AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « On n'est pas déjà passé par là ? » feat Lauren.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: « On n'est pas déjà passé par là ? » feat Lauren. Sam 15 Mai 2010 - 19:40

« On n'est pas déjà passé par là ? »



Comme tous les samedis, cameron matthews avait passé la matinée à la salle de gym afin de sculpter son corps, oui car les beaux jours étaient de plus en plus fréquents ce qui voulait dire plage et qui dit plage dit maillot de bain ! Ceci étant cam n'avait pas vraiment de raison d'avoir peur de se dénuder, elle avait un corps en pleine forme sûrement dut à son jogging quotidien et sa visite hebdomadaire au club de fitness. Plutôt fière de ses efforts en salle de gym, cam avait eut l'envie soudaine de faire une petite virée en mer. La jeune trentenaire avait passé son permis bateau il y a environ deux semaines et l'avait réussis haut la main enfin après deux tentatives ! Le moniteur lui avait dit qu'elle allait beaucoup trop vite et qu'il ne fallait pas oublier que même en mer il y avait des limitations de vitesses … Fière de pouvoir enfin prendre le volant du bateau et de mettre son tout nouveau maillot de bain, elle avait envoyé un sms à sa meilleure amie, Lauren, pour l'accompagner dans ce périple en mer. Depuis le retour de cette dernière à Ocean Grove, il y a dix mois, les deux jeunes femmes perdues de vue ne se quittaient plus, tout était prétexte pour se voir, journée shopping, soirée au blue lagoon … elles comptaient bien rattraper le temps perdu. Après que Lauren est répondu positivement à son sms, cam se dirigea directement sur internet, car il ne faut pas oublier que c'est la première fois que cam naviguait seule. Elle imprima la carte qui faisait référence à la mer proche de la plage Crandon afin d'éviter de s'y perdre. Les préparatifs finis, cam enfila son maillot jeta un dernier coup d'œil dans la glace pour arranger sa coiffure et partit direction le port pour rejoindre Lauren. Cameron arriva la première, elle ouvrit à l'aide de la clée que son grand frère lui avait donné, la grille du port qui donnait sur tous les bateaux qui appartenaient aux habitants de miami. Quelques minutes plus tard, Lauren arrivait toujours aussi rayonnante, cameron lui fit son plus beau sourire, celui qu'elle faisait tout le temps et qui montrait ces magnifiques dents blanches. Elle fit la bise à Lauren : « Tu vas bien ? »Lui demanda t-elle mais elle laissa à peine le temps à la jeune femme de lui répondre qu'elle l'emmena vers son bateau. Cam avait toujours cet air un peu de petite fille surexcitée surtout quand il faisait beau. C'était un petit zodiac, rien de très luxueux avec un petit moteur à l'arrière, elle monta dans le bateau et tendit sa main à Lauren pour qu'elle monte avec elle, elle prit les clés dans son sac et démarra l'engin. « Tu vas voir, je vais t'emmener sur la petite île ou mon père nous emmenait souvent moi et mes frères. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « On n'est pas déjà passé par là ? » feat Lauren. Sam 15 Mai 2010 - 22:33




Lauren se sentait étrangement seule. Sa fille était encore chez son père, elle ne revenait que le lendemain mais elle n’avait qu’une seule envie : prendre la petite dans ses bras et lui faire d’énormes câlins. Dernièrement, elle avait apprise par coup de téléphone que le père de Jenny a refait sa vie et qu’il est heureux. Lauren l’a apprise de vive voix par ce dernier. Elle était heureuse pour lui. Ils s’étaient séparés d’un comme un accord avec un divorce normal sans qu’il n’y ait de cris, de larmes, de meurtres ou que sais je encore. Malgré tout, Lauren avait mit les points avec lui : sa nouvelle femme ne devait pas approcher la petite. C’est un petit peu normal non ? Lauren ne la connaissait pas et ne laissait pas n’importe qui s’approcher de sa petite claire de lune.

Une erreur la ronge depuis toujours, depuis plusieurs années. Elle a du abandonner son propre enfant, à cause de sa mère, ce qu’elle avait fait était impardonnable. Elle n’avait pas envie de perdre Jennie (ce qui est un peu excessive mais compréhensible). Elle y tenait comme à la prunelle de ses yeux : elle était sa vie, son âme, sa raison de vivre. Vivement le lendemain matin pour qu’elle l’a revoit enfin.

Plongée dans ses pensées, elle se mit à sursauter lorsqu’elle sentit son téléphone portable vibrer à coté d’elle. Tournant et posant son regard sur son téléphone, elle le prit et vit un message de sa meilleure amie, de l’une de ses meilleures amies : Cameron Matthews. Pour Lauren, Cameron était sa plus fidèle amie. Lorsqu’elle n’allait pas bien, lorsqu’elle avait envie de crier, de manger un pot de glace dans son entièreté, Cameron était là et vise versa. Elles sont comme des sœurs de cœur et rien ne pourrait changer ça. Personne ne pourrait rompre le lien qu’elles avaient réussies à construire. Elles se sont revues qu’après dix mois, à Ocean Grove même. Les retrouvailles ont été riches en émotions et en anecdotes.

Virée en mer ? Elle ne pouvait qu’accepter. Elle envoyait rapidement un texto confirmant son invitation : elle était ravie et cela lui changerait les idées. Elle montait les marches de ses escaliers quatre à quatre et prépara son sac pour cette après-midi : maillot deux pièces en rechange, de la crème solaire, de l’eau, des paires de lunettes de soleil, des sandales, son téléphone portable, ses clès et c’est à peu près tout. Elle enfila son bikini en dessous d’un débardeur blanc et d’un short en jean. C’est parti pour l’aventure.

Elle arriva à destination et remarquait directement sa magnifique Matthews. Toujours aussi attendrissante et resplendissante de santé. « Je vais bien et toi sucre d’orge ? » Des surnoms que Lauren lui donnait et qui allait harmonieusement avec sa personnalité. Elle suivit son amie en direction du bateau. Cameron montait à bord suivi de Lauren aidée de près par la jeune Matthews lui disant en même temps qu’elle allait l’emmener sur l’île que le père de Cameron avait l’habitude de l’emmener avec ses frères. « Cela fait des semaines que je souhaitais m’y rendre. J’en suis ravie. Allons-y. » Radieuse, elle suivit Cameron qui était partie régler quelques petites choses : Lauren n’y connait rien. « Dis-moi, je connais la réponse mais y-a-t-il un homme dans ta vie pour que tu sois aussi radieuse ? Tu n’attendais pas une autre personne au moins ? » Elle adorait la taquiner et le montrait bien.





Dernière édition par Lauren Huttinger le Mer 26 Mai 2010 - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « On n'est pas déjà passé par là ? » feat Lauren. Dim 16 Mai 2010 - 13:57

    Lauren demanda a Cameron si elle allait bien et au passage, elle l'appela « sucre d'orge » encore un autre surnom que Lauren adorait lui donner. Cela ne dérangeait en aucun cas Cameron, au contraire c'était plutôt une marque d'affection qui lui plaisait. Cameron ne répondit à Lauren qu'une fois arrivé sur le bateau « ça va super » lui répondit-elle toujours aussi rayonnante. Cameron empoigna la clé et se dirigea de l'autre côté du bateau en veillant à ne pas marcher sur lauren, oui car les parois du bateau étaient très étroites. Elle tira sur le fil du moteur une fois et la deuxième fois fut la bonne. Elle fit signe à Lauren de venir s'assoir à côté d'elle, en effet il y avait deux sièges un pour le pilote et un autre pour le passager. Alors que cameron réglait les dernières petites choses que seule elle pouvait comprendre, lauren lui dit qu'elle était ravie de se rendre sur l'île de son enfance et cameron lui répondit : « Et crois moi tu ne vas pas être déçue ! » C'était l'endroit préféré de son enfance, là ou elle, sa soeur et ses frères avaient passé le plus clair de leur temps pendant les vacances d'été lorsqu'il n'y avait pas encore tout ces problèmes de famille. Le bateau venait de démarrer et elles quittèrent tranquillement le port, cameron avait retenu la leçon plus d'excès de vitesse même en mer.
    Lauren en profita pour demander à cameron si il n'y avait pas un autre homme dans sa vie ce qui expliquerait pourquoi elle était aussi radieuse. Effectivement Lauren connaissait déjà la réponse puisque les deux jeunes femmes se voyaient très régulièrement et à la moindre arrivé d'un mâle dans sa vie, cameron sautait sur son téléphone pour prévenir son amie. « Tu sais très bien que le seul homme qui occupe ma vie en ce moment, c'est kit » elle rigola, kit c'était son chien, il l'aidait à lui tenir compagnie les soirs ou cameron déprimait un peu parce qu'elle se sentait seule dans sa grande maison de O.G. « Et toi alors des rencontres depuis qu'on s'est vues ? » elle ouvrit grands ses yeux espérant que lauren aurait une petite anecdote à lui raconter et finit par un sourire. Le bateau passa non loin de la plage ou on pouvait voir une centaine de personne entrain de bronzer ou de jouer au volley ball. Cameron jeta un bref regard sur la carte pour voir si elle ne se trompait pas de côté. Elle poussa légèrement sur l'accélérateur et quitta le bord de la plage gentiment. « Sinon comment se porte ton petit bout de chou ? » Cameron descendit les lunettes de soleil qu'elle avait sur la tête pour les poser sur son nez, le soleil commençait à l'éblouir ainsi que les reflets de la mer bleue turquoises.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « On n'est pas déjà passé par là ? » feat Lauren. Dim 16 Mai 2010 - 17:15




Toutes les fois où Cameron lui racontait les moments qu’elle passait au sein de cette île avec son père, Lauren en avait parfois l’eau à la bouche. Elle allait enfin découvrir cet endroit idyllique. Le bateau venait de démarrer. Elles quittèrent le port tandis que Lauren jetait un petit coup d’œil dans son sac, sur son portable. Aucun sms, c’était bon signe. Son chien, Kit, était adorable. Dina, le chien de Lauren ainsi que Kit, les peu de fois où ils se voyaient, ils s’amusaient à courir l’un derrière l’autre, à chercher à ennuyer l’autre. Deux enfants en train de se chamailler de s’amuser. Une remarque qui n’allait pas manquer de les faire rire toutes les deux : « Kit… Je pense que tu as bien trop regardé la série télévisée Knight Rider avec cette voiture qui parle et le merveilleux David Hasselhoft. » Lauren avait la fâcheuse habitude de faire allusion à des séries ou des films qui a un rapport avec un nom donné ou non. C’était amusant, autant dire des bêtises.

« Pas énormément, je dois dire. J’ai revu une ancienne amie avec qui j’ai passé du temps dans un bar pour fêter l’anniversaire de son amie. Le même soir, je me suis trompée de maison et je suis entrée, bourrée, chez quelqu’un. Je ne te dis pas à quel point je me suis sentie ridicule. Quand j’y repense, je ris. Mais, tu sais, avec mon boulot, je n’ai pas trop l’occasion de rencontrer un grand nombre. Pour toi ? Des rencontres intéressantes ? » La bateau se rapprochait du bord de la plage où des couples, des amis, des enfants bronzaient ou jouaient sur la plage. Avec une après midi comme celle là, l’avantage d’être « invitée » était de ne rien faire et d’observer le paysage. Avec le soleil qu’il y avait, elle était ravie d’être là en sa compagnie.

Le moment où Lauren avait un peu laissé de coté sa fille, sa jeune amie lui demandait comment se portait la petite. Mordillant légèrement sa lèvre inférieure, elle la regardait avec un sourire au coin. « Elle va bien. Elle est chez son père en ce moment. J’espère que tout se passe bien. Tu savais qu’il avait refait sa vie ? » Avait-elle lancé en s’étant levée et en montrant des photos de la petite à sa meilleure amie. « Ce n’est pas plus mal qu’il ait refait sa vie. Cela me va très bien. Mais, je t’assure que si sa nouvelle femme ose mettre un doigt sur sa petite bouboule, je la tue. Pas une inconnue ne doit la toucher. » Excessif ? C’est le mot juste. Elle avait peur de perdre sa vie alors qu’elle n’avait aucun souci à se faire mais c’était plus fort qu’elle, hélas. « Au fait, ton talk show fonctionne bien ? Je n’ai pas trop l’occasion de t’écouter malheureusement. » Ask-Cameron. Le talk show de Matthews. Cela devait être exaltant d’avoir sa propre émission. Elle était aussi psychologue. Avoir ses deux boulots ne devait pas être facile à assumer tout les jours. Quand on aime ce que l’on fait, les obstacles ne sont que des illusions.






Dernière édition par Lauren Huttinger le Mer 26 Mai 2010 - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « On n'est pas déjà passé par là ? » feat Lauren. Dim 16 Mai 2010 - 18:05

    Cameron explosa de rire suite à la remarque que Lauren venait de faire en disant qu'elle avait trop regardé la série Knight Rider, c'est vrai que cette série était de leur époque mais non ce n'était pas ça qui avait poussé cam à appeler son chien ainsi. A vrai dire elle l'avait appelé comme ça car c'était le nom d'un glacier ou son père les emmenaient souvent quand ils étaient jeunes. « je suis désolé de te décevoir, mais c'est le nom du glacier sur la plage, il fait les meilleures glaces bananes kiwi que je connaisse ! » cam raffolait de ce parfum fruité qui lui rappelait toute son enfance. Plus le bateau avançait et plus les deux trentenaires d'éloignaient de la plage tout doucement pour ne pas trop entendre le bruit du moteur et pouvoir discuter. Lauren lui raconta sa soirée qui paraissait mouvementé, cameron qui regardait droit devant elle, tourna immédiatement la tête lorsque lauren lui dit qu'elle était rentré chez un inconnu complétement bourrée. « Non tu plaisantes ? » lui lança t-elle en savant que lauren aurait été tout à fait capable de faire ce genre de choses. Elle adorait faire la fête et d'ailleurs elle et cameron en avaient fait des sacrés à New York, mais elles se sont un peu assagies avec le temps, surtout cameron depuis cette histoire d'adoption râtée. Cameron avait peut être eu tort de demander à Lauren comment allait la petite, elle n'avait jamais vu une maman aussi protectrice avec sa fille et elle voyait qu'elle lui manquait. « Excuse moi j'aurai peut être pas dû » elle mit sa bouche en coin pour faire comprendre à son amie qu'elle était désolée d'avoir posé cette question. Lauren lui montra des photos de la petite « Comme elle est mignone » cameron avait toujours aimé les enfants mais voir une photo de la petite lui rappela la perte d'adoption de la petite Kaylah dont elle ne se remettre probablement jamais … « Oh je savais pas » cameron n'avait jamais vu l'ex de Lauren mais ils avaient l'air de bien s'entendre même après s'être séparés mais elle savait aussi combien c'était difficile de voir un ex dans les bras d'une autre., elle préféra passer le sujet . « Oui c'est tout à fait normal, je pense que personne ne voudrait qu'on touche à son enfant, et son père ne laisserait jamais faire sinon tu l'as déjà rencontré ? » C'était une réaction normale, la plupart des patient dont s'occupait cameron avait cette réaction lorsque l'autre refaisait sa vie, parfois même ils avaient peur que son nouvel arrivant prenne leur place mais Lauren n'avait pas l'air de se préoccuper de ça. Lauren lui demanda si son talk-show marchait bien et lui dit qu'elle n'avait pas vraiment le temps de l'écouter « Tu me déçois là » elle plaisantait, elle savait pertinemment que tout le monde n'avait pas le temps de regarder son émission. « ça va bientôt faire 4 mois que le talk-show existe et j'ai enregistré des bons scores d'audiences et si ça continu comme ça, on renouvèle l'année prochaine » cameron adorait présenté son émission presque plus qu'être psychologue ! « & toi côté boulot ? » Le bateau passa juste à côté d'un rocher « regardes c'est le rocher du dauphin, quoi que maintenant que je suis plus grande je le trouve moins en forme de dauphin » elle rigola, c'est vrai qu'il ne ressemblait pas vraiment à un dauphin, quand on est petit on a vraiment beaucoup d'imagination !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « On n'est pas déjà passé par là ? » feat Lauren. Mar 18 Mai 2010 - 10:31




Oui, elle ne s’en cachait pas, ramener des choses courantes de la vie quotidienne à des séries télévisées ou à des films ou que sais-je encore, était une des particularités de Lauren Huttinger. Elle trouvait ses rapprochements assez amusant – elle en était fière, elle ne s’en cachait pas. Elle riait de bon cœur avec sa jeune amie. Malheureusement, elle s’était entièrement trompée, car en effet, ce n’était pas le nom de la voiture qu’elle avait donné à son chien mais le nom d’un glacier qui fait de merveilleuses glaces. C’est raté pour le coup. Elles s’étaient bien amusées malgré tout. Les glaces bananes kiwi… Lauren en avait gouté pour faire plaisir à Cameron mais hélas elle n’avait pas trop appréciée – ce qui veut dire que sa digestion l’a rejeté : vous devez savoir où. Un souvenir qui est assez hilarant en fin de compte.

« Tu plaisantes ? » Lauren lui répondit d’un hochement de tête négatif. Elle n’aimait pas vraiment l’alcool et disons qu’elle n’hésite pas à repousser une bouteille de whisky, de vodka mais ce soir là, sa partie « fofolle » s’était déclenchée ce qui a donné une jeune mère complètement bourrée et se trompant même de domicile : elle avait touché le jackpot. « Je t’assure que si je venais à le rencontrer dans la rue, par hasard, je me cache le visage discrètement et je continue mon chemin. Je me suis sentie horriblement gênée, c’est pour te dire. »

Il avait refait sa vie. Tant mieux pour lui, elle ne lui souhaitait que du bonheur mais s’il venait à ce qu’elle le rencontre dans la rue en compagnie de sa nouvelle compagne, elle aurait peut être un sentiment de jalousie mais cela allait rester là. Il avait bien réagi. Lauren l’aurait sans doute poussé à refaire sa vie s’il ne l’avait pas fait. Il a prit une bonne initiative. Qu’il soit donc heureux avec. . « Je n’ai pas eu cette occasion. Entre nous, je ne pense pas qu’il se déplacera jusqu’ici pour me la montrer. Si je l’a vois en photo, ce n’est pas plus mal. »

Son talk-show… Elle se sentait terriblement nulle de ne pas « avoir » le temps de le regarder, de le voir mais surtout de l’entendre. D’un coté : c’était vrai mais d’un autre… elle n’avait pas à s’excuser. Elle fit une petite mimique à son amie dans le plus grand des humours. « Je suis vraiment ravie pour toi. J’espère que ça va continuer. » Lui avait-elle dit en la prenant dans ses bras. Elle était heureuse pour elle. Savoir que son émission fonctionne, ça nous fait toujours plaisir. . « Je m’en sors. Je suis sur un « dossier » concernant un jeune garçon. Il ne veut rien attendre : c’est difficile. Je ne perds pas le bout. J’ai envie qu’il ait confiance en moi. Je ne brusque pas les choses. Nous verrons par la suite. »

Rocher en forme de dauphin ? C’est vrai, cela y ressemblait. C’est qu’elle a de l’imagination notre Cameron. Lauren lui souriait. Elle prit, dans son sac, son appareil de photo et prit sa meilleure amie en photo suivi d’une autre photo. . « Si je n’étais pas une femme, je crois que je tomberai amoureux de toi. » Elle essayait de ne pas rire mais c’était difficile.





Dernière édition par Lauren Huttinger le Mer 26 Mai 2010 - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « On n'est pas déjà passé par là ? » feat Lauren. Mar 25 Mai 2010 - 19:02

    « Je t’assure que si je venais à le rencontrer dans la rue, par hasard, je me cache le visage discrètement et je continue mon chemin. Je me suis sentie horriblement gênée, c’est pour te dire. » Cam explosa de rire, combien de fois elle s'était retrouvé dans des situations gênantes au cours de sa vie ! Elle se rappelait encore de la fois où elle c'était trompé de chambre d'hôtel en voulant faire une surprise a son ex petit-ami ! Croyez moi qu'elle se rappel encore de la rougeur qui avait envahi ses joues ce soir là. « Oh mais dis pas ça, c'est peut être une grande histoire d'amour qui commence ! »lui dit elle en souriant. Cam savait de quoi elle parlait pour ce qui était des rencontres insolites et d'ailleurs la plupart de ses exs pouvaient en témoigner.
    Lauren lui dit qu'elle préférait voir la copine de son ex en photo, ce qui était tout à fait normal après tout qu'elle femme aimait rencontrer la nouvelle compagne de leur ancien amant ? Elle lui tenu la main en signe de compassion.
    Lauren lui dit qu'elle était ravie pour cam, ce qui lui fit extrêmement plaisir, après tout c'était la seule chose dont cam pouvait être fière. « Oui de toute façon je n'ai que ça, alors je m'investi à fond  » cam était tout de suite moins souriante, il fallait dire qu'elle essayait de faire face et il fallait se l'avouer même si elle était heureuse d'être libre et célibataire, cam avait toujours été très dépendante des hommes et elle adorait cette compagnie masculine.
    Cam savait combien le métier d'assistante sociale pouvait être dur, d'ailleurs il était un peu lié avec celui de psychologue. Lauren lui dit qu'elle était sur l'affaire d'un jeune garçon, « ah et que lui arrive t-il à ce jeune homme ? » cam était toujours curieuse de connaître les affaires sur lesquelles son amie était et elle aimait lui posé des questions pour comprendre de façon psychologie ce qui pouvait bien arriver à ces pauvres gens.
    Cameron posa de façon comique devant l'objectif de lauren, elle n'aimait pas poser naturellement, il fallait toujours qu'elle fasse un peu sa « fofolle ». Cameron éclata de rire à la remarque de lauren qui lui dit que si elle était un homme elle tomberait surement amoureuse d'elle. « Au moins quelqu'un qui voudra bien de moi » répondit-elle avec la même petite voix que lorsqu'elle parlait de son travail. C'était iné chez cam, il fallait qu'elle sente que l'on tenait à elle.

    ***

    Dix minutes étaient passé depuis qu'elles avaient dépassé ce fameux rocher « en forme de requin », tout se passait super bien jusqu'à ce que cam retrouva ce fameux rocher. Elle jeta un regard furtif vers lauren espérant qu'elle n'avait rien remarqué. Elle se dépêcha de retrouver sa carte qui était enfouie quelque part dans le tableau de bord, elle l'a regarda et ne comprenait pas, elle avait pourtant suivi toutes les instructions, enfin essayé tout du moins … Elle continua tout droit en faisant comme si de rien n'était et en espérant retrouver son chemin et tout ça sans que lauren ne remarque rien ! C'était presque mission impossible, si elle avait évité de parler de cet affreux rocher aussi.


Citation :
Excuses moi pour le retard mais j'ai eu une semaine de fou :/


Dernière édition par Cameron Matthews le Mer 26 Mai 2010 - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « On n'est pas déjà passé par là ? » feat Lauren. Mer 26 Mai 2010 - 17:25




C’est peut être une grande histoire d’amour qui commence. Lauren avait explosé de rire. Elle ne le voulait pas mais c’était vraiment plus fort qu’elle. Elle ne s’imaginait pas tomber amoureuse d’un homme qu’elle avait « rencontré » en se trompant de domicile. Je le répète mais si elle venait à le croiser en pleine rue, elle continuerait son chemin faisant comme si il n’était pas là. C’était trop honteux et Lauren allait sans doute rire à chaque fois qu’elle le verrait. « Tu sais, j’espère que tu n’as pas raison. Si ça aurait été dans une circonstance différente, je penserai que tu aurais raison mais non, oh non. Je le vois, je ris : c’est mon refus. » Avait elle déclaré en essayant de ne plus rire autant qu’elle venait de le faire.

Cameron était comme la sœur qu’elle n’avait pas eu l’occasion d’avoir. Elle était si pure, elle avait tant d’amour à donner, à partager avec ses proches, sa grande famille : Lauren n’accepterait pas si elle était malheureuse… D’ailleurs, la jeune assistante sociale remarquait que Cameron luttait presque pour faire un magnifique sourire rempli de joie et de bonheur mais cela ne de venait pas le cas. La jeune mère n’allait rien dire, pour le moment : elle allait attendre le moment venu. Elle vint ensuite à demander ce qu’avait le petit garçon. Lauren n’allait pas rentrer dans les détails, s’étant juré de ne rien dire de trop important ou de trop confidentiel. « Il a perdu sa mère étant plus jeune. Il vit avec son père et il a un comportement de délinquant. Son père et ses professeurs ne savent plus quoi faire. J’essaye de l’aider et de le comprendre au mieux. » Effectivement, le métier des deux jeunes femmes se rejoignaient en somme. L’une pouvait aider l’autre si l’une le souhaitait et vice versa.

Lauren se mit à prendre quelques photos de son amie, cette dernière prenait des poses assez fofolles et avec une légère tendance « sexy ». La jeune mère venait, à peine, de remarquer la gourde qu’elle venait de commettre. Cameron avait prise la même petite voix que lorsqu’elle parlait de son travail. Qu’est ce qui se passait ? Lauren déposait son appareil photo dans son sac, se levant pour aller prendre son amie dans ses bras. « Ma chérie, tu ne dois pas dire ça. Tu sais, parfois, il ne suffit pas de chercher l’amour. L’amour peut venir, subitement, à toi. Tu ne dois pas perdre espoir. Si tu ne trouves pas un homme maintenant, c’était peut être écrit. Peut être qu’un homme t’attend à la fin de notre petit voyage. Bon, tu me diras qu’avec des peut-être on refait le monde mais fais moi confiance : tu trouves le mec qui te conviendra. Si tu veux parler de quoique ce soit, je serais toujours présente pour toi, du jour comme de la nuit. Tu ne m’ennuies et ne m’ennuieras jamais. » Elle déposait, par après, un bisou sur le front de la jeune femme, caressant ses cheveux. Elle devait savoir, et elle le sait, que Lauren serait toujours là, qu’importe la situation.

♣ ♣ ♣

Elles avaient passé le fameux rocher que Cameron avait montré à Lauren. La jeune mère était trop absorbée par admirer le ciel, le soleil, la vue en générale qu’elle ne s’était pas rendue compte qu’elles viennent, à nouveau, de repasser devant ce rocher en forme de dauphin. Lauren sortit de son sac deux bonbons, disons que c’était deux sucettes, une confiserie fixée sur un bout de bâtonnet, en forme de cœur : qui prouve l’amitié des deux jeunes femmes (l’humour quand tu nous tiens (a) ). Se levant pour le donner à son amie, elle remarquait que cette dernière était déchaînée : elle était perplexe et semblait s’inquiéter presque. « Cameron ? Il y a un problème avec le bateau ? » La jeune femme regardait autour d’elle et revut ce rocher. Elles étaient perdues ? Lauren souriait à Cameron : faut pas s’inquiéter. « Tu ne vas pas t’en faire pour si peu. Nous sommes passées une nouvelle fois à coté de ce rocher et alors ? Cela ne veut rien dire. Rappelle toi que c’est ton premier jour en bateau, réellement. Faire des erreurs, ça arrive. A deux, on retrouvera le chemin même si, je dois t’avouer, je n’y connais absolument rien. » Le doute venait de s’installer auprès des deux jeunes femmes. Lauren avait toute confiance envers Cameron. Vont-elles retrouver le chemin et arriver sur l’île ?






Dernière édition par Lauren Huttinger le Mer 26 Mai 2010 - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « On n'est pas déjà passé par là ? » feat Lauren. Mer 26 Mai 2010 - 18:35

    « Tu sais, j’espère que tu n’as pas raison. Si ça aurait été dans une circonstance différente, je penserai que tu aurais raison mais non, oh non. Je le vois, je ris : c’est mon refus. » Cameron rigola et enchaîna sur un « ça dépend, est ce qu'il était mignon au moins ?  » elle se détourna vers son amie voulant voir la tête qu'elle ferait lorsqu'elle lui poserait la question, en effet cameron avait passé son dimanche dernier après-midi à lire un bouquin dans son jardin sur les signes des traits du visage. Elle était persuadé de décelé tous les petits mensonges grâce à cette nouvelle technique !

    « Il a perdu sa mère étant plus jeune. Il vit avec son père et il a un comportement de délinquant. Son père et ses professeurs ne savent plus quoi faire. J’essaye de l’aider et de le comprendre au mieux. » Cameron en avait mal pour le jeune homme, elle avait rencontré des tas d'enfants au cours de sa carrière qui avaient perdus l'un de leur parents et tous ont des comportements différents face à cette tragédie. « le pauvre ça doit pas être facile pour lui … si jamais tu as besoin, dis lui de venir me voir, avec le retour du soleil on a moins de monde au cabinet » oui la théorie de cam était tout à fait prouvée, le soleil à cette faculté de redonner goût à la vie. Elles avaient l'habitude depuis le retour de Lauren de « s'échanger » les patients, c'était en quelques sortes comme si elles travaillaient ensemble et d'ailleurs cette idée plaisait beaucoup à Cameron.

    « Ma chérie, tu ne dois pas dire ça. Tu sais, parfois, il ne suffit pas de chercher l’amour. L’amour peut venir, subitement, à toi. Tu ne dois pas perdre espoir. Si tu ne trouves pas un homme maintenant, c’était peut être écrit. Peut être qu’un homme t’attend à la fin de notre petit voyage. Bon, tu me diras qu’avec des peut-être on refait le monde mais fais moi confiance : tu trouves le mec qui te conviendra. » Lorsque lauren parlait, ça rassurait immédiatement cameron, elle avait ce côté douceur en elle qui complétait cam lorsqu'elle était un peu hyperactive. « Oui tu as raison mais le truc c'est que j'en ai marre de ne tomber que sur des mauvais gars, on dirait que je les attire ! Regarde lors de la soirée de l'inauguration du casino, je pensais avoir rencontré un homme bien jusqu'à ce que je découvre qu'il était accompagné … » cameron n'avait toujours pas digéré cette soirée au casino, cet homme l'avait totalement séduite et il avait ce petit quelque chose qui l'avait fait littéralement fondre. Jusqu'à ce qu'elle se rende compte qu'il l'avait dupé toute la soirée et qu'il était en fait bel et bien accompagné … Elle n'avait vraiment pas de chance en amour soit ils se moquaient d'elle, soit c'était elle qui ne voulait pas d'eux, il y avait toujours quelque chose qui clochait. Elle gardait cependant le tout petit espoir de rencontrer un jour le père de ses enfants.
    « Si tu veux parler de quoique ce soit, je serais toujours présente pour toi, du jour comme de la nuit. Tu ne m’ennuies et ne m’ennuieras jamais. » cameron souria et toucha l'épaule de son amie, c'était sa façon de lui dire merci. « Je sais » lança t-elle à son amie suivi d'un petit sourire avec la bouche en coin qui voulait dire une fois de plus merci d'être là pour moi, elle en avait de la chance d'avoir une telle amie.

    ***
    Cameron tenait le volant du bateau, avec un air totalement inquiet qui interpella lauren : «Cameron ? Il y a un problème avec le bateau ? » elle regarda son amie un sourire crispé, « si je te disais qu'on est complétement perdu tu m'en voudrais ? » dit -elle en baissant les sourcils en ayant peur de la réaction de son amie. Lauren lui dit de ne pas s'en faire et la rassura en lui disant que c'était son premier jour de bateau, mais comment elle pouvait faire, en fait elle avait toujours navigué mais sans carte et elle ne pensait pas que se serait aussi compliqué de comprendre cette fichue carte … Elle coupa le moteur du bateau, pas la peine de gacher de l'essence et s'assit en face de son amie « Je suis désolé, c'était stupide de t'emmener alors que je ne sais même pas lire une carte ! » elle trifouilla dans son sac, pour prendre son portable. « Je vais appelé conner pour qu'il vienne nous chercher » pas la peine de tenter d'aller plus loin, il était plus prudent que son frère vienne les chercher. Mais comme la malchance n'arrive jamais seule, pas étonnant que cam n'ait plus de réseau. « Réseau saturé » dit elle en jetant son portable dans son sac. « Et toi ? » demanda t-elle à Lauren priant pour que cette dernière ait du réseau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « On n'est pas déjà passé par là ? » feat Lauren. Mer 26 Mai 2010 - 20:36





« Ca dépend. Est-ce qu’il est mignon au moins ? » La question piège. Comment avait-elle pu oser la trahir à ce point ? Elle n’arrivait pas le croire. Lauren se contentait de sourire et de paraître naturel. Il était mignon mais elle n’avait pas d’idées d’une quelconque perversité. « Il est plutôt mignon mais mignon ou pas, en ce moment, je ne sais pas ce que j’ai mais je rencontre un homme, il me plaît. Je ne sais pas pour quelle raison. » Lançait elle en haussant les épaules. « Pour tout te dire, je m’en fiche bien. » La chose est que Lauren savait très bien que les expressions du visage trahissaient toujours les paroles. Le sourire et le regard rêveur de la jeune femme n’allait pas laisser Cameron indifférente. Pour Lauren, cet homme n’était que mignon, tout simplement.

Son patient… Pour elle, ce n’était pas qu’un patient. Certes, elle était assistante sociale, elle était payée pour ça mais elle pouvait très bien ne pas accepter d’argent en retour de ses échanges. Ce jeune garçon lui faisait du mal : elle avait mal pour lui. Lauren ne supportait pas de voir des enfants en plein désespoir, qui recherchent de l’aide sans le demander, sans oser le demander, qui ont envie de se confier mais ne le font pas… Elle appréciait énormément le coup de main de son amie, elle lui fit un sourire au coin. « Merci ma chérie. Peut être qu’il se confiera à toi… Tout ce que j’espère est qu’il ira beaucoup mieux. » Ce qu’elles faisaient n’était en aucun cas de l’échange pour que l’une se débarrasse d’un patient et le dirige vers l’autre. En aucun cas. Cette manière d’agir est fait pour le bien-être de la personne en détresse : c’était comme si les deux jeunes femmes travaillaient ensemble : Lauren aimait énormément ce concept tout comme Cameron.

« Oui tu as raison mais le truc c'est que j'en ai marre de ne tomber que sur des mauvais gars, on dirait que je les attire ! Regarde lors de la soirée de l'inauguration du casino, je pensais avoir rencontré un homme bien jusqu'à ce que je découvre qu'il était accompagné … » Lauren ne pouvait pas accepter qu’elle puisse souffrir autant d’amour. Elle disait qu’elle ne tombait que sur des mauvais garçons : si Lauren pouvait lui présenter des hommes mais être coupable de la nouvelle souffrance de sa petite princesse, elle ne le pouvait pas. Elle avait rencontré un homme lors de la soirée de l’inauguration du casino – que Lauren n’était jamais partie - . Apparemment, il était seul jusqu’à ce qu’elle découvre qu’il était, en réalité, accompagné d’une jeune femme. Lorsque Cameron l’eut ait dit ça, un sentiment de colère, d’énervement s’était éveillé dans le cœur de notre jeune mère. D’un ton naturel, du moins, elle essayait de le paraître : « Je peux avoir le nom de cet homme ? » Elle se mordillait la lèvre inférieure, reprenant son amie dans ses bras. « S’il faut, nous irons à une soirée ou à une sortie en boîte de nuit mais tu trouveras le grand amour et le futur père de tes enfants. Tu le trouveras que tu le cherches ou non. Tu es destinée à être heureuse, épanouie dans ta vie de couple et à être mère de famille. » Elle ignorait d’où elle sortait autant de choses mais sans doute qu’elle tirait partie de sa propre expérience. Elle fit un sourire rassurant à sa jeune amie. Mais cet homme du casino n’allait pas s’en sortir aussi facilement. Ca coûtait cher de se payer la tête d’une amie de l’assistante sociale : il allait le payer, il n’avait pas le droit de lui cacher cela.

♣ ♣ ♣

« si je te disais qu'on est complètement perdu tu m'en voudrais ? » A dire vrai, Lauren s’était doutée qu’elles étaient perdues. Elle eut un sourire un peu amusé. « Mais non, je ne t’en veux pas. Si jamais, par ta faute, je ne revois plus ma fille, je te prive de chocolat. Je peux être très méchante quand je le veux. » Lançait-elle d’un ton froid. Elle n’était pas très comédienne, ce qui veut dire qu’elle eut un sourire amusé puis un petit rire. Elles étaient complètement perdues. Aucune vie ne se trouvait autour d’elle, même pas un semblant de pêcheur ou de simples touristes en mer : elles étaient paumées. « L’erreur est humaine. Tu ne vas pas te culpabiliser pour ça. A deux, on déchiffrera cette carte. » Cause toujours Lauren, tu es plus sotte qu’un âne. Cameron fouillait dans son sac à la recherche de son portable afin d’appeler son frère : Connor. Lauren ne le connaissait pas, du moins que très peu, elle priait intérieurement pour qu’elle réussisse à l’avoir. « Réseau saturé ». Malchance, pourquoi leur fais-tu ça ? Cameron voulait que Lauren tente le coup : espérons que cela réussisse. Elle demandait à Cameron le numéro de téléphone de son frère, le composait sur le petit clavier de son portable, appuya sur le bouton d’appel et attendit. Quelques instants plus tard rien du tout. Elle baissait les yeux, soupirant. Aucun moyen mais elle retentait le coup à plusieurs reprises, sautant même en se déplaçant pour trouver du réseau. Le dixième coup… « Rien du tout…. Que da… » Mais elle s’interrompit directement, en entendant une voix masculine. Elle donnait le téléphone portable à Cameron, chuchotant. « Je crois que c’est ton frère. » Les deux jeunes femmes n’avaient plus qu’à espérer que le réseau ne s’en aille pas.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « On n'est pas déjà passé par là ? » feat Lauren. Dim 30 Mai 2010 - 15:10

    « Il est plutôt mignon mais mignon ou pas, en ce moment, je ne sais pas ce que j’ai mais je rencontre un homme, il me plaît. Je ne sais pas pour quelle raison. » cameron renchérit avec un « tu dois être en manque d'amour ! » elle souria à son amie, trouver quelqu'un qui nous plaise c'était pas dur en soit, mais quelqu'un qui nous plaise vraiment ça c'était autre chose … nombreuses ont été les fois ou cameron avait sourit à un inconnu parce qu'elle le trouvait mignon, mais c'était pas pour autant qu'il se passait quelque chose après … « Je m'en fiche bien » lui répondit lauren mais cameron avait bien remarqué ce petit sourire rêveur c'est pourquoi elle taquina un peu son amie « si tu le dis » suivit d'un petit haussement de sourcils qui voulait dire qu'elle savait très bien qu'elle n'avait pas été indifférente à son charme.

    « Merci ma chérie. Peut être qu’il se confiera à toi… Tout ce que j’espère est qu’il ira beaucoup mieux. » cameron savait pertinemment combien lauren était attaché à ses patients, d'ailleurs ce n'était en aucun cas qu'elle voulait lui « voler », mais elle savait que certains enfants se confiaient plus à une psychologue. Même si cameron s'occupait plus des adultes, elle avait déjà fait quelques « miracles » avec des enfants et surtout les ados, c'était surement dut à son passé d'adolescente mal dans sa peau. « Je te promet de faire tout mon possible » elle savait que c'était très important pour lauren que ce jeune homme aille mieux et elle allait faire tout son possible.

    Cameron avait, encore, aujourd'hui du mal à digérer ce sale coup dont elle avait été victime, elle n'était même pas sortie de sa maison le lendemain et avait préféré ce goinfrer d'un pot de glace devant pretty woman. Lauren lui demanda le nom de cet homme, « Deavon, c'est tout ce que je sais » cameron ne connaissait même pas le nom de famille de cet homme et à vrai dire elle s'en fichait pas mal tout ce qui comptait c'était le résultat : une fois de plus elle s'était trompé sur ce séducteur. Lauren l'a prit dans ses bras et lui dit : « S’il faut, nous irons à une soirée ou à une sortie en boîte de nuit mais tu trouveras le grand amour et le futur père de tes enfants. Tu le trouveras que tu le cherches ou non. Tu es destinée à être heureuse, épanouie dans ta vie de couple et à être mère de famille. » cameron appréciait énormément tout ce que Lauren faisait pour elle, mais ce dont elle aurait le plus besoin c'est de trouver enfin une présence masculine, cam était comme ça, elle ne supportait pas le fait d'être célibataire. « merci » lui dit-elle en la serrant encore plus fort dans ses bras « je me demande comment je ferai si tu n'étais pas là ! » c'est vrai que depuis que lauren était arrivé à O.G, cam avait un véritable soutiens de la part de sa meilleure amie et ça l'aidait énormément.

    ***


    Cam s'en voulait de s'être perdu en plus elle aurait tellement aimé montrer cette île à lauren qui comptait tant pour elle. « Mais non, je ne t’en veux pas. Si jamais, par ta faute, je ne revois plus ma fille, je te prive de chocolat. Je peux être très méchante quand je le veux. » cameron hésita un moment avant de comprendre que lauren plaisantait, « Je n'ai jamais vu pire actrice que toi ! » lâcha t-elle en plaisantant. Ceci dit cameron pouvait parler, elle était pire comédienne que n'importe qui et en plus elle ne savait vraiment pas du tout mentir au contraire le moindre petit potin elle s'empressait de le divulguer ! « L’erreur est humaine. Tu ne vas pas te culpabiliser pour ça. A deux, on déchiffrera cette carte. » cameron était devant lauren, elle prit la carte de naviguarion sans la regarder et la montra à lauren : elle était pleine de petits carrés jaunes indiquant je ne sais quel point . « Si tu y arrive je t'offre une boîte entière de chocolat » dit elle d'un ton désespéré. Cam était en train de prier pour que lauren ait du crédit, elle arrêtait pas de dire s'il te plais, s'il te plais à voix basse priant je ne sais quoi ! Lorsque lauren lui fit comprendre qu'il n'y avait pas besoin d'espérer, cam poussa un soupir et alors qu'elle pensait que c'était foutu, lauren lui passa le téléphone en disant que c'était son frère, cam passa du soupir au sourire et s'empressa de prendre le téléphone : « Conner, c'est cam je suis perdue en mer en direction de l'île de la méduse … oui … d'accord merci beaucoup » cameron respira, et repassa le téléphone à son amie. « C'est bon, conner va appeler le port et nous envoyer une patrouille pour nous ramener » c'était un véritable soulagement pour cam de savoir qu'elle allient enfin pouvoir rentrer !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « On n'est pas déjà passé par là ? » feat Lauren. Mar 1 Juin 2010 - 14:46





Peut-être qu’elle était en manque d’amour… C’était peut-être ça mais c’était vraiment le cadet de ses soucis… L’amour, drôle de sentiment. On est amoureux : on est heureux puis on souffre en découvrant certaines vérités qui confirment ses doutes et encore… Il est vrai que Lauren n’était pas insensible au charme de ce jeune homme : il était séduisant oui mais elle n’avait jamais eu d’arrières pensés à son sujet.

Lauren tenait énormément à ses patients qu’elle ne qualifiait jamais en tant que tel. Ce sont des personnes qui ont besoin de se confier à une personne étrangère qu’à sa propre famille et parfois cela peut aider. Par moment, si la même personne étrangère voyait souvent son « patient », il peut arriver que cette personne étrangère puisse conseiller d’aller voir un de ses collègues qui pourrait également l’aider. Parfois, Lauren réagit ainsi avec ceux qu’elle aide. Elle ne les envoie jamais à d’autres personnes que Cameron. Elle avait pleinement confiance en elle. Aussi, Cameron avait un véritable don, pour cela qu’elle est psychologue. Par moment, leurs deux métiers peuvent être mal vus d’une certaine manière… Ce qui est dommage. « Je te fais confiance. » Répondit-elle en lui adressant un sourire plus qu’amical.

Lauren n’aurait plus pensé qu’une chose de ce cadre là puisse encore arriver à son amie. Comment une personne pouvait-elle jouer ce double jeu ? Cameron était la personne qui méritait le plus d’être heureuse. Personne ne l’avait donc comprise ? Inacceptable. Sortant son bloc note, Lauren inscrivit en grand, sur une page, Deavon. En quelle couleur ? En rouge bien évidemment. « Très bien. Je ferai ma petite enquête. Puis, un prénom peut suffire. Il n’y a énormément d’hommes appelés Deavon qui drague une jeune femme lors d’une inauguration de casino. Ca ne court pas les rues. » Lançait-elle en y mettant une petite touche d’humour. Lauren la serrait dans ses bras : elle sentait qu’elle en avait besoin mais elle devait certainement envie d’avoir un homme à coté d’elle, ce qu’elle comprend tout à fait. Cameron la serrait plus fort dans ses bras. Lauren lui tapotait légèrement le dos, caressant ses cheveux. « Tu aurais le soutien de tes frères et sœurs. Je dirai pareille pour moi. Tu es une femme formidable, ne l’oublie pas. »

♣ ♣ ♣
Il ne fallait certainement pas demander à Lauren de mentir ou jouer un rôle dans une pièce de théâtre. Elle était tellement nulle pour faire croire une chose à quelqu’un alors si elle devait se mettre à mentir ou à jouer la comédie : que Dieu puisse lui donner beaucoup de forces et d’intelligence dans ce milieu là. Lauren riait suite à sa remarque. « Disons simplement que le professeur de théâtre, que j’ai eu par le passé, était incompétent. » S’il venait à l’entendre dire une telle chose à son égard : elle se fait tuer. Bien entendu, elle le dit sous un ton d’humour.

Cameron montrait la carte de navigation à la jeune femme. Lauren l’a prit dans ses mains. Elle le tourna dans tout les sens, sans vraiment trop comprendre. « Tous ses points… Tiens, reprend là. » Pour ça, elle abandonnait très vite. Tous ses points lui avaient donné presque le tournis. « Je n’ai plus qu’à dire adieu à ma récompense. » Avait-elle lancé avec un soupir mélangé à de l’humour.

Passant un temps au fil du téléphone, à la recherche de réseau, la jeune assistante sociale avait enfin eu quelqu’un au téléphone : c’était le frère de Cameron. Aussitôt, elle passa le combiné à la jeune psychologue et une discussion s’en suivit. Elle expliquait à son frère le pétrin dans lequel elles étaient fourrées… Puis, Cameron déclara à Lauren que Conner allait appeler le port et leur envoyer une patrouille pour les ramener saine et sauve. Lauren en avait été soulagée mais elle regrettait qu’elle n’ait pas pu voir cette fameuse île. Elle sourit. « Tout est bien qui finit bien. Tiens, une bonne sucrerie pour se remettre de ses peurs. »






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: « On n'est pas déjà passé par là ? » feat Lauren.

Revenir en haut Aller en bas
 

« On n'est pas déjà passé par là ? » feat Lauren.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Alentours :: Crandon Park Beach & Port of Miami-