AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le travail et rien que le travail [Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Le travail et rien que le travail [Lily] Lun 30 Aoû 2010 - 13:23

    Entendant son réveil sonner, Anton tapa dessus sans ménagement. Il n’avait pas envie de se lever, mais il n’avait pas le choix. Il avait reprit le travail depuis plusieurs jours déjà et il devait encore une fois partir bosser. Heureusement pour lui les filles étaient chez des copines pour profiter des derniers jours de vacances. De ce côté-là il était tranquille et se retrouvait seul et sans soucis. Enfin avec les filles en tout cas. Parce qu’au travail c’était bien différent. Lui qui pensait pouvoir profiter d’une « rentrée » paisible, il s’était largement trompé. En effet un patient, Luka Jefferson n’avait pas laissé les médecins l’approcher. Personne ne voulait le soigner et pourtant Anton y était allé. Parlant avec l’homme, il avait réussit à soigner son poignet mais quand il s’était approché de son visage, il s’était retrouvé au sol frappé par l’homme. La sécurité était arrivée et Anton se retrouvait dans un état qu’il n’aurait jamais imaginé. Ses filles n’étant pas à la maison, il avait été tranquille aussi de ce côté-là parce qu’elles ne l’avaient pas vu ainsi. La lèvre inférieure coupée et un œil au beurre noir, côté droit. Mais il avait aussi des bleus et ecchymoses sur les bras et les côtes. Enfin bref, ce matin était encore difficile pour se lever. Allant prendre sa douche, il fronça les sourcils sous l’eau chaude qui allait sur les bleus.

    Puis il alla s’habiller et prendre son petit déjeuner. Lisant le journal en même temps, il vit l’heure et se décida à partir. Sur le parking de l’hôpital, il se gara et partit signer la feuille de présence pour ensuite se rendre à son bureau. S’y installant, il regarda les dossiers qu’il avait sur son bureau et partit finalement voir ses jeunes patients. Il irait faire la paperasse plus tard. Passant voir ses patients, il s’amusa de ceux qui lui rappelaient encore ses blessures qui étaient largement visibles. Normalement la bagarre avec Luka avait eu lieu la veille dans l’après-midi. Enfin bref, il passa les voir les uns après les autres pour finir par revenir à son bureau et remplir ses dossiers. Une fois fait, il vit les trois dossiers qui lui restait content d’avoir avancé. Seulement il fut coupé par une personne qui vint frapper à la porte. Lui permettant d’entrer, il vit une infirmière qui lui demandait s’il pouvait se déplacer. Evidemment, il le fit et écouta en chemin ce qu’elle lui expliquait.

    Apparemment le Docteur Bowen avait une jeune patiente qui refusait de sortir de son bureau. Cette jeune fille voulait bien voir un pédiatre mais seulement s’il venait dans le bureau de la psychologue. Sur le coup Anton hésita à y aller vu ce qui s’était passé avec Lily, mais il se devait d’être professionnel. Cette petite fille avait peut-être besoin de soin. Allant jusqu’au bureau de Lily, il frappa et attendit qu’on l’autorise à entrer. Voyant la porte s’ouvrir, il remarqua la petite fille qui semblait sur ses gardes.

    Bonjour, je suis le docteur Foster, on m’a dit qu’une jeune demoiselle voulait voir un pédiatre et je suis là.

    Voyant la petite fille hésiter, il attendait et finalement elle lui laissa le champ libre. Entrant dans le bureau, il vit Lily assise à son bureau et il lui sourit légèrement pour ensuite poser son attention sur la petite fille.

    Alors en quoi puis-je vous aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le travail et rien que le travail [Lily] Mer 1 Sep 2010 - 18:00



You seem like a bad boy
but you are not.




    « Je veux pas ! »
    « Julia... »
    « Ils vont encore me faire du mal ! »
    « Ma puce, il ne te toucherons plus. »
    « Je reste ici ! »

    Les négociations étaient bien difficiles avec cette jeune fille de douze ans à peine nommée Julia. Étrange situation pour Lily dont le second prénom était celui de la petite fille en ce moment dans son bureau. En appelant la jeune fille par son prénom, elle avait l'impression de parler à elle-même, c'était franchement troublant.
    Résignée, Lily attrapa son téléphone de bureau et demanda à ce que l'on fasse venir un pédiatre dans son bureau au plus vite. La petit saignait au niveau de l'arcade sourcilière droite et avait besoin de soin. Elle saignait un peu au niveau de son genoux gauche cela étant dû à une chute qu'elle avait fait en s'enfuyant.

    « Voilà Julia, assis toi, quelqu'un va venir s'occuper de toi. »
    « Je veux pas que vous partiez. »
    « Je reste là. »

    La petite semblait étrangement sur ses gardes comme si elle avait l'impression que sa famille d'accueil allait débarquer pour la reprendre et lui taper de nouveau dessus lorsqu'elle n'obéirait pas. Cela ne risquait pas d'arriver maintenant qu'elle était venue le dire.
    C'est alors qu'on frappa à sa porte.

    « Entrez. »

    A croire qu'il n'y avait qu'un seul pédiatre dans tout cet hôpital. Anton. Et le spectacle qu'il donnait de lui-même en ce moment était vraiment spécial. La lèvre inférieure fendue, un cocard impression à l'œil droit. Mais qu'est-ce qui lui était arrivé ?! S'était-il battu ? Il semblerait bien que oui en effet. Ah les hommes, toujours besoin de se foutre sur la gueule. Ce n'était pas croyable ça quand même.

    « C'est vous le médecin qui doit me soigner ?! »

    Demanda, sur la défensive, Julia peu rassurée en voyant dans quel état était le pédiatre présentement. Effrayer un enfant battu en dix leçons, par Anton Foster.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le travail et rien que le travail [Lily] Mer 1 Sep 2010 - 18:12

    Une infirmière était venue chercher Anton pour lui demander de la suivre jusqu’au bureau de Lily. Ne disant rien, il écouta juste la femme lui expliquer qu’elle avait une petite fille dans son bureau et que le docteur Bowen voulait un pédiatre. Anton frappa à la porte du bureau de sa collègue et y entra quand elle l’y autorisa. Souriant à la question de la petite fille, il la regarda.

    Il faut croire que oui.

    La regardant, il fronça les sourcils en voyant l’état de son sourcil.

    Je n’ai pas prit de quoi te soigner, mais je peux appeler quelqu’un d’autre si tu préfères ?

    La petite le fixait et il savait pourquoi. Il avait un état déplorable, mais il n’en était pas pour autant responsable. Enfin quand même un peu en partit vu qu’il avait lu dans les yeux de Luka que s’il voulait soigner son visage il allait forcément se prendre son poing en pleine figure et ça n’avait pas loupé. La petite fille souleva un peu son pantalon et Anton vit son genou. Il fixa la jeune fille dans les yeux qui lui fit un signe positif de la tête.

    Je reviens avec tout ce qu’il faut.

    Apparemment elle acceptait de se laisser soigner par lui. Sortant du bureau, il soupira encore déçu par des parents violents. Mais il ne devait pas perdre de temps à penser. Alors, il partit chercher de quoi soigner la demoiselle et revint au bureau. Frappant à nouveau, il se présenta et Julia ouvrit la porte. Entrant, il la vit directement fermer la porte à clé. Surprit, il ne dit rien et alla s’asseoir sur un fauteuil faisant signe à la petite fille de venir en face de lui.

    Qu’est-ce qu’il vous ai arrivé ?
    Rien de bien grave.
    Dites-le moi sinon je ne me laisse pas faire.

    La voyant croiser les bras toujours debout près de la porte, il soupira.

    Un patient qui n’a pas apprécié que je le soigne. Apparemment il a eu peur.

    Attendant de savoir si la demoiselle voulait bien qu’il la soigne, il s’installa dans le fond du fauteuil et la regarda.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le travail et rien que le travail [Lily] Mer 1 Sep 2010 - 19:36



You seem like a bad boy
but you are not.




    Parce qu'elle était affreusement curieuse, Lily aurait bien aimé savoir la raison pour laquelle Anton était dans un état pareil. Certainement une dispute ayant mal tournée, seulement comment pouvait-il en être arrivé là ? Par sa faute de lui avoir demandé du temps quant à leur couple ? Lily ne l'espérait vraiment pas. Elle ne voulait pas non qu'il commence à tourner mal parce qu'ils faisaient une sorte de pause. Imaginez qu'il ait commencé à se battre par sa faute. Oh mon dieu, Lily ne se le pardonnerait pas. Les filles n'avaient nullement besoin d'avoir un père bagarreur, vraiment pas.
    Laissant Julia négocier étrangement avec le pédiatre, Lily se mit à sourire en le voyant repartir pour aller chercher de quoi la soigner un minimum. Il devait surtout désinfecter les plaies de la jeune fille. Une fois qu'il fut revenu, la jeune Julia alla fermer la porte du bureau à clef. Craintive, elle l'était énormément. C'est alors qu'elle demanda à Anton ce qui lui était arrivé pour se retrouver dans un tel état et Anton lui expliqua qu'un patient n'avait pas été tendre avec lui. Alors c'était donc cela...ouf, ce n'était pas de sa faute, tant mieux dans un sens.

    « Julia...il faut qu'il te soigne. »
    « D'accord. »

    Regardant Anton assit dans le fauteuil, elle lui fit signe de la tête de se lever et de faire ce pourquoi on l'avait appelé. Julia semblait être quelqu'un de quelque peu difficile à approcher, mais après ce qu'elle avait vécu, ça semblait normal, tout à fait normal même.

    « Hé, doucement ! »

    Anton venait de poser un coton imbibé d'alcool sur son genoux et cela ne semblait pas faire grand bien à la jeune fille. Ah bah ça... Il fallait bien qu'elle passe par là pour ne plus rien sentir par la suite en même temps, et cela, elle semblait le comprendre puisqu'elle n'empêcha pas Anton de la soigner malgré la douleur.

    « C'est fini ? »

    Il fallait croire qu'elle était vraiment pressée.

    « Tu ne peux pas rester en place deux minutes jeune fille ? »
    « Si. »

    La voyant remuer dans tout les sens, Lily en conclu que non.

    « Laisse-le au moins te poser un pansement sur ton arcade. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le travail et rien que le travail [Lily] Mer 1 Sep 2010 - 19:48

    Après avoir prit de quoi soigner la petite fille, il dû lui expliquer le pourquoi de son état. C’est alors qu’elle mit un temps avant de savoir s’il pouvait la soigner ou pas. Laissant alors Lily parler, il ne dit rien et laissa la petite prendre place dans un fauteuil. Sortant un coton et de l’alcool, il en déposa sur le coton et le posa sur le genou de la petite fille. L’écoutant, il retira le coton mais le remit pour pouvoir désinfecté la blessure. Regardant le genou, il fronça les sourcils se demandant comment des personnes pouvaient faire ça à son enfant. Soupirant, il réussit à désinfecter son genou et l’écouta parler. Souriant, il laissa les deux femmes parler et n’intervint pas une seule fois. Après tout elles parlaient, il n’avait pas besoin d’intervenir de son côté. Voyant la petite fille soupirer, Anton sourit.

    Un pansement sur ton sourcil et sur ton genou contre une sucette.
    Chantage ?
    Oui.
    Deux sucettes.
    D’accord.

    La laissant se caler dans le fauteuil, il sortit un pansement pour son genou et le lui appliqua. Puis, il lui fit signe de se redresser pour qu’il puisse accéder à son sourcil. Posant sa main sur son front, il fronça les sourcils et lui signe d’en faire autant. La voyant faire une grimace en bougeant son sourcil, il soupira. Puis, il imbiba un nouveau coton et le posa doucement sur la plaie. La voyant grimacer, il donna sa main et elle la prit pour la serrer. Retirant le coton, il lui posa aussi un pansement et regarda la jeune fille.

    C’est terminé.
    Les sucettes ?
    T’es dur en affaire toi.
    Je sais et une à l’orange et l’autre à la fraise.

    Au sourire de la petite, il ne pû s’empêcher de rire et sortit pour aller chercher les fameuses sucettes et ranger son matériel.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le travail et rien que le travail [Lily] Mer 1 Sep 2010 - 20:29



You seem like a bad boy
but you are not.




    Ce que l'on pouvait dire, c'est que la jeune Julia Harrisson était pour le moins très difficile en affaire. En échange de petites douleurs passagères, mademoiselle réclamait deux sucettes. Et bien, tant qu'à faire. Pourquoi pas. Lily assistait à ce drôle de spectacle, souriante, appuyée contre son bureau les bras croisés contre sa poitrine. C'est alors que la jeune fille demanda deux sucettes dont les parfums étaient différents ce qui fit clairement éclater de rire la brunette. Une fois qu'Anton eut quitté le bureau, Lily fit un clin d'œil à Julia.

    « Il a raison, tu es dure en affaires jeune fille. »

    Julia semblait cependant fière d'elle.

    « Où est-ce que je vais aller cette nuit ? »
    « Les services sociaux vont venir, tu vas dormir dans un centre. Je sais que ce n'est pas très agréable mais... »
    « Je veux pas y retourner ! »
    « Julia... »
    « Je peux pas rester avec vous ? »

    Oh la, quelle drôle de question. A vrai dire, professionnellement, Lily ne pouvait pas ramener une patiente chez elle. Cependant, il est vrai qu'elle pourrait le faire seulement elle ne voulait pas que la petite commence à s'attacher à elle, et à cet âge-là les enfants s'attachent beaucoup vite aux gens qui prennent vraiment soin d'eux.

    « Ce n'est pas possible. Je suis désolée Julia. »
    « Mais...les foyers, c'est horrible. »
    « Je sais. »
    « Non, non vous savez pas ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le travail et rien que le travail [Lily] Mer 1 Sep 2010 - 22:54

    Faisant du chantage à la petite fille il se retrouva à lui devoir deux sucettes et de saveur différentes. Sortant du bureau de Lily, il sourit en fermant la porte. Apparemment cette jeune demoiselle savait ce qu’elle voulait et ne se laissait pas faire. Un bon trait de caractère que Anton apprécie. Allant donc poser ses affaires aux urgences, il partit vers le hall et attrapa quatre sucettes. En déballant une, il choisit une à la fraise pour lui et avait hésité pour Lily. Mais bon en prenant au hasard il tomberait peut-être sur la bonne. Allant donc vers le bureau de la jeune femme, il se demandait s’il ne devait pas attendre un peu. Peut-être que Lily devait lui parler seule à seule ? Allant jusqu’au bureau, il frappa à nouveau et laissa Julia lui ouvrir. Entrant dans le bureau, il sourit et sortit les deux sucettes pour elle.

    Cool ! Merci.

    Souriant, il tendit une à Lily.

    Framboise ?

    La voyant sourire, il en fit autant et regarda Julia.

    Et vous ?
    Fraise.
    C’est ce que je préfère.
    Moi aussi.

    Souriant à nouveau, il fixa la petite fille. Battue et pourtant avec un fort caractère et pleine de vie. Soupirant doucement, il regarda Lily et retira la sucette de sa bouche.

    Je vous laisse, si vous avez besoin de moi vous savez ou me trouver.

    Se dirigeant vers la porte, il sourit une dernière fois aux deux jeunes femmes et sortit. Fronçant les sourcils il se rendit compte que la situation avec Lily lui échappait complètement. Elle n’avait pas prit de décision et il s’y était fait ces derniers jours sans la voir. Mais là c’était différent et la voir lui donnait envie de lui parler, de la prendre dans ses bras et tout ce qu’il ne pouvait plus faire désormais.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le travail et rien que le travail [Lily] Mer 1 Sep 2010 - 23:29



You seem like a bad boy
but you are not.




    « Juste cette nuit ? »
    « Écoute Julia, mon patron n'acceptera jamais car tu es une de mes patientes. »
    « Mais...c'est pas la première fois que vous me voyez. »
    « Je sais bien Julia, mais les choses ne sont pas aussi simples. »
    « M'en fiche, je dormirai pas dans un foyer encore ! »

    Voyant soudainement Anton revenir avec des sucettes, la brunette fut étonnée qu'il ne lui en ramène également une pour elle, à la framboise qui plus est. Étonnée, mais souriante Lily le remercia brièvement. Comprenant alors qu'Anton et Julia avaient le même goût de sucette, elle se mit à sourire. Ils semblaient bien s'entendre ces deux-là dis-donc.

    « J'aimerai te parler un peu plus tard si tu as le temps. »

    Le voyant hocher de la tête, Lily l'observa quitter le bureau les laissant seules Julia et elle. Il fallait qu'elles discutent de toute manière. Par la suite, Anton et Lily pourraient discuter. Mais pour l'instant Lily devait faire son travail, même si elle connaissait cette jeune fille depuis quelques mois maintenant, Lily ne pouvait pas l'accueillir chez elle. Donc, elles devaient en parler pour que la jeune fille comprenne.

    Ce fut une heure plus tard qu'elles sortirent enfin du bureau, Julia ayant finalement accepté de passer une nuit au foyer préférant encore cela que de revoir un jour sa famille d'accueil. Lily connaissait l'histoire de cette enfant et savait pertinemment qu'elle en avait prit plein la figure depuis son plus jeune âge, elle ne méritait pas ce qu'il lui arrivait, vraiment pas.

    Ayant deux heures de “libre” la brunette décida d'aller voir Anton, en espérant évidemment que l'homme ne soit cependant pas occupé. S'il l'était, elle repasserait, ce n'était pas grave. Et malheureusement pour elle...on pouvait effectivement dire qu'Anton était clairement occupé. Mais pas professionnellement parlant, malheureusement.

    Par habitude, la brunette entra dans le bureau d'Anton sans frapper. Grave erreur. A peine eut-elle ouvert la porte du bureau qu'un spectacle peu agréable s'afficha à elle. Une des infirmières de l'hôpital se trouvait sur les genoux d'Anton face à lui, légèrement dénudée. Cette vision lui donna la nausée. Quelle horreur. Elle n'aurait pas cru qu'il l'aurait zappé aussi rapidement, et pourtant. Refermant aussitôt la porte, Lily refoula ses larmes et accéléra le pas dans le but de retourner dans son bureau. Finalement, elle ferait mieux de travailler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le travail et rien que le travail [Lily] Mer 1 Sep 2010 - 23:48

    Inspirant doucement, il lâcha la poignée de la porte de Lily. Après tout elle voulait lui parler, mais il avait le temps pour avancer sa paperasse. Allant vers son bureau, il fit un détour par la cafétéria pour s’acheter un café. Remontant à son bureau, il y entra et posa le café sur son bureau. Enlevant sa blouse, il remonta les manches de sa chemise et s’assit dans son fauteuil. Prenant son stylo en main, il ouvrit son premier dossier et commença à le lire. Mais il n’eu pas le temps de lire la troisième ligne qu’on frappait à sa porte. Lily ?

    Entrez.

    Non pas de Lily, mais une infirmière. La voyant fermer la porte derrière elle, il haussa les sourcils et sourit voulant savoir ce qui se passait.

    Vous allez bien ?

    Anton fronça les sourcils et fixa l’infirmière. Pourquoi lui posait-elle cette question ?

    Oui pourquoi je ne devrais pas aller bien ?
    Votre visage docteur.
    Oh ça ! Ca n’est rien de grave ne vous en faites pas, mais c’est gentil de demander.

    Souriant poliment il reposa son attention sur son dossier. Pensant que la conversation était terminée, il ne faisait plus attention à sa collègue jusqu’au moment où il sentit une main sur son torse. Se redressant vivement dans son fauteuil, il fronça les sourcils.

    Qu’est-ce que vous faites ?
    Je vais vous soigner.
    Ca ira, j’ai déjà été soigné hier.
    J’étais en congé mais aujourd’hui je peux vous aider.
    Sortez de mon bureau s’il vous plaît.

    Il restait calme, mais il avait le visage fermé et dur. La voyant alors sortir, il soupira. Mais qu’est-ce qui lui prenait à celle-là ? Se concentrant alors, il replongea dans son dossier. Une heure et quart plus tard, il entendit à nouveau frapper à la porte de son bureau. Laissant la personne entrer, il soupira une nouvelle fois.

    Je viens m’excusez.
    C’est oublié, maintenant laissez-moi s’il vous plaît j’ai du travail.

    Seulement la jeune femme ferma la porte derrière elle. Anton resta sur ses gardes et vit un café se poser sur son bureau.

    Oh, merci.

    Appréciant le geste, il esquissa un léger sourire et posa le café sur le côté de son bureau. Fixant la jeune femme, il la vit sourire et il fronça les sourcils. La voyant s’approcher de lui il essaya de se lever de son fauteuil pour la faire sortir, mais elle posa son pied entre les jambes d’Anton. Ce dernier fronça les sourcils et fixa la jeune femme qui vint s’asseoir sur ses genoux. Elle poussa légèrement sa blouse et il vit la dentelle de son soutien gorge. Détournant les yeux, il la fixa dans les yeux.

    Sortez !

    Mais il n’eu pas le temps de la repousser que la porte s’ouvrit d’un seul coup. Là c’était le pire ! Lily venait de voir ce qui se passait et il savait que ça allait mal se passer s’il allait lui parler. Fronçant les sourcils un peu plus il repoussa la jeune femme qui percuta le bureau. Se levant, il regarda la jeune femme dans les yeux.

    Vous êtes complètement dingue. Je ne veux plus jamais vous voir !

    Traînant la jeune femme avec lui hors du bureau, il la lâcha dans le couloir. La fixant une dernière fois il partit voir Lily et entra dans son bureau sans attendre.

    Tu peux me traiter de tous les noms, mais il ne s’est rien passé avec elle.

    Il savait que la situation pouvait porter à confusion, il aurait pensé à la même chose si elle s’était retrouvée sur les genoux d’un autre homme. Mais il ne voulait pas la perdre, encore moins si elle voulait lui dire qu’elle leur laissait une chance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le travail et rien que le travail [Lily] Jeu 2 Sep 2010 - 16:16



You seem like a bad boy
but you are not.




    Rester calme, ne pas se faire d'idées malsaines, marcher, juste marcher sans se soucier du reste. Aller dans son bureau, fermer la porte et s'asseoir dans son fauteuil de bureau pour se donner à donc dans son travail. Voilà ce qu'elle devait faire, et ce qu'elle se décida à faire une fois dans son bureau comme prévu. Soupirant, Lily se passa une main à demie tremblante dans les cheveux se rendant ainsi compte qu'elle était beaucoup plus affectée qu'elle ne pouvait le croire par ce qu'elle venait de voir dans le bureau d'Anton. Ils avaient décidés – ou plutôt, elle avait décidé – de faire une pause dans leur couple, alors il avait bien le droit d'aller voir ailleurs après tout. Il en avait sans aucun doute eu raz-le-bol qu'elle ne sache pas ce qu'elle veut donc aujourd'hui elle en payait simplement les conséquences, au prix fort cependant.

    A peine eut-elle mit le nez dans un dossier qui n'avait aucune importance tellement son esprit était imprégné des images qu'elle avait vu dans le bureau d'Anton que la porte de son bureau s'ouvrit en grand laissant apparaître le pédiatre qui semblait bien décidé à lui expliquer certaines choses. Sans doute allait-il lui dire qu'elle n'avait pas à rentrer comme cela dans son bureau, ce qui était vrai en plus, elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même. Seulement, l'homme se contente de défendre sa cause en lui expliquant que ce qu'elle avait vu n'était pas du tout ce qu'elle croyait et qu'il ne se passait rien avec l'infirmière qui se trouvait encore sur ses genoux deux minutes avant. Ah bon ? Difficile pourtant de croire autre chose que ce qu'elle croyait présentement.

    « Ah non mais il n'y a aucun souci Anton, tu fais ce que tu veux. Étant donné qu'on a décidé de faire un break ou plutôt que j'ai pris cette décision, tu...tu peux très bien...enfin tu sais. »

    Ce qu'elle disait sonnait tellement faux qu'un enfant de trois ans n'y aurait pas cru un traitre mot. Elle n'y croyait pas elle-même, c'est pour dire l'absurdité de ses propos présentement. Levant les yeux vers Anton, elle le vit clairement étonné qu'elle prenne aussi bien les choses. Y croyait-il ? Elle crevait de jalousie au fond d'elle en ce moment !

    « Non mais je comprends, il n'y a aucun problème. Tu fais ce que tu veux après tout. »

    Elle disait cela en se pinçant les lèvres se faisant ainsi violence pour ne surtout pas afficher la moindre once de tristesse sur son visage. S'il voulait tout arrêter, Lily ne pouvait que s'en prendre à elle-même au risque de le répéter. Les hommes n'ont pas une patience très développée surtout au niveau d'une histoire d'amour.

    « Tu n'as pas besoin de t'expliquer, elle est plus jeune, plus jolie, moins chiante aussi...je comprends. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le travail et rien que le travail [Lily] Jeu 2 Sep 2010 - 16:28

    A cause de cette infirmière il pouvait perdre son couple et la femme qu’il aime. Il devait à tout prit parler avec Lily et qu’elle l’écoute. Evidemment elle ne voudrait pas le voir où elle allait lui crier dessus mais il devait s’expliquer. Allant donc dans le bureau de la jeune femme, il ferma la porte derrière lui. Pas besoin que tout l’hôpital soit non plus au courant de leur vie. Enfin bref, il expliqua donc à Lily que ce qu’elle a vu n’était pas ce qu’elle pensait. Oui bon il aurait peut-être dû faire les choses autrement sans doute. Fixant alors la jeune femme, il attendait les représailles, mais contre toute attente, elle fut . . . compréhensive ? Non mais oh elle faisait quoi là ? Anton haussa les sourcils surprit de l’entendre dire ce genre de choses et il ne pû s’empêcher de lâcher un rire nerveux.

    Donc tu crois que je suis le genre de type infidèle et qui se tape tout ce qui bouge ? Non parce que c’est clairement ce que tu es en train de me dire là !

    Fronçant les sourcils il ne comprenait pas la réaction de Lily. Il aurait imaginé qu’elle allait hurler ou qu’elle allait le gifler, mais de là à ne pas réagir. Ca voulait dire quoi ça ?

    Donc je peux coucher avec qui je veux ça ne te fera rien du tout ?

    La voyant tressaillir, il se rendit compte qu’elle essayait en fait de cacher le fait qu’elle n’appréciait pas la situation.

    Ma seconde femme m’a trompé dans notre lit, tu crois vraiment que moi j’irais faire ça ensuite avec la femme que j’aime ? Tu me prends vraiment pour ce genre de type ? J’en reviens pas !


    Soupirant, Anton se passa une main sur le visage et la regarda.

    Si c’est vraiment ce que tu penses de moi alors on n’a rien à faire ensemble Lily, vraiment rien.


    Sortant du bureau, il fonça dans le sien et s’assit à dans son fauteuil. Serrant la mâchoire, il se demandait comment elle avait pû croire une seule seconde qu’il airait voir ailleurs. Se levant, il commença à faire les cent pas dans son bureau et décida de bouger. Il ne pouvait pas rester là. Il devait trouver un coin tranquille pour se calmer même si ça serait difficile. Sortant de son bureau, il décida d’aller sur le toit. C’était sans doute le meilleur endroit pour avoir de l’air frais et pouvoir se calmer. Seulement en y allant, il passa devant le bureau de Lily et y resta. Hésitant, il entra à nouveau ouvrant la porte à la volée.

    Oses me dire que ça ne te fais rien et que . . .

    Il ne s’était pas attendu à voir ça. Lily assise dans son fauteuil en pleure. Fronçant les sourcils, il ferma la porte et s’approcha de son bureau mais ne dit rien. S’asseyant dans un fauteuil face au bureau, il resta la fixer, mais il ne parlait pas, voulant comprendre le comportement qu’elle avait eu juste avant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le travail et rien que le travail [Lily] Jeu 2 Sep 2010 - 16:52



You seem like a bad boy
but you are not.




    Elle avait réagit bêtement, Lily en avait bien conscience, mais mieux valait qu'elle réagisse ainsi plutôt qu'elle ne se mette à hurler en le frappant de toutes ses forces, non ? A vrai dire, le voir avec cette infirmière l'avait passablement énervée, mais elle avait tâché de ne rien laisser paraître. Pourquoi ? Parce que lorsque Thomas l'avait trompé, elle avait pleuré en montrant à tous sa faiblesse face aux hommes, et par amour propre elle avait souhaité éviter de réagir une nouvelle fois comme cela. Ainsi, elle avait simplement fait comme si elle comprenait qu'il soit aller voir ailleurs. Réaction tout à fait stupide, elle en avait bien conscience, mais étrangement Lily préférait encore agir comme cela que pleurer devant lui. Elle en avait tout simplement assez de se montrer faible devant les autres et surtout devant les hommes qu'elle aimait.

    Le laissant ainsi déballer tout son baratin le défendant clairement quant aux possibles accusations qu'elle pourrait porter contre lui, Lily prit sur elle faisant comme si tout ce qu'il lui disait présentement ne lui faisait ni chaud ni froid, seulement son corps la trahissait clairement. Elle frissonnait rien qu'en l'entendant lui dire qu'il était tout à fait incapable de la tromper alors qu'il avait été lui-même trompé. Puis, il lui lança la phrase la plus difficile ; le fait que si elle le pensait vraiment comme ça, ils n'avaient rien à faire ensemble. Puis il s'en alla laissant Lily complètement seule déversant enfin des torrents de larmes se rendant compte que cette fois-ci entre eux c'était bel et bien fini, qu'elle avait tout perdue à force d'hésiter sans cesse. Bravo Lily.

    Pleurer, s'apitoyer sur son sort, c'était bien ce qu'elle savait faire de mieux dans ces moments-là, alors autant qu'elle fasse ce dont elle était – encore – capable sans rechigner. Seulement, la brunette n'eut pas longtemps la possibilité de se laisser aller que la porte de son bureau se réouvrit en trombes sur Anton. N'en avait-il pas assez dit pour aujourd'hui ? Ne pouvait-il pas simplement la laisser seule et tranquille maintenant ? Se passant les doigts sous les yeux pour arranger un peu son état – aussi déplorable pouvait-il être, Lily lui lança cette fois-ci un regard d'une froideur incroyable.

    « Je pense que tu en assez dit pour aujourd'hui Anton. Alors si tu as encore quelque chose sur le cœur, vas-y, ne te prive surtout pas. Je crois être en mesure de tout encaisser après ce que tu m'as dit. »

    Non, elle ne le voyait pas tel un homme aimant s'envoyer en l'air avec quiconque, bien au contraire, seulement ce qu'elle avait vu dans le bureau tout à l'heure prouvait tout le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le travail et rien que le travail [Lily] Jeu 2 Sep 2010 - 18:56

    Il n’aurait jamais imagine qu’elle régisse avec autant de détachement que ça. Il avait été surprit et la seule chose qu’il avait sû faire c’était s’énerver et crier. Sortant du bureau, il alla dans le sien, mais se rendit compte qu’il avait besoin d’être seul, mais vraiment seul. Il allait aller sur le toit seulement il passa devant le bureau de Lily et il voulait savoir pourquoi elle avait réagit ainsi. Seulement en entrant, il la vit en pleure. Il n’aurait jamais imaginé qu’elle aurait pû pleurer après ce qu’elle venait de faire et de dire. Fermant la porte, il s’assit face à elle et la regarda attendant de savoir ce qu’elle pourrait lui dire et surtout qu’elle s’explique sur son comportement. Voyant son regard froid et l’écoutant parler, il fut vraiment surprit.

    Je t’aime.

    Fixant la jeune femme, il voulait voir ses réactions.

    Tu m’as demandé du temps et je t’en aurait donné autant qu’il en faudra. Seulement ton comportement si détaché à ce qui vient de se passer et cet air soit disant compréhensif m’a vraiment surprit. Je pensais que tu m’aurais hurlé dessous ou même giflé et à vrai dire j’aurais préféré.

    Il se passa une main sur la nuque.

    Ton détachement m’a fait penser que tu n’en avais rien à faire de nous mais apparemment c’est le cas et j’en suis vraiment désolé. Je pensais enfin avoir trouvé la femme qui pouvait me rendre heureux et que j’aurais pû rendre heureuse, seulement je me suis encore planté et en beauté en plus.

    Il eu un rire nerveux et se leva de son fauteuil.

    Je ne sais pas quoi te dire d’autre mais tu considère que notre relation se termine alors je ferais avec. Au revoir Lily.

    Sortant du bureau, il n’en revenait pas de voir qu’elle n’en avait rien à faire de leur couple. Serrant la mâchoire, il partit à son bureau et s’assit dans son fauteuil. Soupirant, il se passa une main sur le visage et essaya de se concentrer sur son travail mais s’en y parvenir. Allant à la fenêtre de son bureau, il soupira une nouvelle fois et se demanda comment ils avaient fait pour en arriver là.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le travail et rien que le travail [Lily] Jeu 2 Sep 2010 - 19:57



You seem like a bad boy
but you are not.




    Il la quittait...non, encore mieux, il venait de le faire. Donc c'était terminé. Il l'avait quitté. A quoi aurait-elle dû s'attendre de toute manière ? Qu'il vienne la voir, qu'il l'embrasse et qu'il lui dise qu'il ne voulait pas de ce foutu break ? Ah bah oui tiens, elle aurait clairement préféré cela comme réaction, mais bon...c'était complètement raté pour le coup. Et bien voilà...voilà à quoi Lily Bowen devait se résigner aujourd'hui ; au fait qu'elle n'était clairement plus capable de garder un homme à ses côtés, peut-être ne l'avait-elle finalement jamais été. C'est vrai après tout, Thomas l'avait trompé, ils avaient divorcé, elle lui avait redonné une chance il l'avait quitté. Avec Anton, tout avait été compliqué dès le début de par le fait qu'elle soit la seule femme qu'il ait eu depuis plusieurs années et qu'il avait perdu toutes les bonnes habitudes qu'il pouvait pourtant avoir envers les femmes, il s'était senti trahi lorsqu'elle avait redonné une chance à son ex-mari et puis elle s'était rendue compte qu'elle était folle amoureuse de lui et aujourd'hui, après mille et un problèmes, il l'avait quitté. Ça c'était fait. Là, c'était la goutte qui faisait déborder le vase. Se levant sérieusement contrariée, Lily attrapa sa veste et quitta son bureau pour quelques secondes de marches plus se retrouver dans le hall.

    « Docteur Bowen, le Docteur Lewis sur la 2. »
    « Dîtes-lui que je suis occupée. »
    « Il dit que c'est urgent. »
    « Alors dîtes-lui que je démissionne ! »

    Tout le monde resta pantois après avoir entendu la jeune femme gueuler cela dans le hall de l'hôpital. C'était terminé, elle rendait son tablier, c'était trop là, elle craquait. Se rendant aux ascenseurs, Lily en prit un pour se retrouver au parking sous-terrain de l'hôpital fait pour le personnel hospitalier. C'en était trop pour elle cette fois-ci, Lily n'était pas Superman non plus, elle n'était pas sans cœur alors évidemment le fait de se faire clairement plaquer par l'homme qu'elle aimait venait de la mettre littéralement KO. Résultat, elle rendait son tablier.

    Allant jusqu'à son véhicule, Lily l'ouvrit avec ses clefs et se mit à la place du conducteur dans le but de partir. Seulement, une fois dans sa voiture, Lily fut dans l'incapacité de faire quoique ce soit, elle était épuisée, elle n'aurait sans doute même pas la force de rouler sans tamponner les autres véhicules de la voiture. Autant rester ici, et réfléchir à tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Le travail et rien que le travail [Lily] Jeu 2 Sep 2010 - 20:14

    Face à la fenêtre Anton soupirait. Baissant la tête il serait la mâchoire. Il ne devait pas craquer, pas au travail. Allant s’asseoir à son bureau, il prit un dossier et essaya de se concentrer. Lily n’avait pas du tout réagit à ce qu’il avait dit. Elle venait donc de lui faire comprendre qu’elle le quittait. Il ne comprenait pas. Il lui avait pourtant laissé du temps et il lui en aurait donné autant qu’elle en aurait eu besoin. Seulement elle semblait avoir décidée qu’elle ne voulait plus de lui. Si seulement l’un comme l’autre savaient qu’ils se trompaient sur leurs points de vues ils n’en seraient sans doute pas arrivés là. Relisant pour la cinquième fois les premières lignes du dossier qu’il avait sous les yeux, Anton soupira. Il n’arriverait pas à se concentrer sur la paperasse aujourd’hui. Peut-être que faire des consultations pourrait le calmer. Allant vers le hall, il partit chercher un dossier et entra dans une des salles. Parlant avec le patient, il se concentrait sur ça et uniquement ça. Il ne devait pas laisser ses pensées aller ailleurs.

    Docteur Foster.

    Soupirant, Anton se retourna vers la porte de salle de consultation qui venait de s’ouvrir.

    Oui ?
    Le docteur Bowen ne va pas bien.
    Et ?

    Il le savait déjà ça et il ne voulait pas jouer les insensibles, mais il ne voulait pas non plus montrer qu’il était touché.

    Vous êtes la dernière personne à avoir quitté son bureau.
    Exact.
    Vous pouvez donc l’aider.
    Et en quoi ?
    Elle vient de démissionner.

    Fronçant les sourcils, il fixa l’infirmière et lui donna le dossier du patient qu’il avait dans la salle. Allant dans le hall, il chercha la jeune femme du regard et pensa à un endroit où elle pouvait être au calme autre que le toit. Allant dans le parking, il avança vers la voiture et vit Lily dans la sienne. Allant à la fenêtre côté passager, il frappa et attendit une réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Le travail et rien que le travail [Lily]

Revenir en haut Aller en bas
 

Le travail et rien que le travail [Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Alentours :: Baptist Hospital-