hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
No. 1 Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
No. 2 L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

Partagez
 

 feeding off adrenaline (leashes)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyMer 20 Nov - 14:33

 

“ catching my attention like i never would have thought
i tried to comprehend it, but i knew it from the start
you work a little differently than anyone i've ever known
hopeless little moments got me chasing you for miles
i open up the window just to see if you’re around
i'm wishing i could show you all these feelings that i felt  ”
xxx
(@Ashes Hendrickx - end of November '19) somewhere upstate

FUCK THIS SHIT, s'écria sa petite voix intérieure alors que les yeux planqués au plafond, il n'arrivait pas à trouver le sommeil. Il était quatre heures du matin et Watts avait fermé les yeux quelques minutes avant de se réveiller en sursaut, sa main cherchant désespérément la compagnie qu'il aurait tant aimé à côté de lui. L'homme expira difficilement, laissant ses yeux traîner cette fois-ci sur son portable. Presque sans réfléchir, il se mit à relire les messages d'Ashes, le sourire en coin, allumant une cigarette pour tenter de calmer ses ardeurs.
Une semaine qu'Ashes avait déménagé au nord de l'Etat, décidant qu'il avait besoin de ce temps loin de sa famille pour se sentir mieux. La mère d'Hendrickx avait invectivé Leo après les avoir croisé ensemble, laissant Leo terriblement blessé lorsqu'Ashes n'avait su qu'y répondre. C'était suivi une dispute violente, fracassante, venant presque cassé le lien entre les deux hommes qui se fréquentaient depuis quelques mois. Ashes avait su trouvé les mots pour apaiser Leo, mais à chaque coin, le jeune indomptable ne pouvait s'empêcher d'y repenser, même s'il estimait qu'Ashes n'était pas fautif des torts de sa mère. Les deux hommes avaient certainement passés la semaine à partager messages, vidéos ou photos - plutôt suggestives - et Leo, malgré lui, ne se rendait pas compte qu'Ashes prenait de plus en plus de place dans sa vie, à en négliger le reste de son entourage. Sa sœur l'avait questionné sur ce "Ashes" qu'elle voyait souvent sur son téléphone; Madd, une de ses meilleures amies avait tenté de lui poser des questions  - mais dans les deux cas, Leo Watts avait fait le sourd, refusant de répondre à leurs questions ou de se prononcer sur ce qu'ils étaient. Boytoys, lovers, friends with benefits, whatever. Même s'il ne qualifiait pas leur relation, de son côté, Ashes ne se retenait pas de le titiller sur ce sujet. Il était souvent accueilli avec une proposition indécente, lui faisant changer de sujet rapidement. Leo Watts se voilait tendrement la face, préférant vivre dans un monde simple, rempli d'illusions. Pourquoi compliquer une relation qui marchait si bien?

---

Alors Leo Watts, après avoir enfilé un vieux t-shirt et un jean, avait pris le volant à cinq heures du matin, estimant qu'il en avait assez d'attendre. Ce qui n'était pour lui qu'une pulsion purement égoïste et physique trahissait néanmoins son attachement à Hendrickx. Pourquoi sinon faire deux heures de route pour aller le voir, lui faire une surprise? Il avait toutes ses conquêtes à disposition s'il voulait tirer son coup. Il n'avait qu'à appeler son meilleur ami, à quelques mobilhommes de lui. Celui qui préférait les relations futiles et sans lendemain n'avouait pas avoir changé sous l'influence positive d'Ashes. S'il n'avait pas prévenu Hendrickx de son arrivée, il comptait bien sur l'effet de surprise pour être accueilli comme il se devait. Physiquement en manque, humant un air qui passait à la radio, la cigarette au bec, Leo ne se rendait même pas compte qu'il souriait bêtement à l'idée des longues heures sensuelles qui s'annonçaient. Et peu importe s'il avait à faire deux heures de route, le pied bloqué sur l'accélérateur, peu importe que les paysages défilaient autant que les cigarettes, peu importe la fatigue et l'énorme mensonge qu'il allait vendre à son patron le lendemain, prétextant une grippe fulgurante - peu importe tout cela parce qu'il n'y avait qu'une chose qu'il cherchait et c'était les bras d'Ashes Hendrickx.
Pendant ces deux heures de route qui passèrent étrangement vite alors que le soleil commençait à se lever, Leo Watts s'était questionné, profitant du moment d'introspection pour trouver une excuse valable à sa présence si tôt au nord de l'état. Bien sûr qu'Ashes serait ravi - ou il essayait de s'en persuader. You may not be mine yet, but I’ll make goddamn sure that you will be. Cette phrase, qui avait raisonné en lui pendant de longues journées, lui faisait encore ce petit effet inqualifiable, le genre à lui apporter la chair de poule ou des frissons le long de sa colonne vertébrale. Plus il se rapprochait du but, plus il se sentait léger.
C'était le sourire stupide qu'il sortit de sa voiture au petit matin, vérifiant quand même dans son rétroviseur intérieur qu'il était présentable. Ses traits fatigués allaient le trahir - mais Ashes serait sûrement distrait par autre chose. Les bras chargés de deux cafés et de viennoiseries, Watts s'était avancé par la porte du petit chalet rustique. Il avait d'abord pensé à une entrée en fanfare mais il avait vite renoncé à l'idée, préférant juste frapper à la porte. Ashes ne devait pas être réveillé - il attendit donc quelques minutes qui lui parurent interminables tant il avait besoin de voir son visage d'idiot. Lorsqu'un Hendrickx l’œil à moitié ouvert, les cheveux relevés sur sa tête tel un parfait perroquet avait ouvert, Leo ne put réprimer un rire franchement moqueur. Il l'avait déjà vu au réveil mais cette tête valait de l'or. " Wake up, sleepy head." déclara le jeune mécanicien, le sourire espiègle, l’œil pétillant de revoir ce visage enchanteur.   " I was in the area, I thought you'd like to be delivered breakfast ." s'esclaffa-t-il, ne laissant pas à Ashes le choix de le laisser rentrer car il avait déjà les deux pieds dans le chalet.

_________________


I'm just trying to live life ★★


Dernière édition par Leo Watts le Jeu 21 Nov - 6:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyMer 20 Nov - 21:07


Upstate, Saturday 8:10pm.
Ashes fut arraché à son sommeil par quelques coups frappés à la porte d’entrée. Il lui fallut plusieurs secondes pour comprendre de quoi il s’agissait, et un peu plus pour comprendre pourquoi il était réveillé. Étonné, pour ne pas dire furieux, qu’on ose ainsi le tirer de son sommeil (et désespéré par les cernes qu’il allait récolter à cause de cette nuit écourtée), Ashes grommela en ouvrant les yeux avec difficulté. La lumière du jour était encore juvénile, affaiblie encore plus par une flopée de nuages épais. Le blond soupira en disant adieu à sa nuit et s’étira, en profitant pour attraper son téléphone portable qui se trouvait sur la petite table se trouvant à côté de son lit de fortune. Il l’alluma ensuite, espérant y voir s’afficher le patronyme avec lequel il avait vécu chaque péripétie de ces dernières semaines, ces cinq lettres tellement familières qu’elles étaient devenues une habitude. That’s what coke addicts call it too, a habit. Ashes chassa cette pensée de sa tête. Fine, I’ll be an addict then. Et malheureusement pour Ashes, l’écran de son téléphone resta désespérément vide. Pas de texto laconique pour le prévenir d’une visite imminente et le menacer d’une longue série de plaisirs charnels si démesurés que les deux hommes en resteraient le souffle court pendant de longs jours. Pas non plus de plaisanterie salace, ou de clichés de lui sur la route le conduisant, le ramenant plutôt, à Ashes. Juste le vide intersidéral de la désillusion et de l’écran noir. Les épaules soudain trop lourdes pour sa colonne vertébrale, Ashes s’extirpa en grognant du canapé-lit qu’il avait déplié pour y dormir. Il aurait dû se douter que ce ne pouvait être Watts, pas à cette heure-ci, pas sans l’avoir prévenu et pas sans s’en être copieusement à la fois vanté de son courage et plaint de son sacrifice auprès d’Ashes qui n’aurait eu d’autre choix que de le remercier en le couvrant d’attentions. God, that would have been so freaking nice… songea-t-il, enfilant son pyjama en se dirigeant vers la porte d’entrée qu’il ouvrit, plissant les yeux, maudissant déjà le visiteur.

Where is my heart gone?

He’s so tall, so handsome.
Ashes, faisant mine de rien, s’effaça pour laisser entrer Watts dans la petite maison. He smells like croissants and coffee and he looks exactly like the man I would go to sleep with every night and wake up every morning. He speaks as if he knows that every word he says, I listen to and repeat when I feel alone and too far from him. Maybe I shouldn’t stare, maybe I should pretend to look in another direction and act disappointed, like I was waiting for someone else. Who would I be kidding? There’s nobody else around for miles. And thank god for that – at least we’ll be perfectly alone, just him and me, unconditionally alone, until he has to leave. Ashes se reprit en main, trop heureux de revoir Leo pour laisser quoique ce soit le distraire. Il referma la porte derrière lui et prit les viennoiseries des mains de Watts pour les déposer sur la table du salon, pièce qui lui servait à la fois de salon, chambre et salle à manger. « Ohmygod. » s’exclama-t-il, peinant à dissimuler la joie qui consumait ses entrailles, à réprimer son besoin de se précipiter sur lui. « This is incredible ! » And I’m not talking about the croissants, or the surprise visit, I’m talking about your presence in and of itself, the very fact that you, Leo Watts, are here. The things I’d do to you right now… You ain’t ready yet and you won’t ever be. Pour l’heure cependant, Ashes arrivait superbement bien à conserver son calme malgé ses nerfs survoltés, sans doute parce qu’il n’était pas tout à fait réveillé. « Welcome… well, welcome home I guess. » dit-il riant. Sans trop bouger, sans avoir encore embrassé ni enlace son amant, un peu pris au dépourvu par cette surprise et ne sachant pas tout à fait comment agir de crainte d’être trop enthousiaste et de faire peur à Watts, Ashes dit, en jouant avec un fil décousu de son vieux t-shirt qui lui servait de haut de pyjama : « You’ve already had the grand tour so I won’t bore you with it… I’ll show you what I’ve done with the bathroom later, and we can, you know, test it. » plaisanta-t-il avec un clin d’oeil amusé en direction de Watts. « And this, » ajouta-t-il ensuite en faisant un signe de main enveloppant la pièce, « This is your house for as long as your staying. » Ashes sourit doucement à Watts. Who am I fucking kidding? My drug is here in front of me and I won’t even take a hit? Il ouvrit les bras pour laisser Watts s’y glisser afin de l’en envelopper. « No, this, is your home. »


_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]



Dernière édition par Ashes Hendrickx le Mer 20 Nov - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyMer 20 Nov - 21:50

Même si Leo ne s'attendait pas à ce qu'Ashes lui tombe dans les bras, il fut un tout petit peu déçu de ne pas se faire plaquer contre la paroi du vieux chalet. La voix qu'emprunta son amant était pourtant évidente - Ashes était heureux de le voir ici et Leo fut plutôt fier de sa surprise, alors qu'il entrait dans l'endroit amélioré depuis sa dernière visite. Il repéra vite les améliorations portées par Ashes, observant la pièce d'un regard inquisiteur. A s'en méprendre, son compagnon était même gêné de sa présence et Leo trouvait cela foutrement mignon. Welcome home. Leo souleva un sourcil surpris, l'accompagnant d'une petite moue dubitative. A choisir, il préférait vivre dans son vieux mobilhomme au bord de la décomposition qu'au beau milieu d'une forêt, perdu, sans autres voisins que les ours sûrement affamés qui en voulait certainement à la chair d'Ashes. Il réprima un air moqueur et tourna ses yeux vers Ashes. " Thanks. Looks alright." dit-il sans grand enthousiasme, ne voulant pas faire marcher Hendrickx. Après tout, il n'était pas là pour profiter du chalet, mais de lui. Au moins Ashes avait la fibre accueillante même s'il en faisait un peu trop au goût de Watts.
Silencieux, il attendit sagement que son amant vienne l'enlacer. Fuck, this feels so right s'avoua-t-il, fermant les yeux, appréciant ce contact tendre qu'Hendrickx avait enclenché, un contact qui l'avait démangé depuis une semaine. " Took you some time to hug me. " souffla le jeune mécanicien, taquin et observateur, resserrant l'étreinte et glissant son nez dans son cou. Il n'avait pas l'habitude de voir Ashes sur la réserve - il avait plus l'habitude que celui ci lui dévore ses lèvres à chaque excuse possible. Il mit cela sur le coup du réveil peut-être un peu brutal. Après tout, lui était debout depuis cinq heures du matin et s'il s'était écouté, malgré la fatigue, il serait aller courir pour prendre un bol d'air. Mais son bol d'air était là, entre ses mains, tandis que l'étreinte s'était prolongé de longues minutes. " Can I get at least a kiss after driving for two hours?" s'enquit-il, revenant croiser le regard d'Hendrickx. I could never leave this embrace son corps confessa, les frissons venant le parcourir de la tête aux pieds lorsque Ashes lui offrit un sourire radieux. Ses mains baladeuses se dirigèrent automatiquement sur le postérieur du bel homme face à lui, le rapprochant un peu plus de lui, laissant leurs lèvres se toucher d'abord doucement, puis plus fortement, plus ardemment. Feels like I haven't kissed him for ages.
Repu pour quelques minutes de ce contact, Leo vint caresser sa nuque puis son cou, tendrement et passant ensuite sa main dans ses cheveux pour le recoiffer. " So, breakfast?" s'enquit-il, montrant de la tête les croissants et le café brûlant qui les attendaient. Affamé, il l'était autant de nourriture que d'Ashes. Ses yeux félins allaient le trahir à un moment ou un autre. Leo l'aida à replier le canapé-lit défait et ils purent s'y asseoir, tous les deux un peu sur la réserve. Leo esquissa un sourire un peu amusé de la situation - à s'en méprendre, on aurait dit deux adolescents qui se tournaient autour sans trop savoir comment faire. Il poussa son café vers lui et mordit avec grande conviction dans la viennoiserie qui fondait déjà dans sa bouche. " God, it feels good to eat." soupira le jeune blond, se tournant vers Ashes, encore un peu dans ses chaussettes. A l'évidence, il n'était pas quelqu'un de matinal. " You're so not a morning person." se moqua-t-il doucement, engloutissant la fin de son croissant avant de le rincer avec une large gorgée de café, qui finalement, était un peu tiédasse. " Maybe I can help you waking you up in the right way." proposa-t-il, l'étincelle au fond de l’œil, la main venant se glisser exactement là où il la voulait. Ashes s'esclaffa et Leo prit ce rire comme une confirmation de sa part, plongeant sur lui avec un sourire plus que lascif car il allait craquer s'il se retenait plus longtemps. One week and I've lost my mind. I want him so bad, it's like I would sell my own soul just to let him touch me. watts frissonna sous ses doigts et soupira lorsqu'Ashes le rejoint, l'embrassant frénétiquement dans son cou. " I feel like you should drop this." affirma-t-il, tirant sur le vieux t-shirt de son amant, l'aidant à s'en délester, déposant des baisers sur son torse alors qu'Ashes venait s'installer sur lui à califourchon. Ashes se stoppa un instant pour le regarder et Leo lui offrit un sourire rayonnant. Because that's where he belonged. Il vint caresser ses lèvres de son doigt dans un petit rire lubrique. " What? Stop looking at me like that, you're making me very hard." confessa-t-il, dirigeant la main de son amant entre ses jambes et ne pouvant réprimer la chair de poule.

_________________


I'm just trying to live life ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyMer 20 Nov - 23:19

Ashes avait mis du temps à se libérer de ses craintes – surpris par la visite de Watts, il connaissait aussi la facilité avec laquelle il savait fuir, héritée de ses années passer à fuir la police et ses rivaux ; à se détacher, léguée par son père absent ; à faire semblant, pour que l’histoire ne se répète pas. Et pourtant, une fois que le plus jeune s’était réfugié dans son bras, torse contre torse, nez contre cou, Ashes s’en voulut de ne pas l’avoir fait plus tôt. « More than one kiss is perfectly acceptable too. » répondit Ashes en prenant place aux côtés de Watts pour déguster le petit déjeuner offert part Leo. « This looks yummy. » dit-il reconnaissant, en attrapant son café dont il but quelques gorgées. « I’ll keep the pastries for later though, I don’t normally eat that early in the morning. » Ashes n’était en effet pas, ainsi que Leo le supposait correctement, un lève-tôt et ni très actif le matin. Moqueur, son amant le tira à lui, lui faisant une proposition indécente soutenue par un regard intense comme la nuit la plus noire et le soleil le plus blanc réunis en un seul homme, his.

Installé à califourchon sur Leo, son t-shirt un lointain souvenir, Ashes ne le quittait plus du regard, dévorant ses beaux yeux clairs et brillants un le ciel d’été, son visage qu’il trouvait si beau. Frémissant de plaisir lorsque Watts le guida jusqu’à son entrejambe, Ashes le caressa amoureusement à travers le tissu du pantalon et s’aperçut avec fierté qu’en effet, il lui avait suffi de regarder Leo avec instance pour que ce dernier en soit excité. Does that mean… Something else ? Est-ce que Watts aussi ressentait ce qu’il ressentait, alors ? Cela lui avait semblé si impossible jusqu’alors – malgré des signes qui ne trompaient pas, Watts s’était toujours efforcé d’être détaché et condescendant quand Ashes avait tenté de lui parler de quelque chose d’un peu plus fort qu’une simple compatibilité sexuelle. Le blond, ne sachant à quoi se fier, s’était laissé convaincre par ces attitudes qu’il ne représentait pour Leo qu’une passade. Mais qui, se demandait-il en cet instant, aurait fait tout ce trajet pour une simple passade ? Personne, and especially not Leo fucking Watts, rugit Ashes en son for intérieur, l’appétit aiguisé par cette réalisation dont, même s’il n’en avait aucune preuve, il fit sa motivation la plus profonde et la plus ferme. Le sang cognant contre ses tempes, Ashes agrippa le pantalon de Leo et le fit se redresser ainsi.  Lorsque le visage de son amant fut collé au sien, lui refusant pourtant un baiser, Ashes chuchota entre ses lèvres, les yeux grand ouverts pour ne rien perdre du beau visage de Watts, un air faussement badin sur son propre visage : « Why do you always gotta stop in the middle ? Go all the way for once, take the fucking dive. » Forcené, Ashes arracha le bouton du pantalon de Watts et sa main vint se perdre dans son boxer, empoignant ce qu’il avait seulement pu deviner jusqu’alors et continua : « Want me to grab your dick ? Make me. Wanna fuck me ? Make the ground shake when you do it. Wanna say something? » S’attelant à sa mission, Ashes repoussa Leo qui tomba de nouveau allongé sur le lit tandis qu’Ashes en restait maitre. « Fucking say it. » acheva-t-il, dominant le cadavre de Watts de toute sa hauteur. You’re gonna regret the day you met me, Leo Watts, because when I’m through with you, we will live in each other forever. Relâchant sa proie, Ashes prit le contrôle des mains de Leo et les posa sur ses hanches, puis les guida alors qu’elles faisaient glisser son pantalon le long de ses hanches. Alors, le blond se pencha doucement sur Leo et colla son visage au sien pour venir l’embrasser tandis que ce dernier profitait de son corps, ne se privant de rien à son encontre. La violence et l’épaisseur de leur désir l’un pour l’autre ne faisait aucun doute. « You’re so fuckable, Watts. I don’t think there is a single part of your body I don’t want like it’s my last fucking meal. » enragea-t-il en dévorant la peau de son cou, ses oreilles et ses lèvres, un incendie californien ravageant tout son corps, from the top of my head all the way down to my toes. Le gout du café sur ses lèvres. Des miettes de croissant dans ses cheveux. Les mains de Watts sur sa peau. Ses yeux dans les siens. Nothing between us but the thin veil of our respective histories, tearing itself ever so slowly apart as we bridge the gap between us with the corpses of our pasts.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyJeu 21 Nov - 7:13

Ashes Hendrickx était doté d'une personnalité détonante, de ces personnalités qu'on n'aurait pu deviner sous ses airs de garçon de bonne famille. Pourtant, à chaque nouvelle rencontre, il ne manquait pas d'étonner son compagnon, dévoilant de nouvelles facettes. Et Leo Watts ne se plaignait pas, non loin de là, en oubliant presque de respirer tandis qu'Ashes prenait le contrôle de son corps, sans demander son reste, ni lui demander son avis, lui chuchotant des phrases indécentes à l'oreille et l'empêchant de s'échapper. If your lips are like wine then I want to get drunk forever.
La créature bestiale à l'intérieur de Watts se réveillait alors qu'Hendrickx lui avouait ses pensées les plus intimes. Leo reprit le contrôle lorsqu'il l'embrassa si fougueusement qu'il se retrouva à son tour sur son partenaire. " My turn." murmura le jeune mécanicien dans un soupir érotique, attrapant les lèvres du beau blond violemment, comme deux voitures entrant en collision au beau milieu d'une autoroute. Leo l'obligea à se retourner brusquement, collant son torse nu au dos parfaitement sculpté de son amant. " Listen to me very carefully." souffla-t-il, bloquant son amant dans ses bras, l'empêchant de bouger. " I want you so fucking bad." murmura-t-il à son oreille, sa main glissant le long de son torse puis faisant le chemin inverse pour se placer juste au dessus de sa gorge. " So I'm gonna take you, not once, not twice, but three times " affirma-t-il, absolument sûr de lui dans son ton, resserrant doucement mais fermement sa main autour de la gorge d'Ashes, limitant ses mouvements. " And I'm gonna make you come so hard, I swear, you'll never ever forget my name and you'll shout it every time someone touches you." And I'm gonna mark you so everyone knows you're mine. Fucking mine, forever. Because you'll never recover from what I'm about to do and I'll never leave your mind from now on. Like a beautiful scar that you'll see and touch everyday. Because that's how intense this thing is. Never going to leave your side, not a minute, until your last breath. I'm gonna love you to ruins. Il relâcha son emprise, sentant les muscles d'Ashes se contracter puis se relâcher. " Now, fuckin drop the pants, Hendrickx. " s'exclama-t-il, se faisant la promesse de ne s'arrêter que lorsque ses dernières forces auraient quittés son corps et qu'Ashes tremblerait de tous ses membres.

SATURDAY - 10:30 AM
" Fuckin hell." s'écria Leo Watts alors qu'il retombait sur Ashes dans un fracas assourdissant de gémissements et de cris de plaisir. C'était le sourire assouvi de toutes ses pensées les plus salaces qu'il tourna son regard vers Ashes, qui semblait être dans un autre monde, les yeux légèrement écarquillés. Sa main vint chercher la sienne, la serrant doucement, reprenant son souffle, la vague impression de ne plus avoir aucune force dans son corps. " Holy fuck, you're gonna be the death of me." murmura le jeune blond, pris d'un fou rire sincère alors qu'il croisait le regard médusé d'Hendrickx. Il se tourna vers lui, venant chercher le contact de son corps brûlant sous l'effort. " Gets better each time we fuck, right?" He knew he wasn't wrong. That was mind-blowing, changing-you-forever type of sex. demanda-t-il, le sourcil indiscret, laissant son doigt se balader sur son corps d'apollon. Si Leo Watts avait beaucoup d'expérience dans ce département, il n'avait jamais ressenti autant de sensations qu'avec Hendrickx. A chaque nouvelle étreinte, à chaque nouveau baiser, son corps vibrait un peu plus pour lui, comme une chanson préférée qui ne disparaît pas de votre esprit. Le doigt du jeune impertinent se stoppa à la base de son cou et il grimaça, un peu ennuyé. " Oops." déclara-t-il. " I think I've marked you." affirma-t-il, regardant la trace de dents qui trônait là, mais qui pourrait sûrement être camouflé par un t-shirt ou un bon fond de teint. Le petit blond haussa les épaules innocemment, s'attendant à un air outré du mannequin, qui allait lui rappeler à coup sûr que son corps était son gagne-pain. Too bad for you, babe exprimait son expression d'effronté fier de ses prouesses sexuelles. But I'm fucking glad people are going to be noticing this.

_________________


I'm just trying to live life ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyJeu 21 Nov - 14:23

Ashes éclata de rire lorsque le corps de Watts s’effondra sur le sien, mou et détendu après leurs effusions. Leur respiration, à l’unisson, était difficile et maladroite tandis qu’ils reprenaient leurs forces logés l’un contre l’autre, main dans la main, le temps suspendu à leurs baisers. Ils étaient si proches l’un de l’autre qu’Ashes pouvait sentir le cœur de Watts tambouriner dans sa poitrine, encore ivre de ces heures électrifiées par leurs cris de plaisir. Le blond sourit doucement à son amant. « This is arguably the best sex I’ve ever had. » confessa-t-il avec candeur. Sans être chaste ni puritain, Ashes n’avait jamais été du genre à avoir des rapports avec n’importe qui et n’importe où, et son expérience était plutôt le résultat de la qualité plutôt que de la quantité. Leo Watts se situait clairement sur les plus hautes marches de l’échelle dans cette expérience. This was the best few hours of my life, songea Ashes pendant qu’il glissait son index le long de la colonne vertébrale de Watts, faisant des allers et retours lents entre le cou de son amant et le creux de ses reins. Il était repu et rassasié de ses besoins les plus bas mais il avait encore un appétit dévorant pour la simple présence de Leo à ses côtés, qui à elle-seule suffisait à le rendre plus heureux que le plus riche des hommes. Who does he think he is, to do this to me?

« Oh really ? » demanda Ashes en touchant lui aussi la base de son cou, là où Leo lui indiquait l’avoir mordu. Leurs index se touchèrent et envoyèrent une brève série de vibrations dans tout le corps du blond. Even just this is too much to handle. « What the hell, Watts ? I’m going to have to carry our sexual prowess like a stigma now. » Il n’était pas réellement fâché et se contentait simplement de protester pour ennuyer Watts : ce genre de petites marques était facile à camoufler sous du maquillage, surtout en comparaison avec les tatouages ou les larges cicatrices. Ashes fit mine de repousser Leo qui retomba à côté de lui en protestant, avant de se tourner lui aussi sur le côté, lui faisant face. Amoureux, Ashes passa sa main dans les cheveux en désordre de Watts pour tenter, en vain, de les recoiffer et dévora son visage du regard. « You really are… » commença le blond en cherchant ses mots afin de rester calme. Oh whatever. « … quite extraordinary. » Il l’embrassa ensuite doucement, humant son odeur. « I don’t ever want to leave this bed, and I don’t want you to ever leave this house. » Un peu gêné par sa confession, Ashes rit nerveusement alors que ses joues recouvertes d’un fin duvet se teintaient du rose de l’embarras. Il cessa de jouer avec la chevelure revêche de Watts et se rapprocha de lui, se lovant contre son corps recouvert de sueur et ses mains chatouillant doucement le torse musclé de Leo.

Ayant suffisamment profité de Leo, Ashes se redressa doucement sans pour autant lâcher le corps de son homme. « How about something to drink now ? » offrit-il en guise de conclusion à leurs ébats. Watts ayant acquiescé, le blond se glissa avec difficulté hors de son lit, chaque muscle résistant à ses efforts, chaque jointure grinçant de douleur. Ashes remarqua en rien : « I never thought it’d be physically this hard to get out of bed. » Il avait l’impression que son corps avait remplacé par celui d’un vieillard souffrant d’arthrose. « But I’ll take the pain anyday if it means I get to see you like that. » continua-t-il en faisant reference à la fougue, la force et la domination dont avait fait preuve Leo plus tôt. Il se dirige avers la cuisine où il remplit deux verres d’eau qu’il rapporta avec lui, en donnant un à Watts. Il posa aussi le café de son amant face à lui en équilibre sur le matelas. La boisson avait sans doute perdu toute sa chaleur depuis le temps qu’elle était posée là. Ashes, lui, n’avait jamais été aussi bouillant.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyJeu 21 Nov - 18:45

Ses doigts dans ses cheveux, tentant sûrement de recoiffer sa tignasse, Leo tourna légèrement la tête pour embrasser sa paume de main. Ashes était d'humeur apparemment très câline et complimenteur, le caressant du bout des doigts et venant l'enlacer; le jeune Watts ne s'en plaignait pas mais malgré lui, il ne pouvait s'empêcher de se sentir mal à l'aise. Les compliments, il en recevait rarement, ils étaient souvent dirigés vers les autres et sûrement pas vers sa personne indécente. Ce n'était pas lui qu'on appelait extraordinaire d'habitude - ce n'était pas lui qu'on regardait amoureusement. Même s'il était extrêmement flatté de tout cela, plus spécialement des louanges sur ses prouesses physiques, il ne put profiter pleinement du moment, se méfiant et appréhensif de ce qui pouvait venir ensuite. Stop it, Watts, he's not gonna leave. Relax, he's here to stay bougonna son moi intérieur, tentant de se rassurer. Parce que si finalement, toute cette histoire avec Ashes ressemblait à une comédie romantique un peu trop impudique, il n'arrivait pas à se défaire du sentiment qu'à un moment ou un autre, les deux adultes allaient souffrir de ce lien bien trop fort qu'ils liaient à force des soirées ou weekends passés ensemble. Il imaginait déjà Ashes Hendrickx franchir le pas de la porte, ne se retournant pas sur lui, tirant un trait sur ce qu'avait été leur interlude précieuse. Alors pourquoi s'attacher autant s'ils étaient voués à la perte?
Une intuition qui grondait profondément en lui, une disposition à ne rien attendre (ou alors juste la défaite) - Leo Watts préférait ne rien envisager et profiter du moment présent, même si l'ombre pesante de l'avenir commençait à chatouiller la plante de ses pieds. Il avait beau se voiler profondément la face - le visage splendide de son amant à quelques centimètres du sien - il arrivait quand même à discerner qu'il avait développé une sorte d'affection pour ce charmant personnage. Il resta muet face aux flatteries de son prétendant, les accueillant avec un petit sourire en coin, perdu dans ses pensées. Why did you cross my path? I need to know why there's something so special about you. En tout cas, Ashes ne manquait pas d'être attendrissant, gêné par ses révélations, ne mordant pas sa langue et continuant à dire tout haut ce qu'il pensait tout bas. " You're quite something too." affirma le jeune mécanicien, allongé sur le côté, le bras calant sa tête, lui glissant un clin d’œil. What the fuck was that, Watts? You're so lame. You're quite something. Ugh, you suck. " I could leave this house." plaisanta-t-il en référence au retour qu'il espérait rapide d'Hendrickx à Windmont Bay. Une semaine déjà et il ne répondait plus de ce qu'il faisait, sautant dans sa voiture au petit matin pour venir le rejoindre. Mais c'était ça aussi, Leo, c'était l'imprévu, les surprises parfois pénibles, parfois heureuses. Il réfléchissait peu, agissait beaucoup. Souvent à son désavantage. Sauf bien sûr maintenant, lorsqu'il soupira de contentement en voyant son amant se diriger dans le plus simple appareil dans la cuisine. How in hell is that perfect man next to me right now? se demanda-t-il, mordillant sa lèvre un peu violemment tandis qu'il admirait son corps parfaitement sculpté, lui redonnant soudain encore plus d'envies de le ravir. Toujours allongé, Leo tira sur la couette présente près du lit pour se recouvrir, lui et Ashes, faisant attention à ne rien renverser. Il engloutit sans trop d'attente le verre d'eau puis le café, assoiffé de leurs aventures charnelles. " So how are you adjusting to this recluse life?" demanda-t-il, curieux d'en savoir plus ce qui composait ses journées. " What do you do all day long?" continua le blond, le sourcil investigateur. " Except from sexting me and sending me dirty pics most of the time." ajouta-t-il, badin, échangeant un sourire plus que complice avec Ashes, repensant aux dizaines de photos plus que scandaleuses qu'il avait reçu en une semaine. Il le poussa légèrement pour l'embêter. " You're right, it's freezing cold in here. Let me keep you warm." dit-il, frissonnant lorsque sa peau rentra en contact avec celle d'Ashes, se glissant dans ses bras. Nice, Leo, just a poor excuse to get closer to him. Il renifla sans s'en rendre compte son odeur masculine reconnaissable et leva ses yeux vers lui pour continuer la conversation.

_________________


I'm just trying to live life ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyJeu 21 Nov - 22:13

Lové contre le corps de Watts, Ashes renifla son odeur et laissa son corps et son esprit s’apaiser. Les deux hommes venaient de partager un moment intense doublé d’une surprise de taille et le blond avait un peu de mal à se remettre de ses émotions. Il avait attendu si peu de temps avant de le retrouver, une semaine tout au plus, et pourtant, ça lui avait semblé être une éternité. Il comptait bien profiter de sa présence jusqu’à la moindre petite seconde. Son corps, sa voix et sa présence lui était tellement familiers que c’en était… inquiétant. What if he left and never came back? How would I find myself again, when I’ve lost myself so deeply into his clear bright eyes? Who would text me at night when his phone number seems to be the only one I have left in my contact list? Where would the road take me if I don’t have him as a direction? Immergé dans le corps chaleureux de Watts qui l’avait enveloppé soi-disant pour lui tenir chaud, Ashes inspira profondément. Remember a few hours ago when you gave yourself up to him. Remember that feeling you had, stick to that. Worry later. Don’t let the detached attitude and the rare words that are too often insults reach deep down into your stomach and tear your heart from the rest of your body. This is who he is. You knew that before you even first touched him. Remember that certitude that you had earlier: you’re his just as much as he is yours. Ashes leva les yeux en direction de Leo – et le doute laissa place à la promesse qu’il avait faite à Watts un jour : I’ll make you mine. Il ne mentirait pas à son compagnon, il ne l’avait jamais fait et ne commencerait pas. Ashes ne le décevrait pas, pas une nouvelle fois. « Mostly sexting to be honest. And then finding a good light to send you all these dirty pics. » répondit-il au questionnement de Watts. « You know, once a model always a model. » ajouta-t-il en riant doucement en caressant distraitement l’œuvre d’art qui le tenait dans ses bras. Ashes fit ensuite un signe de tête en direction des cartons entassés dans un coin de la pièce. « I read a lot, brought a few books with me… And then there’s the obvious question of going back to Windmont, when and how, and do I even want to. » Le blond put capter immédiatement le changement d’humeur chez Watts, une ombre sur son visage et un froncement de sourcils. « Cause, if I think about it, do I need to go back there, ever? Ain’t much waiting for me there. » Ashes ne pouvait que constater que ses paroles avaient eu de l’effet sur Leo. Il ne cherchait pas à le blesser ni même à provoquer une quelconque réaction sur la figure stoïque et imperturbable de Watts. « I said “not much”, not “nothing”, so we’re clear. And even you, obviously, I can’t ask you to wait for me there, you know. » s’empressa-t-il d’ajouter pour ne pas que Leo se trompe sur ses intentions, un doux sourire aux lèvres, caressant le corps de son amant pour l’ancrer en lui. « Wouldn’t be fair on you, even though you’re basically the only positive thing I associate with Windmont right now. » And even then, Watts, you’re not fucking much. You’re two sentences per hour, one being an insult and the other one being a sexual proposition. But you have this thing about you, this ability to be not much and everything all at once, and this is making all my world tremble with the earthquake of your mere presence. You shake the walls of this house until they break down and they show me the world outside, the world you reign supreme on. And just when I think that this world is too small and has no room in it for me, you build me the biggest throne and I sit by your side, feeling like a king too.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyJeu 21 Nov - 23:06

Préoccupé par ce qu'il racontait, Leo tendit l'oreille. Voilà une semaine qu'Ashes avait quitté la ville, laissant Leo un peu désorienté après tant de temps passé ensemble ces dernières semaines. Même s'il prenait un air imperturbable, détaché, sa gorge se serra lorsqu'Ashes aborda l'objet de son retour probable à Windmont Bay. Do I even want to ... Is he fucking kidding ? Leo s'agaça rapidement sur le dit sujet, ne se rendant pas compte que soudainement, il montait dans les tours et que cela se voyait sur son visage. Il le laissa aller au bout de ses pensées et s'extirpa de ses bras, installant une certaine distance entre les deux, sans le vouloir vraiment mais ayant besoin de cela pour penser correctement. Même si Hendrickx se voulait rassurant et carrément rationnel, Leo, lui restait incroyablement têtu et foutrement stupide. " What the -- " soupira-t-il, brièvement, regardant Ashes. " Do you need to go back there ever? Well, you tell me." s'offusqua le jeune mécanicien, commençant sérieusement à rompre le contact avec son prétendant, dégageant la couette de son corps. Watts, you're a fucking moron, stop this nonsense maugréa son démon intérieur. Il récupéra son vieux t-shirt sur le sol, l'enfila brusquement, à la hâtive, cherchant du regard son jean, qu'il arriva à repérer à l'autre bout de la pièce.
Ain't much waiting for me there. Ex-fucking-cuse me? Who did he think he was? The fucking Queen of England? marmonna-t-il à soi même, laissant un regard assassin à Ashes qui comprit rapidement qu'il n'était pas en de bonnes conditions pour continuer la conversation. Leo fouilla dans sa veste et sortit son paquet de cigarettes, sortant dehors pour prendre l'air, ignorant Hendrickx qui était blotti sous la couette, sûrement à se demander s'il n'allait pas déguerpir. L'air était frais et il inspira profondément, tentant de calmer ses ardeurs. La première bouffée de nicotine l'atteignit et il toussa bruyamment, s'appuyant sur la rambarde, le regard perdu dans la foret. So, not much, uh? He said not nothing, that's a plus. Told you Watts, you're not good enough for him. A model/professionnal dancer with a simple car mechanic. Not a match made in heaven. Wasn't meant to last more than a few weeks s'avoua-t-il, s'attendant certainement à ce que les prochaines paroles d'Ashes soient celles d'une rupture. You're not even together, it's not like he can breakup with you, you stupid shit. La première cigarette à peine éteinte, il en rallumait une seconde, la jambe agitée, la peau frigorifiée. He just felt like he wasn't enough for Ashes to come back to WB. And what was that fucking do not wait for me bullshit ? Leo entendit la porte du chalet s'ouvrir et croisa le regard d'Ashes, se retournant pour le voir emmitouflé dans la couette. Boudeur, l'enfant froissa le nez de dépit. Il roula aussi les yeux violemment lorsque Ashes vint l'entourer de la couette, essayant sûrement de calmer son humeur massacrante. " Shut up!" s'enquit-il, le repoussant et jetant sa cigarette dans le cendrier. Il se retrouva bien vite coincé entre la rambarde et son amant, qui l'obligea à le regarder dans les yeux. L'air capricieux, Watts fronça ses sourcils et rouspéta, tel le grand enfant qu'il était, perdant toute crédibilité. " So what now? You're just gonna live here for the rest of your life?" s'enquit-il, décidant de briser le silence. " Become a fuckin' ermit and shit and just wait for me to come from time to time?" ajouta-t-il, n'excluant donc pas de faire toujours partie de sa vie, même s'il quittait Windmont Bay. Ce qu'il redoutait. Mais il ne l'avouerait jamais. " Are you going all Brokeback Mountain on me, Hendrickx? Like I'm gonna see you once a year for a fuckin fishin trip and then we go back to our normal stupid lives?" l'interrogea-t-il ensuite. " Or are you going back to LA where you can fuck hot supermodel guys like you?" finit-il sur un ton plus provocateur, presque jaloux. Si vous le lui demandiez, il aurait nié en bloc. What an asshole.

_________________


I'm just trying to live life ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyVen 22 Nov - 16:15

Evidemment que Leo n’allait pas bien prendre ce que lui disait Ashes, peu importait le ton employé, la douceur des mots, ou les caresses insistantes qui cherchaient à le rassurer. Le blond cherchait de son côté à garder son calme afin de ne pas aggraver l’agitation qui troublait Watts mais il avait du mal à maitriser ses nerfs devant la réaction de son amant. Ce dernier se leva de leur lit (« leur », déjà Ashes ne considérait plus ce lit juste comme le sien) et se mit frénétiquement à la recherche de ses vêtements. Fuck s’inquiéta Ashes en le voyant se vêtir, he’s gonna leave. Why won’t he just shut up, listen and take a breath before acting? Why is he incapable of hearing anything slightly difficult? Why won’t he make an effort to understand a single word that comes out of my mouth? Probablement parce que Leo avait déjà pris sa decision depuis fort longtemps, depuis le début même – il partirait dès que leur relation deviendrait un peu trop compliquée à son goût, un peu trop sérieuse ou avancée aussi. You fucking jerk. l’insulta Ashes en silence tandis que Watts sortait de la maisonnette et refermait la porte derrière lui. Le blond de débattit avec la couette et finit par simplement s’y enrouler afin de se protéger du froid, puis se dirigea à son tour vers la sortie. Si Leo allait partir, Ashes comptait bien lui donner un adieu digne de ce nom, sous la forme d’un majeur levé et d’une insulte. L’ainé des Hendrickx ouvrit la porte d’entrée d’un geste sec et la franchit, tombant face à face avec Watts, une cigarette nerveusement coincée entre ses lèvres qui l’avaient tant ravi quelques minutes plus tôt encore. Ashes tenta de partager la couette avec lui mais celui-ci le repoussa brusquement.

Fronçant les sourcils, Ashes reprit son équilibre et se pressa contre Leo, le bloquant ainsi contre la rambarde. « I think you need another cigarette, » lui rétorqua-t-il ensuite en le regardant d’un air sévère, n’appréciant pas la réaction démesurée de son amant. « Because this one hasn’t calmed your overreacting ass down. » Il pinça ensuite les deux coins de la couette afin de l’empêcher de tomber. Le froid pénétrant ne l’épargnait pas, et c’est en tremblant légèrement qu’il précisa le fond de sa pensée, sans s’énerver, sa fermeté égale à la colère de Watts. « You might also want to rethink your reaction right now, because it sure as doesn’t march what I just told you. I can understand that what I just said wasn’t pleasant, but there is no need for you to go off like a line of coke up a model’s nose. » Si Watts faisant de nouveau référence à Ashes en parlant d’une drama queen comme il l’avait fait par le passé, il serait très mal reçu. « When, Leo, have I ever given you the impression that I wanted to fuck anyone but you? If I’ve ever made you feel like you weren’t attractive, I truly am sorry because that was never my opinion. » Ashes, légèrement agacé par la tournure qu’avait pris la conversation et par la réaction de Watts à ce qui restait de simples questions, fit quelques pas en arrière. Adossé à la porte d’entrée, il poursuivit, sa voix tremblant légèrement, son corps pris de secousses à cause du froid : « So I am sorry for sharing, I just assumed I could talk without Mount Vesuvius erupting. Now if you’ll excuse me, I am going to go back to sleep as the surprise clearly wasn’t worth waking up for. You can stay here in the cold, and smoke until your lungs turn to dust and your body turns blue. Or you can leave for another two hours drive. Or you can calm down, come back inside and we can make up and mend whatever this is. » Ashes rentra dans la maison et referma la porte derrière lui, la faisant claquer sans faire exprès. Il se jeta dans son lit et se recouvrit de la couette, fermant les yeux et prenant de profondes respirations afin de se calmer. Entendant la porte d’entrée s’ouvrir et se refermer derrière lui, il dit, sans sortir de la couette : « I don’t know where your car keys are if that’s what you’re after. » Il ne se lèverait pas pour lui dire au revoir, il avait dit ce qu’il avait dire.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]



Dernière édition par Ashes Hendrickx le Ven 22 Nov - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyVen 22 Nov - 17:47

Lorsqu'Ashes claqua la porte derrière lui, après lui avoir fait entendre ses vérités, Leo grogna bruyamment, laissant échapper sa frustration d'abord et grimaçant ensuite, comme un enfant auquel on avait refusé un jouet ou une gâterie. Les paroles d'Ashes avaient été fermes, justes, le mettant face à ses tords et à sa réaction plus qu'exagérée face à ce qui n'était que des observations et non une décision définitive. Il savait pertinemment qu'il était en faute, qu'il n'avait pas à s'emporter ainsi mais le jeune mécanicien détestait avoir tort. C'était pour cela qu'il estimait avoir toujours raison, dans n'importe quelle situation. Ce moment d'introspection l'agaça profondément, laissant ses voix intérieures l'emplir et le déranger, l'assaillant de questions bien trop importantes. So what are you going to do now, Leo? Leave like a fucking coward who's afraid of loving someone or stay and try to make this right? L'envie de la fuite était prégnante, le démangeant. S'il partait maintenant, il savait cependant qu'il ne verrait plus jamais Hendrickx. Et cette simple pensée le rendait lugubre et déjà pitoyable. Même s'il se refusait de l'avouer, petit à petit, Ashes Hendrickx avait pris le contrôle de sa vie si ordinaire la rendant un peu plus éclatante et gracieuse.
La décision prise, Leo entra à nouveau dans le chalet, réfléchissant à ce qu'il allait bien pouvoir dire et surtout à la manière de s'excuser. Lui qui avait plus l'habitude de manier ses poings que ses mots, avait bien du mal à formuler une excuse qui serait acceptée. Watts resta silencieux un instant, observant Ashes qui ne bougeait pas de sous sa couette. Fucking Watts, did you come here to fight and do stupid shit or did you come here because you wanted to see him? He is waiting right there for you to make a move. Do NOT freaking disappoint me, Leo. You've got something good in your life, he makes you freaking happy. He's made it so clear he cares for you. Do NOT fuckin leave, Leo. You'll regret this forever. And for what? Because you were scared to commit to him in even the slightest way? You tell everyone you're scared of no one and you big idiot can't even let Ashes in. Le blond roula ses yeux sous ses paupières si longuement qu'il crut un instant ne jamais retrouver la vue. Putain de situation compliquée. Putain de choix. Putain d'Hendrickx. Inconsciemment, il se disait qu'il aurait été mieux s'il ne l'avait jamais rencontré. Dans son petit monde merveilleux, avec ses conquêtes faciles, son boulot plan-plan et ses stupides activités extralégales. Mais lorsqu'il regardait Ashes, c'était un tout autre discours. Ce sourire abruti avait ravi les quelques mois qu'ils avaient passés ensemble. Ça, il ne pouvait pas le nier.
" Ugh." souffla-t-il, entendant sa réflexion sur ses clés de voiture. Il s'avança vers le canapé-lit, encore hésitant et cherchant les bonnes paroles pour apaiser son esprit. I'm not fuckin leaving. I'm staying. " Can you ... ?" demanda-t-il, tirant sur la couette pour que la tête d'Ashes réapparaisse. Une tête contrarié et des yeux qui lui lançaient des éclairs. Reminder: do not fuck with Ashes again or he'll murder you in your sleep.  Leo se retrouva bête, s'asseyant à côté de lui alors qu'il n'arrivait pas à formuler son excuse. " It's been really frustrating not seeing you this week." avoua-t-il, laissant le silence ensuite planer entre les deux. Sa main fit le chemin vers Ashes mais il tenta de verbaliser un peu plus ce qu'il ressentait. Well, well, well, Leo fuckin' Watts making efforts, if that's not the greatest news of the year. " I didn't come here to fight." continua-t-il, regardant ses mains, l'air penaud. " But you're fuckin' annoying me. This situation is fuckin' annoying." Il ne savait pas vraiment comment formuler cela autrement qu'en jurant. Dans ce juron, c'était son insatisfaction profonde qui ressortait, un mécontentement qu'il avait ressenti toute la semaine, se morfondant même s'il s'était persuadé que tout allait bien. L'éternel ronchon souffla une nouvelle fois et cette fois s'allongea à côté d'Ashes, tirant un peu la couette sur son corps glacial. " Sorry, I'm such a jackass." chuchota-t-il, glissant sa main sous l'oreiller, voyant les yeux d'Ashes le détailler. Les mots lui brûlaient la bouche mais il se devait de réparer les dégâts de sa stupide impulsivité légendaire. I hope I didn't screw everything up, like I always do.

_________________


I'm just trying to live life ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyVen 22 Nov - 22:27

Caché sous sa couette, Ashes espérait que le monde allait l’oublier et passer à autre chose. Qu’on le laisserait tranquille. Il n’aurait pas dû venir, si c’était juste pour briser ses espoirs. Il aurait mieux fait de rester dans sa caravane et de se contenter de quelques textos disparates par ci par là. La douleur de la séparation se serait atténuée avec le temps, devant au fil du temps un simple souvenir et une anecdote amusante à raconter lors de diners. Ashes aurait préféré voir leur relation se ternir et s’effilocher sans s’en rendre compte plutôt que de la casser en deux comme ils venaient sans doute de le faire. Fight back the tears Hendricks, se moqua cette voix insidieuse qui s’était manifestée en lui dès leur premier baiser, don’t cry for that low-life who isn’t worth your time. Now at least you can go back to Windmont Bay and start living your life again without caring about what other people will think. Ashes l’aurait écoutée avant. Il s’y serait fié. Mais il avait changé à cause de Watts, qu’il le veuille ou non. Il ne considérait pas que Watts était un moins que rien, ni qu’il valait moins bien que lui. Il se fichait de ce qu’on pourrait dire d’eux si on les voyait ensemble dans la rue et que des rumeurs commençaient à circuler sur eux. Au contraire même – il en serait fier. Look at that handsome man, dirait-il en se pavanant, you can already dream of doing better. Il avait bel et bien changé, pour le meilleur ou pour le pire, et il ne voulait pas revenir en arrière. Leo Watts will be so much more than a mere chapter in my life. He will be the whole fucking book.

Au son de la porte que l’on refermait, Ashes s’était immobilisé. A sa grande surprise, Leo tira la couette sous laquelle il se cachait faisant réapparaitre la pièce dans le champ de vision d’Ashes. Le blond cligna des paupières et posa ensuite son regard sur Watts qui s’asseyait à ses côtés. Il l’écouta patiemment tenter de formuler ses pensées (You see Watts, that’s how you listen to people. You listen to the sounds, hear the words and understand the sentences. Not too complicated. Certainly easier than open-heart surgery.) et le vit avec un plaisir difficile à ne pas exprimer dans une suite de petits bonds et de cris de joie le rejoindre sous la couette avec lui. « Good God, you stink. » dit-il en riant, chassant de sa main l’odeur de tabac qui flottait autour de Watts, et espérant que ce même geste dissiperait un peu la lourdeur du moment. Sans s’en rendre compte, Ashes avait le regard complètement perdu dans celui de son amant. Il passa sa main sous le t-shirt de Leo et ses doigts commencèrent à caresser tendrement son torse et son ventre. Déjà, toucher et caresser Watts était devenu une habitude, un réflexe qu’il conjurait dès qu’il se sentait en difficulté. Respirant doucement, Ashes s’assura que Watts avait terminé pour lui répondre. « I know it’s frustrating. It is for me, so I can only imagine what it’s like for you. You didn’t ask for any of this but you got dragged into it anyway. » Ashes se rapprocha légèrement de Leo, afin de placer ses lèvres à portée de baiser si l’envie lui en prenait. « I’m so very grateful that you stuck around though. Grateful for the texts, and the calls, and the long discussions. » Go ahead and tell him. Don’t leave the last part out or you may regret not taking the chance later. « Do I worry? Yes. Do I have dark thoughts about you sometimes? Sure. But do the worry and the dark thoughts disappear as soon as I see you again? One hundred percent of time. » Ashes ponctua son aveu d’un baiser tendre qu’il fit durer si longtemps qu’il eut le souffle coupé lorsqu’il l’interrompit pour reprendre, la voix basse : « You’re no jackass, but you sure are a fighter. I get that, I understand that it’s in your blood more than being repressed is in mine. The only thing is, I wish you’d realise you don’t need to fight me. Cause I won’t fight you. » I’ll fight for you, I’ll fight on your behalf, but I will never fight you. I will kiss you, fuck you and love you and pour all my energy into that, and match the violence of your fists with that of my embrace.
Ashes rapprocha son corps nu de Watts et le colla contre lui, reprenant une place qui lui était devenue si familière qu’il ne la quittait souvent qu’à contrecœur. Il embrassa de nouveau Watts dont les bras l’entourèrent avec la passion qui semblait animer tous ses gestes et chaque mot qui sortait de sa bouche. Ashes se rendit compte qu’il ne tremblait plus de froid. I love you Leo Watts, songea-t-il, ses lèvres s’animant pour prononcer se déclaration en silence, dans le cou de Watts, avant de déposer sur sa peau un nouveau baiser attendri, une caresse aimante sur son visage, puis glissant ses mains dans le dos de Leo.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyVen 22 Nov - 23:25

La voix de son amant le berça comme une douce mélodie, rassurant ses démons les plus virulents sur la nature de leur relation, lui assurant qu'ils se trouvaient tous deux dans la même panade - des sentiments trop forts, trop complexes, tombés comme cela sur le coin de leur nez, sans prévenir, sans un seul signe du destin que peut être ces sourires échangés le premier soir où ils avaient engagés la conversation au Daveys. Watts se prit à étouffer ses palpitations tandis qu'Ashes se rapprochait, lui murmurant de doux mots à l'oreille, des mots familiers, sécurisants qui arrivaient à calmer l'angoisse du jeune mécanicien, cette foutue angoisse de ne pas être assez bien pour lui, le garçon  des beaux quartiers qui avait réussi sa vie grâce à son physique parfait. Stop him before it's too late, Leo. If he says another word, you're lost. Forever. souffla sa voix la plus douce, le prévenant que la chute ne serait que plus dure et dévastatrice s'il tombait amoureux du bel éphèbe qui savait parfaitement lui parler et l'apaiser. It's already too fucking late soupira le jeune homme alors que tous ses sens entraient en ébullition, sa main tendre se glissant sous son t-shirt et lui offrant un contact exquis. Le fait le plus perturbant était peut-être qu'Ashes avait su le cerner en quelques semaines - chose qu'il pensait quasi impossible tant il pouvait faire preuve d'impulsivité - alors que certains de ses plus proches avaient mis des années à apprivoiser le jeune impertinent. You don't need to fight me. I won't fight you. Ces quelques mots résonnèrent au plus profond de lui et impossible de respirer correctement, il rougit violemment sous la déclaration de son partenaire. Un sourire brut se planta sur ses lippes, le laissant rêveur, Ashes blotti dans son cou, déterminé à l'embrasser et à le faire frissonner. " Thanks." dit-il, tout simplement, se reculant légèrement pour pouvoir retrouver son regard bleu intense. Avait-il besoin de beaucoup de mots alors que ses yeux dégoulinaient d'un amour acharné, immodéré? Si Ashes était un tant soit peu concentré, il remarquerait le changement instantané de ses pupilles. Totalement dilatée à la vue de l'homme qui avait entré sa vie comme un petit bourge arrogant et qui s'avérerait, sans aucun doute, être l'homme de sa vie.
Même si ses yeux le trahissaient fortement, Leo Watts n'arrivait pas à s'exprimer totalement - il laissa donc ses mains, ses gestes, parler à sa place, comme jamais il n'avait jamais pu toucher Ashes Hendrickx avant. Une main affirmée dans le creux des reins, le souffle à quelques millimètres du sien, Leo n'attendit aucune invitation pour se saisir de lui, de ses lèvres et de son corps. You're fucking mine. I'm never going to leave you. No chance in hell you get to get rid of me now. You chose me, you told me everything disappeared when you'd see me. Parce que si Watts était un vrai handicapé des sentiments, incapable d'exprimer son affection - à l'exception de quelques personnes très chères à son cœur - il n'en restait pas moins un être humain doté d'une tendresse infinie. Une tendresse qu'il communiqua à l'homme qui partageait ses bras, dans un enchevêtrement de roulades, de petits rires surpris et de mains serrées. Séparant leurs lèvres enflammées et souriant à Ashes, il souffla, plantant ses azurs dans ses perles. " Fight me. Just don't let me win." confessa-t-il, l'air sérieux, prenant toute cette discussion intense comme le signal que peut-être, il pouvait lui faire confiance et qu'enfin, il pouvait lui avouer à son tour, sans trop d'effusion, qu'il était prêt à se battre pour lui aussi. Sa simple présence dénotait cela, lui, qui, il y a encore quelques semaines, refusait de montrer qu'il s'intéressait à lui ou qu'il lui apportait ne serait ce qu'un peu d'importance. And how fucking important you are, Hendrickx. Sa main vint caresser sa joue et Leo Watts n'attendit pas plus d'une seconde avant d'offrir à Ashes Hendrickx le baiser le plus important de sa vie. And now I'm yours, Hendrickx, don't ever let me go or I'll swear I'll just disappear into oblivion.

_________________


I'm just trying to live life ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptySam 23 Nov - 11:59

Si n’importe qui s’était contenté d’un remerciement à une syllabe en guise de réponse à l’aveu que venait de faire Ashes, le blond aurait sans doute tourné les talons et pris la poudre d’escampette sans regarder en arrière. Il aurait été blessé, humilié et aurait choisi une fuite salvatrice en guide de protection. Mais c’était Leo Watts qui avait prononcé ce remerciement, pas n’importe qui. C’était un garçon qui ne mettait pas de mots sur ses émotions, n’exprimait ce qu’il ressentait qu’en donnant des coups, chez qui les insultes et les onomatopées et les insultes étaient plus fréquentes que les longues déclarations enflammées ou les moments d’introspections. Ashes ne pouvait que se contenter de ces miettes que Watts laissait tomber derrière lui, faisant un festin de pas grand-chose. Mais les yeux plongés dans ceux de son homme, Ashes eut l’impression que Leo lui avait tout dit à son tour. Ses joues s’étaient colorées de pourpre et sur ses lèvres, un sourire si sincère s’était dessiné. Mais c’était dans son regard limpide comme l’eau de source alpine que l’ainé des Hendrickx pouvait lire la réponse la plus éloquente à son aveu. Pas une seule seconde avait-il détourné le regard ou baissé les yeux sous le coup de la gêne. Il avait soutenu le sien, seconde après seconde. Il y avait tout un firmament qui scintillait dans ces beaux yeux clairs, promettant à Ashes des découvertes et des aventures dont quelqu’un de plus doué que lui pourrait tirer un roman.

Ashes s’abandonna à son amant dont les lèvres gourmandes surent vite trouver les siennes et leur arracher un long baiser carnassier. Les yeux clos, Ashes pouvait sentir la chaleur du corps de Leo envahir le sien avec fougue et la lumière du jour devenir plus brillante à travers ses paupières fermées. That’s what he does – he makes the world brighter, louder and more alive. How did I survive the long, cold, black and white days before I met him? Il s’était contenté de survivre jusqu’à leur rencontre. Depuis, il vivait. Leurs lèvres se séparant, Leo lui fit alors une demande qui surprit Ashes. Celui-ci hésita une courte seconde avant de lui faire serment d’allégeance. « I promise. Just tell me when I’ve won. » Car il comptait gagner. Il se jetterait à corps perdu dans ce combat, y déploierait toutes ses forces et ne serait pas vaincu. Pas par Watts ; pas par ses défauts ; pas par son passé. Et plus que tout, pas par lui-même. Il serait triomphant, coute que coute. Un nouveau baiser, si intense qu’il sentit ses lèvres se couvrir de fissures sous l’attaque, vint l’empêcher d’ajouter quoique ce soit, pour son plus grand plaisir. Il poussa de faibles gémissements amoureux alors que son corps s’abandonnait au toucher de Leo, le laissant l’emporter avec lui vers leur chute, métaphorique comme littérale puisqu’à force de rouler et de gesticuler, les deux hommes finirent par tomber du lit, atterrissant sur le tapis dans un bruit sourd. « Ouch ! » s’exclamèrent-ils à l’unisson, riant comme des imbéciles, allongés l’un contre l’autre, leurs membres emmêlés comme les cheveux de Leo. Ashes se dégagea lentement de sa prison et attrapa le pantalon de Leo d’un air conquérant. « Right, let’s get you out of these clothes. » déclara-t-il d’un air impérieux, prêtant main forte à son homme. Lorsque ce fut fait, il s’installa à califourchon sur lui, dos à lui, une vue imprenable sur ce que Leo aimait tant chez lui. Sans résister, Ashes offrit son corps à son amant, se sacrifiant volontiers aux ravages qu’il pouvait lui causer.

Saturday – 11:45am
« Do you wanna go out or something ? » cria Ashes afin de couvrir le son de l’eau qui coulait dans la cabine de douche. Il reposa le sèche-cheveux à côté du lavabo et se retourna en direction de Leo qui prenait une longue douche chaude. Une serviette enveloppant sa taille, le blond se perdit un instant dans la contemplation du jeune homme sous la douche, mordillant sa lèvre inférieure au passage. Il était si beau. Il était à lui. Ashes se retint difficilement de le rejoindre afin de reprendre les ébats auxquels ils s’étaient arrachés. We can’t just fuck all day. We’ve got to eat. S’arrachant à ses rêveries, Ashes ajouta : « I haven’t got a whole lotta food in the house, but there’s a small town about 45 minutes’ walk from here. We can buy stuff and come back home to cook. » Leo répondit par l’affirmative et Ashes entreprit donc de s’habiller. Un peu d’air leur ferait le plus grand bien. Une promenade le long de la réserve, de ses belles forêts et de sa beauté naturelle serait le remède parfait à toute anxiété qui pourrait rester entre eux. Maybe I’ll even cook a nice meal for you, like people do when they want to share something nice. And maybe this will be a memory we’ll share some day and you’ll tell people – He cooked that for me that day and that was really nice. You probably won’t notice how much it means to me to watch you eat and enjoy what I prepared, but it will be enough to keep me fed until next time you visit.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptySam 23 Nov - 13:34

L'eau ruisselant sur sa peau le délassa de tout cet exercice physique et il profita de longues minutes pour souffler, la main posée sur la paroi de la douche, frottant immanquablement ensuite les différentes parties de son corps. Il sentait parfaitement les yeux curieux de son compagnon sur lui et il n'en démordait pas en lui glissant des petits sourires complices. Leo acquiesça d'un Yes, sure lorsque Ashes lui proposa d'aller faire un tour pour pouvoir aller à l'épicerie. Se sentant un peu feignant, il regretta de ne pas avoir proposé la voiture mais après réflexion, il se déclara à lui même qu'une balade leur permettrait de se dégourdir les jambes et de laisser à Leo le loisir de découvrir cette partie de son état natal qu'il ne connaissait pas franchement. De plus, il faisait agréablement beau aujourd'hui.
L'homme sortit de la douche, Ashes toujours en train de s'admirer dans le miroir, inspectant chacun de ses traits. Leo ne se gêna pas en lui donnant une petite claque sur le postérieur et il glissa un baiser encore bien humide sur son épaule, avant de se saisir de la serviette. Un instant, alors qu'il s'essuyait le corps, Watts se perdit à contempler le corps musclé et finement ciselé de son petit ami. Après une telle discussion à cœur ouvert, il pouvait peut-être le considérer ainsi, même si les tenants et aboutissants de leur relation n'avaient pas été verbalisés. Est-ce qu'Ashes pensait cela? Are we even boyfriends? Don't know, this is so weird. Like I am his and he expressely told me he was mine. Are we in a real relationship? Like do we have to stick to this role? Should I tell him something? Leo Watts, pris d'une vague de panique intense, cacha son visage sous sa serviette, prétextant se sécher les cheveux ardemment. Tentant de ne pas céder à l'affolement, il prit quelques secondes pour cacher son émoi qui le traversait. Shut up, Watts, be a fucking grown man. You've basically told me you wanted him back there, so take it on and act like everything is great and sunshiney. Do NOT panic. You've taken a big step already. L'homme se contenta juste de pousser d'un coup de hanche sec son compagnon pour qu'il lui fasse de la place face à la glace. " Ashie, stop looking at yourself. You're just perfect and shit. No need to spend so much time in front of the mirror." Les compliments de Leo résonnèrent dans la salle de bain et Ashes, le sourire aux lèvres, vint chercher le contact de ses lèvres.
L'homme se glissa dans ses vêtements de rechange qu'il avait hâtivement jeté dans un sac de sport avant de venir rejoindre Ashes. Une vingtaine de minutes plus tard, les deux hommes sortaient de la petite maison, emmitouflés dans leurs manteaux respectifs. Les mains de Leo se réfugièrent dans sa vieille veste et il ne put s'empêcher de sortir une cigarette, qu'il alluma sans grand effort. Le soleil les réchauffait mais le froid était piquant. Dans un silence qui ne se voulait pas pesant, ils se dirigèrent vers la petite épicerie que Ashes avait mentionné plus tôt. Au bout de quelques minutes, Leo eut une idée pour rythmer leur trajet. L'homme se dirigea sans prévenir vers le bosquet, attrapa une pomme de pin qu'il jeta sur Ashes avant de déguerpir quelques mètres devant lui. Quelques micro-secondes plus tard, Ashes hurlait contre lui alors qu'ils se pourchassaient comme deux enfants en pleine séance de jeu, Leo riant aux éclats de ses bêtises.

SATURDAY, 2.30PM
" Smells good. Didn't know you were the cooking type." déclara-t-il en plantant son doigt dans la casserole bouillante. Il fut accueilli d'une tape lui rappelant que ce qu'il faisait n'était pas hygiénique. Son corps collé au sien, Leo, l'air outré pinça mesquinement Hendrickx qui lui lança un regard plus qu'amusé. Le mécanicien glissa ses bras autour de sa taille pour profiter de sa chaleur, alors que Ashes tournait régulièrement la cuillère dans la casserole. L'air songeur, Watts observa ses gestes précis. Good God, that guy is flawless. He's got the body of a God, he's incredible at sex, he deals with me and doesn't leave when it gets hard, and now he's a great cooker. What the fuck is going on? Caressant doucement sa peau, la main glissée sous son t-shirt, il ferma les yeux, juste le temps d'apprécier ce moment simple qu'ils partageaient. Are going all softy and mushy, here, Watts? Oh yes, he very much is. " Do you need help with something in the house?" s'enquit-il, proposant d'apporter un coup de main à ses travaux de rénovation. " Or we could stay all day naked. " souffla-t-il, l’œil vif et impudique, glissant sa main un tout petit peu plus bas, sentant que Ashes pouffait de rire sous ses gestes directs et clairement lubriques.

_________________


I'm just trying to live life ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptySam 23 Nov - 19:56

Saturday – 4:10pm
Ashes mit un doigt dans la casserole, le plongea dans la soupe qu’il y avait cuisinée afin d’en récolter un peu puis le porta à ses lèvres. Il fronça les sourcils en goutant à la sauce. « Oh shit it’s gone cold. » Le blond soupira et alluma le feu de la gazinière sous la casserole afin de réchauffer doucement le potage. « Shouldn’t have teased me this hard, Watts. » ajouta-t-il, un sourire aux lèvres en se retournant vers Leo, dont le corps nu était allongé en travers du canapé déplié, comme anéanti par la vigueur d’Ashes dont le visage était lumineux rien qu’à la simple pensée de ce qu’ils venaient de faire.

Saturday – 2.35pm
Ashes gloussa doucement de rire en sentant les doigts inquisiteurs de Watts glisser sous son t-shirt et dans son slip. Il n’avait jamais connu quelqu’un dont l’appétit sexuel dépassait l’appétit physique, et Leo était une force de la nature dans ce domaine. Il méritait d’être étudié car il était évident que c’était dans son organisme survolté que se trouvait le remède à l’impuissance virile. Soupirant de plaisir, Ashes ne pouvait avoir aucun doute quant à l’intention de Leo qui se pressait, dur, contre lui. Le blond lui-même commençait à céder aux pulsions charnelles de son amant et avait de plus en plus de difficultés à s’intéresser au contenu de la casserole qui bouillait devant lui. « You’re going to make my burn myself. » dit-il en éteignant le feu de la cuisinière alors que Watts retirait ses mains en ronchonnant quant au manque supposé d’humour d’Ashes. Le blond se retourna alors et s’appuya contre la cuisinière avant de reprendre : « I never told you to stop though. » Il n’avait jamais assez de Watts. Chaque baiser en appelait un autre, chaque caresse ouvrait la voie à une deuxième. Ashes tira sur Watts et lui imposa un long baiser langoureux pendant que son homme reprenait sa besogne avec un zèle religieux et acharné.

Saturday – 4.30pm
Leo prit place à la petite table de la cuisine pendant qu’Ashes remplissait leurs bols respectifs de large quantité de soupe, ajoutant dans la mixture quelques boulettes de viande faites maison et saupoudrant le tout d’herbes de cuisine. Il posa ensuite les bols de soupe sur la table, et se dirigea vers un placard dont il ouvrit la porte en disant : « I hope the soup’s alright. I haven’t used this recipe in forever and it’s supposed to be served as soon as it’s finished cooking, which… Obviously I couldn’t do as you had something else in your mind. » En riant, il sortit du placard un pack de six cannettes de bière bon marché (si bon marché qu’elles n’avaient même pas de marque), puis une bouteille de vin de Bordeaux. Il posa la bouteille sur la table, « That one’s for me. », et tendit les six bières à Leo : « And that’s for you. » Cela lui avait fait mal au cœur de ne servir que cela à Leo, mais il lui avait un jour confié que c’était sa boisson favorite, et Ashes en avait pris mentalement note, se promettant de lui en servir le jour où il viendrait manger chez lui. Ashes prit ensuite place face à Watts et le regarda en souriant. You’re not close enough. Il tira sur sa chaise et la rapprocha de celle de Watts, jusqu’à se trouver à côté de lui. Il déposa ensuite un baiser tendre sur sa joue et lui chuchota, en tirant son bol de soupe à lui : « I’m so fucking happy you’re here, you have no idea. » Avant de commencer sa soupe et afin de ne pas entendre la réponse gênée que ferait sans doute Watts, Ashes se saisit de la bouteille de vin et l’ouvrit bruyamment. Il en but une gorgée au goulot, n’ayant pas besoin de verre en présence de son rustre de petit ami, et la reposa, une douce félicité coulant dans sa gorge et le remplissant de bonheur. You don’t have to ever worry about anything with me, Watts. I’ll take good care of you and I’ll make up for every chance you didn’t have, any pleasure you never knew, every little thing that life took away from you when you were born.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptySam 23 Nov - 21:06

Repu de ces heures de parties de jambes en l'air, Leo s'assit à la table, l'estomac criant famine, aux côtés de son compagnon, scrutant du regard ce qu'il avait face à lui. Une soupe, des boulettes de viande qui flottaient dedans, des herbes dont il ignorait même le nom. Fancy ass people do eat weird stuff, pensa-t-il, bien fort même s'il essayait de faire un effort, de ne pas s'offusquer du choix du menu et de faire plaisir à Ashes. Il accueillit son baiser sur la joue, un baiser tendre accompagné d'une remarque affectueuse sur sa présence ici. Leo fit mine de ne pas avoir entendu et trempa avec appréhension sa cuillère, ne manquant pas de remercier Ashes pour ses attentions particulières. " So, how did you feel buying cheap ass beer? Did your posh side survive this experience? " demanda le mécanicien, taquin, laissant sa main vagabonder sur le genou d'Hendrickx et croisant son regard. Il pointa du doigt le plat élaboré de son petit ami. " I've like never eaten soup in my whole life." ricana le jeune mécanicien, appréhensif du goût que cela pouvait bien avoir. Lui et les légumes, ce n'était pas une très grande histoire d'amour. Il devait bien avouer que le fumet du plat était alléchant. " My mom used to make this tomato soup and I would just scream for hours if she'd try to make me eat it. I'd roll around on the floor and scream my lungs out." avoua-t-il, partageant un vieux souvenir qui le faisait s'esclaffer. " So obviously, she'd cook me a steak right after that so that I'd shut up." Leo se mit à rire dans sa barbe - sa mère était décédée il y a quelques années, de chagrin sans aucun doute. Le chagrin d'avoir perdu une de ses enfants. Bloquant le souvenir de sa sœur, Leo fit diversion, se mettant à manger pour qu'Hendrickx ne se rende pas compte de la calamité qui s'abattait sur lui dès qu'il y pensait.
" That's not too shabby." affirma-t-il, finissant la petite cuillerée. Il haussa les épaules, vaguement convaincu que peut-être Ashes allait lui faire découvrir de nouvelles choses. Lui ouvrir un peu son monde fermé, l'emmener même voyager et dépasser les frontières invisibles de l'état de l'Oregon. Jusque là, Watts n'avait jamais eu aucune envie de bouger, il était resté statique, ancré dans son quotidien navrant. He's gonna rock my world, pensa-t-il, lui lançant un regard de côté et esquissant un sourire. " For veggies, that's actually pretty good." ajouta-t-il, offrant à son partenaire une autre caresse. La proximité installée entre les deux était soutenue, continue, voire immodérée. Leo cherchait son contact apaisant à chaque minute - et lorsque ce n'était pas Leo qui s'en chargeait, Ashes venait glisser ses mains sur une partie de son corps. " Doesn't mean I'd eat fuckin' veggies every day, though." l'avertit-il, voyant le regard satisfait d'Ashes se transformer en rictus indigné, qui fut salué par un rapide baiser sur ses lèvres.

SATURDAY - 6PM
" Come on, let's dance." s'exclama Leo, tirant sur le bras d'Ashes qui finissait sa bouteille, hilare des stupidités que Leo venait de sortir de sa bouche grivoise. Un large sourire vint se loger sur leurs lippes alors qu'ils commençaient à danser collés serrés, sans aucune musique de fond. " Wait, let me grab my phone." proposa-t-il, se penchant vers la table pour attraper le téléphone sur lequel il mit une musique qui lui avait fait penser à Ashes. Le ventre pourtant rempli, l'alcool leur était sûrement monté au cerveau ce soir, abusant du vin qu'avait ouvert Ashes et des bières qu'avaient descendues le jeune mécanicien sans retenue. Hendrickx avait même délogé une vieille bouteille de whisky de sous l'évier et même si dubitatif au début, Leo avait englouti le quart de son contenu en quelques minutes. Alors que la musique s'intensifiait, les deux hommes bougeaient en rythme, synchronisé comme une parfaite pendule. Le jeune blond ne se gênait pas pour glisser ses mains sous le t-shirt de son partenaire, le dévorant des yeux car god damn it, he was such a great dancer. C'était comme s'il n'avait même pas besoin de faire de vrais efforts - ses hanches se déroulant parfaitement contre celles de Leo, ne le rendant que plus bouillant qu'il n'était déjà. Watts mordit sa lèvre dans un effort de ne pas fondre sur sa proie si délicieuse. Hell, this man is unbelievable.  There's no one like Ashes Hendrickx in this world. Les yeux luisants d'un désir infini, il rapprocha son partenaire d'un coup sec afin de ne se retrouver qu'à quelques centimètres de lui, manquant de le faire tomber. " I do remember something about stripping ... " soupira-t-il, parfaitement sûr de lui et de sa mémoire infaillible, le doigt venant se promener le long de son torse et finissant dans la boucle de son jean, l’œil luxurieux et impatient de le voir se déhancher devant lui.

_________________


I'm just trying to live life ★★


Dernière édition par Leo Watts le Sam 23 Nov - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptySam 23 Nov - 22:16

Laissant éclater un rire amusé, Ashes se laissa entrainer par la main ferme de son petit ami pour aller danser avec lui. Une dernière goutte de vin coula sur sa langue tendue qu’il lapa comme s’il s’était agi de petit lait, puis il posa la bouteille sur la table à côté d’eux, mais mal installée, elle virevolta dangereusement puis tomba sur le sol dans un bruit strident, sans se casser et tourna lentement sur elle-même avant de s’immobiliser enfin. Collé serré contre le corps si ferme de Leo, dansant sur un air imaginaire, Ashes n’y prêta plus attention et se laissa porter par les mouvements de Watts avant que celui-ci ne lance enfin une mélodie sur laquelle les deux hommes purent se déhancher avec plus de facilité. Leo avait beau prétendre ne pas savoir danser, il se défendait très bien et Ashes se délectait des mouvements du beau Watts qui l’entrainait avec lui. Calquant ses pas sur ceux de son homme, le blond laissait les doigts de Leo se délecter de sa chair sous son t-shirt et ne se privait lui-même pas de profiter du corps de son petit ami, jouant avant ses joues, son cou, ses cheveux, ses abdominaux, son dos et son postérieur. Ses mains glissées dans le boxer de Leo, Ashes approcha son visage du sien et l’embrassa longuement, partageant une intimité devenue nécessaire à sa survie. You got them moves, honey. Keep on dancing sweet against me. Grind me up and down, take me out to town. chuchota-t-il dans sa tête en se serrant contre Watts, couvrant chaque parcelle de sa peau de caresses ardentes. La pièce semblait s’animer autour d’eux, sans doute à cause des furieuses quantités d’alcool qu’ils avaient absorbées et les murs de la maison lui paraissaient fondre lentement. Ce fut entre deux baisers humides au goût d’alcool que Watts rappela à Ashes sa vieille promesse. Le blond rit et articula difficilement : « Fine, a promise’s a promise. » Il repoussa violemment Leo qui tituba à reculons jusqu’à se laisser tomber mollement dans un fauteuil, le regard narquois teinté de lubricité. « But first, » poursuivit Ashes en se dandinant langoureusement (du moins il l’espérait !), « Here are a few house rules. » Il se débarrassa vigoureusement de ses chaussures, et ôta, en prenant appui sur le premier meuble qu’il trouva, une de ses chaussettes. « Rule number one : no touching the dancers. You can touch yourself all you want though. » ajouta-t-il en posant son autre pied entre les jambes de Leo, l’encourageant à enlever lui-même sa seconde chaussette, ce qu’il fit en riant. Ashes continua alors : « Rule numéro deux : no slapping the dancer's butt. » Il se retourna ensuite, faisant dos à Leo et ondula des reins afin de lui montrer ce qu’il venait de perdre, remontant lentement son t-shirt le long de son torse avant de l’enlever puis, se retournant une nouvelle fois pour faire face à son spectateur, le jeta sur Watts. Poursuivant ses mouvements lascifs quoiqu’emprunts de maladresse, Ashes déboutonna violemment son jean, arrachant au passage le bouton qui vola à travers la pièce. Mort de rire, il tâcha de ne pas perdre le fil et fit très lentement et langoureusement tomber le pantalon le long de ses jambes jusqu’à l’envoyer enfin valser aux pieds de Leo. « Rule numéro tres: don’t make the dancer fall head over heels for you. » Il se rapprocha ensuite de Leo et lui offrit quelques mouvements de danse suggestifs, lents, légèrement précaires et alcoolisés. Un regard lourd de sous-entendus, Ashes se glissa dans le fauteuil, grimpa sur les genoux de Leo tout en poursuivant sa danse illicite et vint lui susurrer, entre deux propositions trop illicites pour être répétées et qui firent même rougir l’imperturbable Leo : « Good news is : if you break rule number three, you can break the other rules too. » And you fucking broke rule number three. You didn’t just break it, you shattered it like it was made of fragile crystal and turned it into insignificant dust.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptySam 23 Nov - 23:06

Ce spectacle était un parfait équilibre entre l'hilarité dont faisait preuve Leo à la vue d'un Ashes aviné et le sérieux avec lequel son petit ami prenait la tâche assignée. Watts l'observa se déhancher, se délestant de ses vêtements d'une manière approximative, venant aussi provoquer ses sens et ses envies les plus bestiales, énumérant des règles qu'il aurait pu qualifier de stupides si elles n'étaient pas intelligemment pensées. Le souffle à peine encore vivant, les yeux détaillant chaque mouvement lascif de son partenaire, Leo ne l'écoutait qu'à moitié, bien trop déjà concentré à l'imaginer nu et gémissant dans ses bras. Il se laissa séduire à convoiter chaque parcelle de sa peau, rêvant à l'instant où il pourrait encore ne l'avoir qu'à lui. S'il mettait les palpitations sur le compte de l'alcool, une personne sensée lui aurait sûrement précisé que les paroles indécemment salaces de son petit ami pouvaient en être aussi la cause. Les yeux légèrement écarquillés, il manqua de s'étouffer lorsque Ashes lui suggèra quelques pratiques peu orthodoxes. Mais il était tout ouïe, si à l'écoute, que quand Ashes effleura sa peau brûlante, grimpant sur ses genoux et venant lui susurrer qu'il était déjà complètement amoureux de lui, Leo manqua la syncope de très près.
What the fuck murmura-t-il, bien trop conscient que la signification de ses paroles. Comment était-il supposé répondre à cela? Etre sincère, lui avouer que lui aussi commençait sérieusement à se poser des questions sur cette relation hors du commun? Ou simplement faire la sourde oreille, passer son tour et passer entre les filets une fois de plus? Well, well, well, Watts, let's see how you react to that. Most probably in the most Leo Watts manner. Sa petite voix intérieure ne s'était pas trompée - Leo fit la totale sourde oreille et joua sur son côté charmeur pour noyer le poisson, alors que Ashes attendait sa réponse, se frottant à lui d'une manière outrageuse. Watts prit les commandes, bloqua le visage de Hendrickx entre ses mains et l'embrassa passionnément, ponctuant son baiser d'une large claque sur les fesses, l'air facétieux. " Rule number three has been broken since you first laid eyes on me, right?" dit-il, l'air innocent, battant de ses cils et riant pour venir détendre l'atmosphère. Leo n'arrivait pas à définir si c'était l'alcool qui parlait mais Ashes avait l'air bien plus pompette qu'il ne l'était - sûrement l'expérience de son foie. Watts ne se laissa pas intimider par la situation, les yeux bloqués sur son partenaire à moitié nu qui n'attendait que sa tendresse. Il se leva brusquement, soulevant l'homme avec lui et d'un coup de main, débarrassa la table, laissant les quelques couverts qui y restaient, tombés à terre et l'allongeant d'un geste ferme mais doux dessus. " Rule number four for the greatest dancer around: let the client give you the best blowjob in the world." souffla-t-il, le débarrassant de son dernier rempart pour venir dévorer sa peau embrassée sous ses gestes experts.

SATURDAY - 8PM
Tous deux allongés dans le lit, Leo se tourna, roulant sur le dos, râlant encore une fois des goûts différents d'Ashes. " Is it like going to be a thing between us? Like you've got the worst tastes in movies and I've got to suffer through this shit?" souffla-t-il, les yeux levés au plafond et l'air sarcastique. Il reçut un coup de la part d'Ashes et ronchonna un peu plus. " What? Not my fault you've got weird taste. Next time, I've got to choose." soupira le jeune mécanicien, revenant dans sa position initiale et plantant son nez sur l'ordinateur d'Ashes, sur lequel était projeté le film. Quelques soupirs plus tard, résigné, il décida que son temps serait mieux utilisé à embêter son partenaire. Ses mains vinrent chatouiller ses côtés et Ashes, visiblement très chatouilleur, le gronda comme un enfant de dix ans. Il prit un petit air boudeur et préparant sa vengeance. Il avait le parfait moyen pour retenir son attention. Hendrickx n'en démordait pas, les yeux bloqués sur l'écran. " You know, if we were dating, that'd be like the first rule. I can't handle your tastes in movies. This is too much to fuckin' bear for my poor soul." susurra-t-il à son oreille. Boom, drop the d- bomb, Watts. Go ahead, watch him drop his jaw. And it was working as a charm as Ashes turned his head and watched him with glimmering eyes. " Oh, I get your attention, now I can do that." dit-il, le ton enchanteur, glissant sa jambe entre les siennes et s'approchant plus près de lui et d'une main fermant l'ordinateur portable. Même si sa phrase n'était qu'un acte de provocation pur, Leo était impatient de voir sa réaction.

_________________


I'm just trying to live life ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyDim 24 Nov - 9:15

Concentré sur le film, Ashes fronça les sourcils lorsqu’il entendit la voix râleuse de Watts interrompre le flot tranquille de l’œuvre. Évidemment qu’il n’aimait pas ce que le blond avait choisi de regarder. Ashes leva les yeux au ciel, conjurant le plus de patience possible mais ne pouvant se retenir de répondre. « Shut up, we’re about to see Armie Hammer’s butt. » Il espérait que faire appel à ce que Watts préférait chez un homme suffirait à le faire taire, because who thinks that Call Me By Your Name is a bad movie ? Especially if you basically spend your entire time whining about it instead of actually looking at the screen. « You’re such a fucking pest ! » s’exclama Ashes en tentant vainement de se débarrasser des chatouilles que lui imposait Watts, le repoussant aussi loin que possible pour le voir revenir à la charge avec plus de vigueur ensuite. Il fixait obstinément l’écran de l’ordinateur en espérant que s’il l’ignorait suffisamment, Leo finirait par se lasser de sa petite routine débile. Son petit ami ne sembla pas en être affecté au contraire puisqu’il se colla à lui et vint chuchoter une folie à son oreille.

If we were dating ? So what, we’re not? s’inquiéta le blond alors que Leo refermait brusquement l’écran de l’ordinateur portable d’Ashes. Are we back to square one yet again? Are we going to have to have all these discussions again? I don’t think I can, nor do I want to. Ashes soupira doucement en rouvrant le clapet de l’ordinateur, lançant de nouveau le film afin de prétendre s’y absorber pour ne pas avoir à répondre immédiatement à la provocation de Watts. Mais au lieu de regarder le film qui avait repris, Ashes s’interrogeait. What am I supposed to respond to that? And where the fuck does this even come from? Quel était le but de cette remarque si ce n’était de chercher à se jouer de lui, de lui rappeler que Leo lui refusait encore ce qu’il voulait ? Ashes était patient, prêt à attendre que Watts se fasse à l’idée de passer plus de temps avec lui, de s’investir pour eux deux, mais il ne pouvait pas accepter l’idée que toute leur histoire relevait du jeu plutôt que de quelque chose de plus sérieux. « Ugh. » maugréa-t-il en tentant de se défaire de l’emprise de Watts, appuyant sur le torse de celui-ci sans succès. Il cessa de regarder le film et jeta un regard mal à l’aise sur Leo, une sensation de brûlure lui indiquant qu’il devait sans doute être en train de rougir. « Dating ? » faint-il de s’offusquer, « Don’t ever use that dirty word in my presence again. » Ashes mit une fessée à Leo en parvenant enfin à se dégager de son étreinte, et se calma doucement. Il ajouta mesquinement, un sourire ironique sur les lèvres : « We both know I’d never date you. » Il faillit ajouter qu’il ne pouvait que se contenter de riches et beaux mannequins, mais il s’en retint afin de ne pas pousser la plaisanterie trop loin. I still don’t understand what you’re trying to achieve here, you motherfucker. If you’re trying to ruin yet another good moment, you’re being very successful. « So what should we do if you don’t want to watch a movie? Go to sleep? » Il était vingt heures passes et il n’était pas vraiment fatigué mais si faire semblant de dormir pouvait lui apporter un peu de tranquillité et lui éviter d’avoir à subir les petits jeux inconscients de Watts, Ashes était prêt à éteindre les lumières et à fermer les yeux.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyDim 24 Nov - 9:57

S'il pensait que cette taquinerie n'atteindrait pas Ashes, il s'en mordait déjà les doigts lorsqu'il remarqua que Hendrickx était clairement contrarié. Can't you just shut the fuck up, now, Watts? Do you have to ruin every nice moment with your stupid words? maugréa le jeune mécanicien, se maudissant cette fois ci d'avoir ouvert sa bouche, tel un insolent, juste pour tester la réaction de son petit ami. Même si Ashes essayait de se voiler la face, Leo pouvait lire sur lui le malaise installé par ses plaisanteries de mauvais goût. Of course, I wanna be with you. If I didn't, I wouldn't be here, lying next to you, spending the whole day by your side, exploring your body once more, kissing you endlessly, flirting every second, bothering you with my idiocies. That's what he wanted to say but once again, he couldn't, he was just speechless, watching him.
La journée avait été longue, avait commencée tôt - ils n'avaient pas pris une minute de répit, toujours perdu dans les bras l'un de l'autre, essayant de rattraper le temps perdu lors de la semaine qui les avait séparé, partageant des moments intimes comme un vrai couple pourrait le faire. Leo, embarrassé de ces incartades maladroites, soupira brièvement avant de répondre à sa question sur la suite des événements. " Well ... " commença le jeune blond, mobilisant toutes ses forces pour se faire remarquer par son compagnon. Il releva son menton pour que Ashes croise ses yeux. Il s'approcha, docilement, ses yeux doux exprimant sa volonté de faire la paix, cherchant à ne pas déclencher la colère de son petit ami. Il caressa du bout du doigt son visage, passant sa main dans ses cheveux, le sourire trahissant son béguin infini par le trentenaire boudeur. " Maybe I could first say I'm sorry I say stupid shit that upsets you all the time." avoua le jeune blond, laissant son doigt vaquer le long de sa mâchoire. Leo Watts était un rustre, inélégant qui ne savait manier l'art des mots que dans le but de séduire. Le reste sortait sans filtre, sans besoin de traduction et même lorsqu'il essayait d'être amusant, il se retrouvait à devoir s'excuser. Quand il le voulait. Parce que s'excuser de ce qu'il disait n'avait jamais été une priorité pour lui. Il restait souvent bloqué par sa dignité mal placée. Seulement, Ashes ne méritait pas qu'on le traite ainsi, qu'on joue avec lui, surtout après tous les efforts qu'il avait fait pour satisfaire le capricieux Watts. " Then, I'd say I'm a real pain in the ass." s'esclaffa-t-il, laissant son doigt cette fois-ci caresser la morsure qu'il avait déposé à la base de son cou le matin même lors de leurs retrouvailles bouillantes. Fuck, that bite mark is hella sexy. He's fucking mine. Il mordit sa lèvre, prenant plaisir à ce contact doucereux et lent. Ses pensées étaient erratiques mais il tentait tout de même de formuler une excuse à sa propre manière. The Leo fucking Watts way. And what a fucking messy way. " And of course, to finish, I'd say I'd understand if you wouldn't date my boorish ass." affirma Leo, l'air innocent planté sur son visage, comme s'il n'avouait pas qu'il était ouvert à cette possibilité de le considérer comme son petit ami. Il haussa les épaules, encore taquin. " But you know, I wouldn't date myself neither." chuchota-t-il, avant de se laisser tomber aux côtés d'un Ashes observateur et muet. That was his weird way of saying he wanted to date Hendrickx.

_________________


I'm just trying to live life ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyDim 24 Nov - 14:04

Bien qu’il essaie de garder un air impassible, Ashes sentait l’agitation le remuer et il se battait contre sa nature hystérique pour ne pas exploser comme une grenade entre les mains pourtant fort délicates de Watts. Ce dernier semblait pourtant bien déterminé à faire en sorte que sa plaisanterie maladroite soit vite oubliée et pardonnée et déployait des trésors d’imagination et de douceur pour se faire absoudre par Ashes, dont les inclinaisons puritaines héritées de sa matriarche revenaient au galop. Froideur, distance, air renfermé, tous ses vieux réflexes refaisaient leur apparition et lui permettaient de rester indifférent, du moins en apparences, aux cajoleries de Leo. Pourtant, il voulait y céder – il lui avait pardonné dès que son regard avait croisé celui de Watts, qu’il s’était rappelé des éternelles douceurs et de l’intensité dont il était capable lorsqu’il lui montrait l’étendue de son affection pour Ashes. Le blond décida que Watts devait cependant payer pour cette remarque qui l’avait déstabilisé et ne fit pas tout de suite tomber ses défenses.

Se prétendant indifférent voire inattentif aux gestes doucereux et mielleux de son petit ami, Ashes se contenta de hausser les épaules en gardant le silence. Il regarda le jeune homme s’affaisser à ses côtes et leurs yeux se croisèrent en silence. Ashes retint un sourire amoureux et s’efforça de ne pas avoir l’air béat en le regardant – car il en avait de la chance. He had all the chance in the world, he was the luckiest man alive to have THIS lying next to him. To be able to breathe the same air, touch his skin, feel his body weigh down the mattress next to him. He could not stop staring at Leo perfect face, feel his ruggedness and even his bad manners had become like the softest melody to him. He wasn’t mad anymore – was he even ever mad? He was hurt for a bit but the wound had been healed by a quick glance into the promising eyes of his Romeo. Leo had some magic shit in him, that was for sure, and Ashes could only hope that he would be able to show Watts how incredibly wonderful he was. Et comme ça, sans s’en rendre compte, Ashes leva la main et caressa rêveusement le visage de Leo, chatouillant ses joues mal rasées, ses lèvres douces puis elle attrapa la main de Watts et leurs doigts s’enlacèrent tendrement l’espace d’un instant. Oh, you thought I gave up, Watts? Exactly how soft and spineless do you think I am?

Provoquant un petit cri de surprise Ashes se jeta sur Leo et l’embrassa dans le cou remontant ses lèvres jusqu’à son oreille, lui mordillant doucement le lobe avant de lui murmurer à l’oreille : « So tell me asshole… » Il se redressa, conquérant, et tira sur le t-shirt de son petit ami jusqu’à le lui enlever complètement avant d’agripper la ceinture du pantalon de Watts d’une poigne ferme. Ashes marqua une courte pause pour se faire une place de choix dans l’attention de Leo, s’assurant que celui-ci ne voyait plus que lui, n’entendait plus que sa voix et ne désirait plus que lui. Lui arrachant son pantalon, Ashes poursuivit enfin : « Exactly who is it that you would consider dating, if not me ? » Espérant avoir eu l’effet attendu, le blond n’attendit pas la réponse de Leo et empoignant le corps désormais exposé de Watts, il le força à se retourner, enfouissant les protestations et l’éventuelle réponse de son homme dans les oreillers. You’re going to enjoy this punishment way too much Watts but I’m not going to let that stop me.

Saturday – 8.40pm
Étouffant un cri de plaisir, Ashes s’effondra sur le corps couvert de transpiration de Leo et se noya dans la masse désordonnée de sa chevelure rebelle. Reprenant sa respiration non sans difficultés, le blond se laissa alors rouler à côté de Leo dont il attira le corps vers lui. Le visage rouge, ce dernier avait autant de mal à respirer que lui. Ashes lui sourit gentiment et l’embrassa. « OK, you’re forgiven. » chuchota-t-il en se laissant doucement aller contre lui, la tendresse reprenant peu à peu l’ascendant sur la fougue.

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyDim 24 Nov - 15:36

That guy was always a surprise. One minute, he was a fucking angel, making compliments and smiling with his precious smile, the next, he was wreaking bloody havoc on Leo's body, making sure Watts would never ever forget his name. Leo laissa échapper un large soupir, le visage rougi de l'émotion qui venait de le faire trembler de tous ses membres. Il laissa Ashes venir se blottir contre lui, déposa un baiser sur ses lèvres puis croisa son regard. Il ne put s'empêcher de rire lorsque Ashes lui avoua qu'il était pardonné pour ses incartades. " You're fuckin' nuts, you know that? " demanda-t-il, les yeux rieurs, toujours à bout de souffle. Il passa la main sur son visage trempé de sueur et s'étira quelques secondes. Fucking wow. That guy just did wonders. Leo had never felt that satisfied in his life. Like being on cloud 9 every minute. Or that was just the effect of the massive orgasm he gave in to. Whatever, he was a fucking hot magician. The best of them all. Son nez blotti contre lui, Leo le titilla, mordillant doucement son cou.
" You found the right way to shut me up." fit-il observer gentiment, le sourire impudique sur ses lèvres, pas du tout gêné de l'interruption de son petit ami, qui s'était défoulé sur son corps d'une manière particulièrement intense. " But I think you kinda answered that question by yourself." observa le jeune mécanicien, pouffant de rire, pratiquement sûr que personne d'autre ne pourrait jamais le satisfaire autant que Hendrickx. C'était un fait. Il ne trouverait pas mieux que lui. Ashes literally owned his ass. And that was not a figure of speech. Il lui fit un petit clin d’œil, ne manquant pas d'essayer de changer de sujet en caressant son postérieur d'une main distraite, l'esprit encore embué par toutes ces émotions. " Gotta go back tomorrow." déclara-t-il, le regard tourné vers son amant. La gorge serrée à la simple idée de laisser Hendrickx ici, seul, Leo se mordit la lèvre un peu violemment. Fuck this. " Do you think I could pretend I've got like the super flu?" s'enquit le mécanicien, ironique et tentant de cacher sa profonde tristesse. " Maybe we could call it the Hendrickx bug or some shit like that." dit-il, plaisantant et fondant dans les bras d'Ashes, resserrant leur étreinte.

SUNDAY - 2AM
Après avoir discuté pendant des heures, Ashes s'était endormi de la façon la plus mignonne qui soit, la bouche légèrement ouverte et la respiration saccadée mais rythmée. Leo, lui, n'avait aucunement envie de dormir malgré la fatigue accumulée aujourd'hui. Ses yeux ne quittaient plus son partenaire, détaillant chacun de ses traits. Dans quelques heures, il devrait retourner à la vie normale, retourner à Windmont Bay, quitter une nouvelle fois Ashes et ceci ne l'enchantait aucunement. Cela le mettait même dans une colère irrationnelle, lui donnant envie de taper dans n'importe quoi. Désespéré, Leo Watts se glissa hors des draps, enfila rapidement son jean, son manteau et se leva discrètement pour aller se griller une cigarette sur le porche. Le regard perdu sur la nuit noire, il se mit à réfléchir. So, now, what's the plan, Watts? Just being with him and seeing how this goes? souffla la petite voix intérieure inquiète. I don't fuckin' know, souffla-t-il entre deux bouffées de nicotine. I'm not even sure I can recover from Ashes Hendrickx one day. Two things can happen: either that guy can rock my world, make me the happiest or either he's some kind of con artist and he's gonna destroy me and leave me into bits and pieces. Le silence de la nuit noire ne l'apaisait pas - justement, à tous moments, il s'attendait à ce que quelque chose dégénère. Qu'un animal sauvage lui saute dessus. Il sursauta violemment lorsqu'il entendit la porte s'ouvrir derrière lui. " Hey, babe, comin' back in a sec'. Go back to bed." déclara-t-il à Ashes, qui vérifiait sûrement que Leo Watts n'avait pas pris la poudre d'escampette. Il lui offrit un petit sourire en voyant sa mine endormie retourner vers le lit et Leo écrasa sa cigarette avant de le suivre et de se glisser dans ses bras, pour la nuit. I'm already fucking ruined. Why not go all the way?


SUNDAY - 10AM
Leo Watts, cuisiner? Et bien, les surprises continuaient à s'enchaîner. D'un geste fébrile, il avait allumé la gazinière, cassant des œufs pour faire une rapide omelette, la seule recette qu'il arriverait à ne pas faire brûler. Ashes dormait encore à poings fermés, à moitié nu au dessus de la couette. Devant cette vue splendide dont il se délectait, Leo entreprit donc de lui préparer le petit déjeuner avec ce qu'il put trouver dans les placards et dans le frigo. L'omelette terminée, il la réserva dans une assiette pour préserver la chaleur. Dans un coin, le café coulait dans la cafetière. Il prit une tasse qu'il en remplit et s'approcha de son petit ami, venant s'asseoir sur le lit. He looked so peaceful. Watts sortit son portable pour immortaliser discrètement le moment. Stop being such a fanboy. You've got plenty of pics (more interesting pics btw) on your phone. " Ashie." murmura-t-il, tentant de le réveiller grâce à la tasse de café fumante. Son petit ami bougea légèrement, ouvrant un œil après l'autre et découvrant la petite surprise. Un sourire vint se planter sur ses lèvres. " Hi." souffla-t-il, posant le café sur la table de nuit et se glissant près de lui, seulement vêtu de son boxer. Il le serra dans ses bras, le laissant se réveiller contre sa peau déjà brûlante. Sa main vint caresser son dos délicatement. Ashes releva la tête et Leo lui offrit son plus beau sourire. " Made you breakfast, pretty boy."

_________________


I'm just trying to live life ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fine.

Ashes Hendrickx

messages : 542
name : rnkllr.
face + © : t.farrelly @me.
points : 283
age : thirty and handling it pretty badly.
♡ status : officially single, heart skips beats when watts is around.
work : former reality tv contestant, dancer, model, basic pretty boy.
home : an old family home near the northern paiute reservation.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (2/4) leo, madd

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyDim 24 Nov - 21:35

Ashes se réveilla en se demanda pourquoi son sommeil s’interrompait pour la seconde fois en autant de jours. Sa première pensée se dirigea vers l’odeur de café qu’il pouvait humer comme si une tasse remplie de liquide chaud l’attendait juste à côté de lui, mais il réalisa bien vite que son réveil était dû à tout autre chose : la douce voix, remplie de chaleur, de Leo Watts. Ouvrant les yeux avec peine, le visage de son petit ami fut la première chose qu’il aperçut à son réveil. My heart is so full. It overflows with bliss, peace and tranquility. It has what it needs, what it wants and what it wishes for. I can close my eyes now and fall asleep forever if this is the last thing I will ever see. Un large sourire apaisé se fit place sur ses lèvres tandis qu’il tentait en vain de redresser, l’esprit trop embué pour pouvoir le faire réellement. Alors que Watts s’engouffrait dans le lit à ses côtés, son corps chaud réveillant tout doucement le sien, Ashes le regarda en souriant. « Good morning, most extraordinary person. » lui souffla-t-il, encore endormi, en guise de remerciement. Il lui avait préparé son petit déjeuner, lui, Leo Watts, l’éternel égoïste plus préoccupé par son éternelle quête de violence que par son propre bien-être, plus capable de survivre que de vivre. He really is the most extraordinary man in this world and all the others. He knows me so little yet so well. He reads in my as if he has known me for centuries. He reaches so far deep inside that I can feel his softness and his kindness all through my nervous system. He is a mess of contradictions and wonders, unknown to all but me, unseen by any eyes other than my own. « Please don’t move. » demanda Ashes à Watts, s’ajustant doucement afin de se lover dans les bras aimants de son homme. C’était une supplique. Don’t ever move.

Mais il leur fallut bouger, se réveiller. Après avoir remercié Leo de ses attentions avec un nombre indécent de baisers, Ashes trouva la force de se redresser et les deux amants entamèrent le petit déjeuner préparé avec attention par Leo. « It feels so good. » commenta Ashes en engloutissant le dernier morceau de son omelette. Leo avait apporté leurs deux assiettes au lit et ils avaient avalé leur petit déjeuner protégés par la couverture. Posant son assiette sur la table basse, Ashes posa sa main sur la cuisse de Leo et lui fit quelques caresses aimantes sans rien dire dans un premier temps, puis lui demanda, s’efforçant de garder un ton neutre : « At what time are you thinking of leaving ? I assume you’ll want to avoid the night to be safer… » Sa voix se fit plus faible à la fin de sa question, et sans attendre la réponse, Ashes se leva lentement, ramassant assiettes et couverts, puis les tasses, dont il fit une pile pour les emmener dans la cuisine. « Leave it, you’ve already done enough. » ordonna-t-il à son amant avant de l’embrasser puis de quitter le salon pendant que ce dernier l’informait compter partir vers seize heures aux plus tard. Arrivé dans la cuisine, il laissa tomber la vaisselle dans l’évier et reprit sa respiration. Six petites heures ? Les larmes lui montèrent aux yeux avant qu’il ait pu réagir et il renifla pour étouffer un sanglot intempestif. Entendant les bruits des ressorts du canapé-lit en provenance du salon, Ashes s’essuya les yeux pour donner le change et se retourna juste à temps pour apercevoir la silhouette de son abandonnement lui faire face, se tenant nonchalamment dans l’encadrement de la porte. Ashes s’affaira pour ne pas paraitre idiot, rangeant le désordre occasionné par la préparation du petit déjeuner. « Do you have to work early tomorrow? Cause you could spend the night if you prefer. » dit-il en rangeant les restes dans le frigidaire. « I mean I know there’s not much for you to do here… » se reprit-il, « And you’d probably be safer back at home sooner rather than later… » Il déglutit avant de poursuivre. « But if the idea of walking around for a bit and coming back here to cuddle in front of the movie of your choice until we both fall asleep is not too repulsive, you know… » Just say it. It’s two one-syllable words. Don’t become more Leo than Leo - say it. “Don’t go.”

_________________

❥ ϟ ✣ what a plot twist you were
[ un nouveau soleil ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 942
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, luke, clive, neal
points : 556
age : Twenty-three years old (1.08)
♡ status : ashe's bf, i guess. but in his own way.
work : car mechanic @coral gables
home : @trailer park with his sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : free | madd, ashes, robbie

feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) EmptyLun 25 Nov - 14:05

A la mention de son départ imminent, dans quelques heures, Leo sentit fortement le malaise d'Ashes s'installer. La réalité les rattrapait encore, leur rappelant que Ashes ne vivait plus à Windmont Bay pour le moment. Une réalité déplaisante mais avec laquelle ils devaient composer pour l'instant, le temps que Ashes ne décide ce qu'il comptait faire. Leo avait prévu de quitter la maisonnette vers seize heures, espérant donc ne pas conduire dans la nuit comme il avait pu le faire à l'aller. Lorsque les couverts firent un bruit fracassant dans l'évier, il se leva rapidement, vérifiant que tout allait bien. Il comprit immédiatement que Ashes était affecté par son départ précoce. Watts appuya son épaule contre le cadre de la porte - le regardant s'affairer, comme s'il pouvait noyer le poisson ou plutôt le baleineau sous caillou qui trônait au milieu de la minuscule cuisine. " I could." dit-il, hochant la tête, l'air plutôt amusé de voir Ashes se mettre dans tous ses états. C'était terriblement mignon. Il était affecté lui aussi, mais il arrivait à contenir toute cette frustration de devoir faire la route inverse. Visiblement ce n'était pas la même histoire pour son petit ami. Watts croisa les bras sur son torse, observant Ashes s'activer et tenter de convaincre un homme déjà convaincu. " Wow! The movie of my choice? " s'exclama-t-il, s'esclaffant, le sourire emballé par sa proposition. " Does that mean, we're dating, then?" demanda le jeune mécanicien, cette fois ci, insolent et goguenard. Il s'avança vers son petit ami et le stoppa dans son élan, le coinçant contre le comptoir de la cuisine et prenant son visage entre ses mains, se prenant au passage un petit coup de la part de son petit ami, qui n'appréciait pas ses effusions bancales d'humour.
" Those are revolting ideas I'd like to join in." soupira-t-il, sachant pertinemment qu'il n'y avait aucune option possible. Leo resterait jusqu'à la dernière minute, quitte à être en retard demain au boulot. " I'll leave at dawn. " affirma le beau blond, glissant au passage sa main sur son visage de mannequin. Il se rapprocha un peu plus de son amant et déposa un baiser sur ses lèvres. " Wouldn't want to miss all of this awesome sex we're gonna be having this afternoon. And during the night. And tomorrow before dawn." faisant semblant de n'être qu'intéressé par le corps parfait de son compagnon. Mutin, il fit semblant de réfléchir quelques instants. " Oh and right now, too." avança le jeune blond, glissant ses mains dans le dos d'Hendrickx, cherchant son contact et laissant ses lèvres s'abandonner dans son cou.

SUNDAY - 12PM
" What are you doing?" demanda Leo à Ashes, alors qu'il fondait sur lui et que Leo riait, extrêmement chatouilleux, les doigts d'Hendrickx sur son corps. " Oh, I know what you're doing." souffla-t-il, le souffle court tandis que son petit ami se glissait entre ses jambes, ravissant sa masculinité. Son souffle se fit plus irrégulier et ses mains vinrent chercher ses cheveux qu'il caressa. Son corps se cambra sous le plaisir et Leo l'arrêta dans son élan, attrapant ses épaules pour le remonter vers lui. " I think I remember you telling me we had to test the shower?" demanda-t-il, l'air faussement innocent et le plaisir encore tourbillonnant dans son corps ardent. Le visage d'Ashes s'illumina et ils se dirigèrent tous les deux vers la salle de bain, riant et s'interrompant à chaque coin de la pièce pour s'embrasser avec passion et appréhension.

SUNDAY - 12.30PM
" Well, this shower has just been foolproofed." lui souffla-t-il à l'oreille, le corps d'Ashes coincé entre la paroi de la douche et son amant. Les deux adultes pantelaient encore, les doigts liés et le sourire bienheureux de deux amants rassasiés (pour l'instant). Leo profita du moment, attendant qu'Ashes lui fasse signe de se reculer et il déposa des milliers de petits baisers sur ses épaules nues. Les deux amoureux traînèrent ensuite sous la douche pendant de longues minutes.
Leo sortit de la salle de bain, le sourire victorieux et tenant la serviette de son amant dans la main. " Come back and get it." s'écria-t-il d'un air défiant, voyant Ashes le suivre de près. Leo et Ashes se battirent gentiment pendant quelques secondes avant que Leo ne lâche subitement la serviette, envoyant valser Ashes contre la porte. " Oh, baby, are you alright?" s'exclama-t-il, se rapprochant très rapidement vers lui, vérifiant qu'il ne lui avait pas fait mal. " I'm sorry ..." souffla-t-il, l'embrassant pour se faire pardonner. Il ne put retenir son fou rire lorsque Ashes lui partagea un sourire hilare. " You should have seen that face you've made, just right now." pouffa le jeune homme, collant son corps au sien.

_________________


I'm just trying to live life ★★
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




feeding off adrenaline (leashes) Empty
Message· · Sujet: Re: feeding off adrenaline (leashes) feeding off adrenaline (leashes) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
feeding off adrenaline (leashes)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: