AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Jeu 7 Mai 2009 - 22:59

Adrian comprend rien xD ou bien c'est sa créatrice? xD enfin bref, Rachel était aux toilettes à écouter le restant de la conversation. Elle n'avait pas trouvé Duncan insistant, au contraire, c'était une preuve de bonne volonté... et d'amitié. Duncan avait du mal avec ce mot "amie" apparemment, comme quelqu'un qui aurait peur de montrer explicitement ses sentiments envers les gens auxquels il serait proche. C'était presque touchant en fait. Rachel sentit comme une baume de chaleur au coeur lorsqu'elle entendit Duncan la considérer comme son amie. Il en fallait peu pour rendre cette femme heureuse TT'. C'était peut-être pour cela qu'elle ne se rendait pas compte qu'elle s'ennuyait chez elle dernièrement, et que l'attitude distante de son mari l'attristait. Au lieu de cela elle compensait en s'adonnant à son foyer et à tenter indirectement de réconforter son mari de son apparemment lourd secret. Elle n'était pas au courant de la nature de la peine de son mari et ne cherchait pas à fouiller dans ses affaires pour en connaître la vérité. Elle lui faisait confiance comme lui pouvait le faire... A moins que Rachel ne soit en plus d'être trop niaise, bien trop naïve? Elle n'était même pas capable de s'apercevoir que ce jeune médecin lui plaisait. Il serait temps de l'avouer, même moi, narratrice des pensées de ce personnage aux apparences si simples! Tout portait à le montrer: ses joues empourprées, ses bégaiements, et même son énervement, étonnamment. Elle le voyait comme une menace pour son équilibre, pour sa vie de couple, pour tout! c'était pourquoi elle voyait ce besoin de constituer une barrière. C'était chose difficile en plus, pour elle, de jouer ce rôle de la femme froide et agressive puisqu'elle était normalement tout le contraire. Mais Rachel ne voyait pas l'importance de toute cette globalité, elle n'acceptait pas le danger de ses propres émotions et n'acceptait pas ceux d'Adrian...

Rachel s'assit dans le salon - parce qu'ils étaient dans la cuisine avant qu'elle n'aille aux sanitaires et que Duncan s'éloigne au téléphone - en buvant à présent son café. Elle prenait toujours son temps, savourant la chaleur, puis l'odeur, puis la simple idée de boire son café... jusqu'à le boire d'un trait.
Rachel fronça des sourcils en écoutant ce médecin redevenu trop présomptueux à son gout.

- Les "vieux" se plaignent sûrement parce que leur corps se fatigue plus rapidement que les "jeunes", je suis sûre que s'ils avaient le choix ils ne viendraient pas toutes les semaines à une de vos séances, Adrian.

Rachel continuait de l'appeler par son nom. Elle finit le café et l'écouta parler de littérature. Il n'était pas tellement un homme de sciences alors, il restait ouvert au domaine... contraire. Elle continua de le regarder fixement dans les yeux, répondant au tac au tac à chacune de ses remarques. Le pauvre <3 xD, elle lui en voulait xD. En même temps... elle avouait alors être allée aux séances du docteur Taylor par CHOIX, quant à elle?

- J'affectionne plutôt la littérature romantique anglaise ou la littérature de jeunesse... Tout ce qui a le potentiel de me faire rever. Mais bon... chaque livre a ce pouvoir je pense.

Rachel regarda Duncan qui essayait de placer un mot dans leur conversation peut-être un peu trop intellectuel à son goût. Elle regarda dans le placard ouvert en face d'eux les Dvd qu'on pouvait y voir. Un film peut-être? Cela lui permettrait de parler moins avec Adrian et de détendre Duncan...? En même temps, il avait réussi à attiser sa curiosité >_<. Elle n'allait pourtant pas le complimenter pour la maison, ou pour son rôle de "femme au foyer" xD, donc elle se contenta de ne rien dire et les laisser se taquiner l'un et l'autre au sujet de ménage.

Rachel croisa les jambes en attendant que Duncan et Adrian reviennent, alors qu'ils étaient tous deux partis l'un pour répondre à son coup de fil l'autre pour chercher la pizza. Elle suivit Adrian des yeux dans la cuisine, et le vit trébucher de loin. Elle baissa la tête pour s'empêcher d'aller l'aider. Elle ne voulait pas lui donner ce plaisir. Même si son naturel lui criait que ce n'était pas très aimable de feigner l'indifférence. Le docteur Taylor, enfin Adrian... revint à la charge avec un petit air maladroit qui se lisait sur ses pommettes.

- Ca sent bon.

Rachel ne savait que dire. Elle entendait Duncan encore au téléphone au loin... et regarda Adrian, qui semblait faire de même. Elle se sentit comme hypnotisée par son regard. Elle restait crispée dans son fauteuil, bras croisés, jambes croisées... mais son regard semblait détendu et plus libéré, comme si... comme s'il plongeait dans le sien. C'était trop cliché, mais c'était cette sensation-là qu'elle avait. Elle cligna des yeux et chuchota. Le temps s'était figé. Jusqu'à ce qu'elle refuse de se perdre à nouveau dans ce monde qu'Adrian arrivait à créer entre eux deux...

- Vo... tu ne devrais pas me regarder... comme ça >_<.

Rachel avait pris une voix timide et murmurante.

- Pourquoi vous.. tu ! continues d'insister? Sauf si je me fais des idées et...

Il lui coupa la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Jeu 7 Mai 2009 - 23:31

▬ Sans doute. Mais quand on est seul chez soi seul toute la journée, on croit que les médecins peuvent soigner tous les maux, même l’ennui.

Il comprit qu’elle n’avait pas apprécié qu’il juge ses patients. Mais déjà, après cinq ans passés dans le domaine, il connaissait suffisamment de choses sur les cas qu’il traitait pour pouvoir affirmer que la majorité avait besoin de se sentir aidée. Les placebos, ces médicaments qui ne servaient qu’à faire croire aux patients qu’ils avaient un traitement alors qu’il n’agissait en rien faisaient pourtant leur effet. Et on pouvait expliquer très clairement que le résultat de cette expérience visait à montrer que les personnes croyaient voir en leur médecin le guérisseur de leurs troubles, de leur déprime passagère, alors qu’en réalité ils allaient déjà mieux à se savoir sous traitement. Avec l’esprit, on soigne tellement de choses.

▬ Oui, je pense aussi. Surtout que, quand on a une enfance difficile, les vies glorieuses des autres font rêver. Plus que les histoires fantastiques pour moi, en tout cas.

Il sourit avec mélancolie. Cette fois, s’il avait introduit dans la conversation son enfance, c’était sans espérer se faire passer pour torturé ou amère envers sa vie. Il avait nûment essayé d’exprimer ses idées. La littérature fantastique ne l’avait jamais intéressé pour la bonne raison que lorsqu’à peine né on perd déjà sa mère, il est difficile de croire en une autre réalité. Ou l’on s’y fond et on s’efface de la réalité, ou on rejette toute potentialité d’un autre monde. On essaie juste de voir sa vie plus rose. Et Rachel devait certainement faire pareil, sans qu’elle veuille se l’avouer. Tous deux avaient tant en commun dans le fond mais se différenciaient tellement par la forme que ni l’un ni l’autre ne pouvait songer à l’éventualité d’une tristesse quelconque dans l’enfance de l’autre. Adrian se doutait que dans sa vie actuelle quelque chose la tracassait mais il était loin d’imaginer toutes les épreuves qu’elle avaient traversées. Le sourire, au même titre que la littérature ou les fusils, étaient une véritable arme. On masquait tout par un sourire. Mais celui de la jeune femme avait bien quelque chose de tourmenté. Cela intriguait Adrian et renforçait le charme de la jeune femme. Son mystère était passionnant.

Quand Adrian revint et vit Rachel qui le regardait, il fut heureux. Il répondit à son compliment par un joli sourire. Il sentait qu’elle s’était évadée dans ses songes. Son regard posé sur lui paraissait presque effacé. Il ignorait si elle avait les yeux dans le vide ou si, miraculeusement, elle l’observait. Mais cette sensation qu’elle pût enfin le voir autrement, qu’elle puisse le regarder sans mépris ni dédain le réjouit. Ce pouvait être vrai. Si seulement il y croyait. Il l’entendit le tutoyer, et il baissa la tête en souriant. C’était si agréable. Mais il ne répondit rien. Il ne pouvait rien dire. Sa voix était presque suppliante et lui donnait l’envie de la regarder toujours encore plus, et observer ses yeux, jusqu’à connaître par cœur leurs expressions. Mais à sa seconde réplique il ne put contenir ses paroles et, bien qu’il ne le fît jamais, l’interrompit en chuchotant, comme si sa voix eût pu heurter la sensibilité de l’instant.

▬ Tu ne t’es jamais battue pour quelque chose qui te tenait à cœur ? T’as jamais tenté l’impossible en te disant que t’avais une chance, même infime ? J’insiste pas ! Je veux pas que tu penses que je suis lourd. Enfin c’est vrai que je suis têtu, joueur, que j’aime emmerder le monde, mais c’est pas pareil. Je sais pas, c’est différent, c’est tout. Je te regarde et je sais pas, c’est plus pareil. Je sais c’est complètement idiot mais j’y peux rien. Que tu sois mariée ne change rien, t’as quand même ces gestes et ces sourires…

Il s’arrêta de parler et mit sa tête entre ces mains, laissant son doigt brûlé face au regard de Rachel. Il s’en rendit compte, la douleur démangeant ses doigts, et replaça son index dans sa paume.

▬ Putain, je suis ridicule.

Il avait prononcé ses mots dans un murmure incertain. Il s’était dévoilé sans pourtant être très explicite, mais ces quelques mots déjà voulaient tout dire. Il savait le reste de la soirée compromis par sa maladresse. Pourquoi avait-il dit cela ? C’était parfaitement inutile.

Réveille-toi, mec. Elle est mariée, elle a une gosse. Qu’est-ce qu’elle irait faire avec un gars comme toi…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Jeu 7 Mai 2009 - 23:55

"Sans doute. Mais quand on est seul chez soi seul toute la journée, on croit que les médecins peuvent soigner tous les maux, même l’ennui."

Rachel se mit à réfléchir à cette parole. Est-ce que cela valait pour elle aussi? Elle ne se rendait pas compte de son ennui en tout cas. Mais... elle réalisait qu'elle avait espéré trouver quelque chose à ces séances. Elle savait que les médicaments que Adrian lui avait prescrit n'étaient pas utiles à son cas, mais elle revenait tout de même. Pourquoi? Rachel se posait la question là, maintenant, alors que deux semaines auparavant elle ne s'était même pas préoccupée de ses motivations. Peut-être qu'elle, au contraire... ne s'ennuyait jamais? Elle était trop active, toujours pressée dans sa vie. Peut-être qu'un moment de pause lui avait fait du bien... ?

- Les romans de littérature jeunesse ne se finissent pas toujours bien, pourtant. Et... il arrive qu'on puisse se battre même dans son rêve avant de voir un dénouement heureux. Je fais souvent des cauchemars avant de rêver que je suis dans une maison en forme de gâteau !

Rachel lâcha un rire et regarda Duncan, qui devait se dire qu'elle était bien gourmande xD xD. Elle se détendait petit à petit. Jusqu'à ce qu'elle se retrouve seule à seule avec LUI. En même temps, dans cette conversation autour des livres... c'était comme s'ils n'étaient que tous les deux, écartant le pauvre Duncan qui avait essayé de rappeler son existence. Elle se promit d'aborder à nouveau des sujets de conversation qui amuseraient plus Duncan lors du repas.

Rachel attendait qu'il ... s'excuse de la regarder ainsi xD. Ce n'était pas méchant ou malsain. Mais ses yeux doux et... fixés sur elle la perturbaient. S'il avait été aveugle il n'aurait pas pu la perturber ainsi. Elle remarqua son sourire. Il semblait heureux de son passage au tutoiement. Elle trouvait cela ridicule, mais attachant... Elle pencha sa tête légèrement sur le côté en attendant sa réponse. Elle l'écouterait, elle... essayerait de l'aider à ne plus espérer peut-être!? Hum... Rachel n'avait jamais désespéré quelqu'un dans sa vie, bien au contraire. Encore un défi à relever... Rachel se mordit les lèvres en le regardant s'exprimer avec autant de... passion. Ils s'adressaient l'un à l'autre dans des murmures. Ce n'était même pas pour que Duncan ne puisse entendre, c'était juste... comme ça, inexplicable.

"Tu ne t’es jamais battue pour quelque chose qui te tenait à cœur ? T’as jamais tenté l’impossible en te disant que t’avais une chance, même infime ?" ...
"Je te regarde et je sais pas, c’est plus pareil. Je sais c’est complètement idiot mais j’y peux rien. Que tu sois mariée ne change rien, t’as quand même ces gestes et ces sourires…"

Rachel ne dit rien pendant un moment. Puis observa le doigt d'Adrian lorsqu'il mit sa tête entre les mains. Il cacha ensuite sa main, mine de rien. Il était donc pire qu'elle?

"Putain, je suis ridicule."

Elle fronça des sourcils, et se pencha légèrement en avant, face à lui. Elle désigna son doigt avec son doigt à elle xD, sans le toucher, mais suffisamment proche pour frôler sa main.

- Tu t'es brûlé.

C'était une remarque très... intelligente xD. Rachel baissa les yeux. Elle ouvrit son sac et sortit sa trousse de secours. Elle l'ouvrit et la posa sur la table.

- C'est toi le médecin, tu devrais savoir ce qu'il faut faire normalement.

Rachel sourit légèrement. Elle changeait de sujet, mais gardait la même hauteur de sa voix proche du chuchotement. Les mots qu'il avait énoncé pourtant restèrent gravés dans sa tête. Elle avait besoin de temps avant de trouver les mots justes pour... qu'il arrête de faire une fixette sur elle, et change de cible. Oui, elle pensait qu'en réalité elle représentait un défi, et c'était peut-être vrai? Il se lasserait bien vite.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Ven 8 Mai 2009 - 0:26

Il rit aussi. Quels drôles de rêves. Adrian se souvenait très peu de ce dont il rêvait. On dit que l’on se souvient de ses rêves lorsqu’on s’est réveillé avec douceur. D’autres disent que l’on rêve par séquences de quelques minutes. Et la première théorie était plus appropriée à Adrian au vu de ses matins difficiles. Stress, course contre la montre, et finir par, comme chaque matin, être en retard.Il la vit se rapprocher de lui. Elle avait dû voir sa brûlure. Tout ce qu’il voulait éviter… Elle allait s’inquiéter pour son doigt alors que c’était lui qui n’allait pas bien. On faisait quoi avec un doigt plus qu’avec un cœur ? Il ne répondit pas à sa constatation. Simple question de rhétorique semblait-il. Et il sentait venir les mots qu’il devait prononcer. Chaque syllabe pouvait être oiseuse. Mieux valait-il jouer la finesse et ne parler que lorsque cela était nécessaire.

▬ Ben, en principe je suis censé mettre dix minutes sous l’eau froide… Mais bon, c’est rien, c’est juste un peu enflé.

Il ne voulait pas qu’elle s’inquiète. Ce n’était rien. Combien de fois s’était-il brûlé, fracturé, ou tordu un de ses bras ! Il était si maladroit qu’à la moindre chute il était certain de devoir aller à l’hôpital. Et son corps avait appris à accepter ses folies puisque étonnamment, il était plutôt résistant aux maladies à présent. Rachel sortit sa trousse de secours et il rit dans un murmure. Elle pensait à tout. C’était bien le signe qui faisait d’elle une mère. Il avait souvent repéré dans les parcs quand il était enfant que toutes les mamans avaient dans leur sac de la crème ou des pansements. Lui n’avait jamais eu ce genre d’attentions. Il en usait pour les autres.

▬ Est-ce que ça t’énerve quand je te dis ça ? Enfin… Je suis pas vraiment le genre de mecs qui aime avoir ce qu’il veut absolument. Mais je veux vraiment pas te mettre mal à l’aise ou t’énerver. C’est juste que c’est dur à contenir. D’habitude, quand je sors avec une fille, c’est comme ça, pour passer le temps ou parce qu’elle me plaît. Mais là, non. Ca ne m’intéresserait pas. Je veux juste te connaître et que tu voies que je suis pas juste le médecin chiant que t’as pu rencontrer.

Tu t’en sors trop mal, Ad’. T’es carrément nul en explications

Et sa conscience disait vrai. Il ne maniait pas vraiment l’art des mots avec habileté. Les phrases sortaient, comme par enchantement, et trahissaient sa pensée. Il ne pouvait pas contrôler ses sentiments comme il ne parvenait pas à cesser de parler, toujours et parfois pour ne rien dire. Adrian voyait en Rachel…rien. Il ne tentait pas de découvrir ce qui se cachait derrière cette femme. Il ne voulait pas percer ses secrets, ils la rendaient si mystérieuse. Il voulait juste se contenter de vivre avec elle ce qui devait se passer, comme par choix du destin.

▬ Je me dis, je sais pas, que si on s’est croisés et que tu es revenue et finalement on aurait pu se croiser toute notre vie, c’est que cette rencontre sert pas à rien. On gagnerait rien à discuter, mais je perdrais énormément à s’éloigner…

Pathétique. Irrémédiablement pathétique. Duncan allait revenir sûrement d’ici dix minutes et il n’aurait rien dit que des phrases inutiles qui ne faisaient en rien avancer la situation. Rachel allait finir par le détester tant il essayait de se justifier – et il n’était pas vraiment très convaincant – et elle repartirait, sans qu’il ne puisse la revoir. Il attendrait encore et encore, à la recherche de cette femme. Ce n’était pas le mariage qu’il voulait ! C’était juste un peu d’importance dans sa vie, pour le moment du moins. Qu’elle regarde en lui autre chose que ses intentions ou son métier. Médecin recherche JF. Comme si son crâne ne comportait que cela. Quel genre d’hommes avait-elle rencontré pour en avoir cette vision si restreinte ?

Il reposa ses mains sur la table, dégageant sa tête et son air désolé, et approcha sa main de la sienne pendant qu’elle rgardait ses yeux. Il finit par frôler sa main puis la remit à sa place, comme pour la consoler. Il sentait toujours en elle cette âme triste de petite fille qu’il aurait voulu bercer. C’était l’enfant qu’il n’avait jamais pu être, la rencontre parfaite ou la mère qu’il manquait à son existence. Un mélange subtil des trois qui le fascinait et l’envoûtait terriblement. Il laissa sa main près de la sienne, n’attendant rien, juste parce qu’il se sentait mieux à se savoir près d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Ven 8 Mai 2009 - 2:16

Rachel l'entendit rire légèrement lorsqu'elle sortit sa ridicule trousse de pharmacie. Elle se demanda si l'intonation était moqueuse. Rachel soupira. Elle ne savait pas quoi faire. Si cela avait été Samantha ou Don, elle aurait su toute suite quoi faire. Passer sous l'eau froide ou poser une poche de glace, et attendre que la douleur passe avant de mettre une crème. Là, elle se sentait en position d'infériorité. C'était un médecin quand même T_T.
Il tentait de la rassurer mais Rachel Menken ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter, à croire qu'elle était née avec cet instinct maternel. Elle n'était pas dupe, il avait du se dépêcher pour revenir vite ici et ne pas la laisser seule. Elle était en train de se mettre à sa place et commençait à comprendre son fonctionnement: un mélange d'elle-même et d'un petit garçon. Rachel soupira.

"Est-ce que ça t’énerve quand je te dis ça ? "

- Quand tu essayes de minimiser ta propre peine pour te concentrer sur celle des autres? Non.

Rachel sourit timidement et le laissa continuer à parler. Elle n'allait pas chercher de poche de glace ou rien, elle attendait qu'il laisse tomber son orgueil et daigne prendre soin de lui. Il était pire qu'elle, elle qui avait mis des semaines avant d'accepter qu'elle avait besoin de voir un médecin pour sa grippe. Rachel détestait admettre ses faiblesses. Admettre qu'elle avait mal. Admettre qu'elle pouvait être triste. Admettre qu'il était loin de la rendre indifférente...

- On devrait simplement se contenter d'être amis, Adrian.

Rachel avait lâché ses mots - sûrement meurtriers...? - à Adrian dans un chuchotement. Elle avait pris un regard doux, et tentait d'être persuasive comme ... une mère qui essayait de raisonner son enfant qu'il ne pouvait pas avoir tous les jouets du monde. En même temps, Adrian parlait de vouloir... pas d'avoir. Il la voulait sans la vouloir en réalité. Elle n'était qu'un rêve inaccessible et c'était justement cela qui lui plaisait, le fait de ne jamais pouvoir l'obtenir. Don lui cherchait à percer ses secrets, il voulait tout savoir d'elle, d'ailleurs elle mentait que très peu à son mari. Lorsqu'elle ne voulait pas déblatérer sur un sujet, elle se contentait de parler par allusion mais Don comprenait ensuite qu'elle se confierait à lui plus tard. Par contre... Don lui... ne parlait jamais autant que Adrian. Il était resté un véritable mystère pour elle. Peut-être était-ce cela qui expliquait qu'elle continuait de l'aimer. Elle ne cherchait pas à le percer à jour mais à simplement marcher avec lui main dans la main en direction de l'avenir, sans se soucier des fantômes du passé? Rachel se demanda si elle avait fait l'erreur d'être trop... gentille avec son mari. C'était peut-être pour cela que même durant leur temps libre il semblait las et fatigué. Elle devait peut-être être plus énigmatique comme au début? C'était peut-être trop tard en fait...

- Je suis heureuse avec mon mari et ma petite fille. Ce n'est pas facile tous les jours, mais... il faut se battre pour un dénouement heureux, et cela chaque jour. Et puis * rire triste * plus tu apprendras à me connaître, plus je me donnerais à toi, et plus... tu seras lassé de ce jeu. Je ne suis qu'un défi à relever, rien de plus. Si tu tiens toujours à rester en contact avec moi, accepte mon amitié, rien de plus. Mais je pense vraiment que tu risques d'avoir encore plus mal que maintenant avec ta petite brûlure.

Rachel posa sa main sur la table et secoua la tête. Elle entendit Duncan saluer au loin son interlocuteur. Puis elle vit Adrian poser sa main près de la sienne. Elle ressentit la même sensation que lorsqu'elle était dans son bureau et qu'il lui avait pris le bras pour la prise de sang. Cette même sensation de chatouillis désagréable qui grimpait partout dans son corps. En fait, ce n'était pas si désagréable. C'était juste.. désarmant. Elle ne s'y attendait pas. Le moindre contact, regard, toucher, parler... lui faisait perdre ses moyens. Elle le regarda fixement dans les yeux, toujours aussi proche de lui. Alors que ses paroles conseillaient gentiment Adrian de s'éloigner d'elle, son corps disait tout le contraire. Elle resta figée, effrayée de se rendre compte de ce paradoxe qui prenait place en elle. Elle aimait son mari, sa famille, son enfant, sa vie, vraiment ! Il n'y avait rien de mal dans sa vie, elle était heureuse ! Don était un mari formidable, aimant, responsable, présent dans les coups durs... Il n'était pas là en ce moment pour X raison, mais cela s'arrangerait ! Ils travailleraient encore durement sur leur couple. Sur leur amour ! Alors pourquoi... fallait-il qu'IL chamboule tout?

Ce défilement de pensées passait en accéléré dans la tête de la jeune femme. Perdue et perturbée. Elle ne cessait de fixer Adrian des yeux, comme s'il pouvait lire ce qu'elle était en train de se persuader... Et une voix interrompit le monologue intérieur de Rachel et d'elle-même. Duncan venait de revenir, les trouvant assis très proches l'un de l'autre, leurs regards captivés l'un vers l'autre. Rachel se releva doucement, calmement, en évitant la main d'Adrian du mieux possible. Elle croisa les bras en regardant Duncan avec un petit sourire. Elle semblait blême à présent, pas comme à l'habituelle lorsque Adrian la mettait hors d'elle.

- La pizza risque de se refroidir, et mon ventre commence à gargouiller. Dis à ton colocataire d'être raisonnable et d'aller panser sa blessure !

Rachel évita de regarder Adrian à présent. La soirée était à présent gâchée. Elle n'aurait pas du lui proposer de l'oublier et de passer à autre chose. Pas ce soir. Elle aurait du régler cela plus tard. D'ailleurs, normalement Rachel était du genre à laisser les gens rêver, s'accrocher à un bonheur même illusoire. Elle retenait ses paroles et gardait ses pensées (hypocritement?) enfouies. Mais elle avait eu une impulsion d'honnêteté envers lui. Son air gamin peut-être? Ou au contraire cette maturité qui est de prendre les choses comme elles viennent et de rebondir à la bonne occasion? Rachel avait l'impression que ses yeux piquaient. C'était elle la gamine. Elle avait voulu jouer la femme - la mère? - raisonnable mais se sentait maintenant aussi maladroite qu'une enfant. Et comme une enfant elle voulait courir sous les jupes de sa mère pour se consoler de sa bêtise. Elle avait l'impression d'avoir fait une bêtise en effet. Alors que c'était une bêtise SI raisonnable pour elle, pour eux deux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Ven 8 Mai 2009 - 13:09

▬ Ca t’énerve pas parce qu’au fond, tu es pareille, pas vrai ?

Adrian s’enfonça sur sa chaise. Ses mains jouaient avec les quelques miettes de la table qu’il balayait. Il essayait de concentrer son attention sur autre chose que sur la dureté des paroles de Rachel. Ce n’était pas voulu de sa part, elle essayait certainement d’être très délicate. Mais ses mots choisis avaient bien plus d’effets que ses répliques colériques de leur rendez-vous à l’hôpital. Là, elle n’était pas sous l’emprise de la haine. Elle était sûre de ce qu’elle avançait, et la chance ne résidait donc plus dans son éventuel rétablissement. Il ne répondit rien lorsqu’elle lui proposa d’être une amie. Elle savait de toute façon que ce n’était pas ce qu’il voulait. Ce qui faisait qu’elle aimait Don était peut-être qu’elle croyait voir en lui l’homme parfait. Il ne parlait que très peu, il était mystérieux. Elle pouvait l’imaginer à son image, faire de lui le garçon dont elle rêvait enfant. Adrian, lui, était bien moins intriguant. Il ne cachait en lui que les souvenirs de son enfance et ses tristesses enfouies. Le reste, et toute l’autre partie de son existence, il la racontait avec sourires et joie. Il exerçait le métier qu’il avait toujours rêvé de faire, il habitait une agréable maison avec un colocataire qui lui était sympathique – quand il ne cherchait pas à l’éloigner de Rachel – et il avait amis. La seule personne qui pût lui manquer fut donc une femme. Mais il sortait avec plusieurs sans voir en chacune celle qu’il pourrait aimer.

▬ C’est ça, l’estime que t’as de toi ? Un défi à relever ? T’as jamais voulu croire qu’on pouvait t’apprécier pour autre chose que pour être la mère de son enfant ? J’aurais pas mal. L’espoir fait vivre, comme on dit. Et j’ai toute ma vie pour espérer. C’est pas comme si trouver une femme et faire des enfants était mon but dans la vie. J’aime mon boulot, j’aime ma vie, et j’aime…ce coup de cœur que j’ai eu. J’ai tout mon temps.

Il vit le regard de la jeune femme le transpercer lorsqu’il lui toucha la main. Elle blêmit. Adrian ne chercha pas à interpréter cette situation, en réalité il était perdu et la seule chose qu’il restait à faire était de tâcher de passer une bonne soirée et de montrer ses qualités et tout ce qui le différenciait des autres. Elle lui avait dit ce qu’elle espérait de leur relation : une amitié. Mais ils se ressemblaient trop pour ne cultiver qu’un semblant de fraternité. Le ferment de leurs retrouvailles avait eu raison de leurs deux cœurs. Impossible qu’il la laisse filer. Il reviendrait à la charge, encore et encore, pour s’enfermer dans cette spirale. Et tant pis s’il n’en sortait jamais. Comme il le lui avait dit, il n’avait rien à perdre. Sa vie était bien menée, saine et organisée. Il ne manquait rien à son bonheur. Rachel pouvait être son grain de magie. Il pouvait vivre sans elle, bien sûr, il pouvait résister à cette envie de l’avoir près de lui. Mais il ne pourrait pas la remplacer ni l’oublier, et mieux valait-il qu’il prouve ce qu’il avait de plus que n’importe quel homme.

▬ Ca va. Je vais quand même pas en mourir.

Il demeurait sur la défensive. Il était assez perturbé par cette soirée. Oui, il avait revu Rachel, et elle n’avait pas l’air indifférente à son charme. Mais il sentait qu’il s’engageait et cela lui faisait assez peur. S’engager alors qu’il n’était rien, ou si peu. Un médecin orgueilleux, drolatique et inutile.Il s’imaginait déjà lui murmurant chaque fois qu’il la voyait qu’il voulait qu’ils soient ensemble, et elle casser ses espoirs. Comment son mari osait-il s’absenter si souvent, et la laisser pensive, presque affaiblie ? Et comment Duncan pouvait-il la regarder sans qu’elle n’ait rien à lui reprocher ? Il en voulait à chaque personne qu’il connaissait, qu’il soit ou non impliqué dans cette affaire de cœur. Ils avaient tous leur part de responsabilité. Il se leva de sa chaise pour ôter le couvercle du plat à pizza et partit chercher un couteau dans la cuisine. Quand il fut à l’abri de leurs regards, il remit sa tête entre ses mains en soupirant tristement. Il regarda son doigt, rougi et affublé d’une cloque. Stupide. Il revint dans le salon et tira la chaise. Il ne regarda pas Rachel. Il ne voulait pas qu’elle pensât qu’il lui en voulait. S’il la regardait, ce serait simplement pour lui sourire. Il ne réfléchissait pas, il faisait ce qui lui semblait le moins idiot. Il était trop fragile pour réfléchir, pour penser à ce qui était bien et ce qui ne l’était pas. Et c’était comme cela qu’il vivait, reclus dans ses espérences. Puis il se décida à ne rie laisser transparaître de ses émois. Ou bien cela se fit naturellement, parce que c’était ainsi que cela devait être. Il sourit à Duncan, sourit à Rachel, comme s’il ne s’était rien passé. Il coupa la pizza en parts égales, et prit l’assisette de Rachel pour la servir. Il mit la part dans son assiette et, étant de dos par rapport à Duncan, il en profita pour faire un cœur sur la part pusi redonna comme si de rien n’était sa part à la jeune femme. Il sourit, rieur, à cette attention enfantine. Pourquoi pleurerait-il ? Il avait toujours été joyeux, fût-ce du leurre. Ce n’était pas aujourd’hui qu’il allait se mettre à pleurer. Il avait eu bien plus de peines à panser que celle-ci. Il regarda Rachel dans les yeux en lui souriant, et avec un regard profond, lui dit :

▬ Bonne appétit mademoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Ven 8 Mai 2009 - 13:48

Lorsqu'elle était enfant, Rachel ne s'était pas imaginée mariée à un homme comme Don. Certes, beau, prévenant, protecteur, bon père... mais elle n'avait pas prévu d'avance que l'homme de sa vie serait Don avec son mystère et sa fougue. Elle avait pris ses défauts pour des qualités plus tard, l'acceptant comme il était, comme elle pouvait l'aimer. Romantique, elle avait sûrement rêvé que son prince charmant serait plus présent, mais elle était aussi consciente de la réalité, on ne pouvait pas avoir le beurre et l'argent du beurre.

" Ca t’énerve pas parce qu’au fond, tu es pareille, pas vrai ?"

Rachel haussa légèrement des épaules, avec un petit sourire timide.

- Un peu...

Rachel parlait toujours très doucement, en observant sa trousse de secours et le doigt d'Adrian. Il ne comptait réellement faire. Ce gamin >_< <3 xD. Et elle aurait fait pareil, elle le savait. Elle continua d'observer sa réaction, sa main, son bras, son épaule, ses cheveux, ses joues, ses yeux... Elle se demanda s'il voyait vraiment son indifférence, elle espérait être convaincante, parce que... elle-même ne croyait pas à ses propres paroles. Son visage blême et ses tremblements de voix pouvaient en témoigner. Elle était affectée par cette rencontre qui s'était dressée sur sa route.

"C’est ça, l’estime que t’as de toi ? Un défi à relever ? T’as jamais voulu croire qu’on pouvait t’apprécier pour autre chose que pour être la mère de son enfant ? J’aurais pas mal. L’espoir fait vivre, comme on dit. Et j’ai toute ma vie pour espérer. C’est pas comme si trouver une femme et faire des enfants était mon but dans la vie. J’aime mon boulot, j’aime ma vie, et j’aime…ce coup de cœur que j’ai eu. J’ai tout mon temps."

Rachel se mordit les lèvres. Elle ne doutait pas de son mariage. Il était concret et même si elle passait son temps à attendre son mari dernièrement, ILS n'allaient pas attendre longtemps avant de construire d'autres projets pour leur avenir. Rachel continuait de le fixer dans les yeux. Il était bien trop rêveur, peut-être pire qu'elle... Elle ne comprenait pas ce qu'il voulait, s'il ne voulait ni son corps ni l'avoir pour lui. Elle ne tromperait jamais son mari, ne serait-ce qu'une fois, alors... Rachel était troublée, qu'est-ce qu'il voulait vraiment? Passer sa vie à espérer qu'elle puisse ressentir la même chose? Et quoi après? C'était ça le problème, que voulait-il après? Rachel savait qu'il pensait plutôt au jour le jour et pas trop dans l'engagement. Et justement... ce n'était pas ce qu'elle recherchait elle était bien trop organisée dans sa vie pour tout lâcher sous un coup de foudre... Rachel se rendit compte du ridicule de la situation. Elle le laisserait rêver, il disait qu'il n'allait pas en souffrir de toute manière, et même s'il le faisait, ce n'était pas son problème, elle l'aurait averti.

Rachel n'était pas très confiante en elle, non. Elle voulait être forte et montrer qu'elle était sûre d'elle, mais apparemment il avait réussi à voir ses doutes à travers elle. Cela la rendit vulnérable d'ailleurs. Si lui avait peur de l'engagement, elle avait peur que l'on arrive à lire dans ses pensées comme il venait de le faire. Rachel savait qu'elle n'était pas moche, au contraire, elle se savait jolie, d'une beauté naturelle. Mais elle ne s'était jamais imaginée... comme Cordelia, à perturber les serveurs dans un restaurant au moindre sourire ! Elle ne se considérait pas comme une femme pour qui les hommes deviendraient soudainement romantiques. Elle pensait plutôt qu'on voulait la protéger et qu'on s'imaginait avec elle pour construire un futur...

"Alors...Qu'est-ce que tu vois... quand tu me regardes?"

Duncan revint dans le salon, interrompant leur petit moment d'isolement. Qui n'aurait jamais du avoir lieu d'ailleurs, Duncan aurait du rester avec eux >_<. Rachel regarda Adrian s'éloigner dans la cuisine. Elle roula des yeux en voyant qu'il n'écoutait ni Duncan ni elle au sujet de son doigt. Peut-être que cela ne faisait pas mal, mais bon >_< elle s'inquiétait maintenant >_<. Rachel soupira et se mit à songer à Samantha qui devait dormir à l'instant. Don ne devait pas tarder à rentrer. Elle aurait du être à la maison pour l'accueillir...

"Bon appétit mademoiselle".

Rachel lui lança un regard froid, "mademoiselle", il recommençait! Alors qu'elle pensait à son mari, il >_<... il >_<... ARF xD il l'énervait à nouveau. Rachel fit une mine boudeuse et répondit dans sa barbe "Bon appétit". Elle regarda Duncan qui s'empiffrait déjà xD, et elle prit la part de pizza qu'Adrian lui tendit. Elle baissa les yeux, fixant son assiette, pour éviter de croiser le regard d'Adrian... et remarqua la forme de coeur T_T'. Elle se sentit comme à la maternelle >_< xD. Elle s'empressa de manger sa pizza pour ne pas que Duncan voit cela. Il se moquait d'elle en plus ! >_<

- Sinon Duncan... aucune fille autre que Samantha qui ne te laisserait pas indifférent?

Rachel décida de faire comme Adrian, comme si de rien n'était, et entreprit de retrouver son sourire. Ils étaient pareils >_<, rêveurs, gamins, fiers, et cherchant toujours à sauver les apparences. Elle se demanda qui était à l'appareil avec Duncan, mais ne voulait pas causer d'embêtement avec sa curiosité...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Ven 8 Mai 2009 - 23:19

Duncan n'était pas l'oncle réellement de Sam, mais c'était un oncle aux yeux de Rachel tout bêtement!
Ah lalala Duncan n'est pas ami avec Don, il le connait de nom rien de plus MDR!

Bref le téléphone sonna, Duncan se leva d'un bond et courut limite dans sa chambre en jetant un rapide coup d'oeil à Rachel et Adrian, surtout Rachel il s'excusait dans son regard de la laisser avec l'autre imbécile :P Mais bon...
Duncan n'avait pas envie de laisser ses deux là ensemble car il se doutait bien que Adrian allait encore chercher Rachel, il y avait un truc et si tout deux ne voulait pas l'avouer ça sautait aux yeux à Duncan le dragueur!
Il était dans sa chambre depuis un moment et s'énervait par moment, il riait par d'autres, une conversation banale, il avait une voix déçu il aurait pensé que c'était quelqu'un d'autre, une fille peut être ? Mais pas n'importe laquelle quoi, mais bon non ce n'était pas elle elle ne l'appelerait jamais, elle n'allait pas lui rendre ce plaisirs là! Ah ça non, et dire qu'il n'avait pas son numéro qu'il ne pouvait pas la contacter arf trop dur!
Il soupira et mit fin après un long moment à la conversation, c'était un de ses potes, il voulait des nouvelles il voulait sortir ce soir essayant de le corrompre et le faire abandonner son projet du soir Duncan avait laché en hurlant un peu car il avait déjà prononcer ses mots normalement.


_Arrête je suis occupé j'ai un repas avec des potes lache l'affaire pour ce soir, mon coloc et moi on recoit une amie à moi et basta, je sors pas demain ok ?!

Il avait laché le mot 'amie' sans trop de difficulté surement l'énervement lui avait fais lacher plus rapidement et sans trop de difficulté ce mot là, en plus il était agacé il était pressé de rejoindre les deux zozos amoureux là enfin pas amoureux mais espérait fortement qu'Adrian ne lui ait pas sauté dessus pour l'embrasser à pleine bouche ou alors qu'il ne l'ait pas kidnappé dans sa chambre, il sortit de sa chambre et se rendit avec les deux autres. Il vit le regard d'Adrian déçu de son retour! Et pourtant il avait mis du temps lui malheureusement, il prit place à table et prit un bout de pizza!

_Bon ap vous deux.

Il fit un petit sourire à Rachel, voulant s'excuser de son absence longue, et espérant qu'Adrian n'est pas été trop chiant pendant son absence quoi!
Et voilà que Rachel pose une question indiscrete car oui il la trouvait indiscrete parler de lui hum trop chiant! Il mordit la pizza et prit son temps pour trouver peut être une bonne excuse!


_Ta fille est la femme de ma vie j'attend ses 18 ans tu le sais bien, alors non.

Et voilà CA c'était torché enfin... Il espérait! Et espérait qu'Adrian ne parle pas de filles qu'ils ramenaient ici, de toute façon Adrian n'était pas au courant de ce qu'il se passait doucement avec Heaven donc! Il savait juste qu'il était rentré un soir à 3 heures tout énervé!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Mer 13 Mai 2009 - 20:53

Je me fichais éperdument de ce qu'elle pouvait penser de moi. De toute façon, j'étais à prendre ou à laisser. Comme ces dilemmes importants dans la vie, qui la changent et la défigurent atrocement. J'étais le plus merveilleux des changements ou la plus grossière erreur du destin. Ses yeux, ses cheveux, tout transpirait exécrablement de vérité. Je ne pouvais rien refouler, tant mes sentiments que ma fougue qui palpitaient sous ma chair. J'étais comme fichu ; soldat infirme qui ne peut plus avancer devant la vérité criarde. Et j'étais bien seul, là, comme un idiot assis devant elle. Comme un enfant devant sa maîtresse. Tous les petits garçons aiment leur maîtresse. Moi j'étais là, si chétif, si fébrile, devant sa beauté froide. J'attendais maladroitement qu'elle me console, qu'elle me rassure de sa voix douce et mélodieuse. Mais elle ne faisait que taire ma petite flamme, ou, comme je le ressentais si durement, l'éteindre par des seaux d'eau glacée. je ne l'aimais pas, je le savais. J'avais toujours pensé que l'amour ne s'acquérait pas par le bon-vouloir des choses ou le cheminement du destin. J'étais sûrement bien naïf, mais c'était l'un des défauts que l'on n'avait pas su m'ôter? Peut-être qu'elle m'en voulait de ne pas savoir la rassurer. Mais c'était moi qu'il fallait écouter. Elle n'était pas en danger après tout, son mari, comme drap étendu sous la chute affriolante d'un parachutiste, l'attendait. Si l'amour la trahissait, il lui restait sa fille et tous ses amusements journaliers. Qu'avais-je, outre mon travail ? Mon colocataire semblait se jeter à corps perdu dans ses bras et mon meilleur ami connaissais déjà les joies de la paternité. je ne souffrais pas, malgré cette encombre dans ma gorge. Je réfutais l'idée que je puisse être rejeté? Et je coulais croire en mes chances, croire en cette lueur qui colorait ses yeux. Si je l'avais pas elle, j'avais toujours son image et mes espoirs inassouvis. Ce serait comme cela que je vivrais. Blottis dans mes illusions. Et alors ? Non, je savais qu'elle se refusait à croire qu'elle pût, par une simple déviation du cours normal des choses, m'apprécier. Je l'énervais comme l'on est agacé par la raison, comme l'on a le souffle coupé devant la vérité. Je pouvais toujours grignoter ma pizza innocemment, mon ardeur faisait encore noircir mes yeux. Et peut-être allais-je encore tenter des plaisanteries futiles pour me cacher de mes échecs. Je n'entendais pas même les paroles des autres, dans ma tête résonnait le moi incessant qui luttait pour sa dignité et sa créance. J’étais pathétique, et certainement pas à la hauteur de combler ses attentes. J’étais au coin, avec mon bonnet d’âne, coléreux de n’avoir pas su éviter la punition, ou croyant parfois qu’elle était injustifiée. Duncan venait de revenir et je continuais d’essayer de manger, aigri de mes fautes. Par moments, des lueurs d’espoirs électrisaient mon cœur, mais je doutais en eux. J’avais peur de tomber, aussi. Je venais de finir de manger, et c’était comme si mon estomac avait emmagasiné des graisses pour tout l’hiver. J’allais hiberner sous ma carapace joyeuse, cachant en moi mes déceptions. Je ne savais pas quoi faire, j’étais ridicule. Je reprenais un morceau de pizza, la tête dans mon assiette, n’osant pas affronter le regard de Rachel, ni les yeux rieurs de Duncan. Finalement je parlai, mais je ne savais pas moi-même quels étaient les mots qui s’échappaient de ma bouche.

▬ On fait quoi ce soir, un jeu ? :D

Je souris. J’étais bien hypocrite, et sûrement très apeuré. Sans me rendre compte, je cachais toute ma face attristée derrière la joie. Le bonheur du clown n’était-il pas aussi perverti que le mien ?


Dernière édition par Adrian D. Taylor le Jeu 14 Mai 2009 - 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Mer 13 Mai 2009 - 21:58

"_Ta fille est la femme de ma vie j'attend ses 18 ans tu le sais bien, alors non."

Rachel éclata de rire. Si Duncan avait réussi à créer une ambiance embarrassante au début de la soirée, il était également capable du contraire. Rachel se détendit en voyant la moue gamine de Duncan, et en pensant à sa fille. Elle avait juste à penser à Samantha, et elle se mettait à sourire. C'était le petit secret de madame Menken, madame "trop" parfaite. Rachel ne douta pas de la mauvaise foi de Duncan, à vrai dire elle était trop naïve :gla: vu ce qu'il se passait REELLEMENT dans la tête de Duncan (L) xD.

- Tu es très patient alors. Surtout que tu as de la compétition, ne l'oublie pas!

Le silence d'Adrian la déconcertait plus que ses paroles. Il la fixait l'air absent avec ce petit sourire léger au coin, comme s'il n'avait pas été affecté par son rejet. Rachel ne savait plus quoi penser. Soit il était réellement borné ("C’est dur de refuser quelque chose à un sourire comme le vôtre, mais moi je suis têtu, très têtu. Une vraie tête de mule.") soit il avait laissé tomber l'affaire et remettait les pieds sur terre. Dans les deux cas... Rachel n'était pas satisfaite. Cette femme était décidément trop indécise !

"On fait quoi ce soir, un jeu ?"

Rachel le regarda avec un air interrogateur. Un.. jeu? Elle avait vraiment l'impression de redevenir un enfant en sa compagnie! Ce n'était pas au plus mal en fait. Elle était elle-même très gamine au fond d'elle, ce qui expliquait son caractère rêveur et maladroit, mais elle tentait de le camoufler sous son air responsable. Les adultes n'aimaient pas assumer qu'ils avaient pu être un enfant avant. Adrian... si. Rachel regarda Duncan, interloquée par la proposition. Elle s'essuya les mains et haussa des épaules.

- Quel sorte de jeu?

Rachel se maudit d'avoir oublié ses cartes et son argent, elle aurait pu proposer une partie de poker. Et maintenant elle devait attendre la proposition d'Adrian, et du peu qu'elle connaissait, il allait certainement sortir quelque chose d'assez surprenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Jeu 14 Mai 2009 - 22:31

Duncan sourit à la phrase de Rachel, lui patient non pas vraiment mais bon il appréciait la petite et la faire sourire en disant que quand elle sera grande il l'emmenerait en boite et ils sortiront ensemble ça sera sa femme et tout le faisait marrer, surtout que lorsqu'elle aura 18 ans, il pourrait être son père quoi et même ça faisait trop le vieux pervers qui sort avec une minette, et pour ça faut pas oublier le porte feuille bien rempli ce qu'il n'a pas pour le moment alors on verra ça plus tard.Il haussa alors les épaules, eh oui de la concurrence...

_Oui mais pour le moment ma concurrence est derrière un grand écran elle ne l'a pas encore vu.

Il fit un clin d'oeil à Rachel, il aimait bien dire des conneries même si des fois ça détendait pas l'atmosphère quoi.
Duncan regarda Adrian, il était en train de manger un bout de pizza il était ailleurs, mais il était toujours un peu ailleurs un peu à réfléchir à des trucs qu'il ne pensait même pas lui Adrian était quelqu'un de plus réfléchit que Duncan et par moment Duncan l'enviait même si il ne le disait pas il l'enviait il espérait sincèrement qu'un jour il pourrait être aussi posé aussi romantique et réfléchit qu'Adrian...
Duncan s'assit alors et prit un bout de pizza qu'il mangea doucement, il pouvait autant paraitre d'un nounours ou d'un sauvage il savait prendre son temps et apprécier certaines choses et il savait surtout des fois être normal et pas un porc!
Et là Duncan se mit alors à parler, il voulait jouer à un jeu ? Ils venaient donc pas de parler de gynéco y a deux minutes ??? Il sourit à cette pensée mais n'allait pas la dire il regarda Rachel attendant de voir sa réaction avant de parler. Il sourit lorsqu'elle haussa les épaules, elle était trop choutte cette femme, il espérait trouver une femme si douce et belle qu'elle pour lui, mais avec un caractère trempée car sinon il la ferait couler et elle serait une esclave non pas que Rachel n'est pas de caractère mais il fallait réussir à dompter et tenir tête à Duncan surtout...


_Je pense pas que Guitar Héro soit ton amusement préféré Rachel alors que nous proposes tu Adrian ?

Il regarda son coloc, il savait pas quoi faire comme jeu lui à part les jeux avec alcool et la console il n'y connaisait pas grand chose... Et là il sourit.

_Tu veux pas faire un cache cache quand même ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Dim 17 Mai 2009 - 18:18

]Adrian avait l'envie pressante de découvrir les vérités de Rachel. Ses yeux dévoraient et creusaient les replis de sa personnalité. Qu'avait-elle de si improbable à cacher pour que son coeur même se refuse à le laisser transparaître ? Jouer à n'importe quelle badinerie, pourvu qu'il s'y confonde en rires. Oublier les déceptions amères de ses désillusions, et essayer de faire du gâchis de la soirée quelque chose plus gaie. Son âme enfantine réclamait des espoirs. Ils venaient de s'être brisés, aussi fallait-il les inventer de nouveau. Et, outre les espoirs de la voir céder à son prétendu désir à son égard, résidaient ceux de la connaître et de savoir lire en elle les moindres indiscrétions. Il la regarda avec un sourire tout empli de candeur. Il ne se dit rien. Il ne réfléchissait pas, entièrement et grossièrement contrôlé par l'envie insatiable de la posséder. Posséder juste un instant son coeur ou savoir que ses yeux se posaient sur lui avec attirance. Elle était bien trop refoulée depuis ses dernières semaines. Adrian espérait qu'elle panique à l'idée de jouer. Qu'il puisse lire dans ses yeux la peur qu'elle avait d'être démasquée et de voir ses cachotteries dévoilées. En réalité, cache-cache n'était pas une si mauvaise idée. On pouvait effrayer avec ce jeu, et la peur rapprocherait sûrement la proie de son loup. Le noir cacherait peut-être ses yeux apeurés. Mais il savait que Duncan avait proposé cela pour plaisanter. Comme si les amusements de cette envergure n'étaient réservés qu'aux petits corps si frêles qui se cachent et se taisent sous leurs lits, et hurlent devant le violeur de leur cachette. Il n'y avait pas d'âge pour arrêter de jouer ! D'ailleurs, les personnes vivant le plus longtemps étaient bien celles dont l'enfance avait résisté aux âges. Adrian serait donc destiné à une vie éternelle.

▬ Nan, en fait je me verrais bien vous demander vos vérités. Vous savez, le truc des ados. "Action ou vérité ?" Huhu

Très fier de son innovante idée, Adrian fit un clin d'œil malicieux à Rachel. Il regardait ses gestes défier la grâce et admirait l'assurance qu'elle pouvait avoir devant des situations a priori ingérables. Que dirait-elle s'il essayait de l'embrasser ? Comme il avait envie de la serrer dans ses bras. Peut-être le repousserait-elle violemment, essayant de cacher son désir pour lui – il ne voulait pas songer que les écarts qu'elle mettait entre eux n'étaient pas des signes d'amour caché – ou bien ne saurait-elle pas enfouir à nouveau ses envies et se jetterait-elle à corps perdu dans l'adultère. Il n'y croyait pas, mais l'irréalisable était la plus belle des illusions. Il préférait qu'elle le rejette plutôt qu'elle ait des remords. Au moins, l'un était remédiable. Il finit de manger sa pizza puis débarrassa la table. Il prit l'assiette de Rachel, passant son bras contre son bras nu. Il ne retint pas sa langue et lui glissa dans le creux de l'oreille

▬ Permettez-moi de prendre votre assiette d'un air charmeur.

Une fois revenu de la cuisine, et ayant laissé sur le rebord de l'évier les trois assiettes empilées, il revint s'asseoir. Il s'impatientait de ne pas commencer à jouer, mais il avait l'opportunité de contempler lascivement la chevelure brillante de Rachel, il n'allait pas rechigner !

▬ Bon...dit-il plein d'entrain. On commence ? :D

Décidément, on n'avait pas inventé plus impatient qu'Adrian.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Dim 17 Mai 2009 - 19:28

"Oui mais pour le moment ma concurrence est derrière un grand écran elle ne l'a pas encore vu."

Rachel se mit à rire (Et Kro derrière son écran est PLIEE xD).

- "L'amour a ses raisons que la raison ignore"! Samantha m'a pratiquement demandé de télécharger illégalement le nouveau film de Zac pour pouvoir le regarder à longueur de journée xD.

Rachel rangea sa trousse de secours lentement après avoir fini sa pizza. Elle jeta un coup d'oeil à Adrian, qui s'entêtait à ne rien vouloir faire pour son doigt. Comment pouvait-on être aussi.. TETU? Rachel commençait à s'irriter contre lui, sans même qu'il s'en rende compte, le pauvre xD. Elle bougonna intérieurement, et reprit une part de pizza en essayant de ne pas montrer sa contrariété.

"Je pense pas que Guitar Héro soit ton amusement préféré Rachel alors que nous proposes tu Adrian ?"

Rachel n'était pas très rassurée. Elle marmonna presque dans un souffle.

- Ca me convient très ben la guitare >_<!

Rachel ne savait pas ce que c'était que Guitar Hero à vrai dire, et elle ne savait pas non plus jouer de l'instrument. Elle était intervenue avec hâte, pressentant que Adrian n'allait pas proposer un jeu innocent. Lorsqu'elle entendit sa suggestion, elle ouvrit gros la bouche comme pour protester, mais finalement Duncan semblait embalé par l'idée. Elle se tut donc et envoya un regard noir à Adrian. Elle recommençait à lui en vouloir xD xD.

"Bin justement... nous ne sommes plus des "ados", mon cher T_T"

Rachel était trop occupée à maugréer intérieurement contre Adrian, qu'elle ne le vit pas s'approcher dangereusement d'elle.

"Permettez-moi de prendre votre assiette"

Rachel resta interdite. Elle garda son regard froid et rancunier, mais ne pouvait sortir un mot, comme tétanisée. Elle constata avec horreur que son corps lui n'était pas muet. Elle avait ressenti des frissons à ce contact et son coeur retentissait comme un echo alors que ses mots s'étaient posés dans son oreille. Son corps fonctionnait comme une alarme. Il lui avertissait d'un danger qu'elle n'osait pas reconnaître. Elle dévia rapidement son regard en le laissant prendre son assiette. Si Duncan avait eu cette délicate attention, elle lui aurait souri et l'aurait remercié. Alors pourquoi ne pouvait-elle pas se montrer polie avec LUI? Rachel était déçue par ses propres émotions, elle avait toujours cru pouvoir mettre la satisfaction des autres en avant par rapport à son propre contentement. Rachel regarda Duncan avec un petit air timide. Elle se demandait ce que Duncan allait bien pouvoir lui dire après cette soirée. Il ne risquait pas de la laisser tranquille. Elle ne savait même pas quoi expliquer. Il n'y avait absolument RIEN entre Adrian et elle. Mais tout portait à croire que si. Et c'était difficile de nier l'évidence.

"Bon...On commence ?"

Rachel soupira. Elle n'était pas du tout embarquée à l'idée. Mais elle ne voulait pas plomber l'ambiance, alors elle se frotta les mains et reprit un air enthousiaste. Rachel envoya un sourire à Duncan.

- Action ou Vérité?

Elle acceptait de jouer apparemment. Elle voulait montrer à Duncan que malgré le tournant de la soirée, elle voulait profiter au maximum de son amitié. Il était rare qu'ils s'amusent ensemble, avec leurs vies qui ne se ressemblaient en aucun point. Duncan choisit "Action", sans surprises pour un homme qui n'aimait pas parler de lui. Rachel se mit à réfléchir avec un petit air gamin <3.

- Tu pourrais me prouver que tu vaux mieux que Zac xD en me chantant une de ses chansons? xD

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Dim 17 Mai 2009 - 22:26

Duncan sourit à la phrase de Rachel, il en avait oublié ce vieux dicton...
'L'amour a ses raisons que la raison ignore', il se mit alors à réfléchir un instant à sa vie actuelle, ses passes temps du moments n'étaient pas très nombreux, boulot, dodo, quelques soirées, et une fille en particuliers... Enfin bref il secoua légèrement la tête comme pour sortir de ses pensées.


_Eh bien voilà qu'elle est accro la petite princesse, au pire si tu veux pas finir derrière les barreaux, je lui prendrais le film comme ça elle me trouvera peut être plus fantastique que Zac!

Bah quoi il fallait bien qu'il arrive à marquer des points dans le coeur de la jeune fille alors qu'elle était pendu au coup de Zac non ? xD
Duncan sourit lorsqu'il entendit parler Rachel sur l'histoire de la guitare mais bon il n'allait pas foiré l'envie pressante d'Adrian d'en apprendre plus.


_Ok ça marche, partons dans nos vieux souvenirs d'enfance.

Il fit un clin d'oeil discret à son coloc et sourit à Rachel comme pour lui montrer qu'il avait hâte de jouer lui aussi, qu'il aimait ce jeu alors qu'en réalité...
Mais bon, Adrian était loin d'être un imbécile en proposant de jouer à Action et Vérité, il était intéressé par Rachel et quoi de plus malin que de jouer à cela encore fallait il que Rachel accepte ce jeu... Enfin bref; cette technique de drague fallait bien un 9/20 pour Adrian, car selon lui, on ne jouait plus à ça depuis la primaire mais pour le coup il s'en foutait même si un mot le dérangeait dans ce jeu... 'VERITE' lui qui ne dit jamais rien et qui n'aime pas parler de lui il haissait ce jeu, il avait déjà la chair de poule rien qu'à l'idée que ses deux là lui posent des questions trop intimes trop personnels lui qui ne parlent que quand cela est REELLEMENT nécessaire, une histoire de vie ou de mort limite.
Duncan avait pas trop fais attention aux gestes d'Adrian de toute façon que dire ce n'était pas le premier geste qu'il lui faisait qui était un geste d'attirance et ce ne serait pas le dernier alors il faisait genre il ne voyait rien mais en réalité il notait tout cela, il n'irait pas jusqu'à faire une enquête au près de chacun mais limite car il ne trouvait pas ça bon, même si lui n'était pas le modèle de fidélité dans la pièce il avait toujours pensé qu'une fois marié il ne fallait pas faire de faux pas, et vu qu'il ne savait pas non plus comment à la maison des Menken cela se passait il, il ne pouvait trop rien dire à part que cela ne se faisait pas de draguer un jeune medecin, son propre medecin en plus... Avait il le droit de sortir avec ces patientes d'ailleurs ? Et si les supérieurs d'Adrian l'apprenait qu'en serait il de son statut de medecin ? Duncan allait loin, il voyait loin et réfléchit vite par moment il s'impressionnait lui même en fait non pas qu'il voulait foutre un bordel monstre dans le travail d'Adrian mais bon... Il pensait à son coloc car si il était viré qui payerait la moitié du loyer ? x)!

Duncan regarda Rachel, forcement ça tombait sur lui, elle ne pouvait pas interrogé en premier Adrian cela serait trop louche surtout qu'il avait un peu l'impression d'être mis de côté par leur envie de draguer l'un et l'autre, comme quoi tenir les chandelles est un metier ininteressant, il devrait le pensé pour la prochaine fois, il devrait inviter une copine... *bave*
Il sourit, Action ou vérité ?
(Kro tu me connais bien :P)


_Action bien sur!

Il avait répondu d'un trait sans hésité il ne devait pas dire vérité car allez savoir sur quoi il pourrait bien tomber!
Duncan fronça les sourcils...


_Ah parce qu'en plus de faire le beau gosse devant la caméra pour plaire aux filles Zac il chante ????

Il était étonné il devrait se mettre à jour n'empêche, quel idiot... Du coup il ne savait pas quoi dire il ne savait pas chanter ses musiques au jeune pubère là. Et là il eut une idée débile au point ou il en était.

_Oh!
I'm into you
And girl no
One else would do
Cause with every kiss and every hug
You make me fall in love
And now I, now I can't be the only one
I bet these heart's all over the world tonight
With the love of their life who feel
What I feel when I'm
With you
With you
With you
With you
With you
Girl...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T Lun 18 Mai 2009 - 18:43

▬ Ha oui. Elle est chiante cette raison, vous trouvez pas ?Huhu

Le jeune homme sourit ironiquement, sans regarder personne. Mais il savait que ce qu'il venait de dire irait droit aux oreilles de Rachel.

Adrian fut très déçu d’entendre que Duncan avoir choisi l’action. Il s’en était douté, son colocataire ne lui ayant jamais raconté sa vie, mais il avait espéré qu’il se détende en leur compagnie. Il attendait que cette soirée soit la malle secrète de confidences murmurées. En réalité, il attendait que Rachel lui offre ses secrets, et ainsi que chacun puisse à son tour discuter de ce qu’il avait de plus précieux. Toujours était-il que Duncan allait avoir à exécuter une action, et il se gardait bien de la lui donner. Il avait toujours été mauvais à ce jeu. Les secrets d’autrui l’émoustillaient tellement qu’il disait n’importe quoi pourvu qu’il pût assouvir sa curiosité. Adrian rit quand Rachel proposa son idée. Il était terriblement excité de voir ce que la voix très rauque de Duncan pouvait fredonner. Et chant, guitare, tout cela était étroitement lié. Il suffisait qu’il se lève et qu’il aille prendre sa guitare pour impressionner Rachel. Adolescent, c’était d’ailleurs son arme de séduction massive. Ce n’était pas le genre d’hommes à attirer ses proies ainsi, mais il fallait bien que cet instrument serve à autre chose qu’à passer son temps ! Les premières notes de son colocataire se firent entendre et il fut étonné de constater que ce dernier les connaissait. Il s’imaginait déjà la jeune homme regardant en cachette les films musicaux. Étonnamment, ce n’était pas si mal. Adrian se leva donc discrètement pour aller prendre sa guitare, et comme lors des feux de camps, il accompagna le jeune homme. Il souriait, content de l’ambiance bon enfant qui dominait les esprits et déliait les sourires. Puis quand Duncan eut fini de fredonner gaiement, il reposa sa guitare et applaudit, avec son air enfantin.

Il était maintenant très concentré de savoir ce qu’il allait demander à Rachel. Il ne fallait pas lui poser une question insistante ou qui la mettrait mal à l’aise. C’était même hors de question. Mais d’un autre côté, une question portant sur un autre sujet que leur éventuelle relation aurait été futile. Il avait déjà de la chance que sa proposition de jeu ait été acceptée, il ne fallait pas gâcher cette chance qui lui était offerte de demander à Rachel ce dont il rêvait. Adrian était assez ennuyé d’être contraint de partager les révélations de la jeune femme avec son colocataire. Pourquoi fallait-il qu’il soit encore là…Peut-être était-ce Duncan qui allait la questionner. Et dans ce cas, sa colère serait folle ! Ou alors, elle pouvait aussi dire « Action » comme l’avait fait son colocataire. Et c’eût été assez étrange de l’en dissuader. Il la devinait muette quant à ses ressentis ou à ses sentiments. D’abord, ce fut son tour de jouer. Afin de lancer Rachel, il choisit Vérité à la question de la jolie brune. Il attendait sa question. Peut-être pourrait-il choisir la sienne en fonction. Il se prépara en buvant une gorgée d’eau et en affichant sur son visage amusé un sourire à l’égard de Rachel.

▬ Haha, annonça-t-il. Alors, j’ai le droit à quoi comme question ?

Adrian n’était pas du tout appréhensif. De toute façon, les seules questions gênantes qu’on pouvait lui poser étaient celles concernant Rachel et il savait que, pour elle-même, elle ne les lui demanderait pas. A moins qu’à elle aussi, l’envie de savoir tiraille sa bonne conscience. Adrian regarda Duncan un instant, puis reposa son regard sur les mains de Rachel. Il se souvint de l’alliance qu’elle lui avait montrée. Elle était plutôt jolie, mais il était certain qu’il lui en aurait offert une plus belle encore. Il se sentait, sans l’avoir pourtant aperçu, meilleur que son mari. Elle semblait s’ennuyer, et portait toujours dans ses yeux ce même air las de mélancolie. Adrian voulait croire qu’il pouvait le changer. Il se releva pour aller prendre un fruit et prit avec lui la corbeille. Il la tendit à Rachel alors qu’elle s’apprêtait à parler.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T

Revenir en haut Aller en bas
 

She looks like...OMG ! ▬ Rachel M & Duncan T

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road & Lemon Street-