AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Ven 1 Mai 2009 - 23:52

Adrian était allongé sur l’herbe verdoyante, le visage au soleil. Il regardait les nuages et leurs formes, leur myriade de nuances et leur aspect cotonneux. Comme un enfant, il s’inventait des histoires en les observant passer, repoussés par le vent. Ici, le lion et là-bas l’ours. Il était plongé dans ses rêves, à demi éveillé. Le soleil lui réchauffait les pommettes et lui empourprait les épaules. Il était torse nu, à l’abri des regards – bien que ceux-ci ne l’eussent pas dérangé – et se ressourçait paisiblement. C’était l’un de ses jours de congé, il en était ravi. Aujourd’hui, le téléphone était rangé dans le bureau, et lui aussi dormait. C’était son jour de repos. Ses sonneries incessantes d’ordinaire s’étaient tues, au grand bonheur d’Adrian. Plus d’urgence, plus de malades et de la lumière. Car à l’hôpital, il était rare que les rayons du soleil transpercent les fenêtres. Les couloirs infinis étaient pâles et angoissants. Adrian finit par s’endormir. Ses longs soupirs rythmés par les rêves élevaient sa poitrine assoupie. Il pensait à Rachel. Dans sa tête s’entremêlaient les espoirs incertains de retrouvailles. Et il avait le loisir d’imaginer la revoir quand, en réalité, il ne pouvait que songer à ce dernier rendez-vous. Il avait eu l’écho par une secrétaire qu’elle reviendrait la semaine suivante si rien ne s’était arrangé. Mais cette fois, il lui avait prescrit les bons médicaments au lieu des placebos des fois précédentes ; il n’y avait donc aucune chance de revoir son visage, son sourire ni ses yeux… La feinte de ses sentiments était rude à cacher à son colocataire, Duncan. C’était même difficile de le cacher à quiconque croisait son chemin. Peut-être que dans ces vies qui se promenaient, des gens qu’il côtoyait, au moins un connaissait Rachel ! Et chaque fois qu’il omettait d’en parler, c’était une occasion bafouée de se rapprocher d’elle. Le rêve qui se tramait dans son esprit n’était qu’un vulgaire scénario de ce qui pouvait se passer. Il la revoyait, certes, mais au-delà de son simple contact demeuraient les espoirs inouïs de la conquérir.

Il dormit ainsi une heure ou deux, sans se rendre du temps qui passait. Le florilège de nuages avait laissé place à un ciel bleuté, repartant intriguer d’autres âmes songeuses. Adrian ouvrir lentement ses yeux glacés. La clarté du ciel les lui fit plisser. Il était étendu dans l’herbe et son corps encore endormi s’était réchauffé. Il s’assit. Ses poings frottèrent ses yeux à la manière d’un enfant. Il regarda autour de lui resplendir la nature. Seules les dalles flétries lui obscurcissaient la vue. Il fredonna doucement une chanson qui lui restait en mémoire, et se décida à se lever. Il se rappela après quelques instants qu’aujourd’hui était le jour où Duncan devait lui présenter une de ses amies. Un peu de compagnie consolerait son cœur absent. Adrian se dirigea vers son armoire, résolu à ne pas se présenter à la jeune femme le torse dénudé. On ne sait jamais ce que les femmes pensent. Il choisit un tee-shirt bleu, et il pensa à Rachel. Il était inconcevable qu’elle puisse échapper à ses esprits rien qu’un après-midi. Il respira bruyamment ; musique nostalgique d’une âme insatisfaite. Il enfila son tee-shirt et sortit dans le salon. Il y croisa Duncan. Il n’avait pas l’air préoccupé par l’arrivée de son amie. Adrian ressortit dehors observer les passants. Leur allure, leurs expressions, tout variait d’une personne à une autre. Il aimait à imaginer ce à quoi elles pensaient. Puis il entendit la porte sonner. Il n’attendit pas que Duncan aille l’ouvrir ; il s’ennuyait depuis trop longtemps pour attendre encore. Il courut vers la porte d’entrée, et avec un grand sourire il accueillit la demoiselle.

Brune, de taille moyenne, avec un large sourire, de magnifiques yeux bleus et un teint flamboyant ; sans oublier sa pétillante fraîcheur. Son sang se stoppa net dans son corps. Il resta la main sur la poignée, le cœur battant à tout rompre et les yeux écarquillés. Il ne pouvait y croire. C’était comme la plaisanterie infâme du plus grand magicien. Il ne savait pas même que dire, que prononcer, ou s’il fallait qu’il sourie. Il était sous l’emprise de l’effroi ou du bonheur intense. Heureux ou désespéré ; ses sentiments étaient si exaltés qu’il hésitait entre ces troubles ambivalents. Il sut juste suffoquer de surprise. Il fit un geste de sa main moite et lui indiqua le salon d’un air incontrôlé. Il était complètement paralysé, presque défaillant. Ce n’est qu’après deux minutes de contemplation qu’il réussit à esquisser un sourire et dire quelques mots incohérents.

▬ Euh. Oui, enfin, bonjour. Euh, moi c’est Adrian et toi Rachel enfin je crois euh, qu’on se connaît déjà… En fait, euh, Duncan… Enfin t’es l’amie de Duncan c’est ça…

PUTAIN !!!!!!! RAAACHEL QUOI ! cria-t-il en lui.

Il rougit de honte devant ces mots désordonnés. Il prit une profonde inspiration et tenta de reprendre ses esprits.

▬ Pfiou. Désolé. Euh, bienvenue chez Duncan et moi. On est colocataires depuis deux ans. Le hasard, toujours le hasard. Et le destin aussi ! Ah, tous les deux ils nous jouent de drôles de tours, hein ? :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Sam 2 Mai 2009 - 19:45

A cinq heures et demi, le film se finit. Samantha renifla. C'était la fin d'un rêve. Rachel s'empêcha de se moquer de sa fille. Elle était trop mignonne. Elle s'était entichée de ce jeune acteur aux airs de minet - il faut l'avouer! - et ne voulait pas quitter la salle.

"Non, il va revenir!"

Les autres spectateurs sortirent un à un de la salle. Certains se levèrent avec flemme de leurs sièges. Rachel, elle, restait avec sa fille. Elle avait toujours du mal à réaliser qu'elle quittait un monde pour revenir à celui de la réalité. Et pour elle, lorsqu'elle était plongé dans un film, c'était comme si elle était embarquée ailleurs. Elle était dans le film. Elle était les yeux du personnage. Elle s'attachait à l'un des protagonistes. Elle pleurait à la place d'un homme. Elle souriait comme le visage d'une femme. Heureusement que tout se passait dans l'obscurité, elle serait gênée que l'on voit son empathie se refléter sur son visage. Peut-être qu'elle ne se rendait même pas compte en fait qu'elle réagissait autant face à un film. Rachel avait rarement conscience des sentiments qu'elle refusait d'admettre à la lumière.

- Chérie, on achètera le Dvd à sa sortie. Ou bien on le piratera sur l'ordinateur de papa !

Samantha aimait le son de ce mot "pirate". Elle quitta l'écran des yeux et regarda sa maman pour voir si elle plaisantait. Non, non, non, Rachel était sérieuse. Elle serait prête à défier les lois de l'internet pour amener le prétendant de sa fille directement chez eux, sur l'ordinateur familial. Sam sourit et accepta de se lever. Rachel regarda l'heure, elle espérait que Sheherazade soit rentrée pour pouvoir garder la petite, elle avait vraiment besoin de rattraper le temps perdu avec son ami Duncan. Duncan n'aurait certainement pas vu d'inconvénient si elle avait amené Sam avec elle, il était complètement sous le charme de la petite. Mais Rachel voulait jouer l'égoïste pour une fois, et se garder "tonton Dundun" rien que pour elle pour ce soir. Elle n'était jamais allée chez lui en plus, ce serait l'occasion de voir si elle pouvait faire un peu de ménage. Oui, Rachel imaginait déjà le désordre de la maison de Duncan et de son fameux colocataire. Deux hommes, cela ne devait rien présager de bon. Et surtout si parmi eux se trouvait le paresseux et oisif Duncan Thomas !

Rachel et Samantha rentrèrent chez elle à pied, profitant des derniers rayons de soleil. Rachel aimait faire danser Samantha lorsqu'elle marchait à ses côtés. Sa fille était un vrai... singe ! elle ne pouvait pas s'empêcher de bouger, de danser, de courir, de montrer à quel point elle mordait la vie. Rachel espérait que ce stade de sa vie durera longtemps, rester optimiste malgré les obstacles à venir était chose difficile. Sheherazade les accueillit à l'entrée de leur maison sur Lemon Street. Rachel se dit que Don et elle avaient bien fait d'héberger cette jeune anglaise. Elle était là au moment pile où Rachel avait besoin d'elle. Rachel lui confia la petite Samantha - qui se mit à raconter en DETAIL tout le film où "y'avait mon chéri" à la pauvre Sheh - et partit prendre une douche. Elle se changea et porta un simple T shirt blanc avec une photo des Beatles, et un jean bleu clair. Elle agrippa ses baskets puis s'arrêta. Que dirait le coloc' de Duncan en la voyant arriver habillée de manière si peu élégante? D'ailleurs, Duncan ne lui en avait jamais parlé explicitement, de son coloc'. Elle ne savait ni son nom, ni son métier, ni son âge. Quoique, le nom lui semblait revenir mais quelque chose dans son cerveau bloquait sa mémoire. Comme si elle ne voulait pas réellement s'en souvenir. Rachel soupira et regarda dans son armoire à chaussures. Elle prit des chaussures bleues à talon assez hautes, mais pas trop. Elle se releva et passa devant le miroir pour attacher ses cheveux bruns. Elle ne se maquillait pas, elle n'aimait pas la sensation deux heures après s'être tartiné le visage, elle avait l'impression que le mascara collait à ses yeux, que le fond de teint coulait sous la sueur... bref! autant éviter, elle voulait se sentir à l'aise devant la rencontre qu'elle allait bientôt faire.

Rachel sortit de chez elle et entreprit sa marche vers la maison de Duncan. Il n'habitait pas trop loin, et puis l'arrivée du printemps lui donnait envie de souffler encore un peu à l'air libre. Rachel imaginait la tête du colocataire inconnu. Ce devait être un jeune de vingt ans, avec des airs flemmards. Ou bien un homme de son âge qui passait son temps à sortir. Hum... Rachel continuait de s'amuser avec ses portraits imaginaires jusqu'à ce qu'elle sonne à la porte. Elle mit une mèche de cheveux derrière son oreille droite et attendit que Duncan vienne lui ouvrir.

Horreur.
Cauchemar.
Illusion.
Panique.
Impossible.

Rachel cligna des yeux. Elle était bien trop rêveuse. Pourquoi le jeune médecin qui avait passé des semaines à la courtiser était-il là devant elle, dans la maison de Duncan? Peut-être qu'elle voulait le revoir, et qu'il prenait momentanément les traits du colocataire de Duncan? Rachel ferma les yeux et se mit à compter xD xD <3. Elle rouvrit les yeux. Il était toujours là. Et il semblait aussi effaré qu'elle.

"Euh. Oui, enfin, bonjour. Euh, moi c’est Adrian et toi Rachel enfin je crois euh, qu’on se connaît déjà… En fait, euh, Duncan… Enfin t’es l’amie de Duncan c’est ça…"

Ses jambes restaient cloîtrées au sol. Il lui faisait signe d'entrer, de manière très maladroite d'ailleurs, mais elle ne pouvait pas. Elle voulait partir, et vite. Comme aux séances à l'hopital. Elle sentait un piège se refermer sur elle à nouveau. Le piège du destin peut-être. Rachel se mordit les lèvres. Elle voulait répondre quelque chose, le saluer, faire quelque chose! mais aucun son ne sortait de sa bouche. Elle ne pouvait pas s'empêcher de le fixer d'un air ébahi. Elle voulait presque le pincer pour voir s'il était réellement là. Elle avança sa main vers lui... puis se retint. Non, il était bien là, et si elle l'avait pincé, il l'aurait prise pour une folle. Et maintenant il devait se demander pourquoi elle avait levé sa main vers lui. Elle rougit complètement embarrassée. Puis se mit à lui serrer la main très rapidement.

- B..bonjour.

"Un mot, c'est bien Rachel, dans deux heures tu arriveras à formuler une phrase !"

Rachel maudit sa voix intérieure. Elle et sa conscience se chamaillaient très souvent. C'était une vraie plaie. Mais elle l'écoutait à chaque fois, se soumettant à chaque fois à sa conscience moralisatrice. Rachel sentit comme une décharge électrique lorsqu'il lui serra la main également. C'était proche du cliché, c'était pathétique ! Rachel soupira et retira sa main aussi rapidement qu'elle le lui avait tendu. Bon. Après tout, pourquoi pas? C'était un médecin, prévenant, intelligent - borné, chiant, dragueur... - il devait être capable de tenir un foyer avec Duncan...

"Pfiou. Désolé. Euh, bienvenue chez Duncan et moi. On est colocataires depuis deux ans. Le hasard, toujours le hasard. Et le destin aussi ! Ah, tous les deux ils nous jouent de drôles de tours, hein ?"

Rachel écarquilla des yeux. Il ne pouvait donc pas s'empêcher de poser des insinuations par-ci par-là? Elle prit une profonde inspiration, essayant de contenir sa rage intérieure. Elle fit un pas en avant et regarda à l'intérieur. Elle cherchait désespéremment Duncan des yeux. En même temps, elle devait avoir le temps de cacher le fait qu'elle détestait son colocataire. De 1. Duncan serait déçu qu'elle ne s'entende pas avec une personne de son entourage, de 2. ... Duncan serait très étonné de voir Rachel ne pas apprécier quelqu'un pour une fois dans sa vie. Il se poserait des questions, et Rachel ne voulait pas l'inquiéter. Rachel sentit qu'Adrian lui bloquait l'entrée. Elle leva les yeux vers lui.

- Deux ans?

"Deux mots ! Tu progresses, ma belle!"

Rachel émit un sourire. Elle pouvait avoir le sens de l'auto-dérision, même dans des situations très embarrassantes. Pourquoi Duncan ne lui en avait-il pas plus parlé? Elle en voulait à Duncan maintenant, étrange réaction de Rachel qui habituellement gardait sa rage dirigée contre elle-même seulement. Elle se demandait quelle attitude prendre vis à vis d'Adrian. L'appeler "docteur" insinuerait qu'elle le connaissait avant. Oui, elle ne voulait pas que Duncan sache qu'ils se connaissent. Mais si elle consentait à l'appeler par son prénom... il en serait plus que satisfait. Elle ne l'appellerait pas, voilà la solution ! Et dire que la soirée ne faisait que commencer. Sauf si...

- Vous sortez? Où.. où est Duncan?

Rachel regarda les beaux habits qu'Adrian avait pris la peine d'enfiler. Elle espérait que sa réponse serait positive. Il sortait et les laisserait elle et Duncan tranquilles. Il s'était habillé pour sortir, et non pour l'accueillir. ... N'est-ce pas? Vain espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Mar 5 Mai 2009 - 21:35

Spoiler:
 


Il la vit rougir et se sentit mal lui aussi. Il devinait qu’il était la cause de son malaise comme elle était la raison du sien. Et ils étaient tous les deux, l’un blême et l’autre colorée, debout devant la porte. Les personnes qui seraient passées là auraient trouvé deux maladroits étonnés et ils n’auraient rien pu comprendre à leur embarras. Ils ne faisaient pas partis du même monde, car Adrian était seul dans cette tornade dont Rachel était l’œil. Il ne voyait plus rien, il ne sentait plus rien. Il ne voyait qu’elle, presque étouffée par la situation. Sa main tiède, fragile et sensible contre la sienne lui fit bondir le cœur. Il aimait à imaginer qu’il tenait sa main alors qu’elle ne faisait que le saluer avec distance. Il l’endit murmurer un bonjour – ou était-ce un soupir ? – et son cœur rejaillit de plus belle dans son corps envoûté. Il était le magma en fusion de sa chair. Adrian remarqua la rapidité qu’eut Rachel à retirer sa main, et il lui manqua tout d’un coup quelque chose de vital dans le creux de sa paume qui ne pouvait être compensé que par elle. Il ne rêvait que de lui dérober sa main, son bras, son visage et ses cheveux, et les serrer contre lui dans un dernier souffle de soulagement. Et pendant qu’il regardait sa main lui revenir, il remarqua l’autre qui s’avançait vers lui, et le re-décollement soudain de sa poitrine se fit sentir avant que Rachel ne reprit de nouveau sa main. Mais son cœur ne redescendait pas, décidé à torturer Adrian. Son pouls stagnait à deux cent cinquante, et on pût entendre sa poitrine cogner si l’on s’en approchait. Il vit ses yeux dans les siens, ce qui le déstabilisa encore.

▬ Euh..Ben ouais, deux ans. Ça passe euh vite hein !

Adrian s’en voulut aussitôt. Quelle ineptie ! Quelle maladresse, aussi. A trente ans, Adrian ne savait toujours que dire, si ce n’étaient ces idioties répétées qui n’avançaient en rien la situation. Mais que lui fallait-il faire ? Il se sentait incapable, après l’avoir si longtemps désirée et vue dans ses rêves, de la laisser filer à travers la porte comme s’il n’avait fait que la voir. Elle était tellement belle. Il se retourna comme pour regarder Duncan mais il ferma les yeux pour s’imaginer passer ses mains dans la chevelure brune de Rachel. De tous les scénarios qu’il s’étaient faits – comme ceux que font les enfants pour prévoir une situation –, il n’avait pas présagé celle-là. Elle n’était pas assez féerique ni illusoire pour qu’il eût pu la rêver. Dans chacune de ses autres hypothèses, le doute ne semblait jamais poindre, or ils étaient tous deux dévorés par lui.
Sa douce voix songeuse résonna dans son esprit, venant caresser ses autres pensées. Elle était la sirène qui par sa voix envoûte Ulysse. En proie totale à son émoi, il n’avait d’autre situation que s’isoler de cette tentation. Mais la tentation qui rôdait près d’Adrian était si mélodieuse qu’il ne se résignait pas à s’en cacher. Au contraire, il voulait la sentir, il voulait la toucher.

Si je sors, désirait dire Adrian, viens avec moi. Le vouvoiement avec lequel elle lui parlait ne le satisfaisait pas. C’était si froid. Il voulait qu’elle lui susurre dans le creux de l’oreille les idées innombrables qui lui passaient par la tête. Qu’elle lui murmure qu’elle l’aimait, parole qui irait de son oreille à son cœur, comme un chemin tracé. Qu’elle l’embrasse. Ses lèvres qui bougeaient devaient avoir un goût fruité. Il se concentra sur ses yeux, à défaut de ne pouvoir regarder qu’eux.

▬ Euh…Non je sors pas…En fait j’imagine que tu es l’amie que Duncan voulait me présenter, donc… On va pouvoir faire connaissance :D

Adrian eut de nouveaux espoirs de voir son visage se colorer par l’un de ses si beaux sourires. Il allait pouvoir s’enivrer de ses paroles. Il aurait des maux d’amour ; ne serait-ce pas adorable ? Son orgueil venait chaque fois altérer la douceur des paroles d’Adrian. C’était son bouclier. Mais elles devaient agacer Rachel et il en était conscient. Il voulait qu’il la regarde. Un regard empli de haine était toujours mieux qu’une ignorance. Et il savait que ces réponses amenaient la jeune femme à des reproches et qu’elle le regarderait, comme elle savait si bien le faire, dans la prunelle de ses yeux bleus. Que dirait-elle d’entrer ? Ils n’allaient pas rester là, sur le seuil de la porte. Bien que cela n’eût pas dérangé Adrian, pourvu qu’il pût l’admirer. La regarder, encore et encore, jusqu’à ce que ses yeux se ferment ou que ses iris se grisent. Regarder ses traits et chercher ses grains de beauté. Compter ses cheveux ! Cela durerait une éternité, le temps exact qu’il souhaitait passer avec elle.

▬ Entre..ez :D, dit-il embarrassé. C’est pas que je veux vous déshabiller mais vous pouvez me donner votre veste si vous comptez rester.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Mar 5 Mai 2009 - 22:37

Spoiler:
 

"Euh..Ben ouais, deux ans. Ça passe euh vite hein !"

Les deux personnages se tenaient tous les deux loin de l'autre, crispés sous la surprise de leurs retrouvailles. Les mots semblaient meubler la distance entre leurs deux corps, cherchant à diminuer le malaise qui se faisait ressentir sur le moment. Rachel sourit légèrement embarrassée. Ses joues empourprées reprirent peu à peu leur couleur habituelle tandis qu'Adrian s'emmêlait dans les mots qu'il cherchait à tisser. Sa voix résonnait dans les oreilles de Rachel comme un écho, elle n'en tenait pas compte, trop obnubilée par sa présence. Elle savait bien qu'elle avait posé cette question si peu intéressante pour se donner un moment de pause. Un moment pour se remettre de ce coup de théâtre. Elle avait toujours cette impression que le temps se figeait, quand elle était avec lui, cette impression que le monde s'arrêtait de tourner et qu'il n'y avait qu'eux deux. Rachel observait son visage attentivement, cherchant à détecter le moindre signe indiquant qu'elle se trompait, qu'elle était en pleine confusion et qu'il fallait qu'elle se réveille de cette illusion. Rachel reprit sa main rapidement de l'emprise d'Adrian, seulement il avait réussi à y laisser un peu de sa chaleur. Rachel se maudit d'avoir commis ce geste, elle venait de lui faire un cadeau en lui serrant la main. Elle le voyait bien à son regard qu'il avait aimé ce toucher, ce contact. Un pont s'était dressé entre eux deux grâce à ce geste, et Rachel ne savait toujours pas si elle pouvait le traverser sans danger. Rachel croisa les bras, cachant ses deux mains loin du regard d'Adrian qui cherchait à les retrouver dans les siennes.
Rachel remarqua également le bonheur qui se traduisait dans les yeux doux du jeune homme. Elle ne savait pas qu'elle pouvait provoquer une telle réaction. Elle se sentit dévisagée petit à petit, et eut la désagréable surprise d'imaginer qu'il pouvait lui caresser son visage. Elle recula par précaution. Elle ne voulait pas encourager d'autres gestes. Elle voulait maintenir cette froideur et garder cette distance entre eux.

"Euh…Non je sors pas…En fait j’imagine que tu es l’amie que Duncan voulait me présenter, donc… On va pouvoir faire connaissance."

"On choisit pas sa famille comme on dit hein, et apparemment on choisit pas non plus leur mort." Rachel se remémora ces paroles que le docteur Taylor avait énoncé à leur dernière rencontre. Apparemment, les mots ne servaient pas qu'à combler un vide. Ils avaient réussi à laisser une trace dans sa boîte à souvenirs, ce que l'on appelle plus communément: cerveau. En tout cas, à ce moment-là elle se mit à regretter le fait qu'au contraire... on choisit ses amis! elle avait aimé la sympathie de Duncan, son humour, son côté protecteur... mais elle avait omis le fait qu'il pouvait avoir des connaissances qu'elle ne voulait plus jamais croiser sur sa route. Mince alors, si elle avait pu prévoir ce "léger" détail, elle n'aurait peut-être pas laissé Duncan devenir son ami? Hum... Non, elle n'était pas machiavélique non plus, surtout niveau relations humaines. Rachel soupira. Ils allaient passer la soirée ensemble, super ! Et il allait peut-être obtenir plus d'informations sur elle que ceux qu'il avait pu récupérer de son dossier médical.
Au fait... Oui, Rachel se rappelait de chacune des phrases qu'Adrian avait pu émettre à leurs rendez-vous, enfin, consultations plutôt. Non pas qu'elle se les repassait en boucle dans sa tête, mais elle n'arrivait pas à les chasser de son esprit. Sa voix revenait la hanter le soir, quand elle se sentait soudainement seule, en attendant son mari. Et l'attente semblait moins longue...

"Entre..ez. C’est pas que je veux vous déshabiller mais vous pouvez me donner votre veste si vous comptez rester."

Rachel se mordit les lèvres pour s'empêcher de rire. Elle savait ce qu'il insinuait. Elle secoua la tête.

- Merci. Je vais garder ma veste pour le moment.

Rachel avait répondu d'un ton assez mécanique. Elle croisa son regard et ne put cacher la lueur d'amusement qu'elle avait soudainement dans ses yeux. Elle qui l'avait accusé de la vouloir se déshabiller devant lui ne lui donnait même pas l'occasion de lui soutirer sa veste. Elle s'avança légèrement vacillante... Elle tremblait un peu en fait, face à lui. Elle attendit qu'il se décale, même si elle sentait ses yeux qui continuaient de la fixer avidement. Il ne s'était donc pas remis. Il n'aurait pas pu rencontrer quelqu'un d'autre à... embêter depuis le temps? Rachel continua de marcher vers l'intérieur de la maison. Elle ferma les yeux et entendit la respiration d'Adrian derrière elle, comme s'il s'était retenu depuis qu'elle était apparu derrière la porte. Elle rouvrit les yeux et regarda le salon. Duncan avait fait l'effort de ranger vite fait, et cela fit plaisir à Rachel qui le savait assez bordélique. Elle savait que c'était un signe d'effort. Mais elle fut assez déçue, elle voulait vraiment ranger ici >_< xD. Elle était une vraie maniaque de l'hygiène. Il lui fallait trouver une salle où défouler ses envies de ménage. Super... Adrian lui donnait envie de nettoyer, n'était-ce pas un signe de frustration? Puis une silhouette familière fit son apparition dans le salon. Rachel soupira de soulagement. Elle marcha d'un pas plus déterminé vers Duncan et lui donna une accolade amicale.

- Bonsoir tonton Dundun.

Rachel émit un rire et garda ses mains derrière le dos de son ami. Elle lui tapota amicalement le dos et se retira de lui. Elle resta assez proche de lui, comme si elle cherchait une protection. Et elle refusait de tourner le dos. Elle refusait de croiser encore son regard. En plus, elle sentait qu'il la regardait encore. Normal, en même temps... Elle était ici pour une raison: qu'ils puissent faire connaissance. Rachel croisa encore les bras, se sentant vraiment mal à l'aise. Elle regardait de droite à gauche... et vit l'état de la cuisine, que Duncan tentait en vain de cacher.

- Ah ! je me disais bien qu'une femme ne serait pas de trop ici.

Rachel sourit et... sans attendre l'avis de Duncan elle se précipita vers la cuisine où régnait un véritable désordre. Des pots de nutella trainaient encore ouverts sur le comptoir et des miettes de pain à côté d'eux prouvaient que quelqu'un avait été bien trop gourmand. Elle sentit une odeur de pizza qui grillait dans le four. Elle se retourna d'un coup, et se cala contre une table. Elle posa ses mains sur la table derrière elle, et regarda Duncan.

- J'ai amené des cookies faits maison au fait, je les ai fait avec Sam tout à l'heure ! Tu as prévu qu'on fasse quelque chose de spécial ce soir?

Rachel sortit la boite à cookies de son sac et le lui tendit. Ses yeux dévièrent de ceux de Duncan pour regarder vers la droite. Adrian se tenait là, sans un mot. Il semblait maintenant amusé de sa présence ici, dans leur cuisine. Elle le regarda également et sentit qu'elle ne respirait plus. Elle avait réussi à ignorer son existence pendant deux minutes. Ce "on" impliquait elle, Duncan ... et lui malheureusement. Quel cauchemar! Dans quoi s'était-elle embarquée?! Elle ne voulait pas qu'il apprenne quoique ce soit ce soir sur elle ! Il savait qu'elle était libraire, et ce serait la seule information qu'elle lui laisserait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Mer 6 Mai 2009 - 0:16

Duncan lui était posé dans le canapé tranquillement, à regarder des séries débiles il était allongé sur son canapé pénard, il revenait du boulot il avait fini tôt pour une fois heureux d'avoir une soirée devant lui à ne rien faire.
Il vit alors Adrian revenir rouge du dehors quel idiot il s'était surement encore une fois endormi dehors au soleil, il aimait tellement regarder le ciel ce mec... Ah lalala.
L'arrivée de son amie le perturbait pas plus que cela, il avait le temps et pis il n'avait rien à faire il ne voulait pas la draguer ni même coucher avec elle enfin... ^^'
Il était rentré du travail, il s'était alors douché quand même et avait vêtu un jean's troué et un t-shirt à effet froisé il se trouvait beau comme ça et pis il n'avait pas besoin de soigner son look comme ça pour elle, c'était une amie rien de plus une amie chère à son coeur car sinon il ne la présenterait pas à Adrian si il ne l'appréciait pas il ne ramenait pas sinon de filles amies ici, il ne ramenait que des conquêtes d'un soir et encore de toute façon à part Rachel en bonne amie il n'avait pas grand monde il n'aime pas se confier et n'aime pas montrer qu'il peut être comme tout le monde un être sensible qui apprécie les gens.

La porte sonna, Duncan bougea la tête en direction d'Adrian il n'eut même pas le temps de lui dire d'aller ouvrir qu'il le vit limite courir à grande jambe vers la porte il était pressé, il lacha un rire, il pensait quoi ? Avoir une chance avec elle ? Il était con quand même <3 elle était mariée et avait la princesse alors quoi ? Elle ne coucherait et ne tomberait jamais amoureuse de lui elle était cassée et pis elle semblait heureuse dans sa vie pourquoi elle senticherait d'un mec comme lui ? Ou d'un mec tout court ? Car ce n'est pas lui qui était trop moche ou pas assez bien pour elle mais Duncan ne la voyait pas tout simplement tromper son mari.

Duncan entendit alors son idiot de coloc <3 begayer et dire des bétises là, il était naz... Il se retourna et regarda la porte, essayant alors de percevoir la situation, ils se connaissaient ses deux là ? Il fronça les sourcils pourquoi ni elle ni lui en avaient parlé ? Il ne comprenait pas du tout la situation et pourquoi le destin leur jouait des tours ? Il allait poser tout un tas de questions à son amie c'était obligé en fait, les deux allaient être bourré de questions.

Ah lalala l'image que Rachel s'imaginait de la maison de Duncan le ferait bien rire, car oui déjà en vivant avec son colocataire il n'arrive pas à faire des efforts et malheureusement pour son coloc bah il y a souvent des engueulades à ce propos mais imaginez si ce male vit seul, ce serait bagdad tout les jours chez lui où vivrait plus de microbes et autres bêtes non identifiable que lui et des amis!
Et si Rachel avait ramené Samantha Duncan n'aurait pû être qu'heureux même si des soirées avec son amie sont surement mieux que des soirées avec un parent, il voulait son amie pas la mère qui se cachait en Rachel même si il l'appréciait également en temps que mère.

Duncan restait quelqu'un de secret il ne parlait pas trop de son coloc il ne voyait pas ce que ça allait lui apporter de parler de cela, ce n'était que des détails de sa vie tout simplement des détails pas important.
Que ce soit le président ou bien un clochard ce n'était pas important c'était son coloc et il avait assez confiance en lui pour partager le même toit que lui et ne pas avoir peur de se faire trucider pendant la nuit.

Duncan assis à genou sur le canapé regardait la scène amusé à ne rien comprendre il avait l'impression de regarder un film dans une langue étrangère que lui même ne comprenait même pas un seul mot, genre du chinois ou alors un vieu dialecte. Il avait un sourire en coin cherchant à comprendre la situation qu'il vivait sous les yeux, regardait il un film à l'eau de rose ?
"C’est pas que je veux vous déshabiller mais vous pouvez me donner votre veste si vous comptez rester."
Duncan fronça les sourcils, euh... Là il se devait d'intervenir, il était obligé que faisait Adrian il draguait son amie ? Elle qui... était en couple quoi O_o il était choqué quel idiot avait il vraiment pensé qu'en lui proposant de rencontrer une amie cela voulait dire qu'il lui présentait une femme célibataire ? N'importe quoi il devait mettre les choses au clair avec ces deux là ou avec lui tout simplement a voir ensuite la réaction ou les actes de Rachel envers son ami.
Duncan se décida à bouger son cul de feignant du canapé, il se releva et sauta par dessus le canapé Adrian détestait qu'il fasse ça mais lui le faisait toujours il s'en foutait, Adrian n'était pas sa mère il y avait des limites à ne pas dépasser enfin il ne faisait pas grands choses en même temps mais si il voulait faire le gosse il le faisait c'était tout!
Il vit alors Rachel comme l'appeler au secours, il sourit et fut surpris de l'accolade qu'elle venait de lui faire, il regarda méchamment enfin pas trop non plus Adrian il allait lui parler une fois Rachel partit c'était clair et net il voulait comprendre le peu de conversation qu'il avait entendu et la tension qu'il avait sentit!


_Salut Rachel ça va ?

Question bête mais important il connaissait tout de même un minimum son amie pour savoir si au son de sa voix ou à ses réactions il y avait quelques choses qui se passaient entre les deux!
Duncan la protegerait il ne savait pas encore comme réagir si quelques choses se tramaient entre les deux là mais il n'était pas content de tout cela, enfin voir ce buguage de salutation et voir qu'ils semblaient se connaître d'avant lui paraissait bizarre!
Il vit Rachel regarder la maison de haut en bas il se mordit la lèvre il avait honte de ce bordel même si le plus soigneux de tout cela était Adrian il aimait l'ordre et tout cela, Duncan était le plus feignant et le plus bordelique mais bon, il avait fais des efforts pour Rachel et ça semblait pas trop lui plaire vu en plus la phrase qu'elle venait de lui sortir enfin bref, il ne pouvait pas lui en vouloir elle était une mère et devait surement être la plus parfaite des femmes car oui il avait beaucoup d'estime d'elle et la trouvait parfaite sans même trop la connaître de l'intérieur et ne l'ayant jamais vu chez elle.


_Tu exagères quand même tu le sais ?

Duncan la vit partir vers la cuisine et sourit, elle était incontrôlable cette femme il l'adorait mais ne le dirait toujours pas il ne pouvait pas lui dire!
Il regarda Adrian et haussa les épaules genre il ne pouvait pas contrôler son amie sur le fait qu'elle soit une vraie pénible du ménage!
Il la suivit et la vit prendre sa pause il sourit... Il s'approcha d'elle faisant son regard de dragueur, et posa ses mains de chaques côtés d'elle, que cherchait il à faire chercher Adrian et ses réactions en se rapprochant de son amie de la sorte ? Il était face à elle légèrement collé son sourire en coin.


_J'ai demandé à plus d'une fille de venir faire le ménage contre des massages mais personne n'a accepté tu pourrais le faire pour moi tu verras je paye bien.

Son sourire s'aggrandit et il fit un clin d'oeil qu'Adrian ne put voir bien sur il savait faire le petit, il savait faire pour que la situation arrive à se décoincer et qu'il arrive à comprendre avant de bombarder chaque personne de questions.
Elle parla de cookie hum elle était parfaite il le savait chaque fois de plus en plus elle savait le prouver!


_Eh bien tu nous gates trop je ne sais pas si on le mérite mais c'est gentil de ta part et de celle de Sam! Merci. Euh bah pas vraiment quelques choses de prévus la pizza dans le four et sinon une soirée tranquille à la base... Tu veux faire quelques choses de particuliers ?

Il se recula ensuite et regarda à nouveau Adrian qui ne bougeait pas les fixant, il regarda ensuite Rachel sortir les cookies il les récupéra et les sentit, l'odeur était délicieuse il pouvait déjà avoir l'eau à la bouche pour les manger un vrai délice à coup sûr!
Il regarda Rachel et suivit son regard vers Adrian. Et là pour faire encore plus de bordel il lança!


_C'est ton medecin ? Vous vous connaissiez non ? Enfin c'est l'impression que vous me donnez tout les deux.

Il regarda tour à tour Rachel et Adrian puis se décia à aller poser les cookies sur la table avant de prendre une chaise et s'asseoir dessus, il avait mis les pieds dans le plat et était assez fier de lui! Eh oui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Mer 6 Mai 2009 - 14:20

Il regarda Rachel serrer Duncan dans ses bras et sentit monter en lui toute la nostalgie du monde. Le hasard voulu que le trio se connaisse, mais puisse-t-il au moins empêcher ces deux-là de se toucher ! Quelle idiotie y avait-il à plaisanter sur un sujet embarrassant ? Qu’aurait fait Duncan ? On ne choisit sa réaction face à une situation, ou du moins fait-on attention à la façon dont on la gère. Adrian la gérait aussi bien qu’il le pouvait. S’il ne se contrôlait pas, il se jetterait sur Rachel en la couvrant de baisers. Il était mieux de la couvrir de sourires pour le moment. Puis il referma la porte après que Rachel fut entrée, laissant la fraîcheur envelopper son corps glacé de jalousie. Il entendit Duncan la saluer et lui demander si elle allait bien. Il imaginait déjà sa voix adorable répondre dans un soupir que tout allait bien. Comme s’il n’avait pas remarqué la scène troublante de leurs retrouvailles. Il n’avait donc rien d’autre à faire de plus idiot que d’empirer les choses ? Il sourit en observant Rachel regarder avec un dégoût masqué la cuisine. Enfin une qui comprenait ce qu’était de vivre avec un désordre permanent. Puis il écarquilla ses yeux en voyant ce que faisait Duncan…avec ses mains. Il pouvait toujours érailler Adrian sur ses manières de faire, les siennes n’en étaient pas moins franches. D’ailleurs, il était certain qu’elle n’aimait pas cela. Puis il l’écouta dire…qu’il la paiera bien ! Adrian resta béat de stupéfaction. Comment osait-on dire à une femme pareille qu’elle pouvait venir faire le ménage, surtout pour de l’argent ! Comme si Rachel allait attendre de la part d’un ami qui lui semblait être proche qu’il la payât pour faire le ménage. Il ne la connaissait peut-être pas, mais il avait la décence de croire que tout cela était parfaitement grossier. Il ne put s’empêcher de parler.

▬ Ah, ben vu le ménage que je fais ici, si j’étais payé je crois que je serais millionnaire !

Il ne manquait plus qu’elle croie qu’il était lui aussi désordonné. Lui qui passait son temps à astiquer la maison afin de tenter de la faire ressembler à quelque chose de joli. Heureusement, après ces deux erreurs dantesques de la part de Duncan, le reste était plutôt bien. Hormis à ce moment où Duncan demanda s’ils se connaissaient. Il hésitait à répondre; Peut-être fallait-il laisser Rachel répondre. Mais s’il répondait qu’il était effectivement son médecin sans insinuer la moindre perversion, sans doute pourrait-il observer son regard. Elle serait soulagée ou bien déçue de voir qu’il ne la présentait que comme une patiente. Il n'écouta pas sa conscience, décidé à ne pas réfléchir. Il était maladroit, gamin, farceur, drôle, pathétique et parfois ridicule, mais il était ainsi et il ne comptait pas changer, surtout pour plaire. Il ne pouvait que corriger ses défauts en essayant de les faire accepter. Et, de toute évidence, tout le monde avait les siens. Pourquoi les cacher ?

▬ Euh, ouais. Je suis son médecin.

Bien sûr que je suis son médecin, tu crois que je suis quoi ? Le baby-sitter de sa gosse ? Comme si j’avais que ça à faire en rentrant du travail. Quel culot, bordel. On n’a jamais vu ça ! C’est dingue ! se dit Adrian en baissant la tête. Il était à la limite de la colère, bien qu’il ne s’énerve jamais. A ce moment précis, il hésitait à fondre en larmes de déception face à Rachel plus proche de Duncan que jamais, ou alors à laisser cogner son poing contre les joues de Duncan, avec grand plaisir. Le bonheur serait intense.

Il ne fallait rien dire de plus. Il n’était pas à sa place. Duncan avait invité Rachel qui la connaissait bien mieux qu’Adrian. Et celui-ci était comme un piquet au milieu de la pièce, ne sachant que faire. Il était en infériorité, et il était normal que sa réaction fût de la colère et de la jalousie pour cet homme qui, sans avoir rien mérité – avait-on du mérite à traiter une femme comme Rachel de la sorte ? – avait le droit de poser ses mains sur elle et de lui parler gentiment. La gentillesse, si Adrian s’était permis d’en avoir, aurait conduit à l’amitié de la jeune femme, du moins à sa sympathie. Il fallait l’éviter. On séduisait par le regard, on aimait par les mots. Mais le jeu de regards était plus important que tout autre sentiment par ailleurs éprouvé. Qu’avait-elle à perdre ? Puis il vit Duncan s’asseoir lourdement sur sa chaise et en fut effrayé. Comment Rachel, si fine, si agréable, pouvait-elle aimer un homme qui était son contraire ? – Oui, elle aimait les contraires, mais y avait-il quelque chose de séduisant dans ce contraire-là ? Il essaya de sauver les apparences en lui demanda gentiment, et sans aucune autre pensée que celle de lui faire plaisir :

▬ Euh..Ça vous dit pas, plutôt, un bon café ? Il s’avança vers elle en tenant sa silhouette déliée pour passer près du frigidaire. Oui, thé, café, lait, jus d’orange (ça c’est Duncan :D), bière (ça par contre c’est moi Hin) ou chocolat chaud ? Comme vous préférez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Mer 6 Mai 2009 - 15:11

Rachel savait que cette étreinte - bien que seulement amicale ! - surprenait Duncan, qui n'était pas habitué à avoir ce genre de contact là avec ses proches. Il n'avait pas beaucoup d'amies de sexe féminin, alors il devait surtout dissocier le contact physique entre ses amis et ses conquêtes. Mais Rachel était une femme tellement ouverte et tactile en vérité ! Lorsqu'elle aimait une personne, elle ne pouvait s'empêcher de le montrer. Parfois elle se rendait compte du malaise qu'elle pouvait causer, et d'ailleurs là elle vit très bien que Duncan ne comprenait pas. Rachel se retira de lui et prit une moue désolée, mais elle ne regrettait pourtant pas son geste. Elle considérait Duncan comme... une sorte de nounours (L) protecteur (L), le "tonton Dundun" quoi ! Elle devait être la seule à le voir de cette manière, mais en même temps, c'était pour cela que Duncan l'écoutait, elle devait être la seule à voir autre chose que ses airs dragueurs et paresseux.

- Je vais bien, merci.

Rachel lui sourit, avec un air rassuré. Là, oui elle se sentait bien, car il était là... pour lui rappeler qu'Adrian ne pourrait pas flirter avec elle aussi explicitement qu'il le faisait d'habitude. Rachel se sentit comme une gamine à la cour de récré, qui cherchait un mentor parmi les grands de CM2 xD, pour éviter d'être embêtée par un vilain garçon de sa classe. Rachel soupira, c'était tellement puéril comme comportement. Dès le début, ils avaient été tous les deux de vrais gamins maladroits.
Rachel avait dans son sac une pharmacie de secours et son kit de nettoyage. Depuis qu'une certaine personne l'avait tâché son T Shirt de sang - je n'accuse personne ! - elle ne se déplaçait jamais sans un peu de liquide javel et un chiffon. Etrange, n'est-ce pas? Et surtout une preuve qu'elle était au paroxysme de la "maniaquerie" xD. En même temps, Rachel n'était pas une sans-gêne, elle n'allait pas se mettre à nettoyer comme ça la maison, et insinuer que c'était vraiment une décharge ! Elle ne voulait surtout pas manquer de respect à Adrian, qui devait être celui qui s'assurer du minimum d'ordre dans cette maison. Quoique... Non! elle n'allait pas se mettre à le narguer. Ils n'étaient pas des enfants >_<.

"Comporte toi comme une adulte, bon sang, Rachel !"

"Tu exagères quand même tu le sais ? "

- C'est plus fort que moi, désolée ! * rires * Mais s'il n'y a que la cuisine dans cet état, c'est rassurant.

Rachel sourit à son ami qui avançait vers elle. Elle faisait un peu sa mère poule là, elle ne jugeait pas le désordre, elle essayait juste de se rassurer que Duncan ne vivait pas dans une porcherie.

"J'ai demandé à plus d'une fille de venir faire le ménage contre des massages mais personne n'a accepté tu pourrais le faire pour moi tu verras je paye bien."

Rachel le vit faire un clin d'oeil, et pencha sa tête d'un air interrogateur. Elle le surprenait par son accolade amicale, il la surprenait par des insinuations un peu dragueuses. Heureusement que Rachel connaissait son ami et son sens de l'humour très déplacé. Elle sourit timidement et croisa les bras, d'un air strict.

- Peut-être que tes massages ne les satisfaisaient pas, j'en apprends des choses aujourd'hui sur mon Don Juan national... Tout mon monde s'écroule sous la déception !

Rachel lui envoya un air moqueur. Elle n'entrait pas dans son jeu, et d'ailleurs c'était cela qui faisait toute la différence et qui faisait qu'elle était une amie et rien d'autre. Elle savait le remettre à sa place quand il le fallait, et avec humour en plus.

"Ah, ben vu le ménage que je fais ici, si j’étais payé je crois que je serais millionnaire !"

Rachel ne put s'empêcher d'avoir un sursaut lorsque Adrian se fit entendre. Il était resté muet pendant un certain temps, preuve qu'il respectait leur amitié en un sens? Rachel ne se doutait pas que Adrian au contraire se retenait d'intervenir, jaloux. Elle était encore la gentille Rachel Menken qui ne voyait que du bon dans les actions ou les non-actions de chacun. Rachel se mordit les lèvres. Cela bouillait en elle, elle voulait lui rétorquer quelque chose de méchant x), elle ne savait pourquoi, il n'avait RIEN fait pourtant, le pauvre (L) xD.

"Eh bien tu nous gates trop je ne sais pas si on le mérite mais c'est gentil de ta part et de celle de Sam! Merci. Euh bah pas vraiment quelques choses de prévus la pizza dans le four et sinon une soirée tranquille à la base... Tu veux faire quelques choses de particuliers ?"

Heureusement que Duncan était intervenu, une fois de plus elle se sentit soulagée. "Une soirée tranquille à la base"... elle ne s'annonçait plus du tout tranquille à présent xD!

- N..non, ça me convient.

Rachel ne dit rien d'autre, et attendit que Duncan se retourne. Elle croisa le regard d'Adrian, et ne put s'empêcher de lui envoyer un regard froid et distant. A croire qu'elle n'arrivait vraiment pas à se contrôler avec lui.

"C'est ton medecin ? Vous vous connaissiez non ? Enfin c'est l'impression que vous me donnez tout les deux."

Rachel à présent lança ce même regard à... Duncan! Elle ne se contrôlait vraiment plus >_<. La gentille Rachel avait disparu, pourtant c'était cet aspect de sa personnalité que ses amis retenaient le plus, alors Duncan devait être assez étonné par sa réaction. Elle soupira et lâcha un:

- Euh...Non !

Quelle conne xD xD. C'était sans compter sur Adrian qui répondit en même temps qu'elle, sauf que la réponse était l'inverse, honnête. Rachel devenait froide, menteuse et pleine de reproches. Cela ne lui ressemblait PAS DU TOUT.

" Euh, ouais. Je suis son médecin."

Rachel soupira. Elle avait d'ailleurs toujours le pansement hippocampe bleu sur l'épaule. Elle nota dans un coin de sa tête qu'elle devrait l'enlever depuis le temps. Elle n'y avait pas pensé depuis une semaine, elle avait été trop occupée, avec le meurtre du pauvre Tiggs, la librairie, et son mari qui avait décidé de faire des efforts pour compenser son absence.

"Euh..Ça vous dit pas, plutôt, un bon café ?Oui, thé, café, lait, jus d’orange (ça c’est Duncan Very Happy), bière (ça par contre c’est moi ) ou chocolat chaud ? Comme vous préférez."

Rachel cerna le petit grain d'humour que Adrian tentait de placer en disant que... Duncan allait prendre un jus d'orange xD xD xD. Elle éclata de rire et regarda Duncan, avec un air dubitatif. Puis elle sentit que Adrian s'avançait près d'elle, et elle se calma petit à petit. Elle garda ses yeux fixement dans ceux d'Adrian, comme pour prouver qu'il n'avait aucun effet sur elle. Elle voulait retrouver le contrôle de ses paroles, de ses gestes, de son corps, merde !

- Un café ça me conviendrait... merci.

Rachel nota qu'il était passé au vouvoiement. Elle en était presque rassurée. Il avait commencé à s'adresser à elle en employant le "tu" mais apparemment lorsqu'elle avait répondu par un "vous", il avait décidé de suivre ses règles. Rachel lui en était presque reconnaissante. Peut-être qu'à la fin de la soirée elle l'autoriserait à le tutoyer et ferait de même. Mais pour cela, il faudrait qu'elle pense qu'ils pouvaient être AMIS, et rien d'autre. Rachel réfléchit à toute vitesse. Voilà, c'était comme cela qu'elle allait faire en sorte qu'il arrête de fantasmer sur elle! Elle allait s'employer à établir des relations AMICALES ce soir. Ainsi, elle n'aurait pas à se montrer désagréable, et pouvait redevenir elle-même, sociable et aimable.

- Et Duncan n'est pas aussi sage que moi je pense * rires *!

Rachel regarda Adrian s'éloigner d'elle pour ouvrir le frigidaire, et elle soupira, rassurée que son corps soit si distant à présent. Elle en profita pour prendre elle aussi une chaise, et s'asseoir à côté de Duncan devant la table.

- Sam a mis plus de dix minutes avant de vouloir abandonné la salle de cinéma et son nouveau chéri. C'était trop chou ! Par contre, je ne t'ai pas vu à la sortie, ton patron ne t'a pas encore sermonné, j'espère?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Mer 6 Mai 2009 - 15:47

Duncan n'était pas habitué au personne tactile avec lui mais il savait que Rachel n'avait aucune arrière pensée, et lui non plus n'en avait pas en réalité, il jouait juste pour embêter Adrian, et cela était terriblement bon. Le voir se tromper sur le manque de respect alors qu'il parlait de payer Rachel en nature l'amusait fortement, il était ailleurs ou préoccupé par quelques choses, Rachel peut être ? Et cela le faisait divaguer et penser et dire n'importe quoi ? Ah lalala ce moment promettait fortement entre nos trois copains ^^' x).
Duncan sourit à la moue desolée de Rachel, il ne lui en voulait pas il n'avait juste pas l'habitude d'avoir des calins comme ça pour dire bonjour, normalement c'était la bise ou un signe de main de loin mais rien de plus!
C'est sûr Rachel était la seule personne à le voir différemment à le voir bon et pas seulement un petit con égoiste paresseux pas stable, bref une mauvaise fréquentation quoi... Duncan aimait se voir dans ses yeux même si par moment le reflet lui faisait peur, mais il aimait il se sentait bien et se sentait bon par moment dans ses yeux. C'était la seule à le voir réellement bon. L'unique, son exception quoi. Et en plus Rachel était la seule fille avec qui il n'avait pas de penser sexuelle, il ne la toucherait jamais comme Adrian pourrait le faire, il la protégerait toujours et ne voudrait pas qu'elle souffre, c'était dingue comme il avait réussi à se poser une grosse limite naturellement avec elle.
Au pire de toute façon si vraiment un bon gros coup de nettoyage devait se faire, Duncan appelerait 'c'est du propre' et elles nettoyeraient tout et cela sans donner de sa personne ^^' la classe la technologie non ?
Duncan se mit à rire avec Rachel son rire était très emporteur, il donnait envie de rire avec elle et d'être... heureux. Oui il voulait se sentir bien et heureux lorsqu'elle était là. Il regarda Adrian, et lui tira la langue pour sa remarque comme quoi il devrait être milliardaire, il l'aimait bien son coloc même si il y avait pas mal d'engueulades sur le ménage mais bon... Ca tenait quand même depuis deux ans quoi!


_On ira pas voir ma chambre alors, en fait les espaces en commun sont un peu près propres et après nos espaces privés on a le droit de faire ce qu'on veut, c'est un bon compromis!

Oui il trouvait que cela était un bon compromis, il ne voyait pas pourquoi il n'aurait pas le droit de mettre l'état de sa chambre comme bon lui semblait il quoi, si il ne voulait pas nettoyer et vivre dans sa merde tant que la merde ne sortait pas de sa chambre tout allait bien, mais il y avait surtout des vetements dans tout les sens et bon ok, quelques paquets de biscuits qui ne dataient pas non plus de milles ans qui trainaient un peu sur sa table de chevet mais au moins il prend soin de lui et se nourrit le petit.
Duncan sourit, Rachel avait le don de le remballer avec tact et diplomatie, il l'adorait il lui refit un clin d'oeil.


_Je ne veux pas que ton monde s'écroule pour un détail insignifiant tu sais... Je le reconstruirait alors!

Il adorait l'embêter c'était peut être mal placé mal dis mais c'était toujours gentillement et sans vouloir la blesser qu'il disait tout cela, il ne pensait pas à aller plus loin, il se lachait un peu avec elle en étant plus lui même que devant une autre fille qu'il venait de connaître ou qu'il voulait draguer, il déconnait toujours avec ces blagues et tout ça mais il était plus lui dans ses blagues! Bon là il y avait une petite exception, il y avait Adrian! xD!

Duncan regarda Adrian répondre que c'était son medecin et Rachel lui lança un regard méchant, il fronça les sourcils et la réponse de Rachel montra vraiment qu'il y avait une tension (sexuelle?) entre les deux... Il fit une petite moue sur le côté de reflection et haussa les épaules.


_Enfin bref ça me regarde sans plus si vous jouez... ou non au medecin, mais bon n'ayez pas honte c'est pas non plus un gynéco Adrian quoi.

Il se mit à lacher un petit rire, bah quoi c'était vrai Adrian n'était pas gynéco si ? Elle ne s'était pas montré nue à lui ? Et pis voilà quoi ce n'était qu'une profession et comme tout le monde le dit, les soucis du boulot reste au boulot alors il faut partir de zéro! C'est d'ailleurs ce que se mit à faire Duncan il se leva et se mit entre les deux!

_Recommençons du départ, Adrian je te présente mon... amie Rachel Menken, Rachel je te présente mon coloc Adrian Taylor.

Il regarda ses deux amis et fit un petit sourire, voilà une bonne chose de faite se disait il.
Duncan regarda Adrian avec un sourcil levé, lui du jus d'orange ? Mais il voulait quoi lui changer les couches pendant qu'on y était ? Il allait le faire chier plus tard, plus tard après que Rachel soit partit lol x)!
Duncan retourna à sa chaise et regarda Adrian.


_Une bière pour moi, à moins que tu ne veuilles pas m'en donner une, mais tu sais je suis majeur ça y est!

Il lança un sourire à son coloc, genre il venait d'avoir 21 ans et qu'il pouvait boire dans tout les pays du monde!
Il regarda Rachel prendre place à ses côtés ah la classe elle était près de lui et non d'Adrian la classe elle était à lui ! Duncan possessif ? A voir.
Il regarda Rachel s'inquiéter de l'état de son patron sur lui et sourit.


_Non il ne m'a même pas encore viré et tant mieux comme ça je pourrais continuer à t'envoyer des places gratuites, j'en ai fais envoyé cette après midi chez toi. *clin d'oeil* J'aurais du t'en mettre trois d'ailleurs, je pensais plus à une soirée pour toi et ton mari que pour que Sam revoit son chéri mais bon si y a que ça je vous ferais rentrer tout les trois!

Duncan avait appuyé légèrement plus sur le mari dans sa phrase pour montrer à Adrian que c'était peine perdue!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Mer 6 Mai 2009 - 17:55

Quels mensonges ! Les espaces communs étaient propres par nécessité. Adrian nettoyait tout lorsque les assiettes commençaient à s’empiler lamentablement sur la commode, faute que Duncan ne les eût pas rangées. Adrian bouillonnait de jalousie. Il connaissait la réputation de Duncan auprès des femmes comme il savait son côté charmeur et proche. Il avait l’impression que son colocataire séduisait sans complexe Rachel devant lui, comme si elle lui eût appartenu. Ce qui, sans être le cas, était tout comme dans l’esprit d’Adrian. Il admettait qu’elle fût amoureuse de son mari, bien qu’elle ne dût pas être si heureuse avec lui – on le lisait dans ses beaux yeux – mais que Duncan lui parle si chaleureusement, avec tout plein d’excitation et de joie dans ses yeux, c’était inacceptable ! Reconstruire le monde de Rachel… Comme s’il eût pu s’écrouler pour l’état miséreux de sa chambre. Comme si la vie de la jeune femme se réduisait à nettoyer et ranger les chambres de ses amis. Adrian n’en revenait pas. Il ne pensait à rien d’autre qu’à ce grouillement frénétique d’injures qui tourbillonnait en lui avec toute la véhémence imaginable. Il restait muet sur sa chaise, son corps évacuant par la transpiration toute sa jalousie. Il était moite. D’ailleurs, si on le connaissait, on pouvait affirmer qu’à ce moment précis, il était complètement terrorisé par l’Amour et ses vilains tourments. Le pauvre, qui transpirait, obéissant aux commandements de ses sentiments irréfutables.

Enfin, il sourit en entendant la demande de Duncan. Jouer au docteur ; quelle argutie ! Toutes ces phrases grotesques marquaient des points au compteur de civilité d’Adrian. Il n’intervenait que pour plaisanter ou sourire, imposant sa présence par son charme. Honte ! Comme si Adrian avait honte. Non, il avait honte de ne savoir exactement que faire, mais hormis ce détail insignifiant, il était heureux de pouvoir passer toute une soirée en la compagnie de Rachel. Le monde est petit, se dit-il. Le jeune homme fronça les sourires. Quel rapport y avait-il entre la gynécologie et la honte ?

▬ Euh… En fait pour le moment on se contente de…discuter. Le seul jeu auquel on ait joué c’est prescription de médicaments et pose de pansement, ce qui je crois a rien de très sexuel.

Il prononça ce mot avec distinction, faisant claquer sa langue contre son palais avec détachement. Pourquoi les hommes avaient-ils toujours tendance à confondre désir et amour ? Il ne désirait pas Rachel ! Et, enivrée, il ne lui parlerait que pour la ramener chez…Lui. Comme s’il allait la laisser en compagnie de son mari alors qu’il pouvait profiter de sa présence le lendemain matin. Il la ferait dormir dans son lit ; lui sommeillerait à terre. Il fut surpris dans ses songes par la voix de Duncan qui résonnait encore. Il avait donc trouvé plus bavard qu’il ne l’était, et ce n’était pas chose facile. Il fit un sourire enfantin et forcé pour montrer de quelle idiotie étaient ces présentations.

▬ Booooonnnjouuur Rachel :D.

Il tourna la tête en clignant des yeux. Oui, il se fichait de lui-même. Pourquoi devait-il se présenter. Sur la fiche maladie, il était bien inscrit les noms, prénoms, adresse, statut. Par orgueil, il pensait même savoir plus que Duncan sur Rachel. Lui, il en était sûr, ne savait certainement pas qu’elle appartenait au groupe sanguin A+. Et il s’enorgueillissait idiotement. Il fallait bien trouver quelque chose qu’il possédait de plus que son colocataire, par fierté du moins.

▬ Tu veux une bière ! Tu sais que ta maman ne serait pas contente Hin. Nan, je rigoole. Tiens !

Il lui donna la bière en souriant. Ses yeux regardèrent ceux de Rachel avec une tendresse infinie. Elle s’était assise près de Duncan ce qui, sans le réjouir, lui permettait de la regarder. Elle était dans son axe de vision, et leurs yeux pouvaient se croiser sans avoir à se chercher, ce qui l’enchantait tout à fait. Adrian écouta Rachel s’inquiéter (quelle attention touchante) et suivit la réponse de Duncan. Il le vit insister sur le mot mari, ce qui ne l’étonna pas. Il n’avait pas à se mêler des sentiments qui pouvaient le lier à Rachel. Il s’en agaça. Contrôlerait-il son coup de foudre pour une femme, fût-elle mariée ? Rachel, s’il la laissait vivre et penser comme elle le voulait en compagnie d’Adrian, ne serait pas différente vis-à-vis de Duncan. Adrian se leva de table rapidement, en souriant à Rachel avec affection, et dit d’un air concentré :

▬ Il faut que j’aille vérifier la pizza. Ça m’embêterait un peu de manger du charbon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Mer 6 Mai 2009 - 19:05

Rachel sourit légèrement. Elle fonctionnait aussi au compromis avec son mari, en ce qui concernait les tâches ménagères, Don était loin d'être un macho, il avait juste son petit caractère, ils se complétaient en fait. Rachel avait toujours fréquenté des gens qui ne lui ressemblaient que très peu. Cordelia était bien plus extravertie qu'elle et elle papillonnait d'homme en homme sans se soucier des conséquences tandis que Rachel avait réussi à se stabiliser et restait relativement calme en toute situation. Elle ne voyait pas qu'Adrian bouillait de jalousie au fond de lui, ni les injures qu'il émettait intérieurement vis à vis de son propre colocataire. Elle sentait pourtant qu'il n'était pas muet pour rien. Ce n'était pas le genre à retenir ses mots pourtant. Rachel s'arrêta d'analyser le comportement d'Adrian. Ce n'était pas comme si elle le connaissait réellement, comment pouvait-elle avoir la prétention de croire qu'il contenait ses réels sentiments à l'instant, comme elle le faisait aussi?

- Je ne compte pas aller dans vos chambres. Vraiment pas.

Rachel se mordit les lèvres et jeta un regard à Adrian, comme pour lui faire comprendre que c'était peine perdu si c'était son projet. Il avait beau lui assurer qu'il ne cherchait pas à la mettre dans son lit, elle n'avait toujours pas confiance en ses intentions. S'il pouvait seulement arrêter de la dévorer des yeux comme cela !

"Enfin bref ça me regarde sans plus si vous jouez... ou non au medecin, mais bon n'ayez pas honte c'est pas non plus un gynéco Adrian quoi."

Rachel rougit d'un seul coup. Elle avait beau être habituée à l'humour parfois assez lourd de son ami, Duncan la mettait dans une situation assez embarrassante. Elle gardait son calme habituellement, elle ne montrait rien de sa gêne... mais là, sans qu'elle ne sache pourquoi, elle perdait tous ses moyens. Rachel croisa les bras et laissa Adrian répondre. Il allait sûrement sortir une blague encore plus drôle, et rebondir dessus. Elle préférait ne rien dire, ignorer la boutade que Duncan avait lancé. Elle refusait de jouer son jeu.

"Euh… En fait pour le moment on se contente de…discuter. Le seul jeu auquel on ait joué c’est prescription de médicaments et pose de pansement, ce qui je crois a rien de très sexuel."

Rachel nota les "Euh" d'hésitation que Adrian ne cessait de sortir dans chacune de ses phrases depuis le début de la soirée. Elle sourit, trouvant cela attachant en un sens. Il faisait moins le fier qu'à l'hopital où il était - d'après lui - en territoire connu. Rachel était assez satisfaite de sa réponse, assez surprise aussi, elle avait cru qu'il allait dire quelque chose de compromettant. Mais il semblait honnête. A vrai dire, il avait été le seul honnête jusqu'ici. Rachel se sentit très mal à l'aise d'un coup. Il n'était pas... si mauvais, alors? Rachel le dévisagea sans s'en rendre compte, cherchant à se rappeler des défauts qu'elle avait énuméré dans sa tête pendant des semaines.
La bouille enfantine qu'il fit lorsque Duncan les présenta - officiellement ! - l'amusa. Elle croisa les bras et sortit de ses pensées à son tour. Ces deux se ressemblaient trop >_< xD.

- Bonjour Adrian.

Rachel avait dit son prénom d'une voix douce et posée, sans grande émotion derrière. Elle devinait malgré tout qu'il allait être réjoui par ce changement de rôles, ils n'étaient plus la patiente et le médecin, plus Rachel et docteur Taylor, mais Rachel... et Adrian. Rachel secoua la tête avec un petit sourire gêné. Il fallait vraiment qu'elle trouve un moyen de montrer qu'elle ne cherchait qu'une amitié entre eux, sinon il risquait de prendre ce même air... comblé presque! à chaque fois qu'elle allait l'appeler par son prénom. Elle ne comprenait vraiment pas, quand il énonçait son prénom à elle, elle ne ressentait rien, juste de l'agacement en fait... en fait ce n'était pas rien, il y avait de l'agacement.

Rachel les laissa se chamailler comme deux garçons au sujet d'alcool. Elle s'assit bien assez loin d'Adrian en attendant qu'il lui fasse son café (??!! xD). Elle aurait du prendre une bière aussi, pour se détendre. Mais ce serait un danger que de se sentir à l'aise, elle DEVAIT rester sur ses gardes avec pareil énergumène. Elle savait qu'elle pouvait compter sur Duncan, d'ailleurs il ne manqua pas de rappeler son mari dans leur conversation, et elle fut assez contente.

"Non il ne m'a même pas encore viré et tant mieux comme ça je pourrais continuer à t'envoyer des places gratuites, j'en ai fais envoyé cette après midi chez toi. J'aurais du t'en mettre trois d'ailleurs, je pensais plus à une soirée pour toi et ton mari que pour que Sam revoit son chéri mais bon si y a que ça je vous ferais rentrer tout les trois!"

Rachel forma un "oh" avec ses lèvres pour exprimer son étonnement. Quelle délicate attention! Rachel lui fit une petite tape amicale sur l'épaule pour lui montrer sa reconnaissance. Duncan n'était pas qu'un porc égoïste. Il venait de le prouver à l'instant !

- Don sera très ravi de ce geste, je vais lui proposer un soir ... lorsqu'il sera disponible. Merci, Duncan, tu es un ange =D!

Rachel garda un sourire sur ses lèvres, sans montrer qu'elle risquait d'utiliser ses billets pour Sam et elle plutôt. Don était vraiment trop occupé. Peut-être un week-end, elle réussirait à le faire sortir de ses livres et de l'aura sombre qui surplombait son esprit. Elle pensait que ce serait vraiment super si Don pouvait sortir avec elle comme ils le faisaient auparavant, cela lui changerait les esprits. Elle était occupée à organiser dans sa tête LA soirée parfaite entre son mari et elle lorsqu'Adrian l'interrompit. Comme un gong qui retentissait pour l'avertir de la réalité.

"Il faut que j’aille vérifier la pizza. Ça m’embêterait un peu de manger du charbon."

Rachel répondit à son sourire, même si elle lui en voulait à présent d'avoir interrompu ses pensées. Il l'avait fait réaliser que... elle aurait très bien pu utiliser les places de cinéma ce soir, si Don avait pu ! et qu'au lieu de cela, elle était ici, coincée avec ce médecin-colocataire de Duncan- ou bien Adrian.

- Où sont les toilettes au fait? Je vais me rafraichir un peu.

Rachel attendit la réponse de Duncan et se leva de sa chaise en suivant ses instructions. Elle s'enferma dans les toilettes et se mit face au miroir en se regardant. Elle sortit les pilules que Adrian lui avait prescrit et fit couler de l'eau dans un verre de la salle de bain. Elle avala les pilules et attendit un moment, en tendant l'oreille pour entendre la conversation entre les deux jeunes hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Mer 6 Mai 2009 - 23:38

Duncan ne pensait pas du tout qu'Adrian pouvait penser tout cela de lui, de tout ça, de l'histoire de reconstruire la vie de Rachel, de l'histoire qu'elle n'est pas si amoureuse que cela de son mari et tout ça il était à milles lieux de s'imaginer tout cela.
Puis vient alors la remarque d'Adrian sur le fait qu'il joue au gyneco ou non!
Il sourit, la pose de pansement, rien de bien amusant et de bien dragueur en effet!


_Ca dépend ou t'as posé des pansements aussi, mais bon... A en voir l'état de Rachel elle n'a rien de cassé!

Duncan était loin de penser encore une fois à croire qu'il ne pense limite pas que Adrian cherchait par tout les moyens de savoir plus de choses que lui sur Rachel et pis que ferait il de cette information 'Elle appartenait au groupe sanguin A+' lui n'était pas un psychopathe qui voulait la tuer ou qui avait besoin de son sang pour faire transfusion, il se moquait de son sang il aimait ses mots ses discutions enfin bref ils n'allaient pas se battre pour savoir lequel connaissaient le plus de choses il s'en contre foutait de toute façon, tant que Rachel passait un peu de temps avec lui et qu'elle lui conseillait des choses ça lui plaisait!
Il sourit à la remarque de son coloc quel marrant celui là, il secoua la tête et prit la bière, il l'ouvrit à l'aide d'un briquet et en but une gorgé!


_Merci, heureusement que maman n'est pas là alors!

Il sourit à nouveau bah quoi il n'allait pas ne pas répondre à Adrian quand même il était poli un minimum certes mais poli tout de même.

Il reçut une tape sur l'épaule de la part de Rachel il la regarda, un petit sourire en coin, était elle vraiment heureuse de ce cadeau ? Il avait toujours peur de faire quelques choses de mal avec elle, il l'appréciait et pour lui ce détail là peut être insignifiant pour certains était important pour lui savoir qu'elle était touché réellement de ce petit geste de sa part!


_Ca vous fera du bien à tout les deux et je veux bien garder Sam si besoin!

Il lui fit un clin d'oeil il s'imaginait déjà garder Sam manger des bonbons toutes la soirée devant la télé et faire des bêtises tout les deux mais pas des graves hein il prenait soin d'elle, il lui ferait juste faire faire un tour de moto quoi x) quel idiot!
Duncan pensait à sa soirée quand ce fut Rachel qui le fit sortir de ses pensées en réalité il n'avait même pas entendu parler Adrian! Les pizzas si elles étaient cramés bah il aurait appelé un livreur il ne se prenait pas tellement la tête avec des détails comme ça à croire que pour lui dans sa vie tout n'était que détails insignifiant que sa propre vie même n'était qu'insignifiante! Il déprimait sur ce coup là le petit Duncan seulement il ne le montrait pas!
Il regarda Rachel et lui montra du doigt la direction qu'il fallait qu'elle prenne et lui expliqua rapidement, les toilettes n'étaient pas bien loin de la cuisine, il ne pensait pas qu'elle allait essayer d'écouter la conversation, Duncan regarda Adrian et lui posa une question tout cela était trop tentant!


_Je peux savoir ce qu'il se passe pourquoi t'es si... tendu avec elle ? Il se passe quoi ? Tu l'aimes pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Jeu 7 Mai 2009 - 19:35

Quel orgie dans les propos de Duncan. Chaque fois qu’Adrian croyait que les interrogations malséantes de son colocataire s’interrompaient, elles reprenaient de plus belle et entraînaient Rachel et Adrian dans le tourbillon impossible de la honte. Ils n’en finissaient plus de rougir et de bagayer, dissoudés face à la persistance grossière de Duncan à propos de leur relation. Et ils auraient été bien heureux, du moins Adrian, d’annoncer fièrement qu’ils allaient très bien, sauf que leur visage blême de malaise traduisait le contraire. Adrian commençait à bouillonner, il aurait bien pris Duncan à part pour stopper ses balourdises, mais peut-être était-ce une stratégie que de le laisser déblatérer. Rachel aimerait sûrement plus un homme capable de répondre à des questions impertinentes qu’à celui qui ne répondrait pas et rougirait dans son coin, perdu face au trouble. Alors il répondit, parfaitement contrôlé, à la facétie de Duncan, très heureux de pouvoir masquer son angoisse derrière les répliques amères de son colocataire.

▬ Je crois que je suis mieux placé que toi, sans t’offenser, pour savoir où se placent les pansements. Ca m’étonnerait qu’une piqûre de sang se face à un endroit que le gynéco’ mette ses mains, si tu vois ce que je veux dire. Et non, elle n’a rien de cassé, parce que casser le bras ou la jambe d’une patiente n’est pas dans mes habitudes, ne t’en déplaise.

Adrian sourit avec ironie à Duncan et but une gorgée d’eau pour essayer de calmer ses esprits. Il avait la prescience que la soirée n’allait pas être de tout repos. Justifications, rétorquassions…Tout n’était pas perdu avec Rachel mais rien n’était gagné tout de même. Mari, enfant, elle était le paradoxe des femmes attirantes et attirables, et pourtant elle l’était tellement plus que n’importe quelle femme guindée… Il sourit en guise de réponse à Duncan. Il ne fallait pas en espérer davantage. Il le voyait lui parler avec tendresse alors qu’il le savait, il en était certain, il en était dépourvu. Adrian était certain que sous ses airs adorables avec Rachel, il n’était qu’un séducteur cherchant à avoir quelques amis. Il se leva pour aller regarder la pizza, et en constatant que le fromage était à peine fondu, il se rassit. Rachel venait de quitter la table, et sa présence lui manquait déjà. Il sentait comme un vide autour de la table. Il manquait de la lumière, de la gaieté. Tout était devenu sombre et enténébri. Adrian était déjà reparti dans le fin fond de ses pensées. Puis il entendit la voix rauque de Duncan le ramenant brusquement à la réalité. Oups. Il lui posait la question à éviter. Il était en train de boire une gorgée d’eau et il la recracha en suffoquant. Horreur. Heureusement que, pour une fois, il avait eu la finesse d’esprit d’attendre que Rachel fût partie.

▬ Euh… J’ai l’air si con que ça ? :gla: Je sais pas ce qui se passe ! Je l’aime bien, au contraire. Je l’aime peut-être un peu trop mais je veux pas paraître malpoli tu vois…

Il était extrêmement agité par le stress. Il tourna la tête vers les cabinets pour tenter de voir si Rachel écoutait, mais bien entendu ses yeux ne pouvaient voir à travers la porte. Il la vit sortir et retourna immédiatement la tête pour faire comme s’il ne l’avait pas regardée. Chaque geste, chaque clignement d’œil pouvait faire baisser l’estime qu’elle avait de lui. Et les chances étaient déjà bien minces pour qu’il puisse un jour lui parler et la regarder dans ses jolis yeux. Il soupira. Il avait envie de lui parler, il ressentait ce besoin de prononcer son prénom et le plaisir de la voir le regarder. Il avait tant dit « Rachel », seul dans sa chambres, à errer parmi les livres, à voir en chaque femme à la télévision le visage de la jeune femme. Ces attentions puériles étaient réservées aux enfants, mais Adrian ne pouvait se délester de toutes ses pensées. Puis, il dit, comme à l’aveuglette :

▬ Rachel, qu’est-ce que vous aimez lire ?

Il la savait libraire. Peut-être le sujet des livres l’intéresserait-elle. Après tout, c’était un sujet de discussion plutôt commun mais qui, certainement, pouvait l’aider à imposer sa culture générale. Il avait toujours aimé lire, en particulier des autobiographies. L’idée de voir à quel point des existences pouvaient différer des siennes, et suivre le parcours des gens qui avaient réussi socialement et en tant qu’écrivain. La plupart déplorait leurs relations avec leurs parents, et en cela Adrian se sentait différent. Il écouta Rachel en fermant presque les yeux, bercé par la mélodie de sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Jeu 7 Mai 2009 - 20:04

Rachel sentait elle aussi que cette soirée n'allait pas être de tout repos. Si les deux hommes avaient réussi à tenir deux ans, ce soir il lui semblait que des disputes éclataient sous son nez. Pourtant Duncan ne faisait que plaisanter ! Et Rachel se sentit la seule à le comprendre sur ce coup-là. Elle perçut la colère d'Adrian, mais sentit que ce n'était pas directement contre son pauvre colocataire. Rachel n'aimait pas les malentendus et les tensions, elle voulait toujours poser une ambiance sereine là où elle était, au risque parfois de montrer la poigne qu'elle cachait intérieurement. Et pourtant c'était une femme qui s'était battue toute sa vie avant de se la jouer "gentille" avec tout le monde. Elle avait vécu sans figure paternelle depuis sa naissance et avait du aider sa mère à subsister à leurs besoins. Lorsque sa mère fut atteinte de cancer, elle continua ses études en vue de reprendre la librairie sans oublier de s'occuper de sa chère mère. Et elle s'était également battue pour que son mariage fonctionne avec Don. Avoir un enfant n'était pas tout, il y avait tellement de différences entre leurs deux caractères qu'il fallait toujours faire des compromis et accepter parfois certains sacrifices. Cependant, parfois... se battre n'est pas suffisant, surtout lorsqu'on ne sait pas contre quoi. Et Don lui cachait pas mal de choses, il était tellement secret, qu'elle croyait qu'elle ne pouvait même pas l'aider... Rachel intervint donc en leur coupant la parole.

- Au fait Duncan, en revenant à ta proposition, nous avons engagé une jeune fille au pair, Sheherazade qui s'occupe à l'instant de Sam, ne t'inquiète pas...

Ce n'est pas qu'elle ne faisait pas confiance à Duncan, d'ailleurs elle pourrait le faire cette conne xD, mais ils avaient en effet déjà quelqu'un pour qui s'occuper de Samantha. Une soirée romantique entre Don et elle la tentait bien. Il fallait déjà que Don se libère...
Rachel regarda fixement Adrian, en s'interrogeant. Il n'était vraiment pas du genre à se mettre en colère ou à avoir du ressenti contre quelqu'un. Elle commençait à accepter qu'il pouvaiiit avoir quelques qualités xD. Elle voyait bien qu'il était en train d'enrager contre Duncan pour des raisons très faussées par ... on-ne-sait-quelle raison. Duncan était son ami, et il n'avait jamais essayé de la draguer. Il n'avait d'ailleurs jamais essayé de se faire des amis, il était bien trop fêtard et superficiel avec les gens pour cela. Elle était son "exception", et elle en était presque fière, fière d'avoir pu percer la petite carapace de Duncan. Don't judge a book by its cover, Rachel ne jugeait jamais à l'apparence. Sauf pour Adrian en fait. ... En fait c'était faux. Au tout début elle avait su qu'il semblait rêveur et serviable. Ce n'était qu'en continuant la conversation qu'elle s'était mise dans la tête qu'il FALLAIT lui coller des défauts xD.
Rachel se leva et partit aux toilettes. Elle tendit l'oreille, curieuse malgré elle. En même temps, elle était affairée à autre chose...

Duncan: "Je peux savoir ce qu'il se passe pourquoi t'es si... tendu avec elle ? Il se passe quoi ? Tu l'aimes pas ?"
Adrian: ""Euh… J’ai l’air si con que ça ? gla Je sais pas ce qui se passe ! Je l’aime bien, au contraire. Je l’aime peut-être un peu trop mais je veux pas paraître malpoli tu vois…"

Rachel soupira en se regardant dans le miroir. Elle aurait du mettre ses sales baskets. Ca aurait tout changé, bien sûr xD! Il l'aurait trouvé banale et l'aurait laissé tranquille. Comment pouvait-on être aussi... obsessionnel? C'était presque effrayant. Elle consentit à sortir de la salle de bain après qu'elle jugea leur conversation aboutie. Elle sentit le regard d'Adrian sur elle. Rachel avait les joues rosies, comme gênée par ce qu'elle venait d'entendre. Pourtant elle venait de se passer de l'eau sur le visage pour camoufler son embarras, mais rien à faire, elle ne se contrôlait plus... Rachel le vit détourner les yeux, alors elle reprit sa place à côté de Duncan en lui souriant. Elle constata que son CAFE (vous avez zappé =( xD) était prêt, alors elle posa ses mains sur la tasse et la souleva légèrement pour souffler dessus.

"Rachel, qu’est-ce que vous aimez lire ?"

Ils allaient faire connaissance, comme prévu. Si seulement il n'avait pas été Adrian, et si seulement elle n'avait pas été Rachel ! Cela aurait arrangé pas mal de choses. Rachel se mit à réfléchir, tout en concentrant son regard vers le vide. Elle n'aimait pas comment il prononçait son nom. Elle n'était pas indifférente, mais agacée. Il y avait quelque chose de gênant dans sa manière de dire "Rachel". Elle voulait reprendre son nom, pour ne plus qu'il lui appartienne. Oui, elle avait l'impression que plus il apprenait de choses sur elle, plus il s'approchait d'elle. Et cela ne lui plaisait pas. Puis elle haussa des épaules et reposa la tasse sans avoir bu.

- Tout ce qui tombe sous la main. Même des revues scientifiques qui me permettent de savoir si les médicaments que mon médecin m'a prescrit correspondent à mon diagnostic.

Rachel regarda Adrian dans les yeux maintenant. Elle émit un léger sourire moqueur et ses yeux étaient joueurs. Elle le taquinait, bien sûr. Et elle montrait ainsi qu'elle POUVAIT être rancunière parfois. Quelle gamine <3 xD. Rachel reprit la tasse de café et huma lentement son odeur. Elle ne lâchait pas l'affaire. D'ailleurs c'était assez étonnant de sa part. Normalement Rachel pardonnait assez facilement et enterrait la hache de guerre. Peut-être qu'elle ne voulait pas fumer le calumet de la paix avec Adrian. Peut-être qu'elle voulait qu'il la déteste? Peut-être ... Peut-être qu'elle le testait?

- Au fait, Duncan, votre maison est superbe. Elle est bien située et rangée convenablement pour deux hommes célibataires.

Elle cherchait à se rattraper, comme elle avait commencé à "inspecter" la maison telle une inspecteur de l'hygiène xD. Elle était sincère. C'était petit, mais justement suffisant pour deux hommes. On ne risquait pas de s'y perdre. Et puis elle avait remarqué certaines photographies sur les murs du couloir. Des photos de soirées où Duncan était allé, ou bien des photos de visages plus ou moins inconnus à Rachel, qui devaient être des proches d'Adrian. Il lui semblait que certains lui étaient familiers... mais elle n'était pas en état de donner un nom exact à chaque photo.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Jeu 7 Mai 2009 - 20:23

Duncan ne savait pas que Rachel avait une fille qui s'occupait de Samantha, il fut quand même rassuré il se doutait que Don travaillait beaucoup et la petite n'allait quand même pas rester toute seule à la maison pendant que sa maman était là enfin bref! Il ne le prit pas mal car il savait que ce n'était pas méchant ce qu'elle lui disait et il lui en fallait plus pour prendre quelques choses mal lui xD xD!

_Ok aucun soucis, mais si un jour elle veut un jour de repos tu sais que je suis là!

Duncan regardait son ami lui ne se trouvait pas trop grossier en fait pour lui il n'y avait rien de mal il déconnait rien de plus et ne pensait pas que aussi bien Rachel que Adrian pouvait voir dans ces paroles du mal, il n'était pas mauvais avec elle alors pourquoi des idées traversaient Adrian de la sorte ?
Il leva les yeux au ciel et ne répondit rien à la réplique d'Adrian !
'▬ Je crois que je suis mieux placé que toi, sans t’offenser, pour savoir où se placent les pansements. Ca m’étonnerait qu’une piqûre de sang se face à un endroit que le gynéco’ mette ses mains, si tu vois ce que je veux dire. Et non, elle n’a rien de cassé, parce que casser le bras ou la jambe d’une patiente n’est pas dans mes habitudes, ne t’en déplaise.'
Que lui répondre ? Il était toubib et lui rien du tout, alors bon et il savait très bien comment les gynéco faisaient enfin il imaginait car vous pensez bien que lui n'est jamais allé voir un gynéco!
Mais bon une prise de sang se fait sur le bras non pas ailleurs ah lalala...
Il écouta alors la réplique d'Adrian sur ce qu'il faisait avec Rachel et tout ça, il l'aimait bien ouai ça il l'avait remarqué mais bon il soupira et pis merde pensa t il ce n'était pas ses oignons il allait arrêter ça le soulait de chercher la petite bête il voyait bien qu'il les mettait mal à l'aise et ce n'était pas le but de la soirée!
Il lui répondit juste avant que Rachel ne revienne!


_Ok pas de soucis desolé de t'avoir soulé avec mes questions ou insinuations je veux que tu l'apprécies, je l'aime bien cette fille et y a rien de sous entendu dans ma phrase au cas ou ce n'est qu'une... amie.

Ah lalala qu'il avait du mal à dire ce mot si simple pourtant Amie, mais bon il faisait un blocage surtout avec elle, les autres étaient tous ses potes quoi!
Puis voilà Adrian qui revenait à parler à Rachel qui n'était même pas presque arrivé devant les jeunes! Ah lalala il ne pouvait pas se passer d'elle!

Duncan avait pas oublié le café mais la femme au foyer dans leur maison c'est Adrian x) alors il avait pas bougé il avait bu une ou deux gorgée de sa bière laissant Adrian cuisiner et tout car ce que faisait Duncan n'était jamais bien enfin c'était son ressentit!

Adrian se sentit obligé de faire l'intelligent parler de bouquin c'était malin il n'aimait pas lire enfin si il aimait lire PLAYBOY, mais bon ce n'était pas forcement de la lecture intelligente et si Adrian voulait se venger il allait lui poser la honte en balançant ça à Rachel et il voulait pas paraitre pour un obsedé alors qu'elle devait s'en douter enfin bref!
Il sourit par contre à la remarque de Rachel elle était trop forte cette fille.
'- Tout ce qui tombe sous la main. Même des revues scientifiques qui me permettent de savoir si les médicaments que mon médecin m'a prescrit correspondent à mon diagnostic.'
Eh BIM dans ta tête pensa Duncan, il était fier d'elle elle savait le remballer avec tact ce que lui ne savait pas faire forcement ah lalala! Il avait une amie en OR!
Duncan sourit, la maison était bien rangé, merci Adrian!


_Tu sais ces compliments tu peux les dire à Adrian je fais pas grand chose comme tu peux t'en douter mais bon des fois il me sort le fouet et je dois mettre la main à la pate normal me diras tu.

Il regarda Adrian avec un petit sourire en coin il ne se moquait pas de lui il était ... reconnaissant de le forcer à savoir entretenir une maison! Eh oui surprenant non ? Il est bourré de ressources!
Duncan ne pensait pas que Rachel ait regardé leur mur de photo, il y avait pas trop de photo de filles c'était pire dans sa chambre, mais il y avait des bons potes à eux et des paysages (??) pour le reste Adrian commentera :p
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Jeu 7 Mai 2009 - 22:31

Adrian écouta Duncan proposer ses services, ce qu‘il considéra comme une insistance. Pourquoi fallait-il qu‘il soit toujours aussi serviable avec elle ? Peut-être l‘aimait-il bien également. Après tout, il se rendait utile quand avec Adrian il ne faisait pas grand chose, il souriait et était présent, tandis qu‘avec Adrian, les soirées passées ensemble étaient rares. En outre, il était l‘oncle de sa fille comme le jeune médecin avait compris. Il essayait de ne pas trop insister sur la nature de leurs relations, car il se sentait parfois exclus de ce qu‘ils partageaient. Après tout, c‘était lui qui faisait intrusion dans leur vie. Et, chaque fois qu‘elle lui parlait de son mari et de sa fille, il sentait qu‘ils partageaient des moments joyeux et qu‘ils avaient confiance l‘un en l‘autre, ce qui amincissait ses chances de la croire un jour sienne. Il pensait qu‘elle pouvait être «sienne» mais en réalité il ne le voulait pas. Il ne voulait pas de mariage, ce n’était pas son genre. S’il savait Rachel mariée, il imaginait que c’était par promesse, par romantisme aussi que cette union s’était faite. Mais, adulte, il n’était plus nécessaire de renouveler ses vœux chaque fois qu’on tombait amoureux. Comme si le mariage était nécessaire à l’amour ! Ce qu’Adrian aimait, c’était se sentir libre chaque instant dans sa relation, et pouvoir tout quitter d’un jour à l’autre sans ne rien avoir à donner. Il aimait à devoir reconquérir chaque jour la femme qu’il aimait, et à faire des concessions pour elle. Les couples qui se comprenaient parfaitement et s’aimaient éperdument ne rimaient à rien. Disputes, rires, voilà des choses qui rythmaient une vie de couple.

Duncan, comme un espoir semblait-il, avait tenté de placer dans sa phrase le mot « amie ». Ce qui pourtant était un qualificatif qui ne convenait pas à leur relation. Non, il ne voulait pas d’elle comme amie. C’était sûrement pour se rassurer. Après tout, Duncan semblait proche du mari, qui visiblement s’appelait Don, et de Rachel, et l’arrivée d’Adrian parmi ce trio n’aurait fait que dissoudre voire éclater le quatuor. Il n’était pas le bienvenu, et le chemin vers lequel il semait ses cailloux était pourtant bouché. Il allait vers des sentiers desquels il ne pourrait revenir. Chaque mot et chaque regard étaient irrévocables. Mais il savait que le jeu en valait la chandelle et qu’il avait tout intérêt à prendre des risques pour séduire la jeune femme. Il faut toujours essayer. A trente-cinq, voire à quarante ans, s’il ne faisait pas tout ce qu’il pouvait pour tenter de poursuivre sa relation avec Rachel, alors il s’en voudrait. Et Adrian n’avait jamais et ne comptait sûrement pas vivre avec des regrets. C’était si cruel de ressasser sans cesse des faits passés dans sa tête, inlassablement et jusqu’au prochain remords. Il entendit Rachel le taquiner. Il sourit. Elle était si jolie lorsqu’elle plaisantait, cet air ingénu qui la nimbait.

▬ On fait ce qu’on peut pour faire revenir les patients. En fait, vous avez dû comprendre que vous aviez une grippe virale et que, par conséquent, les antibiotiques servaient à rien. Mais je vous assure qu’un peu de jeunesse dans mon bureau fait du bien, j’en ai marre de voir toujours les mêmes vieux qui viennent se plaindre.
Et sinon, pour revenir aux livres, j’adore les autobiographies. Et je suis assez fan de littérature française aussi. Ca fait vieux jeu, je sais J. On a tous ses côtés vieux j’crois !


Il remarqua l’attitude fair-play de Duncan à son égard. Cette attention le fit sourire et il remercia d’un hochement de tête ce compliment indirect de son colocataire. Comme quoi, les mauvais esprits avaient aussi des bons côtés !

▬ Quoi, Duncan ? T’as pas encore avoué à Rachel que je te fouettais ? Ca m’étonne de toi. Il rit. Nan en fait j’ai horreur de voir des trucs traîner, c’est un truc qui m’énerve. Donc bon, deux assiettes empilées je dis rien mais quand ça finit par moisir là par contre je lui dis de ranger !

Le téléphone sonna dans la chambre de celui-ci au moment où Adrian achevait de répondre. Duncan y alla, ce qui les laissa les deux inconnus pourtant proches dans le salon. Adrian fit un sourire à Rachel pour lui indiquer qu’il revenait, puis apporta la pizza à table sous un couvercle pour éviter qu’elle ne refroidisse avant le retour de Duncan. Il avait légèrement trébuché en rentrant dans la cuisine et s’était brûlé sur le four. Il n’avait pas crié, juste passé son doigt sous l’eau froide et il le serrait entre ses mains pour masquer sa douleur. Ce n’était pas comme cela qu’il fallait faire, ses études de médecine le lui avaient inculqué, mais il tenait pas à gâcher ce moment en tête à tête. D’ailleurs, ses maladresses étaient dû à la gêne qu’il éprouvait de se retrouver avec elle. Il ne savait pas quoi dire. C’était sûrement son seul moment seul avec elle, et il sentait la pression l’oprimer. Il se contenta de baisser la tête et de la relever lentement, observant Rachel dans le clair de ses yeux, en souriant à peine. C’était la seule chose neutre qu’il puisse faire. Toute sa fougue était contenue en lui, et le moindre mot de sa part eût altéré la beauté du moment : silence et trouble.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T

Revenir en haut Aller en bas
 

She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-