AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's been a long war and now I'm tired and dirty | Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: It's been a long war and now I'm tired and dirty | Duncan Sam 15 Mai 2010 - 22:39

    Aaron n'aimait pas le vent, et plus encore depuis qu'il était sorti du coma. Ça lui collait d'horribles migraines, et ça ne s'était pas arrangé. Plus petit déjà, il détestait jouer ses match de basket à l'extérieur quand il y en avait, soit disant parce que la trajectoire du ballon pouvait être déviée. Une excuse de plus pour cacher ses faiblesses. Maintenant il pouvait toujours en rejeter la faute sur ces quatre années d'entre deux et personne ne pouvait rien y trouver à redire: l'accident n'était pas de sa faute, alors les conséquences qui pouvaient y en avoir encore moins. Ce matin il se leva et le vent avait cessé de souffler pendant la nuit, ne lui laissant qu'un léger restant de mal de tête qui ne durerait probablement pas avec les deux cachets qu'il avala avec son petit déjeuner. Aujourd'hui encore il n'avait rien de prévu, et il commençait à trouver le temps un peu long. Au départ, il se disait qu'il serait libre de faire tout ce qu'il voudrait, récupérant ce qui lui manquait encore de sa forme physique, voyant ses anciens amis, voyageant... mais il lui avait fallut se rendre à l'évidence, ça ne pouvait pas marcher comme ça. En fin de compte, à part courir et se rendre à la piscine, il ne faisait pas grand chose d'excitant. Les autres étaient occupés de leur côté, et à quelques exceptions près se passaient très bien de lui pour faire leur vie. Il n'avait jamais eu besoin d'être très entouré mais son réseau de connaissance c'était prodigieusement réduit. A part quelques irréductibles -Dakota, Elizabeth, Parfaite- qui est-ce qui lui restait? Et puisqu'il rentrait de voyage, il n'allait pas pouvoir repartir tout de suite. Ce n'était pas l'envie qui manquait, mais son compte était quasiment à sec... peut être qu'il lui faudrait penser un peu plus sérieusement à se trouver un emploi quelconque, au moins le temps de se renflouer un peu, mais ça restait loin dans son esprit. Un jour peut être qu'il y penserait, qu'il prendrait conscience que même s'il ne les avait pas vues passées, les années avaient bien tournées à l'échelle mondiale, et qu'il lui fallait se plier au courant. Pour l'instant il profitait de sa jeunesse et de l'instant présent, mais de petites voix dans son entourage commençaient à lui demander s'il n'avait pas l'impression de s'auto-saborder avec son comportement...
    Ce matin-là il n'avait rien donc de mieux à faire que de partir courir. Ce n'était même plus une habitude, c'était normal. Il enfila son jogging et ses basket, ferma la porte derrière lui et les foulées commencèrent, le conduisant d'elles-mêmes dans une direction quelconque. Il connaissait assez bien les environs pour ne pas risquer de s'y perdre et l'essentiel était pour lui de courir.

    Sans s'en rendre vraiment compte, il arriva sur la première plage d'Ocean Grove et s'engagea sur le sable. Il avait plutôt l'habitude de courir sur un terrain dur et plat mais la différence de surface ne lui posait pas vraiment de problème et il continua sur un même rythme. Il était encore trop tôt pour que la foule ne se soit donnée rendez-vous en bord de mer, et à part quelques promeneurs isolés et autres joggeurs il n'y avait vraiment pas grand monde. Au moins, personne ne râlerait parce qu'il aurait projeté un peu de sable en courant...
    Et il sentit tout à coup venir un point de côté. Il ralentit progressivement son rythme jusqu'à arriver à une allure de marche, inspirant et expirant calmement. Déjà la douleur commençait à diminuer, mais il continua à avancer de la même façon pour s'assurer qu'elle ne reviendrait pas l'embêter. Une fois, c'était déjà une fois de trop. Il allait donc moins vite, et prenait plus le temps de regarder les gens et ce qu'ils étaient en train de faire. Rien de bien passionnant pour la plupart, des gamins avec des châteaux de sable, un couple en train de s'embrasser, un autre gamin à la recherche de coquillage... Et parmi le flot ambiant de fadeur, il repéra celui qui était probablement le seul à ne pas s'amuser en ce lieu, ce qui n'était pas bien compliqué puisqu'il était précisément et seul, et silencieux, et immobile. Aaron marchait tout droit, il s'approcha donc de lui sans se douter qu'il le connaissait et ce n'était qu'à quelques mètres du jeune homme qu'il pu mettre un nom sur ce visage, et un nom qui ne l'enchantait pas plus que ça. Plus jeunes, Duncan et Aaron ne s'étaient jamais entendu et ne rataient jamais une occasion de se le rappeler. Et c'était presque en mémoire du bon temps que l'ancienne gloire du basket s'arrêta devant lui.

      La mer est si fascinante que ça pour que tu la fixes avec l'air d'un désespéré?

Revenir en haut Aller en bas
 

It's been a long war and now I'm tired and dirty | Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Alentours :: Crandon Park Beach & Port of Miami-