AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You went too far this time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: You went too far this time Sam 19 Juin 2010 - 21:33




Le sac à main se balançant à l’épaule et un Jaime légèrement irrité à ses côtés, Mia se rendait à l’épicerie du coin. Ils s’étaient rendus d’accord pour faire un tour au Grocer’s Shop. Du moins, la jolie brune avait fortement insisté auprès de Jaime qui avait fini par céder aux plaintes excessives. En effet, bien qu’elle soit reconnaissante envers Jaime pour l’avoir autorisée à crécher chez lui, faute d’autre moyen, elle trouvait toujours quelque chose à redire, si ce n’était au niveau des plats non équilibrés du jeune homme ou encore de la décoration négligée de la maison. Ce jour-là, elle pensait véritablement que Jaime exagérait de ne pas avoir fait les courses, alors qu’il ne travaillait pas (certes il était souvent au chevet de sa mère malade, mais cela ne comptait pas pour Mia) et qu’elle se dépensait à ses cours de danses classique dans le but de contribuer au loyer. Mia s’était arrachée les poumons à ressasser à quel point le frigidaire était vide puis avait menacé une grève de la faim lorsque Jaime proposa de commander une pizza et « de voir tout ça plus tard ». Il sembla finalement s’inquiéter d’être responsable du mal être de Mia et avait accepté avec une pointe de ressentiment de faire un tour au magasin.
Ils ne mirent qu’à peine une minute pour y parvenir et Mia, satisfaite, poussa la porte la première. C’était la première fois qu’elle venait ici, préférant largement les grands espaces pour faire confortablement ses emplettes. Elle ressentait comme un dégoût pour ses gens, moyens, dépravés, comme cette mère hystérique qui courait après son enfant qui avait renversé un bocal de cornichon. Elle la dévisagea avec un air presque hautain et fit de même avec une femme âgée, le caddie rempli de nourritures pour chats, ainsi que pour le caissier aux gros bras. Elle se redressa de toute sa hauteur, remonta son sac à main, comme pour s’assurer qu’elle valait bien mieux qu’eux tous. Puis elle reporta son attention sur Jaime qui évidemment, en bon végétarien qu’il était, s’était rendu du côté des fruits et légumes. Elle lui caressa le dos amicalement et l’observa choisir ses aliments. Lorsque Jaime remplit un sac en plastique de tomates, Mia le lui arracha littéralement des mains. Il ne faisait pas absolument pas attention ni aux prix ni aux provenances de ses produits, ce qui eut le don d’exaspérer Mia.
- Fais attention un peu, tu prends n’importe quoi ! Ca pourrait venir de Chine ou je ne sais où, cultivé par des gamins qui n’y connaissent rien du tout.
Elle vida le sac et le remplit de nouveau, en prenant soin de choisir les légumes les plus chers et les plus scintillants possible. Ne se rendant absolument pas compte de l’énormité de ce qu’elle venait de dire à quelqu’un qui avait fait un voyage humanitaire pour s’occuper d’enfants en difficulté, tout comme elle d’ailleurs, elle tourna les talons pour se rendre à un autre rayon. Elle ne sentait pas la présence de Jaime qui la suivait, se retourna donc pour regarder ce qu’il faisait. Il était resté exactement au même endroit. Le visage de Jaime avait pris une teinte plus rougeâtre qu’à l’ordinaire, et il l’a fixait avec une intensité qui l’a déstabilisa.
- Que … ?


Dernière édition par Mia Coleridge le Jeu 12 Aoû 2010 - 14:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: You went too far this time Dim 20 Juin 2010 - 22:12


En ce jour, Mia lui a réellement casser les pieds. Alors que Jaime était tranquillement en train de passer le temps chez lui - loin du stress que provoquait la maladie de sa chère maman. Il essayait de profiter de ce temps de libre pour se reposer, penser à autres choses, décompresser. En tout cas, faire les courses n'étaient absolument pas le genre de choses qu'il considérait comme reposant ! Bien sûr, Mia ne voulait pas entendre ce qu'il avait à dire. Depuis qu'elle était là, elle aimait bien faire des remarques sur la vie désordonnée de Jaime. Il n'avait absolument pas l'habitude de rechigner ou de prendre au sérieux tout ça, mais à force, il risquerait quand même de saturer.

Il a donc en plein milieu d'après-midi été trainé plus ou moins de force par la jeune femme à l'épicerie du coin. C'était certes, pas très loin - mais Jaime était réellement pris d'un flegme atroce lorsqu'il s'agissait de déambuler dans des rayons et choisir ce dont il avait envie de manger chaque soir. Parce que le problème était là, Jaime est végétarien. Il ne mange principalement que des fruits et légumes tout frais. Autrement dit, il doit renouveler sans cesse les produits - donc faire les courses très souvent, même s'il n'achète que de très petite quantité. Il ne veut surtout pas prendre le risque d'acheter trop et laisser pourrir les aliments. C'est absolument contre ses principes.

En tout cas, aujourd'hui, il aurait été prêt à commander encore une fois un repas à domicile - cent pour cent végétarien, si ça pouvait lui éviter le déplacement. Mais c'était trop demander à la jeune femme. Bien sûr, Jaime comprenait l'entêtement de Mia a changé ses habitudes. Il sait très bien que son mode de vie n'est pas très sain ! Donc, à contre cœur, il s'était fait embarqué à l'épicerie. Cependant ce qui se déroula sur place le scotcha ! Les choses étaient allées trop vite - ou en tout cas, il était trop fatigué pour comprendre exactement ce qui venait de se passer alors qu'il piochait trois tomates dans le bac à tomates. Mia lui avait arraché vivement le sac des mains, sur ces quelques mots : « Fais attention un peu, tu prends n’importe quoi ! Ça pourrait venir de Chine ou je ne sais où, cultivé par des gamins qui n’y connaissent rien du tout. » Jaime n'était vraiment pas sûr d'avoir bien entendu - c'était surement le fruit de son imagination. Jamais Mia n'aurait pu dire ça.

Il ne bougeait pas - sous le choc. « Qu'est ce que tu viens de dire ? ... » Il la regarda ainsi un moment, bouche bée. Il se décida finalement à avancer vers elle après quelques secondes. Les autres clients commençaient à les regarder bizarrement, tout excités - pensant être témoin d'une scène de ménage. Il attrapa Mia par le bras et l'emmena contre son gré dans un rayon vide, celui des ustensiles de cuisine - il se stoppa devant les assiettes en carton et les gobelets en plastique. « T'es pas sérieuse, j'espère.. » Sa voix était tintée de tristesse. La déception se lisait dans ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: You went too far this time Jeu 8 Juil 2010 - 18:47




Mia jeta un regard alentour, s’attendant à trouver la cause du choc de Jaime. Que lui prenait-il, à rester immobile ainsi ? Quelques secondes passèrent pendant lesquelles Mia dévisageait les personnes qui passait près d’eux, comme pour dire : qu’est-ce que vous avez fait à mon ami ? Résignée, elle jeta un regard interrogateur au principal concerné. Un court instant avant qu’il n’ouvre la bouche, elle comprit enfin qu’il avait en réalité que le problème, c’était elle-même. « Qu'est ce que tu viens de dire ? ... » Mia entrouvrit la bouche. Toute pensée avait déserté de son esprit. Il n’y avait dans ses paroles rien de méchant ou vexant, mais elle n’avait encore jamais vu Jaime employer cette expression, envers elle. Elle ne savait pas ce que ça voulait dire, mais ça la rendait singulièrement mal à l’aise. Elle détacha enfin le regard de Jaime pour remarquer que des clients s’étaient discrètement arrêtés pour observer leur échange. Il ne se passait rien, mais il était apparemment évident qu’une bombe menaçait d’exploser, l’atmosphère s’en ressentait.
- Un problème ? réussit-elle à souffler entre ses dents à un homme particulièrement âgé qui était à à peine quelques centimètres d’elle.
Elle aurait voulu continuer avec une réplique plus cinglante, mais fût entraînée par Jaime dans un rayon désert. Elle se sentait comme une gamine qui savait qu’elle allait être disputée par son père, sans encore savoir pour quelle bêtise elle avait commise. « T'es pas sérieuse, j'espère.. » Elle aurait voulu sur le champ répliquer ‘Mais de quoi parles-tu ? Tu pètes un câble ou quoi ?’ mais son instinct lui murmura de se taire. Elle laissa passer un peu de temps, questionnant Jaime du regard mais sans prononcer le moindre mot. Puis elle se mit à réfléchir et instantanément, elle eut la réponse. Il était vrai qu’elle avait cette fâcheuse tendance à parler trop vite et à sortir tout ce qui lui passait par la tête. Ce trait pouvait lui faire défaut, surtout en compagnie d’un Jaime avec lequel elle ne cessait de mentir…
- Je… suis désolée. Tu sais très bien que j’ai parlé trop vite.
Elle bafouillait presque, ce qui ne lui arrivait jamais. Le lourd regard de Jaime lui était insupportable. Si elle ne le connaissait pas aussi bien, elle aurait pu penser qu’il allait la frapper, si près d’elle, au milieu de ce rayon vide de monde.
- Pour me faire pardonner, j’irais donner de l’argent à une association demain, d’accord ?
La pire chose qu’il pouvait lui arriver, c’était de révéler sa véritable nature à Jaime. Celle qui se fichait bien de l’Afrique ou l’Asie pauvre et n’avait qu’une envie, gagner des millions et tout garder pour elle.



Dernière édition par Mia Coleridge le Jeu 12 Aoû 2010 - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: You went too far this time Mar 27 Juil 2010 - 22:01




Jaime avait vécu avec Mia pendant un an à des milieux de kilomètres de là, dans des conditions peu confortable. Mais, ils étaient assez heureux - c'était l'impression qu'il avait toujours eu. Il la connaissait, ou en tout cas, il le croyait réellement. Elle avait toujours été compréhensive, honnète, amusante, maligne. Et, il faut l'avouer, elle lui faisait un sacré effet. Elle lui faisait tourner la tête, complètement. Pour elle, il aurait sûrement été prêt à abandonner ses petits enfants africains dans le besoin si elle le lui aurait demander. Enfin, c'était plutôt sa mentalité - il y a encore quelques temps. Depuis qu'elle avait refait surface dans sa vie, les choses paraissaient changées ! A certains moments, Jaime n'avait pas l'impression de se retrouver devant la Mia qu'il connaissait, devant SA Mia.

A ce moment précis, Jaime ne se retrouvait réellement pas devant la Mia qu'il croyait toujours avoir connu, celle pour qui il remuait ciel et terre. Cette Mia était égoiste, ou en tout cas, pas aussi généreuse qu'elle l'avait été pendant son année en Afrique. Beaucoup plus matériel, ça c'est sûr. Dès son arrivée à Ocean Groove, Jaime l'avait remarqué ! Elle était habillé, coiffé et maquillé avec une telle précision - ils étaient bien loin des t-shirts et shorts un peu sale du désert africain. Mais encore ça, Jaime pouvait le comprendre, ça faisait maintenant des tas d'années qu'elle était revenue à la vraie vie, elle devait suivre et s'appréter comme telle.. Autant son apparence pouvait être compréhensible, autant ces paroles non.

Elle paraissait réellement abasourdie et génée.. « Je… suis désolée. Tu sais très bien que j’ai parlé trop vite. » Jaime, malgré le regard dur qu'il lui infligeait, son coeur fondait et il se laissait attendrir - prêt à lui pardonner et à passer l'éponge. En tout cas, il était sur le point lorsqu'elle lança la pire chose qu'elle pouvait bien lui dire : « Pour me faire pardonner, j’irais donner de l’argent à une association demain, d’accord ? » Jaime n'était même pas sûr d'avoir bien entendu tellement c'était gros ! Surtout qu'elle le connaissait, ce n'est pas possible qu'avec un minimum de jugeotte, elle soit capable de lui dire ça.. Elle paraissait réellement être quelqu'un d'autre, quelqu'un qu'il ne connait pas : une totale étrangère.

« Mia... C'est pas possible ! Tu n'es pas dans ton état normal, qu'est ce qui te prend ? J'espère que tu ne penses pas ce que tu dis, parce que là, je ne te reconnais plus... Si tu penses que l'argent fait tout, tu n'es plus la Mia que je connaissais. C'est ce que tu fais et ce que tu dis qui détermine tout, tu le sais bien pourtant.. Va donner de l'argent à qui bon te semble, mais sache que... » dit-il d'une voix pleine d'émotion. Il n'arrivait même pas à finir sa tirade. Il n'allait pas lui dire que pour lui, quelques choses venaient de se briser entre eux deux.. Il ne faut pas être aussi pessimiste. Jaime ne peut pas se faire à l'idée. Très triste, il se dirigea vers les caisses pour payer les articles et quitter cet endroit. Il n'oubliait pas qu'il se trouvait dans une épicerie avec beaucoup d'oreilles à l'affut d'une moindre histoire à rapporter à droite et à gauche - si la conversation devait se poursuivre et éclater quelques parts, ce n'est certainement pas ici.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: You went too far this time

Revenir en haut Aller en bas
 

You went too far this time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Maison abandonnée & Grocer's Shop-