AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « when good friends make bad choices »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nora Golightly
she is like a cat in the dark.
avatar

♦ Posts : 9485
Multinicks : roxcy, ridley, ronan.
♦ Credits : el boo boo (max), tumblr.

Status : divorced, single.
Address : n°5600, parkside street.
Job/Studies : works as Nyle's secretary, former fashion journalist.
Quote : "I'm not grumpy in the morning, I'm just very selective with my kindness."
Activité(s) de quartier : pilates.


HALL OF FAME
To Do List: go for a walk with Bandit, check emails, go out with some friends, call the big bro, buy a new white cane, curse Siri for being useless.
Contact List:
RP status: off ( ●●●● ) - cullen, alicia, nelson, matt.

Message(#) Sujet: « when good friends make bad choices » Mer 24 Mar 2010 - 3:06


« WHEN GOOD FRIENDS MAKE BAD CHOICES »
ava swinton & bonnie whealer

L’arrivée du printemps rimait avec le rangement des habits d’hiver dans un carton et la sortie des tenues un peu plus légères mais pas trop. Si Bonnie Whealer était ravie par cette nouvelle, c’était certainement parce qu’au moins, elle pouvait commencer à dire adieu aux vêtements chauds et lui moulant la silhouette. Une silhouette qu’elle jugeait difforme à cause de son gros ventre qui abritait un joli bébé. On ne cessait de la rassurer en lui rappelant qu’une femme enceinte c’est toujours magnifique mais elle ne prenait pas ce genre de remarques pour elle. Elle appréciait de moins en moins son apparence dans le miroir, mais il ne lui restait pas encore bien longtemps avant l’accouchement. En arriver à cette conclusion faisait monter une boule de stresse dans son estomac. L’accouchement aussi était un sujet qu’elle redoutait, elle appréhendait ce moment où elle mettrait enfin au monde son enfant. Mais pour l’heure, elle devait plutôt se concentrer sur le programme de sa journée. Etant à presque six mois de grossesse, elle ne pouvait plus autant travailler qu’auparavant, au grand damne de la jeune canadienne. Elle passait donc ses journées à s’occuper en faisant du ménage, mais encore, elle devait ménager ses efforts. Ce qui était agréable, c’est d’avoir des gens aux petits soins autour d’elle. Mais histoire d’en rajouter un peu plus dans son mal être, cette histoire avec Pride ne l’aidait absolument pas. Le savoir en prison avait eu le don de la mettre dans tous ses états, ce qui n’avait bien évidemment pas plu à Caleb. Autrement, tout ceci avait donné sur une dispute entre eux deux. Elle savait qu’il n’appréciait pas le jeune homme et même si elle était prête à tout pour lui, elle n’allait pas renoncer à toute l’amitié qu’elle avait pour le jeune Berrington. Même lui rendre une petite visite était mal vu par son compagnon, mais elle trouverait bien entendu le moyen de s’y rendre.
Voilà pourquoi cette sortie avec Ava ne pouvait que lui faire du bien. Elle avait grandement besoin de décompresser et de garder tout son calme. Elle devait maitriser au maximum ses émotions, après plusieurs rappels de son médecin sur sa fragilité. De cette manière, elle avait passé un coup de fil à son ami pour passer un peu de temps ensemble. Elles n’avaient pas eu l’occasion de beaucoup se voir ces derniers temps, mais elle espérait que ces quelques heures en sa compagnie rattraperaient le temps perdu.

Elle quitta son domicile à l’heure de quinze heures, le soleil était au rendez-vous et la température se retrouvait enfin au dessus des 20°C. Même si elle ne pouvait pas se permettre de grandes tenues estivales, elle avait tout de même sortie une petite robe colorée. Un chapeau s’accordant parfaitement avec sa tenue la protègerait des rayons. Ainsi habillée, elle entreprit la route au volant de sa Mazda favorite. Elle ne prenait pas souvent le volent depuis un certain temps, mais étant un moyen de transport indispensable et refusant de payer un taxi, elle n’avait pas le choix. A partir du moment où elle faisait attention, elle ne risquait rien.
Elle arriva quelques minutes seulement dans le centre ville, au bord de mer. Elle gara rapidement sa voiture et rejoignit le lieu de rendez-vous : soit devant un vendeur de glace ambulant. Elle profita de quelques secondes le temps qu’Ava arrive pour s’en payer une à la vanille et pépites de chocolat. « Bonnie ! » La voix qu’elle reconnut très facilement, l’interpella. Elle se tourna et un sourire radieux illumina son visage. Sa glace dans une main, elle fit attention de ne pas tâcher son amie ou encore la faire tomber. « Salut Ava, je suis ravie de te voir. » Elle l’enlaça puis recula ensuite. « Alors, ça fait un moment qu’on ne s’est pas vues. Qu’as-tu de croustillants à me raconter… ? »

_________________

it's only love, it's only pain.
it's only fear that runs through
my veins. it's all the things you
can't explain that make us human.


Dernière édition par Bonnie Whealer le Mar 30 Mar 2010 - 13:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13627-in-the-middle-of-nowhere http://www.filthy-secret.com/t13655-lying-on-my-back-watching-stars-collide http://www.filthy-secret.com/t13855-journal-de-bord-de-nora-golightly http://www.filthy-secret.com/t13768-ch-n5600-parkside-street-famille-golightly
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « when good friends make bad choices » Sam 27 Mar 2010 - 23:17

    " Tu ne vas pas sortir comme... ça ? Tu ressemble a Mercredi Addams." Ava fronça les sourcils en jetant un regard au miroir mural de l'entrée. Certes, elle s'était négligée mais tout de même, elle ne ressemblait pas à une Addams ? A en juger l'expression de son père qui la fixait les yeux ronds, oui. Ava soupira en regardant ses vêtements. Elle ne voyait pas pourquoi elle devait se changer. Le noir, il n'y avait rien de tel pour passer inaperçue. Son père n'était pas du même avis et il ajouta : " Enfin chérie tu es rayonnante mais si tu souhaites te trouver un mari, je pense que ta tenue de veuve en deuil ne l'attirera pas, vois-tu ?" En prononçant ses mots, il s'approcha de sa fille unique pour ébouriffer tendrement sa crinière brune et Ava finit par sourire. Elle n'avait pas du tout envie de se marier et tant que son père serait en vie, il serait l'unique homme de sa vie. Elle était encore cette jeune enfant qui ne vivait que pour l'amour de son père. Tout d'abord, parce qu'il était le meilleur homme que cette terre puisse porter mais aussi parce qu'elle n'avait pas eu le choix et qu'il était la seule chose qui lui restait. Son père était humble, digne et surtout pas du genre à s'enfuir avec son amour naissant. Non, il n'était pas comme sa trainée de mère, il ne l'avait jamais abandonnée. Parce que c'était lui et parce qu'elle l'aimait infiniment, Ava remonta l'escalier en trainant des pieds dans le but de se pomponner un peu. Son père avait raison dans le fond... Il fallait que les apparences soient belles. Plus belles encore quand le poids de certains soucis se lisait sur le visage des demoiselles. Ava sortit d'Ocan Groove totalement metamorphosée. Elle portait une robe au motif très simple mais cela la mettait beaucoup plus en valeur. Sur son nez, elle avait de grosse lunette de soleil qui lui donnait un petit air ravissant et qui, par la même occasion cachaient ses cernes. Au volant de sa voiture, Ava fredonnait un air connu et regardait sa montre toute les cinq minutes. Anxieuse ? Un peu, cela faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas passé un après midi entier avec son amie Bonnie. Elle avait hâte de la voir, de la serrer dans ses bras et bien sur de toucher son petit ventre. Ce serait la première fois qu'un enfant l'appellerait -parce qu'elle allait lui obligatoirement lui apprendre- Tante Ava. Elle sourit à cette idée en s'imaginant déjà des tas de situations puis des cadeaux qu'elle pourrait faire. Lorsqu'elle arriva enfin au lieu de rendez-vous, Ava se gara et chercha Bonnie du regard. En grand gourmande, elle n'eut pas besoin d'un quart de seconde pour la repérer. Elle était rayonnante et la grossesse lui allait si bien qu'Ava en était presque jalouse. Ava s'approcha donc de son amie en l'interpellant. Il y a des moments qui ne s'inventent pas et cette petite retrouvaille lui fit énormement de bien, elle prit son amie dans ses bras et tout le reste vint naturellement.

    " Tu manges pour deux rassure moi ? Il ne faudrait pas que le futur bout d'chou manque de quoi que ce soit. Encore moins de glace, cela va de soit." Ava rit en enlevant ses lunettes pour mieux voir sa Bonnie. " Pour répondre à ta question, ma vie n'a rien de palpitant. Enfin, je te cacherai pas qu'en ce moment je suis vraiment heureuse et qu'un rien m'amuse mais à coté de ça, il n'y a aucune nouveauté. Je crois que je suis déjà vieille ma chère Bonnie. Un matin, ils viendront me chercher et m'emmener dans un maison de retraite. Ma seule distraction sera alors le chant des oiseaux et les soap opera de mauvais, mais alors très mauvais goût" ... Ou, comment détourner toute une conversation sans qu'on ne s'attarde trop sur un sujet sensible. La dernière chose dont Ava avait envie de parler, c'était de sa vie. Elle était une amie attentive et à l'écoute mais lorsqu'il s'agissait de parler un peu d'elle, elle répondait aux abonnés absents. Ava laissait toujours planer le doute quant à sa personne, surtout en ce moment. Tout le monde savait pour son accident et pourtant, lorsqu'on lui demandait comment elle allait avec un faux air compatissant et cette fâcheuse tendance a l'inclinaison de tête qui montrait bien la pitié, Ava répondait que tout allait bien et que rien ne pouvait mieux se passer à l'heure actuelle. En un mot, mystérieuse et elle avait ses raisons. Ava posa son index sur le ventre rond de son amie et lança joyeusement " Alors, l'heure approche, l'heure approche !! Tu n'as pas hâte ?! " Elle avait appris a feinter mieux que quiconque. Ses sourires, ses éclats de rire, ses regards, tout était parfait mais au fond, qu'en était-il vraiment ? Elle ne le savait pas. Elle passait si facilement du rire aux larmes, de la peur à la plus grande félicité, qu'elle même avait renoncé à se comprendre ne serait-ce qu'un tout petit peu. Avant que son amie n'ait pu répondre, elle lâcha en haussant les sourcils pour prendre un air délicieusement malin " Et les amours ? " Ava s'attendait a entendre tout un tas de choses croustillantes concernant Caleb. Ba oui, cela servait à ça aussi les après midis entre filles.
Revenir en haut Aller en bas
Nora Golightly
she is like a cat in the dark.
avatar

♦ Posts : 9485
Multinicks : roxcy, ridley, ronan.
♦ Credits : el boo boo (max), tumblr.

Status : divorced, single.
Address : n°5600, parkside street.
Job/Studies : works as Nyle's secretary, former fashion journalist.
Quote : "I'm not grumpy in the morning, I'm just very selective with my kindness."
Activité(s) de quartier : pilates.


HALL OF FAME
To Do List: go for a walk with Bandit, check emails, go out with some friends, call the big bro, buy a new white cane, curse Siri for being useless.
Contact List:
RP status: off ( ●●●● ) - cullen, alicia, nelson, matt.

Message(#) Sujet: Re: « when good friends make bad choices » Sam 17 Avr 2010 - 11:50


Bonnie prenait ce moment de détente comme une pause. Tout s’enchainait ces derniers temps et elle ignorait si c’était à cause de son état qu’elle avait constamment l’impression d’être fatiguée, à deux doigts de s’endormir debout parfois. Longer la plage avec une glace à la main et une amie à ses côtés, elle ne pouvait qu’apprécier cet instant qui se faisait trop rare à son goût. « Tu manges pour deux rassure moi ? Il ne faudrait pas que le futur bout d'chou manque de quoi que ce soit. Encore moins de glace, cela va de soit. » Un rire amusé sortit de sa bouche tandis que par réflexe, elle toucha son ventre rond d’une main. « Le bébé semble apprécier oui, ça fait tellement longtemps que je n’ai pas mangé de glaces. » répondit-elle en savourant ce met dont elle avait presque oublié la texture. Ava enchaina alors sur les dernières nouvelles la concernant, Bonnie fronça les sourcils en l’entendant dire qu’elle était heureuse et qu’un rien pouvait l’extasier. Elle s’attendait alors à recevoir les raisons de cette joie de vivre mais rien ne vint. Elle ne releva donc pas, se contentant de sourire et rire aux différentes informations que lui divulguait son amie. Malgré tout, pour une raison quelconque, elle eut du mal à entièrement croire la jeune femme. Pourquoi donc ? Etait-ce impossible de respirer le bonheur absolu ici, à Miami ? « Mais une vieille toujours très sexy, ça compte ma belle. » Elle lui adressa un clin d’œil amical. Elle aurait très bien pu lui poser des questions, curieuse comme elle était mais elle connaissait assez bien Ava pour savoir que c’était dans sa nature d’être évasive à son sujet. Elle l’acceptait parfaitement, bien sûr et si son amie voulait vraiment parler de quoique ce soit, elle savait que Bonnie était à l’écoute.

« Alors, l'heure approche, l'heure approche !! Tu n'as pas hâte ?! » L’excitation dans la voix et même dans le comportement d’Ava fit sourire la Canadienne mais provoqua aussi une espèce d’angoisse soudaine à l’idée d’accoucher. Elle savait qu’elle ne risquait rien, ni le bébé d’ailleurs mais elle appréhendait réellement le jour J. Sa fausse couche l’ayant marqué plus qu’elle ne voulait l’avouer, elle craignait qu’un petit problème s’immisce à l’instant même où elle devrait vivre l’une de ses plus belles journées. Elle attendait son enfant avec une impatience non feinte, c’était une évidence, elle était radieuse rien qu’à la pensée d’avoir enfin son bébé dans les bras. Cette sensation était d’ailleurs étrange, quelques années auparavant elle n’aurait peut-être pas été ainsi. Elle avait mûrit et du haut de ses vingt-quatre ans, elle sentait qu’elle pouvait être une bonne maman. Même si encore une fois, la perspective de vivre ce grand moment sans sa famille l’attristait énormément. Mais elle se gardait bien de l’avouer… Comme n’importe quelle personne, elle afficha un immense sourire pour effacer ses craintes et une lueur de tristesse qui venaient de la parcourir. « Si, j’ai hâte et en même temps ‘l’après accouchement’ me fait peur. » Elle marqua une pause. « J’ai une pile de bouquins sur l’art d’être mère et j’en passe sur ma table de nuit. » ajouta-t-elle en se mettant à rire. C’était le genre de comportement qu’elle considérait d’idiot lorsqu’elle n’avait pas à s’en préoccuper. Aujourd’hui, future mère, elle était prête à faire une collection de ce genre de livres. « Et les amours ? » La question qui fâche bon nombre de gens sur cette planète. Bonnie pouvait alors s’extasier sur le fait qu’elle possédait un petit-ami parfait (enfin façon de parler) et affirmer que sa vie amoureuse était tout autant idyllique mais ce serait mentir. Tout se passait bien entre Caleb et elle, il n’y avait pas de doutes à ce sujet. Mais depuis l’infidélité de son cher et tendre et cette nouvelle grossesse, elle avait cette stupide frayeur qu’il s’en aille avec une autre. Peut-être par peur d’être père ou bien tout simplement parce que voir sa petite-amie grossir progressivement, pouvait freiner. Bonnie avait beaucoup d’imagination et son complexe sur son poids n’aidait en rien à reprendre confiance en elle. Elle soupira finalement, haussant les épaules. « Je crois que Caleb est effrayé par l’arrivée du bébé, si ce n’est pas plus que moi. » Et c’était compréhensible. Il avait certainement peur de ne pas être doué, de ne pas assurer ou quoique ce soit d’autre mais Bonnie était persuadée qu’il serait un excellent père. « Puisqu’on est entre nous, je ne te cache pas que j’ai aussi très hâte d’accoucher pour rattraper le temps perdu avec Caleb… » Elle fixa Ava d’un air attendu, sachant qu’elle n’aurait aucun mal à capter le sous-entendu. L’intimité durant une grossesse n’était plus tellement la même et c’était certainement un des inconvénients de son état, d’après elle en tout cas. « Et toi ? Tu as quelqu’un dans ta vie ou qui t’intéresse ? Dis-moi tout ! »

_________________

it's only love, it's only pain.
it's only fear that runs through
my veins. it's all the things you
can't explain that make us human.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13627-in-the-middle-of-nowhere http://www.filthy-secret.com/t13655-lying-on-my-back-watching-stars-collide http://www.filthy-secret.com/t13855-journal-de-bord-de-nora-golightly http://www.filthy-secret.com/t13768-ch-n5600-parkside-street-famille-golightly
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: « when good friends make bad choices »

Revenir en haut Aller en bas
 

« when good friends make bad choices »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Alentours :: Crandon Park Beach & Port of Miami-