AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's when all eyes are turned toward you as you realize the damage. Gab & Chris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: It's when all eyes are turned toward you as you realize the damage. Gab & Chris Dim 11 Avr 2010 - 5:08

    Un jour on a dût vous expliquer que les immenses statues qui ornaient l’église étaient des gargouilles et que leur principal rôle était d’éloigner le mal. Hé bien, n’importe qui de censé peut vous confirmer que c’est des idioties. Car ne nous méprenons pas, rare sont ceux qui pourraient passées ses portes. Et si Esteban Carson les avaient passées tous étaient en sécurité. Esteban était debout près de l’autel le corps immobile, ne serais-ce que ses propres mains qui ne cessaient de bouger empoignant au passage de maintes fois le col de des manches de son complet. Dans n’importe quelle autre situation que celle-ci, Esteban se serait senti en toute confiance dans ce genre de vêtements qui le mettait à son avantage. Il adorait plaire, ce qui n’était pas nouveau. Mais dès qu’il était entré dans l’église il avait rapidement réalisé qu’il n’était pas à sa place. Après tout, il n’était pas le modèle de chrétienneté à suivre et sans doute que maintes prêtres en auraient entendu de toutes les couleurs s’il avait osé se confesser. Il se demanda stupidement si ca peau aurait fondue s’il se lavait les mains dans l’eau bénite.

    Esteban aurait aimé penser qu’il était entrain de se vêtir ainsi pour pouvoir se dévêtir dans une grande partie de plaisir. Il détestait mettre une cravate et pour cause, il avait l’impression d’être un vilain chien à qui on apposait une laisse pour contrôler ses mouvements. Maintenant qu’il était entrain de l’ajuster devant le miroir de la petite pièce close, Esteban avait l’impression qu’il n’arrivait plus à respirer.

      -Vous croyez que se faufiler en douce par la porte de derrière serais mal vu? Je veux dire… Esteban doutait encore pour la centième fois qu’il n’était sans doute pas le mari idéal pour Hailey. Et si je fais tout foirer?!


    Esteban avait finalement dessoûlé et son entrain qu’il avait eu la veille à son enterrement de vie de garçon s’était dissipé. Regarder une strip-tease se déhancher devant lui était une merveilleuse façon de lui redonner le sourire. Malgré tout, Gabriel avait été assez clair avec celle-ci lui expliquant d’une manière convaincante qu’elle ne pouvait pas laisser Esteban tromper sa femme. Il avait réussit à être fidèle depuis 6 mois ce qui en clair était un exploit qu’il avait établit depuis qu’il avait eu ses 12 ans. L’alcool avait coulé à flot la veille et Esteban avait quelque chose pour être fier de lui… il ne s’était finalement pas envoyer en l’air avec la striptease. Pardon. La professionnelle du sexe.

      -J’ai assez de gel? Peut-être pas assez hein? Demanda-t-il autant à Gab qu’à Chris. Ses cheveux étant un sujet important pour le jeune homme. Trouvez-vous qu’ils sont parfaits mes cheveux? Que n’importe qui dans cette salle aurait envie de me sauter sur l’autel?


    D’un humour horrible, Esteban essayait de blaguer afin de ne pas se jeter par la fenêtre ce qui n’aurait que deux effets… le recouvrir de morceaux de verre… et de le décoiffer.


      FLASHFORWARD
      Observant les invités entrer dans l’église, Esteban sentait toute la pression de la scène. Tous les invités s’étaient présentés dans le vilain plaisir de le voir, lui, lier sa vie à une seule et même femme. Même lui, ne cessait de se demander si ce n’était pas une sorte de rêve ou cauchemar. N’était-il donc pas depuis toutes ses années cet éternel Don Juan, goûtant et profitant pleinement des plaisirs de la chair? Sa réputation à Ocean Grove jouait contre lui. Il avait beau parcourir ses yeux sur les invités, il n’avait même pas assez de doigts et d’orteils pour compter combien avait-il rejoins dans leur propre lit, l’instant d’une nuit… et certaines à des rythmes plus réguliers.

        -Ah putain, j’y crois pas… ma MÈRE qui est là. Balança Esteban les yeux agrandis par la surprise alors qu’une femme près de la cinquantaine venait de franchir les portes de l’église dans l’idée de se joindre aux invités.


      Il avait envie de hurler. Réellement.
      FIN FLASHFORWARD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's when all eyes are turned toward you as you realize the damage. Gab & Chris Lun 12 Avr 2010 - 15:41


BAM. BAM. Voilà en gros ce que Chris entendait la plupart du temps. Pourtant, le jeune homme avait fait des efforts. Aidé par son ami Gabriel, il avait réussi à enfiler son costume et à avoir l'air à peu près net. Il devrait sans doute avoir honte d'entrer dans une église dans cet état. En même temps, ce mariage semblait assez peu conventionnel : Esteban Carson, la sex-machine d'Ocean Grove, se mariait, et avait choisi pour l'accompagner pour ce début de voyage dans le pays du bonheur sans fin qu'était cette union, deux homosexuels notoires – statut condamné par l'Église de Floride. Bref, un petit manque de réactivité passerait sans doute inapercu dans ces conditions. Les trois hommes se trouvaient à ce moment dans la fameuse « pièce intime », celle où les autres ne pouvaient pas entrer. C'était ici que les témoins étaient sensés rassurer le marié, l'empecher de sortir, et, en l'occurence, l'aider à se coiffer. Ils portaient tous les trois admirablement bien le costume, et s'ils avaient été tous les trois libres, les nanas du mariage auraient sans doute été un gibier de choix. Mais l'heure n'étaient plus à la rigolade, le moment était venu pour Gabriel et Chris de faire leur travail. Dur, dur, d'etre un témoin.

- Vous ... en douce .. mal vu? Je veux dire… Et ... foirer?!

Gné ? Décidément, la soirée précédente n'avait pas fait que du bien aux participants. Chris avait bien senti l'angoisse dans la voix de son ami, mais franchement, il pourrait tout de même mieux articuler. Chose à faire après le mariage : prendre rendre vous pour Esteban chez l'orthophoniste. Non, impossible que la brume qui envahissait le cerveau de Chris y soit pour quelque chose. De mauvaise foi ? Jamais, je vous dis. Même si le lendemain de soirée était difficile.

    FLASHBACK
    - Chris !

    Le jeune homme sentit quelqu'un le secouer comme un baobab, alors que lui même était tout juste en train d'émerger. Où était-il ? Comment avait il atterrit ici ? Qui était le malotru qui osait perturber son si doux sommeil ? Le brouillard s'estompait petit à petit pour laisser place à un lieu qui lui était familier : le salon de Gabriel. Ce sofa était devenu son second lit, mais ce matin, son réveil ici n'était pas prévu.

    - Quoi ? Quoi ? Hein ?

    - Chris, magnes toi, il faut que tu te prépares !

    Le mariage ! Une multitude de questions tournoyait dans la tête de l'étudiant, qui préféra néanmoins se taire devant la panique qui saisissait son sénateur d'ami. Le costard était prêt, juste à coté de lui. Une bonne douche, quelques préparatifs, et il serait comme neuf, paré pour l'évènement. Ou presque.
    FIN FLASHBACK


- J’ai assez de gel? Peut-être pas assez hein?

Finalement, il n'avait rien raté d'important. Chris se concentra un moment pour y voir plus clair, il se devait d'etre pleinement présent pour ce jour important. Après tout, même les hommes avaient le droit de paniquer à propos de vêtements ou de coiffure. Esteban avait toujours été un véritable tombeur, et Chris était étonné qu'il puisse douter un jour de son physique.

- Trouvez-vous qu’ils sont parfaits mes cheveux? Que n’importe qui dans cette salle aurait envie de me sauter sur l’autel?

Esteban, le retour. Un mince sourire apparu au coin des lèvres du jeune étudiant, tandis qu'il jetait un regard complice à son partenaire de la journée, Gabriel. Même dans ces moments critiques, la conversation assez spéciale du marié revenait au grand galop. L'image de Esteban, marchant vers l'autel, tandis que toutes les femmes de l'assistance se jèteraient sur le marié, comme des tigresses. Reprenant ses esprits, il s'adressa à son ami, d'un voix calme qu'il voulait apaisante.

- Oui, Este, les femmes vont se jeter sur toi. C'est Hailey qui a être contente.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's when all eyes are turned toward you as you realize the damage. Gab & Chris Mer 14 Avr 2010 - 1:24

    C'est un picotement désagréable courant dans son avant bras qui avait réveillé Gabriel ce matin. Il avait doucement ouvert les paupières avant de les refermer, encore embrumé par un sommeil trop court et un peu trop d'alcool ingurgité la veille. Seulement, après une minute règlementaire son cerveau fatigué assimila ce que sa rétine avait entraperçue durant cette demi-seconde d'éveil : le visage d'Esteban en gros plan, endormit sur son avant-bras. L'effet ne se fit pas attendre. Gabriel rouvrit les yeux aussi sec, pour de bon cette fois, et se redressa brutalement dans son lit. S'attirant un grognement guttural de son meilleur ami vaguement perturbé dans son sommeil, tandis qu'il récupérait son bras engourdit dans la manœuvre.

    Après ça, les événement s'étaient enchainés assez rapidement. Il avait réveillé Esteban avec la douceur d'un tractopelle, l'avait quasiment jeté dans la douche avant de s'attaquer à Chris. Et en tant que maître d'œuvre, le sénateur n'était pas peu fier d'avoir obtenu un résultat final plus que satisfaisant de la part des deux épaves qu'il avait littéralement trainé chez lui la veille.

    Flashback. Soirée d'enterrement de vie de garçon d'Esteban, la veille au soir.

    Gabriel en était à son, combien déjà ? Il ne savait plus, ou alors il avait simplement arrêter de compter. Bref, il avait déjà un certain nombre de cocktails dans le nez, lorsqu'une beauté cubaine aux courbes divine s'avança vers lui. La lumière ambiante se reflétait sur sa peau hâlée et sa robe semblait caresser le galbe de ses cuisses fuselées à chacun de ses pas. Elle se hissa à sa hauteur et mordilla langoureusement le lobe de son oreille en lui susurrant quelques mots d'une voix caressante « Un peu de compagnie, mon joli ? » puis elle inclina son visage vers le sien dans un geste dont Gabriel devina l'aboutissement. D'un mouvement un peu ralenti par l'alcool, il déposa son index sur les lèvres pleines de la panthère avant qu'elle ne se joignent aux siennes « Shhh...Tout doux, je ne suis pas au menu de ce soir. » murmura t-il, apaisant, un peu trop intime pour être réellement convaincant toutefois. « Dommage...l'autre beau brun n'est pas si farouche, lui. » miaula t-elle dans une moue boudeuse. L'autre beau brun ? « Quel beau brun ? » questionna vivement Gabriel, en cherchant immédiatement Esteban du regard. Mais Esteban était bien là, à s'amuser aussi sagement qu'un fiancé est en droit de le faire à sa soirée d'enterrement de vie de garçon. Trop occupé à garder un œil sur Esteban, il en avait complètement oublié l'autre nid à problèmes notoire.

    Où était passé Chris ?

    Retour au présent...

    « Vous croyez que se faufiler en douce par la porte de derrière serais mal vu? Je veux dire…Et si je fais tout foirer?! »

    « Justement, c'est de se faufiler en douce par la porte de derrière qui ferait tout foirer. » expliqua Gabriel en adressant un sourire malicieux au reflet d'Esteban. Puis il glissa un regard discret vers Chris, visiblement perdu quelque part entre eux et les abysses insondables de sa conscience. « J’ai assez de gel? Peut-être pas assez hein? Trouvez-vous qu’ils sont parfaits mes cheveux? Que n’importe qui dans cette salle aurait envie de me sauter sur l’autel? » Le stress de son ami était palpable. Il transpirait tant par son attitude exagérément perfectionniste que dans chacune de ses questions pressantes. En tant que témoin Gabriel chercha les bons mots afin de dissiper ses doutes quant à son intégrité capillaire. Heureusement son fidèle complice sortit de sa dimension personnelle à point nommé. Chris n'était pas vraiment frais, mais il avait l'air moins stone qu'au matin, ce qui constituait déjà une progression non négligeable. « Oui, Este, les femmes vont se jeter sur toi. C'est Hailey qui a être contente. » Il s'amusa de sa remarque, même si malgré un long débat intérieur avec lui-même, Gabriel n'avait toujours pas comprit ce que le futur marié avait vu de plus chez Hailey Caldwell qu'en n'importe qu'elle autre femme de Miami. Si ce n'est peut-être son impressionnant volume mammaire. Avec la plantureuse jeune femme à ses côtés, Esteban aurait toujours une étagère de secours à portée de main pour poser sa bière en cas de besoin. Pratique. A moins que poussé par son éternel complexe d'infériorité intellectuelle, il ai reconnu à juste titre l'archétype personnifié de la blonde au Q.I négatif, histoire de ne pas se sentir en concurrence avec sa femme point du vue matière grise. Si Gabriel avait une dent contre la future Madame Carson ? Si peu.

    « T'es sûr que c'est un éventuel épi dans tes cheveux qui te met dans un état pareil ? Non parce que tu sais, ça changera rien au fait que tu vas lui dire oui, elle va te dire oui et vous serez unis pour le meill... » Il s'interrompit, sur le point de dire ce qui était selon lui une énorme connerie, roula des yeux et ajusta un sourire en coin. « ...vous serez unis. » Et c'était déjà pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's when all eyes are turned toward you as you realize the damage. Gab & Chris Mer 14 Avr 2010 - 18:35

    « Oui, Este, les femmes vont se jeter sur toi. C'est Hailey qui a être contente. » Esteban jeta un œil à Chris par le biais du miroir dans lequel il éprouvait actuellement une véritable fixation, affichant un sourire face aux stupidités qu’il avait sorti… il fallait dire qu’Esteban avait toujours du mal avec l’idée d’être la propriété d’une seule et même femme.


      -Mais c’est une bonne chose non, que je sois si désirable! Comme ça, je vais faire suer les actuels maris alors que leurs femmes bavent devant moi… et mes supers cheveux.


    Il était un peu trop nerveux pour arriver à dire des choses intelligente. Il avait des palpitations jusque dans l’estomac ce qui l’avait empêché de manger un petit quelque chose juste avant le mariage. De toute manière, il avait tellement bu la veille qu’il avait de la chance que ses médocs aillent dissiper son mal de tête matinal.


      FLASHBACK

      -C’est vraiment dommage que je ne puisse pas… Esteban laissa sa phrase en suspend alors qu’il avait les mains sur les cuisses de cette jolie asiatique qui se déhanchait sous ses yeux, lui rappelant tristement que c’était bien la dernière fois qu’il pourrait avoir se plaisir sans avoir le sentiment qu’il serait détruit sur le champ par des talons hauts bien placés. Car bien évidemment, Hailey n’était pas très ouverte à un mariage fondé sur des relations sexuelles libres. Qu’elle femme l’était de nos jours? La professionnelle s’exécuta devant Esteban alors qu’il pouvait lui-même sentir Gabriel qui le chaperonnait en s’assurant d’avoir un contact visuel avec celui-ci… convaincu que lorsqu’il aurait le dos tourné et qu’Esteban se retrouverais seul avec cette créature de rêve… qu’Esteban ne pourrait pas s’empêcher de s’envoyer en l’air avec celle-ci. Mais Esteban avait promis de faire des efforts… de miraculeux efforts qui allaient le mener au lendemain de cette soirée… Journée où il allait devoir se présenter devant toute la ville et cet idiot de Dieu pour qu’ils voient de leurs propres yeux qu’il allait vraiment se voué à une seule et même femme. Et vlan dans les dents de tout le monde. À l’image étonné des gens qu’il détestait, Esteban calla sa 8eme bière tout en laissant ses mains légèrement baladeuses sans être autant ambitieux que sa réputation le laissait croire. C’était véritablement un exploit. En même temps, il était loin de se douter que Gabriel avait avertit la demoiselle qu’elle devait repousser les avances d’Esteban... ne voulant pas qu’il aille déjà tromper sa future femme. Oui, même si Gabriel avait une dent contre Hailey il se gardait bien de el lui rappeler n’osait pas remettre sur le tapis une dispute où les noms d’Hailey et de Maât s’entrechoquait dans une série de : Je te l’avais dis et de je vois vraiment pas ce que tu lui trouves.

      FIN FLASHBACK


    Passant pour la centième fois le rouleau sur ses bras afin d’enlever toute poussière éventuelle qui aurait pu se déposer sur son costume dans les… 5 dernières minutes, Esteban semblait voir un énorme complexe vestimentaire incertain d’être assez convenable pour égaler Hailey… Et en même temps il se disait qu’il ne devait pas en faire trop au cas où effectivement les femmes lui sauterait dessus parce qu’il était trop attirant. « T'es sûr que c'est un éventuel épi dans tes cheveux qui te met dans un état pareil ? Non parce que tu sais, ça changera rien au fait que tu vas lui dire oui, elle va te dire oui et vous serez unis pour le meill...vous serez unis. » Esteban arrêta ses mouvements d’un coup assimilant les paroles de son meilleur ami. Penser à ses cheveux et à son apparence de rêve n’était qu’un prétexte pour ne pas commencer à se demander s’il était bien à sa place à se moment précis.


      -Ca serait marrant de dire attends je vais y penser? Ou je signe mon arrêt de mort? Esteban rigola comme un idiot. C’est fou… je transpire. Je hais transpirer! Je ne suis pas un bœuf! Il faut que je prenne une autre douche! Ils ont des douches dans les églises?!


    Le voila paniquant sur des éléments qu’il ne pouvait qu’accepter. Car il aurait bien été déplacé et surprenant qu’Esteban se rue dans la douche… alors que les invités attendaient dans l’église. Et puis, il avait mis la quantité parfaite de gel dans ses cheveux… qu’il aurait éventuellement à refaire. Ils n’avaient pas trois jours pour se marier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's when all eyes are turned toward you as you realize the damage. Gab & Chris Lun 3 Mai 2010 - 14:15


« Mais c’est une bonne chose non, que je sois si désirable! Comme ça, je vais faire suer les actuels maris alors que leurs femmes bavent devant moi… et mes supers cheveux. » D'habitude, Chris aurait clairement compris, dans cette situation, que le marié perdait les pédales. Mais ici, les choses étaient un peu confuses. D'abord à cause de l'alcool, il faut l'avouer, mais aussi parce qu'Esteban n'était pas vraiment éloigné de ces préoccupations un brin superficielles de manière générale. De toute façon, il ferait baver la plupart des femmes de l'assemblée, alors à quoi bon stresser ? D'ailleurs, cette volonté de la part du beau brin s'embêter son monde et d'exposer à tous son sex appeal une dernière fois lui correspondait bien. Comme quoi, malgré le stress qui pouvait monter autour du mariage, Carson restait le même, et Chris ne se faisait pas trop de soucis. Après tout, juste avant la fin définitive de son célibat, Esteban pouvait avoir le droit à un dernier tour d'honneur, puisqu'il semblait prendre à cœur la notion de fidélité dans le mariage, contrairement à d'autres qui, vu de l'extérieur, semblaient prendre cette institution un peu à la légère.


    FLASHBACK

    La fête battait son plein. Les femmes en petite tenue affluaient dans la pièce, pour le plus grand plaisir des hommes qui s'en donnaient à cœur joie. Bien évidement, la plupart d'entre eux avaient décidé de rester sages. Malgré les apparences, Chris faisait partie de ces hommes, à la base. Seulement, après quelques heures, par la force des choses, le jeune homme avait du rompre son serment. En effet, Chris sentait son esprit divaguer, vraiment, les évènements n'allaient pas comme prévus. Affalé dans un fauteuil, l'étudiant semblait attendre que les choses se passent. Puis, les souvenirs qui lui revenaient allaient par bribes. Une fois, il revoyait trois femmes près de lui, ils étaient en train de faire... on ne sait quoi. Un sourire béat affiché sur les lèvres, il les revoyait, toutes les trois, un sourire carnassier aux lèvres, un peu comme des veuves noirs, poser leurs mains sur son torse en lui murmurant « Allez, viens ici, mon mignon... » C'était mal, très mal. Ainsi, il fut peut être salutaire qu'il retombe dans son sommeil un peu louche.
    Un nouveau souvenir lui revenait également, un peu comme des micro réveils lors desquels le jeune homme était un peu lucide. Les femmes étaient penchées sur lui, ils étaient tous dans une position qui ne faisait pas vraiment d'ambiguïté sur ce qu'ils étaient en train de faire. Du ping pong. Un des femmes, dont seule la chevelure blonde et les lèvres trop pulpeuses pour être naturelles, se pencha vers lui, et, d'un air choqué, s'adressa à une de ses partenaire de jeu « Oh, regarde son gros.... ! » La grande classe. La soirée restait donc très floue dans l'esprit de Chris, peut être Gabriel pourrait il le renseigner sur ce qu'il s'était passé.

    FIN FLASHBACK


« T'es sûr que c'est un éventuel épi dans tes cheveux qui te met dans un état pareil ? Non parce que tu sais, ça changera rien au fait que tu vas lui dire oui, elle va te dire oui et vous serez unis pour le meill...vous serez unis. » Gabriel semblait prendre les choses en main, puisque l'étudiant ne pouvait pas véritablement le faire. Le sénateur, qui était le plus âgé, avait toujours été le plus sage du trio. Et, au final, le dernier à se marier, soit dit en passant. Néanmoins, pour une raison qui restait encore inconnue aux yeux de Chris, Gabriel ne semblait pas vraiment apprécier la mariée. Les conflits étaient nombreux à Ocean Grove, et depuis très longtemps, l'étudiant avait cessé de vouloir tous les comprendre. D'autant, qu'en général, on refusait de lui donner des réponses, sous couvert de vouloir préserver un pseudo jardin secret. Chris, lui, ne la connait tout simplement pas, ce qui semblait étonnant, puisqu'elle était la compagne d'un de ses meilleurs amis. De toute façon, il fallait que ce mariage fonctionne, lui, plus que les autres. Pourquoi ? Parce que sinon, le séducteur de service ne ferait plus jamais cet effort, brisé, il se jèterait sur les petites minettes jusqu'à la fin de ses jours, et le pire dans tout cela, c'est que ces dernières en redemanderaient surement. Bande de cochonnes qui profitent des petits vieux sexy.

La cérémonie allait sans doute commencent d'un instant à l'autre, et les deux témoins sentaient qu'Esteban paniquait de plus en plus. Ce dernier ne tenait plus en place et semblait vouloir faire un million de choses à la fois. Dans la précipitation et l'agitation, il leur demanda, anxieux. « Ca serait marrant de dire attends je vais y penser? Ou je signe mon arrêt de mort? Esteban rigola comme un idiot. C’est fou… je transpire. Je hais transpirer! Je ne suis pas un bœuf! Il faut que je prenne une autre douche! Ils ont des douches dans les églises?! » Normalement, oui. Après tout, les prêtres avaient beau avoir un mode de vie un peu particulier, ils ne faisaient tout de même pas la grève de la douche dans l'espoir que leur dieu le fasse pour eux ? Enfin bon, de toute façon, ce n'était pas la grande expérience que Chris avait avec les églises qui allait les aider de quelque manière que ce soit. Le stress du jeune marié était contagieux puisque l'ancien prisonnier lui même commençait à avoir mes mains moites. Alors qu'il cherchait quelque chose à répondre à Esteban, sans vraiment parvenir à trouver une réponse intelligente à une question aussi... spéciale, il entendit de l'agitation derrière la porte. A l'évidence, beaucoup d'invités étaient déjà arrivés, et ils commençaient à s'impatienter. Le mariage avait suscité la curiosité chez beaucoup d'habitants, l'église devait être pleine à craquer. Pour tenter de mettre fin à l'angoisse de son ami, Chris lui annonça « On devrait y aller... je crois qu'ils nous attendent. » L'heure était grave, le moment fatidique allait bientôt arriver.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: It's when all eyes are turned toward you as you realize the damage. Gab & Chris

Revenir en haut Aller en bas
 

It's when all eyes are turned toward you as you realize the damage. Gab & Chris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Hailey and Esteban's Wedding-