AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sometimes, we just need to be together to feel good.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: sometimes, we just need to be together to feel good. Sam 19 Juin 2010 - 17:08

Lily&Anton
sometimes, we just need to be together to feel good.



Dans les environs de cinq heures moins le quart de l'après-midi, Anton était venu chercher Lily comme elle le lui avait demandé quelques heures avant pour aller se promener tranquillement sur la plage en amoureux. Ce qu'elle vivait ces derniers jours n'avait rien d'évident et elle souhaitait oublier un petit peu tout cela en profitant d'un agréable moment en compagnie de l'homme qu'elle aimait, tout simplement.

Ils s'étaient rendus à la plage avec la moto d'Anton, une magnifique Repsol dont Anton semblait fier comme un gosse devant sa toute dernière console de jeux. Elle était propre comme un sou neuf et cela avait fait sourire Lily en constatant qu'il en prenait grand soin. Sur le moment, Lily avait été un petit peu perplexe à l'idée de monter sur le bolide de son petit-ami, mais malgré tout elle l'avait fait, et il fallait dire ce qui était, elle en avait carrément prit du plaisir. Tout ça était très loin de lui déplaire, elle avait l'impression de retrouver ses vingt ans...ah oui, ses fameux vingt ans où elle aimait...travailler. Oui, en fait, lorsqu'elle avait eu cet âge là, Lily n'avait pas été une très grande fêtarde, plus passionnée par son avenir, elle bossait, encore et toujours.

Lorsqu'il furent arrivés à la plage, Lily et Anton cherchèrent et trouvèrent un petit coin tranquille, ou ils puissent se retrouver seuls. Installés l'un contre l'autre, sur le sable, Lily avait ôté ses talons hauts noirs. Allez marcher avec des talons dans le sable, c'est un coup sûr pour se tordre la cheville, alors elle avait préféré retirer ses chaussures.

« C'est parfait. C'est exactement ce dont j'avais besoin. »

Collée contre son homme, la main sur son torse, les yeux clos, Lily profitait de la chaleur du soleil qui réchauffait énormément l'atmosphère, il fallait dire aussi qu'en plein mois de Juin, en Floride, il ne faisait vraiment pas froid.

Vêtue d'un débardeur blanc, d'un pantalon noir, elle était en train de cuir, mais en même temps, elle aimait cette chaleur, ça la changeait tellement du mauvais temps du New Jersey. Alors autant qu'elle en profite et qu'elle ne commence pas à se plaindre d'une trop grosse chaleur. Peut-être que d'ici cinq ans, elle s'en plaindrait, mais pas pour le moment en tout les cas. Là, il fallait juste dire ce qui était, elle se sentait bien.

« Les filles sont restées avec tes parents alors, elles n'ont pas trop mal prit le fait que je te veuille pour moi toute seule aujourd'hui ? »

Alice et Joy n'avaient certainement pas dû très bien prendre le fait qu'elles ne puissent pas venir avec leur père et Lily à la plage, mais là Lily avait besoin de se retrouver un peu en tête à tête avec son homme. Depuis qu'ils étaient ensemble, ils avaient été bien trop entourés de la famille et Lily ressentait ce réel besoin de se sentir seule au monde avec Anton, tout simplement, comment lui vouloir en même temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: sometimes, we just need to be together to feel good. Sam 19 Juin 2010 - 17:27

    En rentrant chez lui avec les filles, Anton avait retrouvé ses parents. Allant parler avec sa mère, il lui avait demandé de garder les filles un peu plus tard, parce qu’il devait rejoindre Lily. Evidemment Anton avait expliqué à Colleen que Lily avait besoin de lui et elle avait acceptée de garder les petites. Mais ces dernières n’étaient pas vraiment d’accord. Alice avait été moins compliqué à convaincre, mais elle avait demandé à Anton de faire un bisou à Lily de sa part. Il avait accepté et il savait que Joy était vraiment déçue de ne pas pouvoir aller avec lui. Le pédiatre lui avait donc expliqué que Lily avait de lui et qu’il devait y aller seule. Elle avait proposée de venir et de rester plus loin pour ensuite les rejoindrent. Mais il avait alors dû lui dire que même si elle ne venait pas cette fois-ci, il demanderait à Lily quand elle aurait le temps pour la voir pour qu’elles ne soient que tout les deux. Joy fit alors un grand sourire et demanda aussi à son père de faire un bisou à Lily de sa part.

    Passant un moment avec sa famille, pour vider les valises, mais aussi parler avec ses parents, Anton apprécia cette complicité qu’il avait encore et toujours avec ses filles. Il savait qu’avec le temps les choses seraient plus difficile une fois l’adolescence présente. Mais il ne voulait pas y penser pour le moment, il voulait juste penser au présent. Le temps passa et Anton alla prendre une douche, pour ensuite passer un tee-shirt blanc, un jean bleu marine et une paire de Converse bordeau. Attrapant sa veste en cuir, il embrassa Alice, Joy et Colleen et ne fit qu’un signe de tête à son père. Prenant ses clés, il hésita et finalement alla vers sa moto. Une fois dessus, il partit chercher Lily à l’hôpital. Une fois fait, il partit à la plage avec elle. Des lunettes de soleil sur son nez, il se retrouvait avec la jeune femme dans ses bras. Il aimait cette chaleur et les lunettes de soleil étaient d’un grand secours sur ce coup là. Gardant Lily dans ses bras, il l’écouta parler et sourit quand elle vint contre lui. Il avait eu le temps de poser sa veste à côté d’eux et de s’installer que la jeune femme venait contre lui.

    Elles ont mit du temps à comprendre. Alice a comprit plus rapidement que Joy, donc j’ai des consignes de leur part.

    Embrassant Lily sur la joue droite, puis sur la joue gauche, il lui sourit.

    Elles voulaient que je te fasse un bisou de leur part. Après vu que Joy ne voulait pas comprendre, je lui ai dit que je te demanderais quand tu serais libre pour passer du temps rien qu’avec elle.

    Voyant la jeune femme esquisser un sourire, il baissa un peu ses lunettes de soleil sur son nez et la fixa dans les yeux.

    Ma mère te dit bonjour et John m’a dit de te dire qu’il est désolé pour toi et ton fils.

    Ca avait étonné Anton que John lui dise ça. Il semblait sincère et c’est ce qui avait étonné tout le monde. Mais Anton savait aussi que son père était sincère en disant cela et donc il espérait qu’il n’allait pas lui jouer un mauvais tour dans les jours à venir et surtout qu’il ne ferait pas de mal à Lily qui n’allait déjà pas bien. Enlevant finalement ses lunettes de soleil, il les mit dans sa poche de veste et vint reprendre Lily dans ses bras.

    Tu te souviens de la fois où on s’est retrouvés à la plage tout les deux ?

    Il savait qu’elle s’en souvenait, alors il continua de parler.

    J’ai aimé ce moment, même si je l’ai brisé ensuite, je l’ai vraiment aimé. J’espère d’ailleurs qu’on pourra avoir encore des moments comme ce lui là et aussi comme celui d’aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: sometimes, we just need to be together to feel good. Sam 19 Juin 2010 - 18:10

Evidemment, les filles avaient eu du mal à accepter le fait d'être mise à l'écart comme elles l'avaient été. Mais Lily avait vraiment besoin de se retrouver seule avec Anton en ce moment, pour parler et surtout pour arrêter de broyer du noir comme elle l'avait fait durant une longue, très longue semaine. Se laissant volontiers embrasser sur les joues par Anton, Lily ne put que sourire en écoutant la raison de ses bisous. Les filles étaient adorables. Et oui, Lily passerait une journée avec Joy, elles avaient besoin de parler de toute façon par rapport à quelque chose la petite avait dit à la psychologue lors de son séjou r à Oxford. Mais cela ne regardait pas – encore – Anton.

Etonnée d'entendre Anton parler de son père, Lily n'en fut pas moins heureuse, peut-être que ses interventions à Oxford avaient aidés quelques peu. La belle brune ne pourrait qu'en être ravie. Souriant en écoutant son homme parler, parler et encore parler, Lily se redressa un petit peu, se mit sur les genoux, plaçant ses deux mains dans la nuque de l'homme et se mit à sourire.

« Anton, tu parles beaucoup trop. »

Et elle l'embrassa tendrement lui faisant ainsi comprendre que profiter du moment présent était aussi très agréable. Oui, elle se souvenait de leur première fois sur la plage, et oui elle se souvenait de la tournure des évènements, mais était-ce réellement important tout en sachant que dorénavant ils étaient ensemble, ils étaient heureux – jusqu'à présent tout du moins – et que tout allait bien ? Franchement, pas pour Lily.

« Mais c'est mignon. Tu es mignon. »

Oui, elle savait qu'il n'aimait pas réellement qu'on le dise mignon, mais franchement ne l'était-il pas en ce moment à vouloir prendre soin d'elle ? A vouloir faire en sorte qu'elle se sente mieux ? Si, c'était évidemment. L'homme lui faisant un regard qui en disait long sur ce qu'il pensait du terme “mignon” elle chercha à se rattraper dans ses dires.

« Bon d'accord, tu es...toi. »

Elle n'avait pas trouvé d'autres mots que mignon, alors elle avait simplifié les choses, peut-être un peu trop simplifié certes, mais bon, c'était l'intention qui comptait. Riant de bon coeur, elle se repositionna bien contre l'homme et soupira de bien-être. Le panorama était magnifique, le temps aussi, et la compagnie qu'elle avait était juste parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: sometimes, we just need to be together to feel good. Sam 19 Juin 2010 - 18:21

    Il avait fait de son mieux pour faire comprendre aux filles que Lily devait se retrouver seulement avec lui. Ils avaient besoin d’être tout les deux. Mais les filles avaient finit par comprendre. Parlant de ce qui s’était dit avec les filles, mais aussi avec ses parents, Anton vit Lily se redresser et lui dire alors qu’il parlait trop. Il fut assez étonné, mais finalement il se laissa embrasser par la jeune femme. Puis, l’entendant lui dire qu’il était mignon, lui fit faire une grimace. Si elle pouvait avoir un autre mot ou qualificatif, il apprécierait vraiment ça. L’écoutant alors parler à nouveau, il se mit à sourire. La laissant venir contre lui, il l’entoura de ses bras et fixa l’horizon. Elle voulait de la tranquillité, alors il allait essayer de lui en donner. Elle n’était pas bien à cause de son fils et Anton savait déjà que dès qu’il pourrait, il parlerait ave le petit garçon. Mais pour le moment, il devait penser à Lily et au fait qu’elle voulait se retrouver seulement avec lui.

    La gardant dans ses bras, il commença à caresser doucement le dos de la jeune femme, là où il avait ses mains. Elle voulait qu’il se taise, alors il pouvait au moins agir. Une simple caresse, légère pouvait peut-être aider. A vrai dire, il ne le pensait pas, mais bon il pouvait toujours essayer. Regardant alors le paysage, il se mit à sourire. Lily était là avec lui, une chose qu’il n’aurait jamais pensé pouvoir se réaliser. Seulement elle avait besoin de lui aujourd’hui et il serait là pour l’aider. Il ferait de son mieux pour la réconforter et faire qu’elle puisse se sentir mieux, même si ça n’était que pour quelques minutes ou quelques secondes. Continuant de fixer droit devant lui, Anton cherchait une façon de la réconforter sans avoir à parler, seulement il ne trouvait rien. Continuant sa caresse dans son dos, il la sentit se coller encore plus à lui, si cela était possible et il l’embrassa sur les cheveux. Il voulait la protéger de tout ce qui lui arrivait de mal dans la vie et il ferait de son mieux pour y parvenir. Se redressant un peu dans le sable, il la garda près de lui et la regarda. Il ne pû s’empêcher de sourire et de venir l’embrasser. C’était aussi sa façon à lui de lui dire qu’il était là pour elle. Il ne savait pas si ça fonctionnait, mais il l’espérait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: sometimes, we just need to be together to feel good. Sam 19 Juin 2010 - 18:58

Etre contre son compagnon comme elle l'était en ce moment, ne plus se poser de questions à savoir ce que lui réservait l'avenir, et juste profiter, voilà ce que faisait et ce qu'aimait faire Lily en ce moment. Certes, cela ne serait pas infini, même s'il était évident qu'elle aurait souhaité que ce moment ne s'arrête jamais, mais elle profitait simplement du moment présent.

Les vagues allaient et venaient, le son de ces fameuses vagues semblaient sérieusement apaiser la brunette qui se sentait réellement plus sereine maintenant qu'elle était là, avec Anton, et en ce moment. La semaine avait été longue sans lui à vrai dire, même si elle essayait de penser le contraire, ce fait là était inévitable, il lui avait affreusement manqué.

« Tu sais... » Elle tapota de ses doigts le torse de l'homme. « ...tu m'as manqué cette semaine. »

Autant se montrer franche, elle n'avait rien à perdre et puis Anton ne pourrait que bien le lui rendre, Lily en était sûr et certaine. Naïve ? Peut-être un peu oui. Mais elle espérait que les choses se passeraient bien maintenant qu'ils étaient de nouveau à Miami. C'est vrai, lorsqu'ils étaient à Oxford, les choses étaient simples, ils n'avaient qu'à être ensemble, sans se soucier du reste, mais maintenant qu'ils étaient ici à Miami, tout risquait de prendre une tournure bien rapidement. Rien qu'au travail, Lily ne tenait pas à ce que leurs relations professionnelles changent, après il y avait également le sujet de Nathan qui était à remettre à plus tard, Lily ayant plusieurs choses à régler avec son fils. Et puis, il y avait également le fait qu'Anton et elle ne vivent pas ensemble. Enfin ça, ils avaient le temps d'en reparler.

« Je suis bien contente que tu sois rentré. »

Il fallait dire la vérité, elle avait eu un petit peu peur qu'Anton ne rentre pas, après tout les États-Unis n'étaient pas son pays, alors il aurait pu ne pas vouloir rentrer, et pourtant il l'avait fait, et Lily ne voulait pas se vanter, mais elle savait qu'elle y était pour quelque chose dans ce fameux retour. Et loin d'elle l'envie de s'en plaindre.

« Parce que....pas que j'ai eu peur que tu ne...enfin si, enfin....enfin tu as comprit quoi. »

Elle avait l'impression d'être une adolescente devant son premier amour, c'était tout à fait pathétique comme comportement, mais en même temps, c'était d'un romantique et d'un mign...oh non, pas mignon, c'est vrai, Anton n'aimait définitivement pas l'emploi de ce mot là.

« Bon d'accord, c'est vrai que j'ai eu peur que tu ne rentres pas ! »

Avoua t-elle en se redressant pour s'asseoir sur le sable sous le regard légèrement amusé de son compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: sometimes, we just need to be together to feel good. Sam 19 Juin 2010 - 19:14

    L’apaiser et lui faire se changer les idées pendant quelques heures voilà ce qu’Anton voulait faire pour Lily. Qu’elle puisse penser à tout autre chose que ses problèmes. Même si elle allait devoir y faire face ensuite, il voulait lui donner la possibilité de se sentir libre le plus longtemps possible. Après avoir embrassé la jeune femme, il regarda à nouveau devant eux. Entendant la jeune femme parler, il baissa un peu la tête pour la regarder, mais elle baissait la tête. Il ne dit rien à cela et sentit les doigts de la jeune femme bouger contre son torse. Ne disant rien, il la laissa parler. Souriant alors, il ne pû s’empêcher de se demander comment elle avait pû se changer les idées cette semaine vu qu’elle semblait vraiment avoir beaucoup de soucis.

    Moi aussi tu m’as manqué.

    Prendre du recul et aller à Oxford avait fait réfléchir Anton. Au départ il était partit là-bas pour s’y installer à nouveau. Avec Alice et Joy, ils étaient d’accord pour revenir vivre là-bas. Alice ne savait pas comment gérer la situation à laquelle elle était confrontée avec l’arrivée de sa mère biologique. Anton avait voulu l’éloigner un moment pour qu’elle puisse faire le point. Mais lui aussi avait eu besoin de faire le point sur sa vie. Il avait dit à sa mère qu’il finirait sa vie seul et quand il avait sû que Lily et son ex mari s’étaient remit ensemble, Anton avait comprit qu’il avait perdu la seule femme qui aurait pû le rendre heureux. Il avait eu envie de partir et de tout laisser derrière lui. Mais le fait que Lily soit venu le voir et lui ai parlé à cœur ouvert, ça l’avait fait bien plus réfléchir que prévu. Il en avait aussi parlé avec ses filles, il ne pouvait pas prendre une décision pour lui seuil sans en parler avec sa famille. Les petites elles aussi voulaient rentrer pour voir Lily. Elles s’étaient attachées à la jeune femme et Anton était content de ça, parce qu’il n’avait pas envie qu’il y ait des problèmes entre les trois femmes. Mais lui aussi avait décidé de revenir pour voir Lily, mais aussi pour pouvoir vivre quelque chose avec elle si elle voulait encore de lui à son retour. Ca semblait être le cas en ce moment et il espérait vraiment qu’elle était contente de le revoir. Vu l’accueil qu’il avait eu dans son bureau, il savait que oui. Il n’avait donc pas fait le mauvais choix en revenant. Entendant alors les propos de Lily, il continua de sourire. La voyant s’asseoir face à lui, il la fixa dans les yeux.

    Au départ je ne devais pas rentrer, parce que ma vie et celle des filles ici étaient bien trop compliquées. Je et on voulait prendre un nouveau départ et nous installer à Oxford. Mais tu es arrivée et à partir de là tout à basculé. Les filles se sont rapprochées de toi, ma mère a enfin l’espoir de me voir heureux en amour, John lui à l’air de changer vis-à-vis des filles et moi, j’ai . . .

    Fronçant les sourcils, il continua de fixer la jeune femme.

    Moi, j’ai enfin trouvé une femme qui m’aime comme je suis et qui apparemment veut qu’on vive quelque chose. Cette idée me plaît beaucoup et je veux vraiment que ça marche entre nous Lily.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: sometimes, we just need to be together to feel good. Sam 19 Juin 2010 - 20:39

L'entendre lui dire qu'au départ, il ne devait même pas rentrer aux Etats-Unis fit mal à Lily qui se rendit compte qu'elle avait été à deux doigts de le perdre pour de bon. Mais heureusement pour elle – et pour eux – elle avait rangé sa fierté dans sa poche et avait prit le premier vol en direction d'Oxford pour retrouver l'homme dont elle était tombée amoureuse sans le vouloir. Et puis maintenant, tout allait bien, si ce n'était le problème relationnel que Lily ne tarderait pas à régler avec son fils qui voulait apparemment jouer les jeunes hommes se rebellant.

« Tu l'as trouvé, je te le promets. »

Oui, elle l'aimait, oui, elle se sentait bien avec lui et par cela elle souhaitait vivre quelque chose de très sérieux à ses côtés. Maintenant, il était certain qu'elle ne pouvait pas deviner à l'avance si leur histoire allait fonctionner ou non, ça personne ne le savait encore.

Embrassant son compagnon, Lily dut avouer qu'elle se sentait bien car elle se sentait libre de faire ce que bon lui semblait, et c'était une sensation d'allégresse qu'elle n'avait pas ressentie depuis un très long moment en vérité. A croire que cet homme allongé à ses côtés en ce moment faisait des miracles sans même s'en rendre tellement compte.

« Je veux vivre quelque chose Anton, sinon je n'aurai pas fait je ne sais trop combien de kilomètres pour venir te voir à Oxford, te dire ce que je ressentais pour toi, fais les boutiques avec ta mère et tes filles, essayé de résoudre le problème avec ton père et j'en passe et des meilleurs. Je crois que j'en ai plus fait en trois jours que je n'en avais fais dans ma vie jusqu'à présent. »

En lui disant tout ceci, elle voulait qu'il comprenne bien qu'il n'avait pas à avoir de doutes sur elle, sur lui, et donc sur eux en somme. Et puis, s'il avait le moindre doute, la moindre crainte, il devrait lui en faire part. La confiance dans un couple, n'était-ce pas ce qu'il y avait de plus important franchement ? Bien-sûr que si.

« Tu vois... » Elle se réinstalla confortablement contre le torse de l'homme. « ...jusqu'à présent, je ne pensais pas pouvoir vivre avec un autre homme que Thomas... » Elle le le sentit se raidir à l'écoute de ce nom. « ...mais depuis que je te connais, j'ai l'impression que tout m'est à portée de main. »

Un peu idéaliste comme vision des choses, mais après tout, pourquoi pas, si elle le ressentait comme ça lorsqu'elle était aux côtés d'Anton. Et puis tant qu'elle ne dépassait pas la mesure, tout irait pour le mieux, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: sometimes, we just need to be together to feel good. Sam 19 Juin 2010 - 21:11

    Elle avait besoin de lui, elle le lui avait dit et c’est pour ça qu’il était là avec elle. Lui expliquant alors qu’il avait faillit ne pas revenir à Miami, il savait qu’elle avait eu peur de le perdre. Elle venait de le lui dire et il voulait s’expliquer sur le pourquoi de son retour. Lui parlant, il la fixant pour lui faire comprendre qu’il était sérieux et qu’il disait vrai sur toute la ligne. Parlant au nom des filles, il en arriva à parler de lui et du fait que son retour était pour elle. Il avait cette sensation d’avoir enfin trouvé une femme qui l’aimerait pour ce qu’il est et qui ferait de son mieux pour eux. Il ne pensait pas se tromper, mais il ne savait pas comment ça allait se passer entre eux. Il espérait que ça irait, malgré les hauts et les bas qu’ils auraient, mais il voulait vraiment que ça marche. Ecoutant la réponse de la jeune femme, il ne pû s’empêcher de sourire. Se laissant embrasser, il en profita et fixa à nouveau la jeune femme dans les yeux. Puis, il l’écouta parler du fait qu’elle s’était déplacée pour le voir, qu’elle avait fait de son mieux pour aider tout le monde à Oxford. Ca fit sourire encore plus Anton qui savait qu’en effet elle s’était montré à la hauteur et elle avait même réussit à faire bouger John qui pendant des années ne passait pas de temps avec Alice et Joy.

    La laissant revenir contre lui, il la serra dans ses bras. Mais arriva le prénom de son ex mari et Anton serra la mâchoire et se crispa. Il n’aimerait jamais ce prénom et encore moins cet homme. Pas la peine de lui demander de faire des efforts, il n’y parviendrait pas. Il ne chercherait même pas à en faire d’ailleurs. Mais il réussit à sourire quand il écouta la fin de ses propos.

    Alors je ferais de mon mieux pour que ça soit toujours le cas.

    Souriant à la jeune femme, il soupira doucement. Il se sentait parfaitement bien et il n’avait pas envie que ça change. Anton savait que désormais il ferait tout pour que ça marche avec Lily. Elle savait déjà pas mal de choses sur lui et il espérait qu’elle voudrait en apprendre toujours plus, comme lui voudrait savoir le plus de possible sur elle. Tout ce qu’elle voudrait bien lui dire, il l’écouterait avec plaisir.

    Je compte aller voir notre patron demain pour lui demander de revenir, seulement le connaissant je pense qu’il faudrait lui dire pour nous.

    Voyant la jeune femme le fixer tout d’un coup, il préféra s’expliquer.

    Je ne veux pas aller trop vite, c’est juste que c’est notre patron et je préfère être honnête avec lui. Il n’a pas toujours été facile avec moi, mais il a toujours été juste, alors je tiens à l’être aussi. Mais il ne dira rien aux autres, ça c’est certain.

    Peut-être que c’est ça qui faisait peur à Lily en fait. Que tout le monde au sein de l’hôpital soit au courant pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: sometimes, we just need to be together to feel good. Sam 19 Juin 2010 - 22:15

Comment ça, il allait devoir mettre le patron au courant de leur relation ? Mais non, c'était hors de question ça, il n'allait pas lui dire, ça ne regardait personne si ce n'est eux deux, mais peut-être à la rigueur leurs proches, mais hors de question de mettre au courant l'administration de l'hôpital dans lequel ils travaillaient tout les deux.
Lily se redressant très sérieusement cette fois-ci interrogea l'homme sur ses intentions d'un simple regard qui pourtant en disait bien long ce qu'elle pouvait ressentir en ce moment précis, il était hors de question qu'il aille évoquer leur histoire à qui que ce soit.

« Ah non. »

Elle avait dit cela très calmement. Mais il semblait sûre de son coup.

« Non. C'est hors de question, tu ne fais pas ça Anton. »

Ses propos sonnaient comme un avertissement, et franchement, il y avait de quoi.

« Je me fiche de savoir s'il va le dire ou non aux autres, ça ne regarde pas le patron. »

Pour Lily, sa vie privée restait sa vie privée, ainsi personne n'avait à savoir ce qui s'y déroulait, non mais vraiment, depuis quand doit-on dire à son boss que l'on sort ou non avec quelqu'un ? La bonne blague. Si Anton osait faire un truc pareil à Lily, elle risquait de le prendre on ne peut plus mal, c'était on ne peut plus certain.

« Je suis sérieuse Anton, tu n'as vraiment pas intérêt à faire une chose pareille. C'est notre intimité, pas celle du doyen. »

Fronçant les sourcils, Lily soupira en se passant une main dans les cheveux. Évidemment, tout allait trop bien pour que ça continue sur cette voie là. Ce que comptait faire Anton ne plaisait vraiment pas à Lily, mais apparemment, celle-ci n'avait pas son mot à dire sur les intentions du pédiatre.
S'asseyant en tailleur, Lily regarda droit devant elle en imaginant déjà le désastre : tout le monde à l'hôpital qui allait la regarder comme une bête de foire en murmurant mille et une choses indélicates sur sa vie privée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: sometimes, we just need to be together to feel good. Sam 19 Juin 2010 - 22:32

    Anton voulait mettre son patron au courant de sa relation avec Lily. Il ne voulait pas mentir à cet homme, parce qu’il avait confiance en lui et que ce dernier ne l’avait jamais trahit. Quand Anton avait eu du mal à s’intégrer, c’était ce patron qui l’avait aidé. Le pédiatre entendit alors Lily li dire qu’il ne devait pas en parler à leur chef. Pourquoi ne voulait-elle pas qu’il le sache ? Après ça finirait par se savoir à un moment donné et Anton préfère être sincère avec son patron, plutôt qu’il le découvre du jour au lendemain. Mais Lily ne semblait pas du tout vouloir qu’il en parle. L’entendant dire qu’il n’avait pas intérêt à le dire à leur patron, il fronça les sourcils. Non apparemment cette idée ne lui plaisait pas du tout. Voyant la jeune femme lui tourner le dos et regarda droit devant elle, Anton baissa la tête. Üis, il se rapprocha de la jeune femme et vint se placer derrière elle pour l’enlacer. Mais elle le repoussa sur le coup et il soupira.

    Lily, il le saura à un moment donné de toute façon, alors autant qu’il l’apprenne de nous plutôt que par des rumeurs tu ne crois pas ?

    Au regard qu’elle lui lança à ce moment, il comprit que sa question n’était pas la bienvenue. Soupirant, il prit sa veste, la mit en boule et la posa au sol, pour venir y poser sa tête. S’allongeant alors, il fixa le ciel et ne dit plus rien. Si elle voulait faire la tête, qu’elle fasse la tête après tout. Anton ne voulait pas mentir à son patron. A ses collègues, il s’en fichait, mais pas à son patron.

    Tu es la patronne, tu veux que tes employés s’entendent tous bien. Deux d’entre eux finissent par tomber amoureux et commencent une relation. Tu ne préfèrerais pas le savoir par eux plutôt que par des ragots ?

    Ne la regardant même pas, il soupira et comprit à nouveau qu’il n’aurait pas dû dire ça vu qu’elle ne répondait pas.

    Si tu ne veux pas, je ne dirais rien alors, mais quand il sera au courant, tu te débrouilles avec lui.

    Continuant de fixer le ciel, il décida de ne rien ajouter de plus. Après tout, c’était elle qui lui imposait un choix qu’il ne voulait pas. Depuis son retour, il avait espérait que ça se passerait bien entre eux et rien ne s’était passé comme il l’avait prévu. Elle allait mal à cause de son fils. Là elle ne respectait pas un choix qu’il proposait. Tout allait vers elle et Anton n’aimait pas ça, pas du tout même. Fermant alors les yeux, il passa ses bras entre sa veste et sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: sometimes, we just need to be together to feel good. Sam 19 Juin 2010 - 23:05

Était-ce si mal de ne pas vouloir que leur patron sache à leur sujet ? Lily et Anton venaient tout juste de se mettre ensemble et lui voulait déjà le signaler à tout le monde ? Non, la psychologue n'était absolument pas d'accord avec l'idée de l'annoncer qui que ce soit pour l'instant. Pas qu'elle ait honte, elle désirait simplement faire attention, elle savait combien les médisances des gens pouvaient avoir de drôles – et de mauvaises – répercussions sur un couple. Alors oui, Lily avait de bonnes raisons de ne pas vouloir que leur patron ou n'importe quelle personne de l'hôpital soit mit au courant de ce qu'il se passait entre eux.

L'écoutant et surtout en ayant un peu marre, la brunette se leva, passa ses mains sur son pantalon enlevant ainsi le sable qu'il y avait dessus et soupira. Son soupir témoigna pour elle de l'énervement soudain auquel elle devait faire face maintenant.

« C'est trop rapide Anton. »

Peut-être était-il temps de mettre deux ou trois points au point justement. Lily avait certaines envies que l'homme ne pourrait pas deviner, ainsi il serait bon de lui en faire part tout de suite, au moins ce serait chose fait.

« Écoutes... » Elle passa ses mains derrière ses oreilles mettant ainsi ses cheveux derrière celle-ci. « Je ne veux pas que tout le monde sache, c'est bien trop tôt, on est même pas sûr d'où est-ce que notre histoire va nous mener. Alors non, on ne va pas le dire au patron Anton. J'ai...non, on a besoin de se laisser du temps. »

Évidemment, Lily ne disait en aucun cas cela pour qu'il le prenne mal, seulement il devait comprendre qu'avec ce qu'il voulait faire, ils allaient bien trop vite. Ils avaient le temps après tout, non ?

« Je préfère qu'on garde notre histoire pour nous, pour le moment. »

Allait-il le prendre mal ? Sans aucun doute, mais Lily devait lui dire ce qu'elle ressentait, ils avaient impérativement besoin de prendre leur temps. Leur relation était bien trop récente pour commencer à la gueuler sur tout les toits selon la belle brune, et elle avait raison.

« Je veux nous préserver Anton. »

Elle savait très bien comment allaient se passer les choses une fois que tout le monde saurait ; des allusions douteuses, des chuchotements insupportables, ect... Tout un tas de choses qu'ils ne sauraient pas gérer et qui les mettraient au plus mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: sometimes, we just need to be together to feel good. Sam 19 Juin 2010 - 23:16

    Ayant les yeux fermés, il ne fit qu’écouter les propos de la jeune femme. Il ne disait rien, préférant la laisser parler pour essayer de comprendre ce qu’elle voulait vraiment. Elle ne voulait pas que leur patron soit au courant, alors maintenant restait à savoir pourquoi. L’écoutant parler, Anton ouvrir doucement les yeux. La lumière du soleil lui faisait mal, alors il ouvrit ses yeux avec douceur et fixa la jeune femme qui s’était mise debout. La regardant, toujours allongé sur le sable, il soupira doucement.

    Tu crois que je ne veux pas nous préserver ?

    Evidemment qu’il le voulait autant qu’elle.

    Tout ce que j’aimerais moi c’est qu’on ne soit pas viré par la suite, c’est tout.

    Se passant les mains sur le visage, il soupira une nouvelle fois.

    Si tu ne veux pas qu’on le lui dise, alors on ne lui dira pas. Seulement saches que s’il l’apprend, je préfère juste que tu saches que tu te débrouilleras avec lui.

    C’était tout ce qu’Anton voulait lui faire comprendre.

    Mais je ne lui dirais rien, si c’est ce que tu veux.

    Fermant à nouveau les yeux, il sentait le regard de la jeune femme sur lui. Mais il savait aussi qu’elle ne devait pas aimer ce qu’il lui disait depuis tout à l’heure. Anton voulait juste lui dire ce qu’il pensait. Il n’aimait pas ce regard qu’il avait sur lui, alors il ouvrait les yeux et se redressa pour l’attraper et la faire tomber. L’amenant sur lui, il la regarda qui ne semblait pas apprécier tout ça.

    Je veux ton bonheur Lily, mais j’aimerais aussi que tu m’écoutes parfois.

    La voyant faire une grimace, il ne pû s’empêcher de sourire.

    Je ne veux pas être désagréable ou que tu le prennes mal. Je veux juste que tu comprennes mon point de vue, juste ça.

    La voyant alors hocher la tête positivement, il continua de sourire et vint embrasser la jeune femme qui se trouvait sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: sometimes, we just need to be together to feel good. Mar 22 Juin 2010 - 17:55

Lily savait bien que tout ce que voulait Anton, c'était préserver leur couple, tout comme elle évidemment. Se préserver, les préserver pour le moment, c'était sans aucun doute ça le plus important. Tout était nouveau pour eux, entre eux, alors pourquoi accélérer les choses en allant prévenir elle ne savait trop quelle personne pour eux ? Lily ne le souhaitait pas, après tout ils avaient le temps, alors autant qu'il le prenne ce temps justement.

Se retrouvant finalement dans les bras de l'homme, Lily esquissa malgré tout un sourire en l'écoutant lui dire qu'il aimerait juste qu'elle l'écoute un peu quand il voulait lui faire part de ses pensées. Passant une main au niveau de la nuque d'Anton, la brunette accueillit bien volontiers les lèvres de l'homme contre les siennes.
Étrangement, cette situation lui plaisait...non pas qu'elle aimait tout particulièrement se prendre la tête avec Anton, loin de là, mais elle aimait le fait de pouvoir se “retrouver” comme ils le faisaient en ce moment après cette petite tension.

« Excuse-moi...j'aimerai juste qu'on prenne notre temps. Je n'ai pas envie d'accélérer les choses en prenant le risque de tout foutre en l'air. Tu comprends, je n'ai pas envie que tout le monde sache pour nous deux, enfin pas maintenant je veux dire. On vient tout juste de se lancer dans une histoire, alors pour le moment, j'ai envie de te garder rien que pour moi, que notre histoire ne fasse que nous appartenir. Une fois que tout le monde saura, rien ne sera plus pareil, fais-moi confiance, j'en sais quelque chose. »

Nul besoin de citer Thomas, Anton n'apprécierait pas d'entendre ce nom et Lily n'avait pas envie d'en parler non plus.
L'embrassant une nouvelle fois, Lily s'installa confortablement contre Anton pour ensuite venir poser délicatement sa tête contre le torse de ce dernier.
Elle se sentait bien et voulait que cela continue, quoi de plus normal en même temps ? Fermant les yeux, la brunette profita d'une très légère brise forte agréable qui venait de faire son apparition. Il commençait à faire chaud, très chaud même à Miami depuis quelques jours maintenant.

« Tu vas m'en vouloir si je retourne travailler ce soir, n'est-ce pas ? »

Demanda t-elle d'une voix très calme tout en connaissant à l'avance la réponse qu'allait lui donner Anton, il ne voulait pas la voir travailler encore et toujours, mais en soi, en ce moment, il n'y avait que le travail qui arrivait – un minimum – à lui changer les idées. Comment vous demanderez-vous, et bien tout simplement parce qu'elle ne réfléchissait qu'à ses patients lorsqu'elle travaillait, exit la famille, exit sa vie, elle se focalisait sur la vie de ses patients et sur les moyen de les aider au mieux.

Enfin bon, quoi qu'en dise Anton, Lily allait travailler ce soir de toute manière. Peut-être pas à l'hôpital, mais chez elle, après tout, elle en avait la possibilité. Comme ça, si elle saturait au niveau du boulot, elle pourrait regarder un film ou bien lire un bon roman à l'eau de rose. Ce serait à elle de voir ce qu'elle voudrait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: sometimes, we just need to be together to feel good. Mar 22 Juin 2010 - 20:17

    Il voulait juste lui faire comprendre qu’ils devraient en parler, mais apparemment elle ne le voulait pas. Il pouvait le comprendre, mais il voulait juste lui expliquer son point de vue. Prenant la jeune femme dans ses bras, il la laissa venir contre lui. Sentant alors la main de la jeune femme sur sa nuque, il vint finalement l’embrasser. Anton la laissa s’installer contre lui et il l’écouta alors parler.

    Alors on attendra.

    Souriant à la jeune femme, il n’était pas totalement pour, mais il n’avait pas non plus envie de se prendre plus la tête avec elle. Se laissant embrasser une nouvelle fois, il apprécia cela et ne pû s’empêcher de sourire. Puis, gardant à nouveau la jeune femme dans ses bras, il sourit à sa question.

    J’aurais préféré que tu fasses autres choses et que reste avec moi, mais si tu as besoin de travail, je ne vais pas t’empêcher de le faire.

    Embrassant les cheveux de la jeune femme, il commença à caresser son bras. Se retrouver avec elle ça lui faisait vraiment du bien. Elle lui avait manqué et il voulait bien que leur histoire fonctionne. Il savait qu’elle aussi le vouait, elle le lui avait dit, alors tout se passerait bien malgré les crises, enfin il l’espérait en tout cas.

    Je reprend le travail dans deux jours, alors si jamais tu as besoin de quoi que ce soit, hésites pas. Je serais aussi là quand je travaillerais, mais là j’aurais plus de temps.

    L’entendant rire, il grogna.

    Je sais, je parle trop.

    Se laissant alors embrasser par la jeune femme, il prolongea le baiser avec elle. Anton n’avait pas envie de la laisser partir. Il voulait rester avec elle, mais surtout faire de son mieux pour l’aider à se changer les idées. Seulement elle préférait aller travailler, alors il ne pouvait rien faire contre ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: sometimes, we just need to be together to feel good. Mar 22 Juin 2010 - 20:41

    Oui, Anton parlait beaucoup trop dans certain moment. Mais c'était aussi cela que Lily aimait chez Anton, ce petit truc qui le rendait nerveux dès qu'elle sortait un mot de travers qui risquait de mettre fin à leur couple. Souriant, Lily continua d'embrasser son compagnon. Quoi de mieux que d'être dans les bras de l'homme dont on est tombée amoureuse et avec qui on ne souhaite qu'une chose, finir ses jours.

    « Bon allez, tu me ramènes ? »

    Lily ne voulait pas retenir trop longtemps son homme parce qu'elle savait pertinemment qu'il devait avoir hâte de retrouver ses deux filles qui devaient être impatientes du retour de leur père pour pouvoir l'embêter à leur guise et jouer avec lui, enfin comme deux enfants avec leur père en fait...oui, quoi de plus normal ?

    Se levant, elle sourit à l'homme qui ne semblait pas vouloir partir tout de suite. Il ne comptait tout de même pas camper ici, si ? Certainement pas, et puis Lily préférait rentrer, certes ils avaient passés un “bon” moment ici mais maintenant autant qu'ils rentrent...chacun chez soi.

    « Les filles doivent t'attendre, et tes parents aussi. »

    Elle n'avait pas dit “parents” pour rien, selon Lily il était vraiment important qu'Anton pense également à son père, même si leur passé commun n'était guère des plus évidents. Se passant une main dans les cheveux, elle le vit qui fronçait soudainement les sourcils.

    « Ne commences pas...viens. »

    A croire qu'elle commençait déjà à très bien le connaître, Lily n'avait pas mit plus d'une minute avant de comprendre qu'il refusait de rentrer parce que son père était en ce moment chez lui. Il fallait qu'il passe au dessus de ça, depuis le temps, tout de même.

    « S'il te plait... »

    Lui tendant la main, elle fut rassurée quand il accepta de la prendre pour pouvoir ensuite se lever. Embrassant Anton, Lily se sentit bien.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: sometimes, we just need to be together to feel good.

Revenir en haut Aller en bas
 

sometimes, we just need to be together to feel good.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Alentours :: Crandon Park Beach & Port of Miami-