hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 show me a piece of your heart, a piece of your love

Aller en bas 
i can see the fire through your eyes

Aaron Edwards

messages : 159
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©clara
points : 250
age : 21
♡ status : single
work : firefighter
home : the old family house (bridgewater way)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free — 3/6

show me a piece of your heart, a piece of your love Empty
Message· · Sujet: show me a piece of your heart, a piece of your love show me a piece of your heart, a piece of your love EmptySam 19 Oct - 19:07


octobre 2019 - vers 19h
feat @Luke Edwards


Ta journée se termine. Il était franchement temps. T’aurais préféré des interventions plus sympa que de faire descendre un chat d’un toit et amener une grand-mère aux urgences car elle a fait un malaise. A croire que les incendies te manquent. Au moins, tu n’avais pas de quoi t’ennuyer. T’as limite passé ton après-midi à te tourner les pouces. Du coup, t’es grave content de rentrer à la maison. Tu ne sais pas encore ce que tu vas faire de ta soirée. Peut-être voir des potes, qui sait. Pour l’instant, t’as rien de prévu en tout cas. Une fois après avoir débarqué dans ton salon, tu retrouves ton frère, assis en tailleur sur le fauteuil, entrain de pianoter sur son PC. Tu ne sais pas trop s’il t’a vu mais il a dû t’entendre. Tu passes derrière lui puis déposes ta main sur son épaule. – Ça va le frangin ? – Tu lui adresses un beau sourire familier. C’est que t’es heureux de le retrouver. Vous vous êtes pas beaucoup croisé cette semaine et ton retour au bercail est encore récent. Tu avais perdu l’habitude de vivre à ses côtés. – C’est toi qui cuisine ce soir, non ? – Tu le tacles comme tu sais si bien le faire. Tu sais qu’il va probablement râler et dire que c’est ton tour. Mais t’as l’habitude qu’il prenne soin de toi car t’es le dernier et que c’est toujours lui qui s’est occupé de toi. – Un coca ? – Tu te diriges vers la cuisine ouverte et t’empare d’une première canette dans le salon attendant sa réponse pour savoir si t’en attrapes une deuxième pour lui. Puis, peu de temps après, tu t’assoies sur le canapé non loin de lui. Tu le fixes alors et décide de briser le silence. Cela fait trop longtemps que vous ne vous êtes pas parlé sérieusement. Vos dernières conversations portant sur la maison, les courses ou ton boulot. – Faut que tu m’expliques un truc. La dernière fois que je t’ai eu au tel, tu m’as dis que tu devais te marier. Là, ça fait quoi, un mois que je suis revenu et j’ai pas vu Nella ne serais-ce qu’une seule fois ici. Il se passe quoi ? Vous êtes en froid ? – Bien évidemment, t’es au courant de rien. Faut dire que vous n’êtes plus aussi proches qu’avant. Cela fait un moment que tu ne sais plus grand-chose de sa vie et lui de la tienne et ça t’attriste un peu. Mais t’y es aussi pour quelque chose. T’as quitté le cocon quelques mois pour passer ta formation de pompier à Portland. Et tu te dis qu’intérieurement, t’as abandonné ton frangin. Vous n’avez quasiment jamais été séparé aussi longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
when we were on fire

Luke Edwards

messages : 535
name : smooke
face + © : ryan gosling - avatar@carolcorps - icons @tumblr - lyrics kodaline@alliwant
multinicks : mikkel, clive, neal, leo
points : 690
age : 35
♡ status : formerly engaged but single now and messed up because of a recent breakup, thinking too much about his ex.
work : freelancer @windmont bay bulletin
home : the old family house @bridgewater way

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lennon - kyle - bliss - harper

show me a piece of your heart, a piece of your love Empty
Message· · Sujet: Re: show me a piece of your heart, a piece of your love show me a piece of your heart, a piece of your love EmptyLun 21 Oct - 21:42



“ If I was dying on my knees
You would be the one to rescue me
And if you were drowned at sea
I would give you my lungs so you could breathe
I've got you brother-er-er-er. ”
xxx
(@Aaron Edwards - 0ctober '19)

Si le temps passait vite ces dernières semaines, après tant de changements dans sa vie personnelle, Edwards avait bien failli en oublier son boulot qui lui imposait, malgré une certaine liberté, des deadlines à remplir. Aujourd'hui, il avait donc passé la tête dans le travail, se levant tôt pour tenter de pondre quelques faits divers pour le Windmont Bay Bulletin. La tâche était fastidieuse alors que ses pensées penchaient plus vers une certaine personne qui avait fait une ré-apparition tonitruante dans sa vie, envoyant valser tous ses principes et son couple qu'il pensait stable et fort.
Le blondinet avait à peine lever la tête lorsque son petit frère, Aaron, venait de rentrer dans le salon. Bien trop concentré sur son article, il en oublia presque la présence du jeune homme. Sa main se posant sur son épaule vint le ramener à la réalité - Luke enleva ses lunettes et déposa le PC sur le canapé, lui souriant à son tour. " J'ai pas mal de boulot, mais ça avance. " lui répondit-il, se grattant la barbe de trois jours. Sa présence à la maison, après quelques mois d'absence, était apaisante même s'il était vrai qu'ils n'avaient pas eu le temps de se poser quelques minutes pour discuter vraiment des changements dans la vie du plus grand des Edwards. Profitant de l'opportunité qui leur était donnée, l'aîné décida sur le coup qu'Aaron méritait peut-être un peu de son temps. Luke râla quelques secondes à sa réflexion. " Ouais, on va commander une pizza." ironisa-t-il, pas vraiment prêt à se mettre au boulot dans la cuisine. Luke n'avait jamais été doué aux fourneaux, il se débrouillait mais son répertoire se limitait à quelques plats classiques qu'il faisait tourner. En plus, il avait oublié d'aller faire les courses, aujourd'hui, bien trop préoccupé par son travail. L'homme ne refusa pas la proposition de son frère et le regarda s'installer non loin de lui. Il sentait qu'Aaron avait quelque chose à lui demander, alors, il attendit d'entendre sa requête. Il ne fut pas étonné de voir son frère se questionner sur sa relation avec Nella - qui avait quitté le domicile il y a quelques semaines maintenant. Si son frère avait été occupé par sa formation, Luke n'avait pas pris le temps de lui expliquer ce qui s'était passé. Luke gratta sa tempe, gêné de ce manque de considération qu'il avait eu - il s'était laissé déborder par tout, ces derniers temps. " On n'a pas eu le temps de se voir, hein?" demanda-t-il, rhétoriquement. Il était vrai qu'Aaron était aussi un homme occupé. " Je ne sais pas par quoi commencer. " dit-il, riant très légèrement. " On a rompu, il y a un mois. " commença-t-il, le regard un peu perdu dans le vide, essayant de trouver un ordre dans ses pensées. " Pour tout t'expliquer, j'ai retrouvé mon ex, Lennon. Tu étais petit quand je suis sortie avec elle. Mais tu as entendu parler d'elle, tu sais celle qui m'a brisé le coeur en partant comme une voleuse?" s'enquit-il, le sourire au bord des lèvres, remuant ses souvenirs qu'il avait mis tant de temps à digérer. Le retour de Lennon, les discussions à cœur ouvert, lui avaient permis d'enfin tirer un trait sur ces souvenirs désagréables et douloureux. " Elle est revenue, on s'est expliqué, ça a dérapé parce qu'elle et moi c'est ... " Il ne trouva pas les mots à mettre sur leur relation. " ... et j'ai dû tout avouer à Nella." conclut-il, son regard croisant celui de son petit frère. Il éprouvait encore beaucoup de honte d'avoir trahi son ex-petite amie de cette manière. Mais tout cela avait été bien plus fort que tout - Lennon lui avait fait perdre ses moyens, la tête et toute volonté autre que de la revoir et de l'embrasser jusqu'à ne plus respirer. C'était inexplicable - une passion dévorante qui l'habitait encore aujourd'hui, le réveillant la nuit - ne rêvant que de passer le plus de temps possible avec elle. Luke haussa les épaules brièvement, pensant qu'il était peut-être un mauvais exemple pour son plus jeune frère. Il sentit le besoin de se justifier. " Je suis désolé, Aaron. Tu aurais dû être le premier à le savoir." Ils étaient proches mais sa formation à Portland les avait éloigné - et l'ouragan Lennon avait tout balayé sur son chemin. A la simple pensée de Lennon, le cœur du trentenaire s'emballa et il dût cacher ses joues rouges. Un petit sourire embarrassé vint habiller ses lèvres fines. " Je ne suis pas le meilleur des exemples." soupira-t-il, se sentant soudainement bête.

_________________

 
To you, I've never lied. For you, I'd take a life. ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i can see the fire through your eyes

Aaron Edwards

messages : 159
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©clara
points : 250
age : 21
♡ status : single
work : firefighter
home : the old family house (bridgewater way)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free — 3/6

show me a piece of your heart, a piece of your love Empty
Message· · Sujet: Re: show me a piece of your heart, a piece of your love show me a piece of your heart, a piece of your love EmptyMar 22 Oct - 16:35

On peut dire que la période est assez chargée et que les moments partagés avec ton grand frère se font rares ces derniers temps. C’est dommage car en revenant à Windmont Bay, tu pensais te rapprocher à nouveau de lui sauf qu’au final, vos vies respectives font que vos chemins ne se croisent pas souvent. Tu décides donc de remédier à ça ce soir et d’entreprendre un dialogue avec Luke. Tu peines tout de même à le faire décrocher de son PC. – Heureusement que ça avance ! – Tu lui adresses un vif clin d’œil avant de t’éloigner de lui et te diriger petit à petit vers la cuisine. Le fait d’être pompier et en mouvement constamment, ça creuse l’appétit. Il n’est donc pas tellement étonnant que tu parles déjà de dîner à 19 heures et des brouettes. Aussi, tu ne t’attendais pas à ce que ton frère te réponde par la positive quand tu lui as demandé si c’était à son tour de faire à manger. Tu sais qu’il n’a jamais été particulièrement doué pour cuisiner et qu’il manque de temps. Commander une pizza semble être une belle alternative à moins que tu ne décides de te mettre au fourneau. Le seul problème c’est qu’il n’y a plus grand-chose dans le frigo. Et tu t’en rends vite compte en ouvrant l’appareil réfrigérant. – Vas-y je m’en occupe. Quatre fromages, ça te va ? – Tu t’empares d’une canette de coca et t’en proposes une aussi à Luke. Tu prends son hochement de tête pour un oui. Du coup, t’embarques les deux boissons vers le salon après avoir refermé la porte du frigo. Tu t’installes non loin de ton frangin, lui refiles son bien, ouvre ta canette puis brise le silence qui devenait presque trop pesant. T’as clairement envie de renouer le dialogue et de savoir ce qu’il se passe ces derniers temps. Quelque chose ne tourne pas rond et tu t’en rends bien compte. Où est passé Nella, sa fiancée ? Il ne tarde pas à te dire la vérité après que tu l’aies questionné. Tu hoches d’abord presque timidement la tête lorsqu’il affirme que vous ne vous voyez plus trop ces temps-ci et tu lui adresses un sourire rassurant pour qu’il se confie à toi. Mais tu perds ce sourire bien assez vite lorsqu’il t’annonce qu’il a rompu il y a un mois de ça. Tu ne comprends pas pourquoi il ne t’en avait pas parlé avant mais tu ne lui en veux pas pour autant. – Comment ça ? – Tu demandes avant qu’il te raconte avoir retrouvé son ex Lennon qui lui a jadis brisé le cœur. Tu essayes tant bien que mal de rester neutre et de ne pas t’agacer mais tu serres déjà les dents. – Tu vends bien les choses toi. Oui, je m’en souviens bien. – Il pourra déjà lire à travers ton regard et ton intonation que t’es pas vraiment satisfait de ce qu’il t’annonce. T’as pas envie de le réprimander car après tout, il est grand et il fait ce qu’il veut de sa vie mais t’as dû mal à admettre ses choix. – Putain mais t’es sérieux ?! T’es entrain de me dire que t’as mis fin à ton histoire d’amour avec la femme avec laquelle tu devais te marier juste pour une histoire de cul avec ton ex ? – Tu poses ta tête contre le coussin du canapé, un peu abasourdi par toutes ces révélations. Tu voulais ne pas prendre parti mais c’est plus fort que toi. T’as clairement l’impression que ton frère fait n’importe quoi et que c’est ton devoir de le lui faire savoir. Si la situation était inversée, il ne se serait sans doute pas gêné pour réagir de la sorte. T’essayes tout de même de tempérer tes propos car celui qui subit dans l’histoire c’est lui, pas toi. – Cette Lennon là, tu comptes la revoir au moins ? – Tu bois une première gorgée de coca ne quittant pas ton interlocuteur du regard. T’aimerais maintenant qu’il te rassure et qu’il te dise qu’il sait où il va. Mais t’as l’impression qu’il est assez pommé et ça te peine pour lui. Il s’excuse d’ailleurs de ne pas t’avoir dit tout ça plus tôt et que tu aurais dû en être le premier informé. – Je t’en veux pas Luke mais tu sais que tu peux tout me dire. La distance n’a pas à nous éloigner. – Tu sais que tu y es aussi pour quelque chose. Tu ne l’as pas beaucoup appelé pendant que t’étais en formation à Portland. Tu aurais dû lui demander plus de nouvelles et chercher à savoir ce qu’il se passe dans sa vie. Tu en es tout aussi fautif. Tu te lèves du canapé pour t’accroupir face à lui lorsqu’il t’indique ne pas être le meilleur des exemples. Ça te touche forcément. – T’as pas à être parfait. Personne n’est parfait. Je suis plus un gamin non plus. T’as pas à me cacher la vérité, même si celle-ci n’est pas toujours idylique. Je peux accepter l’erreur et tout entendre, je crois. – Tu ne sais pas vraiment si tout ça est une erreur ou non à ses yeux mais le message que t’as envie de lui faire passer c’est que t’es là quoi qu’il en soit et ce, même si t’approuves pas forcément tout ses choix. Tu te lèves et regagne ton siège, sortant ton portable de ta poche. – Bon, elle va pas se commander toute seule cette pizza. – Toujours le mot pour rire. Tu te connectes à une application permettant de commander en ligne et à distance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
when we were on fire

Luke Edwards

messages : 535
name : smooke
face + © : ryan gosling - avatar@carolcorps - icons @tumblr - lyrics kodaline@alliwant
multinicks : mikkel, clive, neal, leo
points : 690
age : 35
♡ status : formerly engaged but single now and messed up because of a recent breakup, thinking too much about his ex.
work : freelancer @windmont bay bulletin
home : the old family house @bridgewater way

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lennon - kyle - bliss - harper

show me a piece of your heart, a piece of your love Empty
Message· · Sujet: Re: show me a piece of your heart, a piece of your love show me a piece of your heart, a piece of your love EmptyJeu 31 Oct - 12:44

Si la réaction d'Aaron n'était pas étonnante, il n'en était pas moins blessante pour l'aîné Edwards qui serra les dents pour encaisser ses réflexions. Luke lui lança un regard averti alors que son petit frère s'emportait. Il garda pourtant son calme, tentant de le raisonner. Le petit Edwards avait toujours l'habitude de sur-réagir aux annonces - mais il reprenait vite ses esprit ensuite. Cependant, le blondinet n'appréciait pas forcément le ton qu'il employait, reléguant ce qui se passait avec Lennon à une histoire de fesses - ce qui ne l'était clairement pas car ils n'avaient pas encore dépassés ce stade là, ils en étaient même très loin. Ils avaient juste eu un moment de faiblesse, à deux doigts de passer à l'acte, après dix-sept ans de ressentiments cachés et enfouis. " Nella y a mis fin. J'étais d'accord. " continua-t-il, essayant de passer au dessus de son ton condescendant et des aiguës que prenaient sa voix. " Aaron, s'il te plaît, arrête le jugement hâtif. Ce n'est pas juste une histoire de cul, comme tu dis." déclara-t-il, le ton patient mais le regard un peu piquant. La dernière des choses qu'il voulait faire était d'entrer en conflit avec le plus jeune de ses frères. Il s'en serait bien passé.
Soufflant bruyamment après avoir entendu les propos du jeune Edwards, Luke plia ses jambes et déposa l'ordinateur portable sur le canapé, un peu plus loin de lui. Il prit le temps d'ouvrir la canette pour ensuite profiter du liquide sucré. Les paroles de son cadet étaient maladroites, mais elles le mettaient face à ses erreurs. Des erreurs qu'il avait décidé d'assumer pleinement. Son cœur penchait vers Lennon Lockhart. Il se devait d'être sincère avec son frère. " Je l'ai revue. On se revoit. " dit-il, jouant avec le tissu de son t-shirt, cherchant à trouver un endroit pour ses yeux presque fuyants. " Tu ne t'énerves pas, hein?" s'enquit-il, cette fois-ci relevant le regard vers son petit frère, préparant le terrain. " On a décidé qu'il fallait qu'on se donne une chance, même si ça c'est mal terminé il y a longtemps." souffla-t-il, mordillant sa lèvre. Si son frère regardait bien ses yeux, il comprendrait très rapidement que Luke était encore complètement fou d'amour pour celle qui l'avait quitté il y a dix-sept ans. Cette relation était si compliquée, mais Edwards était prêt à se battre pour elle. Même si cela faisait de lui un vrai goujat. Il stoppa la réaction de son frère dans son élan. " Aaron!" s'écria-t-il, prêt à désamorcer la situation. Hors de question qu'il s'emporte. Ses prochaines paroles furent plus douces et Luke fut soulagé de voir que son frère se mettait un peu à sa place. " Je ne voulais pas te le cacher, j'ai tellement été pris de court dans cette situation." se justifia-t-il, quand même un peu honteux de ne pas avoir téléphoné à son petit frère pour l'en informer. Son petit frère vint s'accroupir prêt de lui - Luke lui partagea un sourire reconnaissant de l'écouter et de lui avouer lui aussi qu'il n'était pas parfait. Tandis que son frère commandait la pizza, de retour à sa place, Edwards eut le temps de réfléchir quelques secondes. " Tu resteras toujours mon petit frère." ricana-t-il alors qu'il voyait son regard se poser sur lui. " Merci." continua-t-il, redevable face à la phrase affectueuse de son cadet. " Ce n'est pas idyllique du tout, comme situation. Mais j'ai besoin de savoir si elle est celle qu'il me faut." confessa-t-il, tentant de mettre des mots sur ses questions incessantes. Ces dernières semaines, ils avaient pu se revoir plusieurs fois. Les émotions qui le traversaient étaient si exaltantes quand il était en sa présence. " Tu comprends?" demanda-t-il, voulant vérifier qu'Aaron ne lui en voulait pas. Après tout, Nella avait fait partie de la famille depuis trois ans maintenant - elle avait fait sa place et il savait que ses frères l'affectionnaient. Mais Lennon était une partie si importante de sa vie qu'il ne pouvait l'ignorer. Il ne s'était jamais senti aussi en vie avec elle - à chaque regard, il était électrisé, béat et terriblement conquis. L'homme joua avec sa canette de soda et souffla bruyamment, s'enfonçant un peu plus dans le canapé. Il se sentait plus léger maintenant qu'Aaron était au courant. Ses jambes vinrent se poser sur l'accoudoir du canapé. " Elle me rend fou." conclut-il, échangeant un petit sourire complice avec le petit frère et haussant les épaules, le regard étincelant.

_________________

 
To you, I've never lied. For you, I'd take a life. ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i can see the fire through your eyes

Aaron Edwards

messages : 159
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©clara
points : 250
age : 21
♡ status : single
work : firefighter
home : the old family house (bridgewater way)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free — 3/6

show me a piece of your heart, a piece of your love Empty
Message· · Sujet: Re: show me a piece of your heart, a piece of your love show me a piece of your heart, a piece of your love EmptySam 2 Nov - 20:38

Clairement, tu ne t’attendais pas à ce que ta conversation avec ton grand frère prenne cette allure. Tu sentais qu’il se tramait quelque chose mais tu ne t’attendais pas à ça. Luke a mit fin à ses fiançailles avec Nella pour une histoire de cul avec son ex. Enfin non. Visiblement, il ne s’agit pas que d’une histoire de cul. Ton frère te reprend là-dessus. T’es encore énervé mais tu tentes de te calmer. Après tout, il n’y a pas mort d’homme. Tu soupires juste quelques mots, dépassé par ces révélations. – J’ai dû mal à te suivre. – Tu ne veux en aucun cas te fâcher avec ton frangin. C’est pas le but. Tu n’aimes pas prendre parti non plus et te mêler des histoires des autres mais là, le fait qu’il t’ait caché quelque chose de si gros plus l’impression qu’il ait foiré quelque chose, ça te reste un peu en travers. Tu ne veux pas lui montrer que t’es déçu de ses choix mais ton attitude te trahit. – Je t’avoue que j’ai dû mal à croire à ce genre de relation. Si vous vous êtes quittés, c’était bien pour une raison. Pourquoi ça marcherait cette fois-ci ? – Tu déclares avec nonchalance après qu’il t’ait indiqué qu’il revoyait son ex Lennon et qu’il t’ait annoncé avoir décidé de lui redonner une seconde chance malgré le fait que sa précédente histoire avec elle ce soit mal terminé il y a longtemps. Tu ne connais pas cette nouvelle femme mais le passé fait que tu n’as pas un bon à priori sur elle. Tout ceci ne te semble pas être une bonne idée. Néanmoins, tu n’as pas vraiment ton mot à dire. Il est assez grand pour faire ses choix, c’est pour ça que tu finis par mettre de l’eau dans ton vin. – Enfin tu fais ce que tu veux. Si tu penses que c’est ce qu’il y a de mieux pour toi alors soit. – T’as toujours eu tendance à prendre les choses trop à cœur. T’es susceptible quoi que t’en dise. Le fait que ton frère crie ton nom à le mérite de te calmer. Il s’excuse ensuite de ne pas t’avoir dit tout ça plus tôt. C’est vrai qu’il aurait pu t’en parler mais tu prends aussi ta part de responsabilité car t’as quitté quelques mois votre domicile et que tu n’as pas pu être présent pour lui. Tu prends conscience qu’il est passé par des étapes difficiles et que t’étais pas là. – Oui, j’imagine. – Tu tentes de se mettre à sa place pour une fois. Les événements ont dû le dépasser. Il déclare ne pas être le meilleur des exemples et là, tu mets définitivement de côté ta contrariété pour t’accroupir face à lui et le rassurer. C’est un moment touchant et rempli de sincérité. L’amour fraternel est présent. Et ce n’est certainement pas une histoire de gonzesse ou une commande de pizza qui y mettra fin. – J’espère bien ! – Que tu déclares en gloussant légèrement. Ton sourire domine sur ta frimousse. Ton frère aîné t’explique alors que sa relation n’est pas du tout idyllique mais que c’est une nécessité pour lui de retenter quelque chose avec Lennon qui serait peut-être la femme de sa vie finalement, si t’en crois ses mots. Il te demande alors si tu comprends. T’es un peu surpris par sa question. – Oui. Je crois. – T’as jamais vécu ça donc c’est difficile pour toi de se mettre totalement à sa place. Le grand amour tu ne connais pas. T’es encore tout jeune. – Mais j’aimais bien Nella. – Tu affiches une petite moue soulignant ta réaction d’enfant presque capricieux. La barre sera haute pour Lennon. Clairement, vu l’historique, tu ne lui feras pas de cadeau. Elle a intérêt à s’accrocher la madame si elle veut ton approbation. Tes parents n’étant plus de ce monde et ton autre frère n’étant pas là en ce moment, cela reste toi la personne de sa famille à « convaincre ». Car ton avis est important aux yeux de ton frère vu votre proximité. Ce dernier t’avoue être ensorcelé ou fou d’amour. Ça te fait évidemment rire. – T’es sûr que c’est pas une sorcière ? Genre elle t’a jeté un filtre d’amour pour que tu retombes dans ses filets. – Bien évidemment, tu plaisantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
when we were on fire

Luke Edwards

messages : 535
name : smooke
face + © : ryan gosling - avatar@carolcorps - icons @tumblr - lyrics kodaline@alliwant
multinicks : mikkel, clive, neal, leo
points : 690
age : 35
♡ status : formerly engaged but single now and messed up because of a recent breakup, thinking too much about his ex.
work : freelancer @windmont bay bulletin
home : the old family house @bridgewater way

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : lennon - kyle - bliss - harper

show me a piece of your heart, a piece of your love Empty
Message· · Sujet: Re: show me a piece of your heart, a piece of your love show me a piece of your heart, a piece of your love EmptyLun 11 Nov - 11:50

Le regard de son benjamin le trahissait. Luke était bien conscient qu'Aaron n'approuvait pas ce qui s'était passé. Et il en avait pleinement le droit, d'être en colère contre son frère. Luke était lui même en colère contre ces sentiments qui l'avaient pris par surprise. Il détestait avoir fait du mal à Nella, il détestait avoir eu à faire un choix, il détestait être considéré comme un goujat alors qu'il n'était qu'un homme en proie à la passion dévorante. Toute cette histoire était rocambolesque, digne d'un roman. Et il ne s'était jamais attendu à se prendre le tout sur le coin du nez, quelques mois après ses fiançailles. Non, il pensait avoir tourné la page alors qu'il n'avait même pas fini le chapitre.

Si ces dernières semaines s'étaient écoulées rapidement, Luke s'était laissé dépassé par les événements. Edwards s'en voulait, c'est sûr, mais il n'avait pas pu arrêté le temps et il n'avait pas lui même pris le temps de respirer - à part peut-être lorsqu'il avait dû réfléchir à son engagement auprès de Lennon. L'aîné des Edwards lui avait avoué qu'il voulait tenter quelque chose, lui donner une seconde chance. Elle avait après tout ses raisons pour son départ précipité, des raisons qui avaient atteint Luke en plein myocarde. Il savait qu'elle souffrait. Qu'à son jeune âge, elle n'avait pas pu supporter tant de douleur. " Elle a des circonstances atténuantes. Des événements dont je n'avais pas connaissance, sur lesquelles elle m'a éclairé." Pourtant, comme il pouvait lui avoir avouer, il avait encore du mal à lui faire confiance, à digérer l'abandon des dix-sept ans. Mais il travaillait dessus, prenant sur lui, tentant de renouer ce lien si particulier et si précieux qu'ils avaient. Il lui offrit un regard reconnaissant lorsque Aaron mit de l'eau dans son vin, le voyant enfin plus calme et moins outré par la révélation. " Je ne sais pas si c'est ce qu'il y a de mieux pour moi. Je sais juste que j'ai besoin d'explorer ce lien qu'on a. Que j'ai besoin d'elle." souffla-t-il, les joues rougies par une telle révélation. Il s'en était rendu compte dès qu'il avait recroisé son regard à l'étang. Elle lui avait tellement manqué. Ce n'était pas seulement physique. Son rire, ses traits, ses cheveux, son regard. Lockhart l'avait envoûtée il y a vingt ans. Et il ne pouvait se défaire de cela. La petite moue du benjamin le fait sourire à demi mots. " Je l'aime aussi." déclara-t-il, parce qu'après tout, il ne pouvait pas oublier les années qu'elle lui avait offerte. Nella ne le quitterait jamais, elle ferait toujours partie de lui - si Lennon n'avait pas resurgi, il serait toujours avec elle. Elle avait été sa constance, son pilier et il était attristé de ne plus la voir. Mais Lennon l'éclipsait et il ne pouvait pas lui mentir. Si l'heure était aux révélations, Luke était soulagé de voir son petit frère plaisanter. Il pouffa de rire à l'idée qu'elle pouvait l'avoir empoisonné. " Ouais, ça doit être ça. Parce que je ne vois pas d'autres possibilités." s'enquit-il, le sourire en coin. Il avait de la chance d'avoir Aaron dans sa vie. Il s'en rendait compte en voyant cette carrure imposante se tortillant sur le fauteuil face à lui. Le petit bébé était devenu grand. " Bon, assez causé de mes relations chaotiques ... " s'exclama le grand frère. " Et toi alors? Ta formation? Quelqu'un en vue?" demanda-t-il, l’œil interrogateur. Aaron n'avait jamais ramené de filles ou de garçons à la maison, mais Luke se doutait bien que son physique attrayant et sa parole facile faisaient chavirer les cœurs de Windmont Bay. Mais comme il était parti s'exiler à Portland, il n'avait pas suivi le roman de sa vie amoureuse. Et il voulait du potin.

_________________

 
To you, I've never lied. For you, I'd take a life. ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i can see the fire through your eyes

Aaron Edwards

messages : 159
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©clara
points : 250
age : 21
♡ status : single
work : firefighter
home : the old family house (bridgewater way)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free — 3/6

show me a piece of your heart, a piece of your love Empty
Message· · Sujet: Re: show me a piece of your heart, a piece of your love show me a piece of your heart, a piece of your love EmptyDim 17 Nov - 17:14

@Luke Edwards

On ne peut pas dire que tu sois un grand sentimental ou que tu aies eu de véritables expériences amoureuses dans ta vie. Néanmoins, à travers des émissions, des films et ton entourage aussi tu peux affirmer que se remettre avec son ex, c’est pas forcément la meilleure des choses à faire. Ça fonctionne rarement. Mais si ça se trouve, Lennon peut être l’exception qui confirme la règle. Tu ne sais pas trop. Tu ne la connais pas vraiment. Tu te demandes juste pourquoi cette fois-ci ça fonctionnerait. Et tu n’hésites d’ailleurs pas à partager tes doutes avec le principal concerné. Celui-ci se veut calme et presque serein. Il te donne des raisons rationnelles qui sont encore trop floues pour toi. Tu veux en savoir plus. Il te met l’eau à la bouche. – Quel genre de circonstances ou d’événements ? – T’es pas des plus tendres avec ton grand-frère et tu ne laisses pas grand-chose passer. Faut dire que ce qu’il t’a annoncé un peu plus tôt t’as laissé bouche-bée. Maintenant, t’as besoin d’explications. Tu veux le comprendre même si t’es pas certain de le pouvoir. – Enfin t’es as obligé de me répondre. Ça me regarde peut-être pas. – Tu te reprends rapidement lui laissant la possibilité de ne pas te raconter les fameuses circonstances atténuantes de son ex qui n’en est plus une à présent. Tu conclues quelques secondes plus tard que de toute manière, il fait ce qu’il veut. Il est assez grand pour faire ses propres choix et n’a pas besoin de toi. Il te confie alors ses doutes mais aussi son besoin presque vital d’explorer cette relation finalement inachevée. – Je peux pas te dire si oui ou non tu fais le bon choix. J’espère juste que tu ne le regretteras pas par la suite. – Il ne s’agit pas d’un reproche ou d’une mise en garde mais plutôt d’une parole bienveillante à son égards. Tu tiens à lui et son bonheur et forcément, tu t’intéresses de prêt à ses choix de vie. Tu ne veux pas qu’il souffre et qu’il ait des remords par la suite. Tu n’aimerais clairement pas devoir le ramasser à la petite cuillère. Mais vous n’en êtes pas là et heureusement. Tu viens à plaisanter quelques minutes plus tard sur son nouvel amour qui l’a ensorcelé telle une sorcière, ce qui ne manque pas de faire rire ton grand frère. – J’espère que c’est une gentille sorcière dans ce cas. – Pour le moment, il va falloir que tu digères tous ces changements avant de pouvoir rencontrer cette fameuse femme. Lui aussi probablement. Il ne vaut mieux pas pré-maturer les choses. Tu tâcheras de faire des efforts et lui laisser sa chance, même si tu appréciais beaucoup Nella. Tout ça parce que tu l’aimes ton grand-frère. Enfin peut-être un peu moins quand il se met à te questionner à ton tour sur ta vie et surtout ta vie sentimentale. C’est presque un sujet qui fâche. – Pff.. c’est le néant complet. Je vais me faire moine si ça continue. – Tu lâches un rire bref masquant ton désespoir sentimental, avant de reprendre la parole. – Mais ouais, ma formation ça va. Je crois que l’équipe commence à m’intégrer. D’ailleurs, tu connais Georgie à ce qu’il paraît ? – T’avais oublié cet élément. Tu ne sais pas s’il connaît d’autres de tes collègues mais la demoiselle t’as parlé brièvement de lui la dernière fois. T’espère apprendre des détails croustillant la concernant par ton grand frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




show me a piece of your heart, a piece of your love Empty
Message· · Sujet: Re: show me a piece of your heart, a piece of your love show me a piece of your heart, a piece of your love Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
show me a piece of your heart, a piece of your love
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way-
Sauter vers: