AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parce que l'imprévu parfois est notre allié {LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Parce que l'imprévu parfois est notre allié {LIBRE Lun 12 Juil 2010 - 15:20

&
      Jette une poignée de pierres, une au moins atteindra son but ...
Apprivoiser quelqu'un peut prendre des années entières, et encore pas sûr que le but soit atteint même avec toute la volonté du monde. Il y en a qui sont fait pour être soumis avec plus ou moins de difficultés et d'autres dominants avec plus ou moins de facilité. La chose la plus difficile par moment est de savoir distinguer qui est qui, car parfois les rôles s'inversent et il est toujours plus facile de laisser faire les choses sans trop se poser de questions. Avoir le dessus peut être pour certains une manière de se rassurer et pour d'autres assouvir la maitrise de pouvoir, tel un besoin de se combler par les autres.

Au sein de son travail il n'avait pas de contraintes particulières à devoir obéir à un patron sur son dos, ici c'était lui le maitre de son comptoir et il gérait les serveuses à sa manière. Il n'était pas présent tout le temps se relayant avec d'autres employés mais il avait la manie particulière à animer son antre de boissons à sa manière. Tel un jongleur il laissait aller les bouteilles au creux de ses mains et de ses doigts, un vrai talent pour la pitrerie penserait sa mère à le voir faire. Il ne cherchait pas à attirer l'attention juste que c'était manière pour lui que de se faire plus de blé, car forcément attirant l'oeil il attire les clients à consommer pour faire étalage de ses démonstrations.

Ce soir c'était lui le roi du plateau, et il comptait bien en mettre plein la vue comme toujours en heure de pointe il s'exerçait avec amusement sans voir réellement la quantité de clients ou de serveuses qu'il pouvait contenter avec tout cela. Il en passait parfois tellement que son patron le remerciait d'une poignée de main et également d'un petit surplus monnayable. Pour être ici il n'avait point eu besoin de trop d'efforts, ses démonstrations avaient eu raison de lui en faisant que son patron ne lui pose pas trop de questions sur ses anciens emplois. Et ce n'était pas plus mal car en une bonne année passé qu'il bossait ici, il avait prit ses marques et donnait l'impression à tout le monde qu'il était là depuis une paire d'années.

Parmis la foule il n'avait pas remarqué de suite qu'une admiratrice l'observait depuis déjà quelques minutes, s'il l'avait remarqué alors sans doute qu'il aurait peut-être perdu le contrôle de ses bouteilles. Il l'avait déjà vu à distance depuis qu'il était en ville mais jamais de si près, l'occasion ou la motivation peut-être ne leur avaient pas permis de se voir face à face. Mais là il pourrait croire qu'elle s'était approché volontairement pour voir ce qui attirait tant les regards ou les convoitises à se faire servir par lui. Mais en tournant le regard vers la droite pour servir un homme l'interpellant depuis déjà quelques instants, il eut du mal à croire ce qu'il voyait.

« Je te sers quelque chose peut-être ... »

Rien qu'à poser son regard dans le sien il en avait eu du mal à déglutir, car tout lui revenait en pleine face il ressentit rapidement son coeur s'emballer mais ici c'était le présent et il devait pas montrer ses faiblesses du passé. Attendant qu'elle lui réponde il servait d'autres personnes impatientes à le voir manipuler les bouteilles comme si elles ne faisaient qu'un avec son corps.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Parce que l'imprévu parfois est notre allié {LIBRE Lun 12 Juil 2010 - 18:43

    Elle n'avait pas envie de rentrer tout de suite à l'hôtel. Il faisait très chaud et elle avait encore envie de profiter du soleil. Elle aimait cette façon dont les rayons se poser sur sa peau, sentir la chaleur qui parcourait tout son corps. Cela lui donnait le sourire, quoiqu'il n'en fallait pas trop pour lui décrocher un smile en bonne et due forme. Pourtant, elle n'avait pas trop de choses dont elle pouvait me réjouir. Elle n'avait toujours pas trouver de boulot, ce job chez "Brothers et Cie" ne semblait pas porter ses fruits, elle vivait toujours dans cette chambre d'hôtel mais elle se sentait bien, elle aimait cette ville et ses habitants. Elle ne voulait pas croire que cette impression n'était qu'une apparence. Elle voulait se sentir bien ici, faire des projets. Elle n'en avait jamais fait jusqu'à présent, et pour une fois elle aimerait être un peu égoïste et ne penser qu'à elle. Est-ce si mal? Non Elle ne le pensait pas. Elle avait envie de faire des tas de choses, de découvrir des tas d'endroits, de faire des connaissances.

    Pour l'instant, tout cela était un peu limité, étant donné qu'elle n'avait pas rencontré plus de trois personnes: sa logeuse, la serveuse du café du coin et cette fille qui lui avait fait passer cet entretient d'embauche. En y repensant, cela la faisait sourire. C'était tout elle de passer un entretien alors qu'elle n'y connaissait rien à la vente. Mais bon, cela n'avait pas l'air de gêner la patronne. Quoi qu'elle n'avait toujours pas de réponse...Elle emprunta l'allée centrale et arriva dans une rue plutôt animée. Un bar c'était le lieu idéal pour faire des rencontres. Elle s'arrêta un instant puis après une inspiration. Elle poussa la porte. La musique arriva jusqu'à ses oreilles de musicienne. Il y avait beaucoup de monde et toutes ses personnes semblaient se connaitre. Allez Madi, ne soit pas timide et fonce! Elle inspira une nouvelle fois puis s'avança au milieu de la salle. Seulement, finalement toutes ses personnes l'impressionnaient en fait...Sa timidité refaisait surface. Elle soupira...N'allait-elle jamais changer? Elle baissa ses yeux puis elle allait quitter l'endroit quand un garçon vint vers elle, un cocktail en main. Subitement, elle se retourna et alla dans un autre coin de la salle. Non non non mais qu'est-ce que tu fais Madi??" Elle finit par esquisser un sourire. Pourquoi est-ce qu'elle fuyait toujours? Elle jeta un œil vers le garçon qui trouva sans mal une autre fille à qui il offrit son verre. Et là, à quelques mètres derrière, elle vit le barman. Il jonglait avec les bouteilles. Elle l'observa un instant. Elle l'avait déjà vu à Ocean Groves...Elle l'avait croisé sans être aller à sa rencontre. Elle hésita puis elle fini par aller au bar où une place venait de se libérer. Il jongla encore un instant avant de poser son regard sur elle. Elle l'observa et à sa question, elle regarda sur le comptoir et aperçu un cocktail qui semblait appétissant, elle répondit alors:

    " Je veux bien ce truc bleu et rouge. Il a l'air délicieux."

    Elle était nulle. Elle ne connaissait pas vraiment les cocktails mais bon, il était le barman, il devait savoir ce que c'était, parce que c'était probablement lui qui l'avait préparé. Elle posa son sac sur les genoux, mal à l'aise, un peu de rouge aux joues.Sortir pouvait être une sorte de thérapie pour la jeune femme. Elle voulait sortir de cette bulle mais ne savait pas comment faire, elle avait peur à nouveau d'aller vers les gens, de leur donner un peu de sa confiance et d'une nouvelle fois, être trahie, de recevoir un poignard en pleine poitrine. A ses pensées, le petit sourire qui s'était étiré sur ses lèvres, s'estompa. Elle sentait son coeur battre la chamade et le regard du barman posé sur elle n'arrangeait pas les choses. Elle releva son visage et croisa les yeux du jongleur de bouteilles. Puis dans un élan de courage, elle ajouta en esquissant à nouveau un sourire:

    "Je suis désolée mais je ne connais pas les noms des cocktails. D'ailleurs j'en bois rarement..."

    Madi pourquoi est-ce que tu racontes ce genre de chose? Il s'en fiche que tu boives autre chose, ne lui raconte pas ce genre de trucs inintéressées. A nouveau, elle sentit le rouge empourprer ses joues.

    *Donnez-moi une corde qu'on en finisse...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Parce que l'imprévu parfois est notre allié {LIBRE Mar 13 Juil 2010 - 18:40

&
      Jette une poignée de pierres, une au moins atteindra son but ...
Son côté mystérieux et un peu en retrait lui permettait d'obtenir la confiance de ses clients qui du coup parfois se confessaient à lui alors qu'il ne demandait rien. Muet par moment et conseillé par d'autres il ne jugeait jamais la personne qui se permettait de lui confier des choses, des malaises ou autres. Mais avouons que parfois il se demandait comment font les curés pour entendre des choses si peu évident par moment et rester neutre sans réagir. Quand il avait le besoin de rire il se retournait face aux bouteilles et quand il avait le besoin de décompresser alors il s'accordait une pause clope à l'entrée.

L'effet de foule s'était un peu dissipé, et il avait pu enfin poser une vue plus présente sur elle, et pas entre deux têtes de clients voulant à tout prix assisté au spectacle mais également avoir un verre de ce qu'il préparait. C'était fou par moment ce que les gens pouvaient se forcer à boire, juste pour le plaisir des yeux et du goût car c'est bien beau de faire des mélanges mais si ce n'est pas bon alors à quoi ça sert de s'afficher. Il avait quelques cobayes qu'il ne choisissait pas par hasard car parfois quand il inventait un cocktail à base de fruits alors il tentait la clientèle féminine et si c'était un peu plus dosé en alcools alors il faisait appelle au côté masculin des clients.

Il y avait des soirs où il ne pouvait pas se poser une seule minute car souvent les gens au départ payaient pour consommer mais ensuite c'était par pur amusement de le voir jouer avec les bouteilles en verre. Pour lui ça n'était qu'une habitude maintenant mais en aucun cas une lassitude, car malgré qu'il le répète souvent il prenait cela comme un amusement. Bien sûr qu'il cherchait à innover chez lui et que parfois il ne comptait plus le nombre d'éclats de verre qu'il devait ramasser, à vouloir trop en faire, mais ça restait une passion avant tout. Posant à la fois son regard et son attention sur la jeune demoiselle devant lui, elle avait tout pour elle en tout cas et ça il ne pourrait pas le nier.

« Tu aimes ce qui est sucré à ce que je vois ... »

Il ne l'avait pas encore vu ici car pas qu'il se souvenait de tous les clients car c'était forcément impossible mais il avait quelques têtes qui lui revenaient ou bien des voix ou même des identités qu'il pouvait ressortir comme si ça faisait la veille ou le jour même qu'il l'avait entendu. Il n'y avait que peu de monde du coup il pouvait profiter de bavarder un peu avec elle, une inconnue qui n'avait pas de langue en poche et qui du coup attirait un peu plus encore son attention.

« Dommage je trouve cela plus joviale et réconfortant qu'une simple vodka ou un rhum ... en plus si tu n'aimes pas l'alcool il en existe des tonnes sans ... »

Un sourire aux lèvres encore plus prononcé car il put remarquer qu'à la lumière du lampadaire elle avait les joues rosées signe que peut-être il l'impressionnait un petit peu. Obéissant alors au désir de la jeune Madeline il s'était exécuté pendant qu'elle lui répondait, parfois il aurait pu fermer les yeux pour bosser, ça aurait pareil car il ne la quittait pas du regard. Comme si elle pouvait s'échapper ou disparaitre à un moment d'inattention cela pouvait arriver qu'on l'occupe pour qu'un autre client prenne la fuite sans payer.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Parce que l'imprévu parfois est notre allié {LIBRE Mar 13 Juil 2010 - 23:12

    Ce matin en se levant, elle était loin de s'imaginer qu'elle allait finir sa soirée dans un bar de la ville. Elle qui d'ordinaire, fuit plutôt ce genre d'endroits. Elle n'aimait pas vraiment cette atmosphère enfumée, ce nombre trop important de personnes collées les unes aux autres. Elle était limite claustrophobe quand elle était confrontée à ce genre de situation. A vrai dire, jusqu'à présent, elle s'était plutôt tenue à l'écart de toutes les soirées qui s'étaient passés dans la ville. Elle restait en retrait et pourtant, elle avait envie d'aller vers les autres, mais la peur lui nouait le ventre. Et pourtant, elle avait vraiment envie que cela change. Elle voulait oublier ses peurs et allait vers les autres. Et c'est pourquoi ce soir là, elle était entrée dans ce bar. Bien sûr, elle apréhendait les choses mais finalement, c'était une dose de stresse positive.

    Elle était donc entrée dans ce bar. Il y avait déjà beaucoup de monde. La musique était un peu assourdissante mais l'ambiance était plutôt bonne. Elle jeta un œil autour d'elle. La plupart des personnes présentes semblaient déjà se connaitre. Elle posa ses yeux sur les écrans placés sur les murs du fond, o^passaient des clips musicaux. Elle se retourna et aperçut un homme qui s'approchait vers elle, avec visiblement l'envie de lui offrir un verre qu'il avait dans les mains. Prise de panique, elle se tourna à nouveau et traversa toute la salle avant de poser son regard sur le barman qui jonglait avec habilité avec ses bouteilles. Elle remarqua ensuite qu'elle l'avait déjà vu en ville. Elle se souvenait de son regard, de sa silhouette. Alors machinalement, elle se dirigea vers le bar et elle allait s'asseoir sur l'un des tabourets quand le barman lui adressa la parole. Elle leva ses yeux sur lui et lui commanda un des cocktails qui était posé devant l'un des clients du comptoir. Aux paroles du jongleur, elle haussa un peu les épaules et avoua:

    "J'avoue, j'aime davantage le sucré."

    A vrai dire, elle avait eu du bol de tomber sur un cocktail sucré, sans connaitre, ni le nom, ni la composition. Elle était en fait, une novice dans la conception des cocktails. Puis quand elle lui expliqua qu'elle n'était pas une adepte des cocktails, il lui expliqua qu'il appréciait bien plus les mélanges, que les alcools "natures". Alors à sa proposition d'un verre sans alcool, elle acquiessa de la tête:

    "Merci mais je veux bien essayer celui ci. Je suis certaine qu'il est délicieux."

    Elle sourit en le voyant manipuler les bouteilles et rougit ensuite quand elle remarqua qu'il ne la quittait pas des yeux. Elle replaça alors une mèche de ses cheveux derrière son oreille. Puis quand il lui donna son cocktail, elle le remercia en ajoutant avec un nouveau sourire:

    "Je dois deviner ce qu'il y a à l'intérieur?"

    Elle prit le parasol qui était dans le verre à pieds et plongea la pointe dans sa bouche, goutant un peu du cocktail, un avant gout pouvait-on dire. Elle replongea ensuite la déco dans le liquide puis elle demanda, amusée:

    "J'ai le droit à combien d'erreur avant d'avoir un gage?" (xd)

    Elle s'étonnait elle même, d'être si "extravertie". Cela lui faisait du bien de parler ainsi, sans arrière pensée, sans crainte, juste selon le feeling du moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Parce que l'imprévu parfois est notre allié {LIBRE Jeu 15 Juil 2010 - 16:43

&
      Jette une poignée de pierres, une au moins atteindra son but ...
Il n'était jamais inactif même quand il y avait peu de monde, pour lui n'importe quelle personne méritait ou plutôt pouvait prétendre avoir le droit à la même chose. Peu importait le statut ou la richesse il ne faisait jamais de différence et même pour une unique personne il pouvait s'afficher dans une démonstration plutôt sportive, tout dépendait la commande. Il ne jugeait point les gens juste qu'il pouvait entendre, voir et écouter un peu la vie des autres et se rendre compte qu'elle n'est simple pour personne. Du coup cela lui faisait comprendre que malgré tout il n'avait pas une vie si pourrie par moment et qu'il pouvait la rendre meilleure ne serait-ce que quelques minutes, heures ou en un journée.

« Tu as bien raison, et puis je dois avouer que toutes ces couleurs ne peuvent que mettre en appétit les lèvres que tu as ... ou n'importe lesquelles ... »

Perdant parfois sans se rendre compte son regard à la fois dans le sien ou sur le visage de la jeune Cosgrove il ne l'avait jamais vu et pourtant il se plaisait à la regarder sans aucune sensation de gêne comme cela peut le faire avec d'autres. Après tout certaines personnes en deviennent prétentieuse ou agressive quand on ose poser les yeux sur elles à croire qu'il ne faut surtout pas les regarder. Pourtant les yeux sont là pour cela, pour admirer ou pas ce que la nature a fait de plus jolis ou de plus mauvais. Être curieux chez lui a toujours eu ses limites juste que ses clients il aimait bien savoir à qui il avait à faire quand l'un ou surtout l'une des clients lui parlait ou s'intéressait un peu plus à lui.

« Envie de tester à l'inconnu ... » dit-il en parlant d'un mélange qu'elle optait sans le connaitre plus que cela, lui le savait ce que ça contenait d'ailleurs aucune bouteille n'était annoté de l'ingrédient qu'il ajoutait à chaque manipulation dans le shaker ou dans le verre à servir.

L'idée d'un gage le surprenait car il ne pensait pas qu'elle pouvait être une jeune femme aimant s'amuser avec un parfait inconnu et surtout en misant un pari. Cela l'intéressait un peu plus car malgré son côté mystérieux et son sourire peu facile à avoir quand on ne le connait pas, au moins là elle avait pu attirer son regard sur elle depuis déjà plusieurs minutes. Au moins qu'un client agacé d'attendre venait de tousser assez fort pour que Ephason l'entende et sans doute les personnes autour d'eux, ravalant sa fierté il se retira du lien imprévu avec l'inconnue quelques minutes pour servir monsieur avant de revenir à elle et de répondre à sa demande.

« Je dirais trois possibilités d'erreurs ... » un sourire narquois aux lèvres, il devinait qu'elle pouvait trouver les ingrédients car ce choix n'était pas très difficile en mélange, ou alors préférait-elle perdre pour jouer un peu plus avec lui.

Déposant le verre devant elle avant sa réponse, il lui fit signe qu'elle pouvait y goûter encore autant qu'elle voulait si ça l'aidait à trouver un peu mieux les ingrédients. Déjà il pouvait mieux cerner la jeune femme sur un côté physique mais sa personnalité restait en suspend car elle l'avait surprise en lui parlant ouvertement, alors que les rougeurs de ces joues montraient que ça n'était pas courant. Et voilà que maintenant elle l'avait mêlé à un pari.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Parce que l'imprévu parfois est notre allié {LIBRE Ven 16 Juil 2010 - 1:09

    C'était une nouvelle vie qui s'offrait à elle. De nouvelles connaissances, de nouvelles relations, de nouveaux visages. Elle était décidé à changer, à ne plus commettre les mêmes erreurs et de profiter de chaque instant qui s'offrait à elle. Elle avait toujours été d'un naturel enclin à profiter de chaque jour passé, de chaque moment. Elle était d'une nature optimiste et prenait toujours tout du bon côté. D'ailleurs, elle disait souvent que derrière chaque nuage, se trouvait un beau soleil. Et c'est pour cela qu'elle s'était retrouvé à Ocean Grove. Elle avait décidé de faire à sa façon, sans quelqu'un derrière elle, de faire ses propres expériences. Et elle adorait cette perspective. Elle s'émerveillait de tout. Chaque chose lui semblait merveilleuse, et digne d'un intérêt.

    Elle se trouvait donc devant ce cocktail qui semblait lui crier "Bois-MOi!" tellement il semblait délicieux. Elle posa ses mains fines autour du pieds et observa les deux couleurs qui se mélangeaient légèrement en une petite bande verte. Aux paroles du barman, elle s'empourpra à nouveau quand il parla de ses lèvres. Elle baissa son visage, pas très habituée à ce genre de paroles. Mais elle se reprit rapidement et le regarda à nouveau, même si ses joues étaient encore rouges. Après tout, avec un peu de chance, les lumières des spots seront clémentes à son égard et dissimuleront les rougeurs de son visage. Puis elle finit par répondre, amusée:

    -"Il faut savoir prendre des risques parfois."

    Quoiqu'elle n'allait pas trop risquer sa vie en buvant un cocktail qu'elle savait déjà délicieux. Elle fit tourner le verre entre ses doigts, observant le mélange de couleur et les arômes qui s'en dégageaient. Elle entendit ensuite un homme tousser, semblait ne pas apprécier que le barman s'occupe d'une autre personne que lui. Elle le laissa aller servir le client et l'observa. Il semblait être à l'aise avec les bouteilles, mais un peu plus introverti avec les gens. Elle avait l'impression qu'il était du genre solitaire. Enfin elle avait cette impression, elle pouvait toujours se tromper. Elle reporta son attention sur son verre et au moment où elle s'apprêtait à boire une gorgée, elle entendit les paroles du jongleur. Elle le regarda sourire de façon narquoise puis elle sourit à son tour:

    -"Cela me semble correcte. Moins de trois erreurs, cela me parait faisable."

    Enfin, elle espérait. Elle n'allait tout de même pas se tromper autant de fois. Même si elle savait qu'elle n'avait pas un palais exceptionnel. Puis elle ajouta, voulant jouer jusqu'au bout.

    -"Et si trouve, je gagne quelque chose?"

    Elle prit le verre et but une gorgée. Elle sentit le liquide sucré couler dans sa gorge, répandant ses saveurs dans sa bouche. Elle resta silencieuse un instant, comprenant que finalement ce n'était pas aussi facile qu'elle le croyait, surtout quand on ne connaissait pas tous les alcools.

    "Humm il y a un peu de citron? De la grenadine?"

    Elle reprit une gorgée. Même si c'était alcoolisé, elle n'avait pas l'impression de boire quelque chose de très fort. Elle ne trouvait pas cet alcool. Elle pensait à de la vodka mais n'était pas sur. Il pouvait ajouter un colorant pour donner cette couleur bleuté...Elle ne savait plus.

    "Des fruits rouges?"

    Elle reposa son verre et se mit à rire.

    "Je crois que j'ai été un peu trop optimiste Xd"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Parce que l'imprévu parfois est notre allié {LIBRE Ven 16 Juil 2010 - 14:05

&
      Jette une poignée de pierres, une au moins atteindra son but ...
Cette compagnie imprévue lui plaisait beaucoup, il n'avait pas la parole facile en apparence mais si on s'intéressait à lui, à ce qu'il faisait alors il pouvait bavarder durant des heures. Juste que souvent les gens ont tendance à prendre les barmans pour leur serviteur limite à penser que ce sont des humains derrière le comptoir. Du coup quand on lui parle un peu plus que pour passer commande, alors il n'hésite pas à s'intéresser un peu plus à la personne en question. Parfois il joue les psy en écoutant parler des alcoolisés ou bien des personnes ayant un coup de blues ou une mauvaise journée et qui ont le besoin de se confier à quelqu'un.

« Je ne l'ai pas fait très compliqué si ça peut te rassurer, il n'y a rien de très complexe, juste des mélanges simples qui sont pourtant si succulent à la bouche ... »

Il s'y connaissait sans pour autant abuser car il ne goûtait que rarement ces propres mélanges, disons qu'il préférait un avis neutre et du coup les clients ou ses connaissances lui permettaient de doser à juste dose justement ces cocktails. La maison comme on dit familièrement lui donnait carte blanche, du moment qu'il n'abusait pas à faire du foireux et qu'il était conscient qu'à chaque échec il pourrait perdre un client, pensant alors qu'il ne fait rien de bon. Il avait deux habitués qui aimaient jouer au cobaye pour lui, c'était un jeune couple d'étudiants qu'il avait rencontré à la faculté, en se rendant à l'un de ses cours du soir en dessin. Le feeling était passé et souvent du coup ils les retrouvaient devant lui sur ce comptoir pour s'amuser à le noter.

« Deux erreurs sur trois ... peut-être que la chance te sourirait si je t'aidais un peu ? » dit-il en faisant un petit clin d'oeil et de servir un habitué sans même que celui-ci ait à spécifier ce qu'il voulait car c'était toujours la même chose. Il en a pas mal des personnes qui reviennent souvent et qui prennent en fin de compte souvent les mêmes verres, parfois ils changent mais en reviennent toujours à leur préférence. Jouer à un jeu pareil cela lui faisait bien longtemps qu'il ne s'y était pas prêté à vrai dire, la dernière fois remontait à une soirée pimentée par de la luxure et du sensationnel, c'était le thème de la soirée. D'ailleurs il ne se souvenait pas de la fin, il s'était réveillé entre deux jeunes femmes et entouré d'autres personnes ayant dormit où ils le pouvaient aussi.

« Le rouge est un mélange de sirops de fruits rouges ... » un sourire marquant comme quoi elle avait raison sur les fruits rouges mais pas de grenadine parmis eux, au moins elle avait trouvé l'un des ingrédients. Mais il savait qu'elle pourrait peut-être trouver le mélange bleu à force de déduction, et il fût surpris de voir qu'elle voulait une récompense si elle trouvait avant les trois erreurs. Il n'y avait pas du tout réfléchit et hormis lui proposer un cocktail il ne savait trop rien pour opter envers autre chose. Il ne voulait pas paraitre lourd dans ses choix, mais il savait que si elle perdait alors peut-être qu'il jouerait à la rencontrer dans un autre endroit qu'ici.

« Je n'y avais pas réfléchit ... je ne sais pas libre à toi de choisir ton dû ... et je tenterais de te combler sur ton choix »

De l'alcool et des mélanges que lui avait le secret, cela ne se parlait pas trop, souvent il avait des personnes voulant savoir les quelques mélanges qu'il gardait pour lui et qui n'étaient pas sur la carte. Ce n'était pas non plus très confidentiel mais ça se passait plutôt entre barman, barmaid et bartender tout simplement comme les magiciens ne dévoilant leur tour qu'à leur confrère. « Puis-je savoir ton prénom ... »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Parce que l'imprévu parfois est notre allié {LIBRE Ven 16 Juil 2010 - 18:49

    Depuis qu'elle était gamine, elle n'avait jamais eu de préjugés sur quoi que ce soit. Elle allait plutôt facilement vers les gens, même si elle restait timide, elle faisait toujours l'effort d'avant vers les autres. Mais cette étiquette de petite fille timide, Madeline eut beaucoup de mal à s'en défaire. Encore maintenant, dès qu'elle rencontrait quelqu'un, c'était la première remarque qu'on lui faisait. Mais elle s'y était habituée. Elle ne le prenait pas mal, après tout, elle n'avait pas de honte à être timide. Elle n'était pas du tout le genre de fille à monter sur une table et à danser, à draguer ouvertement quelqu'un, sans avoir la moindre gêne. Elle était ainsi, et cela lui plaisait. Même si par le passé, son caractère avait permis à des gens de la blesser sans remords, Madeline ne voulait pas changer. Et donc, ce n'était sûrement pas elle qui allait juger quelqu'un, sur les apparences, ou sur quelques mots. C'est pourquoi elle avait engagée ouvertement la conversation avec ce serveur, qui semblait sympathique. Elle aussi, elle trouvait qu'on ne s'attardait pas assez longtemps. Les gens ne prenaient plus le temps de parler, de se découvrir, et elle trouvait cela bien dommage.

    Elle s'était donc assise à ce bar, voulant gouter un de ces sublissimes cocktails aux saveurs toutes plus exotiques les unes que les autres. Si elle ne s'écoutait pas, elle les aurait tous bu, mais elle savait qu'elle ne supportait pas trop l'alcool, et en plus elle n'était pas du genre à boire pour boire. Elle prenait cela pour un plaisir, pas pour imiter les autres ou par effet de mode. Mais quand elle buvait, elle restait sérieuse, elle savait trop bien les dégâts que tout cela pouvait engendrer.
    Aux mots du barman, elle le regarda, surprise. Elle passa ses mains autour du cou, comme pour imiter un étranglement. Elle ne pensait pas s'être trompée. Elle était donc si nulle que cela? Apparemment oui XD
    Elle finit par sourire et répondit:

    -"Je suis vraiment nulle. Non non je vais trouver."

    Elle était du genre à toucher à tout. Depuis toute petite, elle a toujours été d'une curiosité effarante. Elle aimait la musique, alors elle a apprit à jouer du violon, du piano. Elle aimait la cuisine, alors elle a apprit à faire des pâtisseries, elle aimait dessiner, alors elle a fais un livre de dessins. Elle fonctionnait ainsi. Elle était toute à tout, et les cocktails ce soit là, l'intéressaient. Alors elle voulait tenter de gagner ce "pari", même s'il n'en était pas vraiment un. C'était un amusement pour elle, et surement aussi pour le jeune barman qui lui faisait face, et qui lui faisait un clin d'œil amusé, voyant qu'elle était loin, très loin de reconnaitre ce qu'il pouvait y avoir dans son verre à pieds.

    "Yeaaahhh j'ai au moins trouver les fruits rouges!"

    Elle prit son verre et but une nouvelle gorgée. Elle était arrivée à plus de la moitié de son verre. Ce cocktail était vraiment excellent, mais elle ne trouvait toujours pas, ce qui était responsable de cette note bleuté. Elle reposa son verre et aux paroles du jongleur, elle sourit, ne s'attendant vraiment pas à ce qu'il entre dans son jeu du pari. Toutefois, elle répondit:

    "Comme c'est parti, je crois que je vais perdre ce pari."

    Elle était vraiment nulle. Cela ne faisait plus aucun doute. Elle tenta quand même une dernière chance:

    "Il y a de la menthe?"

    Elle savait que ce n'était pas cela. Elle n'avait pas reconnu ce bleu, mais en même temps, elle ne savait pas ce que pouvait être cet ingrédient mystère. Un alcool qu'elle ne connaissait pas, c'était certain. Elle avoua ensuite:

    "Je crois avoir perdu, cela m'apprendra à faire des paris."

    Elle se redressa sur son siège, tendant les bras. Elle finit par hausser les épaules. Et à la question du barman, elle répondit:

    "Je m'appelle Madeline. Et toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Parce que l'imprévu parfois est notre allié {LIBRE Ven 16 Juil 2010 - 20:16

&
      Jette une poignée de pierres, une au moins atteindra son but ...
Ephason trouvait ce petit moment charmant et sympathique car elle n'était pas là pour se plaindre ou pour l'ignorer, son quotidien habituel à vrai dire. Du coup il prenait attention à tout de même ne pas ignorer les autres mais à s'agglutiner devant elle et de travailler car il ne voulait pas qu'on le voit à rien faire. D'ailleurs de loin les gens ou les employés pourraient penser qu'il ou qu'elle le ou la drague car ils sont là depuis quelques instants déjà à se sourire et à se parler. Pourtant il n'y avait rien de cela, du moins il ne faisait rien volontairement pour que ça soit vu comme ça. Elle était ravissante bien sûr et il ne restait pas insensible à son apparence mais disons qu'il restait professionnel sans pour autant devoir s'expliquer sur son comportement si elle prenait la fuite. De toute façon peu importait où il était, c'était lui-même dans tous les cas et il ne jouait jamais un jeu ou n'en faisait jamais trop pour séduire ou convaincre. C'était juste de l'accepter comme il était, après tout lui accepte tout le monde et ne juge personne ou ne cherche pas à changer les autres.

« Je vais te laisser le choix de la récompense ... je te laisse "gagner" même si tu ne trouve pas »

Il ne jouait jamais pour gagner ou battre les personnes que ça soit même un match de sport quelconque, toujours c'était avant tout pour participer et passer un bon moment. Et puis il était malgré tout galant sous son air mystérieux et distant qu'il avait pu avoir au début et puis ça l'amusait de la laisser obtenir ce qu'elle voudrait malgré qu'elle ait perdu. De toute façon il avait bien remarqué qu'elle n'était pas une alcoolique ou une appréciatrice d'alcool à ces heures perdues. Bien qu'il n'avait pas fait beaucoup de mélange ou utiliser des choses moins communes elle n'avait pas pu tout trouver et il n'en disait rien de mal au contraire il la défendait si on peut dire ça sur son échec.

« En même temps si tu n'as pas l'habitude d'en boire c'est normal que tu ne trouves pas ... moi-même parfois je m'y tromperais car les mélanges s'inventent et se trouvent ... cela va très vite »

Concernant l'imagination des barmans il était sans aucune limite car lui-même n'arrêtait pas une seule minute de trouver ou d'imaginer des mélanges parfois dans des lieux atypiques comme les toilettes ou une allée de métro. Il lui suffit de croise des alliages de couleurs ou des combinaisons d'une publicité quelconque ou d'une tenue de quelqu'un pour se dire qu'il pourrait faire la même chose avec ses boissons. Du coup il cherchait le plus adapté pour les mélanges ou pour avoir la couleur exacte et pardi qu'il se lançait à faire tester cela à ses cobayes habituels qui se réjouissaient toujours de ses trouvailles plus ou moins buvables.

« Les couleurs rosées sont souvent les plus faciles à trouver car c'est bien souvent des fruits ou autres jus qui sont utilisé et qui rendent ce goût si enivrant de sucre et de douceur ... cela cache l'effet de l'alcool et on s'y fait vite prendre du coup »

Voyant qu'elle n'était pas là pour lui mais avant tout pour son métier il prettait du temps à lui expliquer un peu plus les choses, en lui parlant des petits mélanges. Et en lui disant alors les réponses qu'elle cherchait tant sans pour autant s'étendre car il ne voulait pas non plus la noyer sous les informations qu'il lui disait si naturellement en plus.

« Liqueur de Curaçao bleu ... cela s'utilise souvent dans les cocktails alcoolisés comme celui-ci mais après tu peux trouver du bleu fait à base de perles de Curaçao bleu ou de colorant alimentaire ... »

Passant un peu plus en détail sur sa personne il se demandait à qui il avait à faire devant lui, après tout son prénom à lui était écrit sur sa tenue mais le sien il l'ignorait complètement. Et puis sa curiosité l'avait piqué à vif après tout, il aimait bien se rappeler de ces petits moments de son travail. Bien que là c'était particulier car ça n'était pas de plaintes ou de critiques voir d'ignorance qu'il avait à se souvenir, d'ailleurs l'ignorance il n'y faisait plus attention depuis les mois entiers qu'il bossait là.

« Ephason à ton service ... moi je suis barman mais toi tu fais quoi ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Parce que l'imprévu parfois est notre allié {LIBRE Ven 16 Juil 2010 - 23:46

    Elle passait un agréable moment elle aussi. Elle aimait passer une bonne soirée, dans une bonne ambiance, avec une personne agréable, et là, tous les ingrédients étaient réunis en cette belle soirée. Elle avait été d'abords attirer par la personne, par ce barman qui jonglait avec une aisance, une dextérité qu'on lui enviait surement. Il avait cette façon bien à lui de jongler d'une bouteille à l'autre, d'une couleur à une autre, d'un parfum à une saveur. Et c'est cela qui l'avait attiré, mais elle s'était aussi intéressée à la personne derrière le bar, celui qui était témoin muet de ces rencontres d'un soir, de confessions plus ou moins intimes. A l'observer, Madeline pensait, qu'il n'était pas vraiment le genre de personne qui se confiait aisément. Peut être était-ce pour se préserver de toutes ses rencontres, qui finalement, n'aimaient jamais de suite ou de lendemain. Elle le comprenait dans un sens. Pourquoi elle l'imaginait bien avec un fort caractère, et elle ne doutait pas qu'il devait plaire à bon nombre de filles. Il avait un physique qui ne passait pas inaperçu et que même si on ne jugeait pas une personne sur les apparences, ces dernières faisaient tomber un bon nombre de barrières.

    -"Oh c'est très gentleman, merci."

    Elle lui adressa un sourire ravi puis elle garda ses yeux bleus sur lui. Il était galant, un autre point positif à mettre dans la description du personnage. Puis ils se parlaient et plus ils se sentaient bien tous les deux. Certaines personnes pourraient même croire, à voir les sourires et les mots échangés, qu'une certaine drague s'était installée entre eux et pourtant ce n'était pas le cas. Enfin, pour sa part, elle ne draguait pas. Elle était bien trop peu sure d'elle pour faire quoi que ce soit, de ce genre. Et puis, elle pensait qu'il devait en voir des filles, alors pourquoi s'intéressait vraiment à elle. Elle n'avait rien d'exceptionnel, au contraire, Madeline était une fille très banale et qui ne se mettait jamais en avant. Aux paroles du jongleur, elle sourit une nouvelle fois et répondit:

    -"Oui c'est vrai sa. J'ai des raisons de ne pas trouver, donc finalement je ne suis pas si nulle que sa Xd"

    Malgré tout, elle était assez admirative de ce que faisait le jeune homme. Il avait beaucoup d'aisance et de facilité. La confection de cocktails ne semblaient pas être un problème pour lui, les mélanges, les parfums, les alcools semblaient faire parti de lui. Elle se demandait s'il avait cette passion depuis qu'il était gosse. Parce qu'il devait être passionné pour faire ce qu'il faisait. Son verre presque fini, elle regarda les couleurs qui s'étaient mélangées dans le fond. A l'explication du jongleur, elle acquiesça de la tête et répondit, trouvant l'explication tout à fait exacte.

    -"En effet, j'ai du mal à croire qu'il y a un peu d'alcool dans mon verre. Il est délicieux, je ne m'étais pas trompée sur sa, bravo."

    Elle lui fit un petit mouvement de tête. Le goût des fruits avaient bien caché l'alcool plus fort à la base. Les fruits rouges étaient tellement gorgés en sucre que l'alcool dans le verre était atténué. Puis quand il lui avoua enfin ce qu'il avait mit dans le verre, elle fronça un peu les sourcils, ne connaissant pas ce "curaçao". Elle dit alors:

    -"Du colorant, j'y avais pensé. Et c'est quoi la différence entre la liqueur et les perles de Curaçao? La teneur en alcool?"

    Peut être disait-elle des bêtises parce qu'elle n'y connaissait rien en alcool mais les propos de son interlocuteur éveillaient sa curiosité et elle avait d'en apprendre un peu plus. Elle prit ensuite son verre et but la fin du cocktail. Elle passa sa langue sur ses lèvres au gout sucré puis aux paroles du barman, elle reporta ses yeux bleus sur lui.

    -" Enchantée Ephason."

    Elle ajouta ensuite, après avoir remit une mèche de ses cheveux derrière son oreille.

    "Ce que je fais? Je ne le sais pas encore."

    Voyant l'air circonspect d'Ephason, elle ajouta alors pour expliquer la situation.

    -"En fait, je viens d'arriver à Ocean Grove. Je cherche un travail et pour l'instant, je profite un peu pour découvrir la ville et ses habitants."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Parce que l'imprévu parfois est notre allié {LIBRE Sam 24 Juil 2010 - 12:13

&
      Jette une poignée de pierres, une au moins atteindra son but ...
Charmante rencontre en tout cas, il espérait la revoir un jour, pas forcément derrière le comptoir mais peut-être en une autre occasion, ce qu'il espérait peut-être déjà pouvoir avoir. Il lui avait laissé le choix de choisir ce qu'elle voulait, même si elle n'avait pas trouvé ce que contenait en totalité ce qu'elle buvait devant lui.

« Oui les perles n'en contiennent pas ... il n'y a que le goût du Curaçao bleu qui reste à l'intérieur de celles-ci ... libre à toi de choisir ce qui te plait »

En tout cas il ne rencontrait pas souvent quelqu'un qui s'intéressait un peu plus à son métier, qu'à lui demander un verre et puis un autre. Au moins elle entrait dans les détails et leur petit jeu était des plus intéressants car ils se découvraient en même temps que ce qui se cachait dans le verre de la jeune femme. Son côté mystérieux était toujours présent mais il avait le sourire et surtout il n'avait plus cette barrière entre le client et le barman disons qu'ils faisaient un peu plus connaissance.

« Tu as raison d'en profiter car après le travail nous rend esclave du temps ... tout tourne autour de lui et il n'y a plus cette possibilité infime d'imprévus ... »

Lui depuis qu'il bossait, ne voyait pas le temps passer car pour lui c'était avant tout un plaisir et une passion que d'animer son comptoir de par ses habituelles démonstrations et surtout l'alliance et le mélange des alcools et autres ajouts sucrés. Au départ c'était avant tout pour survivre qu'il s'était obligé à trouver quelque chose, ça aurait pu être n'importe quoi qu'il y aurait prit pour dépanner, mais chance lui a été accordé que d'avoir une place ici au Blue Lagoon.

« Une nouvelle venue à OG ... j'espère que le quartier te plaira et que tu t'y feras une place parmis nous ... »

Il ne s'attendait pas à rencontrer une jeune inconnue qu'il risquait de recroiser souvent, vu qu'elle venait de s'installer dans son quartier, à croire que celui-ci attire toujours autant de monde. Pourtant si c'était à refaire alors sans doute qu'il aurait choisit un autre endroit pour recommencer sa vie ou commencer tout simplement sa deuxième vie. Pour le moment il ne s'était pas trop montré au sein de la communauté plutôt à choisir de s'être fait discret pour ne pas qu'on cherche à découvrir ce qu'il cache pour venir vivre ici.

« Ici la vie est pas si mal juste que tout se sait plus rapidement que sur d'autres endroits, autrement dit les secrets ne sont pas éternels ... »

En parlant de secret il savait que le jour où le sien se saurait alors peut-être qu'il devra changer d'endroit, après tout les gens sont comme tous les autres, ils n'accordent que rarement une deuxième chance. Comme si sa connerie lui collait à la peau et que quoi qu'il fasse pour la faire oublier, alors il y avait toujours quelqu'un ou quelque chose pour la lui rappeler ou la faire souligner aux autres.

« Qu'est ce que tu recherches comme travail, dans quel domaine particulièrement ? Ou quel métier ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Parce que l'imprévu parfois est notre allié {LIBRE Lun 26 Juil 2010 - 12:50

    La soirée se passait très bien. Il y a encore deux heures, elle n'aurait pas pensé se retrouver ici, à cet instant précis, aux côtés de ce jongleur talentueux. Elle s'était dit qu'elle devait aller vers les autres, et ne plus avoir peur de l'inconnu. Alors elle était entrée dans ce bar bondé et maintenant, elle ne regrettait rien. Elle passait une très bonne soirée, en très bonne compagnie. Elle écouta Ephason expliquer quelle était la différence entre les perles et la liqueur de Curaçao. Elle qui n'était pas une spécialiste des alcools appréciait vraiment cette petite explications de la part du barman. Elle qui était curieuse de nature, elle aimait en apprendre un peu plus sur tout ce qui gravitait autour d'elle. Et puis c'était tellement mieux de participer à une conversation quand les deux personnes s'intéressaient réciproquement aux passions de l'autre. C'était enrichissant et toujours plus agréable que de rester muette pendant toute une soirée.

    Aux paroles d'Ephason, elle acquiesça de la tête, totalement d'accord avec lui. Elle savait pour l'avoir connu avec ses parents, que le travail accaparait beaucoup et qu'il ne laissait pas tellement de place pour la "vraie vie", comme elle le disait souvent. Elle imaginait sans mal que pour lui, cela devait être difficile. Il vivait la nuit pour ainsi dire donc il se reposait la journée et cela devait lui accordait beaucoup moins de temps pour les activités qu'il voulait faire. Puis elle finit par répondre, en prenant une gorgée de son cocktail:

    "J'avoue que cela ne doit pas être évident, même quand on aime son métier comme c'est le cas pour toi."

    Elle se doutait que pour lui, son job était plus un plaisir qu'une corvée, pourtant il ne lui laissait bel et bien que peu de temps pour profiter de son temps libre. Elle, elle voulait trouver la même chose. Un boulot qu'elle aimerait, et qu'elle ne prendrait pas pour une corvée. Elle ne voulait pas être enfermé 14 à 16h par jour. Puis aux paroles suivantes du barman, elle leva ses yeux bleus sur lui. Elle esquissa un sourire et répondit:

    "Merci. Oui j'espère trouver ma place ici. J'aime beaucoup cette ville. Enfin je ne suis là que depuis deux semaines, mais je ressens un bon feeling. Tu es toi même ici depuis longtemps?"

    Elle se disait en même temps qu'il y avait de grandes chances pour qu'ils se retrouvent à nouveau dans les rues d'Ocean Grove. Elle avait choisit un peu cette ville par coup de cœur, à cause d'un simple article dans le journal. Elle s'était dit que cette rêve était un endroit idéal pour recommencer une nouvelle vie, de prendre un nouveau départ. Elle avait même rapidement songé à son avenir et cela lui avait le sourire aux lèvres. Quand Ephason parla des secrets, elle fronça légèrement les sourcils. Et elle répliqua à sa suite:

    "J'ai remarqué en effet que les habitants étaient assez curieux. Mais cela ne me pose pas de problème, je n'ai rien à cacher."

    Elle regarda Ephason et lui décocha un sourire malicieux avant d'ajouter:

    "Et toi? As-tu des squelettes dans tes placards? Des choses inavouables? Même à l'oreille d'une jeune fille qui sait garder les confidences?"

    Elle se mit à sourire. Bien sûr elle plaisantait. Elle n'était pas du tout du genre à tirer les vers du nez. Elle préférait que les gens se confient naturellement à elle, sans qu'elle ne pousse les choses. Elle n'avait pas l'intention de fouiller dans le passé du jongleur. Quand il parla de travail, elle répondit, après avoir légèrement soupirer, tant la question était "large".

    "A vrai dire pour être franche avec toi, je ne le sais pas moi même. Tout m'intéresse mais je n'ai pas forcement les diplôme qu'il faut pour envisager une carrière ou même un petit, tout petit emploi."

    C'était toutes ses questions qui se bousculaient dans sa tête. Et pour l'instant, elle n'avait aucune réponse. Elle ne savait absolument pas ce qu'elle devait faire de sa vie. Elle ajouta même:

    "J'en viens à me demander si je ne ferais pas mieux de reprendre mes études."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Parce que l'imprévu parfois est notre allié {LIBRE Ven 13 Aoû 2010 - 11:54

&
      Jette une poignée de pierres, une au moins atteindra son but ...


Parler de ce qu'il faisait ici, des cocktails qu'il prépare, de sa passion le rendait moins mystérieux avec un peu plus de sourires dans ses lèvres, disons qu'il s'ouvrait et passait un peu la barrière de barman. Elle le détendait, elle l'intéressait en fin de compte de cette inconnue il s'en plaisait plus qu'il ne le montrait. Mais il n'osait pas franchir un pas de plus en allant un peu plus loin dans la discussion, limite à savoir s'ils se reverraient volontairement ou pas pour discuter, ou plus que ça.

« Depuis presque une année ... je connais la ville car je viens d'ici, et disons que tout ça n'a pas tellement changé et que OG est connu pour faire que tout se sait ... hélas »

Il en avait des secrets, des choses qu'il n'avouerait surtout pas s'il ne voulait pas perdre sa place au sein du quartier, sa crédibilité de barman et puis surtout si sa vie de maintenant il voulait la voir gâcher par les autres et leur manière de voir ceux qui commettent des actes sortant de leur petit quotidien. D'ailleurs il ne parlait jamais de lui, ou bien vaguement comme parler de son métier mais il ne parlait pas de ce qu'il avait vécu dernièrement ou y'a quelques mois en arrière déjà. Il avait si peu confiance aux personnes, ce quartier est assez reconnu pour dévoiler les secrets des gens, des rumeurs circulent assez facilement du coup il se méfie vraiment de tout.

« Je crois qu'on a tous nos petits secrets ... chacun possède son petit jardin avec ses réussites et ses mauvaises herbes ... le passé doit rester au passé ... je pense »

En même temps lui aurait jamais cru pouvoir décrocher un travail, peu importait lequel car il savait qu'un ex taulard les gens n'aimaient pas cela, du coup il s'était arrangé pour que ça ne se sache pas, d'ailleurs il espérait que rien ne se découvre. Pas qu'il avait honte, car il assumait avoir fait ces quelques temps derrière les barreaux mais les gens cataloguent si rapidement les autres, qu'en fin de compte partir d'ici, n'était pas envisageable pour lui. Il savait que le regard de ses proches changerait et qu'on n'aurait plus la même vision de lui, qu'il pourrait même faire peur ou bien émettre le doute sur sa personne.

« Parfois il suffit d'un coup de chance, de quelqu'un vous donnant votre chance ... j'ai eu ce cas et j'en remercie tous les jours cette bonne étoile qui m'a mené ici »

Apparemment elle était plutôt perdu dans ce qu'elle voulait pour avenir professionnel, cela arrivait plus souvent qu'on ne le pense car à vrai dire il pouvait comprendre cela, car sans sa passion il ne serait pas quoi devenir. Le dessin ne pourrait pas le faire vivre décemment et il aimait cette vie au bar car malgré tout ça n'est pas qu'un métier qui consiste à servir les gens. Il joue au conseiller, au psy et puis à l'ami de quelques heures voir parfois amant quand ça se passait vraiment bien et qu'il revoyait ses clientes à l'extérieur.

« Il n'est jamais tard pour se lancer dans quelque chose, surtout que la ville offre de l'enseignement assez fournis ... d'ailleurs je suis des cours du soir moi-même quand je travaille en journée »

il se dévoilait un peu plus encore, avouant qu'il retourne à l'université par moment et que son métier de barman lui permet de le faire de temps en temps.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Parce que l'imprévu parfois est notre allié {LIBRE

Revenir en haut Aller en bas
 

Parce que l'imprévu parfois est notre allié {LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Centre ville :: The Blue Lagoon Bar-