AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 n°2528 ; my life is with you now.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Jeu 19 Aoû 2010 - 17:41


.
♫ Definitely Unexpected ♫

    Anton et elle, c'était une bien drôle d'histoire, mais une très belle histoire malgré tout. Alors qu'elle croyait qu'il ne pensait pas à fonder quelque chose de sérieux avec elle, voilà qu'il lui avait complètement fait changer d'avis en lui expliquant qu'il la suivait et que d'ici cinq mois, ils feraient en sorte de s'installer ensemble.
    Allaient-ils un peu trop vite ? Non, Lily n'avait pas ce sentiment, au contraire elle trouvait tout à fait normal qu'ils y songent et qu'ils veuillent franchir ce pas-là. Ils s'aimaient et ne comptaient en aucun cas aller voir ailleurs, alors autant faire en sorte d'avancer doucement mais sûrement. Certes, les enfants allaient trouver cela bien trop rapide à leur goût – même les filles – seulement Lily commençait à en avoir marre de toujours devoir se sacrifier pour les enfants même si elles les aimaient comme pas croyable.

    « Non, je ne suis pas sadique, je suis juste éperdument amoureuse...c'est grave docteur ? »

    L'embrassant avant même qu'il ne puisse avoir le temps de lui répondre la moindre petite chose, Lily profita par la suite des baisers voluptueusement déposés dans son cou par les lèvres dorénavant expertes de l'homme qui semblait prendre bien du plaisir à mettre du cœur à sa tâche. Heureusement me direz-vous. C'est alors qu'Anton lui expliqua tout à fait décidé qu'ils passeraient les cinq mois et qu'ils iraient d'ailleurs bien plus loin et que pour ce faire, il ferait absolument tout son possible pour qu'ils soient heureux.

    « Ça, c'est une très belle promesse. C'en est une, n'est-ce pas ? »

    Évidemment, sa question était un peu stupide, mais qu'importe, elle aimait bien le titiller de temps en temps. Tant que cela ne devenait en rien méchant ou décevant, elle s'y donnait cœur joie, maintenant si l'une de leurs paroles allait trop loin, il semblait évident et normal qu'ils s'excusent l'un envers l'autre pour ce fait-là.

    « Promesse ou non, en tout les cas, je compte bien tout faire pour te garder avec moi dans ce lit toute l'après-midi Anton Foster. »

    Oh oui, elle n'avait aucune envie de sortir de cette chambre si ce n'est en cas d'extrême urgence. Elle se sentait beaucoup trop bien en ce moment pour penser à faire autre chose qu'à être ici, dans ce lit, avec cet homme et personne d'autre. Comme elle l'avait souhaité, exit le boulot, les enfants et les tracas et bienvenue à l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Jeu 19 Aoû 2010 - 19:30

    Ca avait été complexe dès le départ entre eux. Anton n’aurait jamais imaginé d’ailleurs pouvoir tomber amoureux de Lily. Il la considérait comme une nouvelle collègue de travail et rien de plus. Seulement un soir elle lui avait demandé de l’embrasser. Elle ne lui avait pas dit le pourquoi tout de suite, mais ce qui avait surprit l’homme c’est qu’il avait aimé embrasser la jeune femme. Au départ il pensait que c’était parce qu’il n’avait pas embrassé une femme depuis longtemps, mais non c’était bien bel et bien lié à Lily. Il avait donc essayé de lui faire comprendre les choses, mais son ex mari était revenu dans sa vie et son fils avait fait des siennes pour montrer son désaccord. Aujourd’hui ça faisait plus de trois mois qu’ils étaient ensemble et elle venait de lui proposer d’emménager ensemble dans deux mois. Le pédiatre avait été plus que surprit de sa réplique et il n’avait pas été à l’aise.

    Mais il s’était aussi rendu compte que c’était Nathan qui prenait toutes les décisions pour lui. Il se laissait dicter son comportement par le petit garçon et il décida alors que ça ne serait plus possible. Désormais il faisait ce qu’il voulait quand il voudrait avec Lily. Alors, profitant de la jeune femme qui semblait vouloir l’avoir au-dessus d’elle, il vint l’embrasser et la traita de sadique quand elle n’alla pas au bout de ses gestes. Souriant à sa remarque, il la regarda. Mais il n’eu pas le temps de répondre quoi que ce soit qu’elle l’embrassa à nouveau. Souriant de plus belle, il l’embrassa dans le cou. Il savait désormais ce qu’elle aimait et ce qui la faisait craquer donc il en profitait pleinement. Puis, il lui expliqua qu’il ferait tout pour passer le cap des cinq mois et même aller plus loin avec elle. Souriant alors à sa question, il la fixa dans les yeux.

    J’espère que c’est une question rhétorique.

    Gardant son sourire il voulait ainsi lui faire comprendre qu’elle ne devait pas douter un seul instant de ce qu’il disait. Il était sérieux et il comptait bien tout faire pour ça marche entre eux.

    Mais avec joie, seulement auras-tu les bons arguments pour me faire rester ?

    Embrassant à nouveau le cou de la jeune femme, il posa ses mains sur ses hanches et les caressa doucement.

    Oh fait pour votre question, il va falloir que vous passiez la journée avec votre homme et ça devrait s’arranger, enfin en partie. Parce qu’il vous faudra passer le plus de temps possible avec lui pour que tout soit soignable.

    Reprenant ses baisers dans le cou de la jeune femme, il descendit à la lisière du décolleté de sa nuisette et apprécia de l’entendre soupirer. Puis, il remonta doucement pour capturer à nouveau ses lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Ven 20 Aoû 2010 - 20:27


.
♫ Definitely Unexpected ♫

    Évidemment que c'était une question rhétorique, Lily avait bien conscience que le fait qu'il lui ait dit qu'une fois qu'ils auraient dépassés les cinq mois, ils vivraient ensemble n'était pas une promesse en l'air, bien au contraire même. Ils le feraient, ils l'envisageaient et iraient au bout de leur idée. C'était décidé. Les enfants qui décident à la place des parents, ça suffit maintenant ! Dorénavant, c'était à Lily et Anton de prendre les décisions qui s'imposaient et cela allait commencer très rapidement selon la brunette qui n'oublierait pas d'en parler avec Nathan dès son retour, aussi difficile que cela soit.

    « Tout à fait monsieur Foster, je compte mettre tout mes attribues en jeu pour être sûre et certaine de vous faire rester dans ce lit, entre ses draps, avec moi. »

    Se laissant embrasser autant que possible par Anton, la brunette soupira malgré elle en sentant soudainement les lèvres de l'homme se déposer avec délicatesse et amour au niveau de son décolleté. Bon sang, il avait réellement les gestes qu'il fallait pour être sûr et certain de pouvoir garder sa compagne contre lui le plus longtemps possible.

    « Anton... »

    L'homme s'arrêta aussitôt qu'elle l'eut appelé.

    « ...je t'interdis de sortir de cette chambre. »

    Passant ses deux mains dans le cou de la brunette, Lily se sentit soudainement retournée, Anton se retrouvant ainsi au dessus de lui décrochant à la jeune femme un rire amusée de la situation. Ça, c'était la belle vie, vraiment.

      18 heures 30


    « Papa, Lily !! On est revenues !!! »

    Le – aussi léger soit-il – problème lorsque deux personnes s'adonnent au plaisir charnel, c'est qu'ils n'entendent pas toujours lorsque quelqu'un les appelle. Malheureusement...et les choses empirent lorsque la porte de la chambre n'est pas fermée à clef.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Ven 20 Aoû 2010 - 21:38

    Il devait bien avouer qu’il était content de pouvoir passer un peu de temps avec Lily. Les filles étant chez la voisine, ils pouvaient pleinement profiter d’être ensemble. Souriant aux propos de sa compagne, Anton savait alors qu’il allait pouvoir en effet avoir de très bons arguments développés par Lily pour qu’il reste couché à ses côtés. L’embrassant toujours, il apprécia de l’entendre soupirer et quand elle l’appela, il s’arrêta net. Il se demandait alors qu’il avait dit ou fait quelque chose qu’elle n’avait pas aimé. Souriant encore plus, il la laissa passer ses bras autour de son cou, pour ensuite la faire basculer et qu’elle vienne sur lui. L’entendant rire, il apprécia cela. Puis, il pû profiter de rester avec la jeune femme toute la journée au lit. Il était sortit une seule fois du lit, pour aller chercher quelque chose à manger, parce qu’avec tout ce qui s’était passé le matin même Lily n’avait pas vraiment mangé.

    18h30

    Allongé sur le dos, il fixait la jeune femme qui était au-dessus de lui et qui était parvenue à le faire rester dans le lit toute la journée. Elle avait eu de très argument et c’était encore le cas à l’heure actuelle. La fixant qui semblait aimer ce qui se passait, Anton souriait en la voyant le fixer. Ils avaient essayés de se dominer l’un et l’autre et finalement Lily avait réussit par prendre le dessus à ce t instant et Anton devait avouer qu’il n’était pas contre. Sentant son cœur accélérer encore plus, il fixait la jeune femme dans les yeux, aimant la voir aussi libérée. Il n’entendait pas les filles arriver et encore moins Joy parler. Il ne faisait que fixer Lily qui était au-dessus de lui, sentant qu’encore une fois ils allaient pouvoir avoir du plaisir tout les deux.

    On est là.
    Sortez !

    Anton eu juste le temps de ramener Lily contre lui et de remonter les draps sur eux. Ayant du mal à respirer, il vit Joy et Alice qui les regarder sous le choc. Très mal à l’aise, Anton fronça les sourcils essayant par son regard de les faire partir.

    Joy, on sort.

    Voyant les filles fermer la porte derrière elle, Anton soupira et ferma les yeux. Non seulement les filles étaient entrées sans frapper, mais en plus de ça, il n’avait pas pû jouir convenablement. Ah bah fallait dire les choses comme elles étaient ! D’accord il avait pû profiter de sa compagne toute l’après-midi, mais là il voulait continuer, mais apparemment ça ne serait pas le cas. Soupirant, il ouvrit de grands yeux d’un seul coup. Lily venait de bouger en donnant un coup de rein et Anton la fixa essayant de serrer la mâchoire au mieux. Mais elle reprit ses mouvements, il n’était pas du tout contre, mais sachant les filles à côté après ce qui venait de se passer, il n’était pas certain de pouvoir rester très discret.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Ven 20 Aoû 2010 - 21:56


.
♫ Definitely Unexpected ♫

    Dans le genre situation la plus gênante au monde, il n'y avait sans doute pas pire. Mais pourquoi n'avaient-ils pas pensé à refermer la porte de la chambre à clef tout à l'heure aussi ?! Ah mais oui, peut-être parce que les filles étaient chez la voisine et que la porte d'entrée était quant à elle fermée à clefs. Bande d'idiots qu'ils faisaient !

    Alors que le moment n'était franchement pas propice à la discussion ni à n'importe quelle autre situation, la brunette et Anton furent prit en flagrant délit comme on dit. Mon dieu, la honte ! Lily n'avait pas eu le temps d'y comprendre grand-chose si ce n'est qu'elle s'était retrouvée plaquée contre son homme et qu'il avait remonté les draps sur eux en hurlant de sortir de la chambre, et comme il avait employé la deuxième personne du pluriel, il ne pouvait en aucun cas lui parler...et puis pourquoi voudrait-il que ce soit elle qui sorte au vu de ce qu'ils étaient en train de faire franchement ?

    C'est en entendant la voix de sa belle-fille qu'elle comprit. Oh mon dieu ! Pitié, dîtes que ce n'était qu'un mauvais rêve et que les filles n'étaient pas réellement en train d'assister à ça ?! Et bien si, malheureusement c'était bel et bien la vérité, aussi difficile que ce soit à vivre pour les filles comme pour le couple en pleine action. L'horreur en clair.

    Entendant la porte se claquer, Lily croisa le regard de son homme qui semblait choqué de ce qu'il venait de passer. En même temps, il y avait de quoi, cependant elle et lui ne pouvaient pas rester comme ça...pas maintenant, pas alors qu'elle arrivait au septième ciel merde ! Égoïste ? Complètement mais qu'importe. De toute façon, au point où ils en étaient...autant terminer ce qu'ils avaient commencés.

      18 heures 45


    Enfilant son peignoir qui heureusement pour elle se trouvait dans leur chambre, tout comme celui d'Anton, Lily n'arrivait pas à croire ce qu'il s'était passé avec les filles. La plus grosse honte de toute son existence, c'était sans doute aujourd'hui. Il y avait de quoi en même temps... Donnant son peignoir à Anton, elle vit qu'il était aussi mal – si ce n'était plus – qu'elle en ce moment. Il était assit sur le bord du lit enfilant maladroitement le peignoir qu'elle venait de lui donner. Le rejoignant au bord du lit, elle posa doucement son menton sur l'épaule de son compagnon en se pinçant les lèvres ne sachant pas trop quoi lui dire.

    « Qu'est-ce qu'on leur dit ? »

    Il allait bien falloir qu'ils s'expliquent face aux filles, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Ven 20 Aoû 2010 - 22:19

    Que ses filles puissent voir Anton et Lily faire l’amour c’était sans doute quelque chose qui allait le choquer pendant longtemps. Mais il savait aussi que là c’était fait et qu’il devrait une façon d’expliquer les choses. Seulement Lily voulait continuer et il devait avouer qu’il n’était pas contre. C’est vrai ils y étaient presque, alors autant continuer et puis ils auraient le temps de penser plus tard.

    18h45

    Anton était assit sur le bord du lit, il avait passé son caleçon et se demandait ce qu’il allait pouvoir dire aux filles. Voyant Lily lui tendre son peignoir, il se leva pour l’enfiler et s’assit tout de suite après. Soupirant doucement, il laissait son cerveau trouver une façon de s’expliquer. Puis sentant Lily venir poser son menton sur son épaule, il la regarda quand elle parla.

    Je vais leur parler. Je suis leur père, à moi de leur expliquer ce genre de choses même si je sens que ça ne va pas être évident.

    Embrassant la jeune femme, il se leva et ferma son peignoir. Mais alors qu’il arrivait à la porte, il sentit une main sur son bras. Se tournant, il vit Lily qui le suivait. Souriant, il comprit qu’elle ne voulait pas le laisser seul. D’accord ils étaient tout les deux, mais il n’avait pas envie qu’elle soit gênée face aux filles non plus. Inspirant et expirant doucement, il se redressa et sortit de la chambre. Les filles étaient assises sur le canapé et regardaient la télévision. Anton alla alors dans un fauteuil face au canapé et laissa Lily venir sur ses genoux.

    Il faut qu’on parle les filles.

    Voyant Alice éteindre la télévision, les filles les regardèrent.

    Est-ce que vous avez comprit ce que vous avez vu ?
    Lily semblait avoir mal et toi aussi.
    Pourquoi tu dis ça ?
    On vous a entendu crier.

    Anton faillit se sentir mal face aux propos de sa fille. Ca allait finalement être bien plus difficile qu’il ne le pensait.

    Papa ?
    Oui.
    Est-ce que ça a un rapport avec l’émission sur lequel je suis tombé l’autre soir ?
    Oui c’est ça.
    Oh !

    Les deux filles se regardèrent et firent alors une grimace.

    Vous auriez dû frapper.
    Désolé.

    Anton ne savait plus quoi dire, mais au visage de Lily, il comprit qu’elle avait dû louper un épisode et il comprit le pourquoi. Parlant à son oreille, il lui expliqua doucement.

    En zappant, Alice a vu une émission sur les couples et leurs vies sexuelles.

    Fixant la jeune femme, il ne savait pas si elle voulait dire quelque chose d’autre aux files.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Ven 20 Aoû 2010 - 22:40


.
♫ Definitely Unexpected ♫

    Elle ne voulait pas laisser Anton gérer la crise tout seul, il méritait qu'elle lui donne un coup de main, si tout du moins elle pouvait l'aider un minimum, elle se sentirait peut-être soulagée de toute cette catastrophe, car il n'y avait pas d'autres mots que celui-ci présentement. Le voyant se lever, elle se passa une main dans ses cheveux complètement décoiffés d'ailleurs. Puis, prenant son courage à deux mains, la brunette décida de ne pas le laisser tomber et donc le suivit au salon là où les filles regardaient la télévision visiblement toujours choquées de ce qu'elles avaient pu voir quelques minutes plus tôt. S'installant sur les jambes de son homme, elle vit le malaise dans les yeux des filles. Il y avait de quoi en même temps. Sentant l'une des mains d'Anton se poser avec délicatesse sur sa cuisse, elle sentit que lui aussi était très stressé au vu de la situation.

    Écoutant soudainement la jeune Joy leur dire qu'ils semblaient avoir eu mal lorsqu'elles les avaient vu, la brunette baissa la tête en se rendant compte qu'entendre une gamine de cet âge dire quelque chose de la sorte était très difficile. Même si elle était psychologue à l'enfance et bien elle n'était pas habituée à entendre une enfant de huit ans dire qu'elle a vu son père et sa copine “avoir mal” ensemble.

    Puis, ce fut au tour la jeune Alice de parler. Là, c'était Lily qui n'y comprenait rien. De quoi étaient-ils en train de discuter tout les deux là ? Lily n'y comprenait rien et c'est là où son homme s'en rendit compte. Il lui expliqua alors au creux de l'oreille le pourquoi du comment. Se pinçant les lèvres en entendant les révélations de son homme, la brunette se rendit compte que toute cette histoire était vraiment très compliquée, même pour elle.

    « Vous avez encore mal ? »

    Fermant les yeux, la brunette se leva brutalement et fila dans la salle de bain se rendant compte qu'elle ne supportait en aucun cas cette situation. C'était trop dur. Elle avait vraiment voulu soutenir son homme mais là, ça allait trop loin. Trop difficile.


Dernière édition par Lily J. Bowen le Ven 20 Aoû 2010 - 23:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Ven 20 Aoû 2010 - 23:06

    Apparemment Lily voulait l’aider face aux filles. Il apprécia cela et il devait avouer que si elle pouvait le soutenir ça lui irait parfaitement. Allant donc dans le salon avec la jeune femme, il expliqua aux filles qu’ils devaient parler. Une fois assit, il laissa Lily venir sur lui et contre lui. Parlant donc avec les filles, il essaya de leur faire comprendre les choses comme il le pouvait. Mais apparemment elles semblaient vraiment comprendre ce qu’il voulait dire, il fut soulagé. Entendant alors la question de sa fille, Anton allait répondre quand Lily partit rapidement. Fronçant les sourcils, il ne savait pas trop ce qu’il devait penser.

    Non Joy, nous n’avons plus mal.

    Anton soupira doucement et se leva.

    Papa ?
    Oui.
    J’ai dis quelque chose qu’il ne fallait pas ?
    Non, ne t’inquiètes pas.
    Elle va bien Lily ?
    Je vais aller voir et vous, vous restez là et si vous voulez entrer, vous frappez.

    Allant dans sa chambre, il ne vit pas Lily. Fronçant les sourcils, il alla vers la salle de bain au cas où et la trouva enfin. Hésitant à la prendre dans ses bras, il resta à la porte de la salle de bain.

    Hey ça va ?

    Ne sachant pas ce qu’elle pourrait lui répondre, il resta sur ses gardes. Le pédiatre ne savait pas pourquoi elle était partit ainsi et il devait avouer qu’il voulait comprendre. Le tout était qu’elle veuille bien lui parler.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Ven 20 Aoû 2010 - 23:28


.
♫ Definitely Unexpected ♫

    « J'aurai tellement aimé qu'elles ne voient rien. »

    Elle était tellement mal face aux filles maintenant, non mais vous vous rendez compte ? Elles venaient de les voir faire l'amour tout de même !! C'était horrible. Soupirant, elle sentit soudainement les bras de son homme l'entourer par la taille. Posant délicatement sa tête contre le torse d'Anton en fermant les yeux. Elle n'arrivait toujours pas à croire ce qu'il s'était passé. Il fallait bien qu'elle explique les choses à Joy, non ? Ne le devait-elle pas ? Elle n'en savait plus rien du tout en fait. Elle était soudainement un peu perdue.

    « Je resterai bien enfermée dans la chambre maintenant tu vois. »

    Se retournant, elle se blottit dans les bras de l'homme. Mon dieu qu'est-ce qu'elle pouvait être mal à l'aise dorénavant. En même temps, il y avait de quoi, au risque de le répéter. Prenant une grande respiration elle se rapprocha encore plus de son homme ne pouvant clairement pas se passer de la présence de lui en ce moment.

    « Excuse-moi mais bon, ce n'est pas évident. »
    « Est-ce qu'on peut venir...? »

    Lily se décolla de son compagnon voyant soudainement les filles arriver à la porte sans rentrer cependant. Et bien, elles avaient apparemment comprit la leçon. Tant mieux.

    « Oui, entrez. »
    « On ne voulait pas vous déranger tout à l'heure. Pardon. »
    « Ce n'est pas grave. »
    « Bah si...un peu quand même. »

    Alice savait ce qui se passait tout à l'heure, alors bon...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Ven 20 Aoû 2010 - 23:48

    Anton ne savait pas pourquoi la jeune femme était partit aussi vite, mais il tenait à le savoir. Alors, une fois dans la chambre, il chercha Lily du regard et la vit finalement dans la salle de bain. Allant vers elle, il lui demanda alors ce qui se passait. Ecoutant ses propos, il comprit qu’elle avait eu du mal avec cette confrontation. Allant vers la jeune femme, il la prit dans ses bras. La laissant poser sa tête contre lui, il respira doucement. Elle n’était pas à l’aise et il pouvait le comprendre. Si c’était avec Nathan, Anton non plus ne serait pas à l’aise. Mais Anton ne pû s’empêcher de sourire face aux propos de la jeune femme. Elle voulait rester enfermée dans la chambre ce qu’il pouvait comprendre, mais à un moment elle devrait tout de même faire face aux filles. Puis, la laissant venir encore plus contre lui, Anton entoura la jeune femme de ses bras. Il allait parler quand Joy demanda à entrer. Ne disant rien, Anton préféra se retourner pour voir les filles. Souriant aux filles, Anton leur fit signe d’approcher.

    Je suis désolé Lily.

    La petite fille se mit à baisser la tête ce qui fit sourire Anton.

    Tu m’en veux pas j’espère ?

    La petite n’osa pas regarder Lily dans les yeux. Anton s’accroupit et fit lever son visage à la petite fille. Il l’obligeait à fixer Lily pour qu’elles se parlent.

    Je frapperais toujours maintenant et j’attendrais qu’on me dise d’enter, sinon je partirais et j’attendrais que vous veniez me voir.

    Apparemment elle semblait vraiment être sincère. Connaissant sa fille, il savait qu’elle disait la vérité. Se relevant, il laissa Alice venir contre lui et laissa Lily parler avec Joy.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Sam 21 Aoû 2010 - 22:08


.
♫ Definitely Unexpected ♫

    Ce qu'il s'était passé était une situation très gênante que ce soit pour les enfants comme pour les adultes. Alors évidemment, lorsque Lily avait entendu la jeune Joy lui demander si elle avait encore mal – alors qu'elle avait pensé que son père et elle avaient mal parce qu'ils criaient – cela l'avait mit dans une très mauvaise posture donc elle avait préféré partir du salon un instant question de se reprendre émotionnellement parlant.

    « Je ne t'en veux pas Joy, tu n'y es pour rien, ne t'inquiète pas. »

    L'entendant alors dire qu'il valait mieux à l'avenir qu'elle fasse plus attention à ce qu'elle faisait et surtout qu'elle pense à frapper à la porte de la chambre des adultes dorénavant, la brunette se mit à sourire en se rendant compte que la petite était encore plus gênée qu'elle finalement. La pauvre. Passant une main dans les cheveux de la petite fille, elle se mit à sa hauteur pour lui faire un câlin rapide mais qui signifie en quelques sortes la mise en place d'un accord entre elles. Si elle voulait les voir, Joy devrait frapper à la porte de la chambre que cela soit le matin, le midi ou bien le soir.

    « Est-ce que vous voulez bien aller au salon un moment ? Votre père et moi devons discuter. »

    Les deux petites hochèrent positivement de la tête pour ensuite filer à toute vitesse dans le salon. Peu de temps – pour ne pas dire très peu – s'écoula avant qu'ils n'entendent les deux petites se chamailler par rapport à l'acquisition de la télécommande et donc du choix du programme télévisuel durant le temps de discussion des adultes. Lily en les entendant se mit à sourire en fermant par la suite la porte de la salle de bain derrière elle.

    « Je suis désolée. J'ai agi en totale égoïste aujourd'hui Anton. On devait passer la journée avec les filles et moi...je n'ai pensé qu'à mon petit confort personnel. Ce qui s'est passé n'aurait jamais dû se produire, et ce si je n'avais pas fait que penser simplement qu'à moi. »

    Mais où était passé la Lily sûre d'elle des premiers jours ?! Avant, elle était toujours certaine de ce qu'elle entreprenait mais maintenant, Lily n'était vraiment plus sûre de rien dans sa propre vie et ça lui faisait extrêmement peur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Sam 21 Aoû 2010 - 22:24

    Joy semblait vraiment sincère dans ses excuses. Anton laissa Lily lui parler et se mit à sourire quand elles firent une sorte de paix. Souriant aussi à Alice, il écouta Lily leur dire qu’elle devait parler avec Anton. Fronçant les sourcils ce dernier ce demandait ce que la jeune femme voulait lui dire. Entendant les fille qui voulaient chacune prendre la télécommande, Anton ne dit rien, parce qu’il était trop intrigué parce que Lily voulait lui dire. Ca semblait vraiment important et il préféra se taire. Voyant Lily fermer la porte de la salle de bain, il l’écouta ensuite parler avec attention et ne pû s’empêcher de sourire.

    Ca serait arrivé tôt ou tard.

    Fixant la jeune femme, il ne pû s’empêcher de sourire.

    Ecoutes Lily. Je pensais que les filles seraient restées chez la voisine bien plus longtemps que ça. J’aurais dû penser au fait qu’elles pouvaient entrer à tout moment et que j’aurais dû fermer la porte de la chambre à clé. Moi aussi j’aurais dû y réfléchir, alors ne te blâme pas.

    Avançant vers Lily, il la prit dans ses bras.

    Tu as le droit de penser à toi et à ton petit confort personnel comme tu dis. Je t’avoue que j’ai aimé notre après-midi et j’aimerais qu’il y en ai encore beaucoup. Alors arrêtes de penser que tu es la seule fautive.

    L’embrassant sur le front, il lui sourit à nouveau.

    Si on emménage ensemble au bout de cinq mois, crois-moi que ça pourra arriver ce genre de moments où on veut se retrouver seul tout les deux. Tu as le droit de vouloir te retrouver seule ou même avec moi, alors arrête de penser à ça d’accord ?

    Fixant la jeune femme dans les yeux, il ne savait pas si ce qu’il disait aurait beaucoup d’effet sur elle, mais il voulait lui faire comprendre qu’elle n’avait pas besoin d’avoir honte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Lun 23 Aoû 2010 - 19:53


.
♫ Definitely Unexpected ♫

    Quelle situation embarrassante tout de même. Voilà quelque chose que Lily aurait réellement préféré éviter le reste de sa vie. Malheureusement pour elle, ainsi que pour Anton, les choses ne s'étaient pas déroulées selon leur bon vouloir, bien au contraire même. Joy était bien trop jeune pour assister à ce genre de choses, même Alice l'était encore. Bonjour pour oser croiser le regard des deux enfants après une chose pareille ! Voilà pourquoi maintenant Lily s'en voulait, ils auraient dû bien plus prudents mais non, ils s'étaient crus seuls au monde le temps d'une courte après-midi. Laissant alors Anton se charger de tout faire pour la rebooster à fond, Lily apprécia l'instant où ses lèvres vinrent entrer en contact avec son front. Elle aimait lorsqu'il prenait ce rôle d'homme protecteur envers elle comme si elle était la personne la plus fragile au monde et qu'il fallait sans cesse la surprotéger. Peut-être était-ce légèrement égoïste de la part de la brunette d'aimer qu'il ait ce genre de comportement avec elle, mais qu'importe, personne ne lui avait reproché jusqu'à présent au fond.

    « Je vais tâcher de me reprendre. »

    Relevant doucement la tête vers son compagnon, elle lui fit un timide sourire avant de déposer brièvement ses lèvres contre les siennes comme pour sceller un accord quant au fait qu'elle se reprenne. Oui, elle allait faire l'effort d'arrêter de se lamenter, ce n'était pas si grave après tout, ce n'était pas non plus comme si les filles avaient eu le temps de voir grand-chose. Certes, maintenant Alice allait sans doute tourner ça dans tout les sens dans sa tête et laisser son imagination faire le reste, mais cela malheureusement Lily et Anton n'y pouvait rien. Aussi gênant cela puisse être cependant. Se détachant finalement de son compagnon, Lily ne remarqua pas que la ceinture de sa robe de chambre s'était détachée, ainsi le léger tissu laissait apparaître les traits les plus importants du corps de la brunette.

    « Quoi ? »

    Lui demanda t-elle amusée n'ayant toujours pas remarqué son petit souci de dernière minute. Le visage d'Anton était devenu très expressif, comme s'il s'imaginait soudainement mille et une choses. Allez savoir quoi maintenant, ça c'était tout autre chose. Le voyant finalement lui faire un léger signe de tête vers elle, Lily intriguée baissa les yeux et se rendit compte que sa robe de chambre ne couvrait vraiment plus grand chose de corps totalement nu...génial. Puis, une petit idée effleura l'esprit malin de la brunette. Oh, qu'elle pouvait être sadique parfois.

    « Oops. »

    Elle venait de faire complètement tomber le tissu le long de son corps qui était cette fois-ci entièrement découvert. Elle vit bien au regard de son homme qu'il n'allait pas pouvoir résister bien longtemps. Seulement, ils ne pouvaient pas faire ça maintenant et ici alors que les filles les attendaient sans doute au salon. Quel dommage...ils ne savaient pas se rassasier lorsqu'il s'agissait de sexe décidément.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Lun 23 Aoû 2010 - 21:43

    Quand Lily avait demandé aux filles de les laisser seuls, Anton se demandait ce qu’elle pouvait bien avoir à lui dire de si important. Ne sachant pas de quoi il s’agissait, il resta calme et attendit donc. L’écoutant lui dire qu’elle se sentait honteuse avec ce qui s’était passé, il devait avouer qu’il l’était aussi. Il aurait dû penser à fermer la porte de la chambre à clé, il aurait dû entendre les filles, mais il n’avait rien fait de tout ça, alors elle n’avait pas à se blâmer. Il avait donc essayé de la réconforter comme il pouvait. Il ne savait pas s’il y était parvenu, mais il espérait en tout cas. Souriant à sa remarque, il eu du mal à avaler sa salive. Il fixa le corps de la jeune femme. Son peignoir s’était ouvert et elle se retrouvait nue face à lui. N’arrivant plus à parler, il ne fit que fixer ce corps. Ce corps qu’il désirait toujours autant même après avoir fait l’amour avec elle toute la journée. C’était d’ailleurs la première fois qu’il faisait autant de fois l’amour à la femme qu’il aime, mais ça n’était pas du tout déplaisant.

    Sortant de ses pensées quand elle lui parla, il lui fit un simple signe de tête pour lui montrer que son peignoir s’était ouvert. Esquissant un sourire, il pensa à ce qu’ils avaient fait toute la journée et il devait avouer qu’il n’avait jamais été aussi expressif de toute sa vie. Laissant alors Lily retirer son peignoir, il ne pû s’empêcher de sourire encore plus. Il n’allait pas pouvoir résister longtemps il le savait et surtout son corps le lui faisait comprendre. Il devait se reprendre, seulement son cerveau lui disait de profiter au lieu de réfléchir. Mais non il pouvait pas, il ne devait pas se laisser aller à ses envies. Il ne devait pas penser à l’embrasser, à descendre vers son cou, vers sa poitrine et à . . . STOP !

    Il me faut une douche froide !

    Entendant la jeune femme rire, il se mit à en faire autant et la regarda dans les yeux. Venant l’embrasser, il la serra contre lui et soupira doucement. Il se sentait bien, mais il sentit alors que s’il restait collé à elle ça n’allait pas aller. Se décollant doucement, il voulu sortir de la salle de bain, mais son regard fut à nouveau attiré par la jeune femme.

    Tu sais être discrète n’est-ce pas ?

    Souriant, il vérifia le verrou de la salle de bain qui était bien fermé et laissa lui aussi tomber son peignoir. S’avançant vers sa compagne, il l’embrassa dans le cou.

    Il faudra bien qu’on prenne une douche avant de rejoindre les filles.

    Faisant reculer la jeune femme, il alla vers la douche pour y entrer avec elle. Après tout autant profiter du corps de sa compagne tout en prenant une douche pour ensuite rejoindre les filles. Même si la douche risquait de prendre beaucoup plus de temps qu’elle n’aurait dû.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. Lun 23 Aoû 2010 - 22:14


.
♫ Definitely Unexpected ♫

    « Vous en avez mit du temps ! »
    « Joy ! Arrête ! »
    « Oh ça va ! »
    « Bon, les filles...on se calme. »

    Il était 19h35. Non mais franchement, n'avaient-ils pas assez eu de surprises pour la journée qu'ils avaient dû se donner une énième fois dans la journée au plaisir charnel ? Non mais vraiment, ils étaient graves parfois. Lily était cette fois-ci bel et bien habillée, tout comme Anton. Il ne manquerait plus qu'ils ne soient toujours pas vêtus. Enfin, bref.

    « Qu'est-ce qu'on mange ? »

    Oh, la question qui fâche toutes les mères de famille. C'est bien connu, on ne sait jamais quoi faire à dîner le soir. Encore le midi, ça va toujours, mais alors le soir, c'est toujours un véritable casse-tête. Comme maintenant pour Lily qui allait devoir trouver quelque chose rapidement. Oui, c'est ça, un truc rapide !

    « Pizza ? »

    Pour une fois, ça ne serait pas si grave. Lily prônait la bonne nourriture et non pas ce genre de mauvaise bouffe. Mais pour ce soir, ce serait pizza, pas trop grasse cependant. Lily voulait gagner du temps, pas tuer les filles à petit feu en leur donnant des trucs mauvais pour la santé.

    « C'est vrai ?!! »

    Demanda Joy qui ne semblait pas du tout s'attendre à ce que Lily leur propose de manger une pizza ce soir. Après tout, c'était samedi soir, alors pourquoi pas manger une pizza ? Lily se mit à sourire et regarda son compagnon qui semblait d'accord avec son idée de commander une ou deux pizza pour ce soir question de nourrir les deux estomacs sur pattes qu'étaient Joy et Alice.

    « Exceptionnel jeunes filles, c'est exceptionnel. »
    « On se doute bien. »
    « Et on regarde quoi ce soir ? “Il était une fois”, pitiiiiiiiiiiiiié ! »
    « Oh mais Joy, on l'a déjà regardé des dizaines de fois ! »
    « S'te plaiiiiiiiit papa, dis ouiiiiiiii. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now.

Revenir en haut Aller en bas
 

n°2528 ; my life is with you now.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-