AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Surprise ! It’s me ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: « Surprise ! It’s me ! » Lun 26 Juil 2010 - 22:59



JOSHUA BRENNAN ¤ MUSE HANNIGAN

08:20 PM – Four Seasons


Un pas en avant, deux pas en arrière. C’était ce qu’avait fait toute la journée la jeune Hannigan. Elle n’avait eu de cesse de rebrousser chemin. Et tout ça pour quelque chose qui n’en valait pas la peine. Elle s’angoissait, se prenait la tête pour une histoire stupide. Un simple rendez-vous en tête à tête avec un inconnu. Bon certes, ça pouvait être légèrement stressant, mais de là à y penser à longueur de journée, il y a des limites. Muse n’avait jamais eu peur d’un rendez-vous avec un inconnu, du moment que c’était elle qui avait par elle-même accepté de le rencontrer. Or ici ce n’était pas le cas.

Alors que la demoiselle faisait du karting avec l’un de ses amis, ils commencèrent à bavarder pendant l’une des pauses, et c’est là que Piel eut une idée de génie –selon ses dires- avec lui Muse pouvait s’attendre à tout et elle n’allait pas être déçue. Il l’avait regardée avec un sourire, et un regard coquin, signe qu’il avait une idée farfelue derrière la tête. Alors qu’il passait un bras autour de son cou, il lui dit d’une voix amusée : « Je me disais, ça fait une éternité que tu n’as pas eu de rendez-vous avec un mec. » Muse s’était retirée de son emprise et l’avait coupé : « Je t’arrête tout de suite ! Laisse tomber avec tes idées stupides. » Piel avait levé les yeux au ciel et avait poursuivi : « J’étais sûr que t’étais devenue peureuse. Incapable de relever des défis. Mais depuis quand se fait-on chier avec Miss Hannigan ?! » Il avait définitivement touché un point sensible. Elle ne supportait pas que l’on mette en doute sa capacité à se mettre en danger, à relever des défis. Pire, elle détestait qu’on insinue qu’avec elle, c’était d’un ennui mortel. Elle lui donna un petit coup de poing dans l’épaule, et d’un air résigné lui dit : « Annonce la couleur ». Un sourire satisfait s’afficha sur le visage du garçon, qui tout en se frottant les mains d’un air réjouis lui dit : « Demain soir, 20H, au ‘Four seasons’ t’as rendez-vous avec un copain à moi. Une sorte de speed dating, sauf que ça sera pas si speed que ça, que t’auras pas de clochette pour changer de partenaire, et que tu devras rester avec lui toute la soirée. Tu vas voir, il est vraiment canon, et tu vas pas t’ennuyer une seule seconde avec lui ! » Muse leva les yeux au ciel, elle sentait que c’était une idée stupide, mais après tout pourquoi pas. « Bien très bien. » « Pas de tricherie, tu lui fais pas un plan, en ne venant pas. Et tu restes bien toute la soirée, j’aurai des informateurs sur place. Si tu te tires, je le saurai et alors tous tes privilèges chez Dolce & Gabana s’envoleront. » Muse écarquilla les yeux. Il se moquait d’elle ? Apparemment non. Elle soupira, remonta dans le kart sans un mot, et repartit de plus belle. C'était sûr, elle allait finir par le tuer.

Ainsi le jour J était arrivé. Elle avait envisagé de simuler une grippe intestinale qui l’aurait subitement prise, mais elle s’était ravisée. Aux environs de sept heures, elle prit une douche, enfila une robe noire, qui s’arrêtait au dessus du genou. Le décolleté était assez présent pour la mettre en valeur, mais pas assez pour la rendre vulgaire. Elle laissa ses cheveux détachés naturellement, se maquilla un peu, puis monta dans son cabriolet. Elle se rendit enfin à son rendez-vous. Comme toute jeune femme qui se respecte, elle était arrivée en retard. Mais comme elle était respectueuse, elle n’avait eu ‘que’ vingt petites minutes de retard. Elle arriva donc au restaurant de l’hotel. Elle se présenta, et un serveur lui indiqua sa table. La table était dans un coin reculé de la pièce, plutôt éloignée des autres tables, et à l’abri des regards indiscrets. Muse aperçut le jeune homme de dos. Elle inspira profondément, puis se dirigea dans sa direction, ses talons claquant sur le sol. Elle le contourna doucement, et au moment où elle se retrouva en face de lui, elle se figea.

Debout, les lèvres légèrement entrouvertes, elle ne savait pas comment réagir. L’homme en question n’était pas un inconnu, non, se trouvait en face d’elle Joshua Brennan, et le moins que l’on pouvait dire, c’était qu’ils se connaissaient extrêmement bien. Muse déglutit doucement, et puis reprenant tout son aplomb, elle lui tendit une main, et provocatrice jusqu’au bout lui dire :
« Muse Hannigan, enchantée. »
Elle s’installa en face de lui. Un sourire accroché aux lèvres. En réalité, elle ne faisait pas la fière, son cœur battait tellement vite qu’elle en avait mal à la poitrine. Un serveur arriva, et leur déposa deux cocktails. La demoiselle prit l’olive qui se trouvait dans le verre, et tout en gardant son regard planté dans celui du jeune homme, la mangea. Finalement elle finit par murmurer (assez fort pour qu’il puisse tout de même l’entendre) : « Je sens que la soirée va être formidable... Pleine de surprises ! »




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Surprise ! It’s me ! » Mer 28 Juil 2010 - 13:30

    Entrain de nouer sa cravate devant son miroir, Josh se demandait encore une fois comment il avait fait pour se retrouver dans cette histoire. Quelques jours plus tôt, un ami lui avait parlé de Blind Date. Il aurait tout de suite de sentir le truc, un panneau clignotant indiquant un danger imminent aurait du faire apparition avant qu'il ne s'engage dans cette voie à sans unique. Il s'était fait avoir comme un bleu. L'ami en question lui avait demandé ce qu'il pensait des Blinds Dates, alors qu'ils disputaient une partie de jeu vidéo. (Il n'y a pas d'âge pour jouer à Mario Kart, voilà ce que revendiquait Joshua). Josh avait vaguement répondu que c'était un truc stupide pour les mecs en manque du cul voir d'amour et qui s'en remettaient au hasard ou à leurs potes pour trouver un coup. Josh ou l'homme le plus romantique du monde, il était plus passionné par son jeu que par la conversation à vrai dire, il aurait pu répondre n'importe quoi. « Ah bon ? Parce que tu en as un dans deux jours au Four Season's à 20h. » Cette fois ci, Josh réagit plus vivement, mettant même son jeu en pause, qu'est ce qu'il lui faisait là, une mauvaise blague ? « Tu te fous de moi là ? » En le regardant de plus près, Josh vit qu'il ne mentait pas. Pourquoi n'avait il pas flairé le mauvais coup quand il avait abordé le sujet du blind date ? Le fourbe avait profité d'un moment de faiblesse pour l'attaquer, il le reconnaissait bien sur ce coup là. « C'est une mannequin, et quand je dis qu'elle est canon, c'est faible. Et pas conne en plus, tu vas voir, elle est génial. » Le seul mot qui atteignit l'esprit de Josh était mannequin, ça devenait un peu plus intéressant tout à coup. Mais Joshua Brennan n'était pas un homme à faire de stupide rendez-vous arrangés. Malheureusement, l'entremetteur du jour connaissais trop Josh, et lui lança un défis qu'il ne pouvait pas refuser. Si Joshua perdait la prochaine partie, il allait au rendez-vous, si il gagnait, c'est Josh qui lui organisait un rendez-vous. L'enjeu était tellement tentant que Josh à tout de suite foncé, et ... a lamentablement perdu. Bien qu'il revendiqua la tricherie, il avait bel et bien perdu, et était contraint à se rendre à ce rendez-vous. En y repensant, un diner avec une jolie mannequin, ce n'était pas une torture, sauf si la jeune femme était con comme un balais, ce qu'elle n'était pas apparemment. « J'ai entendu dire que c'était un bon coup. » Voilà qui était d'autant plus réconfortant. Josh en était donc maintenant à mettre sa cravate. Cette histoire de blind date lui était restée en tête pendant deux jours, d'un côté il excité de rencontre ladite mannequin et d'un autre, il y allait en traînant les pieds, sentant le coup foireux à des kilomètres.

    20H17. Josh attendait déjà depuis 20 bonnes minutes. Les femmes et leur envie de se faire désirer lui tapait sur les nerfs. Elle adoraient ça, faire attendre leur rendez-vous, mais qui est ce qui passait pour un imbécile qui se faisait poser un lapin ? Joshua était persuadé que les serveurs avaient déjà parié sur son compte, lui même l'aurait fait. En attendant, il s'occupait avec les cacahuètes posées sur la table, il était même près à se lancer dans une sculpture de cacahuètes, le jeune homme avait beaucoup d'imagination et se sentait l'âme d'un artiste ce soir, quand il entendit enfin quelqu'un arriver. En voyant la jeune femme, Josh cru qu'il allait s'étouffer avec ses arachides, il était à des années lumières de penser se retrouver en face d'elle ce soir là. « Muse Hannigan, enchantée. » Avec cette magnifique présentation, il n'avait plus aucun doute, ça aurait pu être son sosie, mais le prénom Muse et le nom Hannigan n'étaient pas très répandu ici, et combiné ensemble, il n'en existait qu'une. Il se leva pour lui serrer la main qu'elle lui tendit, elle voulait jouer à ça, soit. « Joshua Brennan, je n'en dirais pas autant. » Il se rassit, son sang était glacé ... ou alors bouillonnait, Joshua était partagé entre les deux sentiments. Une chose était sûr, leur entremetteur ne s'était pas trompé, elle était bien canon, et Joshua pouvait le confirmer, elle était un bon coup. Le serveur leur apporta un cocktail et il se demanda pendant quelques micro seconde, si passer la soirée noyé dans l'alcool ne rendrait pas les choses plus faciles. Ils attendaient se regardant l'un l'autre, aucune hésitation, il ne pouvait pas fuir. Il entendit le petit murmure de Muse, ce qui le fit légèrement sourire, elle avait totalement raison. Il prit une gorgée de son cocktail tout en gardant ses yeux plongés dans les siens,on aurait dit une bataille entre gamin, qui allait tenir le plus longtemps ? « Tu sais, quand on m'a dit que j'avais rencard avec une mannequin, j'étais loin de me douter que ce serait toi. » Une soirée qui s'annonçait ... explosive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Surprise ! It’s me ! » Lun 2 Aoû 2010 - 3:58




« Joshua Brennan, je n'en dirais pas autant. » BIM ! Ca commençait fort, très fort. La demoiselle avait eu un petit sourire en coin. Evidemment qu’il allait lui sortir un truc dans le style, cela allait de soit. Elle ne s’était pas attendue à autre chose, et d’ailleurs n’espérait rien d’autre de sa part. Là tout de suite, elle maudissait son ami Piel. Quel crétin ! Lui et ses idées à la con, franchement ! Muse pensa un instant qu’elle pourrait quitter le restaurant après tout, le pari ne tenait plus, ce n’était pas un inconnu, mais bel et bien quelqu’un qu’elle connaissait. Pire, quelqu’un avec qui elle avait un passé. Et ce dernier n’était pas des moindres. Muse décida finalement qu’elle n’allait pas battre en retraite, en tout cas, pas tant qu’il ne l’avait pas fait. C’était bête, c’était enfantin, mais Muse était fière. Ainsi, elle fixait Joshua tout comme il le faisait lui de son côté. Là, il lâcha son deuxième pic de la soirée : « Tu sais, quand on m'a dit que j'avais rencard avec une mannequin, j'étais loin de me douter que ce serait toi. » Muse eut un petit rire moqueur. Il insinuait qu’elle n’était pas assez belle, ni assez bien ‘foutue’ pour pouvoir être mannequin. S’il pensait la blesser de la sorte, il se mettait le doigt dans l’œil et bien profond. Muse fit claquer sa langue dans sa bouche d’un air réprobateur : « Joshua, mon petit Joshy, ne fait pas semblant, on sait très bien toi et moi que tu rêves de pouvoir me remontrer ton semblant de virilité. » Alors premièrement, elle l’avait appelé ‘Joshy’, surnom qu’il détestait et que Muse s’était toujours amusée à utiliser pour le rendre dingue. Ensuite elle était cash, direct, en lui disant clairement qu’elle savait qu’il rêvait de la remettre dans son lit. Etait-ce le cas ? A dire vrai elle n’en savait rien. Ce qu’elle savait c’était que le revoir ici, face à elle, ne la laissait pas indifférente. Si des souvenirs douloureux et violents lui revenaient en tête, d’autres beaucoup plus plaisants et jouissifs refleurissaient dans son esprit. Que cherchait-elle à faire ? Mais à le déstabiliser bien sûr. Elle cherchait à l’affaiblir pour pouvoir toujours garder le contrôle sur la situation. Elle se demandait si il éprouvait toujours autant de rancœur vis-à-vis d’elle. Apparemment, à sa façon de la remettre à sa place, à chercher à la blesser, la réponse était oui. Joshua n’avait rien digérer du tout. Et s’ils ne s’étaient pas vu depuis des années, rien n’avait été oublié. Alors qu’elle buvait une longue gorgée de son cocktail, son pied vient malencontreusement effleurer la jambe du jeune homme : « Oups, toutes mes excuses Sir. » Oui Muse Hannigan se foutait réellement de sa gueule. Mais pour combien de temps encore ? Même elle, était incapable de le dire. Dans tous les cas, Muse sentait toujours son cœur battre à toute allure. Elle l’observait et de rendait compte qu’il n’avait presque pas vieilli, du moins, il était devenu encore plus beau avec le temps. Le fait de sentir son parfum, de s’en souvenir, de se souvenir d’autres détails, comme les grains de beauté qu’il avait dans le cou, dérangeait et perturbait Muse. Comme si elle n’avait jamais pu l’oublier, ce qui était un peu le cas, après tout, ‘à cause’ de lui elle avait vécu l’une de ses plus dures épreuves dans la vie. Alors que Muse s’apprêtait à ouvrir une nouvelle fois la bouche –oui elle aimait bien parler ces derniers temps- une serveuse arriva à leur table, tenant dans ses bras un énorme bouquet de roses rouges. Muse écarquilla les yeux, surprise, puis la femme s’adressa à Joshua : « Vous désirez acheter une rose pour votre chère et tendre monsieur ? » Muse se pinça la lèvre pour ne rien dire, se pencha un peu par-dessus la table, et attrapa la main du garçon qui trainait sur la nappe blanche. Lorsqu’elle enlaça ses doigts aux siens, elle ressentit une décharge électrique le long de son échine. Elle minauda d’une voix mielleuse : « Oh oui mon amour, offre-moi une rose, ça me ferait tellement plaisir ! » Evidemment elle était presque sûre qu’il allait dire non, pour la ridiculiser un peu, sauf que s’il faisait ça, il allait passer pour un énorme radin, un mec sans cœur, chose qu’il n’était définitivement pas. Muse était pressée de savoir comment tout ça allait se dérouler. Ainsi, c’est toujours sa main dans la sienne qu’elle l’observa réagir.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: « Surprise ! It’s me ! »

Revenir en haut Aller en bas
 

« Surprise ! It’s me ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Centre ville :: Four Seasons Hotel Miami-