hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 let me know, is your heart still beating (g/v).

Aller en bas 
not afraid to take a stand

Gaia Digby

messages : 343
name : romane ⋅ gajah.
face + © : lana del rey, © mine ⋅ parachute.
multinicks : thalia ⋅ birdy.
points : 755
age : thirty four y.o. (21/06).
♡ status : married to clive, mother of two, libertine.
work : rich housewife cliché.
home : the biggest house on ocean avenue w/ the fam.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : carter ⋅ clive ⋅ madden ⋅ blake ⋅ victoria ⋅ clive's big 4-0. ⋅ winifred.

let me know, is your heart still beating (g/v). Empty
Message· · Sujet: let me know, is your heart still beating (g/v). let me know, is your heart still beating (g/v). EmptySam 19 Oct - 18:52

are we human or are we dancer, my sign is vital, my hands are cold
and i'm on my knees, looking for the answer

@victoria dunn // (theme song)

Si Gaia avait les moyens de payer une aide médicale à domicile pour sa mère malade, il n'empêchait que cette dernière avait parfois besoin de se déplacer jusqu'à l'hôpital pour voir un médecin et subir des traitements spécifiques. Elle avait spécifié à son oncologue qu'elle voulait mourir chez elle, entourée de ses proches, et non branchée à des tas de tuyaux dans une chambre dénuée de personnalité. Les déplacements se faisaient de plus en plus difficiles pour la mère de famille mais Gaia ne ratait jamais un seul de ses rendez-vous à l'hôpital et l'aidait toujours à s'y rendre, la conduisant jusqu'à la clinique de la ville où elle était suivie depuis plusieurs mois, depuis son retour dans sa ville natale après avoir quitté la frénésie de New York - et son mari. « Papa a prévu de venir bientôt ? » Demanda-t-elle, les dents serrées, alors qu'elle se concentrait sur la route devant elle, volant en main. Gaia se disputait souvent avec son mari lorsque ce dernier se permettait de critiquer son paternel, mais elle devait se rendre à l'évidence et enfin admettre qu'il se comportait mal en restant à New York pour gérer ses affaires au lieu de tout quitter pour s'occuper de sa femme dans ce qui étaient sûrement ses dernières semaines de vie. Gaia soupira quand sa mère excusa encore son époux auprès de sa fille mais décida de ne rien répliquer pour ne pas la contrarier - elle n'avait pas assez de forces pour subir des émotions négatives, et surtout, Gaia ne voulait pas que sa mère passe ses derniers instants à se soucier des autres, elle voulait l'aider à partir dans un bon état d'esprit, aussi bon pouvait-il l'être quand on savait que la fin était proche.
Une fois à l'hôpital, elles attendirent quelques minutes dans la salle d'attente avant qu'un médecin ne vienne à leur rencontre pour mener la mère Shelby dans une salle à part où on lui administrerait ses soins. Gaia la laissa seule avec le personnel hospitalier et en profita pour se rendre jusqu'à la machine à café pour s'abreuver de sa drogue préférée. Il y a encore quelques années elle pouvait compter sur sa mère pour en vouloir un aussi, mais ces derniers temps elle ne supportait plus l'amertume de cette boisson. La belle se pencha pour attraper son gobelet rempli, dans un soupir de fatigue émotionnelle ; c'est alors qu'elle remarqua une jeune femme à quelques mètres d'elle, près du distributeur de nourriture - elle devait avoir le même âge qu'elle à quelque chose près, et elle était en train d'essuyer des larmes qui ne cessaient d'envahir son visage. Gaia savait que dans de tels moments on préférait parfois rester seuls, mais elle ne pouvait décemment pas laisser cette femme avec une telle détresse sans s'assurer que ça irait. Alors elle s'approcha et posa une main sur son épaule pour annoncer sa présence avec douceur. « Vous voulez quelque chose ? » C'était idiot de lui demander si elle allait bien, le fait qu'elle se trouve dans un tel endroit et dans un tel état prouvait que ça n'allait pas, qu'elle-même ou un de ses proches était malade, alors Gaia préféra introduire quelques pièces de monnaie dans le distributeur en attendant que son interlocutrice lui dise ce qu'elle était venue acheter avant de fondre en larmes devant ladite machine.

_________________
★ Calling you from miles away I hope and I pray that you're still awake it happens when you pick up the phone you say hello I'm back at home.
— — — — —
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Victoria Dunn

messages : 41
face + © : vikander | avatar@gajah.
points : 81
age : trente-deux années déjà bien remplies.
♡ status : malgré la bague au doigt il y a quatre année de ça, elle est une célibataire au coeur brisé et piétiné, n'arrivant pas vraiment à passer à autre chose malgré tout ce temps.
work : chirurgienne en pédiatrie, victoria fait toujours de son mieux pour sauver ces enfants innocents.
home : elle retrouve les traces de son passé en revenant dans sa ville natale, venant d'acheter une petite maison non loin de la forêt et un peu excentrée.

let me know, is your heart still beating (g/v). Empty
Message· · Sujet: Re: let me know, is your heart still beating (g/v). let me know, is your heart still beating (g/v). EmptyMar 5 Nov - 17:15

are we human or are we dancer, my sign is vital, my hands are cold
and i'm on my knees, looking for the answer

@gaia digby

Le regard perdu, dirigé vers la fenêtre aux tentures ouvertes de la chambre d'hôpital, sa main est posée depuis quelques minutes maintenant sur celle de son frère, couché sur son lit et profondément endormi. Deux bonnes heures qu'elle est à son chevet, Victoria. Le regard ailleurs, tout comme son esprit. Il y a quelques minutes, ils rigolaient. Mais les grimaces de son frère lui indiquaient que tout rictus lui faisait mal, terriblement mal. Elle lui a conseillé de dormir un peu, de se reposer ne serait-ce que pour quelques heures. Elle lui a promis qu'à son réveil, elle serait toujours là. Même s’il lui avait dit que ce n'était pas nécessaire, que ça allait. Mais rien n'allait. Tant pour lui, que pour Victoria. Voir son frère dans un tel état la mettait six pieds sous terre Victoria. Ça lui déchirait le coeur à chaque fois qu'elle entendait les bips des machines qui l'aidaient à mieux respirer et qui tentaient d'atténuer la douleur avec un peu de morphine injectée de temps en temps. Elle lâche délicatement la main de son frère afin de ne pas le réveiller et se redresse délicatement. La boule au ventre, la gorgée nouée, elle s'approche de l'une des machines. Fouillant dans ses poches, elle se rend compte qu'elle n'a aucune monnaie sur elle. Peut-être la goûte de trop, celle qui fait déborder la vase de ses émotions. La main sur son visage, face à cette machine, Victoria craque. Elle a essayé de rester forte pendant des semaines. Elle savait qu'en revenant en ville ça ne serait pas facile de voir son frère dans un tel état. Un état qui ne cesse d'empirer et contre lequel les médecins ne peuvent rien faire, mis à part espérer un miracle. Malgré tout, tout ce qu'elle a pu s'imaginer le concernant, était bel et bien pire. Elle ne quitte presque pas la clinique Victoria. Elle y travaille, certes, mais dès qu'elle a un peu temps, c'est aux côtés de son frère qu'elle passe le plus clair de son temps. Elle ne sait contrôler ses sanglots, et elle espère au fond d'elle que personne ne la remarque. Mais elle sursaute légèrement, lorsqu'une main se pose sur son épaule. Mascara coulant sur son visage de poupée, elle redresse sa tête, s'attend à une infirmière, une connaissance. Mais la jeune femme qui se tient à ses côtés, elle ne la connaît pas. Ou du moins, pas plus que ça, bien qu'elle l'ait croisé plusieurs fois à son club de lecture. Victoria sèche d'une main rapide l'une de ses larmes et reprend petit à petit sa respiration. Elle soupire, et répond entre deux sanglots : « Une gaufre au chocolat -- merci. » Un léger sourire se dessine sur son visage et elle laisse la jeune femme insérer sa monnaie et composer le numéro de sa gaufre. Celle-ci tombe dans le bac et Victoria se penche pour le ramasser. Je -- merci. Je -- je vous revaudrais -- ça. » Victoria, gaufre en main, passe ses deux mains sur son visage rougis par la tristesse. Je suis Victoria. » Dit-elle, poliment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
not afraid to take a stand

Gaia Digby

messages : 343
name : romane ⋅ gajah.
face + © : lana del rey, © mine ⋅ parachute.
multinicks : thalia ⋅ birdy.
points : 755
age : thirty four y.o. (21/06).
♡ status : married to clive, mother of two, libertine.
work : rich housewife cliché.
home : the biggest house on ocean avenue w/ the fam.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : carter ⋅ clive ⋅ madden ⋅ blake ⋅ victoria ⋅ clive's big 4-0. ⋅ winifred.

let me know, is your heart still beating (g/v). Empty
Message· · Sujet: Re: let me know, is your heart still beating (g/v). let me know, is your heart still beating (g/v). EmptyMer 27 Nov - 21:53

Gaia avait comme cette impression de déjà-vu, comme si elle avait déjà croisé la femme plus d'une fois avant de se retrouver face à elle devant ce distributeur - ce qui n'était pas impossible, dans une aussi petite ville que Windmont Bay, mais habituée aux grandeurs de New York elle trouvait ça bizarre, cette impression de connaître des inconnus. Remarquant la détresse de la jeune femme, à laquelle elle n'était pas insensible pour vivre elle aussi des moments forts en émotions, Gaia s'approcha de la jolie brune et lui demanda ce qu'elle souhaitait au distributeur. Elle introduisit quelques pièces dans la machine, tapa le numéro sur le clavier numérique puis laissa l'inconnue se pencher pour récupérer le produit. La richissime femme au foyer esquissa un sourire rempli de compassion quand elle la remercia de son geste. « Ne vous inquiétez pas, vous ne me devez rien du tout. » Ce n'était pas seulement une question d'argent, dont Gaia n'avait absolument pas besoin tant elle en avait, mais elle avait toujours été dans cette optique d'aider son prochain et n'avait jamais rien attendu en retour, ça lui faisait simplement plaisir d'être là pour les autres, même de parfaits inconnus. « Gaia, enchantée. » Puis elle l'invita à la suivre pour qu'elles puissent s'asseoir sur les chaises libres de la salle d'attente, elles n'allaient pas rester debout à ne rien faire devant le distributeur, après tout. Gaia resta silencieuse quelques secondes, le temps que la belle Victoria reprenne ses esprits. Elle la laissa manger quelques bouts de sa gaufre avant de reprendre la parole. « Je vous ai déjà vue, non ? » Elle n'allait pas juste faire la conversation comme si de rien n'était, en ignorant le lieu dans lequel elles se trouvaient et l'état qui accablait Victoria, mais elle ne voulait pas foncer tête la première dans un sujet aussi sensible ; elles avaient le temps de poser les choses, de discuter un peu avant de se confier ce qui n'allait pas. Gaia était persuadée d'avoir déjà croisé la jeune femme et ce à plusieurs reprises, mais s'installer dans une nouvelle ville signifiait rencontrer plein de nouvelles personnes et la belle ne retenait pas forcément les noms et les visages des gens qu'elle croisait tant il y en avait. La jeune femme saurait peut-être lui donner plus de précisions et la remettre dans un contexte précis. « Vous avez un proche ici ? » Demanda-t-elle puisque ça lui semblait le plus évident, mais peut-être son interlocutrice la contredirait-elle en lui avouant que c'était elle, qui était malade. Elle semblait bien trop jeune pour ça mais Gaia ayant appris récemment qu'elle était porteuse du gène qui avait causé le cancer du sein de sa mère, elle n'était que trop bien placée pour savoir que n'importe qui pouvait être touché.

_________________
★ Calling you from miles away I hope and I pray that you're still awake it happens when you pick up the phone you say hello I'm back at home.
— — — — —
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




let me know, is your heart still beating (g/v). Empty
Message· · Sujet: Re: let me know, is your heart still beating (g/v). let me know, is your heart still beating (g/v). Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
let me know, is your heart still beating (g/v).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way :: windmont bay clinic-
Sauter vers: