AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Keeps Getting Better » ENDED

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: « Keeps Getting Better » ENDED Dim 18 Juil 2010 - 0:11




10 Juillet 2011 ♣ Les Alentours, Miami
CRANDON PARK BEACH




Sortie entre frères comme il n'y en avait pas eut depuis un certain temps ou du moins en tête à tête car les dîners avec les soeurs Matthews ne comptaient pas vraiment. Ils étaient plaisants même très agréables. Cependant, se retrouvait seul avec son petit frère était une chose que j'avais apprécié durant ce déjeuner dans un petit restaurant du coin. J'avais justement pris ma journée et laissait les commandes à Jovan qui se débrouillait très bien en tant que second du San Estephe. Je ne regrettais en rien mon choix avec lui ni avec les autres. Tous étaient travailleurs et déterminés dans ce qu'il faisait.

Je venais donc de déjeuner avec Chris. Un bon repas avec une bonne personne. Voilà ce que je ressentais. Bien qu'au fond de moi en passant ce moment avec le jeune Matthews, je ne pus m'empêcher de penser à Conner et à notre dernière dispute juste avant sa disparition. Je me disais que j'en n'étais pas sa cause mais je n'arrivais pas à mon convaincre. Pour moi, j'étais responsable de son départ et je culpabilisais plus qu'il ne le fallait en silence et sans jamais le montrer sauf peut-être avec Tyler sur qui j'avais tout recraché. Je retirai alors immédiatement ses pensées de ma tête alors que je marchais aux côtés de mon demi-frère que je considérais depuis longtemps comme mon frère à part entière. Je me suis tourné vers et j'ai souris cachant derrière ce beau visage, une culpabilité qui grandissait de jour en jour mais que personne ne connaîtrait jusqu'à ce que ça soit trop difficile de supporter ce fardeau, en espèrant que cet instant ne se déroulera pas durant les élections du représentant de quartier.

Pourquoi devenir représentant ? Je ne sais pas. C'est simplement venu sur un coup de tête en me disant : « Pourquoi pas ? ». Mais maintenant allais-je pouvoir assumer mon travail, ma vie privé et ce nouveau statut si jamais j'étais élu. J'en doutais. Mais je ferais tout pour y arriver. Je n'ai pas envie que mon fils grandissent dans un quartier où tout pourrait arriver. Je n'ai qu'une seule envie : qu'il soit en sécurité chez lui et dans la rue lorsqu'il s'amusera dehors à faire du vélo sur Apple Road ou au Greynolds Park. Finalement, nous avons fini par longer la plage, un lieu de la ville que j'appréciais énormément. Le bon air marin ainsi que le bruit des vagues m'apaisaient véritablement. Une idée me traversa l'esprit.

- On se pose sur la plage ? Demandai-je à Chris. Je ne savais pas s'il avait quelque chose de prévu dans l'après-midi ou s'il désirait la continuer avec moi. Cependant, je le voulais. Les discussions entre frères me manquaient, bien que d'habitude, c'était avec Conner que je le faisais. Mais il n'était toujours pas revenu et je devais m'en faire une raison : il ne m'aimait peut-être plus.


Dernière édition par Scott Matthews le Mer 4 Aoû 2010 - 14:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Keeps Getting Better » ENDED Lun 19 Juil 2010 - 14:47


Depuis le début, Chris avait vu en Scott un allié. Une personne qui l'avait accepté, dès le début, dans la famille Matthews. Aujourd'hui, les autres avaient beau l'avoir accepté, certains même pleinement, l'étudiant ne pouvait vraiment le croire que de la part de Scott. Ce dernier semblait profondément gentil, avec une certaine innocence. Chris lui même ne pensait pas qu'il aurait laissé quelqu'un devenir son frère si vite. Quoi qu'il en soit, au final, le jeune homme lui était reconnaissant de lui avoir facilité la tache, puisqu'à la base, son intégration n'était pas vraiment gagnée d'avance. Aujourd'hui, ils entretenaient donc une relation un peu spéciale, sans doute plus fusionnelle que celle que Chris entretenait avec les autres. Ces rendez vous, en journée, étaient donc l'occasion pour les deux jeunes hommes de discuter, de faire le point sur leurs vies respectives. Et en ce sens, on pouvait dire que le contraste était saisissant. Alors que, quelques semaines avant, Scott était au chômage, célibataire, et carrément abattu, aujourd'hui, il était père d'un adorable petit Valentin, en couple avec Maat, et patron de son propre restaurant qui faisait un carton. Chris, quant à lui, avait vu son mari s'en aller, il avait à sa charge une gamine qui le détestait, qui le rendait responsable de tous ses malheurs. Comme quoi, la roue tourne.

Après un bon repas, les deux frères décidèrent de se diriger vers la plage. Contrairement à Scott, Chris n'avait pas l'habitude d'y aller. Le fait que, la plupart du temps, des surfers ou des personnes totalement superficielles s'y trouvent étaient sans doute un élément répulsif, et puis, en ce moment, le jeune Matthews n'avait tout simplement pas le temps. « On se pose sur la plage ? » Chris, ce jour là, avait tout son temps. Le jeune homme avait déposé Prunelle chez Rafael, qui devait en ce moment vivre un véritable enfer avec ces deux mômes sur les bras. Vraiment, il espérait pour Scott que Valentin ne lui ferait pas vivre un tel calvaire. Il avait l'air particulièrement adorable pour le moment, mais, en grandissant, si l'on ne faisait pas attention, cela devenait ingérable. A ce moment, Chris lui adressa un large sourire. Une pause dans sa routine lui ferait le plus grand bien, c'est ainsi qu'il accepta d'aller vers un tour à la plage. Il le lui signifia en disant. « Okay, allons y ! » Et en se dirigeant vers le lieu en question. Alors qu'ils marchaient difficilement dans le sable, l'étudiant dit. « Tu te rends compte, si on nous voit ensemble, comme ça, les gens vont se dire qu'on complote contre Jovan et tout ! » Il émit un petit rire. Bien évidemment, il plaisantait. Contrairement à lui, Scott était bien trop réglo pour faire ce genre de coup bas. Mais, au cours de ses élections, Chris se sentait quand même un peu plus observé que d'habitude. Après quelques secondes, le jeune homme se tourna vers son frère pour lui dire. « Écoute, malgré tout ce qu'on peut dire, franchement, je ne porterai pas mes attaques sur toi. J'veux dire, t'es mon frère avant d'être candidat à l'élection, c'est ça qui importe. Et puis, si tu es élu, ce sera quand même une bonne nouvelle, je te fais confiance. » Il lui adressa un large sourire. Cette fois, il était sincère. Même si les méthodes de Scott seraient peut être un peu moins... 'musclées', il ferait le nécessaire pour que tout le monde soit en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Keeps Getting Better » ENDED Lun 19 Juil 2010 - 21:49




10 Juillet 2011 ♣ Les Alentours, Miami
CRANDON PARK BEACH




- Tu te rends compte, si on nous voit ensemble, comme ça, les gens vont se dire qu'on complote contre Jovan et tout ! J'imaginais déjà le scandale et la une des magazines. « Deux candidats, futur représentant de quartier, complotant contre leur concurrent. ». Il est clair que ce sujet augmenterait considérablement la vente des journaux surtout en cette période d'élection où tous n'attendaient que cette fameuse soirée du débat télévisé. Je rigolais aux côtés de Chris en sachant très bien que le complot ne ferait pas parti de mes directives. Je voulais gagner et surtout jouer honorablement sans avoir aucuns reproches ni aucuns regrets à la fin de tout ceci. J'étais une honnête personne ou, du moins, j'espérais l'être. Il y avait certes quelques noirceurs dans ma vie mais mon intégrité, ma franchise et mon honnêteté pourrait prendre le-dessus si les habitants ne se concentrait que sur cette enveloppe qu'était mon corps. Mon corps était sain, mon esprit un peu moins. Je culpabilisais. Je culpabilisais sur beaucoup de points dont la disparition de mon frère ainé. Et malheureusement pour moi, ce n'était qu'une infime partie de l'abominable vérité. Écoute, malgré tout ce qu'on peut dire, franchement, je ne porterai pas mes attaques sur toi. J'veux dire, t'es mon frère avant d'être candidat à l'élection, c'est ça qui importe. Et puis, si tu es élu, ce sera quand même une bonne nouvelle, je te fais confiance. Je fus soudainement soulagé par ses paroles. J'avais émis l'hypothèse que Chris garde pour lui ce qu'il pouvait bien savoir me concernant. Mais l'entendre dire ce que je voulais qu'il me dise me rassura comme il n'aurait pu l'imaginer. Nous marchions de la sable de Miami. J'étais déjà pied nu. Mes anciennes habitudes ayant déjà repris le dessus. Oui, je ne comptais plus le nombre de fois où j'avais piétiné ce sol que se soit pour des soirées, balades ou autres moments de détente ou sportifs.
- Je pensais exactement la même chose. Mais pas seulement vis-à-vis de toi. Je ne veux pas gagner en rabaissant les autres. Ca peut paraître comme une faiblesse... Mais si je gagne en empiétant sur la vie privée et les secrets de toi ou de Jovan, je ne pourrais pas être satisfait de moi. Je peux même te l'avouer, j'aurais honte de ma victoire. Je suis alors resté silencieux, fixant l'horizon et cette océan qui s'offrait à moi. J'étais comme omnubilé par ce que je regardais sans pour autant l'observer avec précision. Mon esprit valsait au rythme des vagues. Je revins à moi. Mes yeux bleus se posèrent sur mon frère cadet. Tu n'as rien à craindre de moi, tu sais. De mon côté, tu peux être sûr de ta sécurité sur le plan personnel. Je veux faire une honorable campagne... Je me tus un instant avant de prendre un grand bol d'air et de reprendre où j'en étais. Après tout, je suis sûr de moi et de mes capacités de convictions. Rabaisser les autres pour gagner ce n'est qu'un méthode pour se rassurer ou nous montrer que l'on ne croit pas en ce que l'on fait. A ton avis, pourquoi tous ces politiciens veulent à tout prix trouver les faiblesses passées de leur concurrent ? Ils sont lâches. Ils ne savent pas ce qu'il veulent et encore moins qui ils sont. Car quand on croit en soit, on a pas besoin d'abaisser les autres. C'est une belle leçon de vie que notre cher patrie nous offre tous les jours. Finis-je par dire avec un humour au second degrès. Il suffisait d'allumer la télé ou de lire le journal pour constater mes paroles. Je me suis peut-être laissé emporté. Mais dans le fond je savais que j'avais raison.

Je m'étais arrêté dans mes pas alors que je m'excitais sur tous les politiciens. Je n'avais pas pu me stopper de parler, débitant tout ce que j'avais sur le coeur et surtout dans la tête. Chris ne s'était surement pas attendu à tout ce tapage politique avec ses simples mots. Finalement, je me suis assis par terre, à quelques mètres de la mer. L'élément eau avait toujours été mon préféré. Petit, je passais des heures entières dans la piscine familiale forçant mes frère et soeurs à venir avec moi ou sur la plage lorsque j'étais en pleine adolescence. Cet endroit, je le connaissais de long en large.

- J'aime bien venir ici. Avouai-je enfin après un speech qui resterait surement dans les annales de la famille Matthews. Ca m'apaise. C'est aussi agréable pour réfléchir et passer un bon moment avec son frangin adoré ! Je rigolais à nouveau donnant un coup d'épaule à Chris qui était à côté de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Keeps Getting Better » ENDED Mer 21 Juil 2010 - 13:14


« Je pensais exactement la même chose. Mais pas seulement vis-à-vis de toi. Je ne veux pas gagner en rabaissant les autres. Ca peut paraître comme une faiblesse... Mais si je gagne en empiétant sur la vie privée et les secrets de toi ou de Jovan, je ne pourrais pas être satisfait de moi. Je peux même te l'avouer, j'aurais honte de ma victoire. » C'est dans ces moments là que l'on pouvait se rendre compte que Chris et Scott n'étaient 'que' demi frères. En effet, même si l'étudiant voulait se ranger, même s'il voulait adopter une attitude plus respectable, on pouvait dire qu'il gardait ce coté sombre, cette attitude revêche qu'il avait adopté lorsqu'il vivait avec sa mère. Contrairement aux autres Matthews, Chris n'avait pas grandi dans la richesse, et il avait également découvert très tôt ce dont les hommes étaient capables. Très vite, il avait perdu ses illusions, tandis que Scott était un indécrottable optimiste. Oh, ce n'est pas une tare, au contrairement, cela faisait partie du charme de son frère. Seulement, en ce point, leurs attitudes divergeaient. Alors que Scott reprit la parole, l'étudiant en profita pour enlever ses chaussures, lui aussi. Le sable crissait à chacun de ses pas, alors qu'il écoutait attentivement ce que son frère avait à dire. « Tu n'as rien à craindre de moi, tu sais. De mon côté, tu peux être sûr de ta sécurité sur le plan personnel. Je veux faire une honorable campagne... Après tout, je suis sûr de moi et de mes capacités de convictions. Rabaisser les autres pour gagner ce n'est qu'un méthode pour se rassurer ou nous montrer que l'on ne croit pas en ce que l'on fait. A ton avis, pourquoi tous ces politiciens veulent à tout prix trouver les faiblesses passées de leur concurrent ? Ils sont lâches. Ils ne savent pas ce qu'il veulent et encore moins qui ils sont. Car quand on croit en soit, on a pas besoin d'abaisser les autres. C'est une belle leçon de vie que notre cher patrie nous offre tous les jours. » Haussant les épaules, Chris réfléchissait. Après tout, il ne voulait pas contredire trop brusquement son frère, seulement, ils n'avaient pas vraiment la même vision des choses.

« Sur le principe, c'est vrai que c'est mieux de rester réglo. Mais bon, avec le débat télévisé, ça m'étonnerait que les spectateurs attendent des promesses électorales pleines de bons sentiments, tu vois ? J'ai dit que je n'allais rien faire contre toi. Mais si Jovan, ou qui que ce soit qui le soutient, viens m'attaquer, alors je riposterai, il n'y a pas de doute là dessus. Tu sais, en cherchant bien, on peut découvrir pas mal de choses sur les gens... » L'étudiant jeta un bref regard en direction de son frère. Sur cet aspect un peu plus obscur de sa personnalité, on pouvait bien dire que Chris ressemblait un peu plus à Conner, même si, avec le temps, le fait de vouloir revenir sur le droit chemin le faisait plus ressembler à Scott. Suite à une bref silence, le jeune homme reprit. « Lennon ne nous fera pas de cadeaux, on peut en être surs. Maintenant, si c'est ton ami, libre à toi. Mais, personnellement, je ne me laisserai pas faire. Ce débat va être assez risqué. Je pense que, si on veut le jouer réglo, la politique, ce n'est pas le domaine tout indiqué, surtout ici, avec tous ces commérages tous les jours. Là, les gens ont une bonne excuse pour parler sur nous légitimement, je ne pense pas qu'ils vont se gêner. » Sur ces mots, Chris s'assit par terre, à coté de Scott. Oui, on pouvait dire qu'il était fataliste, mais, lorsque l'on observait un peu les habitants d'Ocean Grove et leur comportement, on pouvait douter du fait que cette campagne se déroulerait facilement, sans faire de dégâts. Après avoir bien parlé, Chris restait pensif. Effectivement, on pouvait dire que le politique faisait toujours parler, et la famille Matthews ne faisait pas exception. « J'aime bien venir ici. Ca m'apaise. C'est aussi agréable pour réfléchir et passer un bon moment avec son frangin adoré ! » Alors que Scott commençait à le bousculer, Chris lui adressa un large sourire, soulagé de voir qu'au moins un homme Matthews était là pour lui. Effectivement, même s'il évitait soigneusement d'en parler, le départ de Conner l'avait profondément affecté, d'autant plus qu'ils ne s'étaient pas forcément quittés en très bons termes. Avec Scott, jusqu'ici, tout était resté au beau fixe, une valeur sure qu'il incarnait là. En poussant un profond soupir, Chris lui répondit. « Ouais... ça fait du bien. D'autant que, depuis le départ de Conner, ça fait un vide. J'avoue que je ne comprends pas vraiment. Tu sais, toi, pourquoi il est parti ? » Les deux jeunes hommes n'avaient pas encore eu l'occasion de discuter du départ de leur frère. Pourtant, Chris était curieux de connaître l'avis et les pensées de Scott à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Keeps Getting Better » ENDED Mer 21 Juil 2010 - 15:15




10 Juillet 2011 ♣ Les Alentours, Miami
CRANDON PARK BEACH




J'écoutais attentivement mon frère. Dans un sens, il n'avait pas tord non plus. Je ne savais pas ce que Jovan pouvait faire. Certes, j'étais son patron. Mais dans la vie de quartier je n'étais qu'un simple voisin qu'il pouvait démolir en quelques paroles bien placées. Chris était un sanguin. La vengeance, il maîtrisait. J'aurais bien aimé avoir ce tempérament dans certaines situations car cela m'aurait bien soulagé. Cependant, être moi-même était sans doute le mieux. J'étais Scott Matthews. J'agirai donc comme Scott Matthews le ferait et ce dans n'importe où et n'importe quand. Je savais que j'avais raison dans ce que je venais de dire. Mais le jeune Matthews releva un point, un gros point même, qu'il ne fallait surtout pas oublier : les gens parlent. Ocean Grove n'échappait pas à cette règle. Chaque habitant avait son petit lot de secrets à cacher et chaque habitant avait également son petit lot de ragots à raconter. La vie de quartier pouvait paraître magnifique de l'extérieur mais quand on en fait partit mieux savoir se protéger pour ne pas être la cible à abattre.

- J'aime bien venir ici. Ca m'apaise. C'est aussi agréable pour réfléchir et passer un bon moment avec son frangin adoré ! Nous étions tous les deux assis sur le sable chaud de Crandon Park Beach. Je taquinais Chris pour m'amuser. Il en rigolait comme moi. C'était plaisant de se retrouver tous les deux. Je n'avais plus qu'un frère à Miami aujourd'hui. L'autre, il était partit sans rien dire à personne, laissant femme, enfants, frères et soeurs sans nouvelles. Je ne savais plus quoi penser de lui. Je lui en voulais de sa fuite et, en même temps, je m'en voulais personnellement. Et ça biensur, personne ne le savait.
- Ouais... ça fait du bien. D'autant que, depuis le départ de Conner, ça fait un vide. J'avoue que je ne comprends pas vraiment. Tu sais, toi, pourquoi il est parti ? Le sujet tabou était lancé : Conner. Qu'est-ce que je pouvais bien lui répondre ? J'étais autant dans le brouillard que lui. Je ne comprenais pas cette disparition. Bien que j'en ai quand même une petite idée. Mais devais-je le dire à Chris ? Après tout, il était mon frère. Il venait de m'avouer qu'il ne m'attaquerait pas lors de ses élections. Je pouvais bien l'informer de mon avis sur cette situation douteuse et sur ce qu'il s'était passé entre notre ainé et moi avant que tout cela n'arrive.
- Je... Je... Ecoute, je sais pas si tu le sais. Mais avant que Conner disparaisse subitement, je... On s'est disputé. Je préférais ne pas regarder Chris. Et j'ai l'impression que c'est à cause de ça qu'il est partit. On s'était jamais engueulé aussi fortement... J'ai commencé tout ça.


FLASH BACK
Avril 2011 ♣ Chez Scott, Ocean Grove, Miami


- Qu'est-ce que tu veux que je fasse, que je pleure peut-être ?
- Quoi que tu dises, moi je n'arrive pas à le supporté, il faut que je parle à quelqu'un, Conner.
- Tu ne parleras à personne Scott, c'est compris ? M'ordonna Conner sur un ton sec.
- Essaie de m'en empêcher !
- Ne joue pas au plus malin avec moi Scotty ! Ajouta l'aîné en s'approchant de moi. Je sais que c'est compliqué à encaisser, mais tu vas devoir le faire, car sache que oui je suis le fautif, mais vous êtes tous mes complices !
- Et alors ? Répondis-je.
- Et alors ?! Et alors, tu as envie de te sentir coupable d'envoyer Kristen, Cameron et Chris en prison ?! Car ils iront par ta faute si tu ouvres ta gueule !
- Je n'ai pas une gueule ! Tu sais, c'est impossible de discuter avec toi ! Sors de chez moi ! Je ne veux plus te voir ! J'ouvre ma gueule pour te dire DEGAGE !
- Impossible de discuter avec moi ? Tu te fous de moi, là, j'espère ? Car pour information Scotty, sache que j'ai eu plus de conversation pendant que tu étais dans le coma ! Vu que tu veux que je dégage, et bien je m'en vais.


RETOUR AU PRESENT

- C'était assez violent et au final je lui ai demandé de partir sur un ton que je n'aurais jamais imaginé utilisé avec lui. Je culpabilisais et maintenant Chris savait pourquoi. Il était le seul à le savoir même car j'en avais parlé à personne d'autres que lui depuis déjà quatre mois. Je m'en veux beaucoup. Et quand j'ai voulu m'excuser, j'ai appris par Lyann qu'il était parti. Ca n'a fait qu'agrandir la mal que je ressentais déjà suite à notre dispute. Finalement, j'ai jetté mon regard azuré sur mon frère cadet. Il me manque aussi... Finis-je par lui dire avant de m'appuyer sur mes genoux que j'avais relevé. Maintenant que tout était sorti, je me sentais plus léger bien que rien n'ait changé dans mes sentiments. Je me sentais toujours aussi coupable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Keeps Getting Better » ENDED Mer 21 Juil 2010 - 20:54


Il fallait des personnes comme Scott dans le monde. C'était indispensable. Dans la famille Matthews, Chris, mais surtout Conner, faisaient office de personnes plus dures, plus méfiantes par rapport à Scott. Ce dernier était bien entouré, des personnes sans doute un peu trop protectrices cherchaient à écarter les dangers sur son passage. Bien sur, le chef cuisinier avait du, lui aussi, essuyer un certain nombre de revers de fortune, mais il s'en était toujours relevé, mais surtout, il n'avait pas perdu sa foi en l'homme. Au fond, l'étudiant se demandait si ce n'était pas l'attitude à adopter, après tout, son frère arrivait à réussir dans la vie, tout en ne tirant dans les pattes de personne, en restant intègre tout le temps... ou presque. Alors que Scott se tournait vers lui, il prit un air soucieux. Visiblement, son ainé savait quelque chose, et cela inquiétait profondément Chris, d'autant plus que lui même avait eu une altercation avec Conner au moment de son départ. Il ne s'était pas sensé coupable, seulement, maintenant, son frère arrivait à le faire douter, c'est pourquoi Chris porta toute son attention sur ce qu'il allait dire. « Je... Je... Écoute, je sais pas si tu le sais. Mais avant que Conner disparaisse subitement, je... On s'est disputé. Et j'ai l'impression que c'est à cause de ça qu'il est partit. On s'était jamais engueulé aussi fortement... J'ai commencé tout ça. » Chris se demandait ce qui avait bien pu se passer de si terrible. Après tout, lui aussi avait eu le droit à sa petite dispute avec Conner. Néanmoins, contrairement à Scott, il ne se sentait pas coupable. Sans doute parce qu'il ne connaissait pas les conséquences de ses révélations. En fait, il ne comprenait même pas pourquoi son frère s'était emporté ainsi.


N°1588 Maison des Matthews-Roosevelt
→ Jeudi 25 mars 2011, 18h50



« Pendant que j'étais en prison, j'ai entendu parler d'un flic un peu ripou... tu sais, le genre que tous les prisonniers ont envie de buter... tu vois qui c'est ? »
« Non, non ! Pourquoi tu me demandes ça ? Mele toi de tes affaires, un peu ! Tu m'étonnes, après, que tu finisses dans les emmerdes ! J'en ai marre de réparer tes conneries ! »
« Mais... calme toi ! C'est bon, c'était une question ! Qu'est ce que t'as, là ? »
« J'me tire ! Un conseil : arrête de fourrer ton nez là où tu ne devrais pas, réfléchis un peu, pour une fois, au lieu de faire le petit merdeux, ça changera ! »

RETOUR AU PRESENT
Crandon Park Beach
→ 20 Juillet 2011, 15h40




Alors que Chris repensait tout cela, il sursauta légèrement, de surprise, lorsque son frère reprit. « C'était assez violent et au final je lui ai demandé de partir sur un ton que je n'aurais jamais imaginé utilisé avec lui. Je m'en veux beaucoup. Et quand j'ai voulu m'excuser, j'ai appris par Lyann qu'il était parti. Ca n'a fait qu'agrandir la mal que je ressentais déjà suite à notre dispute. » Chris resta pensif quelques secondes. En fait, lorsqu'il rassemblait tous les éléments qu'il possédait, il n'arrivait pas à déterminer les véritables raisons du départ de Conner. Après tout, les ennuis semblaient s'accumuler pour lui, et puis, Chris avait beau faire des efforts là dessus, il avait toujours eu du mal à tout à faire comprendre la façon de penser de l'ainé des Matthews. Il semblait avoir sa propre logique, qui échappait au jeune homme. « Il me manque aussi.. » A cela, Chris répondit. « Je ne savais pas ce qu'il s'était passé... Je ne veux pas paraître trop curieux, mais... vous vous disputiez pour quoi ? Tu sais, quand il est parti, Conner était sur les nerfs, je crois que même Lyann pourra le confirmer. Tu as déjà vu Conner stable ? Pas moi. Il finira par revenir, sans nous donner d'explications. Mais moi, j'en ai marre. On s'inquiète pour lui et tout, il ne pense vraiment qu'à lui. Je sais que je suis dur, mais les premières fois, j'ai essayé d'être indulgent, j'ai essayé de comprendre. Mais, il va falloir qu'il se rende compte qu'il ne peut pas nous planter et revenir comme une fleur. » Chris décida qu'il était temps de s'arrêter un peu de parler. Seulement, cette histoire le travaillait aussi, il imaginait les pires scenarii pour son frère, et s'inquiétait sérieusement. La mine navrée, il ajouta. « Désolé, je m'emporte, c'est juste que ça m'embête vachement, tu vois ? Il pourrait au moins passer un coup de fil pour nous dire que tout va bien... » Chris s'était appliqué à cacher ses sentiments depuis le début, d'autant que tous ses ennuis éclipsaient un peu tout le reste. De toute façon, Conner avait toujours réussi à s'en sortir, et Chris ne doutait pas qu'il avait pu s'en tirer. Seulement, il voulait comprendre, Chris ne supportait plus d'être ainsi dans le flou, comme si Conner se moquait de ce qu'il pouvait bien penser. Se rendre compte que Scott était aussi un brin bouleversé par cette histoire réconfortait l'étudiant, il se sentait moins seul, et, d'un coup, beaucoup plus proche de son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Keeps Getting Better » ENDED Jeu 22 Juil 2010 - 17:01




10 Juillet 2011 ♣ Les Alentours, Miami
CRANDON PARK BEACH




- Il me manque aussi... Je m'appuyais sur mes genoux, l'air pensif et perdu. Je regardais au loin les vagues qui s'échouaient sur la plage. Tous ces évènements me perturbaient plus que je ne l'aurais voulu. Il me manquait. Mon putain de grand frère me manquait terriblement. Il était certes un vrai salaud par moment, mais je ne pouvais m'empêcher de le voir comme l'exemple que je devais suivre. Durant toute mon enfance, il fut mon exemple. Il remplaçait le rôle de mon père qui était inexistant pour moi contrairement à Conner avec qui il s'investissait comme jamais. Je ne lui en voulait plus ni à l'un ni à l'autre. De toute manière, je n'ai jamais tenu responsable Conner de la préfèrence flagrante de notre père pour son fils aîné. J'étais la cinquième roue du carrosse. Je passais après ma mère, mon frère et mes deux soeurs. J'étais le petit dernière de la famille celui qui pouvait très bien se reposer sur Conner, Cameron et Kristen pour tous les besoins que j'aurais pu avoir. Et au final, seul Conner comptait. « Conner, on fait ci. », « Conner, on fait ça. » ou encore « Conner, tu vas où ? Je peux venir avec toi ? ». Tous ces souvenirs, je les chérissais plus que tout. Mon grand frère était tout pour moi et après cette dispute et cette disparition de la part de Conner, je commençais à douter de la réciprocité de l'amour que je lui portais sans relâche et inconditionnellement.
- Je ne savais pas ce qu'il s'était passé... Je ne veux pas paraître trop curieux, mais... vous vous disputiez pour quoi ? Tu sais, quand il est parti, Conner était sur les nerfs, je crois que même Lyann pourra le confirmer. Tu as déjà vu Conner stable ? Pas moi. Il finira par revenir, sans nous donner d'explications. Mais moi, j'en ai marre. On s'inquiète pour lui et tout, il ne pense vraiment qu'à lui. Je sais que je suis dur, mais les premières fois, j'ai essayé d'être indulgent, j'ai essayé de comprendre. Mais, il va falloir qu'il se rende compte qu'il ne peut pas nous planter et revenir comme une fleur.
- Tu sais très bien pourquoi on se disputait... Je restais un moment silencieux. Qu'est-ce que je pouvais bien rajouter. Chris comprendrait surement de quoi je parlais puisque lui aussi était concerné. Toute la famille était concernée par le sujet de notre dispute. J'en pouvais plus de tous ces mensonges et de tous ces secrets. Mais pour le bien de tous, j'étais dans l'obligation de me taire. Tu as sans doute raison... Pourquoi devrais-je continuer à m'inquièter sur son sort ? Il est partit sans rien dire, sans penser à sa famille et l'impact que ça aurait sur nous... Je soupirais. Mais je ne peux pas faire autrement. C'est mon frère, je suis obligé de penser à lui. C'est pas comme si je pouvais l'oculter de ma mémoire et des mes souvenirs. Il a toujours été là pour moi... Peut-être qu'il en avait simplement marre que tout le monde se repose sur lui ? Et surtout moi. Je ne sais pas. J'essaye de trouver une raison pour que tout ça soit logique...

La vie sans lui, jamais je ne l'aurais cru possible. Ou du moins difficile ce qui était actuellement le cas. Je n'avais plus une épaule pour m'appuyer, pour demander une aide que lui seul arriver à combler. Le silence refit surface. J'avais les yeux rouges. Parler de lui me rendait nostalgique et me déprimait plus qu'autre chose. Je repensais à tout ce que l'on avait vécu ensemble en bien ou en mal : nos engueulades d'enfants, nos soirées films d'horreur où il me faisait toujours peur par derrière, nos discussions sérieuses ou non ainsi que nos déboires amoureux devant de bonnes bouteilles de vodka.

- Bref, il n'est plus là... Soudain un sourire se dessina sur mon visage. C'est donc à toi de subir la colère d'un Matthews. Je me suis alors jetté sur Chris. C'était stupide comme initiatives. Mais se fut bien la seule qui pourrait me faire oublier Conner. Rire, m'amuser pour oublier son départ précipité. En espèrant que cela suffise à m'apaiser et à passer quand même un bon moment avec mon petit frère que j'écrasais, pour le moment, comme une crêpe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Keeps Getting Better » ENDED Ven 23 Juil 2010 - 21:48


En fait, malgré son sale caractère, Conner avait une place particulière dans la famille. Chris avait une relation spéciale, dans le sens où c'était le premier qu'il avait connu. Encore une conséquence de cette fameuse préférence du père. D'ailleurs, cela expliquait sans doute le caractère difficile de l'ainé, il ressemblait beaucoup au père Matthews, dans son attitude assez dure et rude. Dans cette épreuve, Chris et Scott étaient soudés face à cette absence. D'ailleurs, son frère semblait particulièrement secoué par toute cette histoire. Il était peut être bien moins critique et distant que Chris. « Tu sais très bien pourquoi on se disputait... » A ce moment, un silence un brin pensant s'est abattu sur la plage, entre les deux jeunes hommes. Tout comme Conner, Chris avait envie que tout cela reste secret. Seulement, ce n'était pas nouveau, Scott avait plus d'état d'âme que les deux autres. C'est pourquoi l'étudiant se méfiait un peu, et soutiendrait son frère du mieux qu'il pourrait. « Ouais, je vois... Je suis sur qu'on va arriver à passer par dessus tout ça. » Ils avaient intérêt à calmer cette histoire, et à ne pas y revenir. Depuis maintenant plusieurs mois, Chris avait réussi à mettre cela de coté, et à se concentrer sur ses autres problèmes. De toute façon, le jeune homme avait appris de ne pas trop se sentir coupable et vivre avec ses erreurs, aussi graves soient elles. « Tu as sans doute raison... Pourquoi devrais-je continuer à m'inquiéter sur son sort ? Il est partit sans rien dire, sans penser à sa famille et l'impact que ça aurait sur nous... » Il soupira. « Mais je ne peux pas faire autrement. C'est mon frère, je suis obligé de penser à lui. C'est pas comme si je pouvais l'occulter de ma mémoire et des mes souvenirs. Il a toujours été là pour moi... Peut-être qu'il en avait simplement marre que tout le monde se repose sur lui ? Et surtout moi. Je ne sais pas. J'essaye de trouver une raison pour que tout ça soit logique... »

Chris ne savait pas trop quoi répondre à cela. Effectivement, on pouvait toujours trouver une bonne raison de s'en vouloir. Et puis, Conner était quelqu'un de très indépendant, et l'entourage des frères et sœurs pouvait être un peu oppressant. Seulement, pour partir comme ça, comme un voleur, il fallait quelque chose de plus qu'une colère passagère. D'autant que personne ne semblait avoir de nouvelles. En fait, Chris soupçonnait Lyann d'en savoir plus qu'elle ne le disait, et de leur cacher des informations. En tout cas, le jeune homme essayait de rassurer Scott, pour qu'il arrête de s'inquiéter autant. Scotty était le plus gentil de la famille, celui qui prenait soin des autres et qui ne voulait pas de mal à qui que ce soit. Enfin, la plupart du temps. Chacun avait son rôle, et aujourd'hui, celui de Chris était d'être fidèle au poste et tenter de calmer son frère. « S'il en avait marre, il l'aurait dit. Il faut que tu arrêtes de te torturer, ça va être encore plus difficile, sinon. Conner va refaire surface au moment où on s'y attendra le moins, comme d'habitude. Tu le connais, il a sa propre logique, il n'y a même pas de raison en rapport avec nous, j'suis sur. » Chris faisait de son mieux pour être à la hauteur de la situation. Seulement, il fallait avouer qu'il s'inquiétait également. Lorsque Conner repointerait le bout de son nez, le jeune Matthews serait quand même soulagé, malgré tout ce qu'il pouvait bien dire. « Bref, il n'est plus là... Soudain un sourire se dessina sur son visage. C'est donc à toi de subir la colère d'un Matthews. » Chris ne l'avait absolument pas vu venir. Un large sourire aux lèvres, le jeune homme se vit écraser par son frère. A vrai dire, contrairement à Scott, Chris n'avait pas tellement d'expérience de bataille de frère, si bien que le cuisinier avait vite pris le dessus. « Hé ! C'est pas parce que tu diriges un restaurant que tu dois gouter à tous les plats, gros balourd ! » L'étudiant tentait de se dégager, tant bien que mal. Il émit un petit rire, avant d'ajouter. « J'me rend, j'étouuuuffe ! » Scott était décidément un guerrier en herbe, très prometteur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Keeps Getting Better » ENDED Mar 27 Juil 2010 - 16:23




10 Juillet 2011 ♣ Les Alentours, Miami
CRANDON PARK BEACH




L'attaque du frère tueur. Cela aurait pu être un très bon titre pour décrire ce qu'il venait de se passer. J'avais sauté sur Chris alors qu'il ne devait pas s'y attendre. Il ne devait pas connaître ce genre de batailles entre frères vu qu'il n'était apparu dans notre famille il y a deux ans environ. Avec Conner, c'était presque devenu une tradition de se bastonner comme ça juste pour s'amuser ou du moins ça l'avait été. Maintenant qu'il était parti, beaucoup d'évènements et de souvenirs remontaient à la surface et je n'avais d'autres envie que de les répéter à nouveau pour pouvoir les oublier avec l'ainé des Matthews. C'était mon système à moi pour ne pas penser chaque minute de chaque heure de chaque jour à mon frère disparu après l'une de nos disputes. En attendant, j'exerçais une force sur le cadet des Matthews, l'écrasant sous mon poids.
- Hé ! C'est pas parce que tu diriges un restaurant que tu dois gouter à tous les plats, gros balourd ! Il se débattait. C'était bon signe. C'était bel et bien un Matthews pour ne pas capituler dans la seconde. Cependant, la supériorité de l'un remporta la victoire lorsque l'infériortié de l'autre se manifesta par un petit rire puis des paroles de renonciation. J'me rend, j'étouuuuffe ! Je me suis alors écarté de lui. Me relavant pour lui laisser l'air dont il avait besoin pour ne pas étouffer. Je me suis assis à côté de lui avant de le regarder.
- Pfff, t'es pas drôle. Même Kristen ou Cameron auraient fait mieux. Lui dis-je pour m'amuser et lui faire comprendre qu'il devait s'améliorer dans cette art familiale. Mais une chose est sûre, le gêne Matthews est bien en toi. Sinon tu ne te serais jamais débattu comme tu l'as fait. Je passais ma main dans ces cheveux, le décoiffant au passage comme je l'avais imaginé en accomplissant ce geste. Le père Matthews a bien semé sa petite graine ou il fallait apparement. J'ai rigolé. Parlé de papa avec Chris était une situation que je n'aurais pas imaginé. D'après ce que je savais, il ne l'avait pas tellement connu. Moi je l'avais connu ou du moins j'avais habité avec lui pendant près de 20 ans sans pour autant avoir appris à le connaître. C'était Conner qui le connaissait le mieux. Je suis même sûr que notre mère ne savait pas tout. Tu sais... Je reprenais un air sérieux. Tu fais vraiment parti de la famille maintenant. Même si tu n'es qu'un demi-frère, je te considère comme mon frère à part entière comme Conner. J'ai appris à te connaître. On a appris à te connaître et je pense pouvoir dire de la part de tout le monde qu'on t'apprécie vraiment beaucoup peu importe ce que tu as fait par le passé. Ce qui compte c'est l'instant présent et quoi que les gens puissent dire ou critiquer, tu es mon frère et je t'aime comme tu es. Je ne savais pas quoi ajouter. Ce que j'avais sur le coeur était sorti. Je me suis alors approché de Chris et mes bras l'ont enlacé. T'es un Matthews. Personne ne pourra contredire ce fait. C'est pour ça que si un jour t'as des problèmes ou si t'as simplement envie de parler, je serais là pour toi. Quoi qu'il arrive, je serais là. Tu peux tout me dire. Lui dis-je ouvertement alors que je le serrais encore dans mes bras.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Keeps Getting Better » ENDED Mar 27 Juil 2010 - 21:07


Effectivement, Chris ne connaissait pas très bien ce genre de moment entre frères. Il avait vécu avec une mère qui se comportait plutôt comme une bonne copine carrément irresponsable. D'ailleurs, cela expliquait peut être le comportement et le passé du jeune homme. Quoi qu'il en soit, il essayait de se faire à cette nouvelle vie qui lui plaisait bien, surtout pour ces moments de complicité. Alors que Scott relâchait la pression, Chris devait admettre qu'il était pas encore bien habitué, cela lui donnait une excuse. « Pfff, t'es pas drôle. Même Kristen ou Cameron auraient fait mieux. » D'ailleurs, il prit sa plus belle mine choquée pour demander à son frère. « Parce que tu te bats aussi avec Cameron et Kristen ? Quel gentleman, dis moi ! » Il lui fit un large sourire, alors que le chef cuisinier lui ébouriffait les cheveux. « Mais une chose est sûre, le gêne Matthews est bien en toi. Sinon tu ne te serais jamais débattu comme tu l'as fait. Le père Matthews a bien semé sa petite graine ou il fallait apparemment » Au début, Chris avait pu trouver cela étrange, de parler de son père aux autres Matthews. En effet, il avait du mal à se dire que son propre père avait été chez eux si longtemps, qu'il avait eu une autre famille si longtemps, mais surtout, qu'il pouvait bien s'entendre avec ses frères et sœurs comme c'était le cas avec Scott, notamment. « Oui, je crois qu'il était doué pour semer sa p'tite graine... j'espère quand même ne pas hériter de son sale caractère, si tu permets ! » Il émit un petit rire. Effectivement, même s'il ne l'avait pas beaucoup connu, il le voyait comme un homme autoritaire et dur, quelqu'un de pas facile à vivre. Tu sais... Il reprit un air sérieux. « Tu fais vraiment partie de la famille maintenant. Même si tu n'es qu'un demi-frère, je te considère comme mon frère à part entière comme Conner. J'ai appris à te connaître. On a appris à te connaître et je pense pouvoir dire de la part de tout le monde qu'on t'apprécie vraiment beaucoup peu importe ce que tu as fait par le passé. Ce qui compte c'est l'instant présent et quoi que les gens puissent dire ou critiquer, tu es mon frère et je t'aime comme tu es. »

Lorsqu'ils venaient de faire connaissance, Chris avait été un peu gêné par ce genre d'effusion d'amour. Seulement, aujourd'hui, il connaissait Scott, et savait apprécier cette relation qu'il avait avec son frère. Tout le contraire de Conner, qui était dur et un peu froid, qui ne lui dirait jamais ce genre de chose. Chris lui adressa un large sourire, heureux, il était content de savoir qu'il pouvait compter sur Scott. De toute façon, il lui serait toujours reconnaissant d'avoir été là pour lui lorsqu'il était arrivé, de lui avoir accordé sa confiance. Cela aurait pu mal tourner, puisqu'à la base, il n'était pas là pour être aimé. Seulement, au fur et à mesure, l'étudiant se rendait compte que ce qu'il avait gagné était très précieux. « T'es un Matthews. Personne ne pourra contredire ce fait. C'est pour ça que si un jour t'as des problèmes ou si t'as simplement envie de parler, je serais là pour toi. Quoi qu'il arrive, je serais là. Tu peux tout me dire. » Alors qu'ils se faisaient une accolade, Chris sentait qu'il pouvait tout dire à son frère sans que celui ci ne vienne le juger. D'ailleurs, l'épisode du vol qu'il n'avait d'ailleurs pas commis au centre commercial montrait bien que le chef cuisinier était prêt à pardonner ses erreurs sans trop le juger. « Merci Scotty, vraiment. Tu sais qu'aujourd'hui, je vous considère aussi comme ma famille, mon autre famille. Je suis venu ici pour vous connaître, et je ne le regrette pas, j'y ai gagné beaucoup. » Puis, le jeune homme poussa un soupir. Puisque Scotty lui demandait de dire ce qu'il avait sur le cœur, l'étudiant sentait qu'il devait poser la question qui lui trottait dans la tête depuis un moment, maintenant. « Scotty... il faut que je te demande un truc. Tu sais, avec cette histoire d'élection, pas mal de choses pas claires refont surface. On m'a dit qu'il y avait eu un litige avec le Four Seasons Hotel quand tu l'avais quitté. J'ai pas voulu en savoir plus, parce que je veux que ce soit toi qui m'explique. Et aussi, que tu saches que si moi, je suis capable de l'apprendre, les autres le peuvent aussi... » Un brin gêné, l'étudiant n'osait pas trop regarder son frère dans les yeux, il attendait une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Keeps Getting Better » ENDED Ven 30 Juil 2010 - 12:45




10 Juillet 2011 ♣ Les Alentours, Miami
CRANDON PARK BEACH




- Merci Scotty, vraiment. Tu sais qu'aujourd'hui, je vous considère aussi comme ma famille, mon autre famille. Je suis venu ici pour vous connaître, et je ne le regrette pas, j'y ai gagné beaucoup. Il soupira. Je voyais bien que quelque chose n'allait pas et je me demandais bien ce qui pouvait le mettre dans cet état. Etait-ce si horrible que ça ? Ou bien pire encore ? En tout cas, je sentais à plein nez qu'un scandale était derrière tout ça. Mais pour lequel d'entre nous deux ?
- Dis-moi ce qui ne va pas, Chris ? Après ce que je venais de lui dire, j'espérais bien qu'il comprendrait qu'il pouvait tout me dire sans prendre de gants, sans mentir. On était de la même famille et je pouvais tout encaisser. Grâce à Conner, j'excellais dans cet art... Ou presque.
- Scotty... il faut que je te demande un truc. Tu sais, avec cette histoire d'élection, pas mal de choses pas claires refont surface. On m'a dit qu'il y avait eu un litige avec le Four Seasons Hotel quand tu l'avais quitté. J'ai pas voulu en savoir plus, parce que je veux que ce soit toi qui m'explique. Et aussi, que tu saches que si moi, je suis capable de l'apprendre, les autres le peuvent aussi...
- Je vois... Répondis-je simplement à mon frère face à la révélation qu'il venait de me faire. Apparement, il connaissait déjà toute l'histoire. Je ne pouvais pas nier. Je ne pouvais pas m'en sortir facilement. La vérité était de rigueur et j'allais tout lui dire. Le passé finit toujours par ressortir un jour ou l'autre. Aujourd'hui, c'était mon tour. Qui sera donc l'heureux élu de demain ? Ca s'est passé après que je me sois fait renvoyé, il y a déjà un an et demi...


FLASH BACK
Décembre 2009 ♣ Four Seasons Hotel, Miami


Je venais de me faire virer. Qu'avais-je fait ? J'avais tenu tête à cette Milla Carragher, le diable en personne, et ce geste m'a conduit à ma chute. Je voulais des explications. Des explications tout droit sorties de la bouche de mon cher patron qui m'avait renvoyé quelques jours plus tôt. J'étais déterminé à lui montrer mes mérites pour qu'il me reprenne. C'était biensur peine perdu. Mais l'espoir fait vivre et j'espèrais depuis bien trop longtemps d'avoir une si grande opportunité professionnelle. Cependant, j'avais tout fais foiré. Je l'avais encore au travers de la gorge mais je faisais comme tout allait bien. Un sourire est tout le monde pense que vous vous sentez bien.

J'étais dans l'ascenseur pour rejoindre le bureau du patron de l'hotel. Je tournais en rond à l'intérieur. J'étais pressé d'arriver en haut pour pouvoir m'expliquer et surtout entendre les explications injustes de mon renvoi. Un « Ding » rententit. Les portes s'ouvrirent, je sortis. Personne. La secrétaire n'était pas là et il n'y avait aucun allez et venu vers le bureau. Je trouvais ça étrange. Il n'était surement pas là. J'étais venu pour rien. Je soupirais, lasse de tout ça. J'appuyais de nouveau sur le bouton de l'ascenseur mais cette fois-ci pour descendre. Il était déjà reparti. Je fus donc dans l'obligation de l'attendre lorsque j'entendis du bruit provenant de ce fameux bureau. Par curiosité, je me suis avançé en silence. La porte était entreouverte et une surprise me scotcha sur place. Mon cher patron était en pleine relation plus que professionnelle sur son bureau en compagnie d'une femme qui n'était pas la sienne. J'ai alors sorti mon portable pour filmer la scène et prendre quelques photos. J'avais ce qu'il me fallait. Je n'en revenais pas de ce que j'avais en tête. Mais maintenant que le chantage était lancé et que les preuves avaient été créées, je ne devais pas reculer. Je devais lui faire face et lui montrer sa partie de jambes en l'air ou plutot la montrer à sa femme si nous n'arrivions pas à nous mettre d'accord sur le montant.


RETOUR AU PRESENT

- Voilà comment tout à débuter. Continuai-je alors que je fixais mes pieds, trop gêné par toute cette histoire. Ensuite, je lui ai donné rendez-vous dans un bar et je lui ai montré ce que j'avais sur lui, en lui indiquant clairement que j'étais près à ruiner son couple et la réputation de son hotel pour m'avoir viré injustement. Je sentais le regard de mon frère cadet sur moi. Mais je ne savais pas encore ce qu'il en pensait. Il m'a alors proposé 800 000 dollars en échange de mon silence et de la destruction des preuves de son infidélité. J'ai accepté et j'ai fait ce qu'il fallait. J'ai déposé le chèque à la banque. En sortant, je me suis fait tiré dessus et je me suis réveillé un an plus tard. Je me suis stoppé un instant dans mon discours. Je repris mon souffle tranquillement avant de reprendre. C'est grâce à cet argent si j'ai pu ouvrir mon restaurant. En un an de coma, j'avais gagné encore plus d'argent vu que je n'y ai pas touché. Il m'en reste encore et je fais avec. Voilà... Tu sais tout. J'osais enfin porté mon regard bleuté sur Chris. J'espèrais qu'il comprennait. Lui qui avait fait de la prison, j'espèrais qu'il ne me jugerait pas. Mais le doute s'installait et je ne pouvais m'en défaire. Je n'attendais plus qu'une chose : qu'il prenne la parole et qu'il s'exprime sur toute cette histoire avant que je ne le supplie d'ouvrir sa bouche et de me parler car le silence qui régnait était pesant, très pesant, trop pesant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Keeps Getting Better » ENDED Ven 30 Juil 2010 - 16:25


A ce moment, Chris se revoyait quelques mois auparavant, lorsque Scott l'avait surpris en train de voler. A cette époque, l'étudiant s'était dit que c'était cuit pour lui, que tous les efforts qu'il avait déployé allaient être réduits à néant, que son intégration était ruinée. Néanmoins, le chef cuisinier avait été extrêmement compréhensif, c'est ainsi que Chris avait découvert la valeur d'un lien fraternel, et tout ce qui pouvait tourner autour. Aujourd'hui, les rôles étaient inversés. Le cadet n'aurait jamais pu croire que cela arriverait un jour, que son frère puisse faire quelque chose de répréhensible, lui qui avait l'air si droit et loyal. Au fond, Chris avait été très étonné lorsqu'on lui rapporta cette histoire avec son patron, comme quoi, ce genre d'élection peut vraiment faire remonter à la surface de vilains petits secrets. Chris n'était pas parti dans cette compétition pour apprendre des choses sur son frère, et ce fut une désagréable surprise pour lui. Jamais il n'irait l'attaquer, d'autant plus que, maintenant, il en avait formulé la promesse. « Je vois... » Scott semblait un peu mal à l'aise. A vrai dire, Chris était tellement prêt à croire que son frère était innocent qu'il aurait pu s'en tirer en niant un peu vigoureusement. Heureusement, le cuisinier n'était pas ce genre d'homme, et il s'apprêtait à s'expliquer, prenant ainsi le risque de voir ses secrets mis à découvert. « Ça s'est passé après que je me sois fait renvoyé, il y a déjà un an et demi... » C'est là que Scott débuta son histoire. Chris n'en croyait pas ses oreilles. Au moment où Scott travaillait dans ce restaurant, le jeune homme y allait pas mal, et il voyait très bien qui était le gérant, un homme qui semblait tout à fait respectable. Néanmoins, en y repensant, toute cette affaire n'était pas si étrange. Après tout, pour être proche de Scotty, Chris savait que tout cela s'était déroulé dans un certain chaos, mais puisque son frère avait fini par obtenir gain de cause, l'étudiant ne s'en était pas plus soucié que cela. « Voilà comment tout à débuter. Ensuite, je lui ai donné rendez-vous dans un bar et je lui ai montré ce que j'avais sur lui, en lui indiquant clairement que j'étais près à ruiner son couple et la réputation de son hôtel pour m'avoir viré injustement. » Chris était concentré sur ce que lui disait son frère. Décidément, cette histoire était assez hallucinante. En fait, Chris était plus curieux et fasciné que véritablement choqué. Après tout, il en avait vu d'autres et des bien pires.

« Il m'a alors proposé 800 000 dollars en échange de mon silence et de la destruction des preuves de son infidélité. J'ai accepté et j'ai fait ce qu'il fallait. J'ai déposé le chèque à la banque. En sortant, je me suis fait tiré dessus et je me suis réveillé un an plus tard. » Chris était un brin abasourdit. Une telle somme lui faisait tourner la tête. Avec le recul, c'était tout à fait logique. Comment Scott aurait il pu subvenir aux besoins de sa famille, avec un nouvel enfant, et ouvrir un restaurant, si ce n'est pas ce genre de tactique ? Un miracle de Noël ? Non, évidemment, il y avait une histoire dans ce genre là dessous, et Scott avait de la chance que personne ne l'ai repéré. « C'est grâce à cet argent si j'ai pu ouvrir mon restaurant. En un an de coma, j'avais gagné encore plus d'argent vu que je n'y ai pas touché. Il m'en reste encore et je fais avec. Voilà... Tu sais tout. » Visiblement, son frère était un brin tendu face à la réaction qu'il allait avoir. A vrai dire, Chris ne savait pas ce qu'il devait montrer. Une foule de sentiments contradictoires se bousculaient dans sa tête, jusqu'à ce qu'il retrouve l'esprit clair et plante son regard dans celui de Scotty. « Tu sais que c'est dangereux, ce que tu as fait ? Ça aurait pu vraiment mal tourner, tu en as conscience ? Aujourd'hui, t'as des responsabilités, et tu t'es servi de cette histoire à des fins privées. Je sais bien que je suis mal placé pour te dire ça, mais tu as eu beaucoup de chance, qu'il n'aille pas te chercher des ennuis. » Chris marqua une pause, il adressa un sourire à son frère avant d'enchainer. « Mais tu as bien fait, au final, tu as réussi à transformer une situation délicate en un avantage, regarde tout ce qui tu as, aujourd'hui ! Et puis, se sortir du pétrin, c'est ce qu'on attendait de toi, tu as réussi, même si c'est par des moyens... peu conventionnels. Si tu t'en es tiré, c'est que tu as fait attention, c'était un cas de force majeure, et puis, au final, ça t'as réussi, ça prouve bien que tu as eu raison de le faire. » Oui, même si Chris était un peu inquiet face aux conséquences des actes de son ainé, au fond, il eut la surprise de se rendre compte que ce genre de combine, de malice, le rendait plus humain, et en ce sens, peut être plus proche de lui. Il ne le jugeait absolument pas, au contraire, à choisir, Chris devait bien avouer qu'il l'avait trouvé plutôt malin, pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Keeps Getting Better » ENDED Mer 4 Aoû 2010 - 14:55




10 Juillet 2011 ♣ Les Alentours, Miami
CRANDON PARK BEACH




J'avais enfin tout révéler. Pour la première fois depuis maintenant un an et demi, une personne de mon entourage connaissait la vérité sur cette somme astronomique d'argent qui était apparue comme par magie sur mon compte en banque et qui m'avait permi de réaliser mon rêve. Aujourd'hui, j'étais le gérant d'un restaurant et le chef cuisinier du San Estephe. Ma vie était comme je le voulais. J'avais un travail qui me plaisait, une famille que j'adorais par-dessus tout ansi qu'un un homme et un enfant que j'aimais comme un fou. Le bonheur était entre mes mains et je ne pourrais revenir en arrière pour réparer ce chantage puisque il m'a permis d'en arriver là. Je ne regrettais en rien mon geste. Même si, par moment, je me surprenais encore à avoir fait une telle chose.

- Tu sais que c'est dangereux, ce que tu as fait ? Ça aurait pu vraiment mal tourner, tu en as conscience ? Aujourd'hui, t'as des responsabilités, et tu t'es servi de cette histoire à des fins privées. Je sais bien que je suis mal placé pour te dire ça, mais tu as eu beaucoup de chance, qu'il n'aille pas te chercher des ennuis. Chris me sermonnait. Il avait raison. Pourquoi avoir fait ça ? Mais j'étais seul à cette époque. Je venais de me faire larguer par l'homme que j'aimais et je me retrouvais au chômage. Je n'avais pas trouvé autre chose. En tout cas, le jeune étudiant en droit faisait bien parti de cette famille. Il était doué pour sermonner son frère ainé. Une qualité familiale issue du père Matthews apparement. Mais tu as bien fait, au final, tu as réussi à transformer une situation délicate en un avantage, regarde tout ce qui tu as, aujourd'hui ! Et puis, se sortir du pétrin, c'est ce qu'on attendait de toi, tu as réussi, même si c'est par des moyens... peu conventionnels. Si tu t'en es tiré, c'est que tu as fait attention, c'était un cas de force majeure, et puis, au final, ça t'as réussi, ça prouve bien que tu as eu raison de le faire. Ok, il savait sermoner. Mais au final, Chris se différenciait quand même de mes autres frère et soeurs. Conner m'aurait simplement fait culpabiliser, Cameron m'aurait montré à quel point ce n'était pas digne de moi d'avoir fait chanter mon ancien patron et Kristen... Kristen n'aurait peut-être rien dit et serait parti. La réaction de Chris fut surprenante. Mais dans un sens compréhensible. N'étant le plus droit des frères et des habitants de la ville et ayant fait de la prison, il était sans doute le plus apte à voir ce qu'il y avait de chanceux dans tout ce bordel que j'avais créé au fil des jours.
- Je... Merci. Lui répondis-je sans le regarder, trop honteux par la situation actuelle et par la révélation de ce secret. Si ça continuait ainsi, cette élection de représentant de quartier aurait ma peau et celle de ma famille. Certains secrets sont faits pour rester cachés. Mais biensur, aucun ne peut rester enfoui bien longtemps. Tout finit toujours par refaire surface que l'on y soit prêt ou non. Et pour le moment, je n'étais pas prêt à faire d'autres rélévation sur mon passé et ma vie privée. Je venais d'être mis à nu devant mon frère cadet. Et je me sentais mal. J'avais honte. J'étais gêné comme jamais je ne l'avais été face à Chris. Je n'avais qu'une solution pour échapper à tous ces sentiments. - Je dois y aller. J'ai... J'ai des choses à faire. Je me suis alors levé, j'ai fais la bise à mon frère et j'ai failli partir en courant afin de fuir cette gêne et cette honte qui me rongeait lorsque le jeune Matthews me regardait. C'est je ne me suis pas retourner en m'éloignant de lui. Je marchais la tête droite même si mon esprit à l'intérieur ne l'était pas. Il fallait que je me retrouve, que je redevienne le Scott Matthews que tout le monde connaissait et pour cela la solitude était mon remède. Je me suis donc envolé de cet plage pour rentrer chez moi et réfléchir, seul.



TOPIC TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: « Keeps Getting Better » ENDED

Revenir en haut Aller en bas
 

« Keeps Getting Better » ENDED

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Alentours :: Crandon Park Beach & Port of Miami-