieux fait de le faire au premier degré, sachant que son dos ne le remercierait sans doute pas à son réveil, demain matin. Mais James savait qu'en faisant appel à lui, elle s'assurait sa présence. Dans la flopée de défauts qu'il pouvait se traîner, au moins se savait-il – et le prouvait-il aussi – être un ami fidèle aux siens, et par conséquent suffisamment loyal aussi pour accepter le calvaire d'un déménagement à peu de temps de sa rentrée scolaire ; période pendant laquelle il avait, le plus souvent, la tête dans ses bouquins ou l'écran de son ordinateur, noircissant des pages et des pages pour s'assurer d'être toujours « à niveau » quant à ses attentes personnelles. Mais c'était de James dont il s'agissait, pas de n'importe qui. Il savait sans mal qu'à peine la question avait été posée – elle ne l'avait, d'ailleurs, même pas été, unique point pour lequel il s'était amusé à lui dire non –, la réponse était actée, et que sa présence ne serait nulle part ailleurs qu'en ces lieux aujourd'hui. Essuyant ses mains moites sur son pantalon de survêtement, Jesse les glissa rapidement ensuite dans ses cheveux pour replacer les boucles brunes qui lui tombaient sur le front, et récupéra une nouvelle pile de cartons, grimpant jusqu'au deuxième étage. Les allers et retours, il les continua jusqu'à ce que la voiture soit finalement vidée, puis remplie à nouveau avec les dernières affaires, avant d'être, de plus belle, vidée. Petit à petit, les boîtes s'empilèrent dans l'appartement dans un tetris approximatif dont ils durent empêcher la chute à quelques reprises, et Jesse laissa finalement entendre un soupir bruyant, son dos posé contre le mur du salon. « On a rien oublié, t'es sûre ? » D'un coup d'œil, il tenta de faire l'inventaire des différents cartons, meubles, et autres bricoles qu'ils avaient eu à bouger, sans parvenir à dresser une checklist précise de ce dont il se souvenait de l'ancien logement de sa meilleure amie. Son regard glissa ensuite vers l'écran de son téléphone. En quelques heures à peine, ils s'étaient démerdés pour finir de (tout ?) bouger ce qu'il y avait à déménager, et Jesse n'était pas attendu avant plusieurs autres heures au musée pour son shift de nuit. Frottant ses mains entre elles une fois le mobile replacé dans sa poche, il s'approcha de James, passa son bras autour de son épaule. « Satisfaite ? Si tu me fais encore déménager tes meubles, je vais finir par te faire payer des frais et tout ce qui va avec, je te préviens. » Son sourire s'étira sur ses lèvres, alors qu'il s'éloignait pour s’octroyer un break sur le canapé, abandonné au milieu de la pièce, et laissa ses mains retomber sur son ventre, sentant la fatigue commencer à l'envahir. Les muscles sensibilisés par les charges portées, il massa un instant ses biceps, avant de reprendre la parole. « J'ai le droit de me faire offrir une pizza, au moins ? Je sais pas toi mais je meurs de faim, je pourrais m'en engloutir une sans problème. » Il étira ses jambes déjà bien trop longues, fit craquer sa nuque et, quelques secondes à peine, ferma les yeux, avant de soupirer légèrement, et de se redresser – pourquoi n'arrivait-il donc pas à tenir en place, malgré son envie de se poser au moins un peu ? « Tu veux que je t'aide à tout mettre en place, remonter les meubles, tout ça ? Si t'as des outils pour. » Il n'était pas le plus habile avec ses mains. Le nombre de fois où des choses avaient échappé à ses doigts ne se comptait même plus, mais sa bonne foi le poussait à demander quand même si son aide était requise ; juste au cas où. Sans doute serait-il plus sensé pour James de refuser. Mais face au sourire avec lequel il ponctuait sa question, et la volonté qu'il mettait dans l'idée de l'aider malgré ses blagues quant à son refus, peut-être ne le ferait-elle pas.

_________________

// i know how you feel, atlas. i carry a whole world —— inside my mind.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
here comes the squirtle squad. (j/j)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NHL 09 roster update PC
» First Squad - The moment of thruth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: