AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 If I was arrived a little earlier...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: If I was arrived a little earlier... Mer 28 Avr 2010 - 16:58


    IF I WAS ARRIVED A LITTLE EARLIER...
    feat laurence ferdison and micaela careca


    Pendant une bonne partie de la nuit, Laurence était restée assise dans la salle d’attente toute seule à espérer que la jeune fille s’en était sortie ainsi que son enfant. Laurence se torturait l’esprit en revivant malgré elle ses derniers instants où grâce à Django elle l’avait trouvée. Gisant en sang sur le sol froid, meurtrie et seule… Laurence n’arrivait à imaginer quelqu’un capable d’une telle chose. C’était la peur au ventre et l’adrénaline qui avait fait que Laurence n’avait pas pleuré, apercevoir l’état de Micaela était assez pour lui briser le cœur. C’était assez pour qu’elle ne se sente plus en sécurité dans son quartier, sachant qu’une telle chose pouvait lui arriver. La jeune avocate imagina les pires scénarios avant d’être dérangé par un policier qui l’accosta à propos de cet incident. Laurence ne su par quoi commencer, impuissante d’avoir été un témoin si peu essentiel. Dieu qu’elle aurait aimé arriver quelques minutes avant, qu’elle aurait aimé voir l’agresseur et surtout l’empêcher de faire ce geste. Un certain John Keegan chef de police que Laurence était certaine d’avoir vue au moins une fois au commissariat commença à lui poser des questions. Bien que collaborant, Laurence s’inquiétait tellement pour la jeune mère qu’elle éclata en sanglots devant le policier qui avait décidé de ne pas la laisser tranquille. Ses lèvres s’occupèrent de raconter le peu de chose qu’elle savait alors que Laurence était épuisée. Elle aurait du rentrer chez elle, mais personne n’était encore venue lui dire si la jeune fille s’en était sortie. Comment dormir alors que la peur au ventre vous en empêchait?

    Les pieds nus sur le carrelage froid de l’hôpital, Laurence déambulait lentement dans le couloir où se trouvait la pauvre victime. On lui avait informé au secrétariat à quelle heure les visites commençaient et Laurence avait décidé d’attendre au matin afin de se rassurer et d’apaiser ses craintes. Elle n’avait pas mangé depuis la veille au soir et elle ne s’en souciait guère trop bouleversée pour penser à ce genre de détails. Laurence avait croisée des visages qu’elle reconnaissait comme celui de Liam ou bien encore celui de Pride… Elle n’avait pas su leur parler, elle n’aurait pas su comment de toute manière. Ils étaient bien plus dévastée qu’elle et elle n’y pouvait rien. Ses doigts se crispèrent sur la poignée de la porte qu’elle repoussa avec toute la douceur du monde. Laurence sentait son cœur se serrer un peu plus, alors qu’elle entrait dans la chambre d’une jeune femme qu’elle ne connaissait pas mais qui en une seule nuit avait perdu tellement. «Bonjour…» Les lèvres mordillées, Laurence s’approcha du lit se rappelant qu’elle aurait dût apporter quelque chose comme une fleur ou encore un panier. Ses yeux se portèrent sur les pansements puis sur les blessures. Les larmes aux yeux, Laurence sera d’avantage les poings. «Je… je suis désolée…»
Revenir en haut Aller en bas
Pamela Auber
what is your secret ?
avatar

♦ Posts : 2566
♦ Credits : stolen paradise.

Address : famous reporter.
Quote : « the end justifies the means. »


HALL OF FAME
To Do List:
Contact List:
RP status:

Message(#) Sujet: Re: If I was arrived a little earlier... Sam 1 Mai 2010 - 17:33


« Bonjour… » Micaela sortait difficilement de son sommeil. Après la visite de Pride quelques heures plus tôt, une des infirmières lui avait donné de quoi dormir profondément. Son sommeil avait été lourd et assommant, lui laissant l’impression d’être engourdie alors qu’elle recouvrait conscience. Elle se mouva doucement entre les draps blancs pour se tourner et faire face à la personne qui venait lui rendre visite. Elle n’avait pas le moindre idée de l’heure qu’il était et se souvenait avec difficulté de la date. « Je… je suis désolée… » Echappa une jeune femme au bord des larmes. Micaela la regarda un instant, essayant de se souvenir de qui elle était. Sa voix lui était familière et son visage lui rappelait vaguement quelqu’un, pourtant elle n’arrivait pas à mettre le doigt sur son identité. La mexicaine se redressa un peu et secoua la tête doucement. Elle n’avait pas envie d’essuyer les excuses larmoyantes des autres, mais elle comprenait malgré tout leur démarche. Alors, elle tenterait de se faire douce dans ses réponses, mais surtout très convaincante. « Ca va. Ne vous en fait pas. Ca va aller. » Répétait-elle à voix basse. Micaela prenait conscience d’une chose alors qu’elle parlait : si elle voulait éviter les questions, les effusions de compassion et la tristesse de son entourage alors elle ne devait pas nourrir leur pitié, elle devrait se montrer forte et peu importe si au fond, elle était brisée. « Je tiendrai le coup. » Dit-elle complètement blasée.

La voix douce et Fragile de la jeune femme résonnait dans les oreilles de la brunette qui tentait toujours de retrouver qui elle pouvait bien être. Malgré son impression de déjà-vu, Micaela flottait dans un noir intense, cherchant les réponses au mauvais endroit. C’est finalement lorsque la demoiselle s’avança timidement vers elle et que son parfum fruité vint lui chatouiller le nez que l’ancienne mère sembla comprendre. Sa voix tremblante et ses yeux tristes étaient ceux de la personne qui l’avait trouvée, après son agression. C’était elle, son héroïne, celle qui avait sans doute sauvé sa vie. Si tôt qu’elle prit conscience de se trouver face à celle qui avait été là pour elle, la mexicaine senti son cœur se serrer avec ferveur, rongé par de violents souvenirs. « C’est vous qui étiez-là? … Votre parfum, et vous aviez peur… Vous avez appelé l’ambulance. » souffla Micaela, déstabilisée. Ses propos n’étaient pas des plus clairs, portés par un flot de pensées et de souvenirs vagues, ils traduisaient le cheminement de sa pensée. Alors que son visage se marquait d’une moue douloureuse, elle posa ses yeux sur son héroïne avec reconnaissance et retenue.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: If I was arrived a little earlier... Dim 2 Mai 2010 - 2:39

    L’état de la jeune femme lui brisa le cœur une deuxième fois. Laurence avait eu du mal à supporter la vision de la jeune femme ensanglantée, mais rien n’était plus difficile que de porter un regard sur celle qui avait perdue un être qui lui était si cher. Un enfant était si difficile à porter, mais il en était encore plus difficile de s’en séparer. Ce ventre encore gonflé par l’habitude, était le rappel poignant d’un vide grandissant. Et les blessures de Micaela n’étaient rien en comparaison au trou béant qui s’était formé dans son cœur. Ce genre de blessure ne se répare pas d’un simple pansement et d’un bec et bobo. « Ca va. Ne vous en fait pas. Ca va aller. Je tiendrai le coup. » Laurence n’était pas de ses personnes qui réfutaient les autres. C’est pourquoi, elle se gardait bien de dire le fond de sa pensée à cette jeune femme déboussolée. Car, Laurence était particulièrement certaine que ça n’allait pas et qu’un jour où l’autre elle se rendrait compte de sa propre douleur. Mais c’était délicat pour la jeune avocate de ressentir autant de douleur face aux blessures de Micaela tout en ne pouvant lui expliquer combien elle comprenait sa douleur. Osant un ultime geste de compassion, Laurence s’était approchée d’avantage de Micaela pour lui serrer la main. Dans l’unique but qu’elle sache qu’elle n’était pas seule, qu’il y avait des gens pour la soutenir. Si la même chose lui était arrivée, Laurence aurait aimé qu’on lui tienne la main. « C’est vous qui étiez-là? … Votre parfum, et vous aviez peur… Vous avez appelé l’ambulance. » Ses yeux se logèrent dans ceux de Micaela, hochant timidement la tête. Elle était étonnée qu’elle la reconnaisse mais elle fuyait ce qu’elle cru percevoir dans les yeux de celle-ci. En effet, Laurence n’était pas venue pour de la reconnaissance ou pour quelconque gratification personnelle. Tout ce qu’elle cherchait s’était de pouvoir s’assurer que désormais la jeune femme était saine et sauve.

    « Je suis simplement venue m’assurer que vous alliez…» Laurence chercha un mot, sachant que bien n’était aucunement de circonstance. «…mieux.» Pour rien au monde Laurence aurait cherché à recevoir des remerciements de la part de Micaela car elle ne les méritait pas. Dégainer un téléphone afin d’appeler les secours n’étaient en rien un acte héroïque… ce n’était qu’un devoir de citoyen comme le disait la société, en termes plus formels. Ses lèvres se refermèrent tout en contenant des larmes qui se dessinaient inutilement sur ses joues. Laurence n’était pas douée pour réconforter les autres sans en démontrer une certaine empathie. Sa voisine n’était pas l’une de ses clientes. Ce qui changeait énormément la perspective et sa vision des choses. «Si… il y a quoique ce soit… vous pouvez m’appeler.. mon numéro est écrit..» Laurence déposa une de ses cartes d’affaire sur la table de chevet de Micaela voulant lui montrer qu’elle avait plus que son soutien… et que plus tard si cette affaire amenait à un coupable, elle espérait pouvoir être celle qui amènerait à ce que justice soit rendue à la jeune Careca.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: If I was arrived a little earlier...

Revenir en haut Aller en bas
 

If I was arrived a little earlier...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Alentours :: Baptist Hospital-