AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ▬ get out !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nora Golightly
she is like a cat in the dark.
avatar

♦ Posts : 9485
Multinicks : roxcy, ridley, ronan.
♦ Credits : el boo boo (max), tumblr.

Status : divorced, single.
Address : n°5600, parkside street.
Job/Studies : works as Nyle's secretary, former fashion journalist.
Quote : "I'm not grumpy in the morning, I'm just very selective with my kindness."
Activité(s) de quartier : pilates.


HALL OF FAME
To Do List: go for a walk with Bandit, check emails, go out with some friends, call the big bro, buy a new white cane, curse Siri for being useless.
Contact List:
RP status: off ( ●●●● ) - cullen, alicia, nelson, matt.

Message(#) Sujet: ▬ get out ! Sam 2 Mai 2009 - 0:10


      austin & bonnie

      (c) terminologique ; assezbelle




    Si Bonnie Whealer était dotée du don de voyance, elle se serait très certainement faite porter pâle pour aujourd’hui.
    Il y’a de ces jours où il est parfois conseillé de rester coucher, de ne pas sortir de son lit de toute la journée jusqu’au lendemain. Il y’a de ces jours où tu vas pour le mieux et d’autres où c’est totalement le contraire. Bonnie n’était pas de ces personnes qui ont souvent la « poisse » comme on dit mais lorsque le sort s’acharne sur elle, ce n’est pas fait à moitié. Alors que des petites choses sans importances mais désagréables peuvent arriver, pour Bonnie on doit plutôt parler d’un enchaînement de mauvais évènements à la suite en vingt-quatre heures. Après une telle journée, elle peut espérer ne pas vivre ceci les jours suivants. Tout ne peut pas rouler parfaitement sans rencontrer certains obstacles par-ci par-là.

    Journée pleine pour la jeune canadienne. Aujourd’hui, elle devait commencer le boulot à partir de quinze heures pour terminer aux alentours de minuit. Et encore, la fin de journée était souvent indéterminée. Cela ne ravivait pas souvent Caleb, laisser Bonnie rentrer seule à des heures parfois très tardives ne semblait pas le rassurer. Mais la jeune femme trouvait toujours le moyen de lui dire de ne pas s’inquiéter, qu’elle était une personne prudente. Bien sûr, ce n’était pas en elle qui n’avait pas confiance, mais en les autres personnes. On n’est jamais à l’abri d’une mauvaise rencontre après tout.

      - Tu es sûre que tu ne veux pas que je vienne te chercher ? Tu sais que ça ne me gêne pas et…
      - Caleb ! Je t’assure que tout ira bien. Cela fait plus de quatre mois que je travaille au bar et tout s’est toujours parfaitement déroulé. C’est gentil et adorable de t’inquiéter pour moi mais je suis une grande fille si tu n’avais pas remarqué.


    Elle était toujours touchée par l’inquiétude de son compagnon mais elle aimait montrer son indépendance et elle ne voulait pas qu’il vienne la chercher chaque soir après son boulot. Elle avait sa propre voiture, autant s’en servir.

    Quinze heures à l’horloge, le travail commença tout doucement. A cette heure-ci peu de monde se trouvait dans le bar, c’était toujours plus attractif en fin de soirée. Bonnie aimait avoir le temps de servir un client, c’était toujours très stressant lorsque les commandes fusaient et qu’il fallait satisfaire tout le monde en un rien de temps. Heureusement qu’il y’avait eu Vicky pour l’aider. Ce petit bout de femme fut d’une aide remarquable et très utile à Bonnie. Elle était plus jeune mais bien plus compétente qu’elle. Il fallait avouer que les premiers temps furent difficiles pour la canadienne. Elle qui n’avait jamais fait de service auparavant en ayant vécu dans une famille aisée. C’était plutôt elle que l’on servait et non l’inverse. Néanmoins, le changement de rôle ne fut pas désagréable. Au fil du temps, Bonnie avait réussi à capter le « truc » et devenait une très bonne employée. Malgré la mésaventure « Jhordan », Bonnie n’avait pas perdu pied. Même si dans le fond elle avait assez d’argent pour s’épargner cette corvée, elle n’aimait pas rester inactive et cette expérience ne pouvait que lui faire du bien. Enfin le monde arriva et la cadence s’accéléra très rapidement. Heureusement que Bonne avait passé une bonne nuit de sommeil, sans cela elle serait très certainement à terre, à dormir. Et comme à chaque fois – sans doute l’un des inconvénients de son job – il y’avait des personnes ayant un peu trop abusé de l’alcool et ne tenant visiblement pas assez le coup. Serviable comme pas deux, Bonnie s’approcha de l’une de ces personnes. Le comptoir les séparait et d’une voix douce, elle prit la parole :

      - Vous devriez rentrer chez vous, je vais vous appeler un taxi si vous voulez… lui dit-elle en tentant de capter son attention.


    Elle ignorait encore s’il était du coin, mais apparemment elle ne l’avait jamais vu. Ses cheveux cuivrés et en batailles ne lui disait absolument rien. Pourvu que cette fois tout ce passe bien et qu’il accepte d’être raccompagné car dans ce genre de situation, Bonnie ne pouvait jamais deviner la réaction des clients.

_________________

it's only love, it's only pain.
it's only fear that runs through
my veins. it's all the things you
can't explain that make us human.


Dernière édition par Bonnie Whealer le Lun 11 Mai 2009 - 13:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13627-in-the-middle-of-nowhere http://www.filthy-secret.com/t13655-lying-on-my-back-watching-stars-collide http://www.filthy-secret.com/t13855-journal-de-bord-de-nora-golightly http://www.filthy-secret.com/t13768-ch-n5600-parkside-street-famille-golightly
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ▬ get out ! Mer 6 Mai 2009 - 18:55

  • Matinée horrible, après-midi horrible, journée horrible pour ainsi dire. Il y a des jours comme ça, où tout s’enchaîne sans que vous puissiez contrôler la moindre chose. Et Austin détestait ne pas maîtriser une situation. Il fallait que tout soit au point, qu’il soit maître de la situation. C’était assez étrange pour un jeune homme imprévisible, trop imprévisible sans doute. Avec lui, on ne savait jamais sur quel pied danser, il peut rester très calme, en retrait, et dans la minute qui suit faire un truc complètement insensé, comme vous entraîner sur un pont de 70mètres de haut simplement pour sauter à l’élastique. Il parait que cela fait parti de son charme, mais ça peut tout aussi bien être déstabilisant et énervant. Aujourd’hui était un jour sans. Austin était agacé par la moindre chose, il était à crans, et ce dès le réveil. Son regard habituellement si triste, si sombre avait été toute la journée foudroyant. Personne n’avait osé lui parler. Même Victoria qui l’aidait pour certaines de ses affaires, s’était vite rendue compte que ce n’était pas sa journée. En réalité, cela faisait deux jours que le jeune homme n’allait pas bien. La veille, il avait eu rendez-vous au tribunal pour plaidoyer. Et une fois devant la barre, une fois qu’il fut sûr que son dossier tiendrait la route, et qu’il pourrait littéralement écraser son adversaire, son client lâcha une boulette. Qu’il avait selon lui oublier de lui transmettre. Bref, Austin avait perdu cette affaire, et il détestait ça, il détestait passer pour quelqu’un d’incompétent ! Parce que non, Austin n’est pas quelqu’un d’incompétent. Certes il est jeune, certes il est avocat depuis très peu de temps, mais cela ne l’empêche pas d’être formidable, d’être doué. Alors autant dire que la soirée de la veille avait été affreuse. Et aujourd’hui, il avait même annulé plusieurs rendez-vous histoire de vérifier un dossier qu’il devait présenter dans trois jours devant la cour. La journée avait été très longue, il avait filtré les appels, ne décrochant que… Jamais en réalité. Et ce soir là, il avait décidé de se changer les idées. Oh oui il savait qu’il ne devrait pas, oh oui il savait que c’était une mauvaise idée, qu’il faisait une connerie… Mais après tout, un petit verre cela ne peut faire de mal à personne n’est-ce pas ?

    Alors Austin s’était rendu avec sa sublime Porsche noire –achetée trois jours plus tôt- au Blue Lagoon Bar. Il était venu seul, alors que la plupart des personnes étaient accompagnées. Souvent des couples, souvent des groupes d’amis, souvent… Souvent ensemble. Et lui il était seul, mais il s’en fichait, il ne voulait qu’elle, malheureusement elle ne pouvait être là. Il ne voulait qu’elle, et n’avait besoin que d’elle. Alors tant pis il irait boire un verre seul, ce n’était pas la première fois, et cela ne serait pas la dernière. Il était assis au comptoir, et sans s’en rendre compte, enchaînait verre sur verre, whisky sur whisky, vodka sur vodka, tequila sur tequila. C’était impressionnant le nombre de verres qu’il pouvait ingurgité en un temps record. C’était étrange la façon qu’il avait de demander un autre verre juste avec un regard. Mais pire, c’était effrayant de voir à quel point il tenait bien l’alcool, nombreux seraient ceux qui se seraient écroulés depuis déjà cinq verres. Mais lui, il encaissait, il avait l’esprit flou, pourtant il était toujours conscient, il arrivait même à parler à peu près correctement. Les minutes passaient, les heures aussi. Et comme si son regard parlait pour lui, personne n’osait l’aborder. D’habitude il y avait toujours une ou deux filles qui voulaient savoir pourquoi il était seul, si il attendait quelqu’un, mais pas aujourd’hui, non pas ce soir. Et puis finalement alors qu’il ne s’y attendait pas : « - Vous devriez rentrer chez vous, je vais vous appeler un taxi si vous voulez… » Austin releva la tête, et fixa instantanément le regard noisette penché près de lui. Elle avait ce petit sourire qui se voulait rassurant. Il savait qu’elle ne l’avait jamais vu, qu’elle ne savait pas qui il était, pourtant lui, même si il était incapable de remettre un nom sur son visage, savait pertinnemment qu’il l’avait déjà croisée une ou deux fois dans le quartier. Austin Levingston était en effet doté d’une immense mémoire visuelle, il suffisait qu’il accroche le regard d’une personne une seule fois, et il se souviendrait d’elle pendant longtemps, certes les exceptions existent, mais pas cette fois, pas avec elle. Austin se redressa lentement, et se racla la gorge. Il entrouvit les lèvres et dans un murmure :

    « C’est gentil de t’inquiéter pour moi ma jolie, mais c’est pas chez moi que j’ai envie de rentrer, si tu vois ce que je veux dire. »


    Et il glissa l’une de ses mains sur la joue de la jeune femme. Certes il n’avait pas dis à voix haute ce qu’il voulait, mais son attitude, son regard, ses gestes, disaient tout. Oui, il lui faisait des propositions, qu’elle risquait de s’empresser de refuser. Mais on ne sait jamais, autant tenter sa chance. Sauf qu’Austin n’était pas prêt à entendre un refus, non il n’était pas prêt psychologiquement à se faire repousser. Il avait besoin de chaleur humaine, de réconfort, et c’était sur elle que c’était tombé, pauvre malheureuse. Austin jeta négligemment un coup d’œil à sa montre et d’une voix provocatrice poursuivit :

    « Tu finis ton service à quelle heure ? Histoire que tu me fasses visiter ta chambre. Quoi que, les toilettes d’ici feront l’affaire ! »


    Quel connard. L’alcool provoquait vraiment de mauvaises choses chez lui. Voilà qu’il venait de lui proposer une partie de jambes en l’air, dans les toilettes sûrement dégueulasses du bar. Et dire qu’ils ne s’étaient jamais parlés…Quelle approche….

Revenir en haut Aller en bas
Nora Golightly
she is like a cat in the dark.
avatar

♦ Posts : 9485
Multinicks : roxcy, ridley, ronan.
♦ Credits : el boo boo (max), tumblr.

Status : divorced, single.
Address : n°5600, parkside street.
Job/Studies : works as Nyle's secretary, former fashion journalist.
Quote : "I'm not grumpy in the morning, I'm just very selective with my kindness."
Activité(s) de quartier : pilates.


HALL OF FAME
To Do List: go for a walk with Bandit, check emails, go out with some friends, call the big bro, buy a new white cane, curse Siri for being useless.
Contact List:
RP status: off ( ●●●● ) - cullen, alicia, nelson, matt.

Message(#) Sujet: Re: ▬ get out ! Lun 11 Mai 2009 - 13:06


    Il existait deux catégories de personnes dans un bar tel que le Blue Lagoon Bar. Ceux catégories qui concernaient les personnes comme le client que Bonnie avait en face. Il y’avait ceux qui ne discutaient pas et qui suivaient les indications des employés et puis il y’a les autres, ceux qui ne supportent pas – en plus de l’alcool – c’est qu’on leur dicte une conduite à adopter. Ils ne cherchent pas à savoir si c’est pour le bien être ou autre, le simple fait qu’on leur impose quelque chose est souvent très mal pris. Pour le moment, cet homme se trouvait entre les deux. Il n’exécutait pas ce qu’elle venait de dire mais il ne devenait pas non plus violent. Néanmoins, elle devait aussi s’attendre à ce qu’il se montre…entreprenant avec elle.

      - C’est gentil de t’inquiéter pour moi ma jolie, mais c’est pas chez moi que j’ai envie de rentrer, si tu vois ce que je veux dire.

    Elle sentit alors l’une de ses mains lui caresser la joue. Elle soupira, c’était son boulot mais il y’avait des limites à ne pas dépasser. Mais il continua de plus, beaucoup trop sûr de lui, certainement grâce à l’effet de l’alcool. Bonnie allait donc se faire un plaisir de lui donner une sacré douche froide.

      - Tu finis ton service à quelle heure ? Histoire que tu me fasses visiter ta chambre. Quoi que, les toilettes d’ici feront l’affaire !


    Elle retira doucement la main du jeune homme pour la poser sur le comptoir, elle n’était pas là pour le divertir mais pour faire son boulot de serveuse. Il devait quitter les lieux, que ce soit de son propre gré ou non. Bonnie se mit à rire, plus d’un rire jaune qu’un rire franc et sincère. Il n’était pas le premier et sans doute pas le dernier mais il recevrait le même résultat que tous les autres : la porte.

      - Vous savez parler aux femmes, il n’y a pas de doute. Écoutez, vous allez rentrer gentiment chez vous grâce au taxi que je vais appeler (elle prit le téléphone du bar) et je vous éviterai ainsi une potentielle honte compris ?


    Par honte, elle sous-entendait le fait d’être rejeté bien évidemment mais pas sûr qu’il le comprenne vu son état. Mais peu importait actuellement à la jeune femme, elle apporta le téléphone à son oreille et commença à composer le service des taxis.

      - Bonsoir, pouvez-vous envoyer quelqu’un au Blue Lag…


    Elle n’eut pas l’opportunité de continuer ce qu’elle disait puisque l’inconnu s’empara brusquement du téléphone. Voilà que la patience de Bonnie n’était plus aussi présente qu’il le faudrait. Elle respira un bon coup afin de faire retomber la pression mais le comportement de cet homme devenait de plus en plus agaçant. Son regard se porta d'abord sur les videurs du bar qui s'apprêtaient à venir mais elle leur fit signe de ne pas s'immiscer. Elle fixa ensuite l'inconnu, fronçant les sourcils puisque mécontente. Elle n’aimait pas en arriver à un tel point mais il était évident qu’il ne choisirait pas la sortie de son propre chef. Bonnie fit alors le contour du bar pour arriver à quelques pas de l’homme.

      - Vous ne voulez pas que je vous appelle un taxi ? Très bien, je vous le demande une dernière fois : sortez de ce bar monsieur, vous n’avez plus rien à faire ici et vous dérangez les autres clients.


    Elle était restée calme, polie, correcte et tout ce que vous voulez. Bonnie n’était pas une sauvage, elle n’allait pas lui crier dessus, surtout que cela ne ferait qu’empirer les choses. Mais malgré sa dernière tentative, il ne bougea pas d’un poil. Impatiente, son ton se fit plus sévère à son encontre.

      - Si vous ne sortez pas par vous-même, les videurs se feront un plaisir de s’en charger pour vous. Alors, que préférez-vous ?


    Elle jeta un coup d’œil aux deux hommes qui attendaient le feu vert. Le mieux était bien évidemment d’éviter une telle scène mais si c’était la seule chose à faire…

_________________

it's only love, it's only pain.
it's only fear that runs through
my veins. it's all the things you
can't explain that make us human.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13627-in-the-middle-of-nowhere http://www.filthy-secret.com/t13655-lying-on-my-back-watching-stars-collide http://www.filthy-secret.com/t13855-journal-de-bord-de-nora-golightly http://www.filthy-secret.com/t13768-ch-n5600-parkside-street-famille-golightly
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: ▬ get out !

Revenir en haut Aller en bas
 

▬ get out !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: The Blue Lagoon Bar-