AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Grande discussion. (Dorian C).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Grande discussion. (Dorian C). Jeu 22 Avr 2010 - 20:40

    Thaïs poussa la porte d'entrée. Elle avait une boule au ventre ainsi qu'à la gorge et pour se donner un peu de courage elle serra légèrement la main de son père. Elle ne savait pas du tout comme est-ce qu'elle pouvait faire pour annoncer la nouvelle à ses grands-parents mais elle était certaine d'une chose, elle voulait qu'ils acceptent que Dorian revienne dans sa vie. Oui pendant onze ans il avait été absent mais aujourd'hui elle l'avait retrouvé et elle ne comptait pas le laisser faire sa vie sans elle. Après tout c'était son père et il avait un rôle à assumer, même onze ans plus tard. Et puis la jeune fille avait un argument dont elle allait certainement pouvoir se servir, elle avait besoin de lui et elle n'hésiterait pas à dire à ses grands-parents qu'ils avaient eu tord d'empêcher Dorian de la voir ou encore de renvoyer les cartes qui lui étaient destinées. Jetant un regard à son père elle repoussa la porte derrière lui et fit un pas dans le couloir avant de lancer, la voix quelque peu tremblante.

      ● Grand-père ? Grand-mère ? J'suis rentrée.


    Elle lâcha quelques instants la main de Dorian pour enlever sa veste et la poser sur le porte manteau mais dès que ce fut fait elle repris vite la main de son père. Une voix se fit alors entendre de l'étage, celle de son grand-père.

      ● Je suis là Trésor. Grand-mère est chez la voisine, elle avait besoin d'aller la voir pour je ne sais plus quelle...


    La voix de Charles s'arrêta alors quand il posa son regard sur Dorian. Pendant un moment l'homme cru rêver. Ce n'était pas possible qu'il soit là, qu'il soit chez lui, tenant la main de Thaïs. Tout en accélérant le pas pour rejoindre le plus vite possible Dorian il enchaina, séchèment.

      ● Fou le camps d'ici Dorian. On avait pourtant été clair. Tu l'as abandonné, ne lui fait pas plus de mal que tu ne lui en as fait.


    Sentant une certaine peur la petite fille se mis rapidement devant son père. C'était sa façon à elle de calmer le jeu, de montrer aussi à son grand-père qu'elle était là et qu'elle ne voulait pas qu'ils se disputent. D'ailleurs elle lança rapidement.

      ● Non s'il te plait. Il a rien fait de mal. J'l'ai cherché toute seule, j'l'ai trouvé toute seule. Lui en veut pas à lui mais à moi.


    Charles regarda sa petite fille avant de poser son regard froid et sévère sur Dorian. Il l'avait aimé ce gars là, oh oui, il aurait pu être le gendre idéal. Sauf que Dorian avait abandonné sa petite fille, il l'avait laissé à lui et à sa femme et ça, Charles savait très bien que sa fille n'aurait pas voulu ce genre de choses. Non, elle aurait sans doute préféré qu'il soit présent pour l'éducation de Thaïs. Le fixant du regard, il lui dit alors.

      ● Tu es revenu pour quoi exactement ?


    Il aurait pu gueuler, l'attraper par le bras, le coller au mur ou tout simplement le faire sortir de chez lui mais Thaïs était présente et ça changeait tout. Même si au fond de lui il bouillait d'énervement il devait tenter de se contenir pour la petite fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Grande discussion. (Dorian C). Ven 23 Avr 2010 - 18:18

    Dorian avait été agréablement surpris de savoir qu'elle aimait aussi les pancakes aux myrtilles, ses préférés, tout comme son père. Ils partageaient tout de même quelques points communs et ces retrouvailles lui avait donné envie d'en savoir davantage sur Thaïs, sur ce qu'elle aimait ou qu'elle n'aimait pas. Après tout, c'était lui son père et c'était tout à fait légitime qu'il cherche à la découvrir même s'il était convaincu de ne jamais parvenir à rattraper onze années, tant pis, il ferait de son mieux pour être un père présent et attentionné. Dorian était bien décidé à changer et se demandait ce que Siobhan penserait de tout ça, elle qui ignorait qu'il avait une fille, comment réagirait-elle lorsqu'elle l'apprendrait ? Elle avait vu son retour d'un mauvais œil, quoi de plus normal ? Il revenait dans sa vie au moment où elle avait enfin tourné la page et refait sa vie avec un autre mais, Dorian était un homme têtu et il comptait bien s'immiscer dans sa vie une nouvelle fois.

    Citation :
    ● Oh vraiment ! Ce sont mes préférés aussi. Mais le fruit que je préfère c'est la pêche...ou bien la banane...quoique j'aime bien aussi les framboises.

    L'inspecteur de police pouffa de rire en même temps que sa petite fille, celle-ci semblait incertaine quant à son fruit préféré. Dorian aussi avait mis du temps à se découvrir un fruit préféré mais, il aimait aussi la pêche, la banane et les framboises... D'ailleurs, il aimait tous les fruits et déjeunait des kiwis lorsqu'il pensait à en acheter. Aujourd'hui, c'était exceptionnel, il était venu petit déjeuner dans la galerie marchande du centre commercial proche de son lieu de travail afin d'être sûr de ne pas arriver en retard cette fois-ci mais, c'était décidément un peu raté. Tant pis, il comptait bien offrir à son patron cette fameuse bouteille de vin et lui promettrait une fois de plus de se tenir à carreau bien que cette fois-ci, il comptait bien respecter son engagement pour rester auprès de sa fille. Tous deux arpentèrent l'allée du centre commercial en observant les vitrines et en parlant de tout et de rien, Dorian ne lui posa pas de questions concernant ses résultats scolaires pour l'instant, il voulait simplement profiter de Thaïs et ne pas la harceler de questions mais, il préféra l'observer guettant peut-être une réaction de sa part qui l'orientait sur un cadeau qui lui ferait plaisir et qu'il lui offrirait plus tard. Après quelques minutes, Dorian et elle se dirigèrent jusqu'au parking où il avait laissé sa voiture et roulèrent en direction de la maison des Callaway... C'est avec une petite crainte qu'il s'arrêta devant la charmante demeure qu'il connaissait très bien et observa longuement la porte avant d'en descendre. Ses pas s'étaient fait beaucoup plus lourd, il avait soudainement peur de la réaction des Callaway, il avait peut-être 11 ans de plus mais, Dorian n'avait pas changé, il était toujours aussi charismatique et bien bâti.

    Citation :
    Laisse moi parler la première, s'il te plait. Et surtout les laisse pas m'envoyer dans ma chambre pour ensuite te parler qu'à toi. J'ai aussi le droit d'être là, j'suis plus une petite, j'ai onze ans et j'veux discuter avec vous.

    L'inspecteur de police baissa les yeux pour croiser le regard de sa fille et acquiesça d'un signe de tête avec un sourire encourageant peint sur les lèvres. Ce n'était pas dans son intention de l'exclure de la conversation -ou plutôt de la dispute- qui éclaterait entre eux. Dorian entra à la suite de sa fille, au début, il se demandait pourquoi elle n'avait pas frapper à la porte mais, il se rendit compte que c'était parfaitement idiot parce qu'elle vivait ici. Il la laissa enlever sa veste et serra doucement sa main lorsqu'il la reprit, c'est alors que la voix de Monsieur Callaway brisa le silence ambiant... Cette voix, il la connaissait que trop bien et soudainement, Charles cessa de parler lorsqu'il vit qui se tenait à l'entrée de sa maison. Comme il s'y était attendu, l'accueil fut très loin d'être chaleureux et Dorian ouvrit la bouche pour plaider sa cause mais, fut stoppé par le Thaïs qui prit sa défense.

    Citation :
    ● Tu es revenu pour quoi exactement ?

    « Parce que ma fille me l'a demandé et que je ne voulais pas la laisser seule. C'est un crime ? » répondit-il de son arrogance habituelle pour contrer le ton de Charles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Grande discussion. (Dorian C). Sam 24 Avr 2010 - 9:42

    Thaïs avait peur, elle redoutait ce moment, celui où elle annoncerait à ses grands-parents qu'elle avait retrouvé Dorian et qu'elle voulait qu'il fasse partie de sa vie. La jeune fille n'avait pas oublié que son père avait été absent pendant tout ce temps, pendant toute son enfance mais elle avait besoin de lui, elle le savait et elle ne voulait donc pas le laisser filer. Une fois chez ses grands-parents, quand elle vit son grand-père descendre des escaliers, son visage fermé et sévère et son ton très froid, la demoiselle frissona légèrement. Elle savait qu'il pouvait se fâcher bien fort, elle se souvenait encore du jour où elle avait voulu rejoindre une de ses copines en passant par la fenêtre de sa chambre. Thaïs avait passé un sale quart d'heure et pendant une semaine elle n'avait plus osé adressé la parole à son grand-père, et là, voir toute cette colère dans ses yeux lui rappela cet instant. En plus, elle savait très bien que Charles en voulait à Dorian et pour cela elle avait peur de ce qu'il pouvait se passer. Elle se mis donc entre les deux hommes, même si son petit poids et sa présence ne pouvaient rien faire face à eux.

    Charles fixait d'un air mauvais Dorian avant de s'exclamer, riant nerveusement.

      ● Tu te fou de moi là Dorian. Tu ne voulais pas la laisser seule ? Et quand tu l'as abandonné tu te foutais bien de savoir si elle allait ou non rester seule.

      ● Mais il a essayé de me contacter et vous m'avez pas donné ces cartes, ajouta Thaïs, voulant défendre son père et surtout faire comprendre à son grand-père que lui et sa grand-mère avait commis une erreur en renvoyant les lettres.


    Charles baissa son regard sur Thaïs et enchaîna.

      ● Monte s'il te plait Thaïs.
      ● Non, j'veux rester. Si j'suis là tu lui feras rien. J'veux pas qu'tu le mettes à la porte, essaye d'me comprendre, j'ai envie d'le connaître.


    Bougonnant, Charles lança un nouveau regard chargé de haine à Dorian avant de faire demi-tour et d'avancer vers le salon. Il n'y croyait pas et n'avait pas du tout envie que Dorian revienne dans la vie de Thaïs. Il lança donc, séchement, une fois encore.

      ● Mais ton père ne sait pas prendre ses responsabilités Thaïs. Il t'a abandonné alors que tu n'étais qu'un bébé. Il n'est pas capable de s'occuper de toi, il ne te connait même pas et...
      ● Parce que vous l'en avait empêché.


    Déglutissant, Charles souffla et releva son regard vers Dorian. Il s'approcha alors de lui, Thaïs se remis alors entre les deux hommes mais Charles parvint tout de même à attraper le père de la petite par le col et il murmura entre ses dents.

      ● T'es une ordure Dorian, on est bien d'accord ?


    Il dessera un peu son remprise, ne le lâcha tout de même pas et continua, un peu plus fort.

      ● Tu comptes faire quoi à présent ? Reprendre Thaïs ? Jouer ton rôle de père ? L'aider à faire ses devoirs ou encore l'emmener au parc pour manger une glace ? T'as raté ta chance mon gars, on n'abandonne pas un bébé, son bébé. J'peux comprendre que t'es était boulversé, et nous alors, avec Susan, tu crois qu'on ne l'a pas été ? Et Thaïs ? Thaïs ? Elle n'avait beau n'être qu'un bébé elle avait besoin de ta présence. En l'abandonnant tu as tout fait foirer. C'est Susan et moi qui l'avons élevé, qui avons été là les nuits où elle faisait des cauchemars, qui nous sommes battus avec elle quand elle ne voulait plus manger, c'est nous qui sommes là quand elle ne va pas bien, quand elle a besoin d'un câlin ou tout simplement quand elle veut nous raconter sa journée. Ne me dis pas que t'as l'intention d'être un bon père, je ne te croirais pas. Tu penses pouvoir tout effacer, c'est bien ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Grande discussion. (Dorian C). Sam 24 Avr 2010 - 11:51

    Dorian aussi craignait un peu la réaction de Charles, il le connaissait assez pour savoir que ce dernier ne se laissait pas faire. A l'époque ou il fréquentait sa fille, il avait toujours été bien vu par ses parents, il était très bien accueilli et respecté, sûrement à cause de son métier d'inspecteur de police, une place respectable malgré ses entorses au règlement. Cette époque était très loin maintenant et contre toute attente, ce fut Thaïs qui prit sa défense en essayant de leur faire comprendre que si Dorian avait eu tord de rompre le contact et d'abandonner sa fille, Charles et Susan avaient tous deux commis une erreur en ne lui faisant pas parvenir les lettres qu'il avait essayé de lui envoyer mais, qui lui était toujours revenue. Il avait bien entendu frapper à leur porte quelques années plus tôt mais, là encore, on lui avait dit de dégager et qu'il ne pourrait rentrer à l'intérieur que s'il y avait un crime et un mandat de perquisition.

    Soudain, Charles passa devant Thaïs et l'agrippa par le col, Dorian releva un peu le menton avant d'être plaqué contre le mur du hall d'entrée, plongeant ses yeux bleus dans ceux de Charles qui semblaient lancer des éclairs... Encore heureux que ce n'était pas le cas ou l'inspecteur de police serait réduit à l'état de passoire !

    Citation :
    Tu comptes faire quoi à présent ? Reprendre Thaïs ? Jouer ton rôle de père ? L'aider à faire ses devoirs ou encore l'emmener au parc pour manger une glace ? T'as raté ta chance mon gars, on n'abandonne pas un bébé, son bébé. J'peux comprendre que t'es était boulversé, et nous alors, avec Susan, tu crois qu'on ne l'a pas été ? Et Thaïs ? Thaïs ? Elle n'avait beau n'être qu'un bébé elle avait besoin de ta présence. En l'abandonnant tu as tout fait foirer. C'est Susan et moi qui l'avons élevé, qui avons été là les nuits où elle faisait des cauchemars, qui nous sommes battus avec elle quand elle ne voulait plus manger, c'est nous qui sommes là quand elle ne va pas bien, quand elle a besoin d'un câlin ou tout simplement quand elle veut nous raconter sa journée. Ne me dis pas que t'as l'intention d'être un bon père, je ne te croirais pas. Tu penses pouvoir tout effacer, c'est bien ça ?

    « On est bien d'accord sur le fait que je suis une ordure... Une ordure inspecteur de police alors si vous ne voulez pas que je vous embarque pour outrage à agent, lâchez-moi tout de suite. »

    Cette réplique eut le don de desserrer sa prise mais, pas de le lâcher complètement. Dorian jouait sur sa position bien qu'il savait que cela ne pouvait pas le protéger de tout. Non pas qu'il se servait du fait d'être un flic pour ne pas se faire taper dessus, au contraire, il s'en souciait bien peu et encore plus du règlement qui lui interdisait certaines choses comme d'arriver en retard à son boulot.

    « Ne vous emballez pas Charles, je n'ai jamais dit que j'allais vous l'enlever pour qu'elle vienne vivre avec moi, je suis parfaitement conscient que vous vous en êtes occupés pendant que je fuyais mes responsabilités de père mais, j'étais persuadé de ne pas réussir à m'occuper d'elle et si je me souviens bien c'est moi qui vous l'ait confié, vous ne m'avez pas dit non mais, en revanche, vous m'avez rejeté à chaque fois que je voulais prendre de ses nouvelles, son courrier ne lui parvenait jamais... Tout le monde fait des erreurs, c'est pour cela qu'il y a des gommes au bout des crayons et si vous ne vouliez pas qu'elle me retrouve, vous auriez mieux fait de lui dire que j'étais mort plutôt que partie en guerre. Je suis peut-être fautif dans l'histoire mais, vous l'êtes tout autant que moi, vous avez gardé cette photographie de votre fille et moi, bien que je sois très content que Thaïs l'ait trouvé. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Grande discussion. (Dorian C). Sam 24 Avr 2010 - 19:26

    La tournure que prenait les choses ne plaisait pas du tout à Thaïs. Elle sentait bien son grand-père en colère mais jamais elle n'aurait pu imaginer qu'il puisse attraper Dorian par son col et le plaquer au mur. Doucement alors la jeune fille déglutit, sentant les larmes venir au coin de ses yeux et ne faisant rien pour les empêcher de couler. A cet instant elle avait peur, réellement. Elle aurait aimé crié, faire quelque chose mais heureusement que Dorian rappela à Charles qu'il était inspecteur de police, cela eut pour effet que Charles dessere sa prise, pas complétement cependant. Terrifiée presque, la jeune fille n'osait plus bouger. Elle écoutait les moindres mots échangés par son père et son grand-père et cela lui faisait mal.

    Charles sentait la colère monter de plus en plus. Il écouta Dorian puis il secoua la tête de la droite vers la gauche, comme s'il ne croyait pas un mot de ce qu'il disait. De toute façon il allait trouver un avocat et jamais, ça non, Dorian n'aurait la garde de Thaïs. Elle était peut-être sa fille, lui son père mais il n'avait jamais agit comme tel. Relevant la tête et le tenant encore il ouvrit la bouche pour déverser sa colère sur lui une fois de plus mais il fut arrêté par la voix de sa femme, qui revenait de chez la voisine. Ni lui, ni Thaïs ne l'avait entendu, certainement trop préoccupés par ce qu'il se passait.

      ● Charles, lâche le tout de suite. C.H.A.R.L.E.S.


    Susan accourut alors vers Charles et Dorian et posa ses mains sur le visage du père de la petite. Charles n'eut pas d'autre choix que de lâcher Dorian et il fit un pas en arrière, soufflant bruyamment. Susan regarda Dorian un moment et les larmes lui montèrent aux yeux. Contrairement à Thaïs elle parvint à les retenir mais serra l'homme dans ses bras avant de dire.

      ● Ca fait des semaines et des semaines que je rêve de toi Dorian. Elle a tellement besoin de toi, c'est un cadeau du ciel que tu sois là.


    En voyant que sa grand-mère était bien plus heureuse que son grand-père que Dorian soit chez eux, la petite fille alla se serrer contre Dorian et Susan tandis que Charles bougonna une fois encore.

      ● Ne dis pas de bêtises Susan, tu lui en veux autant que je lui en veux.


    La femme tourna son regard vers son mari, lâcha Dorian et enchaîna.

      ● C'est vrai Charles. Mais arrêtes un peu d'être égoïste et apprend à pardonner. Bien évidemment que je lui en veux et je suis encore en colère contre lui, même après onze ans. Mais ne crois tu pas que notre petite Thaïs ne sera pas plus heureuse si on ouvre nos bras à Dorian plutôt que si on le rejette ? Pose toi les bonnes questions Charles. Pour le bien de Thaïs.


    Sur ce, vexé par sa femme, Charles lança de nouveau un regard froid au père de la petite et gueula un coup.

      ● Il n'en aura pas la garde. Point à la ligne.


    Puis il alla jusqu'à l'entrée et claqua la porte, laissant Dorian, Susan et Thaïs ensemble et allant passer ses nerfs sur le rosier des voisins^^.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Grande discussion. (Dorian C). Dim 25 Avr 2010 - 23:13

    L'inspecteur de police s'était douté de la réaction de Charles, ce n'était pas la première fois qu'ils entraient en conflit depuis que Dorian avait abandonné sa fille mais, le chef de la famille Callaway n'avait pas cherché à comprendre quoi que ce soit, pour lui, Carmichael était un déchet de l'humanité qui ne méritait pas d'avoir une fille comme Thaïs. Toujours collé contre le mur bien que la prise de Charles s'était desserrer lorsqu'il avait menacé de l'embarquer au poste de police -ce qu'il n'aurait pas fait, bien évidement même si l'envie était grande- son regard glissa sur sa fille à qui il lança un regard désolé bien que ce n'était pas à lui de s'excuser pour toute cette mascarade.

    Soudain, alors qu'il s'y attendait le moins, un voix féminine s'éleva dans la pièce et brisa le lourd silence qui s'était abattu entre eux. Madame Callaway venait tout juste de rentrer et des deux, Susan était bien la plus compréhensive et réfléchie contrairement à Charles qui était beaucoup plus impulsif et colérique, quant à lui. Dorian afficha un regard surpris lorsqu'il sentit ses mains se poser sur son visage, il n'avait pas mérité un accueil chaleureux et comprenait parfaitement le comportement peu amical de Charles mais, de là à ce que Susan lui réserve un tel accueil ! Ainsi donc, elle avait rêvé de lui, Dorian ne savait pas ce qu'il devait penser de tout cela aussi il ne préféra rien dire pour le moment, laissant Madame Callaway raisonner tant bien que mal son bougon de mari.

    Citation :
    Il n'en aura pas la garde. Point à la ligne.

    L'inspecteur de police poussa un long soupir de lassitude et d'exaspération, Charles n'avait donc rien compris à son précédent discours dans lequel il ne semblait avoir capté que les informations de type « inspecteur de police » et « outrage à agent ».

    « Bonjour Susan... » dit-il maladroitement en guise de salutations alors que son mari claquait la porte, l'air déterminé à ne pas vouloir en savoir davantage.

    « Je viens tout juste de retrouver ma fille et je n'ai pas l'intention de l'arracher à ceux qui l'ont élevé, encore moins s'il s'agit de ses grands-parents maternel qui lui transmettent la mémoire de sa mère. C'est moi qui vous l'ait confié à l'époque parce que, selon moi, vous étiez le meilleur choix pour Thaïs, mes parents ne se seraient jamais occupés d'elle, il n'y avait qu'à voir la façon dont ils m'ont rejeté à la naissance. C'est aussi la raison pour laquelle je l'ai abandonné, je ne voulais pas qu'elle me voit et qu'elle se fasse des idées sur la raison qui m'ont poussé à vous la confier mais, je n'ai pas agi de la bonne manière, j'en suis sincèrement désolé. Ceci dit, je n'aurais pas pu lui apporter la stabilité dont elle avait besoin, vous savez que j'ai des ennuis au boulot. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Grande discussion. (Dorian C). Lun 26 Avr 2010 - 12:07

    Susan était arrivée au bon moment. Contrairement à Charles elle ne haussait que très rarement le ton et n'était pas du genre à s'emporter. Oh bien sur elle pouvait se montrer froide et sèche mais pas devant Dorian, non, pas maintenant qu'il était là. En fait Susan s'en voulait beaucoup. Elle s'en voulait de n'avoir pas contacter Dorian ou encore d'avoir, comme son mari, refermé la porte au père de la petite alors qu'il avait voulu la voir. Elle s'en voulait aussi pour les lettres. Pendant longtemps elle avait suivit Charles mais à présent elle savait qu'ils avaient eu tord de priver Thaïs de son père. Tout cela n'enlevait certainement pas la colère qu'elle pouvait avoir contre Dorian mais elle voyait grandir Thaïs et elle savait qu'elle avait besoin d'un père. Si Dorian était là aujourd'hui, ni Charles ni Susan ne devait lui fermer la porte. Ils devaient avant tout penser à la petite fille.

      ● Bonjour mon grand.


    Oui Dorian avait toujours était 'son grand', enfin notamment quand il était avec sa fille. Posant un baiser sur la joue de Thaïs afin qu'elle comprenne que ça allait aller, maintenant que Charles était dehors et qu'elle était là, elle lui murmura quelques mots à l'oreiller et la demoiselle partit vers la cuisine. Seul avec Dorian, Susan releva la tête et l'écouta avant de continuer.

      ● Je me doute Dorian, je me doute. Charles est impulsif, il l'a toujours été. Il t'en veut beaucoup et moi aussi mais nous avons notre propre manière de réagir. Oui, oui, je sais tout cela. Allez, viens t'installer que l'on discute un peu pendant que Thaïs est à la cuisine.


    Elle lui désigna un fauteuil et elle s'installa dans celui situé en face. Susan voulait comprendre vraiment les choses, comment il avait fait pour rentrer chez eux, pourquoi venait-il à ce moment là, ce qu'il voulait vraiment. Croisant les jambes elle lança alors.

      ● Pourquoi être revenu maintenant Dorian ? Je, on a pas été bien tendre avec toi, j'en ai bien conscience alors pourquoi maintenant ?
      ● C'est moi qui l'ai retrouvé. Avec une photo qui traînait. Y'avait maman et lui, et j'savais que c'était mon père.


    Thaïs revenait de la cuisine avec un plateau. Dessus était déposé deux tasses vides ainsi que quelques biscuits. Ses joues étaient encore un peu roses mais elle ne pleurait plus. Souriant à son père elle alla s'installer près de lui, voulant monter sur ses genoux mais n'osant pas. Susan ajouta alors, un peu trop directe peut-être.

      ● Tu comptes t'occuper de Thaïs, Dorian ? T'en occuper réellement ? Ou tu es là pour autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Grande discussion. (Dorian C). Lun 26 Avr 2010 - 13:36

    Dorian fut très étonné de la réaction de Susan, elle était certes encore en colère contre lui et ne le cachait pas mais, il semblait toujours être son « grand » comme elle l'avait gentiment surnommé à l'époque ou il était en couple avec sa fille. D'ailleurs, ce surnom fut émerger des souvenirs à la surface mais, un inspecteur de police apprend à gérer ses émotions et il ne laissa rien paraître sur son visage, du moins, il essaya de ne rien laisser paraître ce qui s'avéra beaucoup plus difficile que ce qu'il avait imaginé. Dorian jeta un coup d'oeil à la porte en y voyant l'ombre de Charles et baissa la tête quelques secondes avant de relever le menton pour suivre des yeux sa petite fille qui s'éloigna d'eux.

    Citation :
    Je me doute Dorian, je me doute. Charles est impulsif, il l'a toujours été. Il t'en veut beaucoup et moi aussi mais nous avons notre propre manière de réagir. Oui, oui, je sais tout cela. Allez, viens t'installer que l'on discute un peu pendant que Thaïs est à la cuisine.

    « Je comprends tout à fait votre réaction. En effet, il est impulsif et nous n'arriverons à rien en nous disputant. D'accord, je vous suis. » lança t-il en lui emboîtant le pas jusqu'au petit salon.

    L'emplacement était toujours le même bien que la décoration avait beaucoup changé depuis la dernière fois ou il avait mis les pieds dans la demeure des Callaway. On voyait qu'un enfant y vivait par les quelques affaires qui traînaient par ci, par là. Après qu'elle lui ait montré un fauteuil, Dorian s'y installa en croisant les jambes, les avant-bras posés sur l'accoudoir sans pour autant prendre une posture trop décontractée parce qu'il était assez tendu, il fallait l'avouer.

    Citation :
    ● Pourquoi être revenu maintenant Dorian ? Je, on a pas été bien tendre avec toi, j'en ai bien conscience alors pourquoi maintenant ?
    ● C'est moi qui l'ai retrouvé. Avec une photo qui traînait. Y'avait maman et lui, et j'savais que c'était mon père.

    Dorian avait ouvert la bouche mais, l'avait refermé aussi vite en adressant un sourire à sa petite fille qui venait de réapparaître avec un plateau sur lequel était posé tasses et petits biscuits... Les Callaway avaient toujours su recevoir leurs invités même s'ils étaient en froid avec eux et voir que c'était Thaïs qui apportait tout cela lui mit du baume au cœur, elle avait été bien éduquée, c'était à la fois plaisant et triste parce qu'il se rendait enfin compte de ce qu'il avait manqué... Sa première dent, ses premiers pas, ses premiers mots... D'ailleurs, quel avait été son premier mot ? Le sourire de Dorian s'effaça quelques instants, les yeux perdus dans le vide avant de relever le menton quelques instants plus tard et de se racler la gorge pour reprendre contenance.

    « Oui, je l'ai aperçu et je dois dire que la ressemblance est frappante, elle ressemble beaucoup à sa mère. » répondit-il encore sous le coup de l'émotion.

    Dorian avait décroisé les jambes, pensant que Thaïs allait venir s'asseoir sur lui mais, c'était peut-être un peu trop prématuré et il n'était pas sûr que Susan le voit d'un bon œil pour l'instant alors il se contentant de passer sa main dans les cheveux de sa fille d'un geste tendre et paternel, un sourire de fierté peint sur le visage.

    Citation :
    ● Tu comptes t'occuper de Thaïs, Dorian ? T'en occuper réellement ? Ou tu es là pour autre chose ?

    « Je l'ai ramené parce que je ne voulais pas qu'elle reparte seule et elle m'a demandé de l'accompagner pour ne pas qu'elle se fasse gronder. Je compte effectivement m'en occuper, Thaïs m'a fait comprendre que j'avais des responsabilités que j'avais fuit mais, je sais que vous l'avez élevé, que vous êtes beaucoup plus que ses grands-parents et je n'ai pas l'intention d'interférer et de briser ce lien qui vous unis. Thaïs a mon adresse ainsi que mon numéro de téléphone, elle peut venir quand elle le souhaite pour s'habituer un peu à moi et quand elle aura besoin de moi. Je ne suis pas venu pour vous en réclamer la garde, ce serait beaucoup trop prématuré et je ne veux pas la perturber. Thaïs a 11 ans, elle est loin d'être idiote et je pense qu'à son âge, elle peut s'exprimer dans une conversation comme celle-ci. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Grande discussion. (Dorian C). Lun 26 Avr 2010 - 18:43

    Susan invita Dorian à passer au salon. Venant d'une grande famille, Susan avait reçue une éducation très à cheval sur certains principes et ce n'était pas dans ses manières de faire, ni dans ses habitudes que de laisser un invité le ventre vide et ce même s'il s'agissait de Dorian. Et puis Susan ne supportait d'imaginer ce qui avait pu se passer entre Charles et Dorian et surtout l'impact que cela avait pu avoir sur la petite fille. Elle faisait avant tout des efforts pour Thaïs. Elle voulu savoir pourquoi est-ce qu'il venait à cet instant ci dans la vie de la demoiselle et elle fut quelque peu surprise en entendant la réponse de Thaïs. Cependant elle n'ajouta rien et écouta Dorian continuer. Oui en effet Thaïs lui ressemblait beaucoup et Susan se contenta de faire un léger signe de la tête. Thaïs lui ressemblait physiquement mais aussi dans sa façon d'être. Parfois Susan avait l'impression d'être face à sa fille et non à sa petite fille et il était vrai que ça la déstabilisait par moments. Se redressant un peu elle regarda la jeune fille s'approcher de son père et elle reposa son regard sur Dorian. Son discours la rassurait et elle voulu dire quelque chose mais Thaïs fut plus rapide.

      ● Oui j'suis assez grande. S'il te plait grand-mère, j'ai envie d'apprendre à le connaître. C'est important pour moi. Déjà que j'ai pas maman alors si en plus j'peux pas aller le voir de temps en temps.


    Susan la regarda. Elle ne voulait pas empêcher Thaïs de voir Dorian, elle l'avait longtemps voulu mais elle craignait la réaction de la petite. Thaïs pouvait aller très loin quand ça n'allait pas et Susan savait qu'en l'empêchant d'apprendre à connaître son père elle n'irait pas bien. Elle secoua la tête sans rien dire, se leva et alla chercher le thé qui devait à présent être fait. Pendant ce temps, la petite fille regarda Dorian et lui chuchota.

      ● Elle va dire oui je crois.


    Elle avait dit cela comme s'il s'agissait d'une simple soirée pyjamas chez une copine. Pourtant Thaïs savait très bien que l'enjeu était différent. Se laissant glisser sur le gros tapis du salon, elle tendit le bras pour attraper un coussin et s'installa dessus. La petite pris les gâteaux et en proposa à son père tandis que Susan servait le thé.

      ● Donc si je comprends bien tu es prêt à apprendre à la connaître, à passer quelques moments avec elle et à être là si elle a besoin de toi. C'est bien ça ?
      ● Ouep c'est ça.


    Thaïs n'avait pas pu se retenir de répondre à la place de Dorian et elle s'en rendit compte. Elle continua alors.

      ● Moi j'trouve que c'est quand même bien. D'façon si vous voulez pas j'recommence comme avant.


    Susan tourna alors son regard vers sa petite fille tout en fronçant les sourcils. Elle savait très bien de quoi elle voulait parler, du fait qu'elle arrêterait de se nourrir et cela ne plus pas à Susan. Elle le lui fit comprendre par un regard quelque peu sévère et la demoiselle pris un gâteau en détournant le regard. Susan continua alors, après avoir longuement soufflé.

      ● Comme je te l'ai dit Dorian, Charles et moi avons fait des erreurs, toi aussi. Thaïs ne devrait pas avoir à payer pour nos bêtises...alors je te le dis franchement, je pense que cela ne peut que lui faire du bien si tu t'occupes d'elle, si tu apprends à la connaître, si...Mais tu ne peux pas faire marche arrière Dorian. Non. J'espère que tu le sais. Je ne veux pas avoir à récupérer Thaïs en mille morceaux. Tu es soit présent dans sa vie, ou tu ne l'es pas mais je ne veux surtout pas que tu joues avec elle, Dorian. On est bien d'accord ?


    Elle voulait simplement être certaine que l'homme ne fasse pas de nouveau de mal à Thaïs. Oh, il ne fallait pas qu'il pense que ça allait être simple, Susan allait mettre ses conditions et elle aillait garder un oeil sur Dorian. Au premier pas de travers elle ne le râterait pas, c'était certain. Et Charles encore moins...surtout que lui ne savait pas encore ce qui se passait dans son salon, à cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Grande discussion. (Dorian C). Mar 27 Avr 2010 - 15:28

    Dorian n'était pas nait de la dernière pluie et il connaissait très bien Susan pour savoir ce qu'elle allait lui dire une fois la conversation terminée ; à savoir qu'elle n'hésiterait pas à le cueillir au moindre faux pas de sa part. En tournant légèrement la tête, il observa Thaïs qui était assise à son côté, écoutant la conversation avec grand intérêt comme si son avenir en dépendait -ce qui était bien évidement le cas- ne loupant pas une miette de la conversation comme si elle suivait un match de ping-pong. Cette dernière exposa son point de vue et Dorian eut un sourire satisfait, sa fille avait un bon raisonnement et de bons arguments, tout comme son père ! C'est alors que Susan se leva pour aller chercher le thé -Dorian adorait ça et il fut touché qu'elle s'en souvienne- Thaïs se pencha légèrement vers lui pour lui chuchoter à l'oreille.

    Citation :
    Elle va dire oui je crois.

    « J'espère, sweety. » chuchota t-il à son tour en affichant un petit sourire complice.

    Citation :
    ● Donc si je comprends bien tu es prêt à apprendre à la connaître, à passer quelques moments avec elle et à être là si elle a besoin de toi. C'est bien ça ?
    ● Ouep c'est ça. Moi j'trouve que c'est quand même bien. D'façon si vous voulez pas j'recommence comme avant.

    Dorian n'eut pas le temps de parler, sa fille était visiblement trop exitée à l'idée de vivre près de son père qu'elle ne lui laissa pas vraiment l'occasion de parler mais, il acquiesça d'un signe de tête avant d'observer la réaction de Susan qui ne semblait pas contente du tout. Que voulait-elle dire par : « je recommence comme avant ? ». Soudain, le visage de Dorian se décomposa et il sembla enfin comprendre l'importance des mots que venait de prononcer Thaïs ; c'était du chantage. Elle menaçait de se laisser aller et l'inspecteur de police fut de nouveau rongé par la culpabilité, comprenant enfin la réaction de Charles et ce qu'il avait enduré à cause de lui.

    « Thaïs... » commença t-il sur un ton de reproche mais, aussi pour lui faire comprendre qu'il lui interdisait formellement d'en arriver à de telles extrémités.

    Citation :
    Comme je te l'ai dit Dorian, Charles et moi avons fait des erreurs, toi aussi. Thaïs ne devrait pas avoir à payer pour nos bêtises...alors je te le dis franchement, je pense que cela ne peut que lui faire du bien si tu t'occupes d'elle, si tu apprends à la connaître, si...Mais tu ne peux pas faire marche arrière Dorian. Non. J'espère que tu le sais. Je ne veux pas avoir à récupérer Thaïs en mille morceaux. Tu es soit présent dans sa vie, ou tu ne l'es pas mais je ne veux surtout pas que tu joues avec elle, Dorian. On est bien d'accord ?

    « Je suis parfaitement conscient de tout ça, Susan. Après onze ans, ça ne va pas se faire du jour au lendemain et c'est pourquoi je lui laisse un temps d'adaptation pour qu'elle puisse s'habituer à moi, apprendre à me connaître pendant que j'en ferais autant. Je n'ai pas l'intention de la blesser, pas une nouvelle fois... C'est ma fille et je suis bien décidé à prendre mes responsabilités de père, ça risque d'être un peu difficile au début parce que j'ai toujours cette peur de ne pas être à la hauteur mais, je ferais en sorte que tout se passe bien. On est d'accord. » conclut-il en tournant la tête vers Thaïs à qui il adressa un clin d'œil complice.

    « Je ne veux pas vous la retirer, vous l'enlevez, ce n'est pas mon intention. Je veux simplement passer du temps avec Thaïs pour la connaître. Je pensais par exemple à venir la chercher à l'école de temps en temps, passer un peu de temps avec elle en l'aidant pour ses devoirs même si je sais que le rôle de père ne se résume pas qu'à ça... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Grande discussion. (Dorian C). Mar 27 Avr 2010 - 22:52

    La demoiselle espérait réellement que Susan serait d'accord pour que Dorian et elle puissent apprendre à se connaître. Si elle l'était, son grand-père serait moins difficile à convaincre et même si Thaïs se doutait que son grand-père ne soit pas vraiment d'accord, il ne s'y opposerait pas, même s'il devait continuer à pester contre Dorian. Thaïs y alla un peu fort en faisant du chantage à sa grand-mère mais elle s'en rendit compte et détourna le regard. Elle remarqua également le ton de son père et elle n'ajouta rien.

    Susan, elle, avait voulu être bien clair avec Dorian. Elle ne voulait pas qu'il décide un jour de s'occuper d'elle et qu'il en décide autrement le lendemain, Thaïs avait besoin de stabilité et Dorian ne devait pas avoir à changer d'avis dès qu'il le décidait. Elle fut donc une fois de plus rassurée par ses propos et après avoir bu une gorgée de thé, elle entendit Dorian parler de devoirs. Intérieurement elle sourit et elle pensa *Les devoirs ? Eh bien mon petit gars, je t'en prie, avec toi elle sera peut-être moins diffcile qu'avec moi* mais bien sur elle ne le dit pas. Elle tourna cependant la tête vers Thaïs qui lança.

    ● Ba j'préférerai qu'on fasse autre chose que les devoirs...comme euh, j'sais pas, tu pourrais venir à mon cours de théâtre, non ?
    ● Ca peut-être bien aussi les devoirs avec Dorian,
    ajouta Susan qui se disait que la petite mettrait peut-être un peu plus d'entrain à travailler avec son père qu'avec elle.
    ● Hum...

    Susan sourit légèrement avant de reposer son regard sur le père de la petite.

    ● Thaïs a eu quelques difficulé à l'école. Elle a dû redoubler une année, elle a traversé une période pas facile et...
    ● Oui mais j'ai pas fait exprès de redoubler aussi.
    ● On le sait chérie, ce n'est pas un reproche, j'explique juste à Dorian la situation.

    'A Dorian'. Oui Susan avait du mal à dire 'à ton père' ou 'à papa', c'était encore bien trop tôt et d'ailleurs elle préférait pour le moment dire 'à Dorian'.

    ● Puis je fais des efforts maintenant.
    ● Oui et j'en suis très fière.

    Thaïs n'aimait pas vraiment que l'on parle de ses difficultés à l'école. Elle avait un peu honte en fait et à cet instant elle se sentit mal à l'aise alors elle attrapa la petite cuillère à thé de sa grand-mère et joua nerveusement avec, pendant que Susan continua.

    ● Ecoute Dorian. Je suppose que tu as encore notre numéro de téléphone, non ? Tu décides d'un jour pour la semaine prochaine et tu viens directement ici après ton travail par exemple. Nous irons à deux chercher Thaïs, histoire que son instituteur soit au courant de qui tu es, puis je vous laisse à deux...ou vous revenez ici faire les devoirs, enfin vous êtes grands, vous faites comme vous avez envie. Je me chargerai de Charles.

    Souriant alors en entendant l'idée de sa grand-mère, la petite fille releva la tête vers son père.

    ● Y'a un parc en face de mon école. Et y'a des tables pour pique-niquer tu sais. On peut faire les devoirs là. Ou bien le mieux du mieux tu sais, c'est que tu viennes un vendredi, comme ça j'ai pas de devoirs et on peut faire autre chose. T'en dis quoi ?

    La petite fille avait vraiment envie de faire quelque chose avec son père. Elle attendait cet instant depuis pas mal de temps, depuis onze ans pour être exacte et à présent elle allait enfin pouvoir avoir un papa, comme la plupart de ses copines.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Grande discussion. (Dorian C). Mer 28 Avr 2010 - 0:13

    A présent que Dorian avait terminé son petit monologue afin de rassurer Susan et de lui expliquer les grandes lignes de ce qu'il comptait faire avec Thaïs, celui-ci guetta sa réaction. Il était plutôt confiant et puis, il était surtout très sincère dans ses propos parce que convaincu que sa cause était noble mais, il ne s'attendait pas non plus à avoir un débordement d'affection soudain et encore moins de la part de Charles qui n'était toujours pas revenu. C'est alors que Thaïs précisa qu'ils pouvaient faire autre chose que les devoirs et Dorian eut un léger sourire amusé, celle-ci ne semblait pas vraiment très enthousiaste à l'idée de passer le peu de temps que ses grands-parents accorderaient à son père à faire ses devoirs. Susan lui expliqua donc pourquoi la petite détestait tant les devoirs et d'ailleurs, qui aimait bien ? L'inspecteur de police acquiesça donc d'un signe de tête, le regard un peu ailleurs...

    « Je vois. J'espère bien que tu fais des efforts parce que maintenant, on va être à trois à te surveiller ! Tu fais du théâtre ? Mais dis moi, c'est très intéressant tout ça, bien sûr que je viendrais à ta prochaine séance, enfin, si je suis sortie du travail à l'heure. » précisa t-il, ne voulant pas non plus la décevoir au cas où il arriverait en retard à sa représentation.

    Citation :
    ● Ecoute Dorian. Je suppose que tu as encore notre numéro de téléphone, non ? Tu décides d'un jour pour la semaine prochaine et tu viens directement ici après ton travail par exemple. Nous irons à deux chercher Thaïs, histoire que son instituteur soit au courant de qui tu es, puis je vous laisse à deux...ou vous revenez ici faire les devoirs, enfin vous êtes grands, vous faites comme vous avez envie. Je me chargerai de Charles.

    ● Y'a un parc en face de mon école. Et y'a des tables pour pique-niquer tu sais. On peut faire les devoirs là. Ou bien le mieux du mieux tu sais, c'est que tu viennes un vendredi, comme ça j'ai pas de devoirs et on peut faire autre chose. T'en dis quoi ?

    « Oui, j'ai toujours votre numéro de téléphone, Susan. Quant au jour de la semaine, le vendredi me plait bien parce que je sais que le lendemain je ne travaille pas et donc, je pourrais me focaliser sur Thaïs -ne crois pas que c'est pour échapper aux devoirs, jeune fille- dit-il d'un ton amusé. J'espère que Charles comprendra. Un parc ? Oui, bonne idée, on pourra manger des glaces... J'adore les glaces à la vanille. » dit-il à l'adresse de sa fille avec un petit sourire complice.

    « Bien sûr, je n'ai pas oublié tout ce que vous avez fait pour elle et pour ce que ça vaut, si un jour vous avez besoin d'aide vous pouvez compter sur moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Grande discussion. (Dorian C). Mer 28 Avr 2010 - 16:37

    Thaïs releva la tête vers Dorian quand il continua. Pendant un moment elle tenta d'imaginer la scène, elle en train de faire ses devoirs, lui en train de l'aider. Avec ses grands-parents ce n'était pas souvent une partie de plaisir. La jeune fille faisait des efforts mais parfois elle se laissait aller et ce n'était pas au goût de Charles, ni de Susan. C'est pour cela qu'elle proposa à son père qu'il vienne la voir lors d'un de ses cours de théâtre, ça elle adorait et au moins elle était certaine de ne pas le décevoir ni de risquer de se disputer avec lui...pour les devoirs, elle redoutait un peu. Lui souriant légèrement, elle fit un petit signe de la tête avant de lancer.

      ● Oui ba tu viendras quand tu pourras, t'inquiète, je sais que le travail c'est important.


    Elle voulait bien que son père comprenne qu'elle n'était plus un bébé et qu'elle ne lui en voudrait pas s'il ne pouvait pas se libérer pour aller la voir à son cours. Ils trouveraient bien un jour, sinon il pourrait toujours venir la voir lors d'une de ses représentations. La petite laissa ensuite sa grand-mère proposer quelque chose quant à la prochaine rencontre et elle continua.

      ● A la vanille ? Alors là c'est quand même étonnant. Ce sont mes préférées les glaces à la vanille.


    Susan la regarda amusée. Elle espérait que tout irait pour le mieux et voir Thaïs si à l'aise à cet instant lui fit du bien. Dorian aurait réellement du faire partie de sa vie depuis toujours...enfin. Reposant son regard sur le père de la demoiselle, elle enchaîna.

      ● C'est noté Dorian. Et bien la prochaine fois que Charles désirera m'emmener à l'opéra et que Thaïs ne voudra pas nous accompagner, tu pourras la prendre pour la soirée, si tu es disponsible bien évidemment. Ca fera plaisir à Thaïs, hein mon ange ?
      ● Ba ça oui, l'opéra j'aime très moyen.


    Susan se mis à rire. Pendant encore quelques instants, la grand-mère et la petite fille restèrent discuter avec Dorian. Charles quant à lui ne rentra dans la maison que quand Dorian l'eut quitté. Susan savait à présent qu'elle avait du pain sur la planche. Son mari avait beau avoir un sale caractère il accepterait que Thaïs voit Dorian même s'il n'était pas prêt de pardonner le geste qu'il avait eu onze ans plus tôt.

    (SUJET TERMINE)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Grande discussion. (Dorian C).

Revenir en haut Aller en bas
 

Grande discussion. (Dorian C).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Centre ville :: CocoWalk-