hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 going up in flames — (watts)

Aller en bas 
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

going up in flames — (watts)	 Empty
Message· · Sujet: going up in flames — (watts) going up in flames — (watts)	 EmptyLun 18 Nov 2019 - 10:51


Windmont Bay, Sunday 11:15am.
A coffee date ? s’était étonné Ashes, sans le dire tout haut, lorsque Watts lui avait écrit afin de lui proposer de le retrouver pour aller boire un café lorsqu’ils seraient tous les deux disponibles, le dimanche suivant. Il s’était contenté de répondre sans cacher sa satisfaction pour autant : « Of course you’re suggesting we do that on a Sunday morning, I knew you weren’t the church-going type. » Ashes ne l’était pas plus – le mariage de sa sœur avait été la dernière fois qu’il était allé à l’église – mais il était trop facile de taquiner Watts à ce sujet. S’en était suivie une longue conversation par sms, probablement trop osée pour être répétée sans rougir, et les deux hommes avaient fini par tomber d’accord sur le lieu et l’heure de leurs retrouvailles.
Il s’était écoulé plusieurs semaines depuis leur première rencontre au Daveys, et quoique le chemin avait jusqu’ici été agréable, il n’avait pas été sans embuches. Leurs parcours respectifs étaient différents et parfois conflictuels, et les incompréhensions avaient été nombreuses entre eux. S’ils avaient sur les contourner sans trop de conséquences jusqu’à présent, Ashes savait qu’il lui faudrait être attentif à ce que cela ne se renouvelle pas ; Watts avait une patience très limitée, et lui-même ne désirait pas se mettre en danger, du moins plus qu’il ne l’était déjà. Ils avaient déjà commis l’irréparable – et l’attirance entre eux était bien plus qu’une simple lubricité de l’ordre physique, du moins pour Ashes. Malgré quelques signes tendant au contraire, il n’était pas encore convaincu que Watts voyait en lui plus qu’un morceau de chair à se mettre sous le dent jusqu’à ce qu’il soit lassé de lui. C’était une possibilité comme une autre même si c’était un scénario cauchemardesque pour le blond, qui s’était un peu trop attaché à Watts, malgré tous ses défauts et sa capacité à agacer Ashes.

Au comptoir du café, une serveuse à la mine revêche tendit deux cafés à Ashes, qui tendit le sien à Watts. Il chercha ensuite du regard une place assise dans le café, mais il était déjà bien rempli et il ne restait guère d’endroits où s’asseoir confortablement. S’il n’avait rien contre le fait de passer de longues minutes serré contre Watts, Ashes n’en pensait pas de même à l’égard des autres clients du café ; il fit alors un signe à Watts en direction de la porte, et lui proposa : « How ‘bout we go outside ? The weather’s fine and you can have a smoke with your coffee. » Malgré la saison, le temps était en effet plutôt clément et un soleil doux baignait la ville de ses rayons qui, s’ils ne parvenaient pas à faire oublier la fraicheur de rigueur en cette saison, offraient malgré tout un vrai réconfort aux habitants de la ville, Ashes en tête.
Les deux hommes s’installèrent à l’extérieur, sur un banc en bordure d’un vaste parc dans lequel de nombreux badauds se promenaient, accompagnés de leurs enfants, chiens ou amis. L’atmosphère avait un faux air de fin d’hiver, avec la fine rosée qui brillait sur les brins d’herbe et les feuilles des arbres, le soleil éclatant et une certaine douceur malgré le froid. Ashes et Watts buvaient leur café en discutant de tout et de rien, comme ils le faisaient souvent, apprenant lentement à se connaitre et à se cerner entre deux plaisanteries, sans se priver de faire des allusions salaces à leur prochain moment d’intimité. Ashes avait posé sa main sur la cuisse de Watts qu’il caressait doucement, espérant que cette petite démonstration d’affection ne choquait pas Watts, qui avait su se montrer offusqué par bien moins. Ils étaient en plein milieu de leur discussion lorsqu’Ashes entendit une voix trop familière qui l’interpelait au loin. « Ashes. Aynes. HENDRICKX ! » Il planta ses doigts dans la cuisse de Watts comme si une décharge électrique lui avait parcouru le corps. Il s’agissait de sa mère. Il tourna la tête assez rapidement pour la voir arriver à toute allure et se diriger vers eux au pas de course. Le cœur dans les talons, il se leva à son approche et tenta de se justifier, quoiqu’il n’en ait pas besoin. « Ma… » La mère Hendrickx se planta devant eux et ne laissa pas à Ashes le temps de calmer la situation. « And you ! » s’exclama-t-elle dans un souffle, les yeux injectés de sang comme un taureau face à la cape écarlate d’un matador. Le regard obstinément perdu dans le vide, Ashes n’entendit rien des semonces, sans doute en partie justifiées, dont elle assomma Watts, ne prenant sa respiration qu’en de rares occasions. Il n’entendait que le son de sa voix, au bord de l’hystérie, chargée de reproches et de haine pour ce gamin des rues qu’elle méprisait, et ne pouvait rien faire. Du haut de ses trente ans, Ashes sentit pourtant sa gorge se nouer et ses yeux s’humidifier, furieux ne pas avoir pris plus de précautions, pour s’être laisser aller à fréquenter Watts en public plutôt que de garder cette idylle secrète. Comme pourrait-il jamais se faire pardonner ce silence honteux, cette attitude passive ? D’autant plus que Leo n’était pas reste et paraissait déterminé à ne pas se laisser faire. Ashes tenta vainement de s’interposer entre eux, mais il n’existait plus pour eux, qui paraissaient ne vouloir qu’une seule chose, en découdre. Ashes pu lire dans ses yeux toute la haine que Watts ressentait à son égard lorsque celui-ci le jeta un regard chargé de reproches avant de tourner les talons, laissant les deux Hendrickx en tête à tête. Ashes le suivit du regard, ne sachant que faire, et avant que sa mère n’ait pu vociférer une litanie de critiques contre lui, il s’emporta : « Honestly Ma, you can fuck off. All the way off. » Il sentait une colère sourde gronder en lui et se voyait se transformer en cette créature de rage réprimée qu’il avait toujours tenter de ne pas imiter, sa mère. Il voulait que ses mots la blessent comme elle venait de le blesser lui, et pire encore, de blesser Leo. « Forget it. » se contenta-t-il pourtant de dire en guise de clôture à leur rencontre, s’éloignant d’elle comme on s’éloigne d’un animal dangereux, « Do us both a favor and forget I even exist. Should come easy to you. »

⭑⭑⭑

Windmont Bay, Sunday 2:00am.
Les yeux rivés sur son téléphone portable, Ashes espérait une réponse aux nombreux appels qu’il avait passés à Leo, sans succès jusqu’alors. Leurs messages restaient aussi désespérément muets, ne faisant qu’ajouter au sentiment d’impuissance que ressentait Ashes face à cette situation.
Ashes Hendrickx:
 
Il était parti à la poursuite de Watts après le départ précipité de celui-ci, mais malgré son acharnement, il n’avait pas réussi à le retrouver. Au bout d’une heure, les poings serrés dans les poches de son manteau et les yeux humides, Ashes prit sans empressement le chemin du retour. il était plus fragile que sa jovialité et  sa tendance à plaisanter de tout ne le laissaient paraitre, et il était durement affecté par ce qu’il craignait être sa dernière interaction avec Watts. Please don’t do anything stupid, fut la prière silencieuse qu’il adressa à Leo, ne pouvant qu’espérer que ce dernier ne se livrerait pas à de nouvelles péripéties en guise d’expiatoire. Une fois arrivé chez ses parents, son téléphone serré dans sa main afin de ne manquer aucune sonnerie ou notification, il se dirigea vers le garage afin d’y récupérer une valise. Il ne comptait pas rester une seconde de plus en compagnie de son démon le plus virulent, même si cela signifiait aller squatter la cabane de chasse que sa famille possédait en bordure de la Réserve de Northern Paiute. En entrant dans le garage, il constata que la porte électrique qui permettait aux voitures d’y entrer ou d’en sortir était déjà grande ouverte, ce qui l’étonna. Alors qu’il s’apprêtait à récupérer l’une de ses grosses valises, Ashes entendit un léger bruit derrière lui et se retourna. Il aperçut alors une silhouette bien trop familière, qu’il était à la fois très heureux de revoir, mais aussi inquiet en comprenant que sa présence chez lui n’était sans doute pas un signe d’apaisement. « What are you doing ? » demanda-t-il à Watts en se tenant à une distance raisonnable afin de ne pas le provoquer. « If you’re trying to key my mother’s car, you’ve got the wrong car. »

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

going up in flames — (watts)	 Empty
Message· · Sujet: Re: going up in flames — (watts) going up in flames — (watts)	 EmptyLun 18 Nov 2019 - 14:37

 

“ I said I won't lose control, I don't want it (ooh)
I said I won't get too close, but I can't stop it
Oh no, there you go, making me a liar
Got me begging you for more
Oh no, there I go, startin' up a fire.
I don't believe myself when I
Say that I don't need you, oh
I don't believe myself when I say it
So, don't believe me.  ”
xxx
(@Ashes Hendrickx - November '19)

White trailer trash. You're worth nothing. Step away from my son. I'll call the police if you ever go near him Les paroles de la mère Hendrickx raisonnaient dans sa caboche vide, comme un avertissement, comme une menace, une épée de Damoclès prête à s'effondrer sur lui. Les mains tremblantes, Watts avait tenté de se raisonner - à deux doigts de craquer et d'enfoncer le crâne de la vieille bique. Tout avait si bien commencé - ce café, cette conversation, ces regards complices, la main d'Ashes sur sa cuisse qu'il avait laissé trôné là sans même trop s'en offusquer. Elle avait tout gâché. Il avait tout gâché. Fucking Hendrickxes, souffla-t-il, laissant la fumée lui brûler les poumons et ses jambes trembler alors qu'il s'était engouffré dans la première ruelle qu'il avait trouvé, tentant de reprendre un semblant de contrôle sur ses émotions chaotiques. Pour ne pas qu'on le suive, qu'on le laisse tranquille. Pour hurler sa frustration et frapper une poubelle qui n'avait rien demandé, une fois, deux fois, trois fois, jusqu'à ce qu'il sente la douleur physique puissante de sa main en sang l'accabler.

Son téléphone avait continué à sonner. Les yeux vides de toute énergie, Watts les avait consulté un à un, incapable de répondre à Ashes, la nausée le prenant. Told you so, s'écriait sa petite voix intérieur, hurlant hystériquement de rire. Told you so, Leo, you've been too gullible. Like you could trust a rich boy. Not even able to stand up to his fucking mom. Les mégots de clopes s'étaient accumulés à côté de lui, incapable de prendre une décision sur la suite. Comment allait-il pouvoir regarder Ashes en face après cela? Comment allait-il juste pouvoir lui adresser la parole? Ashes était resté silencieux, muet, face aux diatribes de sa chère mère. Leo avait dû se défendre seul, face à celle qui lui avait déjà causé des soucis dans le passé. Leo n'avait pas oublié leur dernière rencontre. A chaque fois que cette horrible femme croisait son chemin, il lui arrivait une tuile. Et quelle énorme tuile qui venait de lui tomber sur le coin de la tronche. Ils ne s'étaient pourtant rien promis, ils n'avaient jamais verbalisé ce qu'ils étaient et pourtant, cela faisait foutrement mal à Leo. Ne méritait-il pas qu'on se batte pour lui? Qu'on le défende sur ses origines? Ashes n'avait-il pas aperçu ses bons côtés? Il en ressentait même les effets physiques. Pas seulement de sa main ecchymosé, mais sa poitrine aussi. Sa fierté l'empêchait cependant de bouger. De répondre. De donner signe de vie. Your fuckin sweet man se répéta-t-il, ses pas maintenant frappant les pavés de Windmont Bay d'une violence inouie, les mains fourrées dans les poches de son manteau, le regard mauvais et une idée précise de vengeance en tête.
La parenthèse enchantée des dernières semaines venait d'exploser, violemment, comme une ogive lancée à pleine vitesse, atterrissant au milieu des deux amants, en laissant partout autour d'eux. Ils s'étaient bernés à penser que, peut-être, ils avaient une chance. Leo l'avait même exprimé lors de leur dernier weekend - we're different, doesn't mean we're meant to fail, right? Well guess fuckin what, Watts. You were so fuckin wrong. So fuckin stupid. Never again. se répéta-t-il, alors qu'il marchait, avec un but précis, la maison des Hendrickx. La rage avait pris possession de lui - mais une rage dirigée vers la mère Hendrick, et non le fils qu'il avait fréquenté. Si elle avait cherché à le dissuader, l'effet n'avait été qu'inverse. Il lui rendrait la monnaie de sa pièce, même si cela voulait dire faire une chose plus que stupide et réaliser la terrible prophétie dans laquelle il serait inscrit éternellement. C'était idiot de sa part - mais il ne voyait rouge, la vengeance de son affront dans son viseur. Si Watts avait la réputation d'avoir le sang chaud, il n'allait pas y déroger ce soir. C'était sans compter sur Ashes, qui avait débarqué, le prenant sur le fait.
S'il avait réprimé la colère ressentie pour Ashes jusqu'à présent, devoir affronter son regard, le voir ici, face à lui, dans toute sa splendeur hendrickxienne, le rendait malade. Leo dut réprimer profondément l'envie de se blottir dans ses bras. Au lieu de ça, guidé par sa dignité anéantie, il lui lança un regard terriblement froid, avant de marmonner quelques mots. " I'm slashing your fuckin' mom's tyres, what do you think I'm doin' ?" déclara-t-il, se redressant et rangeant son couteau suisse dans sa poche. Leo serra la mâchoire à la vue de l'apollon qui avait partagé sa vie ses dernières semaines. Peu importe ce qu'il se disait, il n'arrivait pas à démordre - il était furieux contre Ashes. Il s'en rendait maintenant compte.  " Don't fuckin' look at me." gronda-t-il, se reculant aussi d'un pas pour ne pas qu'Ashes l'approche. Car il savait pertinemment qu'il perdrait le contrôle de lui-même si Ashes venait près de lui. " Don't fuckin' come near me again." continua le jeune homme furibond. " Call the fuckin' cops, I don't fuckin' care." ajouta-t-il, tournant cette fois les talons. La fuite lui semblait maintenant la meilleure solution. Pour ne pas affronter Hendrickx ou son regard inqualifiable. Pour effacer cette parenthèse enchantée et ne plus jamais se faire reprendre à ce doux jeu d'une affection naissante.

_________________


I'm just trying to live life ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

going up in flames — (watts)	 Empty
Message· · Sujet: Re: going up in flames — (watts) going up in flames — (watts)	 EmptyLun 18 Nov 2019 - 16:00

Leo se retourna en entendant la voix d’Ashes qui se tenait immobile à quelques centimètres de lui. Le blond pouvait sentir l’odeur de cigarette si familière qui émanait de son homme. Il avait dû s’enfiler une cartouche entière. I’m giving him cancer on top of everything else. soupira Ashes sans bouger. Leo se redressa et toisa Ashes puis lui avoua le motif de sa présence. L’ainé des Hendrickx hocha tristement la tête et répondit d’une voix douce : « No, you’re slashing my dad’s tyres but I guess at this point, any Hendrickx is a goal, right? » Il n’en voulait pas à Leo, pas une seule seconde, pas le moins du monde, de chercher à tirer sa vengeance de la seule manière qu’il connaissait. il était responsable de cette fuite en avant, il n’avait pas su lui prouver qu’il tenait à lui, en partie parce qu’il ignorait à quel point Leo accordait de l’importance à ce qu’il pensait, en partie parce qu’il ne pouvait pas choisir entre ses deux mondes, sa fratrie et son petit ami, son passé et son futur qui venait d’entrer en collision. Casualties : Leo Watts, hurt ; Ashes Hendrickx, probably dead. It was bound to happen. Leo and my family had been two planets that repelled each other for the longest time, their course never once crossed paths and they carefully avoided each other’s trajectory, gaining speed every day until they crashed into one another. I pushed them into each other with all the strength of my love for them and when they crashed, all I could do was look away. Et face à Ashes, Leo, droit comme un I, la rage de la trahison faisant briller ses pupilles, haussa le ton et ordonna au blond de garder ses distances. Celui-ci s’exécuta mais tenta de s’expliquer afin de raisonner avec lui, mais Leo ne lui laissa pas le temps de parler et prit la fuite. Il fallut quelques secondes à Ashes pour se ressaisir et quand il eut repris ses esprits, il laissa tomber sa valise sur le sol du garage et se mit à courir à la suite de Leo. « Wait ! » s’écria-t-il à la poursuite de Leo, accélérant son allure afin de ne pas laisser trop d’espace s’installer entre eux.

Please stop running, please let me catch you. At every street corner you disappear, and at every street corner I die. When I think that I’ve lost you and you’ve escaped, it’s like my legs, my lungs and my hands don’t know how to function anymore. Run for as long as you want, I’ll keep up, just don’t run too fast and too far. Let me catch up with you when you’re too tired to run, and as exhaustion will take you over, I’ll wrap you in my arms and stop breathing so that you can fill your lungs with fresh air until you’ve caught your breath. Please. « PLEASE » Wait. « WAIT » For. « FOR » Me. « ME!. »

Ashes avait suffisamment accéléré pour parvenir à rattraper, lentement mais sûrement, Leo dont l’allure se faisait plus lente, sans doute par fatigue mais aussi parce qu’il devait probablement vouloir en découdre. He’s going to push me away. He’s going to make me hurt as much as much as he hurts right now. But I’m prepared. I was raised by a Puritan Protestant woman – punishment is in my bones. As much as I hate the woman, and I’ve never hated her more than I do now, she has made me more resilient than anyone could know. So unleash your hell on me, Leo Watts, make yourself feel better and heal at my expense. Spare no punch and no insult. Tell me I mean nothing. Show me how much you despise my wickedness. Make me feel insignificant. I’ll take it all without a flinch if I know that it means that your wound doesn’t hurt anymore. Make me drown under it all. « Leo. » » dit Ashes une fois parvenu au niveau de Watts, qui reprenait difficilement sa respiration, s’arrêtant face à lui, ignorant le regard noir qu’il venait de lui lancer, « You gotta listen to me. » » Ashes lui-même avait du mal à articuler, ses poumons affaiblis par l’effort qu’il leur avait imposé. « You can’t… run away like that. I’m so sor- »

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

going up in flames — (watts)	 Empty
Message· · Sujet: Re: going up in flames — (watts) going up in flames — (watts)	 EmptyLun 18 Nov 2019 - 16:42

Leo courrait. Sans but sauf peut-être celui d'échapper à l'ombre persistante qui le suivait. Run away, Leo, don't stay here. Move away from them, from him. He's going to be the end of you if you stay. He's going to drive you to ruins. Pris sur le fait, le délinquant avait déguerpi, ne demandant pas son reste. Mais son adversaire était coriace, le poursuivant jusqu'au bout de la rue tandis qu'il essayait de se dérober à son emprise.

" Shut the fuck up. Or I'll make you. " l'interrompit-il dans ses excuses, essoufflé, reprenant son souffle en s'appuyant sur ses genoux mais se relevant ensuite pour le toiser de son regard le plus sombre. Il ne laissa pas Hendrickx parler. No fucking way. Il ne lui laisserait pas cette chance là. Leo n'était pas venu pour se faire amadouer mais pour vider son sac. " You don't get to say a word to me." commença-t-il, glissant une cigarette entre ses lèvres, l'allumant rapidement. La nicotine était sa seule bouée de secours à l'heure actuelle. " Not when you couldn't stand up to your fuckin' mom." siffla-t-il, les yeux assassins. Comment Ashes pouvait-il le regarder? A l'instant présent, il était déchiré entre l'envie de lui en coller une ou de l'embrasser. That fuckin' stupid handsome face. " So I'm gonna talk. And you're gonna listen real carefully." Son ton était menaçant, sa voix rauque et s'il le fallait, il était prêt à en découdre avec Hendrickx. Le poing serré, il s'agita, cherchant ses mots, piétinant sur le trottoir alors que la fumée sortait de sa bouche. " Your mom  called me trash. Fuckin' trash. She's a fuckin bitch, alright, I know that." Il présentait les faits. Il la détestait. Plus que tout au monde. Son ton se fit plus dur, plus brutal alors qu'il préparait cette fois-ci l'attaque principale. Ashes allait devoir serrer les dents - Leo Watts ne faisait que commencer. " But you? I thought you were fuckin' different, Ashes." Il asséna le premier coup et dût réprimer de penser à sa gorge serrée et à ce profond sentiment de trahison qu'il ressentait. Parce que lorsque Ashes s'était tut face à la colère de sa mère, Leo avait eu l'impression dévastatrice qu'il acquiesçait et qu'il était d'accord avec elle.
Parce que Hendrickx l'avait bercé de douces promesses, Leo ne répondait plus de rien. " Last time you told me that I had to make efforts and to talk your language. Is that what is your fuckin' language? Just stayin' speechless when she treats me like I'm nothing but a fucking piece of garbage on the road?" Deuxième coup plus violent. Mais la vérité faisait mal, surtout venant de Watts. " Is this what you're all about in this fuckin' family of yours?" Troisième coup. Leo jeta sa clope à terre pour se rallumer la même. Il ne tenait plus en place, faisant des aller-retours et pointant son doigt sur Ashes. Mais il gardait ses distances. Non, Ashes Hendrickx n'allait plus le berner. Hell no.
"Is that what you planned all along? Just comin' into my life and make me pay for something I did?" Quatrième coup sur le côté. Ashes, immobile, interdit, était contraint de l'écouter à cracher son venin. Because he was so badly hurt, like a wounded animal on the side of the road. " Is this like a masterplan to get Leo Watts to freak out and do something totally stupid?" La paranoïa en lui refaisait son apparition. Le jeune mécanicien se sentait floué, jusqu'à la dernière mèche de ses cheveux. Comme si Ashes était entré chez lui et lui avait volé sa plus précieuse possession. " Did your mom fuckin' put you up to this?" s'exclama-t-il, relevant encore un peu plus le ton et cette fois-ci dépassant le stade du cri outragé, répondant à sa propre question. Sa bouche resta entrouverte un instant, se demandant s'il n'était pas victime d'une blague de très mauvais goût, une sorte de plan de revanche orchestré par la mère Hendrickx. Parce que maintenant, après avoir été abandonné lâchement par Hendrickx, alors qu'il commençait à lui faire confiance, à s'ouvrir à lui, petit à petit, à même accepter qu'il pourrait peut-être avoir quelque chose en plus que toutes ses autres conquêtes, qu'il était l'exception qui confirmait la règle, maintenant que Ashes avait abdiqué face au venin de sa mère, il ne pouvait plus qu'imaginer le pire et aller de désillusions en désillusions.  " Well, fuckin' congrats 'cause I was that close to murderin' that bitch." beugla-t-il, espérant que la mère Hendrickx les entende malgré la distance installée après leur course infernale.

_________________


I'm just trying to live life ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

going up in flames — (watts)	 Empty
Message· · Sujet: Re: going up in flames — (watts) going up in flames — (watts)	 EmptyLun 18 Nov 2019 - 18:40

Go ahead and hit me, Watts. Make it hurt. See if you can hit me hard enough to make me change my mind, turn around and leave you alone. There’s no single person in the world that can, and certainly not you, of all people. You’re better than me at everything, Leo Watts, you’re a better man, a better brother, a better human, but you’re not strong enough to break me in half. I thought you could, when we first. I thought you were danger, I thought you were fire, I thought you were thunder, but you’re not. The fire and the thunder are in you, but they’re not you. So go ahead, hit me with all you got, break every single bone in my body if that’s what it takes and I’ll still want to fucking kiss you until I breathe you in completely. Ashes n’aurait jamais cru ne pas être effrayé par la violence qu’il devinait en Leo, ce torrent de haine qu’il déversait sur lui. Sa vie confortable l’avait maintenu à l’écart de ce genre de défi jusqu’à présent et il ne se serait jamais cru capable d’en être à la hauteur. Mais sa rencontre avec Leo l’avait altéré, ou plutôt, elle avait réveillé en lui une ardeur qu’il ne connaissait pas, celle de se battre pour ce qui importait pour lui. Pas juste les petites causes comme les pailles en carton ou la fin des fourrures, mais aussi les grandes, celles qui demandaient de l’énergie, du courage et de la force. Et voyant Leo au bord de l’explosion, son poing fermé si près du coup, Ashes ne cligna pas des yeux. Il ne répondit rien dans un premier temps à la fureur de Leo mais dès qu’il put objecter, il le fit, tendant de ne pas laisser l’émotion le submerger. « Do you think I agree with her then ? That I think you’re trash too? » demanda-t-il en chuchotant presque. « And even if you really are trash, you’re my trash. » Il poursuivit, pas certain que Leo l’écoutait, mais certain d’avoir besoin de lui dire ce qu’il avait sur le cœur malgré tout : « That’s really it, Leo. I don’t need other people to tell me what you are, I can decide for myself, and I can fucking like whatever it is that you are. »

Ashes hocha la tête en guise de réponse aux accusations rapides, presque rhétoriques, de Leo. And even if my mother had put me up to this, joke’s on her because I’m the one who got trapped, manqua-t-il de répondre à Leo. Il ne put rien en faire parce que ce dernier l’avait déjà interrompu avant même qu’il ait pu prendre son souffle pour lui répondre. Joke’s on her, because whatever pain she caused him today, I’ll feel it ten times more when he leaves me for good. So I can’t allow that to happen. Let him yell, let him curse, let him hit but don’t let him leave. Et comme pour l’en empêcher, Ashes tendit la main et attrapa celle de Leo qu’il serra doucement. Il avait de la peine à respirer, du mal à ne pas tourner le regard pour ne plus le regarder, mais il tint bon. Le silence se fit entre eux, le visage enflammé et rouge de colère de Leo proche de celui d’Ashes, qui se retint de ne pas tenter de l’embrasser, pas pour le faire taire mais pour lui rappeler just how good they were. « Please Leo, just listen to me. »

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]



Dernière édition par Ashes Hendrickx le Lun 18 Nov 2019 - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

going up in flames — (watts)	 Empty
Message· · Sujet: Re: going up in flames — (watts) going up in flames — (watts)	 EmptyLun 18 Nov 2019 - 19:33

Don't listen to him, he's lying, he doesn't care about you. Go, Leo, run the fuck away lui criait la petite voix insidieuse au fond de sa tête. A bout de nerfs, Leo Watts n'arrivait plus à contrôler son agitation, sa fureur, laissant ses gestes se trahir. Une main tremblante qui passait dans ses boucles blondes, une lèvre qui se mordait à en sentir le goût du sang, un poing qui se serrait et se resserrait au fil de ses pensées les plus sanguinaires. Lorsque Ashes l'interrompit, Leo fit mine de ne pas l'écouter, pour mieux rebondir sur ce qu'il disait ensuite. L'insolent, piqué au plus profond de son estime, ne pouvait pas le laisser repartir sans lui infliger la même douleur qu'il ressentait alors qu'il le regardait. Une douleur atroce, qui lui prenait les tripes, les lui retournait, lui donnant l'envie profonde de vomir sur le trottoir. Il choisit plutôt de vomir ses mots les plus perfides, tentant de contrecarrer les phrases sentimentalistes d'Ashes. " I'm not fuckin' yours." souffla-t-il alors qu'Ashes tentait de le convaincre d'une façon plus que douteuse qu'il ne pensait pas la même chose que sa mère. Et même au milieu de cette semi-déclaration, Leo ne voyait plus que sa rage, son besoin égoïste de faire mal à son tour. " Like me?" s'exclama le jeune blond, se moquant ouvertement de ses paroles. " You don't care about me one bit, or you would have said something back there." serina le mécanicien à son partenaire, pointant du doigt son torse, tapotant dessus avec son doigt, à chaque nouveau mot. " And that's perfect, because I do not give a fuck about you neither." tenta-t-il de lui faire croire. Fuckin' liar.
C'est là qu'Ashes prit sa main dans la sienne, chuchotant à son égard, les yeux l'implorant de l'écouter. Leo retint sa respiration alors que leurs deux mains se touchaient et s'embrasaient. Ils étaient maintenant si prêts qu'il n'avait juste qu'à tendre les lèvres pour atteindre les siennes. That used to be paradise. Remember how good you felt when you kissed him and how you want to do it so b-
Pourtant, il se recula soudainement, enlevant d'un coup sec et violent sa main de la sienne. " Don't fuckin' touch me." lui asséna-t-il, le regard empli d'un calvaire crève-cœur. " You've lost that right." continua-t-il, cette fois ci, empêchant les larmes de monter vers ses yeux, les souvenirs de leurs moments complices remontant en lui. " I'm not some toy you can play around with, Hendrickx." souffla-t-il, les épaules tombants d'un seul coup, écrasées sous le poids de sa révélation. Leo Watts got played. He used to be the player. But Ashes came into his life and tore his defenses one by one, leaving him helpless everytime he touched him. Le visage de Leo se fit plus blanc et il dût prendre quelques secondes pour se rendre compte de la plus grosse erreur qu'il avait fait - permettre à Ashes de l'atteindre. La rage bouillonna cent fois plus fort, tellement qu'il dût extérioriser. Sa main se fracassa sur la porte d'une voiture environnante - hurlant de souffrance, d'affliction. Tenant son poignet avec son autre main, il siffla entre ses dents en direction d'Ashes. " Are you fuckin' happy, now?" demanda le jeune blond en s'appuyant sur la voiture qu'il venait frapper de toutes ces forces, persuadé qu'Ashes l'avait utilisé, que tout cela n'avait été qu'une belle illusion qui tombait maintenant tel un château de cartes. " It was all a fuckin' lie, wasn't it, Ashes?" s'évertua-t-il à le questionner sur ses réelles intentions envers lui.

_________________


I'm just trying to live life ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

going up in flames — (watts)	 Empty
Message· · Sujet: Re: going up in flames — (watts) going up in flames — (watts)	 EmptyLun 18 Nov 2019 - 20:30

De tous les éclats qu’avait pu avoir Leo ce jour-là, les autres jours, ses colères sourdes et celles plus bruyantes, le coup qu’il asséna à la voiture fut celui qui fit le moins peur à Ashes, qui lui sembla être le moins difficile à encaisser. Peut-être parce que c’était celle qui avait le moins de conséquences pour lui comme pour Leo, peut-être parce que c’était la moins personnelle aussi. Ashes avait sursauté quand Leo lui avait reproché de ne pas tenir à lui et n’avoir pas tenu tête à sa mère. Il baissa les yeux, regarda leurs mains enlacées comme ce matin, mais il n’y sentait aucune chaleur. His hand’s made of thorns. I can feel them going through my own skin and bones. But I won’t let go – il n’eut pas le temps de résister et déjà la main de Leo lui échappait et retrouvait sa liberté. Ashes frémit quand il entendit la voix furieuse de Leo l’accuser d’avoir joué avec lui. Il ne parvint pas à comprendre la douleur qu’il ressentit en cet instant, du haut de son crâne jusqu’aux reins. Is this what people feel when they break their back? Or is it what heartbreak feels like? Non, sûrement, un cœur brisé ne pouvait être aussi douloureux, pas au point de sentir son squelette de briser en mille morceaux en lui, ses veines se fendre et se déchirer en lui. Et juste quand il s’apprêtait à reprendre contenance, Leo l’acheva. La chorégraphie était méticuleuse dans son chaos, la destruction spectaculaire.

It was all a fuckin' lie, wasn't it, Ashes?

« You can call me anything you want Leo, but don’t call me a liar! You can insult me if you want- » Ashes revint à lui, réveillé par le son de sa propre voix, qu’il s’était pourtant efforcé de garder sous contrôle jusqu’alors. Il avait empoigné Leo par le col de son manteau qu’il tenait fermement pour l’empêcher de se défaire de son geôlier. Et avant même qu’il ait le temps de reprendre sa respiration, il s’entendit crier : « - Even yell at me for something my mother did, or punch me if it makes it all better for you. You can blame me for every bad thing that ever happened to you and I’ll take the blame, but I-WILL-NOT be called a liar. » Il relacha le col de Watts et recula de quelques pas, la gorge nouée, honteux de sa propre colère. Ce n’était pas envers Leo qu’il était furieux, c’était contre les circonstances qui les maintenaient à distance l’un de l’autre, séparés par un ocean d’amertume et de préjugés. Ashes poursuivit, baissant le ton mais gardant la même Vitesse pour empêcher Leo de l’interrompre : « I let you down, I was a coward, I was simply NOT ENOUGH, but I never lied to you about a single thing. Everything that I told you, did with you, felt for you was real. You can tell me you want out, walk away and block me out of your life if that’s what you want but don’t tell me, and I beg you, that it was a lie because if it was, then it was all for nothing… I have nothing if I don’t have this. »  I have nothing if I don’t have you, I don’t know how to speak if I can’t say your name and I can’t breathe the air you haven’t exhaled first. Pourquoi se sentait-il soudain si vide ? Pourquoi cet hébétement, et cette larme qui perlait dangereusement au bord de ses cils ?

« I have no right to cry, I’m sorry. You’re the one who got hurt, and I don’t have the right to cry. » But I’m only crying because I can feel the hurt I’ve caused you as if I had caused it to myself, as if I had cut open my own chest and ripped apart my heart from its cage. I’m crying because if you’re not happy, then I’m miserable. Ashes essuya d’un coup sec de la main la larme qui avait coulé le long de sa joue.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

going up in flames — (watts)	 Empty
Message· · Sujet: Re: going up in flames — (watts) going up in flames — (watts)	 EmptyLun 18 Nov 2019 - 21:31

La colère d'Ashes lui éclata en plein visage et Leo se retrouva une fois de plus sans mots, un pantin sans force, une marionnette démantelée sous les mains de son amant qui le secouait avec vigueur, invectivant ses paroles dures et froides. Pendant tout ce monologue d'Ashes, Leo retint sa respiration, ne retrouvant l'usage de la respiration et de la parole que lorsqu'il le lâcha, le propulsant délicatement un peu plus loin. Il sentit sa gorge se serrer, puis sa poitrine lorsqu'il écouta l'aparté d'Hendrickx, tentant d'intervenir mais ne réussissant pas à son tour de prendre la parole. Of course he was never a liar. He is the most truthful man you've ever met, Watts, don't be a fuckin' ass. You do not deserve this precious angel souffla cette fois ci la petite voix, laissant son cœur battre à mille battements dans sa poitrine contractée.
Encore pantois de son élocution, Leo regarda Ashes, affecté par ce qu'il venait d'entendre. Personne ne lui avait jamais parlé ainsi. Personne ne l'avait regardé ainsi. Personne ne l'avait touché autant qu'Ashes Hendrickx, à fleur de peau, les larmes au bord des yeux. It hurt him so bad to see him that way. The whole world was crashing down on his shoulders. La colère s'était soudainement calmée. Le vent soufflait sur leurs paroles blessantes. Everything I felt for you was real. Everything I did with you was real. Watts déglutit, cette fois perdu dans ce qu'il était supposé faire. Le prendre dans ses bras? L'embrasser? Se barrer tant qu'il était encore temps, tant qu'Ashes n'avait pas complètement chamboulé sa vie? Fuckin' too late for that, asshole ricana la petite voix moqueuse à l'intérieur. He has fucking changed everything already.

Si sa main le lançait profondément, la douleur de voir Ashes si atteint par ses formulations blessantes le réduit à néant. Why were they hurting so bad? Was it how love was supposed to feel? Were they not supposed to be happy instead? Were did all of those good memories, those kisses, those nights lost in each other's embrace go? Leo s'arracha à ses contemplations, cherchant à recréer un moyen de communication entre les deux adultes, sans s'invectiver ou se lancer des choses blessantes au visage. D'une main tremblante, le jeune blond dégaina une autre cigarette, tendant le paquet à Ashes - lui laissant le choix d'en prendre une ou pas. Peut-être avaient-ils besoin d'un moment de paix, d'un encart immobile où ils pourraient faire une pause dans tout ce vacarme? La blessure qui s'était ouverte, celle qui lui avait arraché les entrailles, lorsque Ashes l'avait regardé, les yeux humides, n'allait pas se refermer de si tôt. Repensant silencieusement à ce qu'il venait de dire, il tenta de s'excuser mais aucun son ne sortit de sa bouche. Fuckin Hendrickx got me silent. Le blond souffla bruyamment, s'appuyant sur la voiture avec son pied, laissant sa tête se relever vers le ciel. Il ferma les yeux, tentant de d'apprivoiser ses démons intérieurs qui grondaient encore, prêt à déverser leur haine, leur colère. Ashes didn't deserve that much hatred, that much spite. He was not his fuckin mom pensa le jeune blond, les lèvres pincées, ses yeux se rouvrant pour croiser son regard. Angoissé à l'idée d'avoir été trop loin, d'avoir cassé quelque chose entre les deux, Leo mordit sa lèvre et grignota son index nerveusement. I have nothing if I don't have this. Ces quelques mots résonnaient en lui alors qu'il détailla les traits tirés du magnifique Hendrickx. Fuckin Ashes was still gorgeous even with puffy red eyes. La jambe du jeune mécanicien shoota dans un objet imaginaire au sol et il décida de reprendre la parole. " You're lucky I didn't stab your fuckin' mom in the street." souffla-t-il, ne pouvant s'empêcher de laisser échapper un très léger mais perceptible sourire railleur. Hello murderous weirdo. Ses mains moites vinrent s'essuyer sur son vieux jean troué. Ses yeux vinrent caresser le sol. " You fucked up pretty bad, Hendrickx." expira Leo, se libérant de ce poids et plantant ses perles bleues inconsciemment rougies par l'intensité de la dispute dans ceux d'Ashes. " I'm not sayin' I don't want this anymore." confessa-t-il, parfaitement au clair sur la continuité des événements. " No chance in hell you are gettin' rid of this sorry trashy ass. " s'amusa-t-il, une lueur un peu plus vivace prenant place dans ses perles au couleur d'un ciel de jour d'été, lui partageant même son iconique sourire en coin. " But I'm sayin' I don't know if I can trust you." concéda-t-il, plus sérieux, sincère, laissant ses yeux vaquer sur le visage parfait de son amant. Of course, he was never going to leave him the fuck alone. That guy owned his ass even if he didn't know it yet.

_________________


I'm just trying to live life ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

going up in flames — (watts)	 Empty
Message· · Sujet: Re: going up in flames — (watts) going up in flames — (watts)	 EmptyLun 18 Nov 2019 - 22:33

Ashes avait essuyé plusieurs déconvenues au cours de sa vie et à plus d’une reprise il avait cru ne pas pouvoir s’en remettre. Souvent, il avait choisi la fuite en avant, loin, très loin de la racine de ses problèmes. Portland, puis New York, puis Berlin, puis Windmont Bay de nouveau. A chaque exil, les racines le suivaient, le retrouvaient et l’attiraient de nouveau à elles, comme les tentacules d’une pieuvre souterraine qui mourrait d’envie de le dévorer. Mais la personne qui avait fait se croiser le chemin de Leo à celui d’Ashes ne l’avait pas fait par hasard – le destin, un dieu, la chance ou la malchance, tous savaient ce qu’ils faisaient en donnant aux deux hommes l’opportunité de se découvrir, d’apprendre à se connaitre. Leo avait donné à Ashes l’envie de s’arrimer fermement à la surface de la terre, de s’y planter et de s’y laisser pousser comme un arbre, ses mille branches recouvertes d’épaisses feuilles vertes pour apporter à Leo de l’ombre les jours où le soleil brillait trop fort, et un abri pour les trop nombreux jours de pluie. Il voulait l’apprivoiser, calmer ses colères et ses rages à l’aide d’un toucher, son doigt sur sa joue, un baiser sur ses lèvres. Et plus égoïste, Ashes voulait sentir la main de Leo tirer sur le col de son t-shirt pour le faire reculer les jours où il se rapprochait trop du bord de la falaise. Voir briller cette lumière qui semblait émaner du plus profond de son âme et repoussait la nuit dans un halo formidable. I will never have anything other than this. Refusant la cigarette, Ashes ferma les paupières pour se laisser bercer par la voix solide de Leo, son ton enfin adouci comme une chanson familière qu’on a commencé par détester avant de se laisser gagner par la mélodie, les paroles, le rythme. Juste quand il était persuadé de l’avoir perdu, Leo revenait, à petits pas, dans sa vie. Sans éclats ni fanfare. Pas de parade pas de comité de bienvenue. Quelques mots prononcés entre ses lèvres à demi fermées, une cigarette coincée entre les dents et les retrouvailles étaient actées. Presque soulagé, Ashes n’osa pas rouvrir les yeux malgré tout de crainte de voir un sourire moqueur qui lui indiquerait qu’il s’était trompé, que ça n’avait été qu’une mauvaise plaisanterie pour se rire de lui. A la place, il pencha la tête en avant et la logea dans le cou de Leo, ses cils trempés des larmes qu’il contenait avec difficulté chatouillant la peau de ce dernier. Ashes réprima un sanglot, son corps tremblant sous l’effort. Il sentit Leo passer son bras autour de sa taille sans rien dire, et lui non plus ne dit rien. Ashes n’avait plus que le nom de Leo sur les lèvres. Il s’autorisa cette faiblesse de quelques secondes avant de tâcher de reprendre contenance.

Cette fois-ci, il soutint le regard de Leo sans flancher. « I don’t deserve your trust, I know. I fully let you down. I can’t even really apologize because it won’t change a single thing, it won’t make any of it better for you. » Quand bien même ses excuses étaient-elles sincères, elles n’effaceraient rien du tout et n’aideraient ni l’un ni l’autre à aller de l’avant. « But maybe I can try to explain. » Ashes plongea ses mains dans ses poches, s’appuyant contre le véhicule aux côtés de Leo, collant son bras et son épaule aux siens. « I’m just – I was just not ready for you to meet my family, any of them. It’s not because I’m ashamed of you. » s’empressa-t-il d’ajouter, une boule de la taille d’une planète dans la gorge. « I know that you and them won’t get along, and I worry that one of you is gonna ask me to make an impossible choice. » Il arracha la cigarette de la main de Leo et en tira une bouffée qui ne résolut rien et ne lui causa qu’une toux difficile. Il la lui rendit avant de reprendre : « See, I love my brother and my sisters more than almost anything, so – I can’t choose you. » Ashes tourna la tête pour regarder Leo, toujours silencieux, si calme. Il déglutit. « But I can’t choose them over you either! Because when I see you, I see… Do you know the first real morning of spring? The first time it’s warm enough in the morning to have breakfast outside? » I see that, times infinity.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

going up in flames — (watts)	 Empty
Message· · Sujet: Re: going up in flames — (watts) going up in flames — (watts)	 EmptyLun 18 Nov 2019 - 23:11

S'il y avait quelques semaines, on l'avait prévenu de ce qu'allait réveiller Ashes Hendrickx en lui, il aurait couru dans l'autre sens, y laissant certainement aussi la certitude qu'il manquait quelque chose d'exceptionnel. Ou du moins, c'est ce qu'il ressentit lorsque le grand blond vint se blottir dans le creux de son cou et qu'il exhala une grande bouffée, ayant enfin la possibilité de respirer normalement à nouveau tandis que ses mains se glissaient naturellement autour de ses hanches. Son odeur enivrante vint chatouiller ses narines mais il se retint de l'embrasser tendrement. He was still a bit pissed off. Hendrickx had to work for it just a tiny bit. Leo l'écouta s'excuser encore une fois, les yeux tombant sur son visage puis sur la maison derrière, gêné de cette intervention, ne sachant pas que répondre à ce qu'il venait d'avouer. Oui, Watts allait mettre du temps à lui refaire confiance. Mais l'essentiel dans tout cela était peut-être qu'il était disposé à faire l'effort. A tenter, à lui donner une nouvelle chance après l'avoir tant blessé.
Le contact ne fut pas vraiment rompu car Ashes se plaça à ses côtés. Ashes Hendrickx restait un vrai mystère pour lui malgré ses grandes effusions de mots. D'une oreille attentive, il fronça légèrement les sourcils, un vent d'appréhension prenant cette fois-ci possession de lui. Fucking Hendrickxes pensa-t-il une seconde fois. Bunch of weirdos s’essouffla la voix intérieure qui l'avait accompagnée toute la soirée. And Ashes is the king of them all. Ses arguments faisaient étrangement sens, même s'ils ne connaissaient que depuis quelques semaines. Leo hocha la tête, silencieusement, tentant de trouver une réponse au questionnement de son compagnon. " Let me be clear, I'm not asking you to choose between me and your crazy ass family." exposa le jeune mécanicien, prenant cette fois la parole après avoir esquissé un sourire apaisé à son partenaire. Ashes semblait si décomposé de toute cette histoire qu'il avait envie de le rassurer. Leo ne lui demanderait jamais une telle chose - mais cela, il n'était pas sensé le savoir si Leo ne le lui disait pas. Sans trop réfléchir, Leo se tourna vers lui, laissant leurs épaules s'entrechoquer délicatement. " I remember getting along pretty well with two of them. So I've got two votes of confidence already." dit-il, le sourire facétieux, un peu insolent, faisant bien sûr référence aux flirts qu'il avait partagé avec les frères et sœurs d'Ashes. Too much? Yes, pretty much. But too much was his fucking middle name. Si ce sourire revenait à son propriétaire, c'était que la situation commençait à se débloquer. L'une des mains de Leo vint se glisser dans celle d'Ashes et lui faisant face, il poussa son corps contre le sien, Ashes dos à la voiture. Leo tira la dernière taffe sur sa cigarette qu'il jeta à terre et sa nouvelle main libre vint caresser du bout du doigt l'arête de sa mâchoire angélique. Quelle force dut-il mobiliser pour ne pas ravager ses lèvres, à l'instant. " You're corny as fuck, Ashie." dit-il, ses doigts continuant leurs manèges délicats. Ses prunelles détaillèrent le regard inquiet et interrogateur d'Ashes. Ce n'était pas un ton moqueur, plus un ton contemplateur. Leo esquissa un léger sourire inimitable, mêlant l'appréhension de ce que ces paroles pouvaient bien signifier. Cela ressemblait étrangement à une déclaration. Watts n'était pas un expert en la matière, pourtant il n'écouta que son cœur faire un "!" dans sa poitrine. Pour l'instant, il était plus occupé à être ébloui par les yeux enchanteurs de son amant pour qui il brûlait d'envie. Fuck that effect he has on me. Il frotta sa joue contre la sienne pour venir chuchoter dans le creux de son oreille, tout bas. " Please, continue, you've got my attention."

_________________


I'm just trying to live life ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

going up in flames — (watts)	 Empty
Message· · Sujet: Re: going up in flames — (watts) going up in flames — (watts)	 EmptyMar 19 Nov 2019 - 10:13

Si la tension était encore palpable entre eux et ne s’était pas complètement dissipée, c’était parce que la blessure était encore profonde et fraiche. Ashes avait conscience que Leo ne pouvait pas tout lui pardonner immédiatement – et il ne le souhaitait même pas, comprenant que ce serait le temps qui réparerait les dommages commis par sa maladresse, le temps, mais aussi des efforts qu’il lui faudrait consentir. S’il était prêt à faire ce qu’il fallait sur le champ, il voulait malgré tout aussi donner à Leo le temps et l’espace pour digérer les évènements de la journée et la lourdeur de ses aveux. Ashes lui-même aurait besoin d’un peu de temps pour se sentir de nouveau plus léger. Il ne lui avait pas été facile d’avouer le fond de sa pensée à Watts parce que lui-même avait éviter d’y penser, préférant se laisser aller au plaisir et à la légèreté de leur relation plutôt que de considérer les conséquences potentiellement moins agréables qu’une telle relation pourrait avoir. « I know you wouldn’t, but the worry is still there. And if not you, it might come from them. It certainly will come from my lovely mother, ya know. » Ashes ne remettait pas en cause la sincérité de Leo mais il doutait que certain des membres de sa famille aient les même scrupules que lui – après tout, Ashes n’avait-il pas eu lui aussi des préjugés sur lui lorsqu’ils avaient commencé à se fréquenter ? How wrong I was. Turns out the trash wasn’t who we thought it was… La plaisanterie de Watts fit rire Ashes, qui ne pouvait guère le nier. « Technically you’ve got three, if you count mine, and I’m sure I can use my big brother influence to bring some more into the fold. » répondit-il en plaisant à son tour alors que les doigts froids de Watts se glissaient entre les siens, where they belong. Ashes se trouva vite pressé entre la voiture et Watts, qui exhala une bouffa de tabac, l’air se remplissant de l’odeur de la cigarette qu’il jeta par terre. It feels so good to be stuck against him. The smell, the touch, the whole thing is right. Il ne restait plus à Ashes qu’à convaincre Watts de ne pas partir.

Les joues des deux hommes se caressèrent lorsque Watts vint chuchoter dans son oreille, lui demandant de continuer. Ashes passa sa main libre dans les cheveux en bataille de son compagnon, se retenant de l’embrasser immédiatement afin de satisfaire la soif qui s’était installée en lui. Jouant avec les mèches revêches de Watts, Ashes sourit. « The only reason I have your attention is because you think I’m gonna say something whory. » Watts ne faisait pas secret de son extraordinaire libido, qu’Ashes avait d’ailleurs pu verifier le weekend precedent, et il était pratiquement certain que c’était bien à ça que Leo faisait référence. Ashes ajouta, taquin : « Like how much I’d love for us to have sex on the table on that spring morning, or how your dick is my favourite thing to eat for breakfast. » Il pouffa de rire en serrant la main de Watts dans la sienne, car même s’il était encore sous le choc de leur discussion, Ashes aimait plus que tout leur capacité à se faire rire l’un et l’autre, à partager un leur sens de l’humour. « But since I have your attention, I will take that opportunity and tell you that for now, I choose you. Not in a creepy, obsessive way, but just as in: I choose to explore whatever we are to each other, and I choose to focus on repairing whatever I may have broken. You may not be mine yet, but I’ll make goddamn sure that you will be. » Le blond ne parvint plus à résister à la tentation, le visage de Watts était si proche du sien, il pouvait déjà sentir le contact de ses lèvres contre les siennes. Guidé par un instinct qui le dépassait, Ashes posa ses mains sur le cou de Watts et l’embrassa doucement sans chercher à pousser Leo à une embrassade plus longue ou plus intense. Il voulait juste qu’il puisse comprendre qu’il ne lui mentait pas.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]



Dernière édition par Ashes Hendrickx le Mar 19 Nov 2019 - 11:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

going up in flames — (watts)	 Empty
Message· · Sujet: Re: going up in flames — (watts) going up in flames — (watts)	 EmptyMar 19 Nov 2019 - 11:06

Leo ne lui avait pas encore complètement pardonné, laissant une pointe de colère flamboyer en lui, mais il avait été considérablement amadoué par ses paroles, ses gestes et ce regard oh si bleu dans lequel il aurait pu se perdre pendant des heures. Shit. S'il appréciait avoir renouer le contact physique avec son partenaire, laissant ses gestes apaiser les tensions, laissant les reproches et la fureur de cette trahison de côté, il savait pertinemment que cette discussion n'était pas finie et qu'elle finirait par revenir sur le tapis, un jour ou l'autre, malgré tous les efforts d'Ashes. Rancunier, Watts pouvait l'être et Hendrickx avait blessé une partie profonde de lui. Celle sur ses origines, son passé mais aussi son présent. Cette critique constante dont il était témoin, juste parce que sa mère avait fait les mauvais choix en termes d'hommes, que le schéma catastrophique de sa famille ne convenait pas au monde extérieur. La famille Hendrickx ne dérogeait pas au cliché des gens aisés méprisant les personnes venant d'un milieu défavorisé. Ce jugement purement basé sur des clichés, Leo vivait pour le renforcer, pour foncer droit dans le mur avec ses agissements stupides, ses petits larcins, sa colère constante inexpliquée. Comme pour réaliser la prophétie auto-réalisatrice qui le destinait à finir au fond d'une cellule. Maybe Ashes was the one that could save him from that impending doom.
Leo réprima un éclat de rire alors que les propositions suggestives d'Ashes lui chatouillaient les oreilles. Il mordit violemment sa lèvre pour ne pas lui offrir un regard plus qu'indécent - ou pour le plaquer sur la voiture et le déshabiller sur le champ. Il laissa échapper un soupir d'anticipation, laissant les mains de son amant venant caresser les siennes, resserrant leurs étreintes. You know you've got me in the palm of your hands, but I love those hands. Une douce mélodie qui résonnait au fin fond de sa tête et une mélodie qu'il essayait de ne pas écouter. Pour ne pas se laisser engloutir par ce sentiment incommensurable d'apaisement qu'il avait au creux du ventre alors qu'il écoutait la décision d'Hendrickx. Le choisir lui? En valait-il tant la peine? Il avait du mal à y croire, lui, le petit voyou du trailer park. Leo fronça les sourcils, se demandant si ces paroles valaient pour engagement.  You may not be mine yet, but I’ll make goddamn sure that you will be. Quelle sensation étrange qui découlait en lui à ce moment précis, lorsque cette phrase avait traversé les lèvres d'Ashes. Leo Watts, l'animal indomptable se prenait doucement à se résoudre de laisser le doute plané pour Ashes. Dans une situation similaire, avec une autre personne, il aurait déjà déguerpi. Sans demander son reste, ni même laisser un signe de vie. Hendrickx avait quelque chose de si particulier dans sa façon de l'envoûter. Are you falling for him, Watts? demanda la voix méfiante qui vivait intensément à l'intérieur de sa caboche. Shut the fuck, he's just so fuckin cute. lui répondit-il, alors que les doigts d'Ashes parcouraient ses cheveux d'un geste tendre. Yes, whatever you wanna think, Watts. Please, stop ignoring that he's got you under his thumb.
Il avait seulement fallu trois semaines à Hendrickx pour cerner le personnage, apaiser ses décisions les plus imprudentes, lui montrer qu'il pouvait être une meilleure version de lui. Parce que finalement, sa présence était ce qui le rendait meilleur. I like me better when I'm with you. L'animal sauvage pourtant n'avait pas dit son dernier mot - la méfiance faisait partie de son héritage et il ne pouvait s'empêcher de rester sur ses gardes. C'est pour cela qu'il resta très vague envers son compagnon. En restant vague, il ne risquait moins une défaite douloureuse. " Good luck with that." souffla-t-il, le clin d’œil provocant en direction de son amant. L'indocile Watts se refusait complètement à l'idée d'appartenir à quelqu'un. Ou c'est ce qu'il aimait penser. Ou plutôt imaginer tendrement. You're kinda fucked with that one, souffla la voix ironique en son fort intérieur, une voix qu'il ignora royalement. Ses lèvres s'écrasèrent sur celles qui étaient maintenant si familières et qui le rendaient extatique. Ce qui avait commencé comme une douce embrassade ne dura que quelques secondes, tournant rapidement en une étreinte fougueuse, à l'image de la dispute qui avait éclaté plus tôt. Leo Watts ne retint aucune de ses envies, s'accrochant au manteau d'Ashes pour le rapprocher de lui un peu plus, ce qui était quasiment impossible à réaliser. Baiser par baiser, il était dédié à ravager, anéantir les préjugés qui pouvaient courir sur lui. Parce que même s'il ne se l'avouait pas, par manque de confiance évidente en lui, il était un amant incroyable, à l'humour ravageur, plein d'esprit et de passion. Mais il avait besoin qu'on le lui dise pour qu'il s'en rende compte. Ce qu'Ashes avait quelque part avouer dans son discours enflammé, à la recherche de son apaisement. Leo, pour se venger quand même encore une dernière fois, lui mordit furieusement sa lèvre inférieure et Ashes se recula. " That's for making me fuckin' angry." soupira-t-il, mais avec le sourire joueur. " Now, you've gotta work for it. Real hard." dit-il, flirtant outrageusement et reculant de quelques pas, tendant la main vers Hendrickx.

_________________


I'm just trying to live life ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

going up in flames — (watts)	 Empty
Message· · Sujet: Re: going up in flames — (watts) going up in flames — (watts)	 EmptyMar 19 Nov 2019 - 16:55

Fuck, I missed this, songea Ashes, les lèvres de Leo jalousement pressées contre les siennes, le corps vibrant de la proximité de celui de Watts. I missed his lips, his hand in mine, the feeling of his rugged skin against mine. Leur dispute n’avait pas duré plus de quelques heures mais elle avait laissé des traces et provoqué un chamboulement disproportionné en eux. Ashes pouvait le percevoir jusque dans l’étreinte de Watts, dans son baiser – ils lui paraissaient plus pressants et fébriles, soit parce qu’il cherchait à se rassurer en venant trouver du réconfort en Ashes, soit parce qu’il ne pouvait justement plus y trouver de réconfort. Alors quand Leo serra Ashes si fort contre lui que le blond sentit sa colonne vertébrale se plier contre la carrosserie de la voiture, il ne put s’empêcher de se sentir soulagé de ne pas être rejeté malgré la douleur physique. Le cœur battant un peu trop vite, Ashes se joignit à Watts dans une embrassade plus intense et ses deux mains agrippèrent Leo par les hanches pour l’empêcher pendant un temps de mettre un terme à leurs baisers. Watts n’était pas encore complètement à lui ? Tant pis – lui n’avait pas peur de lui dire comme de lui montrer qu’il lui appartenait déjà un peu trop. Ashes s’était laissé prendre au piège que Watts lui avait reproché d’avoir mis sur pied et il s’était jeté dedans les yeux fermés. If Watts is a trap, then I’ll walk into it happy.

A sa grande déception, Ashes sentit leur baiser s’interrompre, et alors qu’il allait râler, il en fut empêché par Leo, qui lui mordilla la lèvre inférieure. Ashes protesta vigoureusement en attrapant la main de Watts et l’attirant violemment vers lui. Le corps de Watts entra en collision avec le sien et les deux hommes se retrouvèrent collés contre la voiture sur laquelle ils avaient déjà été appuyés, celle aussi qui avait subi les assauts de Leo durant sa colère. Accueillant Watts qui trébuchait dans ses bras, Ashes referma son étreinte sur lui sous les protestations de son amant qui se débattait. Leo finit bientôt par arrêter de lutter et Ashes en profita pour rétorquer en riant : « I feel like I’ve already done some of the work last weekend, wouldn’t you agree ? » Ce n’était bien sûr qu’une plaisanterie mais Ashes avait besoin de se rappeler des bons souvenirs pour réussir à enfin se calmer parfaitement. La présence de Watts à ses côtés et l’adoucissement de l’humeur celui-ci avaient aussi contribué à rassénérer Ashes, dont le cœur battait moins follement, plus calme et docile dans sa cage thoracique. Regagnant peu à peu le contrôle de ses émotions et la maitrise de son corps, Ashes fit son étreinte moins dure et plus tendre. « You know, when I met you the garage because I was going to pick up some suitcases… I’m gonna move out of my parents’ house as soon as I get back there and pack my stuff up. » Il laissa Leo se défaire de son étreinte avant de reprendre : « They have a kind of old country home upstate… It ain’t much to look at but it’s fit to live in and my mother’s not there…  » Il n’osait pas trop continuer, effrayé de la reaction de Leo. « It’s a few hours’ drive way from Windmont. Two, maybe three in your old car. That’s if you wanna visit every now and then, of course. » Ashes ne savait pas combien de temps il resterait dans cet exil, ni à quelle fréquence il serait en mesure de venir sur Windmont Bay. Il avait seulement deux certitudes :
1. I can’t live in the same house as that vile woman.
2. I want him to visit me all the time. No, scratch that. I want him to move in with me over there.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

going up in flames — (watts)	 Empty
Message· · Sujet: Re: going up in flames — (watts) going up in flames — (watts)	 EmptyMar 19 Nov 2019 - 17:54

Si l'atmosphère s'était détendue, elle n'en était pas moins chargée en électricité, un courant continu qui traversait les deux hommes complices, qui s'embrassaient contre cette voiture comme si demain n'existerait pas. With each new kiss, each new embrace, each new look, Leo Watts was falling in love with Ashes Hendrickx and he didn't know it was going to hit him pretty hard. " Nice try, Hendrickx. Last weekend doesn't cancel this out." rit jaune le jeune homme, frissonnant tout de même à la mention de ce weekend qu'ils avaient partagés, assailli par les flashbacks indécents et charnels. Il ponctua sa phrase en tapotant le nez de son compagnon, l'embrassant doucement cette fois sur ses lèvres. " I'll need another hot weekend to forget this. Or two." affirma-t-il, l'air malicieux sur ses traits fins. Il plissa la bouche, pensif. " Make it three. Three's a good number." acquiesca-t-il à sa propre remarque, titillant Hendrickx, glissant son doigt dans son col pour l'attirer à lui et croquer ses lippes plantureuses. Ashes lui avait prouvé maintes fois qu'il avait été l'un de ses meilleurs amants, cernant vite ses intentions et ses désirs. Ils étaient complémentaires physiquement - et ce sentiment de n'en jamais avoir assez était aussi partagé.

Leo fut plus surpris de l'entendre parler de déménagement. Il haussa un sourcil, alors qu'il regardait attentivement ses lèvres, essayant de ne pas l'interrompre et de lui couper la parole. Pourtant, lorsqu'il affirma déménager à quelques heures de Windmont Bay, Watts se recula d'un pas. " What the fuck, Hendrickx ?" s'enquit-il, s'offusquant de son choix. Par extension, ce délogement voulait dire qu'ils se verraient moins. Contrarié, il n'arrivait pas à camoufler qu'il n'acceptait pas la conclusion de son amant. " So you're just gonna leave town?" demanda-t-il, la voix un peu serrée dans sa gorge, pointant dans les aiguës, les questions venant l'asséner. Presque chagriné, Leo alluma une cigarette en signe d’agacement profond. Fucking Ashes. He promises stuff and then he leaves maugréa-t-il, la mâchoire maintenant un peu plus tendue. " So am I supposed to drive two or three hours to come and see you "now and then"?" Ne pouvant cacher son dépit, Leo souffla bruyamment. Ashes avait l'air d'avoir pris sa décision et de ne pas en démordre. " Can't you just go somewhere else? Nearer to Windmont Bay? " Watts eut bien l'idée de l'inviter chez lui, mais il se stoppa net, pensant à la signification de cette possible invitation. Not ready to have him around all the time. Even if seeing him makes him happier than anything. Le mécanicien se gratta la tempe, réfléchissant à d'autres possibilités.
Finalement, après un vrai moment intense de contrariété, où les émotions passaient sur son visage contre dans un livre ouvert, Leo marmonna quelques insolences. " You suck, Hendrickx." protesta-t-il, son corps se rapprochant par automatisme d'Ashes, enveloppant ses mains dans les siennes, blottissant son nez dans son cou, comme s'il voulait profiter du temps imparti pour faire le plein de tendresse. Silencieux, il tenta d'accepter son choix. Un choix qu'il n'approuvait absolument, qu'il voulait rejeter. Qu'Ashes reste auprès de lui. A sa merci. " So I guess there'll be a lot of sexting." observa-t-il, laissant ses yeux croisant les siens, badin dans ses paroles et mordant sa lèvre mielleusement. " And photos. Oh, I need photos. A lot of them if you want me to survive without this hot bod' of yours." Ses mains baladeuses vinrent se glisser dans le creux de ses reins et il l'approcha de lui, glissant quelques baisers dans son cou, pensant peut-être réussir à le dissuader rien qu'avec la connexion physique qu'ils partageaient. " When do you move out? I can drive you." proposa-t-il, laissant ses baisers divaguer le long de son cou, puis le long de sa mâchoire. Cela lui ferait une bonne excuse pour l'accompagner et surtout voir où il allait se terrer, curieux qu'il était.

_________________


I'm just trying to live life ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

going up in flames — (watts)	 Empty
Message· · Sujet: Re: going up in flames — (watts) going up in flames — (watts)	 EmptyMer 20 Nov 2019 - 12:20

I love this man’s lips so much, pensa Ashes en se lovant dans les bras de Watts, une embrassade les verrouillant dans leur étreinte. They taste so good, they know exactly where they fit on mine and on my skin. They have this thing about him – when they speak my name, it sounds like the most fabulous poem of all time. And when they kiss me, it feels like I’ll never be hungry or thirsty anymore. Ashes ne se rendait pas encore compte de l’étendue de l’importance qu’avait prise Leo Watts pour lui. Il se sentait attiré par lui, physiquement comme par sa personnalité, et il tenait à lui suffisamment pour avoir encaissé sa colère et sa rage quelques instants plus tôt mais il ne se doutait pas que la marche en arrière n’était plus possible pour lui.
Il aurait pu le deviner pourtant. L’angoisse de déménager loin de Watts aurait pourtant dû le renseigner sur l’état de ses sentiments pour Watts. Tous les signes étaient présents, il ne savait juste pas les lire. Et même si l’avait su les lire, il y avait fort à douter qu’Ashes aurait souhaiter retourner aux jours que Leo n’avait pas encore illuminé de sa présence. Ils manquaient de couleurs et de parfum, this goddamn smell of cigarettes, sweat and cheap cologne. C’était un film muet avant l’invention du son au cinéma ou l’automne avant l’invention du feu pour se tenir au chaud.

Initialement, la réaction de Watts fut hostile, chargée de reproches. Ashes tenta d’expliquer son raisonnement mais il n’y parvint pas tout de suite. Il savait qu’il fallait qu’il pèse ses mots pour ne pas l’effrayer, et en même temps, qu’il prenne soin de ne pas le blesser, plus qu’il ne l’avait déjà été du moins. Il le laissa l’interroger pendant quelques minutes avant de lui répondre, tâchant de se maintenir suffisamment près de Leo pour ne pas l’autoriser à installer une distance physique entre eux. « I will be coming down too, you won’t be the only driving up… And you also don’t have to drive up at all if it’s too much to ask. » Ashes fixait intensément Leo, tâchant sans succès de deviner le fond de ses pensées. « I promise you this is the closest place I could find. Most of my friends have left Windmont, and those who stayed couldn’t host me. » If only Leo’s sorry ass could drop his pride and ask me to stay at his for a while…
Heureusement pour lui, Watts semblait déjà prêt à accepter ce déménagement impromptu. Il saisit Ashes et déposa de nombreux baisers dans son cou, ses mains glissant dans le creux des reins d’Ashes, qui frissonna de plaisir, recevant ses caresses et ses baisers avec un appétit démesuré. Il lui rendit ses baisers, ses mains empoignant les cheveux de Watts avec fermeté, son cœur se remplissant d’une douce chaleur sous l’affection qu’il ressentait pour lui. « Yeah ? I’d fucking love it. If you’re ok with the 3-hour long drive though. » Puis Ashes prit le contrôle, poussant Leo en direction d’un coin isolé par quelques bosquets, ses lèvres en manque de Leo prenant possession de sa peau. [color=#993366]« We’ve got time though. »[/color dit-il en faisant glisser la fermeture éclair du pantalon de Watts dont il avait tant besoin.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




going up in flames — (watts)	 Empty
Message· · Sujet: Re: going up in flames — (watts) going up in flames — (watts)	 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
going up in flames — (watts)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak-
Sauter vers: