AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il y a deux types d'hommes : ceux qui cherchent leur père, et ceux qui cherchent à tuer leur pères -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Il y a deux types d'hommes : ceux qui cherchent leur père, et ceux qui cherchent à tuer leur pères - Jeu 12 Aoû 2010 - 18:15


Luka T. Jefferson & Jayden Marvin Donovan

Il y a deux types d'hommes : ceux qui cherchent leur père, et ceux qui cherchent à tuer leur pères.






"elle me manque. C’est atroce, elle me manque tellement. C’est pas par vagues, c’est constant. Tout le temps, sans répits. Ça fait tellement mal que je préférais encore endurer la douleur des raclées que m'affligeait mon père. J'ai tout essayé dans ma jeunesse, l'alcool, la drogue, la mutilation, mais rien ne me fait plus mal que son absence ... "

Jayden se réveilla en sursaut et s'assit sur le lit. Un œil au réveil, posé sur la commode, lui indiquait qu'il était 4:00 du matin. Encore un de ses cauchemars, le même qui se répétait sans cesse encore et encore et encore. Comme le bruit stressant que font les trotteuses d'aiguilles sur une pendule. Ça nous agace, mais on n'y peux rien si ce n'est retirer les piles et dans son cas resté éveillé. Depuis qu'il avait quitté la Caroline du Sud, il n'avait pas passer une nuit correcte et complète. Il en était obsédé. Il s'en voulait surtout à lui, comment avait-il pu ne pas se rendre compte, ne pas sentir ce qui allait se produire. Sa rupture avec Annalynn lui est tombée dessus comme un énorme coup de massue et depuis il tente de survivre. Pas facile lorsqu'à chaque fois que vous fermé les yeux le cauchemar se répète et le pire dans tout ça c'est qu'il ne rêve pas, c'est la réalité ... Une léchouille humide sur sa joue le fit se reconnecter. Miko, son chien, lui sautait dessus à présent et réclamait quelques caresses. Ne voulant pas tourner en rond dans son appartement, Jayden en profita pour l'emmener en ballade, puisque de toute façon il n'arriverait pas à se rendormir pour cette nuit.
Il enfila rapidement son vieux jean usé et un t-shirt qui trainaient par terre. Une veste n'était pas utile à cette période de l'année, c'était l'avantage d'être en été. Miko remua la queue et lui fit la fête quand Jay lui passa la laisse autour du cou. Le jeune homme pris soin de fermer sa porte à clé et descendit les escaliers quatre à quatre jusqu'à atterrir dans la rue.

La nuit était très agréable, une légère brise flottait dans l'air et les étoiles scintillait tel des lucioles dans le ciel. Jayden adorait regarder un ciel étoilé, rien de tel pour se rendre compte que à l'échelle de l'univers l'homme est peu de chose. Il tâtât dans sa poche arrière et en sorti une cigarette chiffonné. Peu lui importait il la fumerait quand même. Il la porta à sa bouche et l'alluma, quel bonheur de sentir la nicotine envahir son être. Sur le chemin du retour, Jayden ne pu s'empêcher d'apercevoir une voiture garée sur le bord du trottoir avec à son bord un homme qui dormait. Il observa un instant la scène tout en finissant sa cigarette. Il reconnu également un bouquin qui traînait sur le siège passager. Une fois la dernière latte tiré, il remonta dans son appartement ou il finirait sa nuit devant la télévision à regarder de vieux films.

"Oui Miko! Arrête s'il te plait!"
Miko était sur lui, sautant et aboyant. Jay se leva d'un bon et regarda dehors, le soleil était déjà là. Le chien courra vers la porte d'entrée et couina, une envie pressante certainement. Jay se frotta les yeux et décida de retourner le promener. Seulement cette fois, lorsqu'il fouilla le fond de sa poche il n'y avait plus de cigarette. Il empreinta le même chemin. En repassant devant la voiture croisé peu de temps avant. L'homme en était sorti et mangeait un morceau adossé au coffre de celle-ci. Jayden approcha.

"Excusez moi! J'peux vous poser une question?"




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Il y a deux types d'hommes : ceux qui cherchent leur père, et ceux qui cherchent à tuer leur pères - Sam 14 Aoû 2010 - 0:19




YOU’RE LATE
jayden m. donovan luka t. jefferson




Une heure du matin. Une faible lumière éclairait les pages du bouquin qu'il lisait depuis un bon moment. Il était agaçant ce livre. Lourd. Il n'en voyait pas la fin. Mais Luka avait pour but de les terminer même s'ils ne lui plaisaient pas. Un principe qu'il avait gardé de son père.

Deux heures du matin. Une clope au bec, Luka était assit sur le capot de sa voiture. Le peu de vent qu'il y avait, parvenait à faire partir la fumée qu'il recrachait. Vingt-sept ans qu'il fume. Vingt-sept ans qu'il entend encore son père lui demander lorsqu'il arrêterait. ''J'arrêterai quand je serais mort.'' Il n'avait ni l'envie, ni la volonté de le faire. Le père qui fait semblant de se soucier de son gamin. Luka était rentré dans sa voiture, avait fermé la fente qu'il avait fait pour aérer sa voiture. Il se réinstalla et reprit l'histoire où il s'était arrêté. Comme quoi il fait bien de poursuivre ses livres, l'action dans celui-ci arrivait et il commençait à être intéressant. Pas trop tôt. Quoi que. Il est trop tard, car il laissa sortir un bâillement quelque peu bruyant avant de tomber dans le 'coma'.

Six heures du matin. Le réveil fut brutal. Enfin, douloureux. Il se réveilla tout en sueur et oublia qu'il était dans un endroit quelque peu... étroit. Il s'était redressé, se prenant le front contre la poignée qui ne sert à rien. « Putain ! » Il sortit de son épave avec une cigarette pincée entre ses lèvres. Et comme à chaque fois, pour faire disparaître ses affreuses images, il marchait. Il ne faisait que ça, fumer et marcher. Pour oublier. Après une bonne demi-heure de marche, il était à présent arriver dans un petit café ou comme chaque jour, il commandait un café serré et une fois de temps en temps, un croissant feuilleté. Il repartit aussi vite et de nouveau trente minutes de marche s'offraient à lui. Son esprit était quelque peu libre.

Sept heures du matin. Installer contre le coffre de sa vielle Ford, il grignotait le croissant feuilleté qu'il avait acheté. Le gobelet de son café qu'il avait bu en chemin, traînait à ses côtés. Bien que son regard était posé sur cette feuille qui l'emmerdait, il entendit des pas résonner derrière lui. Plusieurs pas. « Excusez moi! J'peux vous poser une question? » Luka releva sa tête et posa son regard sur cet inconnu. Il enfourna le reste de son croissant et termina son déjeuné avant de lui répondre. « Que venez-vous de faire d'après-vous ? » Luka gardait son visage neutre, froid. Ce n'est qu'au bout d'un moment à le regarder fixement, qu'il laissa se dessiner un petit sourire. Léger, mais suffisant. Luka resta installer sur le coffre, mais passa sa main dans la poche gauche de son gilet, pour en ressortir son paquet de cigarette. Il l'alluma en tira quelques coups et tendit son paquet vers l'homme. « C'était quoi votre question déjà ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Il y a deux types d'hommes : ceux qui cherchent leur père, et ceux qui cherchent à tuer leur pères - Ven 20 Aoû 2010 - 18:19

Miko resta tranquillement assit au pied de son maitre pendant que celui-ci engageait la conversation avec son interlocuteur. L'homme qui se tenait face à lui était âgé d'une quarantaine d'année à en croire les traits vieillit que son visage commençait à avoir. Il semblait également assez fatigué, peut-être un peu triste aussi. Jayden n'avait en aucun cas pitié de lui, au contraire, dans ses yeux il pouvait apercevoir une petite lueur, le genre d'étincelle de vie qui donne envie. Il en était presque jaloux. Il sourit légèrement en entendant la réponse de celui-ci « Que venez-vous de faire d'après-vous ? ». Pas faux! Jayden resta stoïque en se demandant alors si l'homme allait le congédier ou non. Si tel était le cas, le jeune homme continuerait sa route calmement se réveillant petit à petit, doucement en revenant chez lui. Au contraire de ça, son interlocuteur sortit un paquet de cigarette de sa poche et lui en proposa une en enchainant « C'était quoi votre question déjà ? ». Jay se gratta rapidement le côté du crâne de sa main libre et piocha une clope. Ce n'était pas des lights heureusement! Il avait besoin d'une bonne dose de nicotine le matin. ca et de la caféine, mais malheureusement il n'avait pas encore eu le temps de boire son café. Tanpis, il le ferrait plus tard dans la journée. La cigarette attrapé, Jay' s'approcha de la flamme allumée du briquet que lui tendait l'homme qui lui faisait face. Il inspira une bouffé et la recracha « C'est quoi votre bouquin! » dit-il en faisant un signe de tête montrant la banquette de la voiture ou était posé se dernier.

Alors que Jay' était plus que curieux d'avoir trouvé, lui semblait-il, un partenaire de lecture à sa hauteur, Miko n'était pas de cet avis. Il commençait à gesticuler de plus belle au bout de sa laisse. Il se mit à aboyer en direction de l'inconnu et à vouloir se diriger vers lui. Jay du le calmer assez rapidement. Même s'il s'avait qu'il ne lui ferait aucun mal, le pauvre animal avec sa patte en moins avait beaucoup plus de mal à tenir en équilibre et n'était plus très apte à se bagarrer aussi bien qu'avant. Il se souviens qu'un jour, Miko, avait voulu se mesurer à un autre chien, plus petit que lui, un petit teckel, il avait essayé de le poursuivre dans la rue sur deux ou trois pâté de maison mais avait vite abandonné, la langue pendante, et affaiblit par l'énergie qu'il avait dépensé, il s'était écroulé sur le trottoir. Jay avait eu pincement au cœur en le voyant comme ça et avait même douté à le faire piqué. mais il ne s'était pas résolu à le faire et maintenant il ne le regrettait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Il y a deux types d'hommes : ceux qui cherchent leur père, et ceux qui cherchent à tuer leur pères - Sam 21 Aoû 2010 - 23:43




YOU’RE LATE
jayden m. donovan luka t. jefferson




Le jeune homme piocha une cigarette et lorsqu'il se passa la main sur sa tête, - après que Luka lui ait demandé quelle était sa question - il comprit ce qu'il voulait lui demander. Première entrevue et déjà mal à l'aise. Il adorait ennuyer les petits jeunes. Il le faisait régulièrement, parfois cela se passait mal, mais Luka s'en foutait et ne se prenait pas la tête pour si peu. Il s'énervait uniquement avec les personnes de son âge. Pas mieux. « C'est quoi votre bouquin ? » Demanda l'inconnu en faisant un signe de tête vers l'intérieur de la voiture. Luka porta sa cigarette à sa bouche ne tournant même pas son regard sur sa voiture. « Amityville : La maison du diable de Jay Hanson. Pas terrible si vous souhaitez mon avis. Maintenant les goûts sont différés. » Il en fallait beaucoup pour plaire Luka. Il se lassait vite d'une chose et pouvait trouver le temps long. Ce livre lui paraissait lourd au début, mais après les événements s'enchaînaient s'en relâche.

Le chien se mit a bougé, et a aboyé, tout en s'approchant de lui. Luka porta un court instant son regard vers cette bête, avant de continuer de consommer sa clope. Il préférait de loin dévisager ce jeune homme en train de faire écouter son chien. « Il ne m'aime pas votre chien. » Affirma Luka son regard poser sur cet inconnu. C'est réciproque. Luka n'a jamais été réellement attiré par les bêtes, si ce chien ne l'aimait pas, il ne l'aimerait pas. Le croate était bien trop fainéant pour laver un chien. Surtout que s'il doit en posséder un, ce ne sera pas une petite race. La seule bête qu'il a eu, s'était une rascasse volante dans un aquarium. Il l'adorait cette bestiole dangereuse et défendait sa femme de l'approcher, de peur que celle-ci se retrouve à l'hôpital. Une épine l'effleurait; bonjour l'hôpital tellement elle était venimeuse. D'ailleurs ce poisson fut la cause de nombreuses disputes entre son épouse et lui.

« Qu'est-ce qu'il a eu pour être dans un tel état ? » Dit-il en faisant un signe de tête vers le chien. Trois pattes. Il s'en était plutôt bien sortis pour en arriver à une patte amputer. Luka s'imaginait bien un accident de voiture, s'était même surement cela. Ou alors une morsure d'un autre chien qui aurait trop endommager et la chair, et l'os pour qu'on puisse la lui réparer. Ou tout simplement ce chien est malade. Pauvre clebs malgré tout.

Luka se redressa correctement, se positionnant face à l'homme. Il lui tendit sa main gauche. « Luka Tomislav Jefferson. » L'homme n'avait rien de bien méchant, mais ce n'est pas pour autant que Luka baissait sa garde. Il reste un inconnu après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Il y a deux types d'hommes : ceux qui cherchent leur père, et ceux qui cherchent à tuer leur pères -

Revenir en haut Aller en bas
 

Il y a deux types d'hommes : ceux qui cherchent leur père, et ceux qui cherchent à tuer leur pères -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-