hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
No. 3 Les sujets de la première saison qui sont encore dans
la partie flashback et qui n'ont pas reçu de réponses depuis
un certain temps ont été archivés. Pour les autres, vous avez
encore un mois (jusqu'à la prochaine maintenance) pour les
clôturer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 sue me for looking too pretty tonight

Aller en bas 

Lydia Winters

messages : 1023
name : Olivia
face + © : purnell + © isleys + gifs, @tumblr
multinicks : chad, emerson, harper, jax, parker, stella, tobias, zoya
points : 426
age : 18 years old
♡ status : lost faith in guys a long time ago
work : room maid @ the majestic
home : in her own apartment soon, she hopes. in the meantime, living with her siblings

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (closed) tommy, rufus, atticus, kate, mini tc, carter

sue me for looking too pretty tonight Empty
Message· · Sujet: sue me for looking too pretty tonight sue me for looking too pretty tonight EmptyMar 24 Sep - 7:13

CARTER + LYDIA
@Carter Harwell
20.09.2019
(friday night, 10pm)


Elle était parée. Elle voulait être parée. Elle voulait que cette soirée soit inoubliable - ou qu’au moins, elle lui fasse oublier à quel point sa vie était pathétique et sans saveur. Etait-ce la raison pour laquelle elle s’était naturellement tournée vers Carter? Sans doute. Le jeune homme avait beau parvenir à lui hérisser le poil en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire, il avait cette énergie qui lui manquait, cette insouciance qu’elle lui jalousait, ce grain de folie qu’elle aurait voulu s’approprier. Elle voulait avoir l’esprit libre, comme Carter semblait l’avoir à tout instant. Même malgré ses déboires amoureux, il ne semblait pas se prendre la tête et Lydia ne voulait pas se prendre la tête. Accessoirement, aussi, évidemment, il fallait bien avouer autre chose: elle n’avait personne vers qui se tourner. Elle ne voulait pas demander à Chase, il se foutrait d’elle. Elle n’irait évidemment pas regarder du côté de Tommy et les autres étaient trop jeunes pour se lancer dans le genre de soirée qu’elle avait en tête. Elle n’avait plus d’amis, tous ceux qu’elle avait connus avant d’abandonner l’école l’avaient délaissée, s’étaient désintéressés de son sort. Elle avait beau savoir qu’elle y avait sa part de responsabilités, ça n’en rendait pas moins la constatation douloureuse. Elle aurait sans doute pu essayer de se tourner vers Cash mais elle n’osait pas. Il ne l’avait pourtant jamais jugée, jamais rabrouée, mais quelque chose dans leur amitié s’était brisé et elle n’avait pas su comment renouer avec son ancien meilleur ami. Tant pis. Entre-temps, elle avait fait la rencontre de Carter, et il était devenu le candidat idéal pour la débauche à laquelle elle aspirait. Il pourrait se payer sa tête si ça lui chantait, elle s’en fichait, du moment qu’il était là pour lui montrer le chemin, pour lui montrer comment faire. Comment redevenir une adolescente normale, avec ses excès, ses transgressions et son incapacité à se soucier des conséquences.
Perchée sur son appui de fenêtre, enveloppée dans une robe de chambre qui avait connu des jours meilleurs, Lydia s’appliquait une dernière couche de vernis rouge bordeaux. Elle s’était soigneusement apprêtée, pour le coup, et la robe que Carter lui avait ‘offerte’ était suspendue à un cintre, attendant sagement d’être enfilée. Elle avait bouclé ses cheveux et récupéré une paire de hauts talons. Quant à ses grands yeux félins, elle les avait ornés d’un fard à paupières sombre mais légèrement pailleté. Elle redoutait un peu d’avoir à passer la soirée perchée sur des talons alors qu’elle avait privilégié les converses et autres chaussures plates depuis la naissance de Robin mais il fallait marquer le coup et, elle le savait, ça ne ferait qu’accentuer la longueur de ses jambes, les affinant au passage. Lydia n’aspirait pas vraiment à séduire, ce soir, mais elle voulait juste être une femme. Pas une mère. Pas une soeur. Pas une femme de chambre. Sans doute son compagnon de la soirée ne verrait-il rien de tout cela mais elle n’en avait rien à faire. Ce n’était pas un rendez-vous galant, c’était une sortie entre amis - entre deux amis insouciants, sans responsabilités, sans plans sur la comète. Une sortie qui valait la peine d’être vécue à fond et son corps avait intérêt à suivre le rythme. Hors de question qu’elle déclare forfait alors qu’elle avait accepté le défi de sortir deux soirs de suite.
Un mouvement sur sa droite lui fit relever les yeux et elle identifia le trouble-fête en approche. Soufflant sur ses ongles pour faire sécher le vernis plus vite, elle se redressa et adressa un signe à Carter.
- Par ici, Barry. C’est ouvert, tu peux monter, j’en ai pour une minute. C’est la porte du fond du couloir.
Remettant le capuchon de sa bouteille de vernis, Lydia descendit souplement de son perchoir et quitta un instant la chambre, emportant sa robe dans la salle de bain pour pouvoir l’y enfiler en toute intimité.
- Ne touche à rien. Je te préviens, je le remarquerai tout de suite si quelque chose a bougé! lança-t-elle d’une voix forte dans le couloir avant de fermer la porte de la salle de bain.
En réalité, il régnait un tel bordel dans sa chambre, qu’elle aurait été incapable de dire si quelque chose manquait. Cela agaçait profondément Bethany mais Lydia n’en avait rien à faire. Elle n’avait pas besoin d’une mère sur son dos, elle se débrouillait très bien toute seule.
La demoiselle enfila sa robe neuve et constata que c’était la première fois qu’elle la mettait, depuis qu’elle l’avait reçue, presque quatre mois plus tôt. Peut-être était-ce un signe, peut-être que tout s’était mis en place pour la préparer à cette soirée folle, mais elle chassa rapidement cette idée absurde. Elle ne croyait plus en rien, et encore moins en des signes qui pouvaient être interprétés d’inimaginables façons. Si elle avait une bonne étoile, celle-ci l’avait abandonnée depuis bien longtemps.
- Alors, tu as survécu à ton incursion dans Pioneer Oak? s’exclama-t-elle en revenant dans la chambre. Tu m’aides?
Lydia agita les doigts, comme pour expliquer son incapacité à remonter la fermeture Eclair dans son dos et offrit ce dernier à Carter. Elle se tourna ensuite vers le jeune homme et le détailla de la tête aux pieds, comme pour jauger s’il pouvait être vue en sa magnifique compagnie ou non.
- C’est ce que tu comptes porter ce soir? s’enquit-elle, l’oeil faussement critique, ayant une envie irrépressible de le taquiner.
Histoire de donner le ton de la soirée.
Il avait intérêt à être prêt à tout.

_________________

You were my best night and worst fight and couldn't care less. You were my gold rush to cold touch favourite ex. And all of the others cancel out each other and it's always you left. You were my no sleep, cried for weeks favorite ex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carter Harwell

messages : 636
name : sean
face + © : denis shapovalov (livia+angiekerber)
multinicks : ben, gaelan, zach, kyle
points : 778
age : 18 yo (july 12)
♡ status : who cares? I can have all the girls in the world
work : senior year at high school but skipping it most of the time. singer who won the Voice a few years ago
home : at Resen's

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lydia, finn, tc gay pride, tc firehouse, saveria, ali, simeon

sue me for looking too pretty tonight Empty
Message· · Sujet: Re: sue me for looking too pretty tonight sue me for looking too pretty tonight EmptyLun 30 Sep - 22:38

Carter avait été surpris de recevoir un message de la part de Lydia. D’autant plus que le contenu ne collait pas avec la personnalité qu’il avait établie chez la jeune femme. Elle était d’ordinaire loin d’être drôle, même si elle s’était avérée moins emmerdante que lors de leur premier échange. Sortir avec elle un vendredi soir, il ne l’avait pas envisagé, mais maintenant que ce moment était arrivé, il s’était surpris à être excité à l’idée de voir cette soirée se profiler. Il connaissait malgré tout la raison de l’appel au secours de la petite brune : elle savait qu’il était du genre à savoir faire la fête, et elle ne devait probablement connaitre personne à sa hauteur. Ca l’avait fait sourire de s’imaginer la jeune femme mal à l’aise dans son pull informe au milieu des jeunes débauchés en quête d’identité d’une nuit pour se morfondre le lendemain. Carter adorait les soirées endiablées, parce qu’il ne pensait à aucune répercussion d’aucun de ses comportements. Tout ce qu’il se passait en soirée faisait partie de lui, il ne se rongerait pas les sangs pour quoi que ce soit, ou presque. Il n’avait qu’une chose en tête ce soir, dévergonder la petite effarouchée que Lydia Winters était. Il savait où l’emmener pour cela. Mais avant, il se promettait de s’assurer qu’elle ne lui foutrait pas la honte en croyant se ramener à une boum ou en étant vêtue d’un t-shirt Mon Petit Poney ou autre horreur du genre. Il se mit en route pour Pioneer Oak en chantonnant sur la route,  vêtu d’un jean abimé, et d’une chemise bleue à motif, par chance, ses vêtements étaient propres, bien que non repassés, mais ça ferait l’affaire. Il déambulait dans le quartier sans trop s’attarder sur les environs. Il était certain qu’il ne vivrait jamais dans un endroit pareil. Bientôt, il achèterait un appartement dans un endroit huppé de la ville et il y organiserait les meilleures fêtes de tout l’Oregon. Presque arrivé à destination, il releva la tête alors que Lydia se tenait à la fenêtre – comme si elle l’attendait – et lui indiqua l’endroit où il devait se rendre. Il s’exécuta en ouvrant la porte de la petite maison sans oser passer la tête pour dire bonjour, ne sachant pas si elle était seule ou pas et alors qu’elle le priait de ne toucher à rien alors qu’il montait les escaliers, il cria en retour : « Salut Rhonda! Moi aussi ça va je te remercie ! » Alors qu’il rentrait dans la chambre du fond, il constata que tous les adolescents étaient les mêmes, et pesta que ses parents lui fassent des reproches puisque tout le monde faisait pareil. « Ma mère se plaignait de ma chambre pour moins que ça… » Il s’installa sur le rebord du lit de la petite brune en attendant qu’elle revienne. Finalement, intrigué par des photos sur le mur, il se leva et les observa un instant, histoire d’en apprendre plus sur la jeune femme et sa vie de famille, curieux tout simplement. Il fut stoppé dans son entreprise alors que sa compagne du soir se plaisait à le taquiner. Le blond commença à ronchonner avant de se stopper et de se surprendre en détailler sans gêne la belle plante qui se trouvait devant lui. « Très drôle… Wow. Tu vois que tu sais t’habiller quand tu veux ! » Il aurait pu être bien plus cru, mais il ne voulait pas qu’elle ait l’impression qu’il la dévorait des yeux. En tout cas, c’était déjà la deuxième fois qu’elle le surprenait. Elle avait tout l’air de s’avoir s’apprêter et se mettre en valeur. Alors qu’elle se tournait et lui demandait de fermer la robe dans son dos, il posa une question qui n’avait rien à voir tandis qu’il s’exécutait. « Elle est où ta gamine ? » L’avait-elle donnée à garder ? Il se demandait encore si elle ne lui avait pas balancé des bobards, même s’il avait vu la petite, elle pouvait aussi bien être sa petite sœur. Lydia avait décidé de se comporter à la manière de son acolyte en se permettant une réflexion sur les vêtements du jeune homme, qui plutôt que de s’offusquer, se saisit du pull légendaire de la jeune fille et le mit devant lui en prétextant : « Oui, je ne compte pas porter ton pull informe ! » Lui se trouvait suffisamment beau-gosse pour emballer toute la soirée, alors il s’en fichait de son avis. Pour être sûr qu’elle savait dans quoi elle s’embarquait, Carter prit le temps de lui montrer sa carte bleue. « Je te préviens, je compte me mettre une quinte, j’espère que tu as une bonne descente ! » Quoi qu’il en soit, ils rentreraient en taxi et remettraient ça le lendemain, gueule de bois ou pas. Mais conscient qu’il s’agissait peut-être de la toute première fois dans ce genre d’endroit pour Lydia, il préféra établir une règle : « Reste toujours pas loin de moi ok ? On ne sait jamais. Si jamais tu n’es plus dans mon champ de vision, je dénigre toute responsabilité ! » Il ferait attention à ne pas la perdre dans la foule. Après tout, Carter savait que dans ce genre d’établissement avec de la drogue qui circulait, les filles étaient des proies faciles, d’autant plus si elles buvaient. S’il plaisantait à dire qu’il se fichait de ce qui pouvait lui arriver, il éviterait qu’un accident ne se produise. « T’as ton ID ? la fausse, je veux dire. » Qu’il demanda pour s’assurer qu’ils rentreraient sans encombre. Vêtue comme était, elle allait faire des ravages ce soir. « Je suis passé prendre ça pour commencer ! » Qu’il dit en sortant d’un sac plastique des bouteilles de vodka et de jus de fruits. « T’as des verres ? » Ils avaient le temps de se pointer en soirée, et il valait mieux se désinhiber tout de suite pour qu’elle puisse être dans l’ambiance une fois sur les lieux. Il commanderait un Uber pour s’y rendre.

_________________

☽☽ All it takes is one bold move to change everything. All it takes is loving you to forget, forgive, but I'm having some kind of breakthrough. I'm ready to live. (c) SIAL, celine dion.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
sue me for looking too pretty tonight
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. You wont get no sleep tonight ! ~
» alec ▲ the show must go on.
» N°2 ; Tonight gonna be a good night [Dora]
» ⊹ we might not make it home, tonight.
» missandei & rebekah ❝ you were right : tonight was awesome ! ❞

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak-
Sauter vers: