AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SHIT SHE TOOK WHAT I WANTED ! ll Keegan & Kimberley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: SHIT SHE TOOK WHAT I WANTED ! ll Keegan & Kimberley Mer 18 Aoû 2010 - 0:11

" SHIT SHE TOOK WHAT I WANTED "

&

    Après ses diverses mésaventures liées au shopping, Kimberley était certaine que son karma serait à nouveau positif. Une nouvelle envie d'achats lui vint sur le moment. Toutefois avant de sortir, elle prit le soin de se vêtir d'un cargo militaire de la célèbre marque italienne, Roberto Cavalli, d'une chemise en soie écrue en provenance d'une petite boutique indépendante qu'elle avait repéré sur l'île Saint-Louis à Paris, et de compensés noires sur laquelle se trouvait un noeud papillon. Elle prit également le soin de prendre un sac en tweed et en paille Chanel issue de la collection printemps/été 2010. Un détour vers la salle de bain pour se poudrer le nez à l'aide d'un blush Chloé au teint halé, et mettre une couche de rouge à lèvres pourpre Dior. Kimberley se sentait désormais prête à prendre la direction de Cocowalk, à nouveau. Elle appela tout de même son chauffeur - qui vivait d'ailleurs un véritable enfer par sa faute, mais le salaire était imbattable - qui se plia en quatre pour faire des caprices de la belle Kimberley, un ancien souvenir. Elle insista pour qui la conduise à Cocowalk, alors que ce dernier profita pleinement de sa pause. Il ne rechigna pas et l'escorta sans mot dire à l'endroit souhaitée. Une fois arrivée, elle laissa le conducteur sur place et lui ordonna de l'attendre jusqu'à que celle-ci ait fini les activités qu'elle comptait entreprendre. Sans oser défier l'autorité de la Miss - même si ce pauvre conducteur rêvait de lui faire payer le tort qu'elle lui avait causé - , ce monsieur se soumettait aux ordres avec toutefois un goût amer de défaite. Mais le ressenti d'une personne était le cadet des soucis de Kimberley. Elle se souciait plus de ses ongles et ses cheveux, plutôt que de la misère des gens. Même si elle donnait aux oeuvres caritatives, Kimberley le faisait, sans vraiment avoir de volonté. Elle voulait préserver son image de fille parfaite. Ceci dit, elle n'était pas là pour être plongée dans ses pensées, elle avait tout le temps de le faire durant son coucher. La Miss prit la direction du commencement de Cocowalk, car il s'y trouvait ses boutiques préférées, bien qu'elle espérait un jour voir l'ouverture de boutiques Chanel et Balenciaga. Elle devrait peut-être en faire part au Maire d'Ocean Grove. Elle appelera son père plus tard dans la soirée pour tous ces détails qui avaient cependant de l'importance pour elle. Sur le chemin, elle aperçut l'incontournable Starbuck's Coffee. Ayant une envie de Milk-Shake, Kimberley entra dans le café et commanda ce qu'elle désirait. Puis, cette dernière reprit le cours de sa marche, la fièvre acheteuse lui montant à la tête. Ses pensées se résumaient à l'envie d'acheter de nouvelles chaussures, ainsi que de nouvelles robes de soirées pour un prochain cocktail qui allait se dérouler sur Miami. Elle espérait enfin revoir son Daddy qu'elle n'avait pas vu depuis deux mois. L'absence de son père la rendait de temps à autre maussade et triste, contrairement à sa mère, qui pour elle, ne représentait pas grand chose, excepté l'image même de l'adultère. En effet, cette chère Kimberley a pris sur le fait sa Mother en compagnie de son coach sportif. Depuis, elle n'ose même plus la regarder en face, de peur de briser sa famille. Elle était contrainte de garder cela pour elle. Sa famille risquait d'être bafouée et humiliée et par conséquent elle n'aurait plus la même considération et respectabilité. Il était temps pour elle de se consoler par des achats considérables.

    Après plusieurs tours et plusieurs achats dans les magasins les plus huppés d'Ocean Grove, elle remarqua la présence de Tiffany's & Co. KImberley n'avait pas aperçu cette fameuse boutique depuis son arrivée sur le sol de l'état de Floride. C'était certainement dû au fait que la surface de ce magasin ne faisait pas plus de cent m². Une fois à l'intérieur, la jeune femme fut emerveillée de la décoration. Draps en crêpe et dentelle blanche, meubles vintages imposants de couleur beige et comptoir old school d'un écru somptueux. Jamais elle n'avait vu boutique si lumineuse et raffinée. Il était dans son devoir d'appeler une décoratrice d'intérieur pour obtenir le même effet dans sa chambre. De même que la décoration, les articles éxposés étaient d'une beauté et d'une qualité rares. Après une ronde dans la boutique, son attention se posa sur une magnifique paire de chaussures blanche à talons d'origines italiennes. Le modèle conçu en daim français artisanal ne lui échappa pas. Elle se précipita pour la prendre délicatement dans ses mains et l'admirer de plus près. Mais à quelques centimètres du but, une jeune femme blonde, ayant certainement la vingtaine, à l'allure condescendante s'empara du trésor. Kimberley n'allait pas admettre cette défaite. Elle allait posséder cette paire que cette misérable fausse blonde le veuille ou non. Elle s'approcha d'elle et dit d'un ton persuasif et menaçant, sans même esquisser un sourire :

    << Excusez-moi, mais cette paire de chaussures est mienne. Les vendeuses de ce magasin l'ont reservée à mon nom et je suis venue la récupérer. Donc, il serait préférable pour ne pas causer de problèmes de me la donner gentiment et de vous trouver une autre paire qui aille à votre style rétro chic de seconde zone. Je vous remercie. >>

    Et Kimberley tendit les mains, comme si elle savait d'avance que cette femme allait se soumettre à son ton de persuasion. Elle afficha maintenant un sourire mesquin, telle une championne de course après avoir écrasé ses adversaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: SHIT SHE TOOK WHAT I WANTED ! ll Keegan & Kimberley Mer 18 Aoû 2010 - 17:44

    Ce matin-là le réveil de la jeune femme sonna à 6 heures pétantes. C’était tôt, certes, mais la jeune femme n’avait pas le choix. En effet elle devait être à 7h30 au Blue Lagoon Bar car elle y travaillait en tant que serveuse à mi-temps, job qu’elle combinait en même temps avec ses études de journalisme.
    C’était donc environ 10 minutes après que la belle blonde réussit enfin à ouvrir les yeux et surtout à sortir les pieds de son bon lit douillé qui logeait dans sa magnifique chambre bordeaux ornée de rideau blanc. A la seconde près de son réveil elle se dirigea dans sa salle de bain et se rinça le visage, c'était un geste quotidien qu’elle avait l’habitude de faire depuis son plus jeune âge. Après cela elle alla dans sa cuisine bleutée. Elle se prépara donc un léger déjeuner composé d’un croissant, et d’un jus d’orange et s’abandonna ensuite à ses dix petites minutes de douche. En sortant de la douche Keegan s’enroula de sa serviette blanche et se dirigea vers sa penderie pour choisir sa tenue du jour. Encore une fois, et pour faire simple, la belle femme opta pour un jeans slim foncé troué aux genoux, d’un simple débardeur bordeaux et de quelques accessoires tels de beaux bracelets en bois acheté en Italie, et aussi de deux petites bagues donnant un style encore plus décontracté à sa tenue. Il était maintenant 6h40 quand la jeune femme eut fini à s’habiller, et que font chaque femme après ça ? Et oui c’était l’étape de la coiffure et du maquillage. Pour cela, et encore une fois par habitude, la belle blonde opta pour quelque chose de naturelle. Elle prit donc son sèche-cheveux et sécha, tête en arrière, ses cheveux par de vifs mouvements de mains. Ses cheveux prirent peu à peu forme, dessinant ainsi de belles ondulations qui tombaient sagement sur son dos. Après l’étape des cheveux, la belle jeune femme débrancha son appareil et attrapa son crayon noir qui lui permettait de tracer un joli trait noir sous ses yeux verts, qu’elle mit encore plus en valeur avec une touche de mascara noir. Pour son teint la jeune femme se passa de fond de teint et se contenta d’un tout petit peu de blush histoire d’avoir tout de même bonne mine et pour finir la jeune femme se mit un peu de gloss.
    Voilà elle était fin prête. La belle jeune femme attrapa alors au passage sa veste de tailleur en cuir noir, puis enfila ses doc martens bordeaux par-dessus son slim. Après ça elle prit son sac en cuir offert par sa mère avant son départ ici, et sortit de chez elle. Elle monta alors sur son vespa noir et prit la route vers son lieu de travail. 6 heures après son arrivée la jeune femme eut fini sa matinée de travail. Après quoi elle eut envie de faire un peu de shopping. Certes elle n’en faisait pas très souvent mais elle aimait beaucoup en faire, surtout seule avec ses écouteurs dans les oreilles enfin le plus souvent. Elle se dirigea donc avec son vespa vers Cocowalk où se trouvaient plusieurs petites boutiques sympas que Keegan aimait bien fréquenter. Dans sa foulée, et après être rentrée dans une dizaine de boutiques la jeune femme s’était achetée une robe, un short, et une veste bleu marine. Il ne lui manquait plus qu’une paire de chaussure pour avoir définitivement réussit son après midi shopping et pour cela elle savait où elle devait se rendre. Chez Tiffany’s & Co, une superbe boutique où elle trouvait toujours quelque chose à acheter. Sur le chemin pour s’y rendre la belle blonde se prit au passage un chocolat viennois. Après cela la jeune femme continua son chemin et entra dans sa fameuse boutique où elle repéra de suite une superbe paire de chaussure blanc à talons en boite d’origine italienne. Une paire de chaussure dans laquelle elle se verrait parfaitement avec une jolie robe de soirée. Ni une, ni deux, la belle blonde attrapa la paire de chaussure qui semblait être la dernière. Soudainement elle entendit un « Excusez-moi » qui ne semblait pas très aimable. Elle se retourna et vit, plantée juste derrière elle, une espèce de grande perche peroxydée aux allures de millionnaire. En entendant la suite de la phrase de la jeune femme Keegan ne put s’empêcher de rire surtout quand la jeune femme continua sur sa lancée en esquivant un fort et persuadant « les vendeuses de ce magasin l’ont réservé à mon nom ». Puis, en tant que cerise sur le gâteau la jeune blonde rétorqua « votre style rétro chic de seconde zone ». Là, c’était trop et la grande blonde ne savait sûrement pas à qui elle s’adressait. En effet en temps normal Keegan aurait tout de suite lâchée la paire de chaussures, après tout il y en avait des milliers d’autres qui l’attendaient mais là, vu la façon dont cette femme, qui semblait être du même âge qu’elle, s’était adressée à elle elle fit tout le contraire. En effet elle serra encore plus fort ces chaussures dans ses bras lui montrant bien que malgré son style de seconde zone elle n’était pas prête à lui en faire part. Du moins pas pour l’instant. Ce n’est pas parce que son compte en banque, sûrement alimenté par papa, dépassait les six zéros qu’elle devait se comportait ainsi. Keegan regarda alors la jeune femme droit dans les yeux, ne montrant à aucun moment un signe hautain de sa part, et lui dit d’une voix tout à fait calme : « Laissez-moi vous dire qu’il serait favorable que vous changiez votre façon de me parler. » En effet personne n’avait encore parlé comme ça à Keegan et encore heureux. La jeune femme de nature calme et posée est quand même quelqu’un de plutôt impulsif et il faut dire que lorsqu’on la cherche elle ne se laisse jamais marcher sur les pieds. Elle continua donc son monologue. « Et puis il serait aussi favorable à vous d’arrêter de mentir. Je connais ce magasin aussi bien que vous semblez connaître votre veste Roberto Cavalli et lorsqu’un article est réservé au nom de quelqu’un il n’est jamais en rayon, comme dans tous magasins d’ailleurs. Pour une accro à la mode vous me décevez là .. Sur ceux dégagez votre chanel de mon chemin je vous remercie. » Elle prononça bien fort ses trois derniers mots, montrant à quel point cela est agaçant quand on vous parle ainsi. Keegan passa donc entre le sac chanel que la blonde tenait à sa main et le rayon de chaussure. Elle tenait toujours ses chaussures en mains, pas forcément par envie folle de les avoir mais juste histoire de montrer que malgré son mètre soixante elle ne se faisait pas marcher sur les pieds surtout par une espèce d’égocentrique au nez refait et à la poitrine digne d’un bonnet A.
    Keegan continua donc a farfouiller dans les rayons du magasin regardant ainsi les robes qu’il proposait oubliant totalement l’acharnement que la grande blonde semblait faire face vis-à-vis de ses escarpins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: SHIT SHE TOOK WHAT I WANTED ! ll Keegan & Kimberley Dim 22 Aoû 2010 - 23:04

Keegan R. Ellyster a écrit:
    « Et puis il serait aussi favorable à vous d’arrêter de mentir. Je connais ce magasin aussi bien que vous semblez connaître votre veste Roberto Cavalli et lorsqu’un article est réservé au nom de quelqu’un il n’est jamais en rayon, comme dans tous magasins d’ailleurs. Pour une accro à la mode vous me décevez là .. Sur ceux dégagez votre chanel de mon chemin je vous remercie. »

    QUOI ??!! Comment cette vulgaire fille osait-elle parler de cette manière ? Avait-elle perdu le sens de la raison ? Elle ne devait sûrement pas savoir avec qui elle avait eu l'audace de parler ainsi. Il s'agissait de Kimberley Shepeard ! Cette blonde sans scrupule et sans gêne risquait de le regretter amèrement. On dit que la vengeance est un plat qui se mange froid. Là, elle sera glacée ! Kimberley était debout, sous le choc des propos qu'on venait de lui tenir, comme si son monde entièrement fait de paillettes se transforma en un endroit rempli de vipères, prêtes à tout pour la détruire. Comme si le ciel tomba sur sa pauvre et misérable tête. Plus de privilèges, plus d'admiration, à quoi servait la vie désormais. Kimberley se sentit soudainement si vulnérable, si fragile et sans repère. A croire que le bon dieu souhaitait à tout prix lui faire payer le prix de ses anciens pêchés... Mais cette dernière avait usé de tous les moyens pour se repentir... Et ce fut ainsi que la jeune femme eut comme une sorte de flash-back, qui ne la réjouissait guère, bien au contraire. Elle sombra encore plus dans l'amertume.

    FLASH-BACK

    - Kimberley, je suis sûre que l'on sera beaucoup plus à notre aise dans ma chambre d'hôtel. Le vacarme de cette fête m'insupporte. Suis-moi et je te promets que l'on passera une fin de soirée des plus inoubliables. Elle sera gravée dans ta mémoire à jamais. Seulement, as-tu assez confiance en moi pour me suivre ?
    - Je m'ennuie de toute façon, donc je suis à ta merci. J'aimerais juste que l'endroit dans lequel tu comptes me prendre soit digne de mon statut et de ma considération. Tu sais que les SHEPEARD sont réputés pour aimer les grandes choses.
    - Et encore ma très chère, tu n'as encore rien vu de ce qui t'attend. De plus, je tenais à te souligner le fait que j'ai entendu de nombreuses besognes sur votre famille et celle qui ressort le plus dans les conversations est bien évidemment votre bon goût. Maintenant trêve de bavardages, et suis-moi...

    UNE SEMAINE PLUS TARD

    -Regardez, regardez, voilà la fille déchue. Dire qu'elle désirait obtenir l'attention du prince. La voilà devenue une ratée., chuchotèrent une assemblée de jeunes demoiselles lors d'une soirée mondaine.


    Rires jaunes envahissent la salle.

    FIN DU FLASH-BACK


    Lorsqu'elle se ressaisit, Kimberley sut que cette pimbèche blonde n'allait de toute évidence, jamais endosser le rôle de ces anglaises au statut prometteur de la cour royale. Elle ne voulait plus revivre une telle situation. Et pour cela, elle devait contrôler cette situation. Ainsi, elle décida de prendre une chaussure, choisie par le plus complet des hasards et la jeta avec une rage indomptable sur cette jeune femme sans gêne, qui était alors en pleine reprise de ces activités antérieures. Cette blonde avait fait ressortir le tigre qui sommeillait en Kimberley.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: SHIT SHE TOOK WHAT I WANTED ! ll Keegan & Kimberley

Revenir en haut Aller en bas
 

SHIT SHE TOOK WHAT I WANTED ! ll Keegan & Kimberley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Centre ville :: CocoWalk-