AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le temps est passé mais, je ne t'ai pas oublié || Lyssandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Le temps est passé mais, je ne t'ai pas oublié || Lyssandre Sam 31 Juil 2010 - 23:31

Le temps est passé mais, je ne t'ai pas oublié
Lyssandre&Diesel

Assise sur son lit, l'adolescente regardait sans cesse cette photo, le coeur déchiré devant ce bonheur si lointain, elle avait cette immonde sensation d'avoir tout perdu. Elle se souvenait de ses derniers sourires, comme si c'était hier, de ses mots rassurants et de sa présence tout simplement. Elle haïssait mais, pas autant qu'elle l'aimait. Son père, cet être qui lui manquait tans et qui avait très certainement oublié son prénom. Les yeux rivés sur la photo, la demoiselle se trouvait dans l'incompréhension, elle souffrait davantage de l'absence de son père que de la mort de sa mère, ceci était presque irrationnelle. Bien sûr, elle souffrait de la mort de sa mère, mais, ce n'était pas la même douleur, il n'y avait pas cet abandon et cette espérance qu'elle reviendrait, parce que Diesel devenait folle à espérer qu'un jour il reviendrait. Elle fixa à nouveau la photo sur son mur avant d'ouvrir son placard et de choisir des vêtements. Il était plus de vingt-deux heures, elle était en pyjama -du moins en sous-vêtements- mais, l'envie d'errer dans Ocean Groove était plus forte qu'elle. Elle enfila une simple robe blanche, remaquilla ses yeux et c'était largement suffisant. Elle descendit les escaliers avec discrétion, Jhon ne devait pas savoir qu'elle sortait, ça ne servait à rien de l'inquiétait, il en subissait déjà assez avec l'adolescente. Elle souffla, ayant conscience qu'elle lui rendait la vie impossible alors, qu'il ne le méritait pas, Jhon était un type bien c'était une certitude mais, devant lui, elle n'arrivait pas à avoir un comportement correct. Enfilant des escarpins noirs, elle sentait ce putain de besoin de partir loin de la maison pour décompresser. Elle en avait besoin et ce, malgré le ciel qui menaçait de laisser la foudre s'abattre à chaque instant. Elle n'avait pas peur de l'orage et pour le moment, le ciel était lourd mais, il n'avait pas laissé place à l'orage, par encore du moins. Elle s'avança jusqu'au garage, prenant sa moto pour demeurer à quelques mètres de la maison et ne pas éveiller les soupçons de Jhon ou plutôt ne surtout pas prendre le risque de le réveiller. Personne n'imaginait la jeune femme sur un tel engin, pourtant, elle avait de l'allure là-dessus et elle le conduisait avec prudence, bien qu'elle ne respectait guère l'allure règlementaire. Plus elle s'éloignait de la maison, mieux elle était.

Diesel adorait regarder les bateaux, c'était quelque chose de simple et stupide en soit pourtant, elle trouvait ça merveilleux. Seules les vagues s'écrasant sur les bateaux brisaient le silence. Tout ceci, ce contexte, avait le don de l'apaiser, elle se sentait davantage détendu bien que ces pensées divaguaient encore sur le passé. Notamment sur New York, ville qu'elle avait adoré et qui maintenant ne sonnait plus que comme un souvenir lorsqu'elle prononçait le nom de la ville. Elle y avait vécu toute sa vie, pour partir du jour au lendemain, plus ou moins, sur Ocean Groove. C'est vrai, ce départ était un coup de tête puisqu'elle aurait très bien put supplier son beau-père de rester à New York, ce qu'il aurait fait sans hésiter, se pliant comme d'habitude aux caprices de la demoiselle.

Son regard observant chaque coin et recoin du port, elle crut halluciner. Elle cligna des yeux mais, elle était bien là. Cette demoiselle qu'elle aurait reconnu entre mille. Elle en était certaine, c'était Lyssandre. Pourtant, elle ne la voyait que de loin mais, elle était persuadée que c'était elle, peut-être ce faisait-elle des films mais, elle en doutait. Elle s'approcha lentement de l'adolescente, qui ne l'avait pas encore vu, par logique d'ailleurs puisqu'elle était maintenant dos à Diesel. « Lyssandre ? » chuchota-t-elle en espérant ne pas la surprendre et la faire sursauter mais, elle n'avait pas trouvé d'autres moyens de s'y prendre. Elle sentait déjà son estomac se nouait, elle ne savait plus très bien quels sentiments ressentir. Bonheur ou rancune, c'était tellement particulier après ce qu'elles avaient vécues toutes les deux, Diesel avait mal pris l'absence soudaine de la jeune femme, son départ imprévu, n'avoir aucune nouvelle d'elle comme si elle n'était qu'une illusion. Diesel était attaché à Lyssandre, elle s'en était en rendu compte à ses dépens, il est vrai qu'elle lui avait manqué, maintenant face à elle, serait-elle capable de lui en vouloir ou de lui demander des réponses à ses questions ? Elle n'en savait rien, elle était tellement troublée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le temps est passé mais, je ne t'ai pas oublié || Lyssandre Lun 2 Aoû 2010 - 15:46


_____« Hé, il va pleuvoir Lyssandre, évite de sortir. » la prévint sa mère qui regardait la météo avec un regard vide comme tous les jours depuis que son époux était décédé. Depuis ce jour-là, elle avait comme perdu tout bonheur de vivre. Pourtant, il n'avait jamais été un mari ou un père exemplaire. Lyssandre le haïssait. Elle ne cesserait surement jamais de le haïr, même si à présent son corps devait être en décomposition dans son cercueil. C'était une vision morbide, mais elle ne dérangeait pas sa fille. Après tout, il avait élevé la main plus d'une fois sur les deux femmes Morgan, & cela était une bonne raison pour que Lyssansre puisse le détester. Mais depuis qu'il était mort, son épouse semblait l'être aussi. Bien sûr, elle était toujours là, mais elle ressemblait plus à un pantin animé par l'alcool qu'à une mère protectrice. Elle ne regarda pas sa fille qui était déjà en train d'enfiler une veste en cuir, prête à sortir. Si Elisabeth Morgan avait mieux appris à connaître sa fille, elle aurait su que cette dernière ne redoutait pas la pluie, au contraire. Sans même prendre la peine de prévenir sa génitrice, Cela faisait déjà plusieurs années qu'elle pouvait rentrer à quatre heures du matin passées sans qu'elle ne reçoive la moindre leçon de morale. Peut-être que cela lui manquait. Surement même. Lyssandre enviait ces familles qui avaient l'air si parfaite, avec une mère aimante & un père protecteur. Mais elle n'avait jamais connu ça, alors elle ne ressentait pas de manque particulier. Elle regrettait juste. Sans tarder, Lyssandre sortit de la maison, ne souhaitant pas écouter sa mère qui était déjà à moitié ivre se plaindre du temps qu'il faisait dans des villes bien lointaines à Ocean Grove. C'était devenu une habitude pour la jeune femme ; sortir pour oublier ses problèmes. Partir loin de cette maison. Mais elle se refusait à laisser sa mère seule, elle savait que sans elle elle ne tarderait pas à faire une overdose ou quelque chose du genre. C'est pourquoi, à dix neuf-ans, Lyssandre était encore enfermée dans son passé, bien qu'elle ait essayé de le fuir en quittant New York.
_____New York, cette époque lui paraissait tellement loin. Elle n'y avait jamais été vraiment heureuse, mais au moins là-bas il y avait eu quelques personnes à qui elle avait vraiment tenu. Mais il était inutile d'y repenser, cette époque était révolue. Lyssandre avait du tout abandonner, à contre cœur. Elle s'était souvent demandée si elle oserait un jour retourner dans cette ville qui était si particulière pour elle. Très vite, elle chassa de son esprits les souvenirs qui resurgissaient, s'allumant une cigarette. Elle accéléra ses pas, s'éloignant du quartier résidentielle. Elle ne savait pas exactement où elle voulait aller, mais ses pas la dirigeaient loin de sa demeure & c'était suffisant. Finalement, elle arriva vers le port de Miami, endroit qu'elle appréciait pour une raison inconnue. Elle s'assit près du bord, appréciant le bruit de l'eau qui était fouettée par le vent, produisant de petites vagues. Ce bruit reposait son esprit qui essayait de faire le vide jusqu'à ce qu'une voix familière la fit tourner la tête. Elle fut surprise de ne pas avoir entendu les pas de la personne, mais elle fut encore plus surprise lorsqu'elle reconnut le visage de celle-ci.
_____« Lyssandre ? » L'interpellée sursauta légèrement, se levant soudainement pour faire face à la jeune femme. Lyssandre connaissait parfaitement les traits de cette dernière, reconnaissant immédiatement Diesel. Elle ne s'était pas attendue à recroiser un jour à Miami quelqu'un qu'elle avait connu à New York. Lyssandre jeta sa cigarette sur le sol, l'écrasant ensuite à l'aide de ses Doc Martens. En réalité, elle était plus en train d'éviter le regard de Diesel que d'écraser sa saleté de drogue. Son regard se releva enfin vers celui de la blonde. Un sentiment de honte mélangé à de la méfiance pour ensuite arrivé à de la joie l'envahit. Elle avait tellement apprécié Diesel qui était une de ses rares amies sincères. Il était inutile de préciser que Lyssandre était ravie de la revoir, mais comment lui expliquerait-elle son départ soudain ? Elle était partie du jour au lendemain, sans même la prévenir. « Diesel... je n'aurais jamais imaginé te voir ici... » laissa-t-elle échapper sans réfléchir à ses paroles. « Ça fait tellement longtemps, j'ai l'impression. Je suis vraiment heureuse de te revoir... » dit-elle en esquissant un léger sourire. Lyssandre n'était pas du genre à se lancer dans les bras de ses amis, n'étant pas excentrique par nature. Mais pourtant, le bonheur était bien là & Diesel devait surement le savoir, pour avoir bien connu la brune. Son sourire devint plus large, se rappelant à quel point Diesel pouvait lui avoir manqué. Elle ne s'en doutait pas, mais c'était pourtant le cas. Elle se souvenait des nombreuses soirées auxquelles elles étaient allées, en ressortant à moitié ivre, riant pour un rien. A l'époque, elle n'était que de jeunes adolescentes qui découvraient toutes les conneries ensemble. Elle ignorait si à présent elle s'entendrait toujours aussi bien avec Diesel, surtout en l'ayant laissé sans nouvelles, mais elle souhaitait vraiment qu'elle ne lui en voulait pas énormément.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le temps est passé mais, je ne t'ai pas oublié || Lyssandre Mar 3 Aoû 2010 - 21:33

La rancune de Diesel n'arrivait pas à trouver sa place face à la joie qu'elle ressentait d'avoir retrouvé son amie. Face à Lyssandre, elle ne ressentait plus rien hors mis une joie immense de la voir et le bonheur de la retrouver. Elle retrouvait là toutes les mimiques de la brunette. Cette façon de sourire pour montrer son bonheur malgré l'absence d'hystérie. Diesel était la même, les câlins, les bisous, les cris sans queue ni tête et d'une telle inutilité n'était pas son genre. Et puis les paroles de la demoiselle, sorties si naturellement, sans réflexion, ne faisait que confirmait à Diesel que Lyssandre était aussi heureuse qu'elle. Diesel avait, elle aussi, un très large sourire sur ses lèvres. Rien que de repenser aux soirées mémorables qu'elles avaient passées toutes les deux, Diesel en oubliait presque ces questions. Il est vrai que les demoiselles avaient découvert le monde de la nuit ensemble et Diesel n'avait toujours pas quitté ce monde-là, qui était d'ailleurs devenu plus un refuge qu'autre chose bien qu'elle refusait catégoriquement de se l'avouer. Elle fixa les prunelles bleues de la brunette, toujours son sourire aux lèvres. « J'ai l'impression que ça fait une éternité ! Moi non plus, je n'aurais jamais imaginé te voir ici... » Elle marqua une courte pause, des tas de questions lui brûlait les lèvres et en même temps elle ne voulait pas prendre le risque de faire fuir Lyssandre ou qu'elle se renferme encore un peu plus. « Jhon c'est fait muté, il y a trois mois. Tu es ici depuis que tu as quitté New York ? » elle remit une légère mèche de cheveux à sa place avant de dire dans un murmure « Toi aussi tu m'as manqué. ».

Diesel se mit assise sur le bord, invitant Lyssandre à le rejoindre. Finalement, elle avait peut-être eu tord d'appréhender autant, de lui en avoir voulu, parce que maintenant qu'elle était à ses côtés elle n'arrivait plus à éprouver moindre rancune, elle voulait simplement retrouver Lyssandre et savoir, forcement mais, elle si la brunette ne voulait rien dire, elle lui laisserait le temps, le temps d'avoir le courage de lui dire le pourquoi du comment, après tout il y avait forcement une sacrée raison à un départ si soudain. « Alors, raconte-moi un peu, ce que j'ai loupé de ta vie. » Diesel lui offrit un large sourire, cette question, contrairement à ce qu'on pourrait croire n'était pas une question piège, Lyssandre pouvait choisir de lui dire ce qu'elle voulait, les raisons de son départ, ce qu'elle avait vécu ou simplement sa vie actuelle. C'était tout de même une drôle de situation, Diesel devait l'avouer, elle avait pensé ne jamais revoir Lyssandre et elle s'était dit que si elle la revoyait, elle lui cracherait toute sa haine à la figure, tous les mots blessant qu'elle avait pour elle. En fait quand Lyssandre était partie, le coeur de Diesel avait fait son plein de rancune mais, le temps était passé.

La petite blonde regarda à nouveau les yeux de brunette alors que sa main lui tendait un joint. Diesel étant accroc, elle ne sortait que très rarement sans une dose de drogue, pour calmer une pulsion, ou juste comme ça, pour se détendre, pour l'envie, le désir du goût. Elle ignorait si Lyssandre était accroc à la drogue mais, Diesel préférait lui proposait, au pire elle l4accompagnerait avec une cigarette, chacune ces addictions après tout. Enfin, à son geste elle ajouta la parole. « Tu veux un joint ? À moins que tu ne préfères une cigarette ? » son visage afficha un petit sourire alors qu'elle venait d'allumer son propre joint, prenant une bonne bouffée de sa drogue. Et dans un soupir elle lâcha « Je t'en ai beaucoup voulu mais, maintenant que tu es là, face à moi, je ne vois plus aucune raison de t'en vouloir... » La jeune préférait être sincère, dire à son amie qu'elle lui en avait voulu, même si elle s'en doutait forcement. Cette phrase n'était pas dans le but de faire culpabiliser Lyssandre non plus, elle était simplement là pour dire à l'adolescente qu'elle ne lui en voulait plus même si elle attendait des réponses. La blondinette tira une nouvelle latte de sa drogue. Elle allait crever, à force de prendre toutes ces merdes mais, c'était tellement bon. Personne ne pouvait vraiment l'arrêter maintenant qu'elle y avait goûté, enfin plus que goûter même. Certain se penchait vers l'alcool, d'autre la cigarette, encore d'autre se tournait plutôt vers le sexe et certains, comme Diesel, se tournait vers la drogue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le temps est passé mais, je ne t'ai pas oublié || Lyssandre Lun 9 Aoû 2010 - 0:30


Lyssandre prit le temps de contempler son amie, qui n'avait pas énormément changé depuis la dernière fois qu'elle l'avait vu. Bien entendu, en plus de trois ans elle avait évolué, mais ses expressions & son style vestimentaire restait les mêmes. Ses cheveux avaient un peu poussé, & la jeune femme était à présent plus grande, ayant gagné beaucoup de centimètres depuis le temps. Lyssandre regrettait de ne pas avoir assisté à son évolution, de ne pas avoir été là pour son amie qui avait peut-être eu besoin d'elle au cours de ses trois dernières années. Mais le destin avait décidé de les séparer, & la brune n'avait rien pu faire pour empêcher cela.

« Jhon c'est fait muté, il y a trois mois. Tu es ici depuis que tu as quitté New York ? » Lyssandre hocha la tête de haut en bas, sans ajouter les raisons de son déménagement. Elle n'avait pas l'intention de lui en parler, malheureusement elle ne pouvait pas. Elle se souvenait avoir vu quelques fois Jhon, mais elle ne le connaissait pas plus que ça.
Rejoignant Diesel qui s'était assise sur le bord du port, Lyssandre ferma sa veste, commençant à sentir quelques gouttelettes s'abattent sur ses épaules. Cela faisait des jours qu'il n'avait pas plu sur la ville de Miami & ses alentours, alors que le temps atteignait des degrés insupportables à vivre ; le vent froid était donc le bienvenu & la jeune femme n'allait pas se plaindre de quelques gouttes. « Ce que tu as loupé ? Hum... vraiment pas grand chose en fait. » avoua-t-elle en haussant légèrement les épaules, tournant la tête vers la blonde. Elle ne lui mentait pas, sa vie n'avait pas été très mouvementée depuis qu'elle était arrivée ici. « Je suis entrée en école de photographie tu sais ? Tu continues toujours les photos, toi ? » demanda-t-elle, d'un air intéressé. Elle se souvenait de leur passion commune pour la photo, elles s'entrainaient parfois même ensemble. Ça avait été un autre point commun qui n'avait fait que les rapprocher d'avantage.

« Oh ouais, ouais... qui a-t-il de mieux que de fumer un joint avec une ancienne amie ? » dit Lyssandre à moitié ironique, l'esprit un peu ailleurs comme la plupart du temps. Elle accepta avec plaisir le joint que la blonde lui tendait, ne l'allumant pas immédiatement. Elle était loin d'être accro à quoi que ce soit, mais elle appréciait se détendre de temps à autres à l'aide de quelque chose à fumer. « Tu te balades souvent avec ce genre de choses dans les poches ? » demanda Lyssandre. C'était de la simple curiosité, car jamais elle ne se permettrait de faire la morale à son amie. Elle n'était ni sa mère, ni quelqu'un qui ait une quelconque autorité sur elle.

« Je t'en ai beaucoup voulu mais, maintenant que tu es là, face à moi, je ne vois plus aucune raison de t'en vouloir... » Les yeux bleus de Lyssandre dans lequel le visage de Diesel se reflétait, allèrent se poser ailleurs. Sur un bateau du port. Ce fut la première chose que Lyssandre trouva à porté de vue. Elle réfléchit quelques secondes, ne sachant pas exactement quels étaient les meilleurs mots à employer. Elle s'en voulait de devoir cacher à son amie quelque chose, mais ce secret était bien trop lourd. Elle décida finalement de reporter son regard sur la blonde de nouveau, un air désolé sur le visage. « Si tu te demandes pourquoi j'ai quitté New York, je comprends. Mais crois moi, c'est une très bonne raison... Ne m'en veux pas, s'il te plait. » finit-elle par murmurer. Elle ne demandait pas à ce que Diesel l'excuse de l'avoir quitté subitement, mais elle voulait simplement qu'à présent elles redeviennent amies, puisqu'elles habitaient dans le même quartier. Il était d'ailleurs étonnant qu'elles ne se soient pas croisées. « T'as quelque chose pour allumer ça ? Je sais pas ou j'ai foutu mon feu. » dit-elle pour changer de sujet, souriant à Diesel. Elle voulait retrouver la Diesel qu'elle avait connu & avec qui elle avait partagé tant de bons moments.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le temps est passé mais, je ne t'ai pas oublié || Lyssandre Mar 10 Aoû 2010 - 14:11

Diesel se moquait bien des quelques gouttelettes qui s'écrasaient une à une sur sa peau. Elle aimait la chaleur mais, un peu de pluie de temps en temps lui plaisait, l'air étant parfois irrespirable. Elle déposa son regard sur la jolie brune, ravie d'apprendre qu'elle n'avait pas loupé grand-chose. En réalité, Diesel aurait détesté apprendre que Lyssandre avait eu quelques problèmes et qu'elle n'avait pas put être là pour elle, même si c'était elle qui était partie du jour au lendemain. La blondinette fit un large sourire à l'évocation de leur passion commune. La photographie avait rapproché les deux jeunes filles, s'entraînant souvent ensemble. Diesel avait toujours adoré avoir l'avis de Lysandre, puisque d'après elle, c'était un dont chez la brunette, de toute façon, la photo on l'a dans le sang ou on l'a pas, du moins c'était ce que Diesel pensait. Après tout, il est vrai qu'on peut bien prendre tous les cours qu'on veut, quand on n'a pas la fibre artistique on peut difficilement y remédier.. « Je rentre en photo à la rentrée. Tu fais bien de continuer ! Tu es faite pour ça c'est une évidence ! » L'adolescente offrant un sourire sincère, elle était persuadée que Lyssandre était née pour devenir une déesse de la photographie. Pour Diesel, la photo était une échappatoire, une passion, elle n'avait jamais songé en faire son métier mais, elle n'avait pas d'autre choix que de faire des études ennuyantes, spontanément elle avait annoncé vouloir faire des études dans le milieu de la photographie.

Prenant une bouffée de sa drogue, Diesel laisse son regard divagué sur le port. Si elle se droguait souvent ? En permanence, il n'y avait que très peu de jours sans qu'elle n'ait touché à une de ses saloperies. « Ouais, j'ai toujours de la drogue sur moi. » Elle n'avait pas l'intention de mentir à Lyssandre sur sa forte dépendance, de toute façon tout ou presque le savait. Diesel se baladait toujours avec un joint, de l'ecstasy ou encore de la coke sur elle, redoutant une crise de manque chaque seconde, ce qui était totalement stupide. De plus dès qu'elle en avait sur elle s'était comme de la gourmandise, elle n'en avait pas spécialement besoin mais, le simple fait de voir ça lui donnait envie, elle se droguait pour le plaisir de prendre de la drogue. Elle devait avouer que parfois, sa propre dépendance lui faisait peur. Elle adressa un maigre sourire envers la brunette, reposant ainsi son regard sur elle.

Elle avait remarqué que les yeux bleus de son amie c'était déporté sur un bateaux du port, elle avait alors tiré une nouvelle bouffée de sa drogue, elle ne voulait pas mettre Lyssandre mal à l'aise. Elle savait que Lyssandre ne lui dirait rien sur les raisons de son départ, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure, que la jeune femme n'était pas partie par désir, sur un coup de tête. Elle se doutait que Lyssandre avait une raison plus que recevable et même si elle se demandait pourquoi, elle n'avait pas envie de forcer Lyssandre à la confidence, souhaitant la retrouvée. « Je ne t'en veux pas, t'inquiète pas. » Elle fit une sourire sincère à son amie avant de déporter son attention sur le joint qui n'était pas encore allumé. Diesel lui tendit son briquet avec un petit sourire amusé. Elle était ravie de retrouver Lyssandre ici, dans le même quartier. Elle avait l'impression de pouvoir retrouver Lyssandre comme si elle n'avait jamais quitté New York, pouvoir passer des moments encore plus exceptionnels que les précédent.

Le ciel tonna et la pluie commençait à tomber avec un peu plus de violence, pourtant Diesel n'avait pas envie de bougeait, ne craignant pas la pluie, n'ayant pas peur d'attraper la crève dès le lendemain. « C'est étrange qu'en trois mois, on se croise seulement maintenant, le quartier n'est pourtant pas bien grand ! » Elle avait laissé un léger rire lui échapper, elle ne trouvait pas le quartier particulièrement grand, du moins pas après avoir vécu à New York, elle n'en revenait pas de ne pas avoir croisé Lyssandre plus tôt. Enfin, il faut dire qu'en passant ses soirées à faire la fête, ces mâtinées à dormir et ces après-midi à ne rien faire, il y avait peu de chance pour qu'elles se croisent. La pluie s'accéléra encore, bientôt les deux jeunes filles dégoulineraient si elle restait sous cette pluie. L'orage retentit à nouveau. « Tu veux qu'on se mette à l'abri ? » demanda Diesel qui se moquait bien d'être sous la flotte ou au sec, les soirées sous la pluie, à New York, les deux jeunes femmes en avaient connu plusieurs et dans les souvenirs de Diesel, elles avaient toujours passé d'excellents moments malgré tout
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le temps est passé mais, je ne t'ai pas oublié || Lyssandre Jeu 12 Aoû 2010 - 16:43


« Je rentre en photo à la rentrée. Tu fais bien de continuer ! Tu es faite pour ça c'est une évidence ! » Les yeux de Lyssandre s'arrondirent d'abord légèrement, avant que ses lèvres ne s'élargissent en un grand sourire. Elle ne se saurait jamais doutée que Diesel finirait par faire de sa passion ses études, mais c'était plutôt une bonne chose après tout. Lyssandre n'aurait jamais pu continuer des études qu'elle n'appréciait pas. Elle avait eu raison de choisir la photographie. « Ah, féliciations! » dit-elle en lui donnant un très léger coup de coude. « On sera dans la même école alors. » déduit-elle, en imaginant déjà ce que cela pourrait donner.

Lyssandre reporta son regard sur le joint déjà allumé de Diesel & ne fit pas de remarques. A vrai dire, il lui était égal qu'elle soit accro ou pas, chacun faisait ce qu'il voulait & la brunette n'était pas le genre de personne qui n'était pas ouverte d'esprit. & puis, Diesel ne semblait pas être ce gendre de droguée à avoir perdu la tête, elle était encore comme la Diesel d'avant.

« Je ne t'en veux pas, t'inquiète pas. » Les dernières paroles de Diesel firent sourire de plus belle Lyssandre. Elle était soulagée & contente qu'elle ne l'envahissent pas de questions auxquelles elle ne pourrait pas répondre. Ce n'était aucunement contre Diesel ou pour lui cacher quoi que ce soit, mais elle ne pouvait tout simplement pas révéler certaines choses. Son coeur se serra encore un peu plus. Elle avait laissé Diesel sans nouvelles & maintenant elle ne lui disait pas tout. Elle était un peu déçue d'elle-même & de son comportement, mais elle en fit vite abstraction, essayant de chasser de son esprits ce sentiment.

« C'est étrange qu'en trois mois, on se croise seulement maintenant, le quartier n'est pourtant pas bien grand ! » Diesel avait raison, ici tout le monde se connaissait puisque le quartier était minuscule. Ce qui changeait énormément de New York, d'ailleurs. La brune avait l'habitude de se balader dans la rue sans connaître tous les visages qu'elle croisait, or à Ocean Grove tous les visages lui semblaient familiers. C'est pourquoi elle préférait aller à Miami, retrouvant la grande ville. « Ouais, mais je traîne pas trop dans les endroits très fréquentés par ici. Sinon je vais à Miami, histoire de me sentir un peu comme à New York, ou presque. »

Lyssandre accepta le briquet que Diesel lui tendait, allumant à son tour son joint. Elle le porta quelques fois à sa bouche, jusqu'à ce que la pluie ne commence à s'abattre sur les deux jeunes femmes trop fort. « Tu veux qu'on se mette à l'abri ? » Lyssandre hocha la tête de haut en bas, se levant. Ses cheveux commençaient à se coller désagréablement à sa nuque, mais à vrai dire elle n'y pensait même pas. Lyssandre n'était pas le genre de fille très coquette ou qui pensait en permanence à son apparence.
Plissant légèrement les yeux, dans le but d'apercevoir quelque chose nettement malgré la forte pluie, elle désigna d'un signe de tête un petit abri de bus qui semblait être abandonné depuis quelques temps. « Viens là, c'est calme. » dit-elle en s'installant sur le banc de l'abri. Ici, elles étaient protégées de la pluie & pouvaient tout de même continuer à regarder le porc. Tous les habitants s'étaient déjà réfugiés dans leur confortable demeure, mais Lyssandre n'avait aucune envie de rentrer chez elle tout de suite. Elle ralluma son joint qui s'était éteint à cause des gouttes de pluie, puis redonna le briquet à la blonde. « Alors, dis moi, t'as des projets d'avenir à part tes études? Je veux dire, t'installer seule ou quoi, être en couple... enfin tu vois. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le temps est passé mais, je ne t'ai pas oublié || Lyssandre Dim 15 Aoû 2010 - 23:50

Rentrer en photographie était peut-être la meilleure idée que Diesel avait eu depuis bien longtemps même si ce n'était pas temps ce qu'elle désirait. Elle s'ouvrait les portes d'un monde qu'elle adorait, où elle pouvait, d'après elle, s'exprimer. Les études à faire ne seraient que des cours ennuyant qu'elle sécherait avant de pouvoir obtenir ce métier de liberté. De plus, si elle était avec Lyssandre, c'était encore mieux, cela signifiait qu'elle ne serait pas seule mais, surtout qu'elle pourrait retrouver Lyssandre et certainement qu'un nombre impressionnant de conneries seraient faites. Parce que, malgré le temps qui avait coulé, elle ne doutait pas que Lyssandre était toujours la même et qu'elle ne refuserait pas quelques agréables conneries, une bonne montée d'adrénaline.

La jeune blonde ne rajouta qu'un petit sourire, ravi de remarquer que la brunette ne lui faisait aucune remarque sur son joint. Elle n'aimait qu'on lui dise ce qu'elle devait faire, elle fumait ce qu'elle voulait, quand elle voulait et les remarques elle en avait plus qu'assez. Néanmoins, elle n'avait pas douté du fait que Lyssandre ne dirait rien là-dessus, du moment que Diesel était toujours la même, ceci n'avait pas d'importance et de toute façon ni elle ni quelqu'un d'autre ne pourrait lui interdire. Du moins c'était comme ça que Diesel voyait les choses.

Si Diesel était rassuré de constater que Lyssandre ne dirait rien sur sa drogue, elle remarqua qu'elle aussi était soulagé, que Diesel ne la mitraille pas de question. Lyssandre pouvait dormir sur ses deux oreilles, Diesel était curieuse mais, pas irrespectueuse et elle ne forçait pas à la confidence. Diesel laissa un sourire de compréhension s'installer sur son visage. « Je vois, pour le moment, je reste sur Ocean Groove, n'ayant pas vraiment eu le temps de lasser et tu me connais, les lieux très fréquentés ne me gène pas tans que ça. » La jeune femme n'en rajouta pas plus, elle aurait dû se douter que Lyssandre ne restait pas trop sur le quartier et vraiment, sur ce point elle ne pouvait que la comprendre, même si pour le moment, elle traînait toujours dans le coin, elle savait que bien vite, elle aurait besoin de plus d'espace, de découvrir Miami.

Ses cheveux dégoulinaient déjà, un peu, lorsqu'elle suivi l'adolescente jusqu'à un abri de bus, qui visiblement était quelque peu déserté. Une fois à l'abri, la blondinette posa son regard sur son amie, avant de le déposer sur le port, c'était agréable d'être à l'abri, tout en continuant de regarder le port et l'eau qui tombe du ciel qui gronde encore. Et puis, la jolie brune lui rendit son briquet, elle avait enfin allumé son joint alors, que celui de Diesel avait fini d'être consumé depuis peu. Elle déposa son regard sur son amie, une nouvelle fois et cette fois écarquilla un peu ses prunelles face à la question de son la brunette. Bien vite, elle reprit son petit sourire, elle était simplement surprise, ne s'étant pas attendu à cette question, elle devait l'avouer. « J'ai promis à mon beau-père de rester vivre avec lui jusqu'à la fin de mes études. Je n'ai absolument aucun projet d'avenir, je veux dire, je décide vraiment tout au jour le jour, rien n'est planifié et je vis un peu trop ma vie comme je l'entends. Et je n'ai pas changé, je refuse catégoriquement que l'amour entre dans ma vie, je n'ai absolument pas besoin de ça. » Il est vrai qu'elle ne faisait pas grand-chose de sa vie, en réalité, elle vivait au jour le jour mais, ce n'était peut-être pas ce qui était bon pour elle, parce que dans sa prison dorée, c'était peut-être l'une des choses qui lui manquait, des perspectives d'avenir. Elle restait dans le présent sans se demander ce qu'elle ferait demain, sans jamais rien envisager. Regardant le port, elle murmura alors « En fait, l'amour me fait toujours aussi peur ». Lyssandre savait-elle seulement que Diesel avait peur des sentiments amoureux ? Peut-être, peut-être pas. Diesel n'avait jamais eu de relation sérieuse et elle n'en voulait pas, sa peur d'aimer étant plus forte que son désir d'aimer et puis allez trouver quelqu'un capable de la supporter et de l'aimer, ceci lui semblait impossible. Elle se tourna à nouveau vers Lyssandre. « Et toi ? T'as prévu quoi pour l'avenir ? ». Elle avait dit cela avec beaucoup de douceur. Elle se demandait si Lyssandre était comme elle, ou bien si elle avait des projets, des rêves à accomplir. Le seul rêve de Diesel était de revoir son père, sans rien faire pour cela, elle était tétanisée par la peur de le retrouver, elle n'osait pas essayer de savoir ce qu'il était devenu mais, ça ce n'est pas qu'elle voulait le cacher à Lyssandre, c'était simplement un sujet tabou depuis toujours, son père était le sujet interdit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Le temps est passé mais, je ne t'ai pas oublié || Lyssandre

Revenir en haut Aller en bas
 

Le temps est passé mais, je ne t'ai pas oublié || Lyssandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Alentours :: Crandon Park Beach & Port of Miami-