hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 an evening i will not forget (k-l)

Aller en bas 
when we were on fire

Luke Edwards

messages : 535
name : smooke
face + © : ryan gosling - avatar@carolcorps - icons @tumblr - lyrics kodaline@alliwant
multinicks : mikkel, clive, neal, leo
points : 690
age : 35
♡ status : formerly engaged but single now and messed up because of a recent breakup, thinking too much about his ex.
work : freelancer @windmont bay bulletin
home : the old family house @bridgewater way

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lennon - kyle - bliss - harper

an evening i will not forget (k-l) Empty
Message· · Sujet: an evening i will not forget (k-l) an evening i will not forget (k-l) EmptyMer 18 Sep - 16:51




But I stay down, girl, I always stay down
Get down, never lay down
Promise to break everybody off before I break down
Everyone just wait now
So much on my plate now
furthest thing @dermot kennedy
song
----------------------------------------------------
@Kyle Hemsworth - August '19




" Tu l'aimes toujours, non?" Son ton accusateur résonna dans ses oreilles et il baissa les yeux, incapable de lui répondre - en perdition, ne sachant que répondre à une telle affirmation. Nella le dévisagea, des larmes de rage apparaissant au coin de ses jolis yeux amandes. " C'est compliqué, Nella. Je ne sais pas ce que je ressens!" dit-il difficilement, sa voix l'implorant de ne pas partir. Luke disait la vérité - depuis son retour, il était en vrai dilemme, chaque seconde, à se demander s'il avait encore des sentiments pour Lennon. Elle souleva sa valise qu'elle avança vers la porte d'entrée. Il murmura des millions d'excuses et essaya tant bien que mal de la rattraper. " Ne pars pas, s'il te plaît." demanda-t-il à celle qui était encore sa fiancée. " Luke, je ne peux pas vivre comme ça, dans l'ombre de Lennon Lockhart. Tu comprends? " affirma-t-elle, alors que les larmes coulaient sur son visage ravissant. Elle baissa la tête à son tour et déglutit bruyamment. Edwards s'approcha d'elle et posa sa main sur la sienne. " Je suis désolé." souffla-t-il, maladroit. Il ne savait qu'ajouter de plus. C'était impossible de décrire toutes les choses qu'avaient déclenché ces retrouvailles - Luke n'était que l'ombre de lui-même et il avait perdu ses repères. Il s'apprêtait à perdre le dernier - celle qui partageait sa vie, après ses révélations et cette discussion à cœur ouvert qui avait précédé cet échange enflammé et douloureux. Un léger sourire vint se porter sur les lèvres de la belle brune et elle caressa sa joue doucement alors que le blond ne pouvait plus retenir ses larmes et qu'il finissait par craquer. Quelques sanglots le possédèrent et elle le prit dans ses bras naturellement. Il resserra l'étreinte et profita des derniers instants de répit. " T'es pas obligée de partir. Je vais partir, je te laisse la maison ... " s'enquit-il, se persuadant que toute cette confusion n'était qu'une passade et qu'il reviendrait dans le droit chemin bientôt. Ce n'était pas ce que les SMS qu'il avait envoyé à Lennon exprimait pourtant. Son portable vibra et Nella s'en saisit avant qu'il n'ait le temps de réagir. La rage qui déborda d'elle effraya l'homme et il se recula, réceptionnant son portable alors qu'elle le lançait sur lui. " Tu sais quoi, Luke? J'en ai marre de tes mensonges. Garde ta maison, garde ton ex, garde ta bague." s'écria-t-elle, retirant l'anneau qui était à sur sa main gauche. D'un geste franc mais violent, il déposa la bague dans la paume de sa main. Luke resta sans mots face à sa colère. Elle lui lança un dernier regard - un regard qui lui glaça le sang alors qu'il était là, impuissant et coupable. La porte s'ouvrit puis se ferma dans un grand fracas et Luke s'effondra sur le canapé du salon alors que les pneus de la jolie italienne crissait sur le bitume.

----------------------------

Deux heures plus tard, Luke avait trouvé la force d'envoyer un message à son ami, Kyle. L'homme avait été réactif et souhaitait venir le voir à la maison alors que Luke essayait d'arrêter de sangloter pendant quelques minutes. Même s'il ne voulait pas paraître pitoyable face à celui qui l'avait tant conseillé, il ne pouvait pas rester seul, c'était plus fort que lui - il avait besoin de parler à quelqu'un. Kyle avait été une oreille attentive à ses soucis - il était la définition même d'un très bon ami, présent et aimant. Edwards restait quand même gêné de le solliciter autant - après tout, sa vie amoureuse était ridicule en ce moment. Comme l'avait dit Hemsworth, on se serait cru dans un soap opera de médiocre qualité. Mais tout cela était dérisoire - Luke n'arrivait pas encore à assimiler que ses sentiments envers Lennon étaient toujours présents, cela même après dix-sept ans d'absence. Ses messages résonnaient dans sa tête - elle avait enfin daigné lui répondre. Le départ de Nella résonnait bien plus fort et la douleur de la séparation toute récente l'accablait physiquement et mentalement. Affalé sur son canapé, il entendit son camarade frapper à la porte. La porte était de toute manière ouverte - Luke cria un vain " Entre!" alors que Kyle poussait déjà la porte de son domicile. Edwards renifla bruyamment et se leva pour l'accueillir - il devait cesser de s'apitoyer et faire face aux conséquences de ses actions. " Merci ... " souffla-t-il à Kyle alors que le quarantenaire l'enlaça naturellement - merci d'être venu, d'être là lorsqu'il en avait besoin. Luke se laissa souffler quelques secondes dans son étreinte, fermant les yeux pour tenter de voir clair entre ses pensées erratiques et ses yeux rouges et boursouflés. " Merci d'être venu." tenta-t-il, une nouvelle fois alors qu'il se dirigeait vers la cuisine, où il pourrait faire une nouvelle fournée de café. Edwards fouilla dans ses placards puis sortit la seule bouteille qui lui restait dans la maison - un vieux whisky. Il fit signe à Kyle - demandant d'un signe de tête s'il souhaitait en boire. Lui se servit une grande tasse du breuvage qu'il aimait tant - tenté de verser quelques gouttes d'anesthésiant dans celui-ci mais renonçant aux derniers moments, se rappelant vivement les effets dévastateurs du liquide ambré. Il s'assit, tant bien que mal sur le comptoir de la cuisine et son regard se perdit dans la boisson chaude qu'il tenait entre ses mains. " J'ai vraiment merdé." soupira-t-il, fébrile et désespéré de toutes ces histoires compliquées. Luke se souvint de la discussion entamé avec Roxcy et soupira plus fort encore, sortant de sa poche de jean la bague qui lui était revenu - la vieille bague de sa mère, orné d'un petit diamant sobre et simple. Il observa le dit objet et le posa à ses côtés. " L'avantage, c'est que je suis sans attaches, maintenant? " s'exclama-t-il, croisant le regard de Kyle, ironique et tentant de dédramatiser l'événement qui venait de se produire. Son petit rire tourna vite en larmes incontrôlables qu'il essuya tant bien que mal avec ses mains - il se sentait pitoyable face à son ami. Luke Edwards était célibataire - et il avait du mal à se faire à cette idée même.

_________________

 
To you, I've never lied. For you, I'd take a life. ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kyle Hemsworth

messages : 592
name : sean
face + © : bradley cooper (Ordinn.+edqeofglory)
multinicks : ben, gaelan, zach, carter, holden
points : 178
age : 43 yo (05/02)
♡ status : supposed to have split up but still married, Ivy(Bliss) & Matt's dad
work : criminology teacher @ Portland University, specialised in criminal minds. Also a writer of best-sellers
home : ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lilly, nate, luke

an evening i will not forget (k-l) Empty
Message· · Sujet: Re: an evening i will not forget (k-l) an evening i will not forget (k-l) EmptyDim 22 Sep - 3:50

Une fois de plus, le criminologiste se trouve dans son chalet au bord de la forêt. L’endroit y est reposant, le chant des oiseaux et le vent qui agite les grands arbres apaisent l’homme dont les cheveux mi-longs lui donnent un air de chanteur de country. Il s’est allongé sur la chaise longue sous le porche de la petite maisonnée. Il n’a encore pas écrit une ligne. Les mots ne font pas leur chemin et n’actionnent pas ses doigts lorsqu’il se pose devant son Macbook pourtant allumé perpétuellement. Il ne comprend pas. Des idées, il en a. Il n’y a qu’à voir le carnet qui se trouva à la droite de sa main. Il est empli de mots clés, de notes griffonnées ça et là, mais il n’a pas écrit la moindre phrase. Ca le tracasse. Alors il se place sous le porche de sa maison de vacances, et il réfléchit, bien que rien n’avance. Sa situation est une impasse, il le sait, mais s’efforce de faire bonne figure. Sa meilleure amie reste la bouteille de whisky. C’est bien plus facile d’oublier que de tenter de faire face. Parfois, il se demande encore comment il parvient à se pointer au boulot sans élever des suspicions sur son état d’ébriété. Ca le fait sourire étrangement. Tout n’est qu’une question d’apparence, de prétention. S’il arrive à récupérer et paraitre suffisamment sobre, son corps tout entier est à l’agonie. Mais il souffre en silence. Tout ce qu’il souhaite c’est de retrouver le chemin de l’écriture pour retrouver un semblant de raison d’être.

Son téléphone se met à vibrer sur la petite table à sa gauche, et le quarantenaire détourne le regard dans la même direction pour s’en saisir. Il se doute de l’expéditeur. Kyle avait eu un pressentiment au sujet de Luke. La situation dans laquelle il était n’était ni vivable pour sa fiancée, ni pour lui. Aussi, il savait bien que ça aurait rapidement des conséquences regrettables. Kyle a soudainement une pensée pour son propre mariage. Une erreur et tout a foutu le camp. Il réalise que c’est bien plus compliqué de maintenir une relation de la plus saine des manières et de l’entretenir, plutôt que de faire une demande en mariage. Le moindre petit grain de sable peut faire dérailler la machine. Or, dans le cas de Luke, Lennon n’est pas un vulgaire grain de sable car elle possède une importance capitale pour lui. Elle est comme une pièce essentielle, qui a tout fait basculer. Il n’a pas besoin d’entendre son ami pour se rendre compte que Luke souffrait beaucoup et que la rupture soudaine bien que provoquée par son propre comportement l’avait abattu. Ses messages étaient bien trop pleins d’émotions pour que Kyle ne fasse que simplement lui répondre. Il avait besoin de quelqu’un à qui se confier, et le quarantenaire ne rechignerait pas à le faire. Il était bien plus utile à consoler son ami qu’à juste attendre que l’inspiration vienne. Il lui propose bien vite de le rejoindre et remettant son téléphone dans la poche de son jean, il se redresse et ferme sa maisonnée, sautant sur sa moto – qu’il avait sortie il y a quelques temps pour faire une escapade en Californie avec sa fille – et se met en route pour rejoindre Luke sur Bridgewater Way. Il fut prié de rentrer après avoir abattu son poing à répétition sur la porte d’entrée. S’avançant dans la demeure, il trouva son ami dans un piteux état, affalé sur le canapé. Il avait pleuré, ça ne faisait aucun doute. Lui donnant l’accolade, Kyle tapa dans le dos d’Edwards qui le remerciait déjà bien trop. « C’est rien, je suis qu’à quelques minutes. Je serais toujours disponible pour toi, je te l’ai dit. » Il réitérait ses propos pour tenter de lui faire sentir qu’il n’était pas seul, qu’il pouvait toujours compter sur lui, même si pour ça, il le réveillait en pleine nuit. Il lui proposa un whisky et Kyle opina d’un signe de tête se promettant toutefois de s’en tenir à celui-ci pour la soirée. Il ne voulait pas s’afficher comme un déchet alors que son ami avait besoin de lui. Le remerciant en récupérant son verre, il laissa Luke s’exprimer tandis qu’il sortait également la bague, que Nella lui avait rendue, de la poche de son pantalon. Affichant une mine désolé, Kyle tenta d’amener un peu de positif dans la tête d’Edwards, bien que ce soit loin d’être facile. « Peut-être que tu as pas merdé et que ça devait tout simplement arriver. » Comme ils en avaient discuté, il fallait qu’il fasse un choix, peut-être était-ce judicieux d’être seul pour constater le potentiel manque que Nella avait infligé au trentenaire. « Ca s’est passé comment ? » Il ne sait pas s’il est en droit de le lui demander, après tout c’est encore frais et douloureux, mais Kyle ne peut pas lui prodiguer de conseil s’il ne sait pas toute l’histoire. Alors que Luke et son rire nerveux laissèrent échapper des larmes de détresse, Kyle vint s’asseoir à côté de son ami, délaissant son verre sur la table et offrant à son ami une main amicale sur l’épaule, cherchant à le rassurer : « Elle t’a laissé la possibilité de réfléchir quelque part… » Il ne serait pas influencé, et puis il ne culpabiliserait pas de lui faire un peu plus mal chaque jour en la laissant dans l’ignorance. Kyle était persuadé que son ami allait s’en remettre et surtout y voir plus clair. Il lui offrit d’ailleurs un regard compatissant, et réitéra ses propos de leur discussion au bar : « Tu as bien fait d’être honnête avec elle. » C’était admirable, on ne pouvait pas en dire autant de toute la gente masculine.
@Luke Edwards

_________________

☽☽ A silent kite against the blue sky, every chimney, every moonlit sight, I am the story that will read you real, every memory that you hold dear  (c) SIAL, nightwish.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
when we were on fire

Luke Edwards

messages : 535
name : smooke
face + © : ryan gosling - avatar@carolcorps - icons @tumblr - lyrics kodaline@alliwant
multinicks : mikkel, clive, neal, leo
points : 690
age : 35
♡ status : formerly engaged but single now and messed up because of a recent breakup, thinking too much about his ex.
work : freelancer @windmont bay bulletin
home : the old family house @bridgewater way

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lennon - kyle - bliss - harper

an evening i will not forget (k-l) Empty
Message· · Sujet: Re: an evening i will not forget (k-l) an evening i will not forget (k-l) EmptyDim 29 Sep - 18:54

Il n'y avait pas plus sage qu'Hemsworth en ce bas monde, Luke pensa en regardant Kyle le réconforter. L'homme n'était pas écrivain pour rien - il savait manier les mots avec délicatesse et utiliser exactement la bonne tournure de phrases pour lui redonner une once d'espoir. C'était un exemple à suivre. Ses mots arrivaient à panser ses blessures très fraîches et sa simple présence l'aidait à aller mieux - même si en apparence, il était un homme détruit. Après un moment de silence, Edwards se mit à table, prenant le temps de lui raconter la scène qui venait tout juste de se produire. " Comme on avait convenu, je lui ai laissé le temps de réfléchir. Quand je suis revenu tout à l'heure, ses bagages étaient prêts." Il fit une pause, ayant du mal à croire que cela s'était vraiment produit. En parler le libérait pourtant. A chaque mot, il se sentait un tout petit peu plus léger. " J'ai vite compris. Elle m'a dit qu'elle ne pouvait pas être en compétition avec une autre femme, j'ai essayé de la retenir mais je n'avais pas les bons mots." souffla-t-il, essuyant une larme qui roula sur sa joue. Il secoua la tête, abattu. " C'est le moment où Lennon a choisi de répondre à mon message et bien sûr, elle l'a vu." ajouta-t-il, avec un soubresaut de rire nerveux. " Tu peux te douter que deux minutes plus tard, je la regardais partir." termina-t-il, soulevant ses fins sourcils blonds. L'oreille attentive de Kyle lui permettait d'exorciser tout ce qu'il avait retenu en lui bien trop longtemps. La dernière fois qu'ils s'étaient vus, ils avaient discuté pendant de nombreuses heures. Luke se frotta les yeux, espérant ne pas avoir une tête trop déconfite. Mais les larmes ne se contrôlaient plus. Il hocha machinalement la tête aux propos de son ami et le regarda, lui offrant un sourire reconnaissant. Un large soupir vint s'échapper de ses lèvres et il leva son mug vers sa bouche. La maison lui semblait déjà si vide - les souvenirs s'y entassaient pourtant. Le blond remarqua qu'en partant, elle avait pris le soin de retirer toutes les photographies d'eux. Cette pensée lui tordit le cœur et il renifla en tentant de reprendre le contrôle de ses émotions. " Change moi les idées." déclara-t-il, soufflant une fois de plus. " Des anecdotes avec ta fille? Elle te fait tourner en bourrique dans les règles de l'art ?" s'enquit-il, intéressé par la relation qu'il entretenait avec sa fille. Même s'il était intensément déprimé, il avait besoin de parler d'autre chose que de lui et de ses malheurs amoureux.

@Kyle Hemsworth

Spoiler:
 

_________________

 
To you, I've never lied. For you, I'd take a life. ★★


Dernière édition par Luke Edwards le Mar 8 Oct - 18:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kyle Hemsworth

messages : 592
name : sean
face + © : bradley cooper (Ordinn.+edqeofglory)
multinicks : ben, gaelan, zach, carter, holden
points : 178
age : 43 yo (05/02)
♡ status : supposed to have split up but still married, Ivy(Bliss) & Matt's dad
work : criminology teacher @ Portland University, specialised in criminal minds. Also a writer of best-sellers
home : ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lilly, nate, luke

an evening i will not forget (k-l) Empty
Message· · Sujet: Re: an evening i will not forget (k-l) an evening i will not forget (k-l) EmptySam 5 Oct - 0:25

Kyle arborait une mine désolée, se frottant le visage comme pour essayer de trouver les bons mots pour réconforter son ami, sachant très bien que quoi qu’il dise, ça n’aurait probablement pas l’effet recherché. Il n’avait jamais vraiment vécu de pareille situation et se mettre à sa place lui était difficile. Pour autant, l’écrivain voyait le mal que ça causait chez son compère et il souhaitait donc parvenir à trouver les mots justes. Ca semblait plus compliqué que prévu, cela dit. Il n’avait pas conscience de l’impact qu’il avait auprès de Luke, mais il aurait aimé faire davantage. « Elle a probablement besoin de temps et toi aussi. » Il avait l’impression de se répéter, mais c’était le constat qu’il pouvait faire. Le quarantenaire voyait bien que la situation était insoutenable pour elle comme pour lui, et Nella avait pris la seule décision qu’elle pouvait prendre, c'est-à-dire s’éloigner pour que Luke puisse se rendre compte de ce qu’une possible rupture pouvait engendrer. Ca faisait mal à son ami, mais s’il avait été en phase avec ses sentiments, il n’aurait pas hésité et leur mariage aurait eu lieu. C’était triste, mais aurait-il apprécié vivre avec elle dans le déni de leur relation en ne songeant qu’à une autre ? Kyle se souvenait de sa propre situation bien différente certes, mais quand le coupe s’était déchiré à cause de l’enlèvement de leur fille, il était parti. Il avait expliqué à Freya que leur mariage n’allait nulle part et qu’il avait besoin de s’isoler s’il voulait ne pas s’auto-détruire. Nella devait probablement se sentir dans le même état. Voire pire. Kyle n’avait juste pas supporté les confrontations incessantes. Alors que Luke lui expliquait comment s’était déroulé la confrontation, c’est le fruit du hasard qui avait tout achevé. Le message de Lennon était tombé à pic. Au mauvais moment. Cette fois c’est une grimace qui vint tordre le visage du professeur d’université. « Les éléments se déchainent… » Mais en même temps, Luke savait qu’il y ferait face à un moment donné. Prenant une inspiration, il posa le regard sur son ami et essaya d’être rassurant au maximum. « Ecoute Luke, je pense que c’est un mal pour un bien. Je ne pense pas que l’épouser alors que tu penses à une autre aurait été judicieux. Vous en auriez souffert tous les deux. Là au moins, tu peux te décider, voir si son absence te tracasse encore dans quelques temps. » Parce que ce n’était pas en vivant avec Nella qu’il en saurait plus sur sa situation et il risquait de la blesser s’il tentait quoi que ce soit avec Lennon. Il cherchait à être de bon conseil, mais Kyle avait juste l’impression de balancer des phrases toutes faites. « Essaie de parler à Lennon aussi, voir si vous êtes sur la même longueur d’onde ou si vous êtes voués à vous détruire. » Leur histoire apparaissait inachevée mais encore plus complexe que ce que Luke voulait bien l’admettre. Souriant à son ami, il finit son verre d’une traite et termina son raisonnement. « Ensuite tu prendras une décision. » Il lui donna une tape amicale dans le dos et alors qu’il lui demandait de parler de sa fille, de ses propres tracas en réalité, et l’écrivain rassembla ses cheveux vers l’arrière pour lui conter la relation compliquée à sa fille, à sa famille. « Tu sais, je t’ai écouté. Je l’ai menée à un festival de musique. Même quand j’essaie de lâcher du lest, ça ne lui suffit pas. Elle fréquente un garçon apparemment, un certain Carter. Une vraie tête à claques ce gosse. Je l’ai retrouvée avec lui dans une autre tente au festival le lendemain matin en me levant. Passer du temps avec son père, ça ne doit pas être assez bien. » Il avait été contrarié cette fois-là. Si bien qu’il avait écourté leur petite escapade. Au fond, il avait eu peur. Ne la trouvant pas à ses côtés au petit matin, il avait angoissé. Et tout était allé très vite. Il avait menacé le gamin qui lui avait ricané au nez et ne se contrôlant pas, il avait dit à sa fille qu’ils allaient rentrer à Windmont Bay. Qu’espérait-il ? Que tout se déroulerait à merveille ? Il connaissait les intentions de sa fille, il savait qu’elle ne rêvait que de partir. Là était le danger. « Je fais des efforts, mais dès que je vais dans son sens, Freya me tombe dessus. Si je fais l’inverse, Ivy s’insurge. Je crois que je vais m’exiler avec Matt quelque part et les laisser se débrouiller. » Il n’était pas sérieux. Il était juste épuisé de devoir gérer les mêmes choses sans arrêt. Si bien qu’il aborda un autre sujet un peu plus réjouissant. « La bonne nouvelle c’est que j’ai commencé à écrire… et c’est en partie grâce à une étudiante de l’université. » La jeune Lilly Caldwell était parvenue à débloquer une situation inespérée, et c’était uniquement grâce à sa personnalité déroutante.

_________________

☽☽ A silent kite against the blue sky, every chimney, every moonlit sight, I am the story that will read you real, every memory that you hold dear  (c) SIAL, nightwish.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
when we were on fire

Luke Edwards

messages : 535
name : smooke
face + © : ryan gosling - avatar@carolcorps - icons @tumblr - lyrics kodaline@alliwant
multinicks : mikkel, clive, neal, leo
points : 690
age : 35
♡ status : formerly engaged but single now and messed up because of a recent breakup, thinking too much about his ex.
work : freelancer @windmont bay bulletin
home : the old family house @bridgewater way

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lennon - kyle - bliss - harper

an evening i will not forget (k-l) Empty
Message· · Sujet: Re: an evening i will not forget (k-l) an evening i will not forget (k-l) EmptyMar 8 Oct - 18:46

Nella était partie, peut-être un mal pour un bien. Malgré son attirance pour Lennon, une attirance qu'il avait du mal à contrôler, Luke était encore peu sûr de ses sentiments, se demandant s'ils n'étaient que de simples restes de leur relation adolescente ou une toute autre mouture, prête à s'épanouir à nouveau en la présence de la blonde. Edwards se retrouvait penaud, célibataire et perdu - mais heureusement qu'il pouvait compter sur ses amis les plus proches. Il releva son visage vers son ami alors que ses yeux traînaient sur son vieux mug. D'un haussement d'épaules, il répondit à son camarade qui tentait de la réconforter. " Non, mais on ne pouvait pas rester comme ça. Je ne pouvais pas lui mentir." souffla-t-il, alors qu'il repensait aux dernières semaines difficiles. Après sa révélation, le journaliste était resté au motel du coin, essayant de ne pas trop se morfondre. C'était là où il avait décidé qu'envoyer des messages à Lennon était la solution la plus judicieuse. Il devait la revoir pour confirmer ou nier ce pressentiment - ce pressentiment qui lui disait que leur histoire n'était pas finie, que finalement, elle ne l'avait jamais été et que Luke Edwards était encore éperdument amoureux de ses beaux yeux. Elle avait provoqué une telle tempête en son fort intérieur qu'il s'en trouvait sans mots et encore moins devant celle qui partageait sa vie depuis trois ans. Et si tout cela n'était qu'une vaste mascarade? Et si Lennon ne ressentait-il pas la même chose que Luke? Il devrait vivre avec sa plus grosse erreur - celle d'avoir perdu Nella, une femme qui l'aimait profondément. Cette pensée le fit frissonner. S'il existait une justice dans ce monde, Lennon Lockhart serait dans le même état que lui. " J'espère la voir bientôt. Elle a répondu à mes messages, c'est déjà ça. J'espère qu'on va réussir à communiquer normalement. " avoua-t-il, effrayé de la tournure que pouvait encore prendre les événements. Il y a avait tant d'animosité et de non-dits entre les deux que Luke s'attendait à une autre dispute. Le souvenir de celle remontant à un mois le fit frémir - leur conversation avait été d'une violence inouïe, après dix-sept ans de séparation. L'homme regrettait l'intensité de ces mots mais après une telle altercation, il pouvait enfin souffler - même si les images de son corps contre le sien, de ses lèvres contre les siennes, l'obsédaient. Il avait eu l'impression de retrouver une partie de lui-même qu'il avait perdu à son départ. Luke prit une moue boudeuse, tentant de bloquer le visage de Lennon. N'était-il pas être sensé être plus triste par rapport à Nella qu'à son ex qui l'avait abandonné?
Les péripéties de Kyle avec sa fille le raccrochèrent à la réalité - Luke dût retenir un sourire alors qu'il entendait les dernières trouvailles de la fille Hemsworth. La petite Bliss avait un culot certain - Edwards n'aurait pas joué avec les nerfs du père Hemsworth. Luke observa Kyle et lui glissa un petit sourire, malgré lui. " J'aurais botté les fesses de ce Carter à ta place. " affirma-t-il, se mettant à sa place. Luke avait toujours eu envie d'avoir des enfants, ce qui lui semblait mal engagé au vu de sa vie sentimentale chaotique. " Est-ce que t'as besoin que j'aille lui botter les fesses? " s'enquit-il sur un ton plus humoristique. Edwards n'avait pas la fibre battante - il évitait les conflits et les coups de poings si possible. Parler d'autre chose que sa vie lui faisait du bien, même s'il compatissait énormément avec son ami. " Si t'as besoin de te réfugier quelque part, de parler ou juste de souffler, tu sais qui appeler. " dit-il, tapotant aussi le dos de son compère de façon amicale. A l'annonce de sa remise à l'écriture, Edwards tapota dans ses mains, ouvrant grand ses yeux. Il savait que son ami était bloqué - le syndrome de la page blanche - alors le savoir maintenant guéri de ce mal le rendait presque béat. Il haussa les sourcils à la mention de l'étudiante. " Et cette étudiante, elle est mignonne?" demanda-t-il très sérieusement avant de retenir un pouffement. Kyle était un homme marié mais malheureux. Alors si Hemsworth pouvait trouver une distraction, ou même une nouvelle relation, Luke allait de toute évidence le pousser à passer le pas (si ce n'était pas déjà fait).

_________________

 
To you, I've never lied. For you, I'd take a life. ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kyle Hemsworth

messages : 592
name : sean
face + © : bradley cooper (Ordinn.+edqeofglory)
multinicks : ben, gaelan, zach, carter, holden
points : 178
age : 43 yo (05/02)
♡ status : supposed to have split up but still married, Ivy(Bliss) & Matt's dad
work : criminology teacher @ Portland University, specialised in criminal minds. Also a writer of best-sellers
home : ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lilly, nate, luke

an evening i will not forget (k-l) Empty
Message· · Sujet: Re: an evening i will not forget (k-l) an evening i will not forget (k-l) EmptyMer 16 Oct - 3:51

Luke semblait très différent de Kyle sur les sentiments amoureux. Il était bien plus sensible, se laissait porter par ses émotions tandis que son ainé, lui, avait toujours été plus pragmatique. Il avait aimé Freya d’un amour rationnel, ça n’avait jamais été passionnel entre eux. Ils étaient bien ensemble, ils avaient été sur la même longueur d’onde, si bien qu’ils avaient continué à se voir, jusqu’à se marier et avoir des enfants. Dans son équation, il n’y avait pas de place réservée à un amour brûlant, si fort qu’il en vient à vous détruire. Freya le savait, Kyle n’était pas de ceux qui feraient des démonstrations en grande pompe, il se contentait de petites attentions pour rappeler que cet amour existait. Autant dire qu’à présent, ces petites attentions n’étaient plus présentes. Il enviait presque son ami Luke, qui était dans le grandiose, la démesure. Toutefois, c’était à double tranchant. A aimer plus fort, on souffrait plus aussi. C’est un fait, si Luke souffre aujourd’hui, il peut se targuer d’être honnête. Kyle pense que c’est une bonne chose que sa fiancée lui ait laissé de l’air, car elle lui permet de pouvoir trouver ses réponses plutôt que de poursuivre dans des non-dits qui peuvent avoir de graves conséquences. « C’est certain. Maintenant tu vas prendre le temps de réfléchir et tu finiras par prendre la décision qui sera la meilleure pour toi. » Kyle songeait à l’état de son ami et de la torture qu’il devait s’infliger à se demander s’il avait bien fait de s’écouter et de dire la vérité à l’une comme à l’autre. Ca devait être terrible à vivre. Son ami lui avoua que Lennon et lui étaient en contact plus avancé qu’un simple message, et s’il trouvait que c’était bien pour lui de tenter de mettre les choses au clair et de savoir où il en était, il devinait aussi que l’homme semblait vouloir plus que tout que son ex-petite-amie soit sur la même longueur d’onde que lui. « Je pense qu’il ne faut pas que tu aies trop d’attentes, prends le temps de mettre de l’ordre dans cette relation, et tu aviseras au fur et à mesure. » Kyle était convaincu que Luke n’agirait jamais de la sorte, mais il était là pour le conseiller et non pour le forcer à agir. Luke savait mieux que lui ce dont il avait besoin et quoi qu’il en soit, Hemsworth serait toujours là pour remonter le moral de son ami adepte du café.

Kyle avait tout le mal du monde à remplir son rôle de père. Sa fille lui donnait du fil à retordre et tous ses efforts semblaient vains. Il aurait aimé avoir pu se préparer doucement à l’adolescence d’Ivy plutôt que de devoir l’encaisser de plein fouet en plus de la rancœur qu’elle exprimait envers ses parents de respirer le même air qu’elle. Kyle tenait bon, mais parfois sa colère transparaissait. Or, avec le jeune blond évidemment plus âgé que sa fille, il avait craint que ça ne se transforme en une colère noire et s’en prendre au gamin était la pire chose qu’il pouvait faire dans son cas, craignant qu’on lui retire la garde de sa fille, d’autant plus qu’il en était conscient, il buvait beaucoup trop. Il avoua à Luke à demi qu’il ne devait pas rentrer dans le jeu de la provocation. « Je l’ai attrapé par le col, mais je l’ai relâché parce que je ne veux pas perdre la garde de ma fille à cause d’un petit con. » Ca lui avait gâché le weekend, mais il n’en avait pas reparlé à sa fille se contentant juste de la ramener à la maison, écourtant leur escapade qui lui avait couté cher pour rien. « Ca ira Luke, tu as d’autres chats à fouetter ! » Lui assura-t-il dans un sourire pour rassurer son ami. Ce n’était pas un gamin qui allait faire la loi, aussi fou soit-il. Kyle pouvait encaisser et gérer la situation. Il ne se laisserait pas impressionner. De toute façon, les deux adolescents seraient perdants. Souriant avant même de laisser échapper un rire d’entre ses lèvres, Hemsworth s’amusa de la façon que Luke avait de vouloir lui remonter le moral alors qu’il était celui qui en avait le plus besoin à l’heure actuelle. « Oui, et cette personne sait aussi qu’il en va de même pour moi ! Si besoin tu peux même dormir au chalet. Il y a de la place. » Il serait toujours disponible pour lui, ça coulait de source. A sa révélation sur sa reprise de l’écriture, Luke répondit par une assomption plutôt cocasse pour le professeur qui se mit à rire en niant en bloc les allusions de son ami. « C’est pas ce que tu crois ! » Ponctuant sa phrase d’un rire franc, il s’expliqua : « Elle est juste singulière en son genre. Elle a du potentiel cette fille, mais quelque chose la retient et ça m’intrigue. » Jamais il n’avait rencontré de personne comme elle. Ca le subjuguait. « Elle m’a donné des idées à exploiter rien qu’en discutant brièvement. Le soir même j’ai écrit dix pages. » Ce n’était pas nécessairement des pages bien structurées, plutôt un flot d’idées qui s’était mis en place tout seul. Après un long silence, il sourit malgré lui en posant le regard sur son acolyte. « Mais elle est mignonne oui. »

_________________

☽☽ A silent kite against the blue sky, every chimney, every moonlit sight, I am the story that will read you real, every memory that you hold dear  (c) SIAL, nightwish.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
when we were on fire

Luke Edwards

messages : 535
name : smooke
face + © : ryan gosling - avatar@carolcorps - icons @tumblr - lyrics kodaline@alliwant
multinicks : mikkel, clive, neal, leo
points : 690
age : 35
♡ status : formerly engaged but single now and messed up because of a recent breakup, thinking too much about his ex.
work : freelancer @windmont bay bulletin
home : the old family house @bridgewater way

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lennon - kyle - bliss - harper

an evening i will not forget (k-l) Empty
Message· · Sujet: Re: an evening i will not forget (k-l) an evening i will not forget (k-l) EmptyJeu 31 Oct - 12:09

Réfléchir semblait être sa seule solution. Peser le pour, le contre. Se demander si Nella était celle qui lui fallait ou si après tout ce temps, Lennon était la femme de sa vie. Tant de questions qui restaient encore en suspens et le rendaient fou. Il n'aurait jamais soupçonné avoir tant d'émotions enfermées en lui - pourtant, il devait bien se montrer raisonnable et accepter qu'il n'avait jamais pu oublier Lockhart. Son départ avait été si violent et imprévisible. Son retour, bien plus. Si Nella était partie, cette histoire semblait terminée, même si Luke ne voulait pas qu'elle sorte de sa vie ainsi. Ils avaient partagés beaucoup de choses - il y a quelques semaines encore, ils parlaient du mariage, de fonder une famille. Ce sentiment de culpabilité ne le quittait plus - faisait-il le bon choix en préférant explorer ses sentiments pour la blonde impétueuse qui avait resurgi dans son quotidien? Il n'allait le découvrir qu'en la revoyant, en la ré-apprivoisant? Étaient-ils capables de se revoir, de reconstruire quelque chose? L'avenir était si incertain qu'il en frémissait. Luke hocha silencieusement aux conseils de son ami proche. " Elle est tellement imprévisible." souffla-t-il, le sourire ironique au coin des lèvres et le regard changeant dès qu'il parlait de Lennon. C'était bien sûr ce qui lui avait plu chez elle, à l'époque où ils n'étaient que des adolescents énamourés - son caractère, ses actions impulsives et ce je ne sais quoi qui la rendait si attirante. Edwards mordilla sa lèvre; plus que nerveux à l'idée de la revoir. Mais ses messages étaient encore en retrait - il devait maintenant la convaincre de lui donner rendez-vous, trouver les bons mots pour réconforter ses angoisses.
L'homme consulta brièvement son portable pour ne voir aucune réponse. Un petit air contrarié sur son visage, il écouta la suite de l'histoire concernant la fille de son acolyte. Ses sourcils se levèrent naturellement lorsqu'il imagina Kyle saisir par le col un jeune homme, l'image était d'ailleurs plutôt hilarante. Luke mit sa main devant sa bouche, cachant un petit sourire amusé. " Désolé, c'est nerveux." déclara-t-il, retenant son rire. " J'aurais bien aimé voir ça." continua-t-il, le regard espiègle. Kyle était un père aimant, qui se dédiait à sa famille, corps et âme, en venant même à sacrifier sa propre santé mentale. Luke n'en restait pas moins inquiet de la situation. Bliss semblait très encline à pousser les boutons de son géniteur, prête à le faire exploser. A la proposition de dormir au chalet, Luke lui offrit un sourire reconnaissant. " Merci, Kyle, vraiment. Aaron rentre bientôt à la maison. Il revient de sa formation dans quelques semaines, j'aurais à nouveau de la compagnie." s'enquit-il, pensant à son petit frère qui revenait vivre au bercail après un temps loin de la maison familiale. Comment Luke allait-il bien pouvoir expliquer toute cette histoire à son cadet? Rien que d'y penser, il souffla et passa une main pressante dans ses courts cheveux blonds. Si Kyle vivait une situation plus qu'inconfortable avec sa femme - qui, pour Luke, n'en était clairement pas une, vu le peu de contacts qu'ils avaient - Luke ne se gênait pas pour le mettre face aux évidences. C'était ça aussi son amitié avec Kyle - ne pas avoir peur de lui dire les choses. Il l'écouta parler de l'étudiante et son regard se posa sur celui de son ami, détectant l'intérêt particulier qu'il pouvait porter à l'étudiante. " Singulière, du potentiel. Moi, j'entends qu'elle t'intéresse." dit-il, le sourcil inquisiteur relevé. Cela lui faisait tellement du bien de parler d'autre chose que de sa vie amoureuse catastrophique. Luke croisa les bras sur sa poitrine, essayant de décrypter Hemsworth. " Je suis content que tu sois enfin débloqué." continua-t-il, louant les actions de l'étudiante inconnue. A sa dernière réflexion, Luke lui partagea un énorme sourire et eut un petit rire malicieux. " Je le savais!" s'écria-t-il, venant taper l'épaule de son ami de sa main. Les deux partagèrent un rire communicatif, complices comme jamais. " A quel point de mignonnerie est-on?" s'enquit-il, sondant le visage de son camarade. Par là, il voulait demander à quel point la femme l'attirait. " Tu vas la revoir?" finit-il, reprenant le contrôle de son mug et finissant de le vider. Bien sûr qu'Edwards était au courant de sa situation maritale - il ne le poussait pas à l'adultère, mais Kyle serait peut-être plus heureux s'il vivait une relation moins platonique. Freya était la mère de ses enfants, certes, ils étaient encore mariés, certes, mais Kyle devait maintenant penser à lui - même si cela lui paraissait terriblement égoïste. " On est d'accord que Freya et toi, c'est purement platonique, ces jours-ci?" demanda-t-il, préférant vérifier sa version des faits. La question était plutôt intime mais les deux amis avaient suffisamment discutés pour être aussi proches l'un de l'autre. Luke n'avait pas peur de lui demander la vérité.

_________________

 
To you, I've never lied. For you, I'd take a life. ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kyle Hemsworth

messages : 592
name : sean
face + © : bradley cooper (Ordinn.+edqeofglory)
multinicks : ben, gaelan, zach, carter, holden
points : 178
age : 43 yo (05/02)
♡ status : supposed to have split up but still married, Ivy(Bliss) & Matt's dad
work : criminology teacher @ Portland University, specialised in criminal minds. Also a writer of best-sellers
home : ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lilly, nate, luke

an evening i will not forget (k-l) Empty
Message· · Sujet: Re: an evening i will not forget (k-l) an evening i will not forget (k-l) EmptySam 9 Nov - 22:30

Kyle voudrait trouver les mots justes pour que Luke cesse de se prendre la tête. Il est malheureusement trop tôt pour qu’une décision puisse être prise concernant les deux femmes de sa vie. La situation est difficile, il en convient. Mais il n’a jamais vécu de telle situation. Quand son mariage a volé en éclats, il l’a juste accepté, fait sa vie sans Freya, du moins jusqu’à retrouver sa fille. Un triangle amoureux, il ne l’a expérimenté que dans les livres, alors il n’a pas la réponse toute faite qu’il aimerait formuler pour donner une solution à son ami. D’autant plus qu’il perçoit aisément la différence qui existe entre eux sur la sensibilité dont ils font preuve. Luke se laisse vite dépasser par ses émotions alors que Kyle les intériorise davantage, les mettant de côté sans pour autant être plus immunisé que lui, mais ils n’ont pas la même façon de procéder. Alors que son ami lui avoue que son ex est des plus imprévisibles, le quarantenaire ne peut s’empêcher de sourire. « Justement, je crois que c’est ça qui t’intrigue, Luke. » Si bien qu’il savait d’ores et déjà que la pauvre Nella allait probablement tomber aux oubliettes très rapidement. Luke avait l’air de revivre son adolescence soudainement, comme si ses larmes n’existaient pas, il affichait un petit sourire rien qu’à l’idée qu’il se faisait de sa potentielle relation avec Lennon. Ca signifiait déjà beaucoup pour Kyle. Mine de rien, il était convaincu que son ami avait déjà fait son choix mais qu’il refusait de l’admettre car il se percevait probablement comme un goujat. Les événements qui s’étaient bousculés avaient juste eu raison de lui. Il ne l’avait pas décidé en amont. Il le voyait déjà amouraché, et il était persuadé que ça le mènerait quelque part. Toutefois, il fallait qu’il soit patient et non qu’il agisse comme l’adolescent qu’il était en train de redevenir.
En parlant d’adolescent, Kyle ne cachait pas son désamour pour un gamin que fréquentait sa fille et qui avait tout l’air d’être un petit con. Luke s’amusait presque de la situation, ce qui eut le mérite d’adoucir le père de la rouquine qui leva les yeux au ciel non sans rire par la suite. « Ce gamin se fout complètement de tout. Je ne sais pas où elle l’a déniché celui-là, mais j’ai l’impression de le voir partout maintenant. » A moins que le garçon ne le fasse exprès pour le rendre fou, il focalisait sur lui, et il en devenait presque paranoïaque. Il n’a juste pas confiance en ces garçons qui doivent voir en Ivy une proie facile. Et elle ne semblait pas s’en rendre compte, c’est ce qui tracassait son père. Quoiqu’il en soit, il était à cran et il savait qu’il avait besoin de se ménager un peu s’il ne voulait pas que la situation dérape et que sa vie se transforme en enfer. Luke semblait ravi de voir son frère faire son retour et Kyle voyait là un moyen pour le jeune homme de trouver une épaule rassurante dans ses tracas. Cela faisait aussi écho à la situation du quarantenaire qui convint qu’il ferait mieux de faire de même. Il trouverait du soutien dans sa famille. « Une bonne chose. La famille c’est important. Je vais aller fêter Thanksgiving avec ma famille dans le New Jersey, je pense. » Il avait hâte de les retrouver. Ca serait le premier Thanksgiving où ils seraient tous réunis puisqu’Ivy serait également présente que ça lui plaise ou non. Toutefois, avec un bémol. Il était possible que Freya ne souhaite pas être du voyage. Ils en discuteraient.
Kyle appréciait la sincérité de l’amitié qu’il avait développé au fil du temps avec Luke. Ce dernier ne se gênait absolument pas pour lui faire remarquer certaines évidences et il en faisait de même. Toutefois, il trouvait que cette fois-ci, son cadet se trompait. L’étudiante avait juste eu le mérite de débloquer une situation professionnelle par ses réponses à ses questions, donnant de la profondeur à une discussion ouverte, rien de plus. Secouant la tête, Hemsworth se défendit : « Ne dis pas de bêtises je pourrais être son père, c’est glauque ! » Il n’éprouvait rien de tel à l’égard de la petite brune, qu’elle soit sublime ou non n’y changeait rien. Il poursuivit comme pour étayer ses propos : « Elle a juste une façon bien à part de voir le monde. Elle ne paie pas de mine mais je pense qu’elle a beaucoup de choses à raconter cette fille. » Et c’était ainsi qu’elle avait pu lui donner une autre perspective à l’écriture, parce qu’il n’avait tout simplement jamais rencontré de personne comme elle. Toutefois, elle était perdue, et il était certain de pouvoir lui apporter son aide. « Luke ! Je peux reconnaitre qu’elle est jolie sans pour autant qu’elle m’intéresse. Tu es vraiment fait pour être journaliste ! » Il éclata de rire à cette éventualité. Il ne verrait jamais son ami écrire dans des tabloïds, ça ne lui ressemblait pas, bien que la discussion porte sur ce genre de sujet. Luke avait l’air d’un vrai adolescent. Bien que l’écrivain rie de bon cœur, il ne répondit pas à ses questions d’amourettes car il était sûr de lui, le rapport entre l’étudiante et lui était strictement professionnel. Il haussa alors les épaules. Il ne savait pas s’il allait la revoir, parce qu’il ne cherchait pas à provoquer de rencontre. La balle était dans le camp de la jeune Caldwell. « Je n’en sais rien. Je lui ai proposé d’assister à un de mes cours, on verra si elle s’y pointe. » Il aimerait bien qu’elle le fasse, parce qu’il souhaitait l’entendre défendre ses idées face à des étudiants qui avaient l’habitude de ces échanges parfois musclés pour soutenir leur point de vue. A l’affirmation de son ami, Kyle lâche un soupir. Il a raison, c’est même pire que le tableau qu’il dresse. Kyle et Freya ne s’entendent plus sur rien, ils sont comme deux étrangers vivant en colocation pour une raison qui leur échappe. « Freya et moi ce n’est même pas platonique. On est colocataires. On est plus que des parents je crois. Pour nous c’était important qu’Ivy retrouve de la stabilité, mais honnêtement, on en est loin. Je ne me voyais juste pas partager la garde de ma fille autrement alors qu’elle nous a manqué à tous les deux. » S’ils dorment dans le même lit, ils n’ont aucun contact. Parfois, il dort au chalet, parce qu’il estime pouvoir être en paix avec lui-même. Divorcer ? Il ne l’envisage pas tant qu’Ivy aura des envies d’ailleurs.

_________________

☽☽ A silent kite against the blue sky, every chimney, every moonlit sight, I am the story that will read you real, every memory that you hold dear  (c) SIAL, nightwish.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
when we were on fire

Luke Edwards

messages : 535
name : smooke
face + © : ryan gosling - avatar@carolcorps - icons @tumblr - lyrics kodaline@alliwant
multinicks : mikkel, clive, neal, leo
points : 690
age : 35
♡ status : formerly engaged but single now and messed up because of a recent breakup, thinking too much about his ex.
work : freelancer @windmont bay bulletin
home : the old family house @bridgewater way

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lennon - kyle - bliss - harper

an evening i will not forget (k-l) Empty
Message· · Sujet: Re: an evening i will not forget (k-l) an evening i will not forget (k-l) EmptyLun 25 Nov - 20:00

A la mention de la jeune femme si mystérieuse, Luke acquiesça, le sourcil inquisiteur toujours levé, prêt à tirer les vers du nez de son ami. Mais il abandonna l'idée en voyant que finalement, Kyle n'avait pas si l'air emballé que ça et qu'il lui assurait que cette relation n'était que purement professionnelle. Edwards avait quand même du mal à croire que le quadragénaire n'était pas attiré par la jeune femme. De plus, Kyle était un bel homme pour son âge et faisait sûrement tourner les têtes. Il l'avait déjà vu vaguement à l'oeuvre - un petit sourire en coin, une œillade discrète et le charme opérait - et s'en souvenait parfaitement. Alors, on ne lui pouvait lui mentir sur ce point là. Non pas que Luke lui ait déjà menti, d'ailleurs. L'étonnante sincérité de cette relation se rapprochait d'un lien fraternel. Le grand frère qu'il n'avait jamais eu, qu'il aurait eu aimé avoir lors de son adolescence. Un soutien permanent et toujours les paroles pour rassurer et remettre sur le bon chemin. Hemsworth se comptait dans ses meilleurs amis. Ils se voyaient régulièrement et appréciaient de longues soirées à discuter. " Tu m'en diras plus quand elle viendra te voir. " dit-il, plissant quand même les yeux pour essayer de voir si Kyle mentait.
En ce qui concernait sa femme, c'était une tout autre histoire. Sans émettre de jugement sur ce que pouvait vivre Kyle, Luke n'aurait pu s'imaginer dans une telle relation. Vivre avec une personne avec qui on ne partageait plus rien, qu'un lit et encore. Le journaliste observa les traits de son camarade, écoutant attentivement ses paroles. Les buvant même. Il hocha la tête doucement. Il était si clair que Kyle était encore avec Freya pour les enfants, pour l'équilibre si fragile de leur famille. Luke ne pouvait s'empêcher de ressentir de la tristesse pour lui. En tant qu'ami, il ne lui souhaitait que du bonheur, de l'amour et des rencontres remplies d'aventures. Une aventure comme celle qu'il espérait vivre avec Lennon. Les palpitations, les étoiles dans les yeux. Tous ces clichés qui ne semblaient que véridiques lorsqu'on ressentait des choses si terrifiantes. " Je comprends, Kyle." affirma-t-il, croisant son regard et lui offrant un sourire réconfortant. " Mais tu sais, en tant qu'ami, j'espère que tu trouveras celle qui te faut." ajouta le trentenaire, haussant les épaules, ayant bon espoir que cela se réalise aussi pour Kyle. Il méritait bien un peu de douceur après tout ce qu'il avait vécu. C'était une personne admirable aux qualités nombreuses, même si visiblement, il ne s'en rendait pas compte. " Bon, alors, sur quoi tu écris? Avoue moi tout, j'ai besoin de me changer les idées." dit-il, plus enthousiaste, cherchant enfin à savoir ce que concoctait son ami écrivain. Luke avait toujours été un de ses plus fervents fans, décryptant et se délectant des écrits de son acolyte. Il aimait en plus avoir l'exclusivité sur les informations de l'auteur. Finalement, à y réfléchir, Kyle était son exemple à suivre - Edwards se prêtait souvent à rêver d'une carrière aussi belle que la sienne. Lui aussi écrivait, mais dans un genre totalement différent. " Me fais pas attendre, Hemsworth, tu sais que je suis ton premier fan. Je veux les détails." dit-il, s'esclaffant légèrement, enfin plus léger après le moment dramatique qui avait précédé cette toute nouvelle discussion.

Spoiler:
 

_________________

 
To you, I've never lied. For you, I'd take a life. ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kyle Hemsworth

messages : 592
name : sean
face + © : bradley cooper (Ordinn.+edqeofglory)
multinicks : ben, gaelan, zach, carter, holden
points : 178
age : 43 yo (05/02)
♡ status : supposed to have split up but still married, Ivy(Bliss) & Matt's dad
work : criminology teacher @ Portland University, specialised in criminal minds. Also a writer of best-sellers
home : ocean avenue

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lilly, nate, luke

an evening i will not forget (k-l) Empty
Message· · Sujet: Re: an evening i will not forget (k-l) an evening i will not forget (k-l) EmptyVen 6 Déc - 0:32

Hemsworth avait depuis longtemps cessé de croire en l’amour et tout ce que ça engendrait. Il avait cru, alors qu’il était étudiant que Freya serait la femme de sa vie. A l’époque, il était persuadé de finir comme son père et sa mère, heureux dans son mariage, fêtant leurs noces d’or tandis qu’il aurait fini sa carrière à Harvard. Rien de tout ça ne s’était passé, et le quarantenaire s’était lassé de la séduction et de l’entretien de sentiments. Il ne vivait que pour permettre à sa famille de vivre correctement. Bien sûr, il admettait que la jeune Caldwell était séduisante, qu’elle avait un charme différent des autres, mais il s’agissait d’une étudiante, et Kyle était déjà suffisamment accablé dans sa vie pour ne pas en rajouter une couche et finir dans les tabloïds comme goujat numéro un, intéressé par une femme qui avait l’âge d’être sa fille. Il voyait bien que Luke tentait de raviver une flamme éteinte depuis longtemps, qu’il tentait de lui donner une raison d’être pour lui-même plutôt que sa famille, mais il n’était juste pas dans la même optique des choses. « Si elle vient. Mais ne te fais pas trop d’idées. J’ai pas la tête à batifoler. Ma priorité c’est ma fille. » Parce que c’était son souci numéro un. Il craignait qu’elle ne s’envole une fois de plus et qu’il ne la retrouve jamais. Il avait besoin de retrouver ce lien fort amputé par ce kidnapping qui avait signé son arrêt de mort. Une chose est certaine, il n’en parle aussi ouvertement qu’avec Luke. Autrefois, il ne se confiait qu’à Nathaniel, mais avec les années, ils se sont perdus de vue ; c’était d’ailleurs la faute d’Hemsworth, il ne cherchait pas à se convaincre du contraire, mais il appréciait que cette amitié qui s’était scellée par hasard entre Edwards et lui, était des plus sincères. Il réalise d’ailleurs qu’il n’a jamais parlé avec quiconque de sa relation avec sa femme – ou absence de relation – pas même à son frère, sa sœur ou sa mère. Kyle a toujours mis un point d’honneur à garder sa vie privée dans cette même sphère. Cependant, il doit avouer que ça fait parfois du bien de se laisser aller. Il sourit sincèrement aux souhaits de Luke, relevant la tête vers lui avant d’hausser les épaules. « Ca n’est pas aussi important pour moi que ça l’est pour toi », plaisante-t-il en laissant échapper un rire, « tant que mes enfants sont heureux, je me contente de ce que j’ai. » Et il était plus qu’honnête. Il était père plus qu’époux. Kyle se disait aussi que la célébrité qu’il possédait que ce soit par le kidnapping ou par la vente de ses livres ne le prédisposait pas à avoir une relation avec qui que ce soit. Il ne faisait plus confiance à personne. Changeant de sujet, Luke se plut à demander des détails sur son bouquin en cours d’écriture comme d’habitude, et Kyle fit mine de lever les yeux au ciel avant de lui donner un élément de réponse : « Toujours pareil. Mon personnage de serial killer n’est pas mort – contrairement au personnage principal de la précédente série – alors je continue ses méfaits. Juste que le nouveau personnage que j’introduis – une femme – ne va pas être aussi conventionnelle que son prédécesseur. Déjà parce qu’elle n’est pas membre de la crim’, mais aussi parce que je compte un peu bousculer le lecteur sur sa perception des choses. » Il était convaincu qu’il était sur le bon chemin, mais la route était encore extrêmement longue. « Ca te convient fan numéro un ? » Il ponctua sa phrase d’un rire franc et puis questionna à son tour Edwards : « Et toi, tu serais pas intéressé par autre chose que du free-lance ? Je connais quelques personnes par ici, je pourrais te donner un coup de main ? » Luke était capable de plaire à n’importe quel journal, il suffisait juste qu’il ait l’opportunité de le prouver.
Spoiler:
 

_________________

☽☽ A silent kite against the blue sky, every chimney, every moonlit sight, I am the story that will read you real, every memory that you hold dear  (c) SIAL, nightwish.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




an evening i will not forget (k-l) Empty
Message· · Sujet: Re: an evening i will not forget (k-l) an evening i will not forget (k-l) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
an evening i will not forget (k-l)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way-
Sauter vers: