AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jovan ♦ Thank you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Jovan ♦ Thank you Jeu 22 Avr 2010 - 22:09

Le son d'une guitare se fit entendre sur la Fairway Place. Lucas avait trouvé cet endroit un peu par hasard. Il était au volant de sa voiture lorsqu'il remarqua une place de libre et avait tout simplement décidé de se poser là. Il était sorti, avec sa guitare et était parti, comme ça, à l'aventure. Après plus d'une demi-heure de marche, il se retrouva sur cette place, endroit dans lequel passait beaucoup de monde en peu de temps. Il s'était assit, croisant ses jambes et déposant son chapeau face à lui. Sa guitare en main, il commença à jouer un air de musique, sans pour autant l'accompagner de paroles. Le son continua de longues minutes, avant qu'il ne s'arrête un instant. Levant les yeux, il trouva un air qu'il appréciait particulièrement, en plus des paroles qu'il connaissait. Le guitariste reprit son art. Une chanson, musique plus paroles. Il ferma les yeux un instant et commença à chanter. Artiste en herbe, il n'était pas mauvais dans son genre : “Another head hangs lowly, Child is slowly taken. And the violence caused such silence, Who are we mistaken ? But you see, it's not me, it's not my family. In your head, in your head they are fighting. With their tanks and their bombs, and their bombs and their guns. In your head, in your head, they are crying...„ Totalement plongé dans ce qu'il chantait, Lucas ne faisait pas attention que quelques personnes laissaient tomber quelques pièces dans son chapeau. Pour le moment sans travail, il se devait de gagner un peu d'argent, avant que son compte en banque ne soit renfloué par ses parents. La chanson se finit, il ouvrit les yeux et osa regarder un instant si quelqu'un avait eut la bonté de lui verser quelques sous. La réponse fût positive. Des âmes charitables étaient passées par ici. Soulagé, il déposa délicatement sa guitare à côté de lui et se coucha sur le sol. Il n'eut le temps de se reposer qu'un homme se baissa, non loin de lui. Il se releva avec son chapeau. Le garçon changea de position et se retrouva debout. Il prit rapidement sa guitare. Il se mit à courir après cet homme, ce voleur, et cria sur la place : “Au voleur ! Attrapez cet homme, il m'a volé !„ La course reprit entre les deux hommes. Lucas n'avait pas l'intention de se laisser faire, il avait gagné cet argent et il voulait absolument le garder, quitte à briser un bras à ce voleur. Courant après lui, il remarqua qu'un autre homme l'avait également prit en fuite. Quelqu'un l'aidait ? Lui ? Un inconnu, présent à Miami depuis quatre jours, sans un rond en poche et qui vivait dans sa voiture ? La gentillesses existait encore ! Un léger sourire apparut sur le visage du jeune homme qui continuait la poursuite, accompagné d'un autre homme. Ils quittèrent la place, se retrouvant à quelques rues de là. A deux, ils réussirent à rattraper le sans abri. Coincé, Lucas reprit son chapeau et il tendit la main : “Mon argent s'il te plait !„ Les quelques pièces furent rendues à son propriétaire. Le voleur quitta la rue en courant, sans doute honteux d'avoir été rattrapé si facilement. L'artiste leva les yeux après avoir compté presque trois dollars -c'était déjà ça- et il regarda un instant l'homme qui venait de l'aider.

Un sourire aux lèvres, il s'approcha de lui, déposant sa guitare à proximité avant de l'enlacer un court instant. Il le lâcha, plongeant son regard dans le sien : “Merci beaucoup de m'avoir aidé. Je ne sais pas si j'aurais réussi à le rattraper sans vous. Je pourrais vous payer un verre sur la place, pour vous remercier ? Qu'en dites-vous ?„ Il frotta quelques instants son chapeau avant de le déposer sur sa tête. Un chapeau blanc muni d'une bande noire, un simple jeans ainsi qu'un pull bleu foncé, tout ce qu'il y avait de plus banal comme façon de s'habiller.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Jovan ♦ Thank you Ven 23 Avr 2010 - 17:21

La vie de Jovan avait beaucoup changé en peu de temps. Le mois dernier, sa petite amie Jeylhan se suicidait pendant que lui-même allait prendre du plaisir avec une autre femme. Le week-end passé, il s'était retrouvé à Las Vegas, et bourré, s'était marié justement avec cette femme, Laurence. Comme quoi la vie est remplie d'ironie, et de mauvais coup du sort. Il avait maintenant tenté de reprendre une vie normale. Il était retourné jouer au tennis, donnant des cours aux enfants. et puis mamie lui avait téléphoné: elle aurait aimé qu'il passe lui faire quelques courses. " J'y vais oui.". Il raccrocha le téléphone, et soupira. Elle venait de trouver une merveilleuse idée pour enfin le revoir : lui demander de faire ses courses.
Il faut dire que depuis le jour où il était rentré de Vegas (trois jours auparavant), il n'avait cessé d'éviter sa grand-mère. Comment annoncer à sa mamie qu'il s'était marié là-bas à Las Vegas, sans que la personne la plus importante à ses yeux ne soit présente? Il n'en avait aucune idée, et c'était bien pour cette raison qu'il essayait de se la jouer homme invisible à ses yeux (par comble de malheur, il ne réussissait pas à enlever cette bague qui lui servait d'alliance.)

Dans l'optique de venir prendre une bonne glace italienne chez ce marchand de glaces, il s'était avancé vers fairway Place. Ce marchand, prénommé Marco, avait toujours eu son magasin là-bas, au plus loin que se souvienne Jovan. Gamin déjà, il aimait venir goûter une de ses bonnes glaces. Et même quinze ans après, ses goûts n'avaient pas changé.
Les mains dans les poches, casquette sur la tête, Jovan marchait en direction de ce magasin. Des paroles, et de la musique parvinrent aux oreilles du jeune homme. “Another head hangs lowly, Child is slowly taken. And the violence caused such silence, Who are we mistaken ? But you see, it's not me, it's not my family. In your head, in your head they are fighting. With their tanks and their bombs, and their bombs and their guns. In your head, in your head, they are crying...„. Il n'eut pas de mal à reconnaître the Cranberries. Et l'imitation était vraiment pas mal. Il se décida alors à aller voir qui chanter, sans doute un type trainant avec une guitare, comme on en voit aux quatre coins de la ville. En s'approchant, Jovan osa jetter un coup d'oeil au-dessus de la tête d'une mamie. Il était relativement jeune, 22 ans environ qu'il lui donnerait. Plus jeune que Jo. Jovan l'écouta alors. il aurait bien aimé lui donner une petite pièce, mais il fallait avouer qu'il n'y avait pas que les fins de mois qui étaient dures chez lui, mais disons les trente derniers jours.

Il allait repartir lorsqu'un gars s'approcha du jeune homme et avec un bref mouvement y repartit aussi vite. Surprit d'un tel geste, Jovan se retourna vers le jeune guitariste et put constater qu'il lui manquait sa casquette. Sans savoir pourquoi, le jeune homme se sentait justicier aujourd'hui. Il se mit alors à courir après le voleur, entendant le “Au voleur ! Attrapez cet homme, il m'a volé !„. bien en jambes aujourd'hui, Jovan s'était mis à lui courir après. A eux deux, rapidement ils le coincèrent dans un coin, entre deux rues. Le sans-abri n'ouvrit pas une seule fois la bouche. Jovan non plus. Ce fut le guitariste qui réclama son argent, et l'autre type lui donna sans problème. Il s'en alla d'ailleurs directement. Lennon lui suivit du regard, obnibulé. s'il n'avait fait aucun commentaire, c'est parce qu'avant, il aurait été capable de voler lui aussi. Plus jeune du moins. Et s'il volait parfois, ce n'était pas pour pouvoir vivre, mais juste pour frimer. Alors que ce type-là, s'il avait voulu voler, c'était sans doute pour manger.

il fut sorti de ses pensées par le type qui vint se coller contre lui, sans doute pour le remercier. Surprit d'un tel geste, Jovan ne fit rien, souriant juste.“Merci beaucoup de m'avoir aidé. Lui-même ne savait même pas pourquoi il avait réagit comme ça. Je ne sais pas si j'aurais réussi à le rattraper sans vous. Je pourrais vous payer un verre sur la place, pour vous remercier ? Qu'en dites-vous ?„ Jovan sourit, amusé.
"Ce n'est rien". D'autres l'auraient fait. " mais avec plaisir! Je préfererais une glace pour être honnête Il n'avait toujours pas oublié son envie de glace italienne. " Je vous ai écouté avant qu'il ne vous pique vos sous, vous chantez et jouez très bien !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Jovan ♦ Thank you Sam 24 Avr 2010 - 15:59

Un homme à casquette venait de lui venir en aide. Comme pour le remercier une première fois, Lucas se colla à lui, chose qu'il faisait souvent. Le contact physique était très important pour lui et, de ce fait, il lui arrivait fréquemment d'enlacer, quelques secondes seulement, une personne, connue comme parfois inconnue. La plupart du temps, ses amis avaient droit à cette attention particulière mais, aujourd'hui, cette homme en faisait les frais. Un câlin ne faisait jamais de mal, il pouvait être mal pris mais, dans ce cas, ce ne fût pas le cas. Comment le savait-il ? Ce bel apollon venait de lui sourire et il ne l'avait pas repoussé, chose qui lui était déjà arrivée. Certains hommes n'acceptaient pas qu'un autre homme les enlacent. Lucas l'avait compris, il tentait de faire attention mais ici, ça avait été plus fort que lui, il l'avait attrapé sans vraiment y réfléchir. Il entendit ensuite la voix de ce garçon, répondre poliment à son remerciement. Un léger sourire apparut sur le visage de Luke qui lui proposa de lui payer un verre, histoire de le remercier comme il se devait et pas seulement d'une simple étreinte. La réponse fût affirmative, bien qu'il lui dit qu'il préférerait une glace. Un sourire amusé aux lèvres, le jeune homme attrapa la main de cet homme qu'il serra dans la sienne, enlaçant ses doigts avec ceux de l'inconnu et il commença à marcher, le tirant doucement vers une rue inconnue : “Je me suis perdu tout à l'heure mais je suis garé tout près de la place à vrai dire. Ca te dérange si on passe quelques instants à ma voiture ? J'aimerais y ranger ma gratte„ Guitare dans une main, la main de cet inconnu dans l'autre, Luke était, comme toujours, très motivé et de bonne humeur. Il lâcha soudainement la main de l'homme et se retourna vers lui, venant cacher sa bouche de ses doigts tout en disant, amusé mais également gêné : “Je te tiens la main, ça te déranges peut-être ? Désolé si c'est le cas.„ Il se retourna à nouveau et, après cinq minutes de marche, ils se retrouvèrent devant la vieille voiture de Lucas, une Cadillac Eldorado de 1957. Le jeune homme ouvrit la voiture et il déposa, délicatement, sa guitare sur banquette arrière. Il ferma à nouveau la voiture et se mit à marcher. A quelques mètres de son véhicule, il se retourna, un grand sourire aux lèvres : “Beau véhicule, hein ? J'ai été jusqu'à la surnommée Babe. Au fait, moi c'est Luke !„ Un clin d'oeil, malgré qu'il ne soit pas sur que le garçon puisse le voir, d'où il était.

Fairway Place. Les deux hommes se trouvaient là. Lucas avait, de nouveau, son chapeau sur la tête. Il l'avait replacé dès qu'il l'avait récupéré des mains du voleur qui avait osé le lui prendre. Après tout, même s'il avait été assez stupide pour le lui demander, il aurait reçu un non catégorique ! Luke travaillait pour lui, il tentait de gagner son argent jusqu'à ce que ses parents se décident enfin à lui en verser un peu sur son compte en banque. Il marcha doucement, à côté de lui, se trouvait Jovan. Il le regarda un instant, un large sourire aux lèvres. Ils se trouvaient au centre de la place, entouré par la foule. D'un ton sympathique, il prit demande : “Alors, tu veux un glacier en particulier ? Je pourrais toujours te payer un verre si tu veux, avec ta glace.„ Un clin d'oeil amical, il tourna sur lui-même, lentement, afin de voir le nom de la plupart des enseignes. Il se retrouva à nouveau face à l'homme qui l'avait aidé et lui sourit à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Jovan ♦ Thank you Sam 24 Avr 2010 - 18:22

C'était un drôle de bonhomme, le type que Jovan venait d'aider. Il en était conscient maintenant. Avec un sourire, le gars attrapa la main de Jovan et commença à s'amuser avec ses doigts. Sous la pression étrange de serrer la main d'un inconnu mâle, Jovan eut un bref léger de recul. Ses yeux essayèrent tant bien que mal de percer ce que voulait le jeune homme. de toute sa jeune vie, le jeune homme n'avait jamais rencontré un type comme celui-ci : à enlacer des inconnus, à prendre la main de personnes qu'il ne connaissait pas. C'était franchement étrange, et Jovan en était comme paralysé. Ses yeux étaient fixés sur le type. Sa bouche ne formait plus un sourire. Sa main était toujours glissée dans celle de l'inconnu à la guitare. Il était en train de se demander ce qu'il faisait là, à se faire trainer, en tenant la main à un type dont il ne connaissait même pas le prénom.
Il l'amena dans une rue que Jovan ne connaissait pas vraiment. Tellement abasourdi de voir que le jeune homme lui tenait la main, Jovan suivait d'un pas lent, entrainé par l'autre, se posant bien trop de questions pour pouvoir réagir et enlever sa mimine de celle du gars. Ce n'est qu'au bout de quelques instants, que le jeune homme extirpa sa main, et demanda d'un coup, comme si il était gêné "je te tiens la main, ça te dérange peut-être ? désolé si c'est le cas.." Il put dégager sa main, et lui fit un petit sourire. Il était gêné, complètement gêné.
" C'est pas que ça me gêne.. Mais tu n'as vraiment pas peur de tenir la main d'un lépreux toi !"
Ils étaient arrivés devant la voiture du gars : une Cadillac Eldorado. Caleb aurait été content de voir ça. Jovan sourit : une vieille voiture, ça ne l'étonnait même pas. Même si, il fallait l'avouer, elle était plus que belle. Avec un sourire, il passa une main sur le pare-choc. Babe qu'elle s'appellait d'après ce qu'il venait de dire. Il sourit. Qui n'appelle pas sa voiture? Chacun a un nom. Titine le plus souvent. Mais Babe, c'était mignon. Le gars se présenta. Jovan lui sourit, et lui tendit la main pour qu'il la serre, espérant que le type comprenne qu'il n'était pas lépreux. " Enchanté ! Moi, c'est Jovan. Il marqua une pause, et continua " J'avoue qu'elle est belle Babe.



Ils étaient maintenant arrivés Fairway Place. La foule était amassée sur chaque terrasse. autour d'eux, c'était une vraie fourmillière, à croire que les gens s'étaient donnés rendez-vous, ici. Jovan pouvait difficilement perdre de vue Luke. Avec son chapeau sur la tête. Il était malgré le fait qu'il soit quelque peu beaucoup collant relativement sympathique -il fallait l'avouer. Il s'était retourné vers Jovan. " tu veux un glacier en particulier? ". Ajoutant qu'il pourrait lui payer un verre aussi avec. Jovan, sous sa casquette, lui sourit. " Il y a un glacier où j'aime venir, et ce, depuis que j'étais un bambin. Je t'y amène, tu verras, il fait de super glaces". Puis, il sourit, et ajouta "Pas de verre avec, ça gâcherait tout" Parfois, il était comme une femme: toujours à parler pour ne rien dire.
Il l'entraina alors au milieu de la foule, vers une petite rue dans un coin. elle ne payait pas de mine, mais bon sang ce que c'était bon. Arrivés devant, le gars qui le tenait s'exclama " Ahh!! Messieurs, que désirez-vous?
Jovan, sortit alors de sa poche quelques sous. Un type passa près de lui, et le poussa légèrement, faisant perdre l'argent des mains de Jovan. Un billet vola, et fut rattrapé au vol par un type qui passait par là. Et le pire dans tout ça, c'est que ni une, ni deux, il se mit à courir. Jovan souffla alors.
" Putain, si je le rattrape, je l'étrangle!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: al Mar 4 Mai 2010 - 19:58

Tenant l'inconnu par la main, Luke marchait, sans se rendre compte que l'homme le suivait, perplexe face à la situation dans laquelle il se trouvait. Les deux garçons arrivèrent devant la voiture de Lucas qui lâcha la main de son accompagnateur. Il le regarda un instant, faisant mine d'être gêné : "je te tiens la main, ça te dérange peut-être ? Désolé si c'est le cas.." La réponse fût soudaine mais, malgré ça, Lucas ne l'écouta pas vraiment, remarquant davantage le sourire sur le visage de cet homme : " C'est pas que ça me gêne.. Mais tu n'as vraiment pas peur de tenir la main d'un lépreux toi !" Son regard baissé sur les lèvres de cet homme, il sourit à son tour et se retourna ensuite, ouvrant la voiture en y rangeant sa guitare. Il présenta le véhicule, se relevant doucement et refermant à clé sa petit Babe, la prunelle de ses yeux. Un grand sourire aux lèvres, il reprit : “Beau véhicule, hein ? J'ai été jusqu'à la surnommée Babe. Au fait, moi c'est Luke !„ Un sourire se dessina sur le visage élégant du garçon qui l'accompagnait, il tendit la main et se présenta à son tour : " Enchanté ! Moi, c'est Jovan. Lucas tendit également sa main, attrapant celle de son nouvel ami, ou plutôt cette nouvelle rencontre et la balança doucement, comme il était coutume de le faire. Il sourit de plus belle lorsqu'il entendit le compliment de celui-ci par rapport à son véhicule.

Fairway Place. Les deux hommes se retrouvèrent au milieu de celle-ci. Il regarda Jovan, et lui demanda tout simplement : “Alors, tu veux un glacier en particulier ? Je pourrais toujours te payer un verre si tu veux, avec ta glace.„ La réponse fût plus que rapide, accompagnée d'un sourire qui, malgré la casquette qu'il portait sur la tête, était visible : " Il y a un glacier où j'aime venir, et ce, depuis que j'étais un bambin. Je t'y amène, tu verras, il fait de super glaces" Un large sourire se dessina sur le visage de Lucas qui, écoutant les dernières paroles qui furent simple, il ne souhaitait pas de verre. Il le suivit alors et reprit la parole : “Si tu y vas encore, c'est qu'elles doivent vraiment être délicieuse !„ Ils arrivèrent dans une petit rue étrange, qui faisait presque peur à Luke. Ils s'engouffrèrent dans celle-ci et arrivèrent chez ce fameux glacier. Jovan sortit un billet de sa poche. Il le lâcha sans en avoir l'intention, rapidement rattrapé par un homme qui se mit à courir une fois l'argent en main. Luke se mit, à son tour, à courir. Il tourna la tête vers son nouvel ami, avant de prendre sa course et lui dit, grand sourire aux lèvres en plus d'un clin d'oeil enjoué : “Commandes ta glace, je reviens dans quelques minutes !„ Il se mit à courir, rattrapant rapidement l'homme qui semblait en mauvaise condition physique. Il réussit à l'agripper, s'écroulant à côté de celui-ci. Reprenant le billet, il revint rapidement près de de son ami, qui attendait sa glace. Quelques minutes s'étaient écoulées, le temps que Lucas rattrape cet homme, reprenne le billet et revienne au glacier. Il donna le billet à Jovan, un grand sourire aux lèvres avant de partir commander sa glace. Il revint moins d'une minute plus tard et le regarda. Cet homme lui plaisait énormément. Il retira sa casquette, leva son chapeau et échangea les deux accessoires. Positionnant correctement son chapeau sur la tête du garçon, il posa tout simplement la casquette sur la sienne avant de lui dire, riant d'amusement : “Aimable et en plus, beau gosse ! Jovan, ce chapeau te va à merveille ! Et sinon, quelle est la glace que Monsieur a commandée ? Pour ma part, deux boules pistaches avec plein de chantilly.„ Il continuait de rire doucement, sans pour autant être extravagant. Il partageait ce moment avec cet homme, et personne d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Jovan ♦ Thank you Sam 8 Mai 2010 - 15:14

Jovan était prêt à bondir sur le type qui venait de lui piquer son argent. Il maudissait les pickpockets comme ça. Il détestait qu'on lui pique quelque chose, devant son nez. Il trouvait ça aussi débile. Quitte à voler, autant le faire en toute discrétion non? Ca évitait une course poursuite, où tu risquais, si tu étais malchanceux de passer un sale quart d'heure. Si vraiment ce type voulait de l'argent, il n'avait qu'à aller cambrioler une maison. Au moins, Jovan serait tranquille là-dessus. Quel voleur viendrait voler dans la sienne? Un cambrioleur aveugle alors qui n'aurait pas vu la peinture qui tombe en ruine, les volets qui nécessiteraient un bon coup de peinture et tout ça.

Enervé, Jovan était prêt à démarrer lorsque l'inconnu qu'il avait rencontré quelques temps plus tôt -le dénommé Luke- lui dit de commander sa glace, qu'il reviendrait dans quelques minutes. Parce qu'il était énervé, et parce qu'il n'avait pas envie de se battre maintenant, Jovan ne refusa pas. Il le laissa courir. Après tout, il courrait déjà assez chaque jour. Il se retourna donc vers le serveur, amusé, et demanda.. "Alors, ce sera une glace pistache, et chocolat" Le patron ne put s'empêcher de sourire, ajoutant avec celà un "Le contraire m'aurait étonné Jovan." Il lui sourit, et Jovan, tel un gamin, le regardait faire avec une grande envie. Il aurait dû devenir glacier tiens.
De temps en temps, Jovan jetait un coup d'oeil par la vitrine, guettant l'arrivée soudaine de Lucas, si possible avec quelques sous en mains. "Et la voilà." Jovan tendit le bras et récupéra sa glace, accompagné d'un merci. Il alla s'installer sur la terrasse.

Quelques secondes passèrent, durant lesquelles, Jovan bronzait, sa glace en mains, espérant que le type allait revenir rapidement afin de pouvoir la déguster. Il ne lui fallut pas longtemps pour le voir arriver, un grand sourire aux lèvres, et lui tendant son argent. Cette fois, Jovan sourit, et répondit "Merci". Il plongea alors sa main dans sa poche pour y glisser le billet, et attendit qu'il revienne. Il ne tarda pas encore, et Jovan put commencer à déguster sa glace. Punaise, ce qu'elle était bonne. Il sourit au gars quand il arriva, et pris dans un élan de gourmandise ne remarqua pas que sa main se rapprochait de sa tête. Moins de quelques secondes plus tard, il sentit sa casquette s'envoler. Fronçant légèrement les sourcils, il se retrouva rapidement avec un chapeau sur la tête. Où est-ce qu'il tombait? D'un coup, il se sentait méga gêné. “Aimable et en plus, beau gosse ! Jovan, ce chapeau te va à merveille ! Et sinon, quelle est la glace que Monsieur a commandé ? Pour ma part, deux boules pistaches avec plein de chantilly.„ Là, c'était encore pire qu'être gêné. Il aurait aimé disparaître. Il ne rêvait sans doute pas : monsieur le draguait. Bien qu'il ne soit pas habitué à être draguer par la gente masculine (quoique ça fasse déjà deux fois), il savait quand même bien reconnaître de la drague. Même si c'était un XY qui la faisait. Il lui sourit alors, petit sourire gêné, et répondit. "Pistache-chocolat.". Puis, parce qu'il se sentait drôlement gêné, et regrettait presque de ne pas avoir été en commission directe pour mamie, il répondit. "Mais je préfère quand même quand j'ai une casquette sur la tête." Parce qu'après tout, il était bien plus sportif que musicien. Il fit un petit sourire, et relécha sa glace. Même sortir sa langue pour lécher la glace le gênait. Il avait l'impression que tout pourrait porter à confusion, alors, il décida de changer de conversation. "alors, tu fais quoi à OG?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Jovan ♦ Thank you Mer 26 Mai 2010 - 17:24

Course poursuite entre un inconnu, pickpocket, et le jeune homme, nouveau venu à Miami. Il le rattrapa rapidement et réussit à lui reprendre la petite somme d'argent volée. Que ce soit grand ou petit, il savait très bien qu'un billet permettait de payer, d'acheter un bien, aussi petit soit§il ! Il connaissait assez bien la valeur de l'argent, malgré qu'il ait grandi dans une banlieue chic de Seatle, avec papa et maman derrière qui lui permettait de dépenser sans compter. Un non de temps à autre, mais c'était rare. Il sortait avec ses amis, passait de bons moments avec eux, dans les bars ou sur les terrasses, un verre à la main, sans parler des nombreuses soirées auxquels il avait participé et il n'osait pas toujours donner le montant exact dépensé. Réaparraissant aux yeux de l'homme avec qui il allait passer un peu de temps. Il l'avait aidé auparavant, il venait de lui rendre l'appareil, mais ne voulait absolument pas disparaître maintenant. Jovan lui plaisait, il voulait le lui faire savoir et ce, même s'il risquait de s'en recevoir une fameuse. Tous les hommes n'étaient pas intéressés par les deux sexes et il pouvait parfaitement le comprendre, mais il savait aussi qu'il devait tenter une approcha, sans quoi il ne serait jamais fixé sur les orientations de ce garçon. Lucas tendit sa main, donnant le billet à Jovan afin qu'il puisse le prendre. Un grand sourire aux lèvres, il vit que cet autre garçon le lui rendit. L'était-il ou non ? Il ne pouvait le savoir, à vrai dire, il n'arrivait pas à le cerner pour le moment, bien qu'il paraisse davantage hétérosexuel, mais les apprences étaient parfois trompeuses. "Merci" Voila les mots que lui rendirent son interlocuteur qui venait de ranger le billet dans sa poche. Le jeune homme disparut afin de commander, à présent, sa glace et il revint avec un cornet, sur lequel était disposé deux boules goût pistache et le tout recouvert d'une belle tournante de chantilly. Il lui fallut peu de temps pour manger toute la chantilly, il aimait particulièrement ça. Il s'attaqua ensuite à sa glace, s'arrêtant rapidement. Il retira la casquette de Jovan, retira son chapeau et échangea les deux. Il plaça le chapeau correctement sur la tête du garçon tandis qu'il déposa vulgairement la casquette sur la sienne, sans prendre en compte le fait que ce soit correcte ou non sur lui. Il dit ensuite, entre deux petits rires amusés : “Aimable et en plus, beau gosse ! Jovan, ce chapeau te va à merveille ! Et sinon, quelle est la glace que Monsieur a commandé ? Pour ma part, deux boules pistaches avec plein de chantilly.„ Le draguait-il ? Bien entendu, mais il le faisait élégamment selon lui, ce qui n'était pas tout à fait faux. Il vit apparaître un sourire qui affirmait bien que son interlocuteur était gêné à présent. Faisait-il une bêtisee ? Devrait-il arrêter ? Il écouta la simple réponse de ce garçon : "Pistache-chocolat." Lucas souria et fit un signe de la tête afin de lui dire qu'il avait compris. Il ne répondit cependant rien, mais son interlocuteur reprit rapidement la parole : "Mais je préfère quand même quand j'ai une casquette sur la tête." Il sourit légèrement, comprenant qu'il devait se montrer moins extravagant face à ce garçon qui, d'après ce qu'il voyait, subissait la fameuse situation qu'il décrirait plus tard à son psy, comme ceci : "je suis hétérosexuel mais je me suis déjà fait draguer par un homme !" D'après ce qu'il voyait, cela ne semblait pas lui plaire. Il lécha une nouvelle fois sa glace et répondit, gentiment : “Je comprend„ Alors qu'il remettait les accessoires correctement, la casquette sur la tête de Jovan et le chapeau sur la sienne, il remarqua que son interlocuteur avait arrêté de manger sa glace. Il l'entendit, avant de pouvoir prendre la parole, lui demander : "alors, tu fais quoi à OG?"

Le regard de Lucas se posa instantannément sur le sol et son sourire disparut. Il resta comme ça quelques secondes avant de replonger ses yeux dans ceux de Jovan et de faire apparaître un sourire sur ses lèvres, malgré qu'il soit hypocrite, cela ne se voyait pas. Tout ce qu'il voulait faire à ce moment, c'était fondre en larme et donner des explications sur sa vie minable, mais il n'allait le faire, il n'était pas comme ça. Se plaindre, ce n'était pas pour lui. Reprenant le goût de sa glacen grâce à sa langue, il prit ensuite la parole, ne retirant pas son sourire qui était affiché sur ses lèvres : “J'ai quitté Seattle afin de retrouver mon demi-frère. Après que je l'aurais rencontré, je verrais comment ça se passera une fois que je l'aurais retrouvé ! „ Son visage transmettait un sentiment de gaieté, mais ce n'était pas ce qu'il ressentait sur le moment. Ne voulant pas inquiéter ce garçon et surtout, ne pas l'ennuyer avec ses problèmes, il devait sans doute en avoir lui aussi et, d'après ce qu'il savait, une personne avait déjà assez de mal à régler ces propres problèmes pour, en plus, s'occuper de ceux des autres. Et pour avoir quelques mots agréables et d'autres phrases toutes faites lorsque quelqu'un prend conscience des problèmes des autres, il n'en voulait pas. La pitié d'autrui, ce n'était pas pour lui, il avait sa fierté et puis, il ne voulait partager ses petits problèmes de jeune adulte avec d'autres ! Un sourire aux lèvres, il lécha une nouvelle fois sa glace et reprit ensuite : “Si tu ne manges pas, ça va fondre !„ De nouveau une léchouille avant de sourire à nouveau. Que pouvait faire un si beau garçon dans la vie ? mannequin pour une société de sous-vêtements pour homme ! Sans doute, vu le physique qu'il possédait : “Tu fais quoi dans la vie, Jovan ?„ Il se retint de donner sa sugestion : le mannequin. Il avait déjà mis ce garçon bien mal à l'aise, chose qu'il ne voulait pas, il se devait donc de le mettre, à présent, à l'aise et c'est ce qu'il allait faire. Première chose : arrêter de le draguer, ce serait déjà un grand point positif !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Jovan ♦ Thank you Sam 5 Juin 2010 - 17:38

Attablé face à cet homme, un inconnu à ses yeux, Jovan se demandait s'il n'aurait pas mieux fait de partir sans se préoccuper du voleur. Si il l'avait laissé s'échapper, il n'aurait pas commencé à parler avec ce type, et il ne serait pas en train de se demander comment faire pour lui échapper. La vie est parfois faite d'étranges situations, des plus caucasses aux plus embarrassantes. Parfois un voleur pouvait aider une personne qui venait de se faire voler. Un retournement de situations en quelque sorte. Lui qui, jadis avait volé un petit peu, pas de grands cambriolages, mais qui parfois avait piqué chez les gens un bijou relativement beau, et qu'il savait cher, avait aidé ce jeune à retrouver son argent. Comme quoi aussi, en quelques années, on pouvait évoluer et dans le bon sens du terme.
Cela dit, il se demandait si il n'aurait pas du laisser filer le vieux. Parce que là, il parlait avec le jeune, et bien qu'il n'ait pas l'habitude d'être dragué par des hommes -remarquez, cela arrive assez souvent ces derniers temps-, il savait parfaitement ce que ce Lucas faisait. Il savait que le verbe qui correspondait à ses actions était le verbe « draguer ». Il savait qu'être dragué par un homme ne lui plaisait pas. Il savait aussi qu'il était capable de réagir un peu brusquement, sans forcément le vouloir. Il le savait tout ça. Et il avait un peu peur. Il ne se doutait pas que d'ici un peu moins de deux mois, ce type-là, ce jeune qui semblait ne pas travailler, allait bosser au même endroit que lui, et que là, il n'aurait pas qu'un peu peur.
Jovan avait arrêté de manger sa glace, couper par le fait de ne pas avoir sa casquette sur la tête. Il priait intérieurement Dieu pour que ce type ne le drague pas de trop, qu'il puisse manger sa glace tranquillement, se sauver rapidement, et faire les courses de sa grand-mère. Lucasl lui remit correctement en place sa casquette faisant ainsi jurer Jovan intérieurement de retourner un peu à l'église. Parce qu'il devait bien avoir un Dieu là-haut, malgré tout. Il accorda un mince sourire au jeune homme, lui adressant par la même occasion une question. Que faisait-il à Ocean Grove? La question parut embarassante. Lucas baissa la tête vers le sol et lui qui, jusqu'ici n'accordait que de grands sourires perdit instinctivement le sien. Un peu gêné d'avoir poser cette question qui apparemment l'embarassait beaucoup, Jovan fronça légèrement les sourcils, tentant de comprendre cette réaction. Etait-il venu à OG de mauvaise foi? Oui, sans doute vu l'expression de son visage. Son regard se retourna de nouveau vers celui de Jovan, et cette fois, il lui afficha un sourire que Jovan qualifirait de franc. Décidement il ne comprenait plus rien. “J'ai quitté Seattle afin de retrouver mon demi-frère. Après que je l'aurais rencontré, je verrais comment ça se passera une fois que je l'aurais retrouvé ! „ Wahoo. Ca c'était de l'histoire. Les yeux grands ouverts de Jovan montraient clairement son sentiment de curiosité, et de stupéfaction. Il ne s'imaginait pas quitter son habitation pour aller retrouver un demi-frère qui peut-être ne le connaissait pas. Il remarqua Lucas lécher sa glace, et reprendre aussitôt; “Si tu ne manges pas, ça va fondre !„ Sortant de sa stupéfaction, Jovan répondit à Lucas avec un sourire, et une léchouille (sur la glace hein^^). Pistache-chocolat. Les arômes parfaits.“Tu fais quoi dans la vie, Jovan ?„ La voix de Luke l'interrompit dans ses pensées. Il releva la tête vers lui, et lui répondit alors. « Je suis entraineur de tennis. » Il demanda ensuite, continuant sur la voix de la profession. « et toi? Tu es musicien? » Vu l'enthousiaste et l'entrain avec lequel il jouait, Lennon s'était dit que ça devait être ça. En pensant musique, Jovan repensa à ses parents et à son frère, ou plus exactement son demi-frère. Son père était concertiste, au conservatoire de Boston, et dans l'orchestre. Son frère aussi, et lui passait ses journées sur les routes, reconnu internationnalement en tant que pianiste.
Prenant une bouchée de sa glace, Jovan demanda alors au musicien. « Dis.. Ton frère ou demi-frère est au courant que tu existes? Parce que je t'assure qu'apprendre l'arrivée d'un demi-frère ce n'est pas évident du tout. » C'était un pur conseil. Un conseil qu'il fallait écouter, et prendre au sérieux. Jovan savait ce que c'était, bien que son histoire ne soit pas la même que celle du jeune homme. Il avait perdu sa soeur, et un jour, on lui aprenait l'existence d'un autre frère, un autre frère qui, maltraité par son beau-père allait être placé chez son père biologique (le père de Jovan), et un frère qui remplaçait du jour au lendemain l'enfant perdu. Un frère que Jovan avait détesté, méprisé, surtout qu'il était dans ce que l'on appelle l'âge ingrat. Il avait fallut du temps pour qu'il accepte enfin l'autre garçon, Kassian, et aujourd'hui, il le considérait comme son frère aîné. Alors prévenir Lucas de ce qui pourrait arrivé était ce qu'il pouvait faire de mieux. Il lui sourit, fit une léchouille à sa glace, et attendit sa réponse. Une serveuse arriva alors, coupant court à tout ça, et leur demanda s'ils désiraient boire quelque chose. Lui rendant son sourire, Jovan fit un signe négatif de la tête. Ca ira pour lui. Puis, il regarda Lucas répondre à la jeune femme. Il n'était pas si horrible après tout. Ils pourraient peut-être s'entendre. Il suffisait juste que ce Lucas reste à sa place. Et puis après tout, il lui offrait une glace.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Jovan ♦ Thank you

Revenir en haut Aller en bas
 

Jovan ♦ Thank you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Centre ville :: Fairway Place-