AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 N°2528. Toi, la mère que je n'ai jamais eu.... (PV Eden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: N°2528. Toi, la mère que je n'ai jamais eu.... (PV Eden) Sam 6 Mar 2010 - 10:55

    Le grand jour était arrivé. C’était aujourd’hui que la petite fille allait rencontrer sa mère, Eden Scott. Elle avait réfléchi quelques jours et elle avait finalement décidé qu’elle la rencontrerait. Bien évidemment, cela lui faisait peur, d’ailleurs elle était nerveuse depuis que Anton lui avait dit que Eden viendrait. La veille, Alice n’avait pas beaucoup mangé, elle qui d’habitude dévorait tout. Elle avait également mal dormi et ce matin elle n’avait pas voulu quitté les bras de son père, elle l’avait laissé tout de même emmener Joy chez une de ses copines, elle devait y manger à midi et rester jouer l’après-midi. Une fois tout les deux, à la maison, Alice parla à Anton mais pas de sa mère. Non, elle essayait de ne pas y penser. Elle préféra donc qu'il l’aide à faire un de ses exercices qu’elle ne comprenait pas puis ensuite ils mangèrent. Elle avala quelques bouchés de son assiette et mangea un fruit en dessert puis elle monta se laver les dents et en attendant Eden, elle attendit nerveusement dans sa chambre. Alice rangea encore et encore ses tiroirs et sa bibliothèque, pourtant sa chambre était déjà bien rangée mais ça l’occupait. Et quand la sonnette en bas retentit, son cœur se serra un peu plus et elle eut soudainement envie de vomir. Enfin….Elle pris son courage à deux mains et descendit les escaliers. Avant de laisser son père ouvrir la porte, elle le regarda, un regard qui voulait dire « Surtout, reste près de moi » et elle lança.

    « Vas-y, j'suis prête ».

    Alice n'était pas certaine de l'être mais elle ne voulait pas reculer. Bien évidemment, elle aurait pu dire à son père que finalement, c'était mieux qu'elle ne la voit pas mais elle savait une chose, même si elle avait peur à cet instant, elle voulait la connaître et il fallait donc que son père ouvre la porte pour cela.

    A présent, Anton était à l’étage. Il était là pour Alice si elle avait besoin mais il avait laissé sa fille et Eden à deux, après s’être assuré que sa fille allait bien. Quand la porte s’était ouverte, Alice avait tout de suite pensé « C’est elle ? Qu’est-ce qu’elle est belle ». Mais bien vite elle s’était dit « Te fais pas avoir, elle t’a abandonné, l’oubli pas ». Elle avait écouté son père parler mais à présent elle était seule face à Eden. Installée sur le canapé, elle lui lançait de temps à autre des regards puis reposait son attention sur la table basse, mal à l’aise. Elle avait beaucoup de choses à lui demander mais pour le moment elle gardait le silence, n’osant rien dire. Elle lui avait tout de même dit bonjour, bien évidemment mais elle ne se voyait pas lui parler, là, comme si de rien était. La petite fille attrapa alors un nounours qui traînait près d’elle. C’était celui de Joy. Elle le pris avec elle et regarda l’étiquette, histoire de se détendre et de s’occuper.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°2528. Toi, la mère que je n'ai jamais eu.... (PV Eden) Sam 6 Mar 2010 - 18:48

    Il devait être 18h dans la maison des Scott quand le téléphone d'Eden avait sonné. C'était un numéro qu'elle ne connaissait pas et elle répondit après quelques sonneries. Etonnée, elle entendit Anton au bout du fil. Elle savait très bien ce que ca voulait dire. Alice avait prit sa décision et il l'appelait pour lui donner le verdict. Étonnamment, elle l'avait laissé parler. Elle avait peur d'entendre une réponse négative et voir tout s'écrouler autour d'elle. Si c'était le cas, elle aurait beaucoup de mal à s'en relever. Alors quand elle l'entendit lui dire qu'Alice avait accepté de la voir et qu'elle pouvait passer le lendemain, Eden n'avait rien su lui dire d'autre que merci. Bien sur, il lui fit remarquer qu'en aucun cas il l'avait aidé à choisir et ça, elle le savait parce que si il était intervenu dans la décision de la petite fille, jamais Eden n'aurait eut l'occasion de la voir... C'est donc les larmes aux yeux et la boule au ventre qu'elle se coucha ce soir là. Elle avait fait manger Zara, mais elle n'y était pas parvenue.

    Le jour J arriva. Eden s'était préparée, elle sortait toujours bien habillée et aujourd'hui ne dérogea pas à la règle. Elle passa une robe bleue sans manche lui arrivant un peu au dessus des genoux, avait laché ses cheveux, s'était maquillée très légèrement et avait passé une de ses paires de chaussures préférées. Elle était ainsi prête pour aller chez Anton. Eden monta dans sa voiture et arriva vite devant chez sa fille. En même temps, ce n'étais que quelques rues à côté. Mais elle ne sorta pas de suite. Elle était nerveuse et angoissée alors elle préféra attendre un peu dans la voiture. Quand elle se sentit un peu mieux et prête, elle sortit et alla sonner à la porte. Elle attendit peu de temps pour que la porte s'ouvre et là, son regard se posa de suite sur Alice. Elle eut un énorme pincement au coeur. Sa fille était juste magnifique. Avec la permission d'Anton, elle entra et se dirigea avec Alice vers le salon. Elles furent laissée toutes les deux alors que le jeune homme partait à l'étage. Eden était assise face à sa fille, elle se tenait un peu comme une écolière un premier jours d'école. Elles se regardaient, mais aucun mot ne sortait. Elle savait alors que ca allait être à elle de parler la première. Elle prit donc une longue inspiration et fit un petit sourire à Alice.

    - Tu dois te poser beaucoup de questions n'est-ce pas? Je... Je sais que je fais irruption dans votre vie à toi et ton père, je ne voulais pas vous poser des problèmes. Et puis, je comprendrais aussi que tu m'en veuille... Moi aussi je m'en veux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°2528. Toi, la mère que je n'ai jamais eu.... (PV Eden) Mar 9 Mar 2010 - 9:42

    La petite fille était installée sur le canapé du salon. Elle n’était ni avec son père, ni avec sa petite sœur mais avec une femme, Eden Scott, qui était sa mère. Il aurait été faux de dire que la demoiselle se sentait rassurée et qu’elle allait bien. Enfin…elle n’avait pas peur de Eden, Anton était à l’étage de toutes façons s’il y avait le moindre problème mais si elle n’était pas rassurée c’était parce qu’elle appréhendait tout simplement comment cette rencontre avec sa mère allait se passer. Alice ne savait rien d’elle, enfin, pas grand chose. D’ailleurs c’était totalement réciproque, quoique Anton avait peut-être dit deux, trois choses au sujet de la petite fille. Après avoir attrapé un nounours de Joy et l’avoir pris avec elle, Alice posa son regard sur le jouet et garda le silence. Elle ne savait pas comment aborder Eden et elle fut bien contente quand elle pris la parole, c’était en effet plus simple pour elle que ça soit sa mère qui ait parlé la première. L’écoutant, elle déglutit avec un peu de difficulté et garda encore le silence quelques secondes. Oui Alice se posait des tas de questions. Celle qui revenait sans cesse était certainement celle-ci, pourquoi m’a t-elle laissé ? Il y en avait d’autres, Alice se demandait par exemple ce qu’avait été la vie de sa mère depuis qu’elle l’avait abandonné jusqu’à aujourd’hui, combien d’autres enfants avait-elle, quel était son métier, qu’est-ce qu’elle aimait. C’était des questions plutôt banales mais Alice n’avait que dix ans et elle n’allait pas forcément chercher plus loin. Cependant, elle se demandait aussi pourquoi elle avait quitté Anton. Relevant la tête, elle la secoua légèrement de haut en bas. Oui, Eden faisait irruption dans leur vie comme ça et ça aussi ça la travaillait. Pourquoi revenir dix ans après ? Pourquoi n’était-elle pas venue plus tôt ? Prenant le nounours dans l’autre main, elle pencha la tête et compris alors que Eden s’en voulait elle aussi. Alice s’en voulait de temps en temps, après une bêtise ou une dispute par exemple et elle n’aimait pas s’en vouloir. Eden devait beaucoup s’en vouloir pour une si grosse bêtise, car oui, pour la petite fille, abandonner sa fille était une grosse bêtise. Se redressant, la demoiselle souffla à son tour avant de dire, un peu timidement cependant.

    « J’ai…c’est quoi ton travail exactement ? ».

    Question surprenante ? En tous les cas, Alice ne voulait pas, pour le moment, répondre à la question de Eden, ni même parler du sujet qu’elle avait lancé. C’était trop douloureux de se plonger pour le moment dans ce genre de conversation. Eden s’en voulait, Anton et Alice en voulaient à Eden, tous les trois le savaient et ça ferait mal à la petite fille d’en parler encore, tout du moins, à ce moment là. Elle préféra donc aborder un sujet qu’elle pensait être neutre. Ca lui permettrait d’apprendre à connaître sa mère et quand elle en aurait le courage elle poserait peut-être les autres questions, celles dont les réponses feront certainement mal. Laissant alors tomber ses chaussons sur le sol, elle enchaîna, sur le même ton.

    « Tu vas habiter à Miami maintenant ? Avant t’habitais où ? ».

    Encore des questions qui n’avaient peut-être pas une trop grande importance…Alice tenait tout de même à savoir tout cela. Est-ce que si elle apprenait à connaître sa mère et si elle se liait avec elle, elle aurait la chance de la voir de temps en temps ou bien est-ce que cette dernière prendrait la fuite et était ici simplement pour quelques temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°2528. Toi, la mère que je n'ai jamais eu.... (PV Eden) Sam 27 Mar 2010 - 14:06

    Eden était arrivée devant chez sa fille et avait mit un petit moment à se décider à frapper à la porte. Quand enfin elle l'avait fait, elle avait eut droit à un Anton pas très content et Alice se cachait d'elle. Elle put enfin entrer et elle se retrouva seule avec sa fille. Son père était monté à l'étage en précisant que si il y avait quoi que ce soit, elle la petite fille pouvait l'appeler. Eden la suivit dans le salon et s'installa dans le fauteuil en face d'elle. C'était difficile de trouver quelque chose à dire. Elle ne connaissait presque rien, en fait rien, de sa fille. Elle la regardait qui était nerveuse elle aussi et essayer de se détendre avec sa peluche. Mais la rouquine fini par casser le silence en expliquant à Alice qu'elle comprenait qu'elle lui en veuille et d'ailleurs que elle aussi s'en voulait! Quand enfin Alice parla, Eden eut un petit sourire. Sa fille lui en voulait, certes, mais elle n'avait pas commencé par lui crier dessus tout ce qu'elle pouvait penser. La demoiselle s'intéressa plutôt à elle et ca la rassurait.

    - Et bien, je suis docteur. Je travaille pour les urgences et souvent, je pars avec les ambulances

    La rouquine était certes rassurée sur comment pourrait être la suite de leur rencontre et n'avait pas trouvé la question de la petite fille surprenante. C'était une question de petite fille et puis, elle se doutait que la miss ne voulait pas aborder tout de suite les questions qui fâchent.

    - Quand j'ai rencontré ton père, on habitait à Oxford. Et puis, il y a quatre ans, je suis venue habiter à New York. Puis, je vous ai retrouvé avec ton père alors je suis venue m'installer ici à Miami. Je crois que je vais rester ici tu sais... Mais... On ne sera pas obligée de se voir si tu ne le veux pas. Je ne sais pas si tu t'en souviens, mais tu as une grande soeur. Elle s'apelle Zara...

    Eden se devait de lui parler de Zara. Après tout, c'était normal et légitime. Elle ne voulait pas la mettre mal en lui parlant de sa grande soeur, ca non. Elle ne savait juste pas trop comment parler avec Alice...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: N°2528. Toi, la mère que je n'ai jamais eu.... (PV Eden)

Revenir en haut Aller en bas
 

N°2528. Toi, la mère que je n'ai jamais eu.... (PV Eden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-