AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le clap de fin pour un nouveau départ.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Le clap de fin pour un nouveau départ. Dim 15 Aoû 2010 - 16:31


Cette journée marquait la fin d'une époque. En effet, suite à ses déboires à New York, Chris avait cherché à se donner un véritable avenir, à faire des études. Aujourd'hui, cette quête de rédemption prenait une nouvelle ampleur. En effet, Chris avait fini par avoir son diplôme. Son parcours faisait qu'il était un peu en retard sur les autres, et que les choses n'avaient pas été aisées. L'ancien étudiant avait été particulièrement surveillé, par un psychologue, mais aussi par ses professeurs qui se méfiaient du petit malfrat qu'il avait été. Mais, maintenant, il se sentait enfin libre. Il faisait ses derniers pas à l'université pour enfin vivre sa vie adulte, s'assumer seul pleinement, enfin avoir un vrai salaire. Certes, pour l'instant, il n'avait pas trouvé de métier en rapport avec le droit, c'était assez difficile en vue de la conjoncture actuelle. C'est pourquoi, pour le moment, ce diplôme ne lui servait pas à grand chose, professionnellement parlant. Mais cela lui permettait d'asseoir sa position dans la société, d'être plus légitime en tant qu'habitant d'Ocean Grove. Oui, Chris voyait bien les regards curieux, un brin accusateurs, de ces voisins qui ne comprenaient pas pourquoi un jeune homme qui semblait être une si mauvaise fréquentation faisait près de chez eux, près de leurs enfants. Aujourd'hui, comme tous ces fils de riches, Chris avait fait des études, il espérait donc fortement qu'avec le métier qui l'accompagnait, il allait mieux pouvoir s'intégrer à la population, qu'on oublierait son passé au profit d'une respectabilité fraichement acquise.
Néanmoins, aujourd'hui, Chris n'arrivait pas à obtenir de travail dans le milieu. La concurrence était féroce, et son passé en prison n'arrangeait rien. C'est pourquoi, aujourd'hui, il devait se contenter d'être mécanicien à mi temps dans un garage de la ville. Cela ne lui convenait pas puisqu'il ne parvenait pas à s'épanouir. Loin de juger ces métiers, Chris trouvait tout de même qu'il voulait aller vers quelque chose qui lui plaisait plus, ne pas avoir fait tous ces efforts pour rien. Les études de droit lui avaient permis de se remettre sur le droit chemin, mais également de lui donner le goût de l'effort, une discipline de tous les jours qui lui avaient servi admirablement lorsque l'on considérait les évènements récents et la vie qu'il souhaitait mener. Il avait besoin de quelque chose de plus pour compléter ce mi temps, avec un revenu en plus pour subvenir aux besoins de sa famille. En effet, avec l'arrivée de Prunelle, il avait de nouveaux besoins, et, bien sur, ce métier en était un.

Chris réfléchissait à tout cela en arpentant les couloirs de l'université. C'était sans doute la dernière fois qu'il venait, c'est pourquoi il tentait de s'imprégner de cette ambiance, de se remémorer tous les souvenirs qu'il avait vécu en ces lieux. Les stages qu'il avait tenté d'obtenir, les professeurs qu'il avait du conquérir. Il avait notamment été proche d'Alister Fibray, le fils d'un avocat très connu qui venait d'ouvrir un cabinet et qui avait été son mentor. Il lui avait donné la passion du droit, avant son séjour en prison qui avait brisé ses chances de percer plus tôt que prévu. Ce jour ci marquait un tournant dans sa vie, il devenait adulte, enfin. A la fois, Chris était stressé, il avait peur de l'inconnu, mais était aussi terriblement excité. Après avoir été chercher les derniers papiers, ses pas résonnaient dans les couloirs vides. Personne ne semblait se trouver dans ces grands bâtiments, cela lui faisait franchement très étrange. Il marchait d'un pas vif vers le bout du couloir pour se retrouver sous le soleil de l'été. Des perspectives bien plus larges s'offraient à lui, une foule de métiers et de collaborations. Beaucoup de personnes pensaient que c'était l'entrée à l'université la plus réjouissante. Mais, d'après Chris, ils avaient tort. Après cette scolarité à rebondissements, il était impatient de voir ce que l'avenir pouvait lui réserver, espérant que ce serait moins sombre que ce qu'il avait vécu jusqu'ici. Il passait dans la cour des grands, ces couloirs poussiéreux n'étaient plus un environnement pour lui. Bien évidemment, il aurait voulu dire au revoir à certaines personnes. Trois ans passés dans cet établissement, cela créait des liens. Le couloir lui paraissait interminable, tout comme ces dernières semaines. Les casiers alignés lui donnaient l'effet d'une haie d'honneur au sein de ce silence de plomb, tout cet environnement lui semblait très solennel. Chris était perdu dans ses pensées, il ne voyait plus tout ce qui se passait autour de lui. Un fort bonheur mêlé de nostalgie s'emparait de son esprit, un sourire au coin des lèvres, le jeune homme continuait son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le clap de fin pour un nouveau départ. Dim 15 Aoû 2010 - 19:24

Dakota avait mis un petit moment avant de retourner à l’université, entre les problèmes de santé et personnelle, il avait abandonné son année en cours de routes sans vraiment donner de motif, cependant le dossier qu’il avait construit était suffisamment bon pour obtenir son diplôme sans faire d’année supplémentaire. Il était habillé d’un t-shirt blanc, d’un jeans et de son sac bandoulière. L’université était un lieu de calme et de repos pour lui, il aimait ce lieu. Il avait choisit le sport, comme filière cependant, aimant apprendre et ce mettre au défis, il avait pris les cours de chants et de théâtre sur les deux dernières années. Le mois de juillet avait été parfait pour lui, il avait pu profiter du beau temps avec Jack, avait pu profiter d’Aaron même si la relation entre eux n’était pas évidente, il y avait une part de Dakota qui aimait être avec lui, l’entendre parler, sentir son odeur, mais par moment, il avait envie de le prendre et de le gifler, le jeune homme jonglait entre les deux extrême. Aaron avait du mal à supporter la présence de Jack, même ci le petit garçon faisait tout pour être gentil avec lui, ce dernier avait réellement du mal avec le gosse. Cependant aujourd’hui, il avait du les laisser seuls tous les deux un moment. Sa mère était partie pour un congrès, et lui devait faire des courses et passé par l’université pour remplir différent document important. C’était donc pour sa qu’il traversa l’université pour se rendre au secrétariat pour remplir différent papier administratif. Sa mère lui avait proposé de continuer un cursus, de choisir autres choses, mais pour le moment il ne voulait pas. Son diplôme en sport et les connaissances en chant et art de la scène lui suffisait, il avait repris pendant l’absence de Lizzie la direction du restaurant sur Miami, pendant un petit tout en précisant qu’il ne le ferrait pas pendant plus de six mois, il devait se construire, construire son avenir. Et il n’abandonnerait pas le restaurant de sa mère, mais ne il ne voulait pas abandonner son rêve, pour vivre celui d’une autre personne. Dakota réfléchissait, qu’elle projet pouvait être réalisable ou non, il en avait plusieurs en tête, mais il n’avait pas vraiment toutes les connaissances pour certains point, il n’avait pas envie de proposer à Aaron pour différente raison, il se devait de trouver une solution par lui-même. Avançant perdu dans ses pensées, il rentra alors dans quelqu’un.

« Oups…Excuse-moi »

C’était Chris Matthews ! Dakota n’arrivait pas à comprendre comment dans cette famille, il pouvait tous être aussi beau, sa en devait presque irréaliste. Scott avait toujours eu un charme envoutant, preuve que ce dernier avait réussi à mettre Dakota dans son lit, puis il y avait le plus jeune des frère, ce coter un peu ténébreux qu’il essayait de masquer, mais que Dakota trouvait si attirant chez lui. Dakota lors des élections avait d’ailleurs voté pour chris, les deux hommes se connaissaient mais n’avait jamais vraiment pris le temps de parler, c’était surtout après les élections que Dakota avait tenté une approche amical.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le clap de fin pour un nouveau départ. Lun 16 Aoû 2010 - 15:47


Alors qu'il était perdu dans ses pensées, Chris se sentait seul au monde. C'était un sentiment qu'il essayait de combattre depuis quelques temps, face aux évènements récents. S'enfermer ainsi dans ses idées noires ou même dans des pensées plus joyeuses ne lui ressemblait absolument pas, habituellement. Mais, maintenant, mieux valait garder ses soucis pour lui et éviter de les ébruiter. Si les gens venaient à apprendre ses petits secrets, les choses dont il n'était vraiment pas fier, il serait véritablement compromis. Pour sa propre sécurité, Chris devait rester assez distant, ce qui donnait lieu à de plus en plus d'épisodes où, à défaut de se confier à qui que ce soit, il préférait ressasser tout cela, quitte à se déconnecter un peu de son environnement. Malheureusement, ce jour là, quelqu'un semblait au moins aussi distrait que lui. « Oups…Excuse-moi » Chris se réveilla en sursaut, comme d'un mauvais rêve. Il lui fallut quelques secondes pour reprendre ses esprits et reconnaître son interlocuteur : Dakota Wayne. Bien sur, puisqu'il était un bon ami de son frère, Scott Matthews, Chris le connaissait assez bien, enfin, il l'avait rencontré à plusieurs reprises. Il lui semblait être quelqu'un de bien, même s'ils avaient passé un certain temps sans vraiment se parler. Néanmoins, le jeune homme avait trouvé en lui un allié inattendu au cours des élections du Représentant de Quartier, et même si, au final, il n'avait pas gagné, cela lui avait permis de se rapprocher de certaines personnes. Un brin distrait, Chris lui répondit, en reculant vivement d'un pas. « Oh, il n'y a pas de mal, je ne regardais pas où j'allais... ça va aller ? » Visiblement, Chris n'était pas le seul un peu dans la Lune. Il n'avait même pas entendu les pas de Dakota, ce qui montrait bien à quel point il était plongé dans sa rêverie quelques secondes auparavant.

Puis, il leva son visage vers le jeune homme. Visiblement, puisqu'ils avaient sensiblement le même age, Dakota devait être là pour les mêmes raisons que lui. En plus, personne ne venait à l'université à cette période de l'année. La plupart des étudiants s'appliquaient bien trop à l'éviter pendant l'année scolaire pour y retourner lorsqu'on ne le leur demandait pas, pour le plaisir. Chris devait bien avouer que, lui aussi, n'aimait pas tellement être là, tout était tellement plein de règles, qu'il se demandait sans arrêt s'il ne faisait pas quelque chose de mal. En plus, être enfermé dans une salle de classe l'angoissait un peu, tous ces codes de bonne conduite, cela lui rappelait la prison. Ce rapprochement entre les deux lieux, que les étudiants faisaient pour la plaisanterie, Chris le voyait comme un véritable calvaire. C'est pourquoi, en un sens, ce moment était heureux pour le jeune homme. Néanmoins, face à ces difficultés pour rebondir, pour envisager l'avenir, Chris était d'autant plus paniqué à l'idée que ses anciens camarades réussissent aussi bien, et souhaitait vraiment connaître la clef de leur réussite. Il devait y avoir une combine, donnée par on ne sait qui, que l'ancien étudiant avait loupé, quelque chose qui rendait toute cette situation plus simple. Bien sur, son passé lui fermait certaines portes, un ancien prisonnier même repenti, n'était pas un employé que l'on désirait avoir dans son entreprise ou son cabinet d'avocat. Mais tout de même, après s'être donné un mal de chien, Chris était étonné de voir que toutes ses réponses étaient négatives, le mettant ainsi dans l'embarras. C'est pourquoi il posa la question à Dakota. « Alors, tu es là pour les derniers papiers ? Ils nous font vraiment venir n'importe quand, heureusement pour eux qu'on n'était pas partis en vacances, quoi ! Enfin bon, c'est la fin de la fac, çà nous la liberté ! » Désireux d'entamer la dialogue, Chris y était allé plutôt doucement, sur un sujet un peu banal. Il avait beau connaître un peu son interlocuteur, ils n'avaient tout de même pas élevés les moutons ensemble, mais l'envie de mieux le connaître, et qui sait, peut être même de bien s'entendre avec lui, était là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le clap de fin pour un nouveau départ. Lun 16 Aoû 2010 - 23:43

Dakota avait pendant l’élection du représentant de quartier, soutenu celui qui pour lui avait plus de mal du à son passer à être élu. Il était tolérant avec les gens, il avait été punis pour ce qu’il avait fait, mais les gens l’avaient jugé sur son passé et pas sur ce qu’il proposait, mais c’était bien dans la nature de l’homme d’avoir peur de ce qu’il ne pouvait pas comprendre. Dakota regardait de bas en haut le jeune homme face à lui, c’était vraiment hallucinant cette sensation, cette énergie qu’on pouvait ressentir à son contact. Dakota avait donc après une discussion avec parfaite décidé de soutenir le plus jeune des Matthews ce qui avait été une expérience pas vraiment de tous repos certain avait envoyé des lettres insultes d’autres avaient clairement traité Dakota de « sale pédé » ce qui n’avait aucun rapport, mais comme je vous l’expliquez c’était ce que l’homme était. Dakota avait son diplôme en poche, il pouvait donc avoir le choix de faire ce qu’il voulait, mais malgré il n’avait pas d’idée précise et même, si il avait fait comprendre à sa mère qu’il ne garderait pas le restaurant pendant bien longtemps, il avait été content que sa mère lui propose de le gérer pendant l’absence de Lizzie, il se sentait utile et aimait cette sensation. Puis quand Dakota releva le visage qui était occupé à regarder les différentes parties du corps de son interlocuteur et un peu étourdis par le coup releva la tête avec un léger sourire.


« Étrangement, j’ai un peu peur de ce qui m’attends en quittant ce lieu. Je ne sais pas encore quoi faire de ma vie, Et ce qui est fort étrange malgré mon diplôme obtenue. »


Dakota semblait se confier comme-ci, il avait eu des longues conversations avec lui. Hors ce n’était pas le cas. Dakota est lui n’avait pas eu beaucoup d’échange, mais avec les élections et cette sensation étrange qu’il ressentait quand son regard se posait sur lui, il avait l’impression réellement de le connaitre depuis des lustres.

« Et toi ? Qu’est que tu vas faire ? »

Dakota ouvris alors sa veste pour découvrir alors un peu trop tard que son maillot était tous sauf conseiller. Surtout devant le plus jeune des Matthews. Dakota avait en effet pris le premier t-shirt qui arrivait et venant de voir l’inscription dessus, il rougit légèrement. L’inscription sur le t-shirt ?Votez pour le changement… Votez pour Chris !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le clap de fin pour un nouveau départ. Jeu 19 Aoû 2010 - 18:29


Pendant l'élection du Représentant de Quartier, Chris avait tenté de se blinder comme il le pouvait. Évidemment, les vilains secrets avaient ressurgi très rapidement, et ce, chez chacun des candidats. C'était un risque à prendre, lorsque l'on entrait en politique, même de manière aussi locale. D'un coté, Chris comprenait très bien ce système, lui même, lorsqu'il regardait un débat à la télévision, était friand de ce genre de potins, même s'ils devaient faire du mal aux principaux concernés. Quoi qu'il en soit, le jeune homme avait tout de même vu sur qui il pouvait compter, il avait des gens pour l'entourer en cas de coup dur, et aujourd'hui, maintenant que tout était terminé, il pouvait en profiter. C'était le cas de Dakota. En fait, ils avaient eu de multiples occasions de faire connaissance, lorsque l'on y réfléchissait bien, que ce soit auprès de Scott ou à l'université. Maintenant que le dialogue était entamé, le courant semblait vraiment très bien passer entre les deux jeunes hommes. D'ailleurs, vu ce que disait son interlocuteur, et ma manière dont il pouvait se livrer assez facilement, ce sentiment était réciproque. « Étrangement, j’ai un peu peur de ce qui m’attends en quittant ce lieu. Je ne sais pas encore quoi faire de ma vie, Et ce qui est fort étrange malgré mon diplôme obtenu. » Chris lui adressa un fin sourire, qui se voulait réconfortant. Il fallait avouer que le fait qu'ils soient seuls dans les couloirs de l'université créait une intimité propice aux confidences. Et puis, à ce moment, Chris se sentait proche de Da kota, d'autant plus qu'il pensait vraiment exactement la même chose, à ce moment précis.

« Et toi ? Qu’est que tu vas faire ? » Tout cela lui rappelait que, justement, mis à part son boulot dans le garage, il n'avait strictement rien en vue. La plupart de ses camarades avaient quelque chose de prévu, même ceux qui avaient de moins bons résultats que lui. Néanmoins, puisqu'il avait fait un séjour en prison, Chris savait que les choses allaient être bien plus difficiles pour lui, en ce qui concerne les employeurs. Alors qu'il avait eu de bonnes à ses examens, le jeune homme était tombé de haut en voyant que sa candidature était souvent recalée, même s'il lui semblait avoir payé sa tête à la société, les autres ne semblaient pas l'entendre de cette oreille. Alors qu'il ressassait ses idées noires, Chris retrouva le sourire en voyant le T-shirt de Dakota. Lui même devait en avoir un de ce genre dans ses placards, seulement, il n'allait pas le porter pour aller voir l'administration de son université, c'était certain. Un sourire au coin des lèvres, le jeune homme dit à son interlocuteur. « Tu sais, c'est fini, maintenant, il n'y a plus besoin de faire campagne... quoique, si ça se trouve, tu vas lancer une mode, ce serait classe ! » Il émit un petit rire. Dakota était un brin gêné, cela se comprenait plutôt bien, d'après Chris. La dialogue se faisait plus familier. Pourtant, contrairement à beaucoup d'étudiants, et même si Dakota était un garçon vraiment très séduisant, Chris ne rentrait pas dans ces jeux si facilement. Ainsi, le voyait comme quelqu'un d'agréable, il lui fallait souvent pas mal d'allusions et d'instants passés ensemble pour le mettre en confiance. Puis, après un petit moment, il entreprit de répondre enfin à la question du jeune homme, après avoir haussé les épaules. « Bah écoute, ça fait un moment que je bosse dans un garage à mi temps. Jusqu'ici, ça m'allait très bien, tu vois, avec les études et Prunelle, je n'avait pas le temps de faire plus... » Chris marqua un temps d'arrêt, un peu rêveur. Pour, il reprit, en essayant de ne pas noircir le drapeau. « Mais bon, je n'ai pas réussi à trouver autre chose. Je crois que tu n'es pas le seul à ne pas trop savoir quoi faire. J'irai bien faire du baby sitting, mais j'ai déjà suffisamment de travail avec Prunelle sur ce point ! Enfin bon, je pense que le service à la personne est ce qu'il y a de plus simple et de plus efficace pour des jeunes comme nous... » Chris savait que les gens aimaient qu'on leur facilite la vie, et puis, aller voir les gens au lieu de travailler dans une grosse entreprise redorerai son blason auprès de la population d'Ocean Grove et serait beaucoup moins pénible au niveau administratif que les autres métiers qui pouvaient s'offrir à lui, assurément.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le clap de fin pour un nouveau départ. Ven 20 Aoû 2010 - 16:33

Dakota avait envie de faire quelques choses lié avec son diplôme, cela paraissait logique. Cependant il n’avait pas envie de travailler pour un patron, il voulait être libre de toutes actions et de toutes envies. Depuis le début de l’année que c’était il passé dans sa vie ?
Il avait décidé de reprendre les choses en mains, tentant de retrouver son corps d’autrefois. Il avait perdu quinze kilos au cours de l’année écoulé et avait donc repris doucement l’entrainement et son poids, il était revenu avec son fils sans savoir que c’était le sien sur le moment, il avait renoué le contact avec un ami, qu’il pensait mort, ce dernier lui annonçant qu’il avait des sentiments pour lui, mais que rien dans cette relation était évidente, cependant Dakota ce conduisait d’une manière qu’il aimait et pouvait enfin penser à lui et à son avenir, ce qui lui faisait peur mais il n’avait pour le moment rien d’autre en tête, pas de problème, pas de chose qui pourrait le nuire, tous ce qu’il avait à faire aujourd’hui c’était de finir les papier pour l’université et ce concentrer sur son avenir. Le t-shirt n’avait pas vraiment eu l’air de gêner Chris, ce qui soulagea quelques peu Dakota.

« Le t-shirt le je le trouvais confortable… Et je dois avouer que ce matin j’ai pris la première chose que j’avais dans mon armoire. »

Dakota avait écouté les paroles du Matthews, jusqu’au bout il aimait sa façon de s’exprimait et c’était certainement pour cette raison qu’il avait décidé de le soutenir pendant l’élection, ou peut-être d’autre raison, qu’il son plus ou moins avouable ?
L’ancien étudiant en sport écoutait donc sans rien dire ce qu’avait à dire Chris, puis quand ce dernier arrêta de parler, il attendu quelques secondes avant de prendre une nouvelle fois la parole et dans un sourire, il dit.

« Je pense que c’est une bonne idée de s’orienter dans le service à la personne, il faut juste trouver une bonne idée, de démarrage et ensuite proposer, faire des études commerciales et voir quel domaines les gens aimeraient obtenir parmi un choix bien précis. »

Dakota regardait le jeune Matthews, bien sur qu’il avait des idées pour lui, mais encore une fois ce n’était pas vraiment avouable et ce n’était pas très légal. Ce qui n’était donc pas une très bonne idée, mais bon que voulez vous, Dakota avait souvent des idées qu’il ne valait mieux pas réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le clap de fin pour un nouveau départ. Mar 24 Aoû 2010 - 12:14


Lorsqu'on nous dit que la dernière année d'études est très chargée et plein de rebondissements, lorsque les parents tentent de nous mettre en garde, on se dit qu'ils exagèrent. Seulement, aujourd'hui, si quelqu'un venait lui demander conseil, il ferait partie de ces donneurs de leçons, à n'en pas douter. L'année qui venait de s'écouler marquait indéniablement un tournant dans sa vie, il avait vécu une foule de choses, et n'était plus le même homme après quelques mois. Ces trois années de reprise d'études avaient de toute façon eu un effet très bénéfique sur le jeune homme, lui permettant de mieux se cadrer, et en ayant des responsabilités, de mieux s'intégrer à une population très exigeante en matière de voisinage. Aujourd'hui, il avait peur de perdre tout cela, de céder à nouveau à l'appel de l'argent facile et de son passé controversé. C'est pourquoi, même s'il rencontrait plus de difficultés que les autres étudiants, il devait s'accrocher, puisque cette nouvelle vie constituait pour lui une seconde chance, un moyen de s'offrir la vie qu'il désirait, et de pouvoir en profiter pleinement. La recherche d'une passion, d'une activité, qui ferait mieux d'être bien rémunérée, était donc sa grande priorité, après l'éducation de sa belle fille, Prunelle. Un moteur supplémentaire pour s'en sortir, il n'était pas seul dans cette galère et, à vrai dire, cela lui mettait pas mal la pression. « Le t-shirt le je le trouvais confortable… Et je dois avouer que ce matin j’ai pris la première chose que j’avais dans mon armoire. » Chris afficha un large sourire. Pas gêné pour un sou, au contraire, il trouvait la situation très amusante, et l'ombre d'une gêne, que l'on pouvait lire dans les yeux de Dakota rendait le moment encore plus amusante et jubilatoire. Après quelques instants, Chris répondit « Ravi de constater que je suis au premier rang des vêtements de ton placard, c'est plutôt flatteur ! » Il émit un petit rire, plus signifier à son interlocuteur qu'il plaisantait.

Chris s'était surpris à avoir cette idée, et surtout, à en parler aussi spontanément à Dakota. Après tout, ils ne se connaissaient pas depuis si longtemps. Le contact était assez naturel entre les deux jeunes hommes. Chris fonctionnait souvent à l'instinct, et même si cela avait pu lui jouer des tours, cette fois ci, il sentait que ce rapprochement allait produire de belles choses. Bien sur, l'ancien étudiant ne voyait absolument pas les difficultés que cela pouvait engendrer, non, il était plutôt du genre à vivre au jour le jour et à ne voir les problèmes que lorsqu'il avait le nez dessus. D'ailleurs, et cela ne l'étonnait pas vraiment, Dakota semblait sur la même longueur d'onde, et lui montrait bien qu'il était bon d'aller en ce sens. « Je pense que c’est une bonne idée de s’orienter dans le service à la personne, il faut juste trouver une bonne idée, de démarrage et ensuite proposer, faire des études commerciales et voir quel domaines les gens aimeraient obtenir parmi un choix bien précis. » Chris n'avait vraiment aucune expérience dans ce domaine. Mais Dakota, lui, semblait bien plus expérimenté et connaissait les procédures. A vrai dire, on pouvait dire qu'ils étaient plutôt complémentaires, en un sens. Un large sourire aux lèvres, Chris lui répondit, assez enthousiaste. « Ca me semble être une excellente idée ! Et puis, apporter un service aux habitants, ça va permettre de se faire bien voir ! Ouais, tu dois t'en douter, ma cote d'amour auprès des voisins n'est pas au plus haut. » Chris émit un petit rire. Effectivement, maintenant, une partie de son passé tumultueux avait été révélé au grand public, et dans un élan de grande paranoïa, il avait l'impression que tout le monde ne le jugeait que par cela. Ainsi, alors qu'il avait envie de la reconnaissance de ses voisins, Matthews trouvait que cette idée convenait vraiment très bien à ses aspirations. « Personellement, je ne connais rien à ce genre d'études, donc, de toute façon, je ne pourrai pas faire ça tout seul. Et puis, personne ne voudra faire confiance à un jeune en solo, forcément, je vais manquer de légitimité... » Chris connaissait les dures réalités du monde du travail. Et les jeunes n'y étaient pas toujours les bienvenus, surtout lorsqu'ils étaient entreprenants et qu'ils avaient de meilleures idées que les anciens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le clap de fin pour un nouveau départ. Mar 24 Aoû 2010 - 23:57

    Dakota avait suivit la campagne, depuis le début et avait décidé de se battre pour que les idées fonctionnent, malheureusement les autres candidats et une partie de la population du quartier c’étaient ligués contre Chris. Dakota ne savait pas vraiment toute l’histoire, il n’avait pas voulu savoir pourquoi il avait fait de la prison, il en connaissait certain détails forcement mais n’avait jamais voulus en savoir plus. Le nouvel assistant du sénateur qu’il était lui avait permis de rencontrer du monde et de savoir comment introduire des idées dans la tête des gens. Dakota sourit à la remarque du jeune homme.

    « Enfin, bon… En tous cas malgré le résultat… Tu peu te rassurer, tu as quand même des admiratrices… Beaucoup… » Dakota se mit à rire « Et des fans également. » Dakota souriait encore plus à la dernière partie de la phrase.

    Le jeune homme avait donc pris un peu plus d’assurance. Dakota avait donc décidé de parler sans vraiment se soucier des conséquences que cela, pouvait avoir. Il continua alors son discours, il ne savait pas qui il était entrain de rassurer, Si il parlait vraiment pour Chris ou pour lui-même.

    « C’est plutôt simple, il faut faire un découpage du quartier. Ensuite répartir, les maisons par âges et par sexe. Voir qu’elles sont les réelles demandes autours de nous et de se baser par rapport à cela. J’ai donc avec moi tout un fichier, suite à la campagne pour les élections, j’ai fait un dossier de toutes les personnes qui ton soutenues. Ce n’est pas très officiellement, tu me diras. Mais on peut au moins s’en servir pour faire quelques choses… »


    Dakota réfléchit quelques secondes, sans réaliser ce qu’il était entrain de faire ou de dire. Depuis qu’il avait rejoint l’équipe de Gabriel, il avait pris l’habitude de tout analyser et de tout noter. Et avait donc pris l’habitude de noter toutes ses idées, c’est pour cela qu’il se balader toujours avec un petit calepin sur lui, il était d’ailleurs entrain de griffonner quelques choses dessus oubliant presque la présence de Chris. Il releva alors la tête pour voir face à lui, le brun lui sourire.

    « Désolé tu dois me prendre pour un fou… Mais je pense que tu devrais essayés quelques choses tout d’abord avec les gens du quartier et ensuite étendre ton activités à plus grand si cela fonctionne. »

    Dakota n’avait pas réalisé trop l’étendu de ce qu’il venait de faire. Il se proposait à construire et monter un projet avec Chris ? C’était une idée trouvait dans les couloirs de leurs ancienne fac, fallait il vraiment si fier ?

    « Enfin… C’est peut être stupide, ce que je dis… »

    Dakota préféra fermer son calepin, et revenir à la réalité. Cependant le sourire de Chris était toujours sur ces lèvres et à c’est yeux.

    « Il y à un souci ? »

    Question assez idiote, mais Dakota avait lancé une idée et maintenant qu’elle était lancé, il avait peur d’entendre la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le clap de fin pour un nouveau départ. Jeu 26 Aoû 2010 - 19:46


Chris avait beaucoup de défauts, comme son passé tumultueux pouvait le certifier. Jamais il n'aurait eu le culot de se voiler la face au point de se considérer comme parfait. Néanmoins, le jeune homme avait une qualité : il pouvait très vite aller de l'avant, il avait de la ressource et savait rebondir face aux évènements imprévus. Alors, évidemment, sur le coup, l'ancien étudiant avait été plutôt déçu des résultats de cette élection, il pensait vraiment avoir eu du soutien et avoir été convaincant. Mais, après quelques jours, il n'avait plus une once de rancœur, et voyait plutôt le bon coté des choses. Après tout, le but était que le calme revienne dans le quartier, ce n'était pas une affaire personnelle, et le peuple avait décidé de plébisciter Jovan et son ancien adversaire reconnaissait volontiers sa valeur en tant que Représentant de Quartier. Les critiques qu'on avait pu lui faire étaient peut être fondées, Chris n'aurait sans doute pas eu le temps de tout mener de front. On pouvait le voir aujourd'hui, le jeune homme avait du mal à gérer sa vie, pour le moment, ses responsabilités le dépassaient encore un peu, il n'était peut être pas suffisamment adulte. Un large sourire aux lèvres, Dakota lui dit, à ce sujet. « Enfin, bon… En tous cas malgré le résultat… Tu peux te rassurer, tu as quand même des admiratrices… Beaucoup… Et des fans également. » A vrai dire, c'était exactement dans cet esprit que Chris était sorti de ce combat médiatique, il avait appris à connaître pas mal de personnes, dont Dakota, et il voulait que ce nouveau réseau soit toujours de mise après l'élection.

A vrai dire, Chris était plutot enthousiaste à l'idée de montrer un projet. Mais, sans doute par pudeur, le jeune homme essayait de ne pas le montrer, pour ne pas se prendre un vent. Heureusement, Dakota prit les devants, et sans doute sans le vouloir, il afficha son propre intérêt au grand jour. « C’est plutôt simple, il faut faire un découpage du quartier. Ensuite répartir, les maisons par âges et par sexe. Voir qu’elles sont les réelles demandes autours de nous et de se baser par rapport à cela. J’ai donc avec moi tout un fichier, suite à la campagne pour les élections, j’ai fait un dossier de toutes les personnes qui ton soutenues. Ce n’est pas très officiel, tu me diras. Mais on peut au moins s’en servir pour faire quelques choses… » Chris devait bien avouer qu'il était assez impressionné. Lui même ne s'était absolument jamais intéressé au marketing, c'était un univers qui lui était totalement étranger, et lorsqu'il entendait son interlocuteur parler, il lui semblait entendre du chinois. Néanmoins, le jeune homme se concentrait pour comprendre ses idées, et surtout, il hochait la tête, pour se donner l'air plus intelligent. « Désolé tu dois me prendre pour un fou… Mais je pense que tu devrais essayés quelques choses tout d’abord avec les gens du quartier et ensuite étendre ton activité à plus grand si cela fonctionne. » Le sourire de Chris s'élargit subitement. Toutes ces nouvelles idées le mettaient de bonne humeur. Visiblement, il savait ce qu'il faisait, et l'ancien étudiant voyait de plus en plus en Dakota un allier de taille. Néanmoins, il fit un effort pour ne pas le couper dans son élan et l'écouter en silence. « Enfin… C’est peut être stupide, ce que je dis… Il y a un soucis ? » Chris décida de le laisser mariner un peu, puisqu'il avait l'air assez anxieux de l'image qu'il pouvait avoir auprès de son interlocuteur. Il ne perdit néanmoins pas son sourire, pour finalement lui répondre. « Non, non, tu m'as l'air d'avoir d'excellentes idées. Sérieux, tu as l'air bien parti, ce serait du gachi si je m'appropriais tout ça. On a l'air plutôt complémentaires, je suis sur que les habitants du quartiers vont adorer avoir affaire à des gens propres sur eux pour leur rendre service. On n'a pas l'air de grands malfrats, je crois, et puis, les gens nous connaissent, non ? » Visiblement, ils étaient sur la même longueur d'onde. Seulement, Chris était peut être trop réservé pour proposer de but en blanc à Dakota de collaborer avec lui, il lui avait donc fait une proposition à peine voilée. Évidemment, il leur faudrait un peu de temps pour y réfléchir, mais au moins, l'idée serait lancée, et ils ne pourraient pas partir chacun de leur coté comme si de rien n'était
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le clap de fin pour un nouveau départ. Ven 27 Aoû 2010 - 17:47

Dakota avait trouvé de nouvelle envie et motivation, le sport il aimait, mais également les études de marché, les recherches et gérer une équipe. C’est pour sa qu’il avait dit oui à sa mère pour le restaurant, mais il avait envie de tenter quelque chose à lui et si elle devait se tromper, et bien il assumerait lui-même ses erreurs. Dakota avait besoin de commencer sa vie d’adulte, d’assumer les conséquences de ses erreurs, de prendre lui-même des choix. Ne plus attendre que quelqu’un ce décide de faire pour lui. Dakota avait il enfin une chance de se lancer, dans quelque chose qui pouvait lui appartenir et le faire grandir ?
La proposition de Chris était parfaite pour sa poursuite, il pouvait s’occuper de son mi-temps avec Gabriel et le reste de son temps, il pouvait parler et construire le projet avec Chris. Dakota n’était pas fou, il savait qu’un projet aussi complexe soit il devait prendre du temps dans la réalisation et la construction, chaque points était une importance capital. Quand Dakota avait parlé de classer les maisons du quartier, par âge et par sexe ce n’était pas une lubie, il savait parfaitement que deux jeune garçons comme Chris et Lui pour des séances de sport à domicile beaucoup de jeune femme, de mère aux foyers ou d’adolescentes aimeraient l’idée. C’était certainement le plus évident, jouer sur le phantasme des filles, c’était le meilleur moyen de faire connaitre la future entreprise, toujours joué avec cette sensation, et avec ce métier ci c’était plutôt facile. Le sexe faisait vendre et Dakota l’avait bien comprit, il fallait donc continuer cette conversation et parler des différentes idées, mais pas ici pas en plein milieu de leurs ancienne université.

« Je pense que nous pourrions tenter quelques choses. Je pense par contre que la poursuite de cette conversation, serait peut-être plus convenable, dans un endroit plus calme et moins oppressant que l’université. Tu pourrais venir chez moi quand tu aurais du temps pour se plonger sur le projet ? »


Dakota avait assumé son corps pendant longtemps il avait souffert de boulimie et anorexie, avait eu du mal avec sa sexualité. Mais à l’heure d’aujourd’hui, maintenant qu’il assumait en partie son corps et sa sexualité, il pouvait en jouer et l’idée le fit sourire. Il avait donc pris note de le noter sur son calepin qu’il avait une nouvelle fois sortie, mais préférait donc garder ceci jusqu’aux prochain rendez-vous. Il fallait ensuite qu’il en parle à Sa mère et à Aaron, le plus difficile dans l’histoire. Bien que les deux devront de toutes manières ce plier aux conditions de l’ancien étudiant en sport, et que les contraintes et craintes de sa mère et D’Aaron ne seraient pas les même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le clap de fin pour un nouveau départ. Dim 29 Aoû 2010 - 12:23


Le pouvoir du sexe. Chris l'avait découvert bien trop tôt, en étant enfant. Non, n'allez pas vous faire de films, il n'a pas été violé ou quoi que ce soit. Seulement, le petit garçon voyait sa mère, célibataire aussi loin qu'il puisse s'en souvenir, se servir de son corps comme une arme face aux hommes et obtenir ce qu'elle voulait. Quoi que l'on puisse en dire, les petits garçons ont également une vision romantique de l'amour. Pas la même que celle des filles, bien entendu, sans les princesses et le pays enchanté. Mais les épreuves romanesques et tout le milieu de la chevalerie constituait un environnement particulièrement propice à tout cet imaginaire. Mais pour Chris, les choses avaient été différentes. D'ailleurs, il aurait été un cas plutôt intéressant en psychanalyse. L'ancien étudiant avait une certaine distance vis à vis de l'acte sexuel, c'est pourquoi le fait de rapprocher son métier d'une manipulation par les hormones et les pulsions de ces jeunes femmes au foyer de le troublait absolument pas. Bien sur, une telle distance donnait un aspect bien différent à ses relations amoureuses, dans lesquelles il avait de multiples blocages. Même s'il savait que sa mère l'aimait, il n'avait pas vécu face à un couple heureux, c'était d'ailleurs peut être pour cela qu'il était encore célibataire. Car, reconnaissons le, Chris Griffith-Matthews était plutôt bel homme, une gueule qui en faisait tomber plus d'une. Seulement, très vite, ces femmes déchantaient face à l'attitude de leur nouveau compagnon. Le cas de Dakota, qui avait un fils et un ami, était donc bien différent de celui de Chris. Pourtant, le jeune homme voyait en cette association un excellent moyen de prendre son envol et enfin construire quelque chose de fort. Son interlocuteur semblait savoir ce qu'il faisait, et puis, ils avaient tous les deux autant à perdre, puisqu'ils étaient à un moment décisif de leur vie l'un comme l'autre. Ainsi, l'ancien étudiant espérait que le sportif allait accepter sa proposition à peine voilée.

« Je pense que nous pourrions tenter quelque chose. Je pense par contre que la poursuite de cette conversation, serait peut-être plus convenable, dans un endroit plus calme et moins oppressant que l’université. Tu pourrais venir chez moi quand tu aurais du temps pour se plonger sur le projet ? » Chris afficha immédiatement un large sourire jovial. Dakota était d'accord pour être sur le projet avec lui, et cela le réjouissait au plus haut point. Non, il n'a pas eu d'érection, il n'était pas réjouit à ce point. C'était effectivement une décision qui devait être murement réfléchie, et même s'il avait un excellent sentiment à ce sujet, il fallait peser le pour et que contre, se laisser le temps de la réflexion. La proposition de Wayne lui paraissait honête, ils auraient sans doute de nouvelles idées entre temps. Et puis, il fallait avouer que l'université n'était pas un lieu fait pour discuter comme ça. Ils avaient beau être seuls dans les couloirs déserts, le soleil de plomb qui chauffait Miami comme un four commençait à rendre l'attente presque insupportable. « Bien sur, en plus, comme je suis en mi temps, j'ai pas mal de temps. Je te recontacte très vite, là, il va falloir que j'y aille. Mais ça me semble être une idée qui a de l'avenir, allons conquérir Ocean Grove ! » Enthousiaste, Chris continuait d'afficher son habituel sourire charmeur. C'est alors qu'il tendit la main à son interlocuteur, signe qu'ils allaient tous les deux s'en aller. « On se revoit très bientôt, donc ? » Le contact était très bien passé entre les deux jeunes hommes depuis le début, c'est pourquoi cela laissait espérer de bons évènements par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le clap de fin pour un nouveau départ. Jeu 2 Sep 2010 - 10:31

Le début d’une nouvelle vie ? Le début d’une vie d’adulte, le temps de pouvoir remettre à Zéro et recommençait, ne plus penser à cette partie de l’adolescence qui avait tellement mouvementé, peut être que sa nouvelle vie dans le véritable monde du travail, le changera, le fera grandir et murir ? Il devait retrouver ce courage et cette détermination qu’il avait eue, il y à un temps et que les déceptions de la vie lui avait fait disparaitre, pour ne laisser que cette sensation de vie intense. Bien que depuis le début de cette année, cette sensation changeait en grande partie grâce à Jack et Aaron, même si c’était difficile pour l’ancien étudiant de cacher la vérité sur la paternité et qu’Aaron soit aussi doux et démonstratif qu’un balai à chiottes. Il devait grandir faire c’est expérience trouver comment grandir et faire sa vie, il devait arrêter de se reposer sur les gens, comme il le faisait tout le temps, sa allait être pas une partie de plaisir, mais le fait d’avoir un projet sans savoir ou celui-ci allait le conduire était une bonne prise de risque. Dakota plongea son regard dans celui de son interlocuteur, imaginant chaque étape du plan en quelques secondes, il s’arrêta cependant en entendant la voix de son interlocuteur rompe le silence qui n’avait durée que quelques secondes. Le jeune Wayhne fit un signe de tête comme pour confirmer les paroles des plus jeunes des hommes de la famille Matthews.

« Oui, moi aussi j’ai un mi-temps. Il sera plutôt simple de nous trouver un moment de lire pour en discuter. »

Après l’échange de numéro et une poignée de main amicale, les deux jeunes hommes partirent vers leurs prochaines vies, Une nouvelle collaboration allait voir le jour à Ocean Groove. Les deux jeunes avaient eu une idée en quelques secondes et avaient décidé ensemble de voir ou cela pourraient les emmener. Il fallait prendre des risques pour construire sa vie et Dakota l’avait comprit depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le clap de fin pour un nouveau départ. Jeu 2 Sep 2010 - 10:45

TOPIC TERMINER
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Le clap de fin pour un nouveau départ.

Revenir en haut Aller en bas
 

Le clap de fin pour un nouveau départ.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Alentours :: University of Miami & Résidences universitaires-