AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Don't waste your time or time will waste you | Quinn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't waste your time or time will waste you | Quinn Mer 6 Oct 2010 - 2:02

A l'expression de son visage, je remarquais que ce qui me paraissait évident semblait étonné Aaron. Ne s'était t-il jamais rendu compte de son incapacité à réfléchir avant de parler ? « Dommageable » pensais-je. Toujours en pleine réflexion, je ne pouvais m'empêcher de penser que je devais avoir un problème. Il ne s'agissait pas simplement du fait que je reste avec Aaron alors qu'il m'exaspérait. En me penchant sur mes autres relations, je remarquais que la plupart d'entre elles étaient chaotiques. Prenez ma relation avec Daphne par exemple. C'était une personne à qui - je dois l'admettre - je tenais. J'aimais sa présence et pourtant, il y avait beaucoup de choses que je n'aimais pas chez elle. Sa façon d'être parfois, son addiction pour la drogue. Comme moi, elle était dotée d'un fort caractère et par moments, cela pouvait vraiment devenir explosif entre nous. Explosif et dévastateur. Oui et cependant, je me prenais à chercher sa présence à certains moments. Tout comme - je crois - il m'arrivait de chercher celle d'Aaron et surtout, quelque chose qui en lui puisse me rappeler celui qui avait tant compté. Même si cela m'exaspérait aussi parfois. Je vous l'ai dit, j'ai un problème.
D'aussi loin que je me souvienne, la plupart de mes relations étaient loin d'être toujours calme. A croire que la tension et le piment m'attiraient. Je ne cherchais pas à fuir ce genre de relations. Peut-être que cela venait de moi, que je créais tout ceci ? Ayant l'humeur assez changeante, j'imagine que cela jouait sur mon entente avec les autres. Oui, mes relations étaient loin d'être paisible, tout comme ma vie... En quittant Rolling Hills, je m'était promis de tout faire pour être une « Quinn sans drames ». Il m'avait fallu que deux mois et demi pour être à l'origine d'un nouveau drame, l'overdose de Daphne, la personne à laquelle je tenais le plus ici.

« Oh voyons ma belle, tu me sous-estimes là... Je te préserve, voilà tout... » - rétorqua Aaron, un sourire de satisfaction s'était dessiné sur son visage. Au moins, il avait l'art et la manière de faire en sorte à exaspérer tout le monde. Du moins, dans mon cas. J'eus l'envie de lui faire ravaler son sourire fier. Il me préservait... bah bien sûr ! Je voyais surtout qu'il se fichait de moi, ce que je n'appréciais pas vraiment. Je m'approchais de lui, de son visage, le fixant de mes prunelles bleues.
« Oh mon grand, là c'est moi que tu sous-estimes... Je n'ai pas besoin que tu me préserves, je suis assez grande, tu sais... » - Mon ton et mes expressions faciales s'étaient adoucit, du moins, pour le moment. Je crois qu'Aaron avait le don d'amplifier mes sautes d'humeurs. J'esquissais à mon tour un sourire satisfait, avant de reprendre - « ... En faite, tu te préserves surtout toi...» - Dis-je en insinuant qu'il craignait que je sois plus forte que lui, plus méchante. Je le provoquais, je l'admets. Il l'avait cherché après tout ! Le temps passé ici avec lui me permettait de me défoulé.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't waste your time or time will waste you | Quinn Sam 30 Oct 2010 - 23:20

    Au fond, rien ne le poussait à rester en compagnie de Quinn et de poursuivre cette conversation dont il ne tirerait strictement rien, et il en était plus ou moins conscient. Il n'appréciait pas assez la jeune fille pour se surprendre à rêver des moments qu'ils pourraient passer ensemble quand elle se trouvait loin de lui, et bien au contraire il avait plutôt tendance à mettre volontairement fin à leurs retrouvailles quand le hasard les amenait à se retrouver dans un même lieu. Il ne l'évitait pas pour autant, mais s'en foutait pas mal. Elle était là tant pis, elle y était pas... tant pis aussi! Alors il devait quand même bien reconnaître que parfois c'était sympa avec elle, ça lui changeait de Dakota et de Lizzie, ou même de Parfaite avec qui il avait de plus en plus de mal à avoir une conversation sensée (à cela, entendre une conversation où il avait l'impression qu'ils allaient bel et bien dans le même sens tous les deux)... Quinn était une sorte de distraction, une pause avant de reprendre les choses au même point qu'elles l'étaient quelques instants avant, sans que rien ne change. C'était comme ça qu'il voyait leur relation. Il l'aimait bien, mais ça ne lui changeait pas la vie. A une certaine époque révolue il aurait peut être pu espérer l'amener jusqu'à son lit, ou se débrouiller pour gagner celui de la jeune fille, mais maintenant il n'en était plus question. C'était assez triste d'ailleurs de se dire qu'il n'attendait plus rien de sa part, peut être juste de comprendre pourquoi elle s'était montrée si collante tout ce temps, restant avec lui et lui parlant alors qu'il ne voyait pas trop pourquoi elle faisait ça; l'hypothèse de son charme irrésistible n'expliquait pas tout, il s'en rendait bien compte.

    Tour à tour elle s'approchait de lui avant de se reculer, et lui faisait de même, comme en train de se tester respectivement, et pas de la plus délicate des manières. Elles ne le lâchait pas des yeux en tout cas, trop fière pour abandonner face à quelqu'un comme Aaron, qui ne méritait visiblement rien de mieux que de recevoir une bonne fois pour toute ses quatre vérités en face; elle semblait d'ailleurs prendre son rôle très à coeur. Oh mon grand, là c'est moi que tu sous-estimes... Je n'ai pas besoin que tu me préserves, je suis assez grande, tu sais... Il arqua un sourcil de surprise, presque admiratif de la façon dont elle lui avait répondu. Jusque là elle attaquait, se contentant de répéter ce que tant d'autres avant elle avait déjà dit, mais là elle tentait une nouvelle approche. Bon, ce n'était pas très original non plus, mais un peu de nouveauté n'était pas pour lui déplaire, surtout quand ça venait d'aussi jolis yeux que ceux de la jeune fille. Et puis, le sourire qu'elle affichait désormais n'était que plus agréable à contempler. ... En fait, tu te préserves surtout toi... C'était de la provocation gratuite, des plus facile, et il sourit en retour. Amusé déjà, de s'entendre dire une connerie aussi monumentale, et puis la façon dont elle le disait était tellement "mignonne" que comment faire autrement? Il était probablement l'une des rares personnes à trouver "mignonne" la façon que quelqu'un pouvait avoir de l'engueuler, mais qu'importe! Et inutile de se faire des idées, ce n'était pas parce qu'il était fin observateur et féru de beautés féminines en tout genres que Quinn pouvait pour autant commencer à triompher. Non, au contraire, la situation devenait comme un jeu pour lui. Le changement s'était déjà amorcé en lui quelques minutes auparavant, et si sa susceptibilité avait été piquée à vif il ne lui en voulait pas assez pour s'enfermer dans un rôle de redresseur de tords. Non, à part avec Lizzie il était capable d'encaisser sans broncher, et c'était ce qu'il était en train de faire.
    Il sourit fièrement à Quinn, croisant les bras contre son torse, prenant l'expression de quelqu'un très intéressé par la discussion qu'il a et qui y voue toute son attention et son sérieux.

      C'est moi que je préserve, c'est vrai? Intéressant...

    Et il laissa passer un silence, se délectant du visage de la jeune fille qui se préparait à l'attaque suivante. Mais qu'elle se prépare, qu'elle fasse bien les choses dans l'ordre...

      Et c'est quoi ton rôle à toi alors? Me montrer à quel point je suis fragile et à quel point j'ai besoin de toi? Oh oui Super-Quinn, sauve moi, toi qui est si forte! Sauve moi!!

    Il avait prit une petite voix aigue pour prononcer les deux dernières phrases, ce qui était assez bizarre étant donné sa stature et avait presque un caractère comique. Il ne l'avait pourtant pas fait pour rigoler, ou seulement pour montrer le ridicule de l'idée de Quinn. Car oui, il trouvait cette idée comme quoi il essayerait de se préserver ridicule, comme s'il était encore qu'un gamin qui aurait besoin de sa maman pour arriver à s'en sortir. Mais elle était vraiment cinglée quand elle s'y mettait celle-là!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't waste your time or time will waste you | Quinn Jeu 4 Nov 2010 - 17:59

« C'est moi que je préserve, c'est vrai? Intéressant... »

Je le regardais silencieusement, décidant de ne pas répliquer. Un air de satisfaction était toujours affiché sur mon visage. Je laissais mon interlocuteur reprendre la parole. Le voyant commencé à ouvrir la bouche, je m'apprêtais à entendre les pires absurdités, oui parce que Aaron disait souvent des choses absurdes. Enfaîte, je n'avais jamais eu de véritable conversation avec le jeune homme. On finissait toujours par s'envoyer des vannes plus ou moins gentiment. Je ne savais pas si Aaron essayait réellement de se préserver, en tout cas, je l'avais connu avec beaucoup plus de répartie. Peut importe. J'esquissais un sourire, tout en me demandant si je l'avais vexé. Les hommes sont fiers et le fait d'insinuer qu'il n'était qu'une fragile chose essayant de se préserver n'avait pas dû lui plaire.

« Et c'est quoi ton rôle à toi alors? Me montrer à quel point je suis fragile et à quel point j'ai besoin de toi? Oh oui Super-Quinn, sauve moi, toi qui est si forte! Sauve moi!! »

Avait t-il alors ajouté. Je m'étonnais du ton avec lequel les deux dernières phrases avaient été prononcés. L'expression de mon visage se fit moqueuse. On pouvait presque lire dans mon regard et comprendre que je le trouvais ridicule. Cela aurait pu avoir l'air drôle, mais je vous l'assure, ça ne l'était pas. Il trouvait mon idée ridicule et bien moi c'est lui que je trouvais ridicule. La réaction du jeune homme ne fit que renforcé ma pensée : Il était probablement vexé. Dans le cas contraire, il aurait eut l'air de s'en fiche totalement, non ? Ce qui n'était pas l'impression que j'avais. Enfin bref, je ne cherchais pas trop à comprendre ce qui pouvait se passer dans la tête d'Aaron, car je n'en avais rien à faire. Qu'il soit vexé ou qu'il s'en fiche, peut importe. Peut importe, deux mots que j'évoquais fréquemment, parce que dans le fond, il n'y est plus grand-chose qui m'importe maintenant.

« Si tu voulais me montrer à quel point tu pouvais aussi être ridicule, c'est très réussit. Tu peux être fière de toi ! » - Je laissais échappé un soupir - « Enfin bref, maintenant que je t'ai ouvert les yeux sur toi même, je vais pouvoir te laisser, fillette » - dis-je avec un sourire moqueur - « Je ne te dis pas à bientôt, le plus tard sera le mieux » - ajoutais-je avant de lui tourner le dos et de m'éloigner. J'étais restée ici avec lui suffisamment de temps à mon goût. J'avais des choses bien plus importantes à faire maintenant, retourné veiller Daphne à l'hôpital.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't waste your time or time will waste you | Quinn Mer 17 Nov 2010 - 23:54

    On reprochait souvent à Aaron de se comporter en gamin, remarque qu'il trouvait complètement ridicule. En quoi était-il comparable à ces mioches qui couraient dans tous les sens, les poches pleines de saletés et les mains couvertes de terre à force de grattouiller le sol? Il y avait quelque chose de sale à ses yeux dans les enfants, dans le sens où l'on ne pouvait jamais savoir là où ils avaient trainé avant de se pointer sous votre nez. Il n'y avait qu'à les voir passer leur vie à renifler pour en avoir la certitude: il n'y avait rien de moins sain qu'un enfant! Et même si les animaux n'avaient jamais vraiment fait partie de ses centres d'intérêts, eux au moins consacraient assez de temps à leur hygiène pour être dignes de confiance, et c'était là l'essentiel pour lui. Il entretenait sa maison avec soin, passant l'aspirateur au moins une fois tous les deux jours quand il n'avait pas la possibilité de faire mieux, et se surprenait parfois à regretter de ne pas avoir de patins près de l'entrée pour ne pas trop salir le sol. Il se savait un peu maniaque sur les bords, mais il estimait que c'était une belle qualité. D'ailleurs, mieux valait ça que le contraire! Et est-ce qu'un enfant était capable d'apprécier à sa juste valeur la beauté d'un sol rayonnant de propreté? Non, donc la question était tranchée. A ses yeux du moins.

    Quinn le poussait à bout quand elle s'y mettait, ce n'était un secret pour personne, ou en tout cas pas pour les deux intéressés. Elle était jolie et lors de leur rencontre il s'était montré quelques peu intéressé, mais ça n'avait pas duré bien longtemps une fois que le caractère de la demoiselle s'était un peu fait visible. Il avait déjà Lizzie, et ça lui suffisamment! Et pourtant à chaque fois il se faisait avoir, flirtant légèrement avant de la maudire et de la traiter intérieurement de tous les noms, trop bien élevé pour le faire directement, quoi qu'elle devait bien s'en rendre compte. Il l'appréciait et la détestait alternativement, et assez fort pour que ça ne se limite pas au seul moment de leur rencontre. La dernière fois qu'ils s'étaient vus d'ailleurs, en rentrant il s'était disputé avec Dakota, sans véritable raison, juste parce qu'il était énervé et qu'il avait suffit d'un rien pour faire s'embraser les choses. Et là comme toujours elle prenait un malin plaisir pour le titiller... Mais il n'était pas d'humeur! Il avait eu une dure journée, bien assez dure pour ne pas avoir envie de se retrouver nez à nez avec une furie pareille. Elle était exaspérante, elle était chiante, et le contrat qu'il venait de signer peu auparavant lui avait enlevé une partie des forces nécessaires à combattre ses attaques.
    Elle se moquait de lui, il le voyait bien, mais il s'en foutait. Parce que l'avis de quelqu'un comme Quinn ne comptait pas, et qu'il s'en foutait que les gens ne le prennent pas au sérieux, il n'avait pas besoin de ça. Si ça leur faisait plaisir de se penser supérieurs, grand bien leur fasse! Si tu voulais me montrer à quel point tu pouvais aussi être ridicule, c'est très réussit. Tu peux être fier de toi ! Là c'était officiel qu'elle se moquait, mais il lui répondit seulement par un grand sourire ironique. Tant mieux pour elle si elle se pensait maligne, c'était toujours ça de gagné dans sa journée, et vu le soupir qu'elle laisse échapper il se dit qu'elle avait d'ailleurs bien besoin. Enfin bref, maintenant que je t'ai ouvert les yeux sur toi même, je vais pouvoir te laisser, fillette! Fillette? Là son sourire disparu, remplacé par un regard incendiaire, chose assez rare chez lui. Mais c'était qu'elle se croyait comique en plus! Je ne te dis pas à bientôt, le plus tard sera le mieux. C'était le mot de la fin, lancé avant qu'elle ne lui tourne le dos. Il éclata alors de rire, littéralement, s'accoudant contre la rambarde derrière lui en prenant une pose très théatrale.

      Adieu!

    Elle marchait assez vite, l'air décidée, mais il avait une voix qui portait, et il savait qu'elle l'avait entendu. Quelques personnes s'étaient tournées vers lui en l'entendant crier, étonnée de savoir ce qui lui avait prit tout d'un coup, mais il fit comme s'il n'avait rien remarqué. Quinn d'ailleurs n'avait pas réagi, et il soupira, amusé. Si par moment il s'était quelque peu montré vexé par son comportement, une fois qu'elle s'était éloignée il lui en voulait moins. Et puis, aujourd'hui, il avait bien assez de soucis en tête pour ne pas se tracasser avec elle.

      La prochaine fois elle aura qu'à mieux résister si elle veut pas me voir, c'est pas moi qui irait la chercher...

    Ca lui paraissait d'une logique si évidente, si désarmante, qu'il l'avait dit à haute voix, et une vieille dame qui passait devant lui à ce moment là lui jeta un coup d'oeil inquiet. Et, tout en hochant la tête, pensant à cette pauvre Quinn qui était décidément bien faible face à son charme, il se retourna vers la mer qui n'avait pas perdu de sa couleur bleue. Tiens, comme ses yeux, voilà que ça recommençait. Et il regretta de ne pas avoir de cailloux à lancer dans l'eau, histoire de voir la couleur se brouiller un peu et de ne plus avoir à penser à toutes ces conneries qu'elle avait pu lui sortir depuis son arrivée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't waste your time or time will waste you | Quinn Mer 17 Nov 2010 - 23:55

SUJET TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Don't waste your time or time will waste you | Quinn

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't waste your time or time will waste you | Quinn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Alentours :: Crandon Park Beach & Port of Miami-