AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Que fait-on aujourd'hui ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Que fait-on aujourd'hui ? Dim 21 Mar 2010 - 22:36

    Non, rends moi ça !

    Arrêtes !

    PAPA !

    Anton soupira et alla dans la chambre de Joy.

    Ca suffit vous deux !

    Il attrapa le collier de la dispute et les regarda.

    Aucune de vous deux ne portera ce collier aujourd’hui.

    Mais . . .

    Non je ne veux rien entendre de plus. Vous finissez de vous préparer et vous venez qu’on puisse enfin partir.

    Sortant de la chambre, il descendit les escaliers et partit dans le salon. Il était assit sur le canapé et commença à mettre ses chaussures. Ayant posé le collier sur la table basse il sourit. C’était sa mère qui avait donné le collier à Alice. Vu qu’elle était la première arrivée, c’était elle qui y avait eu droit. Seulement Joy était parfois jalouse et Anton n’aimait pas que ses filles se battent pour un bijou. Enfin bref, il prit son sac et vit ses filles descendrent et elles mirent leurs chaussures.

    Je ne veux pas un mot dans la voiture.

    Allant dans le véhicule, le trajet fut silencieux et il déposa les filles à l’école. Puis, il partit pour le travail. Arrivant à l’hôpital, il signa la fiche de présence et partit à son bureau pour aller d’abord voir s’il avait des messages. Lisant quelques papiers, il partit finalement se changer dans les vestiaires. La matinée risquait d’être calme ce qui serait parfait pour Anton. Il pourrait lire quelques dossiers tranquillement. Ce qui était bien aujourd’hui, c’est que les enfants qu’il avait comme patients avaient des cadeaux. La veille avait eu lieu des activités au sein de l’hôpital et aujourd’hui ils avaient droit à des cadeaux et la matinée était consacrée à l’ouverture de ces fameux cadeaux et à un repas sur les coups de midi. Anton n’aurait pas de visites avant le milieu d’après-midi, vu que ses jeunes patients risquaient de faire une sieste après la matinée bien chargée pour eux. De plus, étant presque à jour dans ses dossiers, il allait pouvoir se détendre un peu dans son bureau. Mais après dix minutes à remplir quelques dossiers, il entendit frapper à la porte de son bureau et fronça les sourcils.

    Entrez.

    Voyant alors Lily Bowen entrer et fermer la porte derrière elle, il resta un peu surprit. Il ne s’attendait pas à la voir, surtout après ce qui s’était passé la veille. Il voulait lui proposer de jouer une mélodie au piano et elle avait fut à toute vitesse. Il n’avait pas comprit pourquoi enfin lui il pensait au baiser qu’il avait échangés quelques jours avant, mais il ne savait pas si c’était véritablement ça la raison de son départ précipité.

    Bonjour.

    Il ne savait pas trop quoi lui dire et il n’avait pas envie que ça se passe mal non plus.

    Un problème avec un patient et tu veux m’en parler ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Que fait-on aujourd'hui ? Lun 22 Mar 2010 - 19:28

    La veille, lors de la journée dédiée aux enfants malades de l'hôpital, Lily avait vu que Anton était u adepte de la musique et qu'il était un excellent musicien, tout du moins c'est ce qu'elle s'était permise d'en conclure après l'avoir entendu jouer magnifiquement bien du piano pour les petits malades et leurs proches dans l'amphithéâtre.
    Seulement, lorsque l'homme s'était rendu compte de la présence de la psychologue les deux adultes s'étaient finalement sentis mal à l'aise avec tout ce qu'ils avaient déjà vécus, en quelques sortes. Leurs baisers échangés, leur amitié un peu plus que renforcée, et tout cela basculé par le retour de Thomas dans la vie de la brunette, tout cela avait fait un sacré remue ménage. Et le mot était encore très faible pour désigner le carnage entre Anton et Lily.
    Elle ; elle lui cachait le retour de Thomas. Lui ; il ne lui disait pas clairement ses sentiments.
    Mais où allaient-ils de la sorte ? Lily ne le savait pas le moins du monde et cela l'agaçait au plus haut point finalement.
    Pour revenir à la journée d'hier, le pédiatre avait voulu enseigner à la brunette quelques notions de piano seulement cette dernière s'étant sentie très mal à l'aise au bout de quelques instants seulement, elle avait préférée laisser l'homme et partir.

    Seulement voilà, depuis qu'elle avait laissé Anton en plan dans l'amphithéâtre, Lily se sentait mal. Comme si elle avait fait une erreur. Ainsi, la brunette avait décidée de rattraper le tir aujourd'hui en allant voir son collègue pour voir si il avait du temps pour elle et pour lui apprendre quelques mélodies de piano.

    « Tom, j'ai un truc à faire. Je reviens ce midi. »

    Embrassant rapidement son compagnon, la brunette fila comme l'éclair à l'hôpital. Il était vrai qu'elle avait quelque chose à faire, cependant elle ne s'était pas sentie assez courageuse pour avouer à son homme ce qu'elle avait à faire précisément. De toute façon, ce n'était pas Thomas qui allait se mêler de sa vie impunément, il se tenait à carreau depuis qu'ils s'étaient remis ensemble. Il avait raison de le faire d'un certain côté.

    Une fois arrivée à l'hôpital, la brunette avait été déposer ses affaires dans son bureau qu'elle avait ensuite fermé à clefs. Se dirigeant de suite dans l'aile pédiatrie, la brunette se demanda au moment de frapper à la porte de l'homme si elle n'était pas en train de faire une énorme bourde. Elle était attirée par cet homme même si elle aimait Thomas. Tout se compliquait en elle une fois qu'elle se retrouvait face à Anton, et elle ne contrôlait jamais rien lorsqu'ils étaient ensemble, c'était alors bien cela le plus dangereux.

    Finalement, elle frappa et après avoir eu l'autorisation d'entrer, elle le fit un peu stressée -ce qui était d'ailleurs un peu stupide en soi. Souriant un peu à l'homme installé à son bureau celui-ci semblait occupé. Elle aurait dû s'en douter. Elle n'aurait pas dû venir, elle aurait dû se douter du fait qu'il serait en train de travailler. Idiote.

    « Bonjour. »

    Se sentant mal à l'aise, elle commença à jouer avec ses doigts, et voilà c'était parti pour une légère, très légère crise d'angoisse de la part de la brunette.

    « Pas de patients non. Sauf si je deviens la patiente. Mais il me semble être un peu trop vieille pour être soigné en pédiatrie. Tu aurais quelques minutes à m'accorder aujourd'hui ? »

    Elle allait droit au bout. C'était encore le plus simple d'un certain côté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Que fait-on aujourd'hui ? Lun 22 Mar 2010 - 19:41

    Anton devait avouer qu’il n’allait pas être débordé par le travail aujourd’hui et ça lui allait parfaitement. Il savait aussi qu’il devrait parler avec ses filles le soir même à propos du collier. Elles n’allaient pas le lâcher, pour savoir qui aurait droit de le porter, donc il allait devoir trouver les bons arguments. Mais surtout ce qui ne rendrait pas triste celle qui ne l’aurait pas. Mais là tout de suite, il remplissait des dossiers. Il n’en avait pas non plus énormément, mais plus vite ç serait rempli et plus vite il serait à jour. Stylo en main et regard fixé sur ses documents, il commença à écrire, corriger et signer. Au bout de quelques minutes, il entendit frapper à la porte. Relevant les yeux, il regarda la personne qui entrait. Lily ? Anton fronça alors les sourcils, se demandant ce qui se passait. C’est vrai qu’il ne s’attendait pas du tout à la voir, vu ce qui s’était passé la veille. Alors, il la salua et finalement lui demanda si elle était là pour un patient. Il ne savait pas qu’elle avait du temps devant elle, il pensait qu’elle était là pour le travail, vu qu’elle ne devait pas être là pour autre chose. Mais il vit qu’elle ne semblait pas à l’aise. Ecoutant alors sa réponse, il fronça les sourcils. Posant son stylo sur le bureau, il commença à s’inquiéter, se demandant ce qui se passait pour qu’elle soit aussi nerveuse.

    Evidemment.

    Il lui fit signe de venir s’asseoir face au bureau et la regarda.

    Qu’est-ce qui se passe ?

    Continuant de la regarder, il voyait bien que ça n’allait pas, seulement il ne savait pas pourquoi et il avait peur qu’elle aille mal.

    Je t’écoute.

    Après tout autant qu’elle se lance, parce que là c’est lui qui avait peur qu’elle n’aille mal ou alors Nathan. Nathan ? Peut-être que c’était lui qui allait mal en fait. Anton se demanda alors si le petit garçon était à l’hôpital et que Lily venait le voir pour lui demander de le soigner. Non ça ne devait pas être ça, vu qu’il y a aussi beaucoup d’autres médecins dans cet hôpital, donc ça ne devait pas être ça. Il reposa alors son attention sur la jeune femme, pour savoir ce qui se passait exactement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Que fait-on aujourd'hui ? Lun 22 Mar 2010 - 22:27

    La gêne reprenait petit à petit possession de la brunette qui -pourtant- était venue de son plein gré ici, dans ce bureau, dans son bureau !! Le voyant alors lui faire signe de s'asseoir face au bureau dans l'un des sièges mit devant celui-ci, elle hésita puis y prit finalement place. Après tout cela n'allait pas la tuer. Il fallait qu'elle reprenne confiance en elle et ainsi tout irait pour le mieux, elle voulait passer un agréable moment avec Anton, et bien ce moment allait avoir lieu par un moyen ou un autre !

    « D'accord...je... »

    Ne pas bloquer. Tout balancer d'un seul bloc. Enfin pas sur Thomas bien entendu, ça au bout du compte elle avait décidée de le garder pour elle, au final cela ne le regardait en aucun cas, ou presque. Enfin bref. Soupirant, elle se lança ; enfin.

    « Hier tu m'as proposé de jouer. Enfin plutôt que tu m'apprennes un peu à jouer. Et bien, aujourd'hui j'ai du temps devant moi, la question est de savoir si je ne dérange vraiment pas parce que si tu as beaucoup de boulot on laisse tomber hein. C'est pas si important. Je voulais juste...savoir si au cas où on pouvait...enfin si tu pouvais m'apprendre. »

    Baissant la tête, la brunette soupira se rendant compte qu'elle avait peut-être été un peu vite en besogne pour le coup, elle n'avait même pas prit le temps de respirer entre deux phrases. Elle avait juste voulue paraître claire mais surtout -le plus important- rapide. S'éterniser en ce moment ne serait vraiment pas la meilleure chose à faire.
    Relevant finalement la tête alors que le silence prenait progressivement possession de la pièce et que la tension semblait palpable, Lily se demanda si la meilleure idée n'était pas encore de quitter vivement ce bureau et de retourner dans le sien et se mettre à bosser, au moins elle ne mentirait pas réellement à Thomas. Déjà qu'elle se sentait mal de ne pas pouvoir dire la vérité à son compagnon sur sa 'relation' avec Anton...ah la la, quelle histoire décidément.

    « Bon, laisse tomber, ce n'était finalement pas la meilleure idée que j'ai eu. Je vais y aller. »

    Se levant soudainement, elle commença à se diriger vers la sortie regrettant finalement d'être ven,ue car tout ceci n'était qu'une stupide bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Que fait-on aujourd'hui ? Lun 22 Mar 2010 - 22:39

    Le pédiatre ne comprenait pas tellement ce que voulait Lily à ce moment précis. Etait-elle là pour un patient ? Vu sa réponse ça n’était pas le cas. Etait-elle là pour Nathan ? Ca ne semblait pas être le cas. Donc elle devait être là pour elle-même, mais dans ce cas, dans quel but précis ? Anton n’en avait pas la moindre idée et ça commençait sérieusement à l’intriguer. Alors, lui proposant un fauteuil, il la vit venir s’y asseoir avec hésitation. Non là Anton n’y comprenait rien du tout et il avait peur que ça ne soit quelque chose de grave. Ne pensant plus qu’à Lily et ce qu’elle allait lui dire, il resta concentré et l’écouta parler. Elle ne semblait pas à l’aise, mais alors pas du tout et il ne comprenait pas pourquoi. Puis, quand elle commença à parler, il haussa les sourcils, surprit de la demande de la jeune femme.

    C’est donc ça !

    Il ne s’y était pas du tout attendu à vrai dire. Pourtant, il se mit à sourire, la voyant encore une fois mal à l’aise, allant même jusqu’à baisser la tête. Apparemment, elle ne semblait pas fière de lui demander ça, mais il ne voyait pas où était le mal. C’est vrai après tout, c’était juste jouer du piano, rien de plus. Ca ne le dérangeait pas du tout d’aller avec elle, au contraire même, ça lui ferait vraiment plaisir de lui apprendre au moins les bases pour aujourd’hui. Mais à trop penser, il la vit se lever et dire qu’elle partait. Il garda son sourire et la regarda qui allait vers la porte.

    Depuis quand c’est toi qui part toute gênée ?

    Anton savait qu’elle ne pourrait pas apprécier sa question, alors il préféra enchaîner.

    D’habitude c’est moi qui suis dans cet état.

    Il se leva de son fauteuil et alla la rejoindre près de la porte, voulant la fixer dans les yeux. Il parvint enfin à croiser son regard et il sourit toujours.

    Je n’ai pas beaucoup de travail, donc on peut y aller. Sauf si tu ne veux vraiment pas ?

    Il ne voulait pas non plus qu'elle se sente mal à l'aise. Pour jouer, elle devait être concentré, même si ça serait plus un amusement pour aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Que fait-on aujourd'hui ? Sam 27 Mar 2010 - 16:42

    « Depuis quand c'est toi part toute gênée ? » demanda l'homme.

    Qu'est-ce qu'elle pouvait bien trouver à répondre à cela ? Lily n'en avait pas la moindre idée, seulement ce dont elle avait conscience c'était bel et bien le fait que Anton avait raison. Hésitante, elle voulu partir, seulement faire cela ne serait de toute façon pas la solution, elle avait voulue venir le voir, elle avait voulue qu'il lui enseigne deux ou trois trucs quant au piano, alors elle allait devoir trouver le courage de lui demander cette faveur.

    « D'habitude c'est moi qui suis dans cet état. »

    Se tenant face à la porte, la brunette n'arrivait pas à se décider. Elle avait bien conscience de la dangerosité de ce qu'elle désirait. Faire du piano avec Anton serait d'un côté une très bonne expérience, mais ce serait également quelque chose de difficilement tenable au vu du fait que cet homme qu'était Anton l'attirait même si elle tentait tant bien que mal de penser le contraire. Se retournant alors, la brunette se retrouva en face à face avec le pédiatre qui semblait un brin amusé par la situation présente, tout le contraire de Lily qui commençait intérieurement à paniquer, qu'était-elle réellement censée faire maintenant ?!

    « Je n'ai pas beaucoup de travail, donc on peut y aller. Sauf si tu ne veux pas ? » termina alors Anton toujours face à Lily qui osait enfin confronter leurs deux regards.

    Déglutissant aussi discrètement que possible, la psychologue se demanda pourquoi est-ce qu'elle avait tant voulu faire du piano avec lui, surtout avec lui à vrai dire.

    « Je.... »

    Hésitante, quasiment tremblante Lily ne voulait qu'une seule chose en ce moment, fuir aussi loin que le monde le lui permettrait.

    « D'accord. »

    Elle était complètement folle, voilà ce qu'elle pensait présentement, seulement ce qui était était, elle avait dit oui, elle avait acceptée de faire du piano, elle était même venue jusque dans son bureau pour le lui demander, alors ce n'était guère le moment pour reculer et se résoudre à ne pas faire ce dont elle mourrait d'envie de faire. Malgré la dangerosité de la chose en elle-même.
    Posant sa main sur la poignée de la porte du bureau, Lily détourna violemment son regard ne se sentant plus à même de le regarder droit dans les yeux, son regard bleu azur la troublait plutôt qu'autre chose. Si rien qu'en lui parlant elle se sentait mal à l'aise, comment allait-elle bien pouvoir tenir le coup lorsqu'ils commenceraient à jouer ensemble ? Lily préférait finalement ne pas se poser la question, ce 'était pas la meilleure idée qu'elle puisse avoir présentement. Les choses viendraient au fur et à mesure, nul besoin de prévoir tout le temps tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Que fait-on aujourd'hui ? Sam 27 Mar 2010 - 16:59

    Anton ne pensait pas voir Lily aujourd’hui, enfin en tout cas pas pour ça. Il aurait imaginé le fait qu’elle aurait besoin d’un coup de main pour un patient, mais pas parce qu’elle voulait jouer du piano avec lui. A vrai dire, il était un peu soulagé, parce qu’il ne s’était pas attendu la réaction qu’elle avait eu la veille. Seulement pour une fois ce fut elle qui était mal à l’aise et il n’était pas sûr de bien comprendre pourquoi. Anton était encore resté sur le fait qu’il l’avait embrassé et qu’elle lui avait demandé du temps et qu’il n’avait pas respecté ça. Pourtant, il avait l’impression que ça n’était pas pour ça, mais il ne pouvait pas expliquer la réaction qu’elle avait en étant réellement tendue. Se levant, il alla vers elle et lui proposa d’aller jouer du piano comme elle le souhaitait, sauf si vraiment elle préférait partir et donc ne pas aller jouer. La voyant le fixer dans les yeux, il esquissa un sourire, voulant lui prouver qu’elle n’avait pas besoin d’être tendue comme ça. L’entendant parler, elle coupa aussitôt ce qu’elle disait et il fronça les sourcils, mais retrouva finalement le sourire quand elle accepta. La voyant tourner la tête rapidement, il la laissa sortir en première et la suivit. Fermant son bureau derrière lui, il accompagna la jeune femme. Marchant sans se parler, il avait les mains dans ses poches et regardait devant lui. Le fait qu’elle soit tendue, le rendrait assez nerveux. Il ne savait pas pourquoi elle était dans cet état là et s’il n’avait pas de réponse pour ça, il aurait du mal à se détendre, seulement il savait aussi que la musique pourrait aider à le détendre lui. Par contre est-ce que ça aurait le même effet sur elle ? Ca il n’en était pas certain.

    Arrivant finalement à l’amphithéâtre où était le piano, il ouvrit la porte à la jeune femme et la referma derrière eux. Descendant les marches jusqu’en bas, il enleva sa blouse, se retrouvant en tee-shirt et posa sa blouse sur une des tables. Il préférait être à l’aise pour jouer, plutôt que d’être coincé dans sa blouse. Voyant la jeune femme rester assez loin, il lui fit signe d’avancer pour venir près du piano. Mais c’était peut-être le fait d’être près de lui qui la perturbait. Anton bougea un peu la tête pour s’enlever cette idée de la tête et s’assit face au piano. Il ne disait toujours rien et vit finalement Lily enlever sa veste et la poser sur une autre table. Puis, elle sembla à nouveau hésiter, mais finit par s’asseoir près d’Anton. Lui souriant alors, il la regarda.

    Bien. Est-ce que tu as quelques notions de piano ou pas du tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Que fait-on aujourd'hui ? Mar 30 Mar 2010 - 18:47

    N'était-elle pas en train de faire une bêtise ? La brunette ne le savait pas mais en avait malgré tout une mince idée. Demander un « cours » à un homme qui lui plaisait alors qu'elle était en couple n'était-il pas un peu risqué ? Si, ce l'était et pas qu'un peu même.
    Seulement, elle mourrait d'envie de partager un moment en privé avec Anton, alors la leçon de piano avait été la meilleure excuse qui soit. A croire qu'elle prenait exemple sur Emma Bovary qui pour voir son amant s'inventait des cours de piano. Pathétique.
    Se rendant alors tout les deux à l'amphithéâtre de l'hôpital dans lequel ils travaillaient, Lily avait eu le temps en parcourant quelques mètres de se poser tout un tas de questions aussi idiotes les unes que les autres. Décidément, plus elle y repensait, plus elle se disait que tout cela était vraiment stupide.
    Observant l'homme ôter sa blouse, Lily eut bien failli rater une marche alors qu'elle descendait pour se rendre au piano mais heureusement pour elle, elle se rattrapa et se redressa de justesse. De plus, encore plus heureusement pour la jeune femme ; Anton n'avait pas vu quelle gamelle elle avait failli se prendre.
    Gardant alors ses distances avec l'homme, la brunette le vit soudainement lui faire signe de se rapprocher.

    * Ne te rapproches pas.... *

    Hésitante, elle le fit tout de même, sinon elle aurait comme un peu de mal à apprendre un air de piano. Se rapprochant en prenant peut-être un peu trop son temps, elle hésita également à se libérer de sa veste dans laquelle elle allait sans doute se sentir un peu trop à l'étroit d'ici quelques minutes en jouant. Ainsi, elle se décida à la retirer.
    La veste ôtée, Lily la déposa sur une table de l'amphithéâtre se trouvant non loin d'elle. Se passant ensuite les mains contre sa jupe, elle soupira en fermant les yeux, elle avait les mains moites, mais qu'est-ce qu'elle pouvait se sentir conne en ce moment. Elle avait tellement voulue faire cette leçon que maintenant elle s'en voulait affreusement.
    Prenant ensuite une grande inspiration en espérant être assez discrète pour que Anton ne s'en rende pas compte, la brunette fut une fois de plus prise d'une grosse hésitation quant à quoi faire maintenant.

    * Tu ne paniques pas. Il ne tentera rien et TU ne tenteras rien non plus. Tu es bien avec Thomas, tu n'approches pas Anton à une distance trop excessive. Ne déconnes pas Lily. *

    S'approchant alors de la banquette sur laquelle elle allait bien devoir prendre place à un moment donné, elle se passa une main dans les cheveux et s'assit soudainement sans chercher à penser un instant de plus. Lily devait arrêter de réfléchir sinon ce moment qui devait être un agréable moment allait être une véritable catastrophe, un véritable enfer.
    Le voyant lui sourire, elle lui rendit pour ensuite l'écouter parler.

    « Pour être tout à fait franche avec toi, la dernière fois que j'ai ne serait-ce effleuré un piano je devais avoir dix-huit ans...ça remonte à loin. »

    Et oui, elle avait tout de même la quarantaine maintenant, alors ses dix-huit, ils remontaient à très loin pour la brunette.

    « Je sais juste une chose. »

    Elle se mit alors à sourire, amusée. Elle commençait enfin à se détendre, il était temps, amplement temps même.

    « Le DO est là. »

    Avançant sa main vers le clavier, elle fit un DO, ah ça, elle savait pertinemment l'emplacement de cette note, même si elle n'était pas unique sur le clavier, Lily avait retenue d'un « cours » l'emplacement tactique de cette fameuse note.

    « Seule chose dont je me souviens. »

    Lui avoua t-elle alors en fin sourire. Enfin, elle reprenait confiance en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Que fait-on aujourd'hui ? Mar 30 Mar 2010 - 19:09

    Après que Lily lui ait demandé de jouer au moins une mélodie, Anton marcha avec elle dans les couloirs pour rejoindre l’endroit où se trouvait le piano. Ne parlant pas durant tout le trajet, il laissa finalement la jeune femme entrer la première dans la pièce et avança avec elle jusqu’au piano. Y arrivant, il retira sa blouse, pour être sûr d’avoir une liberté de ses mouvements pendant qu’il jouerait avec Lily. S’asseyant ensuite sur le banc devant le piano, il fit signe à la jeune femme de le rejoindre. Il voyait qu’elle hésitait, il ne savait pas pourquoi, mais il savait qu’il ferait son possible pour la détendre, que ça soit par la musique, ou par sa façon d’être. Il ne serait pas crispé, enfin en tout cas il essayerait de ne pas l’être. La voyant finalement enlever sa veste et le rejoindre, il sourit. Puis, il lui demanda alors si elle avait des notions de piano ou alors pas du tout. Il fallait qu’il le sache, pour pouvoir ensuite lui apprendre si elle en avait besoin. Lui souriant en posant la question, il la vit sourire aussi et il fut un peu plus rassuré. L’écoutant parler, il garda son sourire. Alors apparemment elle avait déjà essayé quand elle était plus jeune.

    Pas si loin que ça alors.

    Il sourit de plus belle et se rendit compte de ce qu’il venait de lui dire. Un compliment sur son âge, d’accord, mais bon il devait ne pas lui en faire trop au cas où elle le prenne comme des avances.

    Mais le piano c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas.

    Le médecin voyait ça comme ça et il n’avait jamais eu de mal à reprendre même après avoir arrêté pendant quelques temps. Alors, il écouta à nouveau les propos de la jeune femme, toujours en souriant. Fronçant légèrement les sourcils, quand elle expliqua qu’elle savait une chose, il se demandait ce que ça pouvait bien être. Quand elle joua le DO, il se mit à sourire de plus belle. Ca elle avait retenu et il devait avouer que ça le faisait sourire.

    C’est déjà ça.

    Il continua de sourire et se mit bien droit pour la regarder ensuite.

    Je vais te montrer les notes de bases et tu les referas après moi. Regardes bien.

    Anton commença donc doucement à lui montrer la gamme de notes de bases. Le faisant une seconde fois où cas où, il la regarda ensuite.

    Vas-y, à toi.

    Il garda son sourire et se décala un peu de sa place, pour qu’elle puisse avoir un meilleur accès pour jouer les notes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Que fait-on aujourd'hui ? Mar 30 Mar 2010 - 19:46

    Pas si loin que ça, euh il était gentil lui....elle avait tout de même bientôt quarante-trois ans. Alors ses dix-huit ans, ils étaient sacrément loin pour Lily. Se contentant cependant de sourire à l'homme ne sachant pas vraiment quoi répondre à sa remarque, elle se concentra sur ce qu'elle « savait » sur l'art qu'était le piano.
    C'est ainsi qu'ils commencèrent tout doucement à réapprendre – tout du moins pour Lily qui ne s'était guère souvenu du reste – les notes composant la clavier d'un piano. Cela ne mit finalement pas si longtemps que cela. Bien évidemment, Lily se plantait de temps à autre, mais qui franchement ne serait pas dans son cas ?!

    « Finalement....je ne suis pas si mauvaise. »

    Tu parles, elle n'en était qu'au début, aux bases les plus basiques du monde musical, le solfège. Elle n'était pas prête de composer pour Yiruma non plus.
    Se tournant vers Anton, elle lui fit un beau sourire. En ce moment, Lily devait bien l'avouer elle était sacrément fière d'elle et de ses exploits présents. Bon, d'accord elle ne venait pas de traverser la muraille de Chine non plus, mais pour elle qui n'avait pas toucher à un piano depuis des années – pour ne pas dire des siècles – elle se débrouillait franchement pas mal.

    « Tu m'apprends quelque chose maintenant que j'ai retenue ça ? »

    Elle avait l'air d'une petit fille toute contente d'apprendre nouvelles choses – celles-ci, lui plaisant énormément soit dit en passant.
    Cependant, elle remarqua rapidement que l'homme la fixait droit dans les yeux. Oh la, rien n'allait plus présentement. Quand il se mettait à la fixer de la sorte, elle s'attendait à autre chose, à quelque chose de peu orthodoxe en soi.

    « Qu'est-ce que...qu'est-ce qu'il y a ? J'ai fait quelque chose qui ne va pas ? »

    Lily préférait amplement penser qu'elle avait fait une erreur lors de son « début d'apprentissage » seulement ça ne semblait pas être que cela. Il y avait autre chose, elle le voyait bien dans ses yeux tout de même.

    * Qu'est-ce qui se passe là ? Pourquoi est-ce qu'il me regarde comme ça ? *

    Dans le genre : je me pose des questions pour un rien, Lily était franchement championne dépassant de loin tout concurrent possible. Se passant une main dans les cheveux, elle ne tarda pas à être mal à l'aise. Et c'était reparti pour un tour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Que fait-on aujourd'hui ? Mar 30 Mar 2010 - 20:02

    Anton se devait de rester sérieux et souriant. Il voyait que la jeune femme n’était pas à l’aise. Il lui souriait pour lui prouver qu’elle n’avait pas besoin d’être nerveuse. Alors, il s’assit et attendit qu’elle en fasse autant pour pouvoir commencer la leçon. Lui montrant donc les notes de bases, il les fit deux ois pour qu’elle les retiennent bien. La laissant ensuite jouer, il la regarda faire. Elle semblait sûre d’elle et c’était la meilleure chose pour jouer. Evidemment jouer comme ça, pour une première mélodie qui nous vient, il y a des hésitations, mais là il voyait qu’elle semblait apprécier d’appendre et de pouvoir jouer. Gardant donc toujours le sourire, il entendit ce qu’elle disait et la regarda.

    Tu te débrouilles bien.

    Entendant ensuite le fait qu’elle voulait apprendre un morceau Anton se mit à rire doucement. Apparemment elle voulait vraiment apprendre. Il chercha alors à savoir quoi lui jouer. Il avait quelques morceaux en tête, mais il ne savait pas vraiment lequel choisir. Il ne devait pas prendre un trop compliqué pour commencer. Quoi qu’il jouerait une fois et puis il la guiderait par la suite. Alors, il essaye de trouver la meilleure, mais ce rendit alors compte d’une chose. Pour jouer avec elle, ça allait être compliqué. A vrai dire, il pouvait mettre ses mains sur celles de Lily et jouer avec elle, mais ça ne serait pas forcément pratique. Alors pour le médecin la meilleure façon de pouvoir jouer tout les deux, ça serait qu’elle vienne entre ses jambes. Qu’elle soit assise devant lui, seulement ça risquait de ne pas être très agréable pour elle. Vu qu’elle avait semblé crispé déjà tout à l’heure, s’il lui proposait ça, ça risquait d’être un peu plus compliqué déjà. Fixant la jeune femme dans les yeux, il ne savait pas très bien comment le lui demander et surtout le lui expliquer, pour qu’elle ne prenne pas ça pour autre chose qu’une facilité pour lui apprendre le piano. Il l’entendit parler et hésita sur le fait de le lui dire.

    Je me disais que . . .

    Non Anton ne le lui dit pas.

    Il se passa une main sur le visage et essaya de trouver une autre façon de jouer avec elle. Il pourrait être debout derrière elle ? Non ça n’irait sans doute pas.

    Pour que ça soit plus facile de jouer, il faudrait que tu . . .

    Il se passa une main dans les cheveux et inspira doucement et continua de la fixer dans les yeux.

    Il faudrait que tu viennes près de moi.

    Il se recula un peu sur le banc.

    Ca serait plus simple que tu viennes devant moi, comme ça au moins on n’aurait pas de problème pour jouer.

    Anton savait qu’elle pouvait refuser et il le comprendrait très bien, mais pour lui c’était la solution la plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Que fait-on aujourd'hui ? Mar 30 Mar 2010 - 20:59

    Le regard qu'il posait sur elle en ce moment commençait à la mettre vraiment mal à l'aise, delà elle ne savait plus quoi dire si ce n'était lui demander brièvement ce qu'il se passait. Que pouvait-elle demander d'autre de toute façon ? Elle n'allait pas commencer à lui parler de la météo de la journée. Soyons sérieux un instant.

    « Que....? »

    Elle préférait le pousser à parler sinon, la brunette pressentait bien qu'ils allaient y passer la journée à ce rythme-là. A première vue, ce qu'il voulait lui dire n'avait rien d'évident, cependant s'il avait quelque chose sur le cœur – aussi difficile que cela soit – il fallait qu'il soit franc envers elle et donc qu'il le lui dise.

    « Que je...? »

    Anton le faisait-il exprès ou ce qu'il avait à lui dire était vraiment aussi difficile que cela ? Allez, ça n'allait pas être la fin du monde non plus ; il pouvait s'exprimer sans soucis. Ils étaient adultes, alors quelque soit le sujet, ils pouvaient en discuter sérieusement sans qu'il n'y ait le moindre problème entre eux. Presque.
    L'entendant enfin lui dire qu'elle devrait venir au plus proche de lui pour qu'il lui vienne en aide. Lily eut alors dans l'idée qu'il fallait qu'elle se colle à ses côtés, ce qui jusque là ne l'aurait pas gêné. Jusque là.

    « Oh. »

    Lâcha t-elle sans réellement le vouloir seulement elle n'avait pu se retenir en entendant ce qu'il avait à lui dire. En effet, elle comprenait beaucoup mieux son hésitation maintenant. Hésitante à son tour, elle eut de nouveau les mains soudainement moites. Non, elle devait se reprendre. Elle devait faire comme si elle prenait un vrai cours avec un vrai professeur et tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Simplement.

    « Euh tu veux que je.... »

    C'était à elle maintenant de bloquer sur la fin de ses phrases. Ils avaient vraiment l'air malade ces deux-là présentement. Ne sachant pas ce qu'elle était réellement censée faire dorénavant, elle prit une petite inspiration et décida de ne pas y aller par quatre chemins. Elle se leva et vint prendre place entre les jambes de l'homme en s'arrêtant de respirer.

    « Et on fait quoi maintenant exactement ? »

    * Du piano idiote. *

    Fermant les yeux alors, Lily se traita mentalement de tout les noms possibles et imaginables. Franchement, qu'est-ce qu'elle voulait qu'ils fassent maintenant ? Qu'est-ce qu'elle attendait ? Qu'il la couche sur le piano et qu'il lui fasse....STOP !

    * Reprends-toi ! *
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Que fait-on aujourd'hui ? Mar 30 Mar 2010 - 21:26

    Anton ne pensait pas qu’ils devraient se mettre ainsi sur le banc. A vrai dire, il pensait juste poser ses mains sur celles de la jeune femme, mais ça serait beaucoup moins facile pour pouvoir jouer une mélodie complète. Elle semblait apprécier la petite leçon qu’il lui donnait et Anton devait avouer qu’il appréciait aussi de pouvoir passer du temps avec Lily. Alors, après s’être rendu compte de la façon dont ils devaient être placés pour pouvoir jouer, il hésita à le demander à la jeune femme. Inspirant doucement, il le lui demanda finalement avec beaucoup d’hésitation et à la façon dont elle lui répondait, il savait que ça n’allait pas être un oui qu’elle lui donnerait. Il s’était un peu reculé sur le banc au cas où elle veuille, mais selon Anton, elle ne risquait pas de dire oui. Seulement, il la vit se lever et venir près de lui. Anton se retrouva alors crispé tout d’un coup et n’osa plus bouger. La voyant s’asseoir devant lui, il ne savait plus très bien ce qu’il devait faire.

    Calmes-toi et concentres-toi Anton.

    Il ferma les yeux quelques secondes, mais fut sortit de ses pensées par la voix de Lily et le fait qu’elle lui demandait ce qu’ils devaient faire. Respirant doucement, il essayait de se calmer et il devait reprendre le dessus au plus vite. Levant les bras, il hésita à poser ses mains sur celles de la jeune femme, mais il devait le faire pour pouvoir jouer avec elle. Prenant alors les mains de Lily, il vint les poser sur les touches du piano. Il serra ses jambes autour d’elle, pour coller son torse contre son dos.

    Je vais commencer à jouer. Ensuite, on va reprendre tout les deux le début et on continua la mélodie ensemble.

    Anton préférait lui expliquer ce qu’ils allaient faire pour qu’elle ne soit pas surprise et surtout qu’elle se détende si elle était crispée. Enfin c’était aussi pour que lui se détende. Il fit lever les mains de Lily.

    Poses tes mains sur les miennes.

    Il la vit le faire et il commença à jouer doucement. Il le fit une seconde fois et mit finalement ses mains sur celles de la jeune femme. La laissant faire, un sourire vint se dessiner sur son visage. Elle retenait bien les différentes notes et elle semblait vraiment à l’aise avec l’instrument. Quand elle joua la dernière note qu’il avait faite juste avant, il la regarda. La laissant tourner la tête vers lui, il sourit en la fixant dans les yeux.

    Tu connais peut-être ce morceau ? C’est "River Flows In You" de Yurima.

    La voyant hocher la tête positivement, il sourit de plus belle.

    Arrêtes de la fixer dans les yeux comme ça, sinon tu vas finir par l’embrasser !

    Se détournant alors de son regard, il fixa les touches.

    C’est toi qui vas jouer. Je vais te guider et on va voir ce que ça va donner.

    Il esquissa un sourire, ne sachant pas très bien dans quel état d’esprit elle était elle. Posant ses mains sur celle de la jeune femme, il commença à jouer avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Que fait-on aujourd'hui ? Mar 30 Mar 2010 - 22:04

    Évidemment mal à l'aise, Lily essayait de prendre sur elle, de toute façon elle n'avait pas vraiment le choix. Elle avait voulue se retrouver dans cette situation, elle allait devoir en payer les conséquences. Profitant de ce moment avec Anton, elle devait résister...cependant la tentation était vraiment de plus en plus intenable. Son souffle dans son cou, ses mains sur ses mains, la brunette avait amplement de quoi craquer. Oui mais. Mais quoi ? Il y avait Thomas, et elle était éperdument amoureuse de cet homme – qui même s'il lui avait fait du mal – la rendait dingue, Lily aimait Thomas. Seulement, Thomas n'était pas là pour l'instant, à vrai dire, elle était seule avec Anton et appréciait ce moment. Non, elle n'appréciait pas, elle adorait carrément ce moment. Soudain, alors qu'elle tentait tant bien que mal de se concentrer sur le piano, elle sentit le souffle de l'homme se rapprocher de son cou, il allait la faire craquer. Le salaud. Seulement, elle ne put se retenir et rapprocha son dos du torse de l'homme. Étirant alors son cou, elle accueilli avec plaisir les lèvres d'Anton contre sa peau fruitée. Dieu que c'était bon.... Ne tenant plus, elle se retourna doucement et ne pouvant plus se retenir, déposa ses lèvres contre celles de l'homme. Se retournant cette fois-ci en totalité, elle enroula ses jambes autour de la taille du pédiatre en approfondissant leur baiser alors que l'homme commença à passer ses mains sous son chemisier. Ne décollant plus leurs lèvres, Lily se sentit soudainement soulevée par l'homme pour finalement se retrouver assise sur les touches du piano celles-ci laissant entendre un brouhaha de notes. Détachant finalement leurs lèvres, les deux adultes se regardèrent – peu de temps mais juste assez pour se comprendre. Soudain ; la brunette laissa entendre un gémissement alors, elle succomba totalement, Anton avait commencé à l'embrasser avec volupté dans le cou. La brunette approcha alors ses lèvres de l'une des oreilles du pédiatre et lui susurra « j'ai envie de toi. » ce qui ne fit qu'un tour dans le sang de l'homme ne cherchant pas à comprendre avant de l'allonger sur le piano.

    Lily secoua violemment la tête. Il fallait franchement qu'elle arrête de penser à des choses comme cela elle. Essayant de reprendre le dessus, Lily suffoqua presque en sentant le souffle de Anton dans son cou. Non, ça ne pouvait pas durer comme ça. C'était décidément beaucoup trop dur à supporter pour Lily maintenant. S'en était trop.

    « Anton, je....je suis désolée je ne peux pas. »

    Ôtant ses mains des siennes, la brunette se leva alors et jeta un regard désespéré à son collègue. Elle ne pouvait pas continuer comme cela, ce n'était pas possible. Elle aimait Thomas, éperdument, seulement Anton était là et....tout était de suite beaucoup mais alors vraiment beaucoup plus compliqué.

    « Je suis désolée. »

    Tout ça, ce n'était franchement pas clair. C'était totalement stupide de sa part à la fin, elle était en couple et....et elle n'avait même pas été foutue de le lui avouer. Quelle idiote aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Que fait-on aujourd'hui ? Mar 30 Mar 2010 - 22:19

    Flash-Back

    Quelques jours plus tôt.

    Papa ?

    Hum ?

    Est-ce que tu crois que Lily pourra être notre maman un jour ?

    Alors celle-là il ne s’attendait pas à l’entendre. Regardant alors Joy qui le fixait de ses grands yeux triste il fronça les sourcils. Avec ce visage, elle le faisait à chaque fois craquer, mais là il se devait d’être claire avec la petite fille.

    Je ne pense pas Joy.

    Pourquoi ?

    Elle sort d’un divorce difficile et elle a besoin de se retrouver avec son fils, mais je ne pense pas qu’il y aura quelque chose entre elle et moi.

    Fin Flash-Back


    Anton laissa ses mains et celles de Lily aller sur les touches du piano. Cette discussion il savait qu’il l’aurait avec sa fille, mais il pensait que ça serait plutôt Alice qui le lui aurait demandé. Seulement Joy semblait déjà bien plus intéressé par tout ça. Anton avait été un peu surprit par la question, mais le fait de lui dire qu’il n’y aurait sans doute jamais rien entre lui et Lily lui avait fait encore plus mal qu’il n’aurait pû l’imaginer. Il était réellement attaché à la jeune femme et il s’était avoué depuis quelque temps déjà le fait qu’il était amoureux d’elle. Seulement elle lui avait demandé du temps et il voulait respecter cette demande. Il ne voulait pas la brusquer et de plus le fait que Nathan ait piqué une crise au café n’était pas non plus bon signe. Anton avait donc décidé de laisser Lily tranquille en dehors du travail. Si elle avait besoin de lui pour le travail, il répondrait évidemment présent, mais en dehors, il préférait la laisser tranquille.

    Continuant de jouer avec Lily, il ne s’était pas réellement rendu compte que son souffle allait contre le cou de la jeune femme. Puis, il continua de jouer avec elle, mais elle lui expliqua d’un seul coup qu’elle ne pouvait pas. Fronçant les sourcils, il la vit se lever et il ne comprit pas ce qui se passait.

    Mais tu t’en sortais bien pourtant.

    Il n’imaginait pas une seule seconde que c’était d’autre chose qu’elle parlait, sauf quand elle s’excusa. Là, il voyait dans son regard le fait qu’elle ne parlait pas de la musique. Il baissa la tête, ne sachant pas comment réagir.

    D’accord.

    Relevant doucement la tête vers elle, il la fixa dans les yeux.

    Tu préfères partir je suppose ?

    A vrai dire, il n’avait aucune idée de ce qu’il devait lui dire ou même faire envers elle à ce moment précis.

    Je te raccompagnes à ton bureau.

    Se levant du banc, il se passa une main sur la nuque, signe qu’il était tendu, mais pas pour n’importe quoi. Non, tendu parce qu’il était amoureux de cette femme et qu’il ne savait pas comment il devait se comporter face à elle à cet instant même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Que fait-on aujourd'hui ?

Revenir en haut Aller en bas
 

Que fait-on aujourd'hui ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Alentours :: Baptist Hospital-