AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Peut-être sommes nous encore que des Gosses (Tabby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Peut-être sommes nous encore que des Gosses (Tabby) Mar 3 Aoû 2010 - 17:43

Peut-être sommes nous encore que des gosses.
LOUP & TABBY
Cela faisait quelques jours que Loup envisageait d'aller au parc d'attraction. En huit mois, il n'avait pas pris la peine d'y aller, trouvant toujours mille et une chose bien plus importante et intéressante à faire à ses yeux. Mais, là l'envie y était vraiment, le temps semblait idéal et retomber en enfance ne lui ferait pas de mal. Bien évidemment, il n'allait pas y aller seul, il ne lui fallut absolument aucune seconde de réflexion pour saisir son portable et envoyer un message à Tabby.

Citation :
Rejoint-moi à Adventure Island, d'ici vingt minutes, s'il te plait. Je suis sûr qu'une Barbe à papa ou une pomme d'amour te plairais. Bisous, Loup.

Il envoya le message aussitôt qu'il fut écrit, quoi de mieux que de retomber en enfance avec une amie d'enfance ? Et, Loup avait vraiment envie de passer du temps avec elle, comme pour rattraper tout le temps qu'ils avaient perdu. Il accepterait même d'aller voir les dauphins si elle lui demandait, du moment qu'ils passaient l'après-midi ensemble, tout lui convenait. Enfin il doutait très fortement que la miss désire admirer les dauphins, après tout, ce n'était plus une gamine mais, une remarquable jeune femme.

Loup dirigea ses pas vers sa chambre, histoire d'enfiler autre chose qu'un simple caleçon. Un jean et un t-shirt blanc ferait l'affaire. Après tout, Loup n'était pas du genre à se prendre la tête pour une tenue, il n'y accordait que très peu d'importance, il aimait rester simple, à son image. Une fois un peu plus vêtu, le jeune homme pris son porte-feuille pour le glisser dans sa poche. Puis, les converses aux pieds, clé de voiture dans la main, il avança jusqu'à son vieux véhicule.

Le vieil engin accepta de démarrer prenant doucement la direction du parc d'attraction. Loup vivait tout à fait normalement mais, il ne roulait pas dans les voitures de luxe, d'abord parce qu'il n'avait pas vraiment les moyens et que ce n'était pas son genre, Loup avait toujours détesté les voitures et ce depuis sa tendre enfance. Il n'accordait donc aucune importance au véhicule dans lequel il roulait, il aurait pu être milliardaire qu'il aurait gardé ce vieux tas de ferraille. De toute façon, il en avait pris l'habitude et le goût pour renoncer à cette carcasse de voiture.

Une fois la voiture garée, le jeune homme se mit à l'entrée du parc, attendant son amie qui n'était absolument pas en retard, c'était simplement lui qui, une fois n'est pas coutume, était en avance. Il est vrai que Loup avait la fâcheuse habitude d'arriver en retard pour tout et n'importe quoi, peut importe l'importance, être à l'heure pile, ce n'était pas son truc. On pouvait en effet dire que le brunet avait un gros problème avec la ponctualité, ce qui déplaisait beaucoup. Il devait admettre que malheureusement, ça lui avait attiré bien des ennuis au cours de sa vie, qu'on lui reprochait en permanence mais, il n'arrivait pas à être au lieu de rendez-vous à l'heure juste, ce n'était pas faute d'avoir essayé mais, il y avait toujours quelque chose qui le faisait arriver en retard. Que ce soit un coup de fil de sa mère, un oubli, un pneu crevé ou encore qu'il se soit assoupit sur le canapé et réveiller trop tard.

Au moment où il aperçut le visage de Tabby, un large sourire se fendit sur son visage. Il était heureux qu'elle soit là, ne serait-ce que pour voir son sourire et dévorer une barbe à papa. Il s'approcha d'elle doucement et une fois devant elle il déposa un léger baiser sur sa joue, en guise de « bonjour ». Il fit un large sourire avec un regard légèrement taquin à l'égard de la demoiselle.« Je parie que c'est la barbe à papa qui t'a fait venir ! ». Il saisit la jeune femme par l'épaule, l'entraînant vers l'entrée du parc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Peut-être sommes nous encore que des Gosses (Tabby) Mar 3 Aoû 2010 - 23:48


Rejoins-moi à Adventure Island, d'ici vingt minutes, s'il te plait. Je suis sûr qu'une Barbe à papa ou une pomme d'amour te plairait. Bisous, Loup. Quand Tabby reçut le message, c’était dans une figure pittoresque, acrobatique et étrange qu’elle se précipita dessus, avec le canapé en guise de support, croyant alors à un coup de fil important et urgent. Mais non, c’était un message de Loup. La jeune Johnstone s’affaissa dans le sofa tout en souriant légèrement. Depuis son arrivée à Ocean Grove, il y a trois ans de cela, elle n’avait jamais remarqué à quel point elle avait rompu tout lien avec ce qui touchait Portland, que ce soit de près comme de loin. Et, dans le cas de Loup, c’était plutôt de très loin, de France, précisément. Ils s’étaient un peu perdus de vue alors que le jeune homme avait été son guide au pays du fromage et du vin, son meilleur ami de vacances et un garçon dont elle avait été attiré par l’âge qui le faisait grandir et le rendait bien plus craquant qu’elle aurait pu l’imaginer. Cela avait été donc plutôt surprenant de se revoir ici, à Ocean Grove. La jolie blonde avait envie de croire que ce n’était que le fruit du hasard ou une nouvelle coïncidence de la vie. Cependant, et malheureusement pour elle, Tabitha ne croyait pas vraiment à ce genre de choses, qui étaient bien trop abstraites à son goût pour pouvoir être pris au sérieux. Ces théories n’avaient aucune base solide et n’avaient été inventé par l’homme uniquement pour justifier certains phénomènes qu’ils n’avaient pas d’explication ou ne voulaient pas expliquer. C’était ainsi, l’homme avait tendance à choisir la facilité. On ne pouvait pas lui en vouloir. Mais Tabby gardait une intime conviction qui était plus fort qu’elle ; la venue de Loup n’était pas aussi anodine que cela. D’abord Chris, puis Loup, il y avait de quoi se poser des questions, comme qui sera le prochain ? C’était comme si on lui envoyait des signaux. Seulement, elle n’arrivait pas exactement à les interpréter, pour le moment. Mais la jeune Johnstone chassa toutes ces idées surgissant dans sa tête aussi rapidement qu’elles y étaient arrivées. Elle avait retrouvé cette amitié qui la reliait à Loup depuis l’arrivée de ce dernier, il y a huit mois, et là, elle avait le plaisir de pouvoir le voir beaucoup plus souvent qu’avant – les joies d’habiter dans le même quartier. Alors pourquoi commencer à lister les réponses possibles sur les raisons de la présence de Loup ? Une après-midi tranquille et amusante semblait se programmer à l’horizon. Et elle était en vacances. Alors au diable les pensées raisonnées. Tabby ne prit pas la peine de répondre – ce n’était pas vraiment son fort, les portables et leurs claviers – pour se diriger vers l’entrée où elle attrapa rapidement ses clés et ses sous qui trainaient qui sur la table à côté de la porte principale. Elle intercepta un taxi qui passait dans la rue qu’elle remontait au même moment. N’ayant pas de permis de conduire, puisqu’elle n’avait jamais été réellement motivée pour le passer, il fallait bien trouver un moyen de locomotion. Surtout qu’elle n’osait pas déranger Neal, qui devait assez courir à droite et à gauche comme ça, ni même Corey, qui travaillait sûrement à cette heure-ci.

Vingt minutes après, Tabby regardai l’entrée du parc d’attraction d’un œil presque émerveillé. C’était la première fois qu’elle venait ici. Et qui mieux placé que Loup pour ce genre de baptême ? Quand elle le vit, attendant avec un regard décryptant chaque visage qu’il croisant, celui de la jeune Johnstone se fendit d’un large sourire tout en s’avançant vers lui. Loup sourit à son tour quand il l’aperçut enfin et s’approcha de quelques pas avant de se baisser pour lui embrasser la joue. Tabitha passa son bras derrière le dos de son ami tout en levant brièvement les yeux au ciel. Loup avait beau être aux Etats-Unis depuis huit mois de façon permanente et interrompue, il n’en avait pas perdu les bonnes vieilles habitudes de son pays natal, comme la célèbre bise amicale qui caractérisait si bien les français – avec leur béret, leur pain et leur gastronomie, bien sûr. « Je parie que c'est la barbe à papa qui t'a fait venir ! » Tabby eut un léger rire avant de secouer la tête positivement. « Effectivement. J’adore la barbe à papa, le sucré et grossir. Et avoir la tête à l’envers grâce au grand huit me fait aussi des frissons d’avance. » Son ton était sérieux alors qu’elle se laissait trainer à l’intérieur du parc par Loup, qui l’avait prise par les épaules. « Et toi ? Pourquoi cette envie soudaine de m’amener ici ? Avoue que tu meurs d’envie de me voir hurler dans le train fantôme. » Dit-elle, l’air soudainement et faussement terrifié par l’idée tout en ne quittant pas le jeune homme du regard.


Revenir en haut Aller en bas
 

Peut-être sommes nous encore que des Gosses (Tabby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Alentours :: Adventure Island-