AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I decided to come... feat Daphne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: I decided to come... feat Daphne Lun 5 Juil 2010 - 0:29

Le bal organisé à l'occasion de la fête nationale était sur toutes les bouches depuis des jours. C'est en entendant deux voisines jacasser, invitation en main que j'en avais entendu parler la première fois, puis ouvrant ma boite au lettres, j'avais alors découvert le carte. Je l'avais lu, avant de la fourrer dans un coin sur le buffet. Je ne comptais pas y aller. J'évitais toujours ce genre de festivités, car je n'aimais pas cela. Regardant mon reflet dans le miroir, je terminais de me coiffer. J'avais légèrement fait ondulé mes cheveux. La règle voulait que nous portions des costumes des années 40-50, encore une idée stupide inventée par les organisateurs de la soirée pour me dissuader d'y aller. En enfilant ma robe, j'hésitais un instant. Je serais probablement mieux ici, chez moi, à composer ou à écrire. Cette idée d'aller au bal était complètement idiote. J'avais détesté cet événement à la minute même où j'en avais entendu parler. Encore plus lorsque Daphne avait écourté notre séjour à St Bart pour pouvoir assister à ce maudit bal. Daphne... était t-elle la raison de ma venue au bal ? Je repensais à notre petite semaine passée loin de Miami. A mon grand étonnement, tout c'était passé à merveille et c'était ce qui clochait. Comme si, tout s'était trop bien déroulé. Nous étions amusées, nous avions ris, en résumé : J'avais passé un excellant moment. Des souvenirs qui restaient gravés dans ma mémoire. Mon unique déception était de n'avoir pas pu en profiter davantage. Depuis notre retour à Miami, j'avais beaucoup pensé à Daphne, parfois j'éprouvais l'envie de la voir, juste comme ça. Nous avions repris notre petite vie et ce que nous avions connu lors de notre séjour me manquait. J'avais l'impression que l'espace de nos vacances, le temps s'était arrêté. Mes soucis étaient restés en suspend et Daphne semblait avoir restreint sa consommation de drogue et d'alcool. Elle avait l'air plus en forme. Avant de partir, l'ex-junkie que je suis avait redouté ce voyage, avec une droguée à proximité, vous comprenez... Mais tout s'était bien passé et Daphne avait presque eu l'air d'être en forme. J'esquissais un léger sourire en repensant à notre voyage. La seule raison qui me poussait réellement à aller au bal était la présence de Daphne. Jamais je ne l'avouerais, ni même le fait que cette brunette me manquait. La jeune femme m'avait demandé de venir, mais je n'avais pas vraiment donné de réponse. A vrai dire, je n'avais pris une décision qu'il y'a une heure. Aller au bal, ne pas y aller, y aller et passer la soirée avec Daphne, l'incité à quitter cette soirée stupide et profiter du reste de la soirée ailleurs. C'était un bon plan. J'évitais de penser au fait que la raison de ma venue était due à la présence de Daphne, j'essayais de me convaincre d'autre chose. D'ailleurs, je n'y allais pas pour elle, mais simplement pour voir, écouter si la musique n'est pas si mal et manger quelques petits fours. Oui voilà.

A vingt-et-une heures et quelques, j'arrivais finalement au lieu de mon cauchemar. Il y avait déjà pas mal de monde, la plupart des habitants d'Ocean Grove y avaient été conviés. Je pénétrais à l'intérieur de la villa après avoir tendu le carton d'invitation à la personne postée à l'entrée. J'avançais de quelques pas, observant les alentours. Que faisais-je ici ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I decided to come... feat Daphne Lun 5 Juil 2010 - 22:43

« Pas foutue d'être à l'heure ! » Il braillait. Je n'avais qu'une envie, c'était de lui foutre une claque. Sa voix rauque résonnait dans tout l'appartement. J'avais mal au crâne. « Bah enfin, tu faisais quoi ? » « Baisses d'un ton, j'ai mal au crâne. » « Je baisse d'un ton si je veux, maintenant ramène toi. » Il emboitait le pas, malgré tout, je le suivis. Nous étions attendus. Mieux, on exigeait notre présence. Nous montions dans la MW blindée, un chauffeur nous y attendait. « Tu sais ce qu'on va fêter, j'imagine ? » « Le coming-out de Katty Perry ? » « Ça c'est dans deux semaines. La fête de l'indépendance crétin ! » Je levais les yeux au ciel. La voiture ralentit doucement et lorsqu'elle s'arrêta, sa main me tenait fermement le bras. « Fais pas ta gamine Daphne. Tires pas la gueule, c'est moche en couverture, souris un peu, t'es pas si malheureuse... » « Je fais ce que je veux. Maintenant lâche moi si tu ne veux pas de scène en public. » « Mais oui ma poule, j'ai presque envie de te baiser comme ça... allez maintenant on sort de la voiture... »
« Nous sommes arrivés mademoiselle. » Comme c'était bon. L'appellation mademoiselle. Je me sentis rajeunir. Je ne lui répondis pas. Sortant de la voiture, je me dirigeais vers la Villa della Tordera, une magnifique propriété sur laquelle je lorgnais depuis mon arrivée. Mes talons martelaient le sol dans un bruit régulier. Nous étions conviés pour l'anniversaire d'une certaine Bonnie et d'une femme que je ne connaissais pas. Il était ambitieux d'y inviter autant de personne, d'autant plus que ni Quinn ni moi ne les connaissions. Un tas d'inconnus devaient donc y être invités, peut-être avaient-ils l'espoir de boire et manger gratuitement ?

Nous fêtions aussi la fête de l'indépendance. Je n'étais pas du genre patriotique, cette fête n'avait pas d'importance pour moi. Contrairement à mes parents, plutôt conservateurs. Le thème de la fête aussi était sans importance. Ou diable trouver des costumes de l'époque ? J'optais pour une robe vintage années 50 de chez Gucci. Noire et blanche, indémodable, classique. Une robe à décolleté discret mais à la fois plongeant. Des froufrous sur le devant. Pour surmonter le tout, je choisis des escarpins rouges et me mis du rouge à lèvres de la même couleur. C'est en me regardant dans le miroir que je réalisais ne pas m'être droguée depuis deux jours. Cette sensation m'était trop étrange... ma main tergiversa vers le sac à main mais s'arrêta... si je faisais mon come back ce soir, clean... oh et puis zut. Je fourrais la coke dans le sac.

« Mademoiselle ? » Je revins à la réalité, assise sur la banquette du taxi. Les vitres étaient noires, la carrosserie était blindée. Personne ne pouvait m'attaquer de l'extérieur et je ne comprenais pas cette soudaine peur d'en sortir, j'allais à une fête huppée, j'en avais l'habitude, j'excellais dans le domaine de la vantardise. Les soirées comme celles-ci, je ne les comptais plus. Je brillais dans cette société... en réalité j'étais nerveuse. Simplement par le peut-être de Quinn à ma demande de la retrouver. Quinn...

J'aperçus sa silhouette de dos et la trouvais affreusement sexy dans sa robe. Je me mordis la lèvre. Cette semaine avait été fabuleuse, je n'avais pas ressentis une seule fois le besoin de l'éloigner de moi, de prendre mes distances. Elle m'avait manqué. Et résister à l'envie de l'embrasser avait été difficile. Arrivant derrière elle, je m'approchais et me posais devant elle, esquissant un sourire, vif et passionné.

« Je croyais que tu n'aimais pas ce genre évènements...»


Dernière édition par Daphne Williams le Ven 13 Aoû 2010 - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I decided to come... feat Daphne Mar 6 Juil 2010 - 0:44

Aujourd'hui, nous fêtions le jour de l'indépendance, mais ce n'était pas le seul événement de la soirée. Un double anniversaire était organisé. Bonnie Whealer était l'une des concernée, je ne connaissais pas la deuxième jeune femme, sans doute une de ses amies banlieusardes ? Je n'étais donc amie avec aucune des deux, surtout pas avec Bonnie. Mais peut importe. Je ne venais pas ici pour célébrer leur un an de plus ou pour la fête nationale. Je me moquais bien de tout ceci. Daphne était la seule raison qui m'avait poussé à venir ici. Les bals huppés pour résident de quartier chic, très peu pour moi. Pourtant, j'avais vécu dans une banlieue chic en Californie. Mes parents et ma sœur raffolaient des bals, moi pas, j'avais beau chercher, mais je ne comprenais toujours pas leur intérêt pour ce genre d'événements. Enfin, ma famille et moi vivions sur deux planètes complètement différentes. Nous avions jamais réussit à trouver la bonne connexion.

Je ne reconnaissais pas Daphne parmi l'assemblée. Peut-être n'était t-elle pas encore arrivée ? J'espérerais qu'elle n'ait pas changé d'avis, sinon, j'aurais l'air maligne. Enfin, elle me semblait tellement enthousiaste à l'idée de ce bal qu'il me paraissait peu probable qu'elle ne vienne pas. Scrutant les alentours, je me perdis dans mes pensées. Jasper me vint immédiatement à l'esprit. Il aurait bien ri en me voyant ici. Il connaissait mon dégoût pour les bals et d'ailleurs, il n'en avait jamais été fan non plus. On boycottait toujours ce genre d'événements, allant faire la fête ailleurs, uniquement tous les deux. Je portais instinctivement ma main à mon pendentif, celui en or blanc qu'il m'avait offert, quand une voix familière vint me tirer de mes songes.

« Je croyais que tu n'aimais pas ce genre évènements...»
« Oui, je déteste... mais je me suis dit qu'avec un peu de chance il y aurait de la bonne musique et puis, j'ai complètement oublié de faire les courses. Alors je me suis dit que je pourrais profiter des amuse gueule » - dis-je accompagné d'un rire léger. C'était ironique. Je me demandais bien combien de temps j'allais tenir avant d'en avoir assez. Je ne tenais jamais plus d'une demie heure en général. Enfin, la présence de Daphne m'aiderait peut-être à tenir davantage. La vision de la jolie nymphette qui se trouvait en face de moi me fit esquisser un sourire. J'étais contente de la voir - « Tu es très jolie... mais qui a-t-il de si spéciale ici, pour avoir écourté les vacances ? Oh tu connais peut- être Bonnie & Clyde ? » - demandais-je alors. Non, je ne faisais pas preuve d'une plaisanterie de mauvais goût, j'avais vraiment du mal à me souvenir du prénom de la deuxième jeune femme, seul son nom de famille m'était resté à l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I decided to come... feat Daphne Mar 6 Juil 2010 - 15:13

« Oui, je déteste... mais je me suis dit qu'avec un peu de chance il y aurait de la bonne musique et puis, j'ai complètement oublié de faire les courses. Alors je me suis dit que je pourrais profiter des amuse gueule » « Oh, alors tu es l'une ces rapias qui ne se soucie pas de ce que l'on commémore ou fête mais simplement venue dans l'espoir de manger et de boire ? » Elle n'avait pas mentionné la boisson mais je présumais pour elle. J'esquissais un sourire, ce n'était pas méchant, pour une fois. J'étais réellement heureuse qu'elle soit là et me rappelait ne pas m'être droguée depuis deux jours... je me demandais si cela se voyait.

« En tout cas, je suis heureuse que tu sois venue... je trouve cette fête très sympa... » « Tu es très jolie... mais qui a-t-il de si spéciale ici, pour avoir écourté les vacances ? Oh tu connais peut- être Bonnie & Clyde ? » « Oui je sais... et bien, ici, en principe il y le gratin de Miami alors si je peux rencontrer des gens afin de m'aider dans mon come-back, c'est toujours bon à prendre. Malheureusement non, je n'ai pas ce plaisir. »

Je répondis par un rire. J'avais saisis la blague et l'avait même trouvé drôle sans aucune arrière pensée. Je me demandais si ce fut l'arrêt de la drogue qui me rendait mes capacités à rire et à penser normalement ou si c'était la simple présence de Quinn. Je repensais subito à nos vacances, à notre semaine loin de Miami, dans ma propriété de St Barth (qui était celle de Connor à la base)... isolée du reste, Quinn avait aimé mes dauphins, et nous avions joués plusieurs jours d'affilés avec eux. J'en avais profité pour la toucher, l'attraper par la taille... et je me rendis à quel point elle me plaisait. Comme j'aimais la prendre dans mes bras, nos étreintes plus fréquentes... et comme j'étais devenue accro à elle... « Tu sais, je me demandais ce que tu n'aimais pas dans ce genre de fêtes... » Je claquais des doigts à la vue d'un serveur qui passait entre les invités. Interloqué, il se dirigea vers moi, surpris. Je ne l'étais pas. C'était un serveur. Il devait être habitué à être traité de la sorte. C'en était devenu normal. J'étais la célébrité. Il était le serviteur. Sans l'ombre d'un merci je saisis, deux coupes de champagne rosé qui faisait fureur dans les yatch branchés. Tendant une coupe à Quinn, je déclarais. « A cette merveilleuse soirée ! Au come-back de Quinn dans la société ! » Je lui adressais un clin d'oeil et trinqua, cognant nos verres d'un air plein de malices... ayant bon nombre d'idées folles pour la distraire... n'ayant aucunement peur de l'effrayer ou d'attirer l'attention sur nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I decided to come... feat Daphne Mar 6 Juil 2010 - 17:26

« Oh, alors tu es l'une ces rapias qui ne se soucie pas de ce que l'on commémore ou fête mais simplement venue dans l'espoir de manger et de boire ? »
« La fête de l’indépendance, c’est la même chose tous les ans, un bal, un feu d’artifice… je connais la chanson… »


Lui répondis-je alors, à Miami ou ailleurs, c'est ce qu'on fait toujours le jour de la fête nationale. Je rendis son sourire à la jeune femme. L'absence de marques rouges sous ses yeux me laissait penser qu'elle ne s'était pas droguée aujourd'hui. Mon sourire s'élargit. Cela la rendait encore plus belle. D'ailleurs, elle était magnifique ce soir, ses cheveux parfaitement coiffés, la robe qu'elle portait lui allait à ravir. J'avais l'impression qu'aucun détail n'avait été laissé au hasard. Daphne était mannequin, je l'imaginais s'être préparée avec minutie. Je n'étais quant à moi pas de ce genre, non pas que je me fiche de mon apparence, mais passer deux heures dans une salle de bain, pas du tout. J'estimais pouvoir être présentable sans mettre une éternité à me préparer, à retoucher les moindres petits cheveux de travers ou à essayer d'avoir l'air parfaite. Daphne m'avoua être contente de me voir ici, un plaisir partagé.

« Oui je sais... et bien, ici, en principe il y le gratin de Miami alors si je peux rencontrer des gens afin de m'aider dans mon come-back, c'est toujours bon à prendre. Malheureusement non, je n'ai pas ce plaisir. »
« Oh… alors tu es de ceux qui viennent aux fêtes huppé juste pour exhibé leur petite personne. Apparemment tu ne te soucie pas plus de ce que l’on fête que moi…»

Un nouveau sourire s'affichait sur mon visage. Si je n'aimais pas les bals, c'était parce que en plus de s'y ennuyer, la plupart des invités étaient des gosses de riches. Ils ne venaient ici que pour se montrer en public, exhibé à tout le monde leur fortune. Une vraie course à la popularité et à celui qui aurait le bien le plus cher, le plus convoité. Vous me direz qu'il ne faut pas généraliser, mais avouons le, c'est souvent ainsi chez les bourgeois. On veut toujours avoir plus que son voisin. Je déteste cela. C'est à se demander ce que je faisais à Ocean Grove, cette banlieue chic. J'étais entourée de familles plus riches les unes que les autres. Mais s'était toujours mieux que d'aller traîner dans un quartier mal famé. J'en avais fini avec les fréquentations d'un mauvais genre. Et puis, je ne m'occupais pas de mes voisins. J'étais tranquille à Ocean Grove. Lorsque je refermais la porte de ma maison, j'étais dans mon univers. Peut importe qui habite à côté. Je n'avais pas pensé à m'installer ici indéfiniment. J'y étais pour le moment, mais qui sait ce qu'il adviendrait ? Peut-être reprendrais-je un jour la voiture pour repartir à l'aventure ? Je posais mon regard sur Daphne. Il ne fallait pas que je m'attache à elle, ni à personne d'ailleurs. Je voulais pouvoir partir n'importe quand, sans tenir compte de personne. Je suis un esprit libre. Seulement, n'était-ce déjà pas trop tard ? Il semblerait que je commence déjà à l'apprécier vraiment.

« Tu sais, je me demandais ce que tu n'aimais pas dans ce genre de fêtes... »
« Quasiment tout... le cinéma que tout le monde en fait, pour pas grand-chose, je ne trouve vraiment pas cela amusant. » - J'observais la jeune femme appeler un serveur, le traitant presque comme si il devait être à ses pieds, ne le remerciant même pas. Je décidais de ne pas faire de remarque, après tout, ce n'était pas mon problème. Je me contentais d'un merci, trinquant avec Daphne. Du champagne... l'alcool avait beau ne pas y être très fort, je me refusais à en boire ne serais-ce qu'une gorgée et le reposais dans un coin. J'enchâinais, ne croyant pas bon de me justifier - « Tu pourrais peut-être me montrer comment on s'amuse à un bal comme celui-ci ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I decided to come... feat Daphne Dim 11 Juil 2010 - 22:18

« La fête de l’indépendance, c’est la même chose tous les ans, un bal, un feu d’artifice… je connais la chanson… » « On commémore la même chose alors... le feu d'artifice est légitime et crois-moi il durera encore un bon paquet d'années... nous sommes un pays conservateur, que veux-tu ! » J'exclamais un sourire et me surpris. Un doute subsistait, était-ce véritablement la drogue qui me lassais ? Qui me blasais et qui rendais ma petite vie aussi pitoyable ? Je ne voulais pas y croire mais me rappelais avoir commencé la drogue il y a plusieurs années. Il y avait en moi deux désirs. Celui de me droguer qui était omni-présent et dont les effets me manquaient. Et celui de rester avec Quinn, envoutée par son sourire et ses réflexions de femme blasée et marginale. Elle était spéciale. Et je l'aimais, à sa façon. Quand aux sentiments, je ne voulais pas y penser.

« Oh… alors tu es de ceux qui viennent aux fêtes huppé juste pour exhibé leur petite personne. Apparemment tu ne te soucie pas plus de ce que l’on fête que moi…» « Exhiber ma petite personne ne veut pas dire que je leur ressemble. Le tout est de comprendre pourquoi... mais surtout, comment. Et je vais te confier un secret. » Je m'approchais de son oreille et esquissais un sourire. « J'en ai strictement rien à faire de cette fête... si je n'avais pas de but précis, je ne serai même pas venue. Mais ta présence rend les choses plus faciles. Plus supportables. » Je ris. Nous trinquâmes. J'attendis sa réponse, elle me répondit.

« Quasiment tout... le cinéma que tout le monde en fait, pour pas grand-chose, je ne trouve vraiment pas cela amusant. » « Tout dépend des amis que tu fréquentes lors de ces évènements... le tout est de savoir s'amuser parmi les invités qui s'ennuient.. ça te donneras beaucoup de satisfaction. » Je la regardais par dessus mes cils. Une technique de séduction dont j'avais l'habitude. Quelque part, je cherchais à ce que Quinn me tombe dans les bras. Je rêvais d'une nuit de sexe avec elle. Et j'avais peur d'admettre que je voulais plus que cela... En reposant son verre sans avoir y toucher, je m'interrogeais sur sa conduite, était-elle... une ancienne...

« Tu pourrais peut-être me montrer comment on s'amuse à un bal comme celui-ci ? » « Oui, bien sûr. » Elle me coupa dans mon élan mais je saisis la perche pour l'emmener au centre de la villa ou déjà quelques couples dansaient, coincés, comme à un début de soirée habituel. La saisissant par la taille, je l'entraînais dans une danse calme et rassurante, mais surtout dans un collé-serré que je maîtrisais, profitant de cette proximité pour plonger mon regard dans le sien et l'interroger sur sa vie sentimentale...

« Alors... tu as... rencontré quelqu'un depuis ton retour ? » Demandais-je d'un air détaché. J'avais peur de la réponse mais était tout aussi excitée d'en savoir plus, quitte à en apprendre plus sur la teneur de cette rencontre. Je souhaitais qu'elle n'avait personne.. je me mordis la lèvre, en l'attente d'une réponse à cette question qui me semblais existentielle...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I decided to come... feat Daphne Mer 14 Juil 2010 - 15:22

La jeune femme m'emmena jusqu'à la piste de danse pour m'entraîner dans une danse douce et lente. A nos côtés, quelques autres couples à qui je ne fis pas beaucoup attention. J'espérais que Daphne trouve un moyen de me faire oublier que cette fête était un événement détestable, du moins, pour moi. Arriverais-je à m'amuser ou du moins à passer une bonne soirée ? Le fait que Daphne soit ici m'aiderait sans aucun doute. Bizarrement, la proximité qui venait de s'installer entre nous ne semblait pas me dérouter. Après tout, c'est comme lorsqu'elle m'avait entraînée dans une valse à la maison ? Sauf que nous étions beaucoup plus proches et que nous avions du public. J'essayais de ne pas penser à cette dernière chose.

« Alors... tu as... rencontré quelqu'un depuis ton retour ? »

Me demanda alors ma jolie cavalière. Je n'avais pas vraiment l'impression que cela l'intéresse et d'après moi, elle avait plus posé la question pour faire la conversation qu'autre chose. Il n'y avait qu'à lire l'air détacher qui s'affichait sur son visage. Parler de ma vie sentimentale n'était pas une chose dont j'avais l'habitude. Je n'avais jamais eu d'amie féminine avec qui parler d'hommes et de chiffons. En général, je ne m'entendais pas très bien avec les autres filles. Il n'y en avait eu qu'une Jersey, mais nos sujets de conversations étaient bien plus intéressants que cela. Et puis, avec mon passé de junkie j'avais plutôt été préoccuper à ne jamais manquer de drogue. Je ne suis pas quelqu'un qui se confie facilement et d'ailleurs je n'aime pas parler de moi. Enfin bref. Il n'y avait rien à raconter sur ma vie sentimentale puisque c'était le vide total, une chose que j'avais choisi. J'étais bien toute seule pour le moment. Qui a dit que nous avons besoin d'un homme et d'amour pour vivre ? C'est des conneries. Je n'avais plus envie d'aimer, de donner tellement d'importance à une personne que si elle me quittait, je perdrais pied. La disparition de Jasper me faisait suffisamment souffrir ainsi. Ce n'était pas une chose que j'avais envie de vivre de nouveau.

« Tu es vraiment en train de me poser des questions sur ma vie sentimentale ? » - demandais-je, avant de poursuivre - « Ce n'est pas si passionnant tu sais, je suis sûr que la tienne l'est bien plus. Quoi que... tu es tellement occupée à me faire du gringue que je doute que tu es du temps pour quelqu'un d'autre... » - J'ironisais, souriant.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I decided to come... feat Daphne Sam 17 Juil 2010 - 13:18

« Tu es vraiment en train de me poser des questions sur ma vie sentimentale ? » - demanda t'elle avant de poursuivre. « Ce n'est pas si passionnant tu sais, je suis sûr que la tienne l'est bien plus. Quoi que... tu es tellement occupée à me faire du gringue que je doute que tu es du temps pour quelqu'un d'autre... » – Elle ironisait, souriant toutefois sans aucune animosité. Perdue dans son regard, j'hésitais à l'embrasser. Mais je supposais que ce fantasme n'était justement qu'un fantasme. Elle était plus qu'hétérosexuelle. J'étais persuadée qu'elle rechignait l'idée même d'un baiser entre femmes, ou pire, que deux femmes puissent faire l'amour en prenant leur pied comme jamais. Il était pourtant prouvé qu'une femme, au niveau de l'orgasme, pouvait prendre autant de plaisir qu'avec un homme. Mais ce qui plaisait à certaines comme moi, était la douceur d'une relation entre femme, la fusion de deux êtres, quelque chose de passionnel. Après avoir été l'objet sexuel de Connor, je m'interdis toute relation avec un homme. Il était si brutal, il n'était qu'un sexe vivant, ne vivait que pour cela et ne pensait qu'avec ça. Il me faisait mal... à cette pensée, je grimaçais, sans prendre le temps d'être discrète. Elle devait déjà l'interpréter comme l'idée que je me faisais de lui faire du gringue. Je décidais de me rattraper, enfin, de justifier ma mimique.

« Je pourrais en effet te faire du gringue... mais ce ne serait pas correct. » Je m'approchais de son oreille et murmurais. « Mais tu n'es pas mon genre. » De cette dernière phrase, je soulignais ma bisexualité, ou une plaisanterie destinée à repousser une tentative de sa part. Toutefois... je laissais ma curiosité m'échapper. « Et puis, tu es le genre de femme à préférer la compagnie masculine... » Je serrais sa taille avec plus de force. Sentant sa poitrine se rapprocher de la mienne, mes mains glissaient doucement le long de son dos avant de se poser au dessus de ses fesses. J'esquissais un sourire. Je m'imaginais déjà. Quinn m'embrassant le matin avant de partir travailler ou composer je ne sais ou. Ma visite surprise sur son lieu de travail ou chez son particulier. Nos baisers fougueux le soir en rentrant et notre vie sexuelle bien plus qu'épanouie. Nos tendres caresses le matin et nos déjeuners en tête à tête. Nos vacances au bout du monde et mes surprises habituelles... mes cadeaux de temps à autre et mes mots doux le soir en me glissant sous les draps... je fantasmais tandis qu'un large sourire se dessinait sur le creux de mes joues.

« T'es-tu déjà demandé, si une aventure avec une femme pourrait te plaire ? » Demandais-je tout à tract, tentant le diable, encore. « Moi, par exemple. » J'étais sûr de moi, confiante mais à la fois nerveuse. Je sentais que cette fois ci, la réponse m'importait et que la rebuffade pouvait me vexer. N'osant plus la regarder dans les yeux, ce qui ne me ressemblait pas, je me rapprochais d'elle, de façon à avoir sa tête posée contre mon épaule, cessant cette danse lente et douce pour laisser place à une danse intimiste, mais à la fois informe : le slow.

[HJ] Non c'est très bien !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I decided to come... feat Daphne Mar 20 Juil 2010 - 23:48

« Je pourrais en effet te faire du gringue... mais ce ne serait pas correct. Mais tu n'es pas mon genre. » - me dit alors la jeune femme. Je souriais, pensant immédiatement à une plaisanterie. A vrai dire, je n’avais jamais pensé au fait que Daphne puisse être bisexuelle. Il y avait un jeu de séduction entre nous, mais cela ne voulait rien dire. Ce n’était qu’un jeu, justement. Et puis, j’étais bien hétérosexuelle et cela ne m’empêchait pas de jouer. Peut importe Daphne et sa sexualité – « De toute façon, je cours trop vite pour toi… » - rétorquais-je à la brunette, soutenant intensément son regard. Nous nous rapprochâmes l’une de l’autre, Daphne resserrant sa prise. Je souriais sans vraiment m’en apercevoir, tandis-ce qu’elle essayait d'en savoir plus sur ma sexualité apparemment, affirmant que je préférais les hommes. Je ne démentais pas et me contentais de lui donner raison. Je préférais la compagnie des hommes, c’est vrai, bien qu'en ce moment ma seule compagnie me suffise. Je ne ressentais pas le besoin d’être avec quelqu’un, contrairement à beaucoup de femmes, le célibat n’était pas un problème pour moi. Il faut arrêter de le prendre pour une fatalité, je vois plutôt cela comme une liberté. Pas d’hommes, pas d’ennuis. Et des ennuis, mon ex m’en avait causé suffisamment. Aujourd’hui, il m’arrivait de me demander ce qui m’avait pris, pourquoi étais-je tombée amoureuse d’un type pareil ? J’étais certaine que Jasper, mon meilleur ami aurait tout fait pour que je ne parte pas avec lui, si il avait été vivant, seulement, Jasper était mort. J’avais donc fini par partir.

« T'es-tu déjà demandé, si une aventure avec une femme pourrait te plaire ? Moi, par exemple. » - Je ne pu m’empêcher de sourire à cette question. C’était la soirée pour ou Daphne avait décidé de me poser les questions les plus stupides qui lui passait par la tête ? Je pensais encore une fois à l’un de ses jeux, mais je remarquais qu’elle évitait mon regard. Je fronçais légèrement les sourcils. Elle s’approchait de moi, de nouveau et je me laissais entraîner dans un doux slow. Je cachais mon léger malaise. Est-ce qu'une aventure avec Daphne pourrait me plaire ? Je refusais d'y songer – « Une aventure avec une femme ? Non, je ne crois pas y avoir déjà pensé. C’est vrai que certains hommes auraient pu me pousser à aller vers les femmes, mais non. J’ai préféré restée seule… enfin bref. » - Je m'arrêtais, trouvant que je commençais à parler un peu trop. Il manquait plus que je me mette à lui parler de mon ex et pourquoi pas de mon passé de junkie pendant que j'y suis ? - « Tu poses beaucoup de questions aujourd'hui, puisque je t'ai répondu, c'est à ton tour. Si je ne suis pas ton genre, quel est t-il dans ce cas ? » - demandais-je avec curiosité. Bizarrement, j'avais l'impression que la réponse pourrait m'intéresser. Finalement, j'aurais aimé être son genre. Encore une fois, j'effaçais ces pensées de mon esprit. Qu'importe tout cela. Daphne ne m'intéressait pas. Ce n'était qu'une personne avec qui j'aimais passer du temps, ni plus, ni moins. Je desserrais notre étreinte afin de pouvoir la regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I decided to come... feat Daphne Mer 28 Juil 2010 - 15:56

« Tu poses beaucoup de questions aujourd'hui, puisque je t'ai répondu, c'est à ton tour. Si je ne suis pas ton genre, quel est t-il dans ce cas ? » « Et bien, certainement pas les hétérosexuelles. » Je restais vague sur le sujet, entretenant le mystère. Apparemment, elle n'avait jamais pensé à avoir une aventure avec une femme, je supposais également qu'elle n'avait jamais fantasmé sur le sujet non plus. Je fus déçue. Hétérosexuelle jusqu'au bout des ongles...

« Et si on se tirait d'ici ? » Je murmurais à son oreille et esquissais un sourire rempli de défi. Nous sortîmes en plein milieu d'une piste qui s'était remplie. En plein milieu d'une danse et d'une soirée. Nous décidions d'éviter le feu d'artifice, trouvant l'évènement trop redondant. Nous prîmes un taxi qui nous ramena chez moi ou nous passâmes la soirée à rire, loin de la drogue et de l'alcool que j'avais limité. Cette soirée était plus réussie que je ne l'avais imaginé. Cela me plaisait. J'aimais cet aspect de ma vie et eus soudainement peur de l'impact que Quinn laissait derrière elle et de l'importance qu'elle prenait alors. Je me sentis soudainement devenir plus joyeuse, plus nerveuse, quelque chose qui sommeillait en moi et que je n'imaginais pas voir revenir à la surface. Je tombais inéluctablement amoureuse d'elle, ce que je m'étais interdis depuis que j'avais quitté Connor. Et dans un élan de désir... je l'embrassais à pleine bouche, passant ma main dans ses cheveux avec fougue...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I decided to come... feat Daphne Mer 28 Juil 2010 - 15:57

[HJ] : fin du sujet
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: I decided to come... feat Daphne

Revenir en haut Aller en bas
 

I decided to come... feat Daphne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Alentours :: Crandon Park Beach & Port of Miami-