AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 n°2528 ; my life is with you now.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Dim 15 Aoû 2010 - 16:33


.

    Lily avait grand besoin de dormir, elle ne cessait de bosser ces derniers temps et ne pensait que très peu au fait de se reposer, elle avait du boulot par dessus la tête et même si c'était la période des grandes vacances, Lily n'était franchement pas épargnée par une masse de boulot assez conséquente et comme elle était la seule psychologue de l'hôpital, et bien elle se devait de gérer toute seule les jeunes enfants ayant besoin d'une psychologue. Vivement la rentrée que l'hôpital embauche un autre psychologue à l'enfance !

    Voilà pourquoi Lily n'ouvrit les yeux que dans les environs de midi moins vingt. Elle eut d'abord un peu de mal à comprendre où elle était mais finalement en apercevant le regard bleu azur de son homme, elle ne mit pas longtemps avant de se remémorer la soirée passée. Ah oui, ça y est, maintenant tout lui revenait la faisant sourire un peu.

    « Salut. »

    Chuchota la brunette ayant aperçu les deux filles d'Anton dormant elles aussi dans le lit. C'était beau à voir ce tableau de famille, même s'il manquait Nathan dans tout cela, comme d'habitude. Il était vraiment temps que cela change et que le petit accepte réellement la relation de sa mère et d'Anton. Enfin, elle n'avait pas non plus besoin de se bourrer le crâne dès le réveil avec cette difficile histoire, elle avait d'abord besoin de...manger un bon petit-déjeuner.

    « Quelle heure est-il ? »

    Pour elle, il ne devait pas être plus de dix heures du matin. Elle aurait vite fait de déchanter en sachant quelle heure il était réellement. Lily avait souhaité faire la grasse-matinée mais delà à se lever aussi tard...non.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Dim 15 Aoû 2010 - 16:43

    Apparemment les femmes de la maison avaient besoin de dormir. Anton se retrouvait là entre elles. Appréciant cette situation, il pensa à Nathan et au fait que lui aurait sans doute plus de mal à se faire à tout ça. Mais le pédiatre ferait tout son possible pour que le garçon se sente à sa place et pas délaissé. Il ferait la même chose avec Alice également. Il savait d’ailleurs qu’il devrait le faire quand Joy et Lily iraient parler toutes les deux. Anton se demandait comment Alice allait prendre la nouvelle et il avait vraiment peur qu’elle n’apprécie pas cela. Réfléchissant pendant que les filles dormaient, il sentit d’un coup Lily bouger un peu et la regarda. Souriant, il la fixa la voyant ouvrir finalement les yeux. La voyant sourire doucement, il garda le sien.

    Salut.

    Elle avait vu les filles apparemment. Entendant la question de la jeune femme, il regarda son réveil et se mit à sourire encore plus.

    11h40.

    Oui en effet Lily avait réellement eu besoin de sommeil vu qu’il était onze heures passé. En tout cas Anton devait avouer qu’il était content qu’elle dorme ainsi. Elle avait besoin de récupérer et elle l’avait fait aujourd’hui. Enfin c’était un début en tout cas parce qu’elle allait devoir reprendre le travail plus tard. Mais Anton comptait bien profiter de la jeune femme durant le week-end.

    Qu’est-ce que tu veux manger, je vais aller préparer.

    Il comptait bien en effet laisser les filles dormir et lui irait faire à manger. Il pouvait faire de tout d’ailleurs. Petit déjeuner comme déjeuner, il suffisait juste qu’elle précise ce qu’elle voulait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Dim 15 Aoû 2010 - 19:19


.

    Comme les filles dormaient Lily faisait attention à ne pas les réveiller en parlant d'une voix trop forte, voilà donc pourquoi la brunette chuchotait présentement. Peut-être était-il tard mais cela n'était pas une raison pour réveiller de manière brutale les enfants, sinon elles risquaient d'être sacrément ronchons, ce que Lily pourrait tout à fait comprendre d'ailleurs.
    Demandant à Anton quelle heure il était, Lily fut extrêmement surprise de savoir qu'il allait bientôt être l'heure de déjeuner. Oh, déjà ?! Et bien, il fallait bien dire ce qui était, Lily ne s'attendait pas du tout à ce qu'il soit aussi tard. Enfin, on était samedi alors elle avait bien le droit de se reposer après tout, qui plus est la brunette en avait sacrément besoin. Ce n'était pas comme si elle avait le plaisir de pouvoir se lever tard chaque matin, bien au contraire même. Alors qu'on lui fiche la paix.

    « Hmm...un bon petit-déjeuner. »

    Ça lui suffisait amplement. A vrai dire, elle ne se voyait pas manger un truc se valant à un repas alors qu'elle venait de se lever. Avait-il acheté des croissants ? Lily l'espérait intérieurement car elle adorait ça, en fait, elle adorait les viennoiseries, sauf que c'était purement français, les viennoiseries. Alors bon, pour en trouver, ce n'était pas toujours chose facile. Même en Floride. Heureusement qu'il y avait malgré tout des boulangeries françaises à Miami, oh que oui, heureusement.

    « Croissants ? »

    Demanda t-elle comme une enfant qui voulait avoir un bon truc à se mettre sous la dent. Affichant donc une mine légèrement enfantine, elle lui fit un beau sourire part la suite avant de l'attirer vers elle et lui décrocher un baiser. Hé oui, elle aussi réclamait son baiser du matin, même quand il était midi ou presque !

    « Coucou. »

    Tournant soudainement la tête vers la petite voix, Lily croisa le regard de Joy qui venait d'ouvrir les yeux alors que sa sœur aînée dormait toujours à poings fermés. Qu'on la laisse dormir, elle en avait sans doute bien besoin elle aussi.

    « Bonjour ma puce, tu as bien dormi ? »

    Demanda simplement Lily ne pensant même pas à ce qu'elle devait lui dire par rapport à la requête qu'avait faite Joy la veille au soir à son père par rapport à Lily et leur relation. Oh, elles verraient ça tout à l'heure. Elles avaient le temps après tout, non ?

    « Oui. Papa t'a dit ? »

    Aie, en fait, elles n'allaient peut-être pas en parler “plus tard” à proprement dit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Dim 15 Aoû 2010 - 19:54

    Au vu de l’heure, Anton se demandait si la jeune femme voudrait manger un petit déjeuner ou un déjeuner. Lui posant donc la question, il se mit à sourire à sa réponse. Il irait donc lui faire un petit déjeuner comme elle venait de le lui demander. Puis, écoutant sa question, il ne pû s’empêcher de sourire un peu plus.

    Croissants, pains au chocolat et des choux je sais plus quoi que les filles adorent.

    Puis, se laissant faire, Anton apprécia le baiser de la jeune femme. Seulement il ne pû pas le prolonger vu que Joy venait de parler. Se rallongeant doucement, Anton vit que Alice dormait toujours. Fixant Lily et Joy Anton se mit à sourire sachant que Joy ne laisserait pas Lily sortir du lit sans avoir eu une réponse. Laissant donc les deux filles parler, il fixa sa première fille qui semblait dormir, mais seulement semblait. Anton garda son sourire sachant alors que la plus grand ne dormait pas. Se redressant doucement dans le lit, il les regarda.

    On prépare le petit déjeuner pour Lily, on la laisse manger et on en parle tout les quatre. Ca vous va les filles ?

    Joy hocha la tête vivement et Alice se mit à sourire. Tournant la tête vers Lily, il vint l’embrasser à nouveau.

    Restes là on t’apporte tout.

    Tu lui apportes tout !

    Donc c’est moi votre esclave alors ?

    Oui homme !

    Anton et Alice se mirent à rire aux propos de Joy. Fixant Lily, il la vit sourire et leva les yeux au ciel.

    Alors pas de bêtises pendant mon absence.

    Non !

    Papa, tu peux nous apporter les chouquettes ?

    Pas de miettes dans mon lit.

    Non aucune, jamais !

    Va pour le tout alors.

    Entendant ses filles le remercier, il se mit à sourire et partit dans la cuisine. Se rendant compte qu’il était juste en caleçon, il haussa les épaules et partit donc préparer le petit déjeuner sachant que Joy voudrait parler avec Lily. Mais ce fut Alice qui prit la parole.

    Joy m’a expliqué ce qu’elle t’avait demandé hier soir et je voudrais savoir ta réponse quand tu la lui diras. Je pourrais être là ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Dim 15 Aoû 2010 - 21:13


.

    Ce qui est bien avec les enfants, c'est qu'on ne sait jamais à quoi s'attendre, et pour cause Lily ne s'était franchement pas attendue à ce que Joy ait parlé à sa sœur et que celle-ci souhaite dorénavant savoir ce qu'allait répondre Lily à sa petite sœur. Et après on ose dire que les enfants sont des anges ? Pas du tout ! La preuve, ils vous mettent au pied du mur et vous prennent par les sentiments pour être certains que la réponse qu'ils attendent soit bien celle donnée. Ah, sales gosses ! Et puis Anton qui filait de la chambre pour aller préparer le petit-déjeune...et bien tant qu'à faire. Comme ça elle se retrouvait seule avec deux jeunes filles qui savent bien ce qu'elles veulent et qui ne vont pas laisser Lily s'en tirer aussi facilement qu'elle osait l'espérer au fond d'elle-même. Quelle situation.

    « Et bien...oui. Pourquoi pas. Tu as le droit d'être au courant après tout. »
    « Alors, tu es d'accord ? »

    Les petits yeux suppliants de Joy lui firent mal au cœur. Bizarrement, dire qu'elle était d'accord semblait beaucoup plus difficile que ce qu'elle n'avait pu pensé avant de s'endormir cette nuit lorsqu'Anton et elle en discutaient très sérieusement. C'était une grosse responsabilité qu'on lui demandait là d'assumer, cependant cela ne l'effrayait pas plus que ça, en fait c'était plus la réaction de son propre fils qui l'inquiétait sérieusement même si elle avait décidé de prendre par elle-même ses décisions que cela plaise ou non à Nathan.

    « Je...écoute Joy, tu sais... »
    « Oh... »
    « Quoi ? »
    « Tu veux pas. »
    « Je n'ai pas... »
    « Ça se voit. »

    Sur ces mots, la petite quitta subitement la chambre sous les yeux extrêmement surpris de la brunette qui n'en revenait pas que la petite ait pu de suite croire que Lily allait lui dire non, qu'elle refusait qu'elle l'appelle “maman”. Le pire dans tout cela, c'est qu'elle avait accepté cela, seulement ce n'était pas facile à dire car elle songeait également à son petit garçon.

    « Pourquoi tu ne veux pas ? »
    « Je...mais je voulais bien. »
    « Bah...pourquoi t'as rien dit alors ? »

    Pourquoi ? Peut-être parce qu'elle était morte de trouille et qu'elle ne savait pas par où commencer pour dire à la petite fille qu'elle était d'accord, tiens !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Dim 15 Aoû 2010 - 21:31

    Dans la cuisine Anton savait parfaitement que Joy voudrait parler à Lily du fait qu’elle veuille une réponse. Souriant face à la tête que ferait Joy en sachant qu’elle pourrait l’appeler maman, Anton prépara donc tranquillement le petit déjeuner. Faisant réchauffer le café, il en prit aussi une tasse pour lui. Prenant deux jus d’orange pour les filles, il prépara le tout sur un plateau le temps que le café se réchauffe pour Lily et lui. Il devait avouer qu’il aurait intérêt à parler avec Alice pour qu’elle ne soit pas surprise ou qu’elle le prenne mal. Il allait falloir qu’elle la prenne à part rapidement apparemment. Regardant les tasses qui tournaient dans le micro onde, Anton entendit des bruits de pas rapides et se retourna vers Joy qui montaient vers l’étage. Fronçant les sourcils, le pédiatre se demandait ce qui se passait. Si Joy avait été joyeuse elle ne serait pas partit vers les chambres. Entendant le micro onde sonner, il l’éteignit, mais laissa les cafés dedans. Allant alors à l’étage, il entendit pleurer et fronça encore plus les sourcils. Frappant à la porte de Joy, il entra et la vit allongée sous les couvertures qui pleuraient. Avançant vers le lit, il s’y assit et vit le regard de sa fille.

    Qu’est-ce qui se passe ?
    Elle . . . elle . . .

    Joy sanglotait et donc elle avait du mal à parler. Anton s’assit dans le lit de sa fille et la laissa se coller à lui. Lui disant de se calmer, il la laissa le faire et la laissa bouger pour qu’elle se mette sur lui et qu’elle le fixe dans les yeux.

    Elle ne veut pas.

    Anton fronça alors encore plus les sourcils que tout à l’heure. Comment ça elle ne voulait pas. Pourtant la veille au soir Lily avait dit qu’elle voulait bien que Joy l’appelle maman ?

    Tu es sûre ?
    Oui.
    Elle te l’a dit ?
    Non.
    Alors comment peux-tu le savoir ?
    Parce que ça se voyait.
    Tu ne l’a pas laissé parler n’est-ce pas ?
    . . .
    Joy, écoute ce qu’elle a te dire.
    Mais elle ne veut pas.
    Ecoutes là !

    La petite s’accrocha au cou de Anton qui se mit à sourire. Se levant, il entendit sa fille rire doucement. Il la laissait accrochée à son cou sans la tenir. Il avait les mains près à la rattraper au cas où, mais il savait qu’elle aimait bien ça. L’entendant rire en lui disant de la prendre dans ses bras, il se mit à rire. Descendant les escaliers, il fit attention et partit dans la chambre. Se retrouvant avec Joy accroché à son cou, il regarda Alice et Lily. Anton prit Joy dans ses bras et la posa au sol.

    Vas avec elles, je reviens avec le petit déjeuner.

    Embrassant Joy sur le front, il sourit et partit dans la cuisine. Vérifiant les cafés, il mit tout sur un plateau et revint dans la chambre. Laissant Joy et Alice près de Lily, il se mit au bout du lit et posa le plateau sur ses jambes. Laissant chacun se servir, il reprit le plateau sur ses jambes et commença à boire son café, laissant alors la parole à Lily.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Dim 15 Aoû 2010 - 22:45


.

    « Ce ne sont pas des choses faciles à dire Alice, il faut prendre son temps, même pour répondre de manière positive à ce genre de question. »
    « Bah ça n'empêche que maintenant Joy pense que tu ne l'aimes pas. »
    « Alice, s'il te plait. »
    « Pardon. »

    Soupirant, Lily se passa une main lasse sur le visage. Mais quelle famille de fous décidément était celle qu'elle cherchait désespérément à composer aux côtés d'Anton. Les choses n'étaient franchement pas gagnées, c'était le moins que l'on pouvait dire tout compte fait. Cependant, ce n'était pas ça qui allait la décourager, elle n'allait certainement pas lâcher l'affaire aussi facilement, Lily était une femme de poigne, une femme qui fait tout son possible pour avoir ce qu'elle désire, et elle aurait cette famille à laquelle elle rêve tant.

    Soudain, Lily et Alice virent arriver Anton avec accrochée à son cou la petite Joy les yeux rougis par les larmes qu'elle avait versé en pensant que Lily ne voulait pas qu'elle l'appelle “maman”, quelle histoire décidément ! Voyant Anton repartir juste après avoir déposé sa fille sur le lit, Lily se mordilla la lèvre n'osant même pas croiser le regard de la petite s'en voulant de l'avoir fait pleurer. Elle adorait cette enfant, elle l'aimait même, alors la faire pleurer n'était franchement pas quelque chose qu'elle appréciait particulièrement.

    Finalement, Anton revînt avec le petit-déjeuner pour elle et lui déposé sur un plateau. Il était définitivement trop parfait cet homme. Enfin, comme on dit, au début il amène le petit-déjeuner au lit et au fur et à mesure du temps, il te le réclame. Bref...

    « Merci mon amour. »

    L'embrassant brièvement mais franchement, Lily le laissa prendre place dans le lit laissant par contre les filles contre la brunette. Bon, et bien d'accord, mais elle voudrait elle aussi son câlin par la suite. Après tout, elle aussi avait quelque peu besoin de réconfort après tout ceci.

    « Papa m'a dit que je devais t'écouter. »
    « Je pense que c'est préférable oui. »

    Sans le vouloir, elle avait prit un ton un peu sec envers la petite. Seulement, Lily n'aimait pas le fait d'être mise au pied du mur comme elle l'était présentement. C'était comme si on attendait qu'une seule et unique chose de sa part et elle ne se sentait franchement pas à l'aise à cause de cela.

    « D'accord. »
    « Joy, ce que tu me demandes n'est pas facile tu sais. Parce que j'ai un petit garçon. Seulement, je pense que tu as aussi le droit d'avoir une maman et...je me sens d'être cette maman. »

    C'était un peu comme une adoption qu'elle faisait là, mais en rien d'illégal en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Dim 15 Aoû 2010 - 22:59

    Il ne s’était pas du tout attendu à retrouver Joy en pleure dans sa chambre et lui expliquant que Lily ne voulait pas qu’elle l’appelle maman. Anton ne s’était pas du tout attendu à cela et en parlant avec Joy, il comprit que cette dernière avait fait des conclusions beaucoup trop hâtives et qu’elle n’avait même pas laissé Lily parler. Parlant donc avec sa fille, il l’amena dans sa chambre et partit prendre le petit déjeuner. Se laissant embrasser par Lily, il lui fit un clin comme réponse à son remerciement et s’allongea dans le lit, mais laissa les filles près de Lily. Il n’avait pas envie d’être au milieu. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elles devaient parler donc il restait sur le côté. Ecoutant alors les filles parler, il mangea tranquillement. Appréciant le pain au chocolat qu’il venait de prendre. Finalement il avait bien fait d’aller chercher quelque chose de frais et vu que les filles adoraient les chouquettes, il avait prit d’autres choses sans réellement savoir ce que Lily pourrait aimer. Buvant une gorgée de café, il écouta alors Lily qui expliquait à Joy qu’elle était d’accord pour sa requête. Soulevant le plateau juste à temps pour que rien ne tombe, il vit Joy s’accrocher au cou de Lily. Souriant, il regarda Alice qui venait de baisser la tête.

    Hey ça va toi ?
    Oui, c’est juste que . . .

    La petite plongea sous la couette et Anton se mit à sourire. Posant le plateau sur le sol, il rejoint sa fille sous les draps et la regarda pour lui faire signe de remonter. S’allongeant mieux dans le lit, il fit un signe de tête pour que Alice parler.

    Est-ce que je pourrais ?
    Demande ça à Lily.

    Alice semblait avoir un peu peur de la réaction de Lily. Mais elle la regarda et fixa Joy qui restait un peu en retrait ayant elle aussi comprit de quoi sa sœur voulait parler.

    Je sais que ma mère est revenue en ville, mais j’aimerais aussi pouvoir t’appeler maman parfois. Evidemment je ne le ferais pas devant Nathan s’il n’aime pas cette idée, mais j’aimerais bien moi aussi.

    Anton garda son sourire et se mit à boire une nouvelle gorgée de café.

    Distribution de câlins à tout le monde après parce que là je sent que vous allez en avoir besoin toutes les trois.

    Anton voyait au regard de Lily qu’elle semblait une nouvelle fois troublée et encore plus parce que c’était Alice. Alors il savait qu’il devrait se rapprocher de la jeune femme pour qu’elle puisse elle également avoir le droit à un câlin qu’elle aurait d’ailleurs bien méritée vu la façon dont elle gérait les choses et surtout qu’elle peur qu’elle avait avec tout cela depuis hier soir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Dim 15 Aoû 2010 - 23:14


.

    Comme on dit souvent “jamais deux sans trois”. Seulement, lorsqu'il s'agit d'enfants, alors là, il vaudrait mieux en rester à un et pas plus. Et bien, pour Lily ça ne serait sans doute pas un enfant mais bel et bien trois qu'elle allait devoir gérer dès aujourd'hui. Et ça ne serait certainement pas une partie de plaisir, bien au contraire, elle connait les enfants comme peu les connaissent et sait pertinemment que ces petites crapules sur pattes peuvent vous faire subir les pires trucs auxquels personne ne s'attend.

    « Mesdemoiselles, j'espère que vous avez bien conscience que vous allez m'avoir sur le dos dorénavant ? Qu'à chaque bêtise, je serai là et que vous ne vous en sortirez pas avec un ou deux regards d'apitoiement. »

    Voyant la jeune Alice se mettre à sourire autant qu'elle le pouvait, Lily ne put s'empêcher de sourire à son tour en se maudissant intérieurement d'avoir cédé. Oh elle ne céderait pas tout le temps, mais pour ce genre de requête...que voulez-vous, elle ne pouvait pas se résoudre à dire « non tu as une mère, tu te débrouilles avec ça » alors là, certainement pas. Lily était bien trop pédagogue pour oser faire une chose pareille.

    « Alors... »
    « Oui. »

    Comment survivre lorsque deux enfants de huit et dix ans vous sautent au cou et vous empêchent ainsi de respirer correctement ? En les tuant ? Non, quand même pas. Alors, comment pouvait-elle éviter de mourir par asphyxie présentement ? Peut-être en faisant signe à Anton de la sorte de là...oui, en voilà une bonne idée. Faisant un signe de main à Anton, elle sentit soudainement l'étreinte des filles se défaire. Merci mon dieu !

    « Pardon. »

    Reprenant une respiration un tantinet correcte, elle se mit à sourire aux filles pour leur faire comprendre que ce n'était rien de bien grave. Enfin, heureusement qu'Anton avait été là tout de même. Mourir étouffée par deux enfants, ça la fout mal quand même, non ?

    « Qu'est-ce qu'on fait aujourd'hui ? »

    Et ben tiens, à peine le moment tendresse – et maladresse – terminé, les filles pensaient déjà à ce qu'ils allaient bien pouvoir faire de leur journée. Cela n'étonna même pas Lily, les enfants étaient tous les mêmes à ce sujet. Dès qu'il s'agissait de s'amuser, alors là tout le monde répondait à l'appel, par contre, si ce n'était pas pour s'amuser, alors là bizarrement il n'y avait plus personne.

    « Aucune idée, des propositions ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Lun 16 Aoû 2010 - 0:02

    Laissant les trois femmes parler, Anton lui buvait tranquillement son café. En tout cas se fut le cas jusqu’au moment où Alice sembla tout d’un coup un brin timide et mal à l’aise. Posant tout sur le sol, Anton demanda à sa fille de parler librement. L’écoutant, il ne pû s’empêcher de sourire quand elle demanda à Lily si elle pouvait elle aussi l’appeler ainsi. Ne disant rien, il proposa juste le moment câlin pour la suite. Ecoutant toujours les femmes discuter, il reprit son café et en but une nouvelle gorgée. Après tout sur ce coup là il ne pouvait pas faire grand-chose que d’attendre. Mais quand il vit que Lily avait besoin d’un coup de main, il se mit à sourire et posa son café pour ensuite dire aux filles qu’elles devraient laisser respirer Lily. Souriant, il écouta Joy lui demander ce qu’ils pouvaient faire. Ne disant toujours rien, il écouta Lily demander si quelqu’un avait une idée.

    Bataille de polochons ?
    Tu perds à chaque fois !
    Non, ce n’est pas vrai.
    Papa, dis lui.
    Alors là vous vous débrouillez toutes les . . .

    Se recevant tout d’un coup un oreiller en pleine tête, il fronça les sourcils et les fixa.

    Ca, ça mérite vengeance.

    Prenant l’oreille qu’il venait de recevoir, il frappa doucement ses filles avec. Il ne voulait pas leur faire mal, ça n’était pas du tout le but. Puis, ce recevant les oreillers les uns après les autres, il vit Lily qui lui en lança un.

    Ah parce que toi aussi tu t’y mets ?

    Haussant les sourcils, il réussit à passer sous la couette pour attraper les pieds de Lily et la faire glisser en dessous. Puis, il remonta et lança un oreiller aux filles qui semblait vouloir aider Lily.

    Hey c’est déloyal, je me retrouve tout seul contre vous trois.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Lun 16 Aoû 2010 - 16:39


.

    Comment ça, une bataille de polochon ? Pourquoi une bataille de polochon ? Ah les enfants décidément, incontrôlables. Mais tellement adorables. Souriant, Lily vit soudainement Anton se prendre un coup d'oreiller en pleine tête ce qui la fit sourire et même rire un petit peu. L'entendant ensuite dire que ce qu'il venait de subir méritait vengeance, la brunette décida de se prendre au jeu. Après tout, se détendre en jouant un petit ne pourrait pas lui faire de mal.

    « Oh ben tant qu'à faire. »

    Jouant avec les enfants et Anton, la brunette s'amusa jusqu'à ce que son estomac cri famine et stop tout le monde en pleine partie de bataille de polochon. Se mettant à rire toute seule, elle alla prendre un croissant qui était sur le plateau déposé précautionneusement par terre par Anton quelques minutes avant que la bataille ne commence. Heureusement qu'il avait eu la bonne idée de le mettre là et non sur le lit sinon il y aurait eu pas mal de casse.

    « T'as faim ? »
    « Un peu. »
    « Bah faut manger alors. »
    « C'est ce qu'elle fait, banane ! »
    « Mais, elle mange pas de banane, c'est un croissant. »

    En entendant la jeune Joy, tout le monde se mit à rire en comprenant qu'elle n'avait pas comprit que le mot banane était pour la désigner elle pour le coup. Pauvre petite puce, elle ne comprenait pas non plus pourquoi tout le monde riait après ce qu'elle venait de dire apparemment.

    « Ne t'en fais pas vas, je mange. »
    « Papa, je peux prendre chouquettes ? »

    Après tout, si Lily avait le droit de manger, elle aussi, elle avait le droit de manger. Hé. Ça paraissait logique en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Lun 16 Aoû 2010 - 16:51

    Se prenant des coups d’oreillers Anton essayait d’esquiver les coups. Mais apparemment les trois femmes voulaient gagner face à lui et elles semblaient y parvenir. En tout cas il essayait de ne pas se laisser faire quand tout d’un coup le ventre de Lily prouva sa présence. Se mettant à sourire, il regarda la jeune femme se lever du lit pour venir de l’autre côté du lit et prendre de quoi manger. Admirant le corps de la jeune femme il devait bien avouer qu’il aimait beaucoup la vue. Mais il ne dit absolument rien au vu des filles présentes dans la pièce. La regardant manger, il laissa tout le monde parler et resta à nouveau silencieux. Puis Joy lui demanda si elle pouvait prendre une chouquette et il sourit.

    Attends.

    Il fallait qu’il prenne le plateau. Le posant donc doucement sur le lit, il demanda à ce que tout le monde reste calme pour qu’il n’y ait pas de dégâts. Laissant alors les filles manger, il regarda Lily qui était debout toujours de son côté du lit. Tendant la main à la jeune femme, il la laissa venir contre lui. La laissant s’allonger contre son torse, il sourit et prit sa tasse de café pour en boire un peu.

    Bon après la bataille de polochons, que faisons-nous ?
    Est-ce que tu veux sortir Lily ou tu préfères rester ici ?

    Joy et Anton savaient que si Alice demandait cela, c’est parce que Lily avait dit qu’elle voulait dormir. Mais là elle était réveillée et Alice voulait savoir si Lily serait d’accord pour sortir ou alors si elle préférait rester à la maison de tout son week-end.

    Si c’est pour que tu arrives à la faire céder pour acheter du maquillage, n’y pense même pas.
    Je t’avais dit que tu aurais dû le dire seulement à Lily.
    Je pensais pouvoir y arriver même avec papa à côté.

    Anton haussa les sourcils en souriant et embrassa Lily sur l’épaule pour ensuite regarder les filles. Buvant une nouvelle gorgée de café, il attrapa la fin de son pain au chocolat pour le manger tranquillement.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Lun 16 Aoû 2010 - 21:04


.

    On pouvait aisément dire que ces deux petites filles étaient pleines de surprise. D'abord, elles demandaient quelque chose de très solennel à Lily, et ensuite, elles semblaient prêtes pour une journée de folie qui commençait tout naturellement par une grande bataille de polochon brutalement arrêtée par l'estomac de Lily réclamant cruellement à manger. Bref, tout cela pour dire que ce genre de matinée, Lily en voulait bien chaque jour, oui chaque jour mais avec Nathan en plus, cependant cela semblait difficilement réalisable pour l'instant.

    « Vous êtes mignons. D'abord je mange, ensuite on voit. »

    Faisant un clin d'œil aux deux filles, elle fut surprise par la suite des évènements, voilà que maintenant Alice cherchait à savoir si elle ne pourrait pas embobiner sa pseudo belle-mère pour que cette dernière lui achète du maquillage. Et ben tiens. Tant qu'à faire, voilà qu'Alice a dans l'idée de se servir de Lily pour que celle-ci lui achète ce que son père refusait clairement de lui offrir. Ah la la, les enfants décidément.

    « On s'arrangera. »

    Voyant soudainement le regard un tantinet méchant de son compagnon Lily se mit à rire de bon cœur. Qu'il se rassure, elle n'allait certainement pas acheter du maquillage pour Alice alors que celle-ci n'avait que dix ans. Elle était trop jeune pour avoir son maquillage, cependant, contre compromis, Lily pouvait trouver une solution qui – sans doute – plairait grandement à la petite fille. Pour les compromis, Lily était très forte. Elle n'était pas psychologue pour rien en même temps.

    « Bon allez, les filles à la douche. »
    « Oh noooon ! »
    « Joy... »
    « Pff. C'est pô juste. »
    « Jeune fille, à la douche. Alice, c'est pareil. »

    Les deux filles ne furent pas très heureuses de devoir aller se laver, mais bon ce n'est pas comme si elles avaient le choix en même temps. Il fallait bien qu'elles aillaient se laver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Lun 16 Aoû 2010 - 22:02

    Ayant attiré Lily contre lui, Anton devait avouer qu’il se sentait bien. Même si Nathan manquait à l’appel, Anton savait que des matins comme ça il comptait bien en avoir d’autres et surtout que Nathan soit de la partie. D’ailleurs Anton irait le chercher s’il disait ne pas vouloir. Il ne le laisserait pas à l’écart, ça sûrement pas ! Expliquant finalement à sa fille qu’elle n’aurait pas de maquillage, même si elle le demandait à Lily, il fronça les sourcils quand cette dernière expliqua qu’elle pourrait s’arranger avec Alice. Il n’aimait pas trop ce qu’elle venait de dire. Il espérait en tout cas que Lily n’irait pas contre sa décision vis-à-vis du maquillage. D’accord elle voulait bien que les filles l’appellent maman, mais delà à aller contre l’autorité d’Anton, il n’était pas certain d’accepter ça. Mais il lui faisait confiance donc il verrait bien ce que ça donnerait. Buvant une nouvelle fois de son café, il écouta Lily dire aux filles qu’elles devaient aller se laver. Souriant quand Joy répliqua, Anton savait que la petite préférait largement rester là. Ne disant rien, il vit les filles sortir de la chambre et il soupira doucement.

    La prochaine fois Nathan sera là.

    Souriant, il garda la jeune femme contre lui et ne dit rien. Finissant finalement son café, il laissa la jeune femme manger tout en l’embrassant dans le cou. Il se demandait ce qu’ils pourraient bien faire et puis surtout ce qu’elle avait décidé pour le maquillage, mais bon il verrait bien. L’embrassant à nouveau dans le cou, il sentit la tête de Lily se poser contre lui et il sourit.

    Je te perturbe dans ton petit déjeuner peut-être ?

    Souriant un peu plus, il sentit un coup de coude dans son ventre et se mit à rire. Il reprit tout de même ses baisers dans le cou de la jeune femme et posa ses mains sur le ventre de cette dernière. Puis, il retira une main pour prendre une chouquette et la mangea tranquillement. Il devait avouer que la position était tout à fait confortable et qu’il n’avait pas envie de bouger de là. Mais il savait qu’il allait devoir aller se laver et s’habiller à son tour seulement il n’avait pas non plus envie de laisser Lily seule, même si elle préférait peut-être petit déjeuner seul. Mais bon ça il ne le saurait pas s’il ne le demandait pas. Mais il ne voulait pas le lui demander parce qu’il préférait profiter de sa compagne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Lun 16 Aoû 2010 - 22:58


.

    Oui, la prochaine fois Nathan serait là, la prochaine fois ils seraient tous ensemble, heureux d'être dans une même chambre en jouant à une bataille de polochon. Et puis quoi encore ?! Il fallait arrêter de rêver là, Lily savait pertinemment que son fils n'allait pas accepter les choses aussi facilement et qu'au contraire, il ferait tout son possible pour tout faire foirer entre Anton et Lily. Elle connaissait son fils par cœur, pour cause, elle était sa mère.

    « J'aimerai. »

    Mordant dans son croissant – ceci témoignant de sa fringale du moment – Lily sentit soudainement Anton qui se mit à l'embrasser avec tendresse et envie dans le cou. Que cherchait-il subitement ? A la faire craquer pour qu'elle se laisse prendre ici et maintenant ? Hmm, il en faudrait tout de même un peu plus pour cela mister Foster.

    « Tu ne me feras pas craquer. »

    Qu'elle dit ! Lily se connaissait et savait que s'il continuait sur cette lancée, elle ne tarderait pas craquer, contrairement à ce qu'elle disait à Anton. Elle était très sensible à ce genre de petits gestes tendres de la part de son homme et ce dernier le savait pertinemment ainsi elle savait de son côté qu'Anton savait ce qu'il voulait lorsqu'il commençait à l'embrasser de cette manière à cet endroit précis. Sentant soudainement les dents de l'homme lui mordiller gentiment l'épaule, Lily se fit violence pour ne surtout pas rendre les armes. Non, elle devait tenir bon au contraire, il ne l'aurait pas aussi...oh et puis zut ! Lâcha son croissant qu'elle posa rapidement sur le plateau, elle se retourna doucement – pour ne pas faire tomber le plateau ou renverser quoique ce soit – et embrassa avec tendresse son homme.

    « Tu as le goût de café. »

    Et elle sans aucun doute celui de croissant, génial le mélange.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now.

Revenir en haut Aller en bas
 

n°2528 ; my life is with you now.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-